AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Un sondage a été lancé pour un projet de spin-off d'Indarë. Venez donner votre avis !

 :: South London :: Greenwich Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La curiosité est-elle un défaut [PV Emilie Skies]

Davian Dupont
En vacances |:| En Angleterre
avatar
Messages : 107
Né(e) le : 24/06/2002
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Première/ Nettoyeur (secrètement)
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Réfugié apatride
Commentaires/Citations : "Regardez où vous posez les pieds, avant de mettre le premier pas" - Davian
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t916-fiche-de-davian-dupont-fini http://indare-division.forumactif.com/t981-pnjs-de-davian-dupont

Mar 7 Aoû - 12:41
Thème :
 

1er Août 2018

Tout semble être calme en cette soirée de début Août, le soleil vient juste de se coucher. En cet été de 2018, les Londoniens sortent de chez eux, certains décident de partir en vacances à l’étranger ou dans les autres régions du pays. Tandis que d’autres sortent pour aller se distraire dans des bars, des boites de nuits, des parcs d’attractions, etc.

Quelque part dans un quartier de Greenwich se trouve une jeune femme.
Une jeune demoiselle à la chevelure rousse qui porte le nom d’Emilie Skies.  La jeune femme semble s’atteler depuis un certain temps sur son ordinateur.

Que fait-elle ?
Elle veut juste connaître la vérité.
La vérité à propos de la visite qu’elle a reçue en Février 2018.
Elle se souvient bien de la venue de ce jeune garçon étrange et de ce fameux bambin.
Ce petit garçon âgé de quelques mois que le mystérieux invité lui a laissé.
En parlant de lui, lors sa confrontation avec le fameux invité, la jeune femme apprit que ce dernier se prétendait être un simple détective privé travaillant pour des journalistes.

Un simple détective ?
Etrange, car lorsque la jeune femme le recueillit, celui-ci était dans un piteux état.
Il avait du mal à marcher, mais surtout la jeune Emilie constata que le jeune garçon avait reçu plusieurs balles dans son corps. Même s’il accepta de le soigner, elle comprit très vite que le détective privé cachait bien des choses, notamment sur cet enfant, dont il a sauvé la vie, mais également sur les fameux ravisseurs et cette étrange clé USB.

Cela va faire plusieurs mois qui se sont écoulés, des centaines de jours que la jeune femme n’a pas toucher à cette clé USB. Cette chose qui cache bien des secrets et des mystères.
Que cache réellement cette clé ?

Quoi qu’il en soit, c’est à la jeune Emilie de prendre la décision.
Néanmoins, vous devez savoir une chose très importante chers lecteurs.
Lorsqu’elle ouvrira le contenu de la clé USB, il est fort probable que sa vie changera à tout jamais.

Une citation pourrait bien résumer la situation, des propos qu’Emilie a déjà entendue de la part du fameux « détective », (si elle ne l'a pas oublié bien évidemment) :

« Il y a certains secrets qui ne doivent en aucun cas être révélés, si vous voulez toujours avoir une vie sans histoire et sans soucis. Ce qui est, à mon sens, pure miséricorde en ce monde, c'est l'incapacité à l'esprit mortel de mettre en corrélation tout ce qu'il renferme. Nous vivons au sein d’une société placide d’ignorance. Tout le monde vit dans un rêve, nombreux sont ceux qui préfèrent vivre au cœur de ce rêve, même si celui-ci n’est pas parfait plutôt d’ouvrir les yeux et découvrir l’amer réalité. Beaucoup connaissent des fragments de cette vérité, mais sans réellement la connaître dans son entièreté. Dans tous les cas, certains finissent par être fatigués de chercher cette « réalité » et ces derniers finissent par s’habituer de cette société de « rêve », malgré ces défauts en trouvant leur bonheur et poursuivant leur rêve. D’autres en revanche sombrent dans la folie et finissent par croire n’importe quelle vérité simplifiée comme ces pseudos théories du complot sortant de vieilles histoires. Je vous ai dit une partie de cette vérité, mais je ne souhaite pas vous la révéler entièrement, car si vous souhaitez connaître la vérité, il va falloir sortir de votre rêve, si vous voyez où je veux en venir en fait … »

La recherche de la vérité est parfois dangereuse et il est nécessaire de garder son sang-froid, mais surtout de rester sur ses gardes.




Thème du personnage:
 
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
IRS & ISS |:| Psychologue
avatar
Messages : 252
Féminin
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Niveau d'études/Métier : Psychologue
Situation amoureuse : En couple
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Sam 11 Aoû - 16:29
Emilie était dans son ancien appartement, il était tard. Elle avait promit qu'elle finirait par donner les clefs. Mais elle avait encore certaines choses à régler. On était le 1er aout, un peu avant le départ en vacance avec son petit-ami. La rousse se promenait dans l'appartement avec un sac pour ramener les dernières babioles qui lui manquait. Enfin, ça c'était le texte officiel. Car la clef USB dans sa poche était loin d'être un hasard. Elle parcourait la pièce l'air de rien comme si elle n'osait pas faire ce qu'elle voulait faire.

Elle se rappelait très bien de cette journée. Ou du moins de cette soirée. Un homme blessé, beaucoup de sang, un bébé, une clef USB qu'elle a copié. Une drôle d'histoire. Le genre d'histoire qui se déroule en très peu de temps. Le genre d'histoire qui est comme une invasion que tu ne peux pas stopper. C'était également le genre d’événement qui n'était pas bon pour le cœur de la rouquine, elle qui avait cette tendance assez forte en la paranoïa. Le retour chez son copain avait été des plus éprouvant. Comme si on allait l'attaquer à chaque coin de rue, comme si d'un coup et pour cette simple raison, ce simple événement, elle était devenue  l'ennemi numéro un de toutes les mafias et des gouvernements.

Elle pensait aussi souvent à l'enfant qu'elle n'avait pas pu garder mais dont elle avait fait en sorte que son stage se déroule au même orphelinat. Et qui sait, peut-être qu'ils pourraient l'adopter un jour. Elle passait beaucoup de temps là-bas et faisait un favoritisme assez conséquent avec ce bambin. Enfin bref, cette rencontre avait changé une bonne partie de sa vie. Et après un long moment sans avoir osé, en ayant rien dit à Alexei, elle décida de regarder le contenu de cette clef. Le contenu qu'elle n'était pas vraiment censée avoir. Pourquoi elle avait copié cela ? Elle ne le saivait pas vraiment. Sur le coup, elle était frustrée de sentir un mensonge aussi présent dans ce lieu et puis, peut-être qu'il y aura des informations sur cet enfant...

La rouquine s'approcha alors du vieil ordinateur et l'alluma. Son premier réflexe fut de retirer la wifi au cas où et elle mit la clef en attendant qu'elle s'ouvre. Son cœur battit un peu plus vite. Et si elle tombait vraiment sur des choses qui craignaient, qu'est-ce qu'elle était censée faire ? Oublier ? Brûler la clefs, effacer les documents ? Devait-elle en parler à son copain ? Si elle s'aventurait dans une merde sans rien dire et qu'il le découvrait de la mauvaise façon, il pourrait beaucoup lui en vouloir, voir la quitter. Et il en était hors de question...

Elle attendit quelques instants et le logiciel ouvrant le fichier se lança. Elle pu enfin observer le contenu de la clef. Un logo et un mot: "Le cartel house"

Attention ! Le contenu de cette clé usb est classé secret défense, nul ne doit le connaître, si ce n’est les agents du MI6 ou les hauts responsables de la sécurité intérieure du pays.

La jeune femme fonça les sourcils. Cela craignait pas mal, elle était en train d'avoir l'accès à des documents seulement accessible par le gouvernement. Et qui elle était, elle ? Une pauvre gamine un peu trop curieuse. Elle avait même encore du mal à croire qu'il n'avait pas vu qu'elle avait fait cela. Elle se mordit la lèvre, hésita à continuer, elle se dirigeait vers un domaine qu'elle ne maîtrisait absolument pas. Emilie fit descendre doucement la page avant de tomber un graphique et un texte accompagnant celui-ci. Elle observa l'image sans trop comprendre. Cela ressemblait à un réseau. Elle commença à lire en chuchotant ce qui suivit:

-"Le Cartel house est classé comme une organisation criminelle et terroriste supranationale. Selon nos estimations, telle une multinationale, elle possède des filiales sur chaque continent partout dans le monde. Il s’agit sans doute de l’une, si ce n’est de l’organisation criminelle la plus dangereuse du monde."....Génial...

Elle se recula un peu de l'écran et se frotta le crane. Chouette, c'est une organisation criminelle et terroriste ! Elle observa les différentes images pour voir si elle retrouvait le visage de la personne qu'elle avait aidé. Ouf, il ne semblait pas y être. Mais bon, rien ne voulait dire qu'il n'était pas un sorte de sbire. Après tout, elle ne savait pas quand quel côté il se trouvait. Elle lu toute la première partie. C'était un véritable rapport sur cet entreprise. Entre les histoires de contrebande ou de drogue, elle ne savait pas trop où se mettre. Elle descendit jusqu'à la présentation de la hiérarchie et des différentes personnes. Elle lu cette fois si un peu plus en diagonal, réfléchissant en même temps.

La rouquine se leva et alla chercher dans son sac son téléphone et une boisson gazeuse. Elle l'ouvrit, bu quelques gorgées et regarda si elle n'avait pas de message. Devait-elle faire quelques recherches ? Juste pour voir si c'est connu ? Certainement. Elle hésita entre le faire sur son téléphone ou sur l'ordinateur. Mouai, c'était plus facile de la pister sur son portable si cela devait arriver (paranoïa que tu la tiens...). Elle remit alors le wifi sur son pc et lança le vieux internet explorer. Le navigateur lent prit quelques secondes puis elle nota dans la barre de recherche:

-Cartel House.



Autre:
 


Je m'exprime en #FF6600
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La recherche du bonheur est-elle nécessairement égoïste ?
» Faut il continuer la recherche spatiale
» L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?
» Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour venir à bout de recevoir enfin des marques d' affection?!!! (Vidéo)
» La liberté consiste-elle à faire ce que l'on veut ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: South London :: Greenwich-
Sauter vers: