AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Pour la rentrée 2018, Indarë organise une semaine d'Intégration pour les nouveau élèves et les moins nouveaux.

 :: Résidences :: Résidences surveillées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Autorisation Spéciale] L'amour d'un frére pour sa soeur [Lana]

Alexei Thomson
Londres |:| Info./Musicien
avatar
Messages : 219
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Mer 30 Mai - 21:38

Une semaine, je devenais fou depuis une semaine. Mon père m'avait appelé un soir pour me dire que Lana avait eu un souci. Je m'attendais à une crise sans rien de plus. Sauf que là, Lana avait blessé quelqu'un. Apparemment elle avait eu une hallucination et sans vouloir de mal elle avait poussé une certaine Brook dans les escaliers.
Le plus dur dans tout ça c'est que ma sœur était en isolement et que je ne pouvais rien faire. Elle n'avait le droit qu'au Visio conférence et elle refusait de me parler.
Lana me connaissait, elle savait que j'étais une vraie bombe à retardement. La pauvre Émilie devait me supporter à l'appartement, j'étais distant et sauvage, je refusais qu'on me parle et la chance que j'avais c'était qu'elle l'avait bien compris et qu'elle me laissait dans mon petit monde.

Ce matin j'avais enfin reçu l'autorisation d'aller voir ma sœur. Rapidement j'enfilai une casquette, mon blouson en cuir et je pris un sac à dos avec des trucs pour ma sœur. Je me faisais pas prier et dès l'ouverture des portes j'étais devant l'entrée de cette école que je maudissais du fond de mon cœur. Un type assez grand et musclé m'accueillit, je devais être accompagné d'un vigile pour traverser l'école et rejoindre ma sœur en résidence surveillée. Le type se présenta à moi et fouilla le sac à dos. Il vit rapidement qu'il y avait un paquet de bonbons, un livre et des cookies maison. Je suivis le vigile qui m'énumérait un règlement que je connaissais déjà. Sur mon trajet certaines têtes tournaient vers moi, on me reconnaissait, j'étais le guitariste d'un grand groupe alors forcément mon arrivée ici faisait parler.
Rapidement je reconnais l'entrée de la résidence. Le vigile toqua à la porte de Lana et annonça.

"Lana? tu as de la visite "

Sa voix était polie et agréable, j'étais rassuré qu'il traite convenablement ma sœur. Il m'autorisa à entrer, doucement je pris la poignée et je l'enclenchai vers le bas pour ouvrir la porte. Je cherchai ma sœur du regard sans succès, elle prenait peut-être une douche ou bien elle était aux toilettes.

Je me posai sur son lit en position assise, puis je pris le petit poney marron en peluche et lui murmura

"Salut toi, tu as bien pris soin de ma sœur j'espère?"

Oui bon fallait bien passer le temps. Quand je sentis enfin la présence de ma sœur, je relevai doucement ma tête et affichai un sourire soulagé en voyant que malgré tout elle semblait en forme. Je me levai sans lâcher la peluche et je m'empressai de prendre Lana contre moi en murmurant.

"Lana...je suis désolé on voulais pas me laisser venir"

J'avais tout tenté pendant une semaine, j'avais harcelé l'école au point qu'on ne me répondait plus au téléphone. J'étais même aller voir la petite Brook pour m'assurer qu'elle allait bien et savoir si elle voulait voulais à ma sœur, mais malheureusement elle dormait, apparemment elle allait mettre du temps avant de se réveiller.


Citation.



Spoiler:
 


Dernière édition par Alexei Thomson le Mer 25 Juil - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 464
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 18
Nationalité : Anglos-russe
Situation amoureuse : Célibataire
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Jeu 31 Mai - 12:27
Une semaine était passée depuis que j'avais provoqué un accident. Je n'avais pu voir personne en face à face. Tout s'était passé par vidéo. Du moins pour les trucs importants comme les cours et mes rendez-vous psychiatriques. Le reste, j'évitais. Je n'aimais pas discuter par vidéo. Je ne le faisais en général que je ne pouvais pas voir une personne pendant un mois ou plus. C'était le cas avec mon frère. J'avais donc refusé de le faire cette semaine. Sept jours ce n'était rien par rapport à plusieurs mois. Aujourd'hui mon isolement prenait fin. Je ne pouvais toutefois pas encore ressortir. Je ne m'en sentais pas le courage et puis je n'étais pas totalement sûre d'avoir le droit. Dans le doute, je préférais ne pas essayer de sortir même dans le cas où j'aurais été motivée.

Lorsque l'on vint toquer à ma porte pour me prévenir d'une visite, je n'entendis rien. Je me trouvais sous la douche. Le son de l'eau qui coulait couvrit le bruit contre le bois. Ce ne fut que lorsque je sortis de la salle de bain que je réalisai que j'avais de la visite. Je ne savais pas trop comment réagir et ce n'était pas à cause que je me baladais seulement vêtue d'un linge. Mon frère était là, j'étais contente de le voir mais en même temps, j'avais peur qu'il soit déçu par ce que j'avais fait. J'eus rapidement ma réponse sans que j'aie le temps de dire quoi que ce soit. Je me retrouvai dans les bras d'Alexei, geste qui me rassura un peu. Son petit sourire et son câlins étaient signe qu'il n'était pas fâché contre moi.

- Ce...C'est rien. Personne n'avait le droit de me voir de toute façon. Même mes cours étaient donnés par vidéo.

Je restai blottie dans ses bras sans me soucier de ma tenue. C'était mon frère, ce n'était pas la première fois que je me promenais en petite tenue devant lui. Sauf que j'étais plus jeune aussi... Tant pis ce n'était pas ce qui m'importait le plus en ce moment.

- Tu vas bien ? Et madame Skies aussi ?

Je le bombardais déjà avec deux questions et ce n'était pas fini.

- Il s'est passé quoi de neuf durant la semaine ?

Je parlais évidemment pour lui, sa petite-amie et de leur vie Les actualités autres comme « truc est mort » je m'en fichais. C'était le genre d'info que je pouvais avoir sur le net. Quant à notre père, j'avais pu lui envoyer des mails pour prendre de ses nouvelles. J'avais aussi omis de lui dire certaines choses. C'était plus facile pour moi de mentir en étant sur le pc qu'en face à face. Derrière l'écran, sauf en cas de conversation vidéo, personne ne pouvait voir mes expressions, mes tics et autres trucs qui me trahissait quand je disais un mensonge.




Lana x Alexei:
 


Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
Londres |:| Info./Musicien
avatar
Messages : 219
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Lun 4 Juin - 15:10


Je tenais ma sœur dans mes bras, d'un coup je me sentais tellement mieux. Mettre ma sœur en isolement c'était comme me retirer la moitié de moi. Lana ne semblait pas comprendre le mal que j'avais pu ressentir en apprenant qu'elle était ici et seule. Elle m'expliqua alors que même ses cours étaient donnés en vidéoconférence.

Je n'avais pas tilté que je tenais dans mes bras ma sœur à moitié nue, elle ne portait qu'une serviette. Rapidement elle me bombarda de questions et je desserrai mon étreinte autour d'elle pour aller m'assoir sur son lit en soupirant.

"Ça pas était simple disons...je me sentais mal de ne pas pouvoir te voir alors j'ai fait quelques conneries, mais ça va mieux maintenant tu en fais pas"

Elle ne m'en tiendrait pas rigueur je le savais bien, elle s'inquiéterait au pire mais bon comme c'était déjà passé elle passera vite à autre chose. L'interrogatoire continuait et je répondis doucement.

"Rien de spécial, Émilie va surement quitter son poste ici...elle semble motivée"


Un léger sourire s'afficha sur mon visage, puis je me penchai un peu et prit la main de ma sœur pour l'attirer dans le lit. Je la serrai dans mes bras en restant assis, puis je m'allongeai sur le dos en l'attirant contre moi. Sentir sa présence sur moi me faisait du bien, j'avais tellement eu peur de perdre ma petite sœur. Je murmurai doucement.

"je suis allé voir la jeune fille... Brook. Elle ne s'est pas encore réveillé mais d'après les médecins elle va s'en sortir et elle n'aura pas de séquelles. Comment tu te sens?"

Je l'écoutais me parler avec attention, je jaugeais le moindre mouvement de son corps afin de savoir si elle me mentait ou pas. Lorsqu'elle eut fini de me parler, je repris la parole et lui expliqua.

"Ce week-end je viendrais te chercher et on fera une soirée à la maison d'accord? et si tu veux inviter une amie ou un ami y a aucun souci d'accord?"

Je voulais tout mettre en œuvre pour qu'elle se sente bien et en confiance, je voulais lui faire oublier cette expérience qui l'avait surement un peu traumatisé. Lana avait beau être en forge, elle n'était pas un monstre et elle ne voulait aucun mal, eu blessé quelqu'un ça avait dû la perturber et la blessée car elle était la douceur incarnée.

Doucement je roulai sur le côté en la tenant encore contre moi pour qu'elle soit aussi sur le lit, depuis l'arrivée d'Émilie dans ma vie j'avais mis un point d'honneur à mettre des distances avec ma sœur car je me doutais que parfois notre relation puisse être ambigüe. Mais après cet isolement, j'avais autant besoin qu'elle d'être collé à elle. Allongé sur le côté je posai mon front contre le sien et murmurai.

"Tu m'as manqué Lana...tellement, je suis désolé j'ai l'impression de ne pas avoir rempli mon rôle"


Citation.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 464
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 18
Nationalité : Anglos-russe
Situation amoureuse : Célibataire
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Ven 8 Juin - 20:48
Revoir mon frère me faisait du bien au moral avec cette semaine d'isolement sans pouvoir voir une quelconque personne autrement que par vidéo. J'étais à la fois si surprise et si heureuse de le voir sans qu'il ne soit en colère, que je ne fis pas attention à ma tenue. Je me trouvai bien vite dans ses bras, en tenue très légère. Je m'en fichais de toute façon. Ce n'était ni la premièer et sans doute pas la dernière fois qu'il me voyait vêtue d'un simple linge. Et puis même si notre relation était assez ambiguë à la limite du fusionnel, ça ne restait que mon frère. Il avait déjà une copine en plus. Je ne prêtai aucune attention à notre situation compromettante et préférai plutôt le bombarder de questions. Je voulais de ses nouvelles puisque je n'avais pas réellement pu les avoir. Je n'avais ni répondu à ses appels vidéos, ni à ses appels téléphoniques. Quant aux sms, j'y avais répondu qu'une ou deux fois et c'était des réponses très courtes et relativement vagues.

- Des conneries ? T'as fait quoi ?! Rien de trop grave ?! T'as pas commis de meurtre ou de vol j'espère !

Oui oui, je lui avais réellement parlé de meurtre et de vol. Je savais qu'il  n'étais pas du genre à en commettre mais je m'imaginais déjà tous les scénarios possibles. C'était normal de s'inquiéter quand on apprenait que son frère avait fait des conneries. Je n'aimais pas quand il en faisait car je savais que cela pouvait lui créer des ennuis supplémentaires. Avec la création de son groupe, ce n'était pas le moment d'avoir d'autres problèmes plus graves. Et même sans son groupe, je ne voulais pas qu'il ait des ennuis. Je soupirai un peu sans trop insister sur le sujet. C'était passé et s'il avait des problèmes, il m'entendrait râler de toute façon. Je pris aussi des nouvelles de sa petite-amie, curieuse de savoir comment ça se passait aussi pour elle.

- Je sais. Elle me l'avait déjà avoué quand on a été enfermées dans le gymnase. Sauf qu'elle m'avait dit de garder le secret alors j'ai rien dit.

Assis sur le lit, il m'attira à lui pour que je sois assise sur ses genoux. On restait dans la situation ambiguë alors que le geste était purement innocent. Il s'allongea ensuite et m'entraîna avec lui en me gardant dans se sbras. C'était une manière de se rassurer l'un et l'autre et d'apaiser nos esprits. Il me parla de Brook et de son état. J'avais déjà eu quelques nouvelles d'elle mais rien de plus que ce qu'Alexei avait pu avoir comme infos. Je restais néanmoins contente de savoir qu'elle s'en sortirait sans séquelles.

- Ben euh...comme une personnes qui a failli tuer quelqu'un...

Ou en plus clair, je me sentais mal. Je m'en voulais encore beaucoup et je culpabiliserais sans doute encore longtemps. C'était plus fort que moi. Je ne supportais pas de blesser une personne, que ce soit moralement ou physiquement. Je restais calme sur lui malgré la culpabilité qui me rongeait toujours. Et puis Alexei me fit une proposition. Il comptait organiser une petite soirée chez lui durant le week-end qui arrivait. Il était même d'accord pour que j'invite des amis mais ça, il ne fallait pas compter sur moi pour le faire. Je commençais à garder mes distances avec les gens, ce n'était pas pour les inviter par la suite. Ce ne serait pas logique.

- D'accord...

Finalement, nous finîmes blottis l'un contre l'autre, chacun sur le côté et il me creva le coeur. Il savait pourtant que jamais je ne lui en voudrais s'il s'éloignait un peu de moi ou si comme cette semaine, il ne pouvait pas être à mes côtés. Je savais très bien qu'il avait aussi une vie à gérer de son côté et que je n'étais pas le centre du monde. J'avais cette envie égoïste de le garder près de moi mais j'avais surtout envie qu'il soit heureux et ça, ça passait avant mon désir de jeune fille possessive.

- Je ne t'en veux pas Alexei. Je t'en voudrai jamais en fait. Et puis ce n'est pas ta faute, c'est plutôt de la mienne. Si je n'avais pas blessé Brook, je n'aurais pas été en isolement et on aurait pu se voir. Du coup c'est plutôt à moi de m'excuser.

Je me blottissais un peu plus dans ses bras et cachai mon visage contre son torse. Un moment de tendresse qui me rassurait lorsque mon esprit était dans la tourmente. Et puis alors que je profitais de la présence de mon frère, m'endormant presque dans ses bras, la sonnerie de mon téléphone me fit sursauter. Je venais de recevoir un message. Je me tournai et cherchai mon téléphone du regard mais ne le trouvais pas sur la table de nuit. Je me mis assise pour voir s'il était sur le bureau. Rien. Alors finalement je me mis à genoux sur mon lit et me penchai au sol jusqu'à avoir la tête à l'envers pour chercher encore mon téléphone, oubliant totalement que je n'étais pas seule. Heureusement qu'Alexei était mon frère et qu'il en avait déjà vu de toutes les couleurs avec moi. Tête en bas, cul en l'air, je regardais sous mon lit et trouvai enfin mon bonheur. Je n'arrivais cependant pas à l'atteindre.

- Flûte...il est trop loin...

Comment je l'avais mis aussi loin sous mon lit ? C'était un mystère. Je me redressai alors et descendis du lit pour me coucher sur le sol, à plat ventre. Je tendis le bras et tentai d'attraper le téléphone. Je dus cependant me glisser un peu sous le lit avant de réussir à l'atteindre. En voulant en ressortir, je me cognai légèrement la tête contre le bord du lit et finis agenouillée à côté de celui-ci en me frottant la tête et tendant le téléphone en l'air.

- Je l'ai enfin !

Une petite victoire inutile. Tout en restant agenouillée au sol, je regardai le sms que j'avais reçu. C'était mon père. Il avait dû sentir qu'Alexei était venu me voir ou alors il était devin. Il prenait de mes nouvelles. Je répondis alors au message par un simple « Ça va... » puis je lui prévenais qu'Alexei était présent, le rassurant par la même occasion. Avec la présence de mon frère, je risquais moins de partir en vrille et ça mon père le savait. Je me remis rapidement sur le lit et revins me faire dorloter par Alexei après avoir posé le téléphone portable sur ma table de nuit.




Lana x Alexei:
 


Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
Londres |:| Info./Musicien
avatar
Messages : 219
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Lun 11 Juin - 11:45


Ma sœur était dans mes bras et malgré tout elle me bombardait de questions. Choqué je répondis à la première suite à mes aveux sur le fait que j'avais des conneries.

"QUOI? mais ça va pas? non je me suis juste pris une cuite...rien de grave quoi"

Le calme revint rapidement et Lana me confia qu'elle était déjà informée pour la situation professionnelle d'Émilie. Alors comme ça ma copine et ma sœur se faisait des confidences dans mon dos? J'étais heureux de l'entendre, ça voulais dire qu'elles s'entendaient bien et tant mieux. Lana ne s'était jamais entendu avec Lydia alors j'étais heureux d'apprendre que c'était différent avec Émilie.
Une fois allongé sur le lit, je serrais ma sœur contre moi alors que sa serviette remontait doucement le long de ses cuisses. Dans certains films les mecs seraient heureux, mais moi jm'en tapait, c'était ma sœur après tout, il n'y avait rien de sexuel la dedans. Je la rassurai en lui expliquant que j'avais vu la fameuse Brook, qu'elle dormait, c'était ma façon de lui dire qu'elle était dans le coma, mais les médecins avaient bien dit qu'elle allait se réveiller et qu'il ne fallait pas s'inquiéter.

Encore une fois je me confondais en excuse en engouffrant mon visage dans son coup. Sentir son odeur m'apaisait et tout le stresse que j'avais emmagasiné durant toutes ces journées s'évaporait petit à petit au contact de ma sœur.
Lana s'excusa à son tour et pour la rassurer, je baisai tendrement son coup en murmurant.

"C'est passé maintenant, ils vont revoir ton traitement et ça ira mieux"

Lentement je commençais à bercer ma sœur en bougeant un peu. Je le sentais partir petit à petit et moi aussi quand tout d'un coup la sonnerie stridente du téléphone de Lana se mit à résonner. Je grognai un peu quand ma sœur s'extirpa de mon emprise. Elle grimpait sur moi toujours vêtue de cette serviette et elle cherchait du regard son téléphone. Je vous épargne la position compromettante de ma sœur. Je me frappai le front en râlant.

"Lana...je t'ai déjà dit de bien te tenir quand tu portes ce genre de tenue ou des jupes"

Elle descendit du lit se mit à plat ventre pour récupérer son téléphone sous le lit. Mais pourquoi elle l'a mis là? Un gros boum résonna, pas besoin d'être diplômé pour savoir qu'elle venait de se cogner. Je tendis la main doucement pour caresser sa tête en murmurant.

"Ça va?"

Vu qu'elle pianotait sur son téléphone c'est qu'elle allait bien. J'inspirais un grand coup quand elle revint dans mes bras, tendrement je promenais mes doigts sur le haut de son dos découvert et je lui murmurai.

"Lana... J'aimerais que tu demandes un truc à ton toubib...demande-lui si avec un traitement plus adapté tu pourrais vivre avec ta famille ? tout en venant ici suivre tes cours"

Ma question semblait surement bizarre alors je m'expliquai.

"Pas toute la semaine mais au moins passer le week-end chez moi, quand tu es avec moi tu n'as jamais de crise. Je pourrais prendre un appartement plus grand pour que tu es une chambre"



Citation.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 464
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 18
Nationalité : Anglos-russe
Situation amoureuse : Célibataire
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Lun 18 Juin - 22:57
Je me sentais bien dans les bras de mon frère. C'était rassurant et apaisant. Evidemment je l'avais tout de même réprimandé car je n'aimais pas savoir qu'il faisait des bêtises. Peu importe ce que c'était. Heureusement pour cette fois, il s'était juste saoulé. Ce n'était donc pas aussi grave que je ne l'imaginais. Je l'écoutais alors qu'il me donnait aussi des nouvelles de ma victime. Puis chacun de nous s'excusa envers l'autre. Il s'en voulait de ne pas avoir pu être présent, je m'en voulais d'avoir blessée une personne innocente. Ca n'arrivait pas au meilleur moment en plus. Je craignais déjà de m'approcher des autres suite à plusieurs situations embarrassantes et cet accident venait de rajouter une couche à mes craintes.

Je m'endormais légèrement dans les bras de mon frère à force de me faire dorloter. Seule la sonnerie de mon téléphone me ramena à la réalité. Après une recherche remplie de positions toutes plus compromettantes les unes que les autres, je retrouvai enfin mon téléphone. Il était sous le lit. Je me cognai la tête et inquiétai Alexei mais il pouvait se rassurer bien vite. Je n'avais rien eu de grave. J'allais juste avoir une bosse plus tard. Je répondis donc au message que j'avais reçu comme si de rien n'était. Un petit choc à la tête m'empêchait rarement de poursuivre ce que j'avais entrepris de faire. Après avoir rassuré mon père quant à mon état et qui était en train de me surveiller au même moment, je revins me blottir contre Alexei. Il était mon talisman, celui qui me protégeait dès que c'était nécessaire et surtout possible.

- Euh....

Heureusement qu'il précisait le fond de sa pensée car sa question était vraiment bizarre. Il savait que je n'avais pas le droit de dormir hors de la résidence surveillée. Du moins en semaine. En week-end je ne savais pas trop, j'avoue ne m'être jamais posée la question.

- Jamais eu de crise, c'est vite dit. J'en ai déjà eu même avec toi, elles sont juste plus rares. Enfin bref, je demanderai au psychiatre....

Je ne savais pas trop quoi penser de cette proposition. Elle me faisait plaisir car je voulais pouvoir continuer à dormir chez mon frère de temps en temps. Mais en même temps, ça m'ennuyait. Je savais qu'il vivait avec madame Skies depuis quelques temps. De ce fait je ne voulais pas qu'il loue un appartement plus grand juste pour me permettre de m'incruster dans leur vie de couple. Même si ce ne serait que pour les week-end, je ne voulais pas être celle qui squatte chez le frère et qui tient la chandelle pendant que les deux autres se disent des mots d'amour, s'embrassent, parlent de leurs projets communs, etc. Ca me gênerait dans le sens où je me sentirais de trop si les deux étaient présents.

- Alexei...t'es sûr que ce serait une bonne idée ? Tu vis déjà en couple alors ça embêtera peut-être madame Skies si je viens squatter chez vous tous les week-end.

Je pensais aussi à ce détail. Outre le fait que je me sentirais de trop, il ne fallait pas oublier que cela pourrait aussi gêner la troisième personne concernée. En vivant en couple, on avait plus envie d'être seul avec son ou sa petite-amie et de faire ce qu'on voulait plutôt que de devoir s'imposer des limites et d'avoir une intimité amoindrie à cause de la présence d'une troisième personne. Alexei devait bien se douter que je n'apprécierais pas de les entendre faire l'amour dans la chambre d'à côté mais ce serait peut-être pareil pour Emilie. Ca la gênerait sans doute d'avoir un moment intime en sachant que j'étais dans une pièce juste à côté et que j'entendrais sûrement tout. Et pareil s'ils voulaient faire une fête. Ca serait dommage qu'ils ne le fassent pas juste parce que j'étais là. Et c'était pareil pour plusieurs choses encore. Plus j'y réfléchissais, plus je me demandais si c'était une bonne idée.




Lana x Alexei:
 


Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
Londres |:| Info./Musicien
avatar
Messages : 219
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Mar 3 Juil - 14:13


Je venais de proposer à Lana de venir vivre le week-end avec moi. J'en avais parlé à Émilie et elle comprenait ma situation. Je me doutais que cela puisse gêner notre couple mais je comptais bien faire ce qu'il fallait pour éviter ça, et puis Lana n'était pas une petite fille, elle savait se débrouiller seul et elle aimait avoir la paix donc je savais qu'elle ne viendrait pas nuire à notre intimité. Lorsqu'elle me rappela qu'elle avait déjà eu des crises avec moi je lui rappelai aussi.

"Sauf que moi j'arrive à les calmer"

La plupart du temps j'arrivais à apaiser Lana et à stopper ses crises, alors je ne me fessais aucun souci sur ce souci-là. Je continuais de promener mes doigts avec nonchalance sur sa peau tout en l'écoutant me parler. Encore une fois elle se faisait du souci pour moi au lieu de s'inquiéter pour elle. Je soupirai un peu et lui confia.

"On en a parlé avec Émilie et elle est d'accord. Je te connais et je sais que tu aimes avoir tes moments te tranquillité, ta présence ne nous dérangera pas et si au pire on a besoin d'être seul, rien ne t'empêche de passer du temps avec papa ou en ville...avec les téléphones on est toujours en contact tu le sais"

Plus ça allait plus j'avais l'impression qu'elle n'avait pas envie d'être avec moi. Mon regard s'attrista un peu et elle pouvait le voir. Je levai les yeux au ciel et d'un coup je couchai Lana sur le lit pour ensuite monter sur elle comme je le faisais souvent pour qu'elle ne fuit pas notre conversation. Je restai assis sur elle sans l'écraser, puis je croisai les bras et lui dit d'une voix clair et autoritaire en Russe.

"Lana tu ne veux pas être avec moi? tu utilises Émilie pour me fuir. Pourquoi? tu as peur que je l'embrasse devant toi? j'ai une chambre pour ça et si c'est le fait qu'on couche ensemble qui te fait peur, sache que je compte pas la faire hurler la nuit, je n'ai pas envie que tu entendes ça. Et puis rien ne t'empêche d'inviter des amis chez moi je ne suis pas chiant comme frangin tu le sais...mais si être avec moi te dérange dit le moi, ça ira plus vite, je cherche juste un moyen de faciliter ta vie"

Durant des jours et des jours j'avais culpabilisé de ne pas être à ses côtés et voila que maintenant elle me fuyait presque, enfin c'était l'impression que j'avais. Je continuais de la fixer, puis je me frottai le visage et lui dit en Anglais.

"Pardon Lana...je voulais pas me fâcher mais...je m'inquiète pour toi et je veux pas que tu penses que j'ai plus le temps pour toi parce que j'ai quelqu'un...tu sais très bien que si mon couple te nuit.je stopperais tout"

Oui j'en étais capable, j'étais capable de quitter Emilie pour le bien-être de ma sœur même si je dois déprimer et regretter...ma sœur passait avant tout.


Citation.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 464
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 18
Nationalité : Anglos-russe
Situation amoureuse : Célibataire
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Mar 3 Juil - 18:59
L'amour d'un frère pour sa soeur

C'est vrai qu'il parvenait toujours à me calmer lorsque j'étais prise dans une crise hallucinatoire violente. Je ne me faisais pas trop de souci pour ça. Ce n'était pas ce détail qui me turlupinait dans sa demande. C'était juste le fait de peut-être déranger sa petite-amie et de me sentir de trop dans leur vie de couple. Pour le premier point, ça semblait bon. Emilie était apparemment d'accord. Quelque part ça me rassurait un peu. Ca voulait dire que ma présence ne la gênerait pas. Du moins au début. On ne sait jamais comment réagissent les gens quand ils voyaient un frère et une soeur très proches au point que c'en devenait ambigu.

Ce qui me fit un peu tiquer par contre, c'est l0rsque mon frère aborda le fait d'avoir leur moment de solitude. En journée, okay rien à redire je pouvais m'occuper sans problème en allant chez mon père s'il était disponible ou en retournant simplement à l'institution pour éviter les problèmes en ville. En soirée, en fonction de l'heure et de ce qu'ils souhaitaient faire, je pouvais me réfugier dans la chambre et ne plus en sortir sauf pour aller aux toilettes. Mais ça, je savais le faire discrètement. Je pouvais être un véritable chat lorsqu'il s'agissait de me faire discrète. Et si je voulais regarder un film, le pc serait là pour ça. Cependant s'ils voulaient leur moment seuls, en pleine nuit, pour se faire des confidences sur l'oreiller....je ne pourrais rien faire. Sortir en pleine nuit, hors de question. La ville, me rendre chez mon père ou retourner à l'institution c'était donc mort. Et pour regarder un film sur l'ordi, je pourrais mais j'avais du mal à supporter les écouteurs. Il fallait donc vraiment que je songe à acheter des oreillettes. Même pour les devoirs c'était utile.

Ma bourde se situait à peu près à ce stade. Je vis le regard plus triste de mon frère et il n'y avait pas besoin d'avoir inventé la poudre pour savoir que sans le vouloir, je l'avais blessé. Comment ? Aucune idée. Pourquoi ? Pareil, j'en savais rien. Je me retrouvai finalement sur le dos avec mon frère au-dessus – sans arrière-pensée perverse – et il me fit la leçon dans notre langue natale. Il me balançait tout. Ce qui l'avait rendu triste, les questions qu'il se posait à mon sujet et pourquoi je réagissais soudainement comme je le faisais. Tout. Et puis il s'excusa dans notre seconde langue natale. Je n'étais pas sûre de savoir trouver tous les mots en anglais, je parlais bien plus facilement le russe que l'anglais. Toutefois je pris tout de même le risque parce qu'il fallait bien pratiquer la langue du pays.

- Bien sûr que si j'veux vivre avec toi ! Et je sais que t'as du temps pour moi aussi. Ta relation avec madame Skies ne me gêne pas du tout, au contraire, j'suis plutôt contente pour toi parce que t'as enfin une femme bien dans ta vie donc je t'interdis de la quitter si tu te sens bien avec elle.

Ma rancune envers son ex était tenace. Je ne risquais pas de lui pardonner aussi facilement à celle-là.

- C'est juste que...ben vous aurez vos histoires de couples, vos projets, vos envies, etc et moi j'veux pas que vous vous dites « Non on ne peut pas parce que y a Lana ». Tu t'es déjà privé de beaucoup de choses à cause de moi et papa l'a aussi fait, j'veux plus que vous sacrifiez vos désirs. Et j'veux pas infliger ça à madame Skies aussi.

Je ne disais rien par rapport aux amis. C'était vite vu, j'en inviterais aucun et ce, pour la simple raison que j'approchais de moins en moins de monde. Le peu avec qui j'avais encore un peu de contact quitterait l'institution dès l'arrivée des vacances et je les perdrais sûrement de vue. Quant aux autres, je ne voulais plus m'en faire pour la bonne raison que j'avais déjà blessé une personne, j'avais même failli la tuer, je blessais mon propre frère sans le vouloir avec des mots et je passais pour une folle auprès de certains. Je voulais donc stopper les dégâts. Je terminais ensuite en russe en laissant finalement les larmes couler malgré tout ce que je tentais pour les retenir. Je craquais, je n'en pouvais plus. Trop d'émotions s'étaient accumulées et mélangées en moi et il fallait bien que ça sort un jour ou l'autre. Malheureusement ce moment arrivait devant mon frère alors que je voulais lui montrer une fille forte et non le retour de la chialeuse qu'il avait tant supporté.

- J'veux plus être un poids pour les autres, ni prendre le risque de les blesser !
Codage par Libella sur Graphiorum




Lana x Alexei:
 


Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
Londres |:| Info./Musicien
avatar
Messages : 219
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Jeu 5 Juil - 9:10
L'amour d'un frère pour sa soeur

Lana se confia à moi, c'était assez rare, en général elle gardait tout pour elle et même si parfois je découvrais le fond de ses pensées, c'était tout de même assez rare sans lui tirer les vers du nez. Sa voix se brisa alors qu'elle me parlait en Russe et quand je vis les larmes perler sur sa joue, je me redressai d'un coup pour l'assoir sur moi et la serrer contre mon torse. Je ne comptais pas lui dire d'arrêter de pleurer, je savais qu'elle en avait besoin, il fallait qu'elle extériorise tout. Je la gardai contre moi et doucement je me mis à balancer mon corps de gauche à droite pour l'apaiser.
Je ne savais pas combien de temps je l'avais contre moi, mais mes lèvres parcourais sa tête, sa joue, puis son coup, je faisais tout ce qui était en mon pouvoir pour l'apaiser un maximum. Puis au bout de quelques minutes je posai mon front contre le sien et je murmurai en Russe.

"Je suis content que tu apprécies Émilie, elle t'aime beaucoup aussi et tu n'es pas obligée de venir tous les week-ends ou tout le week-end, mais je veux que tu sois une chambre chez moi pour les fois où tu veux échapper à tes problèmes d'accord?"


Je retirai mon front du sien et ma main protectrice se posa à l'arrière de sa tête pour cacher de nouveau son visage contre ma chemise. Je lui laissais quelques secondes pour parler ou pour pleurer, puis je repris la parole et murmurai.

"Et tu es un boulet pour personne Lana et surtout pas pour moi"

Je reculai un peu mon corps et je pris son visage entre mes mains pour relever doucement son visage vers le mien. Nos visage était à quelques centimètres l'un de l'autre comme souvent quand je la réprimandais. Je murmurai alors toujours en Russe mais un peu plus sèchement.

" Alors cesse de dire ça d'accord?"


Je fronçai les sourcils tout en continuant de l'observer de mon regard sombre. Je n'étais pas fâché plus que ça, mais je voulais qu'elle arrête de croire qu'elle était le boulet de la famille alors que ce n'était pas le cas, je n'avais jamais vu ma sœur comme une malade, mais comme ma petite sœur, et une petite sœur c'est fragile et je me dois de la protéger rien de plus.
J'attendis qu'elle réponde pour soi calmer, soit continuer de la sermonner. Je relâchai doucement son visage pour ne pas trop la brusquer, surtout qu'elle venait de vivre des moments éprouvant ces dernières semaines. Je décidai donc de changer de sujet.

"Je pars en vacances le mois prochain, en France avec Émilie, je me disais que peut-être tu voudrait quelque chose de là-bas. Il y a énormément de truc bon à manger qu'on n'a pas ici, ou un vêtement je sais pas...qu'est-ce qui te ferait plaisir sestra?"

Je lui avais parlé en Anglais cette fois, j'avais juste incorporé le mot petite sœur en Russe pour lui faire plaisir.

Codage par Libella sur Graphiorum



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 464
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 18
Nationalité : Anglos-russe
Situation amoureuse : Célibataire
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Mar 10 Juil - 15:34
L'amour d'un frère pour sa soeur

Dès le moment où je m'étais mise à pleurer, la réaction de mon frère ne se fit pas attendre. Ni une, ni deux, je me retrouvai assise sur lui, serrée dans ses bras pendant qu'il me consolait. Tout ce que je retenais depuis des mois était en train de ressortir devant lui. Il me laissait me vider d'autant de larmes que je le voulais et surtout, dont j'avais besoin pour me calmer. Il m'aidait de par sa simple présence, sa voix, son odeur qui me rassurait toujours, et ses petites attentions douces. Au bout de quelques minutes, je parvenais enfin à me calmer. Les larmes coulaient encore mais la grosse crise était passée.

- D'accord....

Il risquait quand même de me voir souvent squatter son appartement. J'avais tout le temps envie de fuir mes problèmes. Bien sûr, je pouvais aussi aller chez notre père mais le lien n'était pas aussi fort qu'avec mon frère. Je gardais la tête contre son torse et aggripai gentiment son t-shirt entre mes doigts. Peu importe ce qu'il se passait, je me sentais toujours aussi bien contre lui. Il était un peu comme ma peluche géante. Je l'écoutais encore me parler et me rassurer. Je pensais être un fardeau pour lui, notre père et tout le monde. Il m'assura que je n'étais pas ce que je croyais être. J'eus quand même droit à la réprimande de sa part. Il n'aimait apparemment pas que je dise ce que je pensais être.

- Mais je....c'est.... D'accord je ne le dirai plus.

Je savais que sur ce point, ça ne me servirait à rien de discuter. Il ne lâcherait pas l'affaire, il était bien trop têtu pour ça. Je faisais donc mieux d'accepter sans broncher. Il changea finalement de sujet pour me parler de ses projets de vacances. D?après ce que je comprenais, il allait partir avec Emilie durant quelques jours. Ou plutôt quelques semaines. Voire même peut-être toute la durée des vacances. Bref il ne serait de ce fait pas disponible durant un moment alors si j'avais un souci, j'allais devoir compter sur moi-même ou sur notre père. Il était clair que je n'allais pas l'appeler ou lui parler de mes soucis pendant qu'il était en France. Lui aussi il avait le droit de profiter d'avoir des vacances sans problème. De plus, là il serait avec sa petite-amie alors je préférais lui laisser l'occasion de bien s'amuser avec elle sans avoir à penser à mes problèmes.

- Euh ben....je sais pas.

La nourriture ne tiendrais peut-être pas le temps du voyage. Les habits, j'en avais encore dans ma garde-robe alors je ne voyais pas trop l'intérêt d'en demander. Quant à des objets, pourquoi pas mais je ne voyais pas trop ce qu'il pourrait prendre. Je ne savais pas ce qu'ils fabriquaient comme objets en France.

- Une peluche.

Et oui, encore. Il ne fallait pas s'attendre à un miracle venant de quelqu'un qui adorait les peluches. J'en avais déjà plein chez mon père, plusieurs dans ma résidence, et quelques-unes mais pas trop non plus chez Alexei. Et puis c'était le choix le plus simple pour moi. De plus ça ne lui coûterait pas cher et il savait que je n'avais pas besoin de lui dire quelle peluche précise je voulais. Je lui faisais confiance, je savais que quoi qu'il prenne, il tomberait juste. En même temps, je n'étais pas difficile quand il s'agissait d'en acheter. Tant que ça avait une gueule animale, je m'en fichais un peu de ce que c'était.
Codage par Libella sur Graphiorum




Lana x Alexei:
 


Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
Londres |:| Info./Musicien
avatar
Messages : 219
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Lun 16 Juil - 17:41
L'amour d'un frère pour sa soeur



Après avoir bien fait comprendre à ma petite sœur qu'elle n'était pas un boulet, je m'étais radoucie un peu et je me mis à lui parler de mon futur voyage. Je me doutais que durant un mois elle se sentirait seule sans moi, mais je savais que mon père ferait tous les efforts du monde pour la soutenir. Lana qui s'était calmée m'annonça alors qu'elle aimerait une peluche ce qui me fit sourire. Pourquoi j'avais posé la question? je connaissais déjà la réponse, bien sur qu'elle allait me demander une peluche. Je roulai des yeux et répondis en Russe.

"Ça marche, je vais te ramener la plus belle de France"

Je posai mes lèvres sur sa tempe, mes bras l'enlaçaient de nouveau et je la serra contre moi en soupirant d'aise. En général j'évitais de parler à Lana de mes soucis mais j'avais une grosse bêtise. Même si Émilie m'avait pardonnée, ça me pesait encore sur le cœur. Je cachai mon visage honteux dans son coup et murmurai avec une voix étranglée par les remord.

"Lana... J'ai fait une grosse connerie avec Émilie"

Je retirai mon visage de son coup et u peu honteux je baissai la tête. Je me mis à parler en Russe pour qu'elle entende bien et comprenne aussi.

"Je suis rentré bourré et... Elle a voulu me consoler mais j'ai pété un plomb a cause de l'alcool et je l'ai planqué contre le mur, je lui ai hurlé dessus et...si je ne m'étais pas repris je crois que je lui aurais surement fait la même chose qu'à Lydia."


Mes bras se desserraient autour de Lana, j'avais tellement honte et le pire c'est que je ne savais pas comment me faire pardonner. Émilie ne m'en voulais plus certes mais je sentais qu'elle me craignait maintenant, comme si j'étais une bombe à retardement qui allait exploser à tout moment. À présent je savais que chaque dispute serait une source de stresser pour elle, qu'elle aurait pu que je la frappe ou autres et ça me brisait le cœur. Je soupirai sous les paroles de ma sœur qui me réprimandait surement ou qui me consolait, puis je murmurai.

"Lana...je dois faire quoi pour quelle oublie ce que j'ai fait?"

Je parlais en Anglais cette fois, je tripotais mes doigts nerveusement, je voulais une idée, je voulais savoir ce que je pouvais faire pour qu'Émilie se sente à nouveau en sécurité avec moi, comme elle se sentait avant toute cette histoire.

J'observais Lana et je l'écoutais avec attention, les mots de ma sœur avaient toujours été paroles d'évangile pour moi, je la protégeais, mais elle...elle me sauvait de la merde à chaque fois. Au bout d'un long moment de papotage je lui confiai comment j'avais rencontré Émilie.

"Je t'ai jamais dit comment je l'avais rencontrée... j'étais bourré et j'ai glissé dans un caniveau, je me suis endormie, quand j'ai ouvert les yeux elle était au-dessus de moi et elle m'a ramené à l'appartement"


Codage par Libella sur Graphiorum



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 464
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 18
Nationalité : Anglos-russe
Situation amoureuse : Célibataire
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Dim 22 Juil - 1:50
L'amour d'un frère pour sa soeur

Je n’allais pas pouvoir réellement voir Alexei durant quelques semaines. Il partait en vacances avec sa petite-amie et même si j’étais heureuse qu’il en ait trouvé une et qu’il fasse des activités avec elle, je restais tout de même un peu triste de ne pas pouvoir le voir durant plusieurs semaines. Ca ne changeait pas vraiment de quand il avait ses concerts avec son ancien groupe. Là aussi j’étais un peu triste même si je savais que je le reverrais à son retour. Et bien pour son voyage en France, c’était pareil. J’étais un peu triste mais je savais que je le reverrais à son retour. Alors quand il me demanda ce que je voulais comme souvenir de Paris, je lui demandai une simple peluche. J’en avais des dizaines éparpillées chez mon père et dans ma résidence surveillée, plus encore deux ou trois chez mon frère. Pourtant ça ne me suffisait jamais. J’en voulais toujours.

Un nouveau geste de tendresse entre-nous me calma encore un peu plus. Je m’apaisais jusqu’à ce qu’il m’avoue avoir fait une bêtise avec Emilie. Je me mettais rapidement à imaginer divers scénarios et le plus crédible que j’avais en tête en sachant que c’était ce qui arrivait le plus souvent en un homme et une femme, c’est qu’il l’avait déjà mise enceinte. Logiquement ils se protégeaient mais aucune contraception n’était vraiment efficace à 100%. Même moi je savais ça alors que j’avais loupé les cours d’éducation sexuelle. Je fixais donc mon frère en continuant de me faire des films jusqu’à ce qu’il m’explique sa connerie. C’était moins grave que je ne l’imaginais. Il avait juste trop bu et s’était montré un peu violent avec sa petite-amie.

Il n’avait pas besoin de me dire qu’il se sentait mal par rapport à ça, je pouvais aisément le sentir. Il s’en voulait encore pour Lydia alors qu’elle n’était qu’une hypocrite mais avoir été un peu violent avec Emilie devait l’avoir secoué plus encore. Il en arriva au point de me demander conseil alors qu’il savait très bien que je n’étais pas douée pour ça. Je pouvais le conseiller pour bien des choses mais pas pour l’amour et ce qu’il fallait faire pour se faire pardonner par sa petite-amie. Je n’y connaissais rien, comment pouvais-je lui donner un seul bon conseil ?

♀ Euh…ben…j’suis pas douée pour ça j’te rappelle. Enfin bon j’peux quand même essayer. Je dirais que tu pourrais par exemple l’inviter dans un resto. Ou alors faire un dîner aux chandelles et je peux m’occuper de faire le repas avant de vous laisser seuls. Ou vous prenez un bain ensemble et tu t’occupes de la laver intégralement pour lui rappeler que tu es aussi et surtout un homme doux. Ou tu peux noter une promesse sur un papier et vous l’encadrez quelque part dans la maison pour que même ivre tu ne l’oublies pas. Et sinon tu peux aussi arrêter de te saouler…

Je n’avais jamais vraiment aimé le fait qu’il soit ivre et il le savait. Ce n’était pas quelque chose que je cachais. Cependant je ne l’avais jamais forcé à le faire puisque ça n’aurait mené à rien de le faire. Néanmoins cette fois il verrait peut-être les choses autrement. Ou peut-être pas. Je ne savais pas si mes conseils lui serait d’une grande aide mais avec un peu d’espoir oui. Au moins j’aurais essayé dans tous les cas. Au bout d’un moment, il m’expliqua sa rencontre avec Emilie. Je fis une petite moue en entendant que ce jour-là, il était déjà ivre. Sa rencontre avec la psychologue avait été faite alors qu’il était dans un état lamentable.

♀ C’est bien ce que je disais… Faut vraiment que tu te calmes avec l’alcool. J’vais finir par t’inscrire aux alcooliques anonymes si ça continue….

Il y avait peu de menaces que je mettais à exécution en général mais celle-ci je serais bien capable de la faire. Non pas pour l’emmerder mais parce que ça commençait sérieusement à m’inquiéter le fait qu’il boive autant dans des délais aussi courts. Lorsqu’il faisait la fête, pas de souci. Je ne ronchonnais pas. Cependant lorsqu’il buvait sans aucune raison festive, que c’était juste pour se saouler là par contre c’était inquiétant.
Codage par Libella sur Graphiorum




Lana x Alexei:
 


Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
Londres |:| Info./Musicien
avatar
Messages : 219
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Lun 23 Juil - 22:07
Alexei Thomson a écrit:
L'amour d'un frère pour sa soeur



Oui bon ma rencontre avec Émilie n'avait rien de très romantique, mais le fait qu'elle ait voulu me revoir malgré tout montrait bien qu'il y avait quelque chose entre nous qui se formait.
Lana me répondit et je lui fis un petit sourire amusé et je lui répondis.

"J'ai la tête d'un alcoolique? ce qui s'st passé récemment c'était uniquement à cause du stressé. Depuis que je suis avec Émilie je ne bois plus et en plus..."

Je soupirai et posai mes lèvres sur sa joue en murmurant.

"Je lui ai promis de ne plus toucher à ça...et je te le promets à toi aussi"

J'attendis qu'elle me parle pour ensuite lui annoncer que j'allais devoir y aller. Je devais faire des courses et je devais encore passer voir papa, je lui expliquai un peu mon planning pour éviter qu'elle pense que je voulais me sauver par ennuie car ce n'était pas du tout le cas. Je l'entrainais une dernière fois dans mes bras et murmurai à son oreille.

"Je suis content que tu ailles bien Lana... tu me promets de me téléphoner tous les soirs? ou un SMS comment avant?"

J'attendis sa réponse et comme souvent je la gardant contre moi car malgré mon planning chargé je n'avais pas envie de m'en aller, mais je devais le faire. Après quelques câlins, je pus enfin m'en aller à contre cœur. Je quittai la chambre de Lana puis l'école et je partis en ville pour voir mon père.
J'avais des choses à lui dire, notamment le fait que je partais en voyage avec Émilie et donc je ne pourrais pas m'occuper de Lana comme je le faisais en général.

Une fois mon rendez-vous avec mon père terminé, je partis en direction d'un fleuriste , j'avais fait le con y à quelques jours alors je devais me rattraper. Quoi de plus doux qu'une rose rouge? Je déposai cette jolie fleur dans un petit vase d'eau sur la table. Puis je partis dans la chambre pour composer un peu en attendant qu'Emilie rentre et voit son cadeau.

Mes doigts se promenaient sur ma guitare avec douceur et motivation. J'étais inspiré, le fait d'avoir revu ma sœur m'avais donné du baume au cœur. J'appelai d'ailleurs ma sœur au téléphone.

"Ne bouge pas je vais te faire écouter un truc"


Ma nouvelle mélodie résonna dans le combiner durant deux bonnes minutes. Quand je repris le téléphone je lui demandai.

"Tu l'as trouvé comment? je vais la retravailler mais sur la base je la trouve pas mal"


C'était une mélodie douce à la guitare, quelque chose de romantique et tendre... Lorsque nous raccrochâmes, je m'allongeai un peu pour m'endormir quelques minutes sur mon lit en attendant mon ange roux.


Codage par Libella sur Graphiorum



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 464
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 18
Nationalité : Anglos-russe
Situation amoureuse : Célibataire
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Mer 25 Juil - 14:12
L'amour d'un frère pour sa soeur

Quelle idée de demander à une quiche en amour, des conseils pour se faire pardonner auprès de son amoureuse ?! Néanmoins j’essayai tout de même de lui donner quelques petites idées, sans savoir si ce serait efficace ou non. Plusieurs idées qui m’étaient venues à la suite de films ou séries vus, des observations faites en ville ou à l’institution, etc. La fin de mon conseil laissait toutefois transparaitre mon ennui par rapport à l’alcool qu’il avait tendance à boire. Et puis lorsqu’il me raconta comment il avait connu Emilie, c’était mon inquiétude qui prit le dessus au point que je le menaçais de l’inscrire à un groupe de soutien pour l’alcoolisme.

♀ Si tu ne buvais réellement plus, tu ne l’aurais pas fait même à cause du stress.

Et il n’aurait pas été ivre au point d’en devenir violent. Bref, il se contredisait tout seul.

♀ J’te demande pas de ne plus y toucher du tout. Juste de ne plus en arriver au stade d’être complètement ivre mort à chaque fois que tu bois.

Ce souci étant réglé, il m’annonça ensuite qu’il devait s’en aller. C’était dommage, j’aurais bien voulu profiter encore un peu de l’avoir avec moi mais je ne pouvais rien faire contre les planning chargés. Je profitai donc du dernier câlin de la journée tandis qu’il me demandait de lui faire une promesse. C’est traître comme technique. Si je lui promettais de lui téléphoner ou de lui envoyer un sms tous les soirs, j’allais être obligée de m’y tenir. Mais si je ne lui en faisais pas la promesse, il serait triste. C’est vil de me prendre par les sentiments. Enfin il m’avait bien promis de ne plus toucher à l’alcool alors je pouvais bien lui faire une promesse en retour.

♀ Promis…

Après quelques minutes prises pour le dernier câlin, je dus le laisser s’en aller. Dès qu’il fut parti, je soupirai d’ennui avant de me changer. Être vêtue d’un linge c’est bien joli mais à la longue il faisait froid et je n’avais pas envie d’attraper un rhume. Ce n’était pas terrible non plus pour dormir. J’enfilai donc mon pyjama avant d’attraper un livre tout en me réinstallant sur mon lit. Je bouquinais jusqu’à ce que le téléphone me sorte de mes rêveries dues à l’histoire. Mon frère m’appelait pour me faire écouter de la musique. D’après ce que je pouvais comprendre il était en train de composer. J’eus un léger sourire car je préférais vraiment qu’il fasse ce genre d’activité plutôt que de finir devant un verre. C’était bien plus bénéfique pour lui et aussi pour son groupe. En parlant de son groupe, je me demandais où ça en était. Je savais très bien que ce n’était pas facile d’en monter un et de devenir célèbre mais je me posais quand même la question. Je ne demandai toutefois rien à mon frère. Pas ce soir. Je lui poserais la question un autre jour.

♀ Elle est jolie. Une fois qu’elle sera finie tu pourrais la dédier à ta petite-amie. J’suis sûre que ça lui fera plaisir.

Et quoi de mieux qu’une musique pour faire comprendre notre état d’esprit, nos émotions et nos sentiments ? De plus, d’après ce que j’avais pu entendre, elle serait très bien pour dire à Emilie qu’il l’aime. Je raccrochai finalement et repris ma lecture un moment avant de me coucher et de m’endormir.
Codage par Libella sur Graphiorum




Lana x Alexei:
 


Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Amour filial
» C'est quoi l'Amour avec un Grand A?
» Pour l'amour de Dieu
» Le chemin de l'Amour est simple et facile pour celui ou celle qui s'y engage pleinement et totalement.
» A qui demande-t-on l'autorisation d'installer une parabole ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Résidences :: Résidences surveillées-
Sauter vers: