AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Pour la rentrée 2018, Indarë organise une semaine d'Intégration pour les nouveau élèves et les moins nouveaux.
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
 :: ISS - Bâtiment B :: RDC : Gymnase et ateliers :: Terrains de sport Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The Reason {PV Lysander}

Lucia Valentini
En vacances |:| En Irlande
avatar
Messages : 135
Né(e) le : 24/12/2000
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 17
Nationalité : Italienne
Situation amoureuse : Est très certainement amoureuse...même si c'est compliqué
Commentaires/Citations : Que la vie soit une mer, alors notre raison, nos passions mêmes, soufflent assez pour nous porter où nous voudrons ; mais l'éloquence est une tempête, un ouragan qui nous déroute.

- John Donne -
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.twitch.tv/nocthys http://indare-division.forumactif.com/t1009-un-grain-de-sagesse-acheve-un-fou-parfait

Dim 22 Juil - 14:42

The Reason
feat Lysander Sedley & Lucia Valentini



» I've found a reason for me
To change who i used to be
A reason to start over new
And the reason is you «


------------------

Depuis quelques jours maintenant, mon état s'était légèrement dégradé. Le dernier rendez vous chez la psychologue a révélé quelque choses d'assez inquiétant en ce qui concerne mon trouble émotionnel. Je suis prise entre deux feux, comme le dirait l'expression. Celle d'obéir à mon père pour faute de représailles, et celle de me rebeller contre lui de nouveau pour pouvoir rester aux cotés des personnes qui croient en moi. Lys' m'avait dit que c'était moi qui était maître de ce que je souhaite être, mais je sais parfaitement que mon cher paternel, ne le verrait pas de ce regard. Comme tout les jours, même si l'on s'approche de la période du bal, et donc de la fin d'année, la journée avait démarrée par un magnifique soleil pointant son astre et ses rayons dans un ciel bleu somptueux. La vie était paisible à Indare, mais pas pour la jeune italienne, qui avait été prévenue de la visite de son paternel par l'administration.

Ce qu'il faisait ici ? Je l'ignorais, mais j'avais dû quitter la salle de cours, et me rendre à celle des professeurs pour y rejoindre le bourreau. Lorsque je suis entrée et que mon père darda son regard sur moi, mon appréhension et ma peur se fit plus grande. Elio Valentini n'avait pas changé même avec les mois qui s'écoulent, toujours les mêmes rides et surtout toujours ces yeux qui vous regarde comme si vous étiez un animal crevé au bord de la route.

▬ Êtes vous sûrs que c'est ce que vous souhaitez monsieur Valentini ? Votre fille s'épanouit ici, et va mieux depuis l'incident qui l'incarcère, si elle quitte l'école maintenant, la seule chose qui l'attend c'est la peine de mort....songez y...
▬ C'est tout réfléchi ! Qu'elle s'épanouisse je n'en ai rien à faire, j'ai des projets pour elle, et j'ai obtenu les autorisations auprès de la justice. C'est ma fille j'en fais ce que je souhaite...et cette dernière a un mariage qui l'attend dans plusieurs mois.

Il était catégorique, et le corps enseignant n'y pouvait rien, même s'il trouvait ses méthodes abjectes et la façon dont il parle de sa fille comme un animal, plus qu'intolérable...mais que pouvait-il contre la puissance d'une famille aristocratique aussi influente à Florence ? Rien malheureusement. Et je l'avais compris depuis bien longtemps, personne n'y pouvait rien. Alors c'est ainsi que ma vie allait se résumer ? Au bout du compte je n'aurais eu le droit qu'a un faible sentiment de bonheur ? Il aura été court, mais je savais que le destin me rattraperait un jour. Oui, je l'ai toujours su...

M'inclinant respectueusement devant les professeurs, alors que mon père pestait et me donnait ordre de le suivre, je soutins ses pas, silencieusement, le visage pâle, mon regard caché par la frange de mes cheveux. Nous passions devant plusieurs élèves dans les couloirs qui nous dévisageait comme si nous étions un spectacle. C'était la pause chez les ISS, et je me sentais vraiment mal d'être observée de la sorte. Appuyé contre un mur avec des amis ou des connaissances de sa classe, mon chemin croisa celui du brun ce qui stoppa ma route, alors que je le regardais tristement, murmurant sur mes lèves, en se demandant s'il arriverait à lire dessus.

Adieu...

Était ce qui avait été chuchoté.

▬ Lucia viens ici !

Me mordillant la lèvre, presque les yeux embués de larmes, je continuais ma route, passant devant lui sans pouvoir dire quoi que ce soit d'autre. Déjà parce que mon paternel ne me le permettait pas, mais aussi parce que mes mots étaient bloqués dans ma gorge. Passé cette étape, nous nous sommes rendus sur le terrain de sport, puisqu'Elio avait à me parler.

▬ Bien, tu vas faire tes affaires, notre avion part dans une heure
▬ Pourquoi si soudainement, padre...?
▬ Ne discute pas, c'est moi qui ait décision sur si tu manges, si tu respires, et si tu as le droit de vivre, alors dépêche toi !
▬ Bien padre....

Alors que j'amorçais un pas pour aller vers les résidences surveillées, je m'arrêtais subitement. Cela allait probablement m'être fatal, mais je ne pouvais pas partir ! Non je n'ai pas envie de partir ! Je ne veux pas l'abandonner !

▬ Je ne veux pas....
▬ Qu'as-tu dit ?
▬ Je ne partirais pas ! Vous n'avez pas le droit de me dicter ce que je dois faire ! Je ne suis pas votre marionnette ! Et je ne le serais jamais !
▬ Espèce de petite effrontée ! Misérable erreur humaine !

Son pas lourd sonna fortement, comme la gifle qu'il venait de me mettre et qui me fit tituber légèrement vu la violence de cette dernière.

J'imagine que je l'ai méritée...


Revenir en haut Aller en bas
Lysander Sedley
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 105
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 18
Nationalité : Irlandais
Situation amoureuse : Un poil compliqué
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Dim 9 Sep - 11:30
The reason
Journée classique à Indare. On est en cours, on écoute ou on écoute pas, on s'emmerde, on blague avec les potes pendant les pauses. Rien de bien exceptionnel quoi. Le bal approchait à grands pas, et avec lui la fin de l'année et les vacances scolaires, annoncée aussi par le grand soleil. J'avais prévu de retrouver Lucia et de l'amener en ville après les cours, mais pour le moment c'est la pause de l'aprem... Va falloir tenir quelques longues heures encore. Urgh, c'est trop long. En vérité, plus le temps passe plus j'ai envie de passer le mien avec la jeune italienne. Mais je ne me demande pas pourquoi. Ou plutôt, je ne veux pas savoir pourquoi, peut être.

Pour l'heure, je suis avec un groupe d'amis dans le couloir, café à la main, et comme d'habitude quand on parle de moi le sujet est le même.

Alors, avec Lucia? Ça se passe comment?

Tu m'as posé la même question hier. Et puis avant-hier. Et puis avant-avant-hier. Et puis...

C'est bon, j'ai compris. N'empêche que toute l'école attend que vous avouez que vous êtes en couple.

Sa remarque me fait lever les yeux au ciel. L'école peut l'attendre si elle en a envie, mais on est pas ensemble. Je crois... Comment ça je crois? Il ne s'est rien passé du tout entre nous, malgré les rumeurs. Donc on est pas ensemble...Non?

Tiens d'ailleurs, c'est pas elle là-bas?

Je relève la tête, pour effectivement voir l'italienne traverser le couloir. Qu'est-ce qu'elle fiche ici? La première chose qui me vient à l'esprit c'est qu'elle veut me voir, mais j'ai l'impression qu'il y a un truc qui va pas... Elle s'arrête, me regarde, mais ne s'avance pas vers moi. A la place, elle murmure quelque chose avant de reprendre son chemin... suite à un espèce d'aboiement balancé par un type devant elle. Son regard... non, ça ne va absolument pas. Je donne mon café à la première personne qui passe et allait partir en courant, quand on me retient par le bras.

Eh Lys, tu vas où comme ça?

Lucia... Elle a besoin de moi. Lâche-moi!

Il me jauge du regard quelques instants, avant de soupirer et relâcher son emprise.

Fais pas le con.

Je garantis rien. Je pars au pas de course dans la direction prise par Lucia et ce type, mais les couloirs sont un vrais labyrinthe... par où ils sont partis? Mon premier réflexe est d'aller vers l'accueil, mais aucune trace de leur passage. Je sens mon cœur battre furieusement dans ma poitrine, mais je ne m'arrêterai pas tant que je ne l'ai pas retrouvée, et sortie de la situation dans laquelle elle est.

Est-ce qu'elle ne se serait pas rendue à sa chambre? Le moyen le plus rapide d'y aller depuis l'ISS c'est de couper par les terrains de sport. Alors je reprends ma course, bousculant quelques personnes sans prendre le temps de m'excuser. J'ai bien plus important et urgent à faire.

Arrivé dehors, je la vois, arrêtée au milieu de la pelouse, faisant face au même type que tout à l'heure. Ce dernier crie un truc, que je ne comprend pas, avant de s'avancer d'un pas, et...

Je peux presque entendre d'ici la gifle qui a frappée Lucia. Mon sang ne fait qu'un tour, et je me met à tout simplement sprinter dans leur direction. Ce type à osé. Il a osé lever la main sur Lucia.

Aucun des deux ne devaient s'attendre à me voir arriver. J'attrape le bras de Lucia pour la tirer en arrière, loin de ce type et derrière moi, qui forme un bouclier humain pour elle. Et par pur instinct, par pure réflexe, je balance mon poing en plein dans la mâchoire de ce type. J'ai aucune idée de qui c'est. J'ai aucune idée de ce qu'il fout là. Mais il va payer.

On ne touche pas à ma Lucia.

Codage par Libella sur Graphiorum


"Everyone in the world will know my voice!"
Revenir en haut Aller en bas
Lucia Valentini
En vacances |:| En Irlande
avatar
Messages : 135
Né(e) le : 24/12/2000
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 17
Nationalité : Italienne
Situation amoureuse : Est très certainement amoureuse...même si c'est compliqué
Commentaires/Citations : Que la vie soit une mer, alors notre raison, nos passions mêmes, soufflent assez pour nous porter où nous voudrons ; mais l'éloquence est une tempête, un ouragan qui nous déroute.

- John Donne -
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.twitch.tv/nocthys http://indare-division.forumactif.com/t1009-un-grain-de-sagesse-acheve-un-fou-parfait

Lun 10 Sep - 13:43

Il fallait que je m'y attende. Elio Valentini n'a jamais été un homme de mains moites et tendres, bien au contraire, la gifle sur ma joue me fit replonger dans mes souvenirs d'enfance. Des méandres difficile à supporter et qui fit battre furieusement mon coeur contre ma cage thoracique. La panique était en train de me prendre, et je n'avais pas mon bandeau sur moi. Que dois-je faire ? Un drame va encore avoir lieu ! Ce n'est pas possible autrement. La voix de Mana résonne dans ma tête.

« Il est ton pire cauchemar...il t'a détruite, tues le, saigne le comme l'animal qu'il est...mets fin à ses jours, libère toi des chaines qu'il t'a mises...»

Elle a raison...Je pourrais enfin me sentir libre, mais n'était-ce pas pour mieux reculer ? Et Lysander dans tout ça...il aurait peur encore une fois de moi...il s'éloignerait...Non je ne peux pas, je ne le dois pas...je dois souffrir en silence...

Comme je l'ai toujours fait.

▬ Tu n'es qu'une sale petite vermine ! Tu fais honte à moi et à ta mère ! Tu épouseras Alessandro que tu le veuilles ou non ! Ou sinon tu retournas dans cet asile psychiatrique à attendre ta peine de mort...

Il savait trouver les mots justes pour me faire faiblir...pour me manipuler comme une poupée de chiffon...Alors qu'il s'avançait de nouveau vers moi, surement pour me frapper de nouveau, un peu braquée, les yeux fermés, je m'attendais à sentir de nouveau la douleur sur ma joue, mais ce ne fut pas le cas. Non je sentis une main m'attraper et me bousculer un peu, puis un gémissement de douleur, ainsi que des jurons en italiens. Que se passait-il ? J'étais terrifiée à l'idée d'ouvrir les yeux, même si je n'avais pas besoin car je reconnaitrais ce parfum entre milles.

Lys'...

Alors que la curiosité me prit, je les ouvrais de nouveau pour réaliser ce qu'il venait de se passer. Le brun était devant moi, formant un bouclier humain pour me protéger, il avait les poings serrés, et restait très silencieux comme si la rage bouillonnait en lui. De l'autre côté, mon paternel était tombé au sol à cause du coup qu'il lui avait mis....Attends quoi ? Il l'a frappé ? Désenchantée de cette nouvelle, je sentis de nouveau ma gorge se serrer comme si quelqu'un s'amusait à y exercer une pression imaginaire. C'est une catastrophe....

▬ Que....que signifie tout ceci ? Qui êtes vous et COMMENT OSEZ VOUS me frapper ?

Légèrement tremblante, je m'appuyais contre ce dos protecteur comme pour me cacher, car je savais que les représailles ne seraient pas longues.

▬ Lucia explique toi immédiatement ! C'EST UN ORDRE !

Je n'ai pas envie de lui obéir, j'ai juste envie que mon calvaire s'arrête...Est-ce mal de penser ainsi ? Suis-je une égoïste comme Elio Valentini ? On dit bien tel parent, tel enfant...non je ne suis pas comme eux, je ne peux pas l'être c'est impossible. Je n'ai envie de faire de mal à personne, pas comme ceux qui se complaisent à détruire cette part de mon existence et de mon humanité. J'entends un bruissement, signifiant que mon père venait de se relever, probablement pour sa dignité mais aussi pour continuer de cracher son venin, mon prénom sonnant lourdement dans ses lèvres. Je comprenais parfaitement que j'allais subir ses foudres une fois que tout ceci serait plus calme.


Revenir en haut Aller en bas
Lysander Sedley
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 105
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 18
Nationalité : Irlandais
Situation amoureuse : Un poil compliqué
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Ven 14 Sep - 18:49
The reason
Je suis absolument persuadé qu'il y a un truc grave. Jamais Lucia serait passée devant moi sans venir au moins me dire quelques mots, et son regard... la peur et la tristesse que j'y avais lu m'avait glacé le sang. J'ai aucune idée de ce qui se passe, mais je ne peux pas rester les bras croisés. Pas quand ça concerne Lucia.

J'ai perdu beaucoup trop de temps en la cherchant, tout ça parce que je me suis trompé de chemin. J'aurais pu arriver à temps, si j'avais pas été aussi con. Mais à cause de ma stupidité, je suis arrivé en retard sur le terrain de sport, et j'ai très clairement vu la gifle la frapper. Personne n'a le droit de faire ça.

J'ai aucune idée de qui est ce type. Mais quand je suis arrivé en tirant Lucia en arrière pour la protéger, l'impulsion était trop forte. Mon poing percute la mâchoire du type qui tombe au sol alors que je forme un mur protecteur entre l'italienne et son agresseur.

Ce dernier, qui après le choc se met à vociférer ce qui est sûrement des insultes et autres trucs du genre. Il me semble vaguement reconnaître des mots utilisés par Lucia... De l'italien? Il la connaît? Un type envoyé par son père. Peu importe qui il est. Il gueule fort, mais j'ai une voix bien plus puissante, qui couvre sans aucun problème celle du type, qui s'est maintenant relevé.

MAIS TU VAS TE LA FERMER ENFOIRE?

Lucia ne m'a jamais vu en colère, mais là c'est le stade encore au dessus. Je suis tout simplement dans une rage noire envers ce type, que j'ai envie de rouer de coups. Mais malgré tout ça, je prend la main de Lucia dans la mienne, pour la rassurer. Je la sens blottie dans mon dos, tremblante.

T'as très exactement 10 secondes pour me dire qui t'es et ce que tu viens foutre là, avant que je t'explose la figure.

S'il faut que je le frappe à nouveau, j'aurais aucune hésitation, mais surtout j'ai absolument aucun remord.

Codage par Libella sur Graphiorum


"Everyone in the world will know my voice!"
Revenir en haut Aller en bas
Lucia Valentini
En vacances |:| En Irlande
avatar
Messages : 135
Né(e) le : 24/12/2000
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 17
Nationalité : Italienne
Situation amoureuse : Est très certainement amoureuse...même si c'est compliqué
Commentaires/Citations : Que la vie soit une mer, alors notre raison, nos passions mêmes, soufflent assez pour nous porter où nous voudrons ; mais l'éloquence est une tempête, un ouragan qui nous déroute.

- John Donne -
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.twitch.tv/nocthys http://indare-division.forumactif.com/t1009-un-grain-de-sagesse-acheve-un-fou-parfait

Sam 15 Sep - 12:15

Un bruit sourd, quelques jurons en italien. C’était la pré-symphonie qui sonnait le glas du chaos. Je ne la voyais pas, mais je pouvais sentir la colère noire de mon paternel en cet instant. Un Valentini n’est pas dépourvu de fierté, au contraire c’est cette dernière qui l’alimente. Il n’y avait que moi qui faisais exception avec mon humilité. Pas étonnant qu’on me dise différente, voir une hérésie de l’aristocratie.

Lysander l'avait frappé, et j'avais déjà peur...non c'est pire encore, j'étais terrifiée car je ne connaissais que trop bien Elio Valentini. Je connais ses méthodes abjectes sans une seule once de pitié ! J'avais appris à les subir une par une. Alors que je tremblais, plongée dans les méandres d'un passé qui cherche encore à m’étouffer, un simple contact suffit à m'apaiser. La douceur et la chaleur de sa main qui avait pris la mienne, fit tambouriner fort mon coeur contre sa cage thoracique, tandis que sa voix forte s'élevait pour surpasser celle de l'homme effroyable qu'était l'aristocrate.

▬ Insolent ! Tu ne sais vraiment pas qui je suis pour t'attaquer à moi de cette façon ! JE SUIS ELIO VALENTINI ! Je suis le père du misérable parasite que tu caches derrière ton dos. Tu serais prié de partir immédiatement ! Cette histoire de famille ne te regarde pas !

Il bouillonait, il était même à deux doigts de faire descendre ce plaisantin qui pense surpasser son autorité.

▬ Quant à toi Lucia ! Tu n'as pas de temps à perdre ! Va faire tes affaires tout de suite ! Crois moi, tu vas me devoir des explications et il vaut mieux pour toi que ce n'est pas ce à quoi je crois...

Non je ne veux pas, je ne peux pas...J'ai enfin trouvé mon bonheur ici, j'ai enfin trouvé une raison de rester, une raison de vivre et même si mes sentiments ne l'atteindront jamais, il est tout ce dont j'ai besoin. Je ne souhaite rien de plus, hormis qu'il soit à mes côtés pour toujours. Mais si je n'obéis pas, je sais parfaitement ce qui va se passer. Lysander sera mis en danger par ma faute encore une fois, et je ne suis pas prête à le mettre dans une situation délicate de nouveau...Déjà que moi même, cette personnalité meurtrière qui se cache au plus profond de mon être avait attenté à ses jours. Elio utilisera ce moyen de pression pour me manipuler comme il l'entend.
Non je ne veux pas lâcher cette main qui me rassure, cet homme qui n'hésite pas à faire barrière pour me protéger, mais je le dois. Ce qui ne devrait être, souhaite faire loi sur mon intelligence.

Depuis quand mes fils s'étaient disloqués ?
Est-ce l'amour qui me pousse à ne plus vouloir de cette vie dirigée ?


Revenir en haut Aller en bas
Lysander Sedley
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 105
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 18
Nationalité : Irlandais
Situation amoureuse : Un poil compliqué
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Sam 10 Nov - 16:39
The reason
C'est bien simple, je suis juste dans une colère noire, tellement que j'en ai du mal à maîtriser mes tremblements. Je ne le laisserais pas faire un pas de plus vers Lucia, et encore moins poser le moindre doigt sur elle.

Je prend la main de l'italienne dans la mienne, pour rassurer à la fois elle et moi, et pour m'assurer qu'elle reste avec moi. Cet enflure n'est peut être pas seul. Et il est hors de question que je laisse  la jeune femme. Je la garde avec moi, et je m'assure que ce type ne la touche. S'il le faut, je lui en remets.

Le connard a au moins la décence de se présenter. Elio Valentini, le père de Lucia... ATTENDS QUOI? Son père?! Il fout quoi ici?! Tout d'un coup j'ai encore plus envie et de le frapper, et je fais un pas dans sa direction, une lueur de haine dans le regard. Il est venu pour la récupérer? Il peut aller se faire foutre! Jamais je la laisserais le suivre. Alors qu'il s'adresse à Lucia ma voix couvre à nouveau la sienne, le coupant entièrement dans ce qu'il dit - ce n'est de toute façon pas important, ce type mérite juste de fermer sa gueule.

Un père? UN PERE? T'oses te considérer comme ça?! Laisse moi me marrer! T'es rien qu'un déchet humain, et encore, je peux difficilement te qualifier de ça! Si tu crois que Lucia va te suivre, tu peux aller te faire foutre. Je vais personnellement m'assurer qu'elle reste en sécurité, c'est-à-dire le plus loin possible de toi.

J'aurais encore beaucoup d'insultes à lui sortir, mais je n'ai pas non plus envie de rester à proximité de ce type plus longtemps, sinon je risque de commettre un meurtre. Toujours en gardant la main de Lucia dans la mienne je recule de quelques pas, mon regard toujours fixé vers l'italien.

Casse-toi de là, t'es tout sauf le bienvenu. Et Lucia ne retournera pas en Italie avec toi. Alors, va te faire foutre et prends l'avion pour rentrer à Florence.

Je jette un coup d'oeil à l'italienne, toujours cachée en tremblant derrière moi. Non, il est hors de question qu'elle suive cette pourriture. S'il le faut, je m’infiltre dans l'avion si l'autre vient à réussir à la récupérer, mais je ne laisserais pas une chose pareille arriver.

Allez Lucia, on rentre. On a plus rien à faire ici.

Codage par Libella sur Graphiorum


"Everyone in the world will know my voice!"
Revenir en haut Aller en bas
Lucia Valentini
En vacances |:| En Irlande
avatar
Messages : 135
Né(e) le : 24/12/2000
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 17
Nationalité : Italienne
Situation amoureuse : Est très certainement amoureuse...même si c'est compliqué
Commentaires/Citations : Que la vie soit une mer, alors notre raison, nos passions mêmes, soufflent assez pour nous porter où nous voudrons ; mais l'éloquence est une tempête, un ouragan qui nous déroute.

- John Donne -
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.twitch.tv/nocthys http://indare-division.forumactif.com/t1009-un-grain-de-sagesse-acheve-un-fou-parfait

Dim 18 Nov - 14:24

Il me faisait si peur, si bien que je n'avais pas d'autres choix que de me cacher derrière Lysander. Rien que d'imaginer que je dois le suivre...de me rappeler de tout les coups qu'il m'a mis quand j'étais une enfant. De tout ces mots, sortis comme un poison pour me détruire. J'en ai les larmes aux yeux. Je ne veux pas le suivre, je ne veux pas partir....Je suis désespérée...et tellement effrayée ! Lys' n'a même pas idée à quel point ces paroles risquent de me coûter cher. Mais aujourd'hui au jour du jour, je n'en avais plus vraiment quelque chose à faire. Je devais me libérer de l'emprise qu'Elio Valentini a sur ma pauvre vie et ma pitoyable conscience. La présence du brun qui hurlait sur mon paternel, me rassure, me calme doucement pour le moment. Toujours collée derrière son dos, tremblante comme jamais. Il ne m'a jamais vu aussi terrifiée. Il peut donc s'imaginer à quel point mon père est un cauchemar à mes yeux. Sauf que l'aristocrate, n'aime pas du tout se faire manquer de respect de la sorte !

▬ Pour qui te prends-tu sale vermine ? Tu n'as aucun droit de me dicter ce que je dois faire ou non ! J'ai le droit de vie et de mort sur Lucia AUTANT QUE JE LE SOUHAITE ! C'est grâce à moi qu'elle est toujours en vie ! Elle me doit TOUT, ABSOLUMENT TOUT ! Alors écarte toi ! Encore une fois cette histoire NE TE REGARDE PAS ! Lucia viens ici immédiatement !

Je serre encore plus la main du brun, comme si j'espérais que tout ceci ne soit qu'un rêve, un très mauvais rêve même ! mais j'avais beau me mordre les lèvres jusqu'au sang, la douleur était présente et me rappelait la réalité ! M'obligeant donc à me faire une raison que je ne pourrais jamais être libre. Je relâchais à contre coeur ma poigne, l'obligeant à me lâcher, et sortie de ma cachette, les yeux embués de larmes.

▬ Je....vous demande pardon père....et je vous prie d'oublier l'affront que vous venez de subir....S'il vous plait ! Je ferais tout ce que voudrez mais....ne faites pas du mal à ce garçon....je vous en conjure....je vous implore même....

Pour me rappeler ma position, je me mets à genoux et me prosterne...Je déteste faire cela, mais je n'ai pas le choix. Me relevant, je regarde le brun d'une manière lourdement triste, avant de faire un pas, un seul pas vers mon destin. Une voix s'élève, une voix qui me glace le sang.

▬ Hé bien mon cher Elio, vous laissez un microbe vous parler sur ce ton et vous frapper en plus ? Vous avez bien changé dites moi ! A votre place je l'aurais fait exécuter...votre cœur vous perdra mon bon ami....

Figée, j'écoutais les paroles de ce serpent ! Cet individu dont la voix était comme assourdissante à mes oreilles, me faisant trembler davantage. Mes jambes se dérobèrent sous mon poids, alors qu'il arrivait dans notre dos à tout les dents, le bruit de ses chaussures bien cirés sur la terre me donnait des frissons d'effroi, il vint se poster devant moi, et non loin il était entouré de ses chiens de garde qui assurait sa protection. Son regard mielleux posé sur moi, me donnait envie de vomir ! Pas la peine de faire genre qu'il était doux et affectueux ! Je sais très bien ce qu'il est et qui il est....Il osa poser une main sur ma joue, et la caresser de son pouce. Il adorait me rappeler que je lui appartenais....

▬ Ale...ssandro....

▬ Allons ma douce, ne te met pas dans cet état....je vais croire que tu es bien trop heureuse de me voir....

Je ne pouvais serrer les dents, mais intérieurement, je sentais Mana furibonde, ayant juste envie de lui sauter au cou, si bien que mon regard clignota quelques secondes, avant qu'il ne le fasse taire de ses yeux bleus soutenus....et particulièrement effroyables. Et comme si ça ne suffisait pas à mon mal, pensant que le pire était passé, je vins à déchanter, quand ce dernier vint me voler un baiser....et de dire à mon oreille dans notre langue natale.

▬ Je suis content de voir que tu vas bien ! Néanmoins, je vois que tu n'as pas été sage....je saurais te punir comme il se doit quand nous serons liés toi et moi....ne me fais pas d'infidélité....ou sinon...je serais "très" en colère....

Il se redressa alors, et regarda le brun avec un sourire satisfait.

▬ Et toi...jeune insecte ? Je te remercies de prendre soin de "ma" Lucia ! Mais tu n'es pas à ta place, et tu ne le seras certainement jamais...Cela dit, tu sembles vouloir la protéger et tu m'enlèves une épine du pied...donc je t'en remercie....Continue de le faire, mais rappelle toi bien ton rang....tu n'es qu'une larve parmi tant d'autres, que je me ferais un plaisir d'écraser si tu oses me contredire....

Il s'approcha alors cette fois du brun, calme stoïque, sans la moindre peur de lui, et vint susurrer quelque chose à son oreille.

▬ Je ne sais pas à quoi tu joues, mais Lucia est à moi...c'est moi qui sera lié à tout jamais à elle...que tu le veuilles ou non....je me doutes que tu es attiré par sa beauté et son corps de rêve....que tu as envie de te la faire....moi aussi j'y pense chaque jour crois moi....tu n'as qu'à me jalouser secrètement...comme tu le fais déjà si bien....

Il s'écarte du brun, avant que celui ci n'ait une réaction démesurée, et claque des doigts pour que les gardes du corps le suive.

▬ Venez mon cher Elio, nous n'avons plus rien à faire ici....Lucia me reviendra quand il sera l'heure ne vous en faites pas ! Ne soyez pas pressé de la sorte, l'animal est toujours plus intéressant quand il reste enfermé dans sa cage plus longtemps....

Sur ces derniers mots, il s'éloigne en compagnie de mon paternel, un sourire narquois aux lèvres. Laissant le traumatisme psychologique qu'il venait d'instaurer pour la jeune femme que je suis, qui était encore à genoux...sur le point de craquer....


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Lysander Sarhtorian : présentation [validée]
» [A reprendre - Elève - Héritier] Lysander Scamander (Thomas Brodie-Sangster) ~ 3e année à Serdaigle
» Lysander Luke Crooks ♦ Be yourself. Terminée.
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» lysander ♦ look at the stars, look all they shine for you TERMINÉ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: ISS - Bâtiment B :: RDC : Gymnase et ateliers :: Terrains de sport-
Sauter vers: