AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Pour la rentrée 2018, Indarë organise une semaine d'Intégration pour les nouveau élèves et les moins nouveaux.

 :: North London :: Camden Town Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Wanna join me? - Feat Alexei

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Morgane Lafontaine
En attente de mise à jour
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1152-n-aime-pas-le-citron-morgane-terminee

Jeu 17 Mai - 22:46
Pour une fois que je me décidais enfin à sortir, il fallait que tout le monde me dévisage. Si c'était une femme, je ne faisais que baisser les yeux, mais si c'était un homme, je changeais directement de trottoir. Et l'on pouvait me trouver, slalomant de trottoir en trottoir. J'agissais de manière impulsive. Je ne contrôlais pas vraiment ce que je faisais. J'avais une peur bleue du sexe masculin maintenant, car, dans mon esprit, ils étaient assimilés à un très mauvais souvenir dont je souhaitais absolument me débarrasser. Mais il fallait que je fasse un travail monumental sur moi-même. Je comptais vraiment le faire, mais je savais pertinemment que cela allait me demander bien du temps, et je n'étais même pas sûr que cela allait marcher. J'avais une très longue robe, avec laquelle j'espérais cacher mes brûlures, sans grand succès.

En slalomant de trottoir en trottoir, je finissais par me rétamer en tapant mon pied contre le rebord du trottoir, la tête en avant. Ce qui me fit extrêmement mal. Mais en rouvrant les yeux, je voyais un homme qui tentait de m'aider à me relever. Par pur réflexe, et sûrement dans un instinct pitoyable de pseudo-survie de ma part, je m'enfuyais en courant, sans me retourner. Il devait sûrement me prendre pour une folle, mais je ne m'en souciais guère. Il fallait que je me cache. Au final, je pensais que ce n'était pas une si bonne idée de ça. J'aurais du rester dans ma chambre. Mais je ne pouvais pas revenir en arrière. J'agissais de manière extrême, mais je ne pouvais pas me contrôler sur ce domaine-là. Même si mon psy voulait m'aider, je ne savais pas par où commencer.

J'étais donc là, dans la rue, sans vraiment savoir quoi faire. J'avais les mains en sang, je tremblais comme une feuille, et impossible de me calmer; Il fallait que je trouve un endroit où il n'y avait que peu de monde. Pour pouvoir enfin essayer de me calmer, car j'en avais grand besoin. Tout ça à cause d'un enfoiré. Je n'avais eu aucun remord à le tuer, car c'était tout ce qu'il méritait. Il ne méritait que ça, après tout ce qu'il m'avait fait.
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Messages : 225
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Sam 19 Mai - 19:56


Deux jours, deux jours que mon père m'avait appelé pour m'expliquer que Lana avait eu une grosse hallucination et qu'elle avait blessée une de ses camarades d'école. Ma petite sœur venait d'être envoyé en isolement et elle refusait tout appel vidéo, elle se coupait du monde et ne voulait pas parler, pas même à moi. Complètement anéantie j'avais pris quelques jours de congé pour me calmer, la seule qui arrivait à m'apaiser était Émilie qui savait comment me prendre et malgré tout j'arrivais encore parfois à l'envoyer promener.

Puisque je tournais en rond dans l'appartement quand Émilie sortait pour sa vi professionnelle, j'avais décidé aujourd'hui de sortir en ville pour me calmer.
Je passai une partie de ma journée dans un pub que je connaissais histoire d'écouter quelques groupes de rock jouer. Je fis attention à ne pas trop boire, ce n'était pas le moment que je finisse ivre mort dans le caniveau, Émilie serait furieuse et on n'avait pas besoin de ça en ce moment.

En milieu d'après-midi je sortis enfin dans les rues pour me promener et prendre l'air. Parfois je jetais un œil à mon téléphone histoire de savoir si Lana avait tenté de me joindre, mais non toujours pas et je commençais à en avoir marre, j'avais besoin de la voir, de voir ma sœur et de savoir qu'elle allait bien. Au détour d'une rue je remarquai une silhouette de femme qui tremblait. Je me demandais ce qu'elle avait alors je m'approchai doucement et demandai calmement.

"Mademoiselle? vous allez bien?"

Je baissa les yeux et vit ses mains. Elle ne semblait pas dans un très bon état. Pour être honnête elle m'intriguait. Quelque chose n'allait pas en elle. Je gardai alors mes distances et demandai.

"On vous a fait du mal? je peux appeler la police si vous voulez"


J'avais vécu suffisamment longtemps avec ma sœur pour savoir qu'une fille qui tremblait et qui semblait blessée était une fille qu'il ne fallait surtout pas toucher. Et je pris de nouveau la parole pour lui expliquer que je n'étais pas là pour lui faire du mal.

"Je ne vous ferai pas de mal, je m'appelle Alexeï Thomson, est-ce que je peux vous aider?"

Ce qui était sûr c'est que je ne lui courrai pas après, je n'étais pas d'humeur à forcer pour donner mon aide, j'étais d'humeur certes à aider mais faut pas abuser non plus, car moi aussi j'ai besoin d'aide. J'espérais juste ne pas être tombé sur une folle qui allait me planter dans cette ruelle.

Citation.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Morgane Lafontaine
En attente de mise à jour
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1152-n-aime-pas-le-citron-morgane-terminee

Dim 20 Mai - 17:02
Je devais sûrement attirer l'attention, mais ce n'était pas ce qui me préoccupait le plus. Je n'arrêtais pas de saigner des mains, et je n'avais aucun moyen de stopper tout ça. Je devais réfléchir. Réfléchir alors que j'avais horriblement mal aux mains. Ce n'était pas la période propice pour cela. Je restais donc, dans mon coin, à trembler comme une feuille, fixant le sol, sans rien dire. Tout ça à cause d'eux. Je détestais ce genre de situations, mais je n'y pouvais pas grand chose. Il fallait que je fasse avec, tant que je ne faisais pas un long travail sur moi-même. Et pour cela, il fallait que je remette en question ma vision des choses. Ce processus allait être très long, mais je ne savais pas vraiment comment le démarrer. Il me fallait de l'aide, tout simplement, et je me devais d'en trouver.

Alors que j'étais assise, là, dans le silence le plus total, une voix, qui visiblement s'adressait à moi, se fit entendre. Je n'eus même pas besoin de lever la tête pour trouver l'origine de cette voix. Le ton de voix suffisait généralement. Gardant les yeux au sol, je savais qu'il y avait un homme à côté de moi. Mais pourquoi était-il ici? Qu'est-ce qu'il me voulait? Pourquoi moi? Un panel de questions de ce genre me trotta dans la tête, sans que je ne puisse leur donner une réponse correcte. Il n'avait tout de même pas l'air d'avoir envie de partir. Mais bon sang, qu'est-ce qu'il voulait? Je me mis à trembler encore plus, sans vraiment pouvoir m'en empêcher. Il allait sûrement me prendre pour une folle ou un truc du genre, mais je n'en avais pas grand chose à faire. Il fallait que je me calme, mais comment?

Néanmoins, il fallait que je réponde. J'avais été éduquée de façon à ne jamais laisser les gens sans réponse. Et lorsque j'étais en face d'un homme, et que je répondais à l'une de ses questions, généralement, il tentait de poursuivre la conversation. Ce qui ne me mettait clairement pas à l'aise, mais quand j'étais avec ma famille durant de rares moments, ils me protégeaient. Mes parents comprenaient mon geste, même s'ils avaient eu besoin de temps pour le comprendre. Mon ex avait manifestement tenté de m'assassiner, et ce n'était pour eux que de la légitime défense, après-coup. Je gardais une voix calme, même si je tremblais comme un marteau-piqueur.

- Pourquoi... vous voulez m'aider... Je vais très bien.... très bien...

Je mentais. Mais au fond de moi-même, j'espérais qu'il allait me laisser tranquille. Mais je savais très bien que cela n'allait pas être le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Messages : 225
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Lun 21 Mai - 14:24


Cette silhouette assise ne m'inspirait pas confiance, mais mon côté protecteur m'interdisait d'abandonner une femme dans une rue déserte en pleine ville. Le coin n'était pas malfamé certes mais on n'était jamais à l'abri de rien. Elle se décida tout de même à me répondre, un léger sourire s'afficha sur mon visage malgré ma colère et tristesse de ces derniers jours. Je lui annonçai alors doucement.

"Vous mentez aussi mal que ma sœur...elle tremble souvent quand elle a des hallucinations dans son école de connard"

Elle s'en fichait surement de ma vie, mais parler de ma sœur me faisait du bien, c'était ma façon à moi de m'assurer au fond de moi que Lana allait bien malgré son isolement. C'était tellement long une semaine sans avoir de contact avec elle. Bref au final je pris une grande inspiration et j'observai la jeune fille au visage caché par ses cheveux vu qu'elle fixait le sol. Je l'informai alors.

"Écoutez si vous m'assurez que vous aller bien et que vous n'avez pas besoin de d'aide je m'en irais, mais les rues ne sont pas sûres dans ces grandes villes. Je peux être vous escorter quelque part!,"

Je n'étais pas le genre à forcer les gens et pour être honnête j'avais moi aussi pas envie d'être avec du monde aujourd'hui, alors si elle me disait de m'en aller, je le ferais. Mais au si au contraire elle voulait que je reste, je le ferais car il était hors de question que je laisse une fille dans la merde. Je me sentais déjà coupable de ne pas avoir aidé ma sœur. Pour moi c'était de ma faute si elle était en isolement, si je lui avais téléphoné comme je le faisais tous les jours depuis des années, si je n'avais pas oublié de le faire ce matin-là...elle ne serait pas en isolement et la gamine à l'hôpital n'y serait pas.

Nerveusement je frottai mon visage avec mes deux mains attendant que l'inconnue me réponde. Si jamais elle me disait de me tirer, je quitterais doucement la rue sans un regard ni un geste pour continuer ma journée de merde. Mais si au contraire elle me disait de rester, je me mettrais à sa hauteur sans la toucher afin d'être à son écoute en lui demandant ce qui n'allais pas et en quoi je pouvais lui être utile.

La ville n'était pas la plus animée en ce moment, le temps était maussade même s'il ne pleuvait pas et donc forcement les gens préféraient rester chez eux au chaud.
Citation.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Morgane Lafontaine
En attente de mise à jour
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1152-n-aime-pas-le-citron-morgane-terminee

Jeu 31 Mai - 16:25
Lorsqu'il me sortit que je mentais très mal, j'avais une folle envie de rétorquer. Mais je savais très bien que je n'étais pas en position de force. Par conséquent, je restais, sans rien dire. Ceci dit, je ne comprenais pas vraiment pourquoi il faisait un tel parallèle avec sa sœur. Certes, je tremblais, mais pas du tout pour les mêmes raisons. Néanmoins, avais-je réellement envie de comprendre sa logique? Je n'en savais rien. Je ne savais pas vraiment ce qu'il voulait de moi, et au fond, je ne voulais pas le savoir. Néanmoins, il me suffirait de le regarder un instant pour savoir s'il me voulait du mal ou non. En levant les yeux, je le regardais quelques instants, avec un air des plus neutres, tentant tant bien que mal d'arrêter de trembler. En l'observant de cette manière, j'inspectais le moindre trait de son visage, le moindre tremblement, le moindre mouvement, le moindre changement d'expression dans son regard. Tout ce que je pouvais inspecter en quelque sorte.

Je restais ainsi, sans rien dire, gravant le moindre détail dans ma tête. Au fond, il n'avait pas l'air dangereux. Du moins, c'était ce que ses manifestations physiques me laissaient penser. Je pouvais déduire certaines choses sur autrui simplement en les regardant agir. Je ne savais pas si ce don était une malédiction ou une bénédiction, mais j'avais du apprendre à vivre avec. Je me relevais, sans un mot, en essayant d'arrêter de trembler. De toute manière, mes tremblements allaient cesser avec le temps. Je soupirais. J'avais extrêmement mal aux mains, et bien évidemment, je n'avais rien sous la main pour faire passer la douleur. J'espérais sincèrement qu'il n'allait pas me faire la moindre remarque sur mes brûlures, car je n'allais pas le supporter. Il m'était déjà assez difficile de supporter la présence d'un homme à côté de moi sans fuir, mais si en plus je devais supporter ça...

- Je ne sais... pas pourquoi vous voulez m'aider... Mais je vais très bien. Je suis juste... tombée par terre, c'est tout. Mais c'est... très impoli de demander aux gens de partir.

Je n'allais quand même pas lui demander de partir comme cela, sans raison. Tant qu'il ne me voulait pas de mal, je ne pouvais pas lui demander de filer. Ce n'était pas logique.
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Messages : 225
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Lun 4 Juin - 11:36


Je la voyais m'observer, ce n'était pas le plus agréable mais bon je n'allais pas l'engueuler pour ça non plus. Mais je me demandais quand même ce qu'elle cherchait à savoir. Voulait elle savoir si j'étais un mec bien? savoir si j'allais lui faire du mal? Je ne me voyais pas forcément comme un mec bien, surtout en ce moment j'étais persuadé que si ma sœur était en isolement c'était de ma faute, parce que j'avais loupé un truc, peut-être que j'étais moins présent depuis que j'étais en couple. Je ne savais pas trop mais ce qui était sur c'est que je ne me vouais pas comme un mec bien, mais je ne comptais pas non plus faire de mal à cette fille. Bref elle prit la parole et m'expliqua qu'elle était juste tombée, puis elle annonça que c'était impoli de demander aux gens de partir. Je compris donc que c'était à moi de décider si je devais partir ou pas. Je soupirai et répondis doucement.

"Bien, bah si tout va bien alors je vais m'en aller"

Poliment je m'inclinai et je passai à coté d'elle frôlant son bras avec le mien par inadvertance. Une fois dans son dos je répondis doucement.

"Je ne suis pas le genre à m'imposer, quand je dérange je le sens et je m'en vais. Prenez soin de vous"

Les mains dans les poches je me dirigeai vers la sortie de la rue pour retrouver la civilisation. Je pris une cigarette et la porte à mes lèvres en réfléchissant à ce que je pouvais faire de ma journée. J'avais besoin de me changer les idées et rapidement. En temps normal je serais allé boire et je me disais que c'était ce que j'allais surement faire même si Émilie allait devoir me supporter ivre, j'aurais surement l'alcool moins joyeux que lors de notre première rencontre.

Je sortis mon téléphone de ma poche et rapidement je me mis à pianoter sur mon écran.

Citation :
"Salut Emi. Ce n'est pas contre toi, mais j'ai besoin d'être seul, m'attend pas ce soir je vais surement me souler comme un pauvre connard que je suis"

Elle savait ce qui était arrivé à ma sœur et je n'étais pas le meilleur des petits copains depuis quelques jours. J'espérais juste qu'une fois mes soucis réglés elle ne m'en veuille pas. Pour la première fois depuis notre rencontre, c'était moi qui avais besoin d'aide...et de soutien. Je rangeai mon téléphone dans ma poche et tournai la tète vers la ruelle afin de voir si la jeune femme était toujours là. Si elle était partis, j'en ferais autant et je me trouverais un bar.


Citation.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Morgane Lafontaine
En attente de mise à jour
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1152-n-aime-pas-le-citron-morgane-terminee

Mer 6 Juin - 19:16
En le regardant agir, je constatais une chose très simple à voir, pour quelqu'un qui sait faire attention à ce genre de détails. Il suffisait simplement d'être patient, d'avoir une bonne vue, et une bonne mémoire. J'arrivais assez bien à lire les émotions des autres, tant que je prenais le temps, et surtout, lorsque j'étais très attentive. Et ici, il me semblait qu'il y avait une chose très simple à lire. Je n'avais rien depuis le début, mais alors qu'il partait, j'ouvrais la bouche, parlant d'une voix très calme. Il était bien sûr hors de question de prendre une voix et un air hautain, ce n'était pas du tout dans ma personnalité.

- Votre sœur est dans une situation difficile, et cela dure depuis longtemps. Vous ne savez pas comment réagir et ça vous bouffe la vie. Vous avez l'impression que vous n'arrivez à rien, et par conséquent, vous avez une image négative de vous-même. C'est typique. Je serais vous, je n'irais pas là où vous comptiez aller, et surtout, je dirais à cette personne que j'ai dit n'importe quoi. Nous sommes tous les deux dans une situation où nous avons besoin de quelqu'un d'autre. Sauf que vous restez de votre côté, sans rien dire, en espérant que ça passe. Je me trompe?

Si je me trompais sur une telle chose, il fallait sincèrement que je revois ma façon de voir les choses, et surtout, de voir les gens. J'avais tout de même fait de grands efforts pour faire des phrases sans interruption. Lorsque j'étais en présence d'un homme, je faisais souvent des interruptions dans mes phrases. Parfois, je ne parlais même pas du tout. Tout dépendait de nos états d'esprits respectifs. Et cela dépendait aussi du fait si je me sentais en sécurité ou non avec la personne. Certains pensaient qu'à cause de mon casier judiciaire, j'étais la personne dangereuse. Mais ils ne connaissaient pas les raisons qui m'avaient poussée à l'acte.

Par conséquent, j'attendais sa réaction. Le reste allait dépendre de cette dernière. Mais j'avais dis les choses, comme je les comprenais. Libre à lui de faire ce qu'il voulait avec mes paroles. Je n'étais pas une psychiatre ou une psychologue, même si certains de mes proches pensaient que j'avais une sorte de don pour les écouter. Mais il n'en était rien. J'étais simplement à leur écoute, par affection envers eux. Ce qui, à mes yeux, était tout à fait normal. Le contraire serait bien pire à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Messages : 225
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Jeu 7 Juin - 10:53


Je venais de ranger mon téléphone dans ma poche quand la voix de la jeune femme résonna dans la ruelle. C'était un peu lugubre mais sa voix assez douce faisait oublier la noirceur de la ruelle. La jeune fille qui n'était jusqu'à maintenant pas très bavarde venait de se lancer dans la description de mon portrait moral.

Mes yeux s'ouvrirent en grand, merde elle ferait une bonne psy cette fille... Je sortis de ma poche un paquet de cigarettes, l'une d'elles dépassait du paquet, je tirai dessus avec mes lèvres pour ensuite troquer mon paquet contre un briquet. Le bruit de la pierre qui frottait pour déclencher une flamme résonna dans la ruelle. Je gardais le silence quelques secondes pour savourer ma dose de nicotine.
J'inspirai un coup et je recrachai ma fumée pour ensuite prendre la parole.

"Ma sœur est malade...dans sa tête, je m'occupe d'elle depuis qu'on est gosse et aujourd'hui...ma sœur est en isolement dans son école et on m'interdis de la voir"

Par cette simple phrase je venais de lui avouer qu'elle avait visé dans le mile avec son analyse. Et en ce qui concernait l'aide elle n'avait pas tord, je refusais toute aide et même celle de ma petite amie alors qu'il y a quelques semaines nous nous étions mis d'accord pour ne rien nous cacher et accepter l'aide de l'autre. Au fond de moi je me disais que si j'étais à deux doigts d'exploser c'était parce que j'avais porté trop longtemps sur moi le poids des gens. Tout en fumant je me dirigeais vers la jeune fille tout en gardant mes distances pour ne pas la déranger. Je soupirai et lui demanda.

"Je suis pas un pro des analyses mais...vous aussi vous avez l'air d'avoir des cadavres dans le placards. Je me trompe?"

J'allais pas la forcer à me parler, mais j'allais m'en aller et son analyse était un peu comme une sorte de demande pour rester. Je me trompais peut-être mais si elle avait voulu que je m'en aille elle ne m'aurait pas fait cette analyse.

Citation.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Morgane Lafontaine
En attente de mise à jour
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1152-n-aime-pas-le-citron-morgane-terminee

Jeu 7 Juin - 19:10
Visiblement, je ne m'étais pas trompée. Si cela avait été le cas, j'aurais dû me mettre à sérieusement revoir ma façon de voir les choses et les gens. Mais pour le moment, cela ne devait pas être le cas, ce qui me fit sourire pendant un instant. Toutefois, ce n'était pas car j'étais heureuse de sa condition. Certaines personnes auraient pu penser une chose pareille, mais j'avais eu une bonne éducation et je ne pouvais pas me réjouir du malheur des autres. Pour quelques personnes, c'était possible, mais pas pour moi. Je ne pouvais décemment pas faire une chose pareille, sans remettre en question mes actions. Cependant, quand il me demanda pourquoi j'avais aussi besoin de l'aide d'autrui, je me demandais s'il valait mieux que je sois franche, ou si je devais mentir. Il n'était généralement pas bien vu d'assumer d'avoir commis un meurtre, même si on l'assumait totalement, comme c'était mon cas.

- J'ai eu un différent avec mon ex... C'est lui qui m'as mit... dans cet état. Mais je n'aurais plus jamais le moindre problème avec lui désormais.

En sous-entendant que je n'aurais plus le moindre problème avec ce moins que rien, j'avais une sorte de sourire en coin. Je n'étais pas vraiment fière de l'avoir tué, mais au moins, j'assumais mon acte, qui pour moi, était simplement de la légitime défense, même si cela avait pris du temps. Je le laissais interpréter cela comme il le voulait. Je n'avais rien à cacher, mais mes parents m'avaient appris qu'on ne balançait pas des choses comme ça en public, ce que je pouvais bien évidemment comprendre. Ce pouvait être mal vu. Et je n'avais aucune leçon de morale à recevoir des autres. Il avait tenté de me tuer, je l'avais fait.

- A cause de lui.... J'ai maintenant un problème... avec les hommes... Que je n'arrive pas à contrôler..
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Messages : 225
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Lun 11 Juin - 11:18



Je fumais tranquillement en écoutant ce que la demoiselle allait répondre à ma question. Il y a deux secondes elle me faisait comprendre qu'elle n'avait pas envie de me parler et voila que maintenant on s'analysait l'un l'autre.
La demoiselle m'annonça alors que c'était son ex qui lui avait fait tout cela et rapidement mon visage se ferma, je supportais pas les types violents envers leurs copines, je me sentais déjà tellement coupable la fois où je me suis battu avec Lydia. J'inspirai un grand coup et répondis à sa phrase.

"Tant qu'il vous approche plus tant mieux pour vous"

Elle me parla ensuite de son souci avec les hommes qu'elle n'arrivait pas à contrôler. Je ricanai un peu et répondis doucement en souriant doucement.

"Vous en faites pas, je suis pas le genre méchant. C'est d'ailleurs le contraire, j'ai tendance à être trop protecteur. J'ai de la chance ma sœur et ma copine adorent sa donc c'est pas un gros défaut"

J'inspirai une nouvelle fois pour ensuite recracher ma fumée. Nerveusement je me frottai la nuque puis je lui proposa.

"Vous m'avez toujours pas dit votre nom, à moins que ce soit privé. Je vous offre un truc à boire? un café me ferait surement du bien"

Elle était en droit de refuser, mais elle semblait plus calme depuis quelques secondes alors pourquoi pas lui payer un thé, un café ou un soda? surtout que si j'ai quelqu'un avec moi je n'irais pas me prendre une cuite. Ce qui était sur c'est qu'elle avait besoin de parler et moi aussi. en plus les rues n'étaient pas très fréquentables en ce moment, alors valait mieux revenir dans la rue principale. Je lui proposai aussi.

"Je peux vous raccompagner devant chez vous si vous voulez aussi, à moins que vous vouliez être seul, je suis pas le genre à m'imposer"


Citation.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Morgane Lafontaine
En attente de mise à jour
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1152-n-aime-pas-le-citron-morgane-terminee

Mar 12 Juin - 19:42
J'étais loin d'être stupide, et je savais reconnaître une personne dangereuse par rapport à une autre. Mais, à cause de mon ex, je me méfiais de la gente masculine, même si je pouvais voir que, pour la plupart, ils n'étaient pas si dangereux que cela. Et même si je voulais lutter contre cela, je n'y arrivais pas seule. Je voulais vraiment changer cette situation, mais il me fallait de l'aide pour cela. Je n'allais vraiment pas m'en sortir toute seule, mais je savais que je n'allais pouvoir m'en sortir que si l'aide venait d'une femme. Cela pouvait sembler contradictoire, mais je trouvais cela étonnement logique personnellement.

- Morgane. C'est Français. Mais j'ai demandé... la nationalité Britannique. Tout ça à cause de lui. Je suis... pas bien vue en France maintenant... Mais c'est une histoire... compliquée.

N'ayant rien d'autre de spécifique à faire dans cette journée, j'acceptais, tout en restant bien évidemment sur mes gardes. Il était hors de question que je baisse la garde, même s'il ne semblait pas du tout dangereux. J'avais eu certaines mauvaises expériences qui me le rappelaient sans cesse. Si mes anciennes expériences me hurlaient de toujours être sur mes gardes, il n'était pas étonnant que je n'arrive pas à m'en sortir. Je tirais mon paquet de cigarettes et mon briquet de la seule poche de ma robe. Je ne fumais quasiment jamais, sauf quand j'étais extrêmement contrariée, énervée ou simplement lorsque j'étais dans un état d'esprit négatif, soit par la peur soit par la colère.

Faisant des petits ronds de fumée, je le suivais donc sans un mot, alors qu'un fort goût de tabac brun me prenait la gorge. Je ne devais pas avoir l'air bien distinguée de la sorte, mais je n'en avais cure. Je n'étais pas là pour plaire aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Messages : 225
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Mer 13 Juin - 9:42


Morgane, un prénom assez mignon, je commençais à comprendre sa situation, le fait que l'ex ne pouvait plus l'ennuyer, le fait qu'elle était mal vu par la France, annonce moi que tu viens d'Indare et je comprendrais tout de suite que le pauvre mec était mort et d'un côté je comprenais mieux le fait qu'elle se méfiait de moi. J'étais à la moitié de ma cigarette quand elle s'alluma la sienne. Je lui fis signe de me suivre afin que nous puissions trouver un café pas trop mal famé. Par chance j'en connaissais un assez sympa. Une fois la porte passé, je me dirigeai avec Morgane vers une table sous les chuchotements de quelques filles.

"Si regarde c'est lui... Alex Thomson"

J'étais loin d'être sourd alors je fis un coucou de la main et les taquinai en souriant.

"Je vous entends"
"hiii"

Les joues se mirent à rougir d'une d'elle et j'ajouta.

"Le mois prochain je fais un concert venez au Pub de la City je vous ferais entrer"

Les filles étaient aux anges, je me concentra sur Morgane et lui tendit une carte avec dedans des glaces, pleins de thés, du café et des jus frais ou des smoothies. Pour ma part je pris un café et quand le serveur passa je laissai Morgane commander. Une fois seuls je lui demandai.

"Je peux te tutoyer? tu es à Indare je suppose non? ma sœur y est aussi...en forge"


Morgane avait peut-être entendu parler de Lana puisque tout récemment elle avait poussé quelqu'un dans les escaliers, Brook la victime était à l'hôpital dans le coma et ma sœur en isolement.
Je soupirai un grand coup en observant la jeune fille encore tendu. Peut-être que si je parlais un peu de moi elle se sentirait mieux.

"Tu aimes le rock? Je suis musicien compositeur, tu écoutes quoi niveau musique?"

On pourrait se demander pourquoi je me cassais la tête à vouloir créer un lien, peut-être parce que je me sentais déjà coupable de n'avoir pas pu aider ma sœur alors si je pouvais aider une fille quelconque...peut-être que ma journée se passerait mieux.

Citation.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Morgane Lafontaine
En attente de mise à jour
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1152-n-aime-pas-le-citron-morgane-terminee

Jeu 14 Juin - 17:34
Je le suivais donc sans dire un mot, faisant mumuse avec ma fumée. J'étais habituée à l'expirer de cette manière, et comme une gamine je ne voulais absolument pas changer mes habitudes. Je n'avais pas du tout comme habitude de parler en marchant. Je détestais cela, même. Je ne savais pas du tout pourquoi, mais c'était un fait. Il y avait des choses que je pouvais naturellement supporter, et d'autres non, sans aucune raison apparente. Mais je devais m'y faire, car je ne pouvais pas réellement changer certaines parcelles de ma personnalité. La vie ne marchait pas du tout comme cela. Je le savais bien, et il était hors de question que je modifie des habitudes qui n'avaient pas vraiment d'impact sur autrui.

Durant le trajet, je tirais de grandes taffes avant d'éteindre ma cigarette et de la jeter dans un cendrier qui passait par là. Une fois sur place, je pouvais assister à ce que j'appelais de l'hystérie. Il y avait un troupeau de filles dans l'établissement qui s'extasiait sur le fait qu'il puisse être présent dans ces lieux. J'avouais que je ne comprenais pas pourquoi, vu que je ne savais pas du tout ce qu'il faisait dans la vie. Et il pourrait très bien être le président d'une lointaine république, cela ne m'impressionnerait pas le moins du monde. Je n'étais pas du genre à déifier une personne au sujet de sa profession.

- Je.... je suis en forge aussi...

A sa question sur le fait de me tutoyer, j'hochais simplement la tête. Je ne voyais pas au nom de quoi je pouvais lui interdire de me tutoyer. J'assumais d'être en Forge, mais ce n'était pas quelque chose que j'aimais crier sur tous les toits. Au moins, maintenant, il pouvait se faire une meilleure idée de ce que j'avais fait. Il pourrait très bien trouver cela totalement disproportionné, mais les gens n'avaient aucune idée de ce que j'avais enduré, et de ce que j'endurais toujours.

- Ah... ça explique les hystériques alors... Moi j'écoute... du Metal, assez souvent... d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Messages : 225
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Ven 15 Juin - 14:41


Morgane me confia qu'elle était aussi en forge, je n'étais pas surpris, au fond de moi je le sentais. Ne me demandait pas pourquoi mais c'était comme ça. Après m'être présenter un peu, la jeune fille annonça qu'elle comprenait mieux les deux hystériques de tout à l'heure ce qui fit un peu rire. Je lui répondis le sourire aux lèvres.

"Et tu écoutes quoi comme métal? Oui elles...enfin ce n'est pas toujours comme ça, du coup je peux me permettre de me promener en paix en ville."

Le serveur qui venait de prendre nos commandes bossait déjà derrière le comptoir. Je pouvais sentir l'odeur du café et ça me faisait déjà oublier la plupart de mes problèmes. Le café avait de grandes vertus pour moi. J'écoutais ce que Morgane me disait, puis en souriant je lui proposai.

"Je suis en train de créer un groupe de rock avec deux étudiants d'Indare, peut-être que tu pourras venir aux répétitions si tu...si tu aimes le rock, ça te plairait peut-être, normalement ma sœur devrait venir aussi et..."

Je soupirai un grand coup et m'expliquai un peu.

"Écoute, elle va surement m'étriper et toi tu vas peut-être te dire que je suis un cinglé, mais ma sœur n'a pas beaucoup d'amis et ça m'ennuie, alors peut être...je te demande pas d'être son amie, mais peut-être qu'aux répétitions "

Je savais pas trop si je m'exprimais bien, je voulais pas créer une amitié forcée, mais parfois quand deux personnes se rencontre, un lien se crée, une amitié, une copinade, peut-être qu'elles s'entendent pas, mais peut-être que oui...j'ajoutai alors

" Enfin au pire tu écouteras de la bonne musique quand tu n'as rien à faire"

Un léger sourire s'afficha sur mon visage et quand le serveur arriva, je me redressai un peu pour qu'il puisse poser mon café devant moi et la commande de Morgane devant elle. Le jeune homme reparti bien vite nous laissant de nouveau seul. Je pris ma tasse et l'observai attendant une réponse ou bien qu'elle nous lance une conversation.

Citation.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Morgane Lafontaine
En attente de mise à jour
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1152-n-aime-pas-le-citron-morgane-terminee

Mar 19 Juin - 19:04
- Du Metal extrême... Tout ce qui tourne autour du Black, du Death, du Doom, ces chose-là. Les gens me disent toujours que c'est bizarre, car selon eux, une fille comme moi ne peut pas écouter de la musique de bourrin. Soit disant je serais trop mignonne pour ça. J'avoue que j'ai du mal à comprendre leur logique.

Je guettais la moindre de ses réactions pour savoir ce qu'il en pensait. Il devait sûrement penser différemment, vu qu'il était musicien, et lui au moins, il pourrait sûrement me comprendre. Peut-être que j'en demandais trop, allez savoir, mais j'étais persuadée que cette fois-ci, cela serait différent. Mon ton de voix avait changé également. J'essayais de prendre un peu plus d'assurance. Il fallait que j'apprenne à m'imposer, et à ne plus regarder mes pieds en présence d'un homme. Mais bien évidemment, c'était plus simple à dire qu'à faire. Je commandais donc un simple coca, en précisant que je ne voulais pas de la traditionnelle rondelle de citron à l'intérieur. Je détestais viscéralement le citron. Maintenant, j'avais une sainte horreur de tout ce qui était acide, de près ou de loin, à cause de cet empaffé.

- J'ai pas pour habitude qu'on me demande de devenir amie avec telle ou telle personne. Mais je peux bien faire un effort. Généralement, je ne laisse pas une camarade sur le bas-côté de la route. Je n'ai jamais fait ça, et je ne le ferais jamais. Je vais voir ce que je peux faire.

Je prenais tout de même une paille, car j'avais horreur de boire dans des verres sans paille. Une sorte de vieille habitude, dont je n'arrivais pas vraiment à me défaire. Je n'avais aucune foutue explication à tout ceci, et je n'en cherchais pas vraiment. Il y avait bien pire dans la vie, et il était hors de question que je me mette à chercher des raisons sur une telle chose sans importance.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» /join marchand
» Alexei Cherepanov est mort!
» 01. Girls just wanna have fun !
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: North London :: Camden Town-
Sauter vers: