AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: South London :: Brixton :: Fantasy Land Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je te déteste... On s'embrasse ? [Pv. Holly]

Will Barton
IRS |:| Deuxième année
avatar
Messages : 31
Né(e) le : 15/02/2002
Date d'inscription : 29/04/2018
Age : 16
Niveau d'études/Métier : 2 eme Année
Situation amoureuse : Très très ouvert
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1418-vous-voulez-une-histoire

Mer 2 Mai - 2:28
Allez comprendre pourquoi il se retrouvait là. C'était le week-end et Will était au parc d'attraction accompagné de deux filles. En fait, il avait été invité... Bon et puis il est pas con, vu les regards que lui lançait l'une d'elle, il avait clairement comprit l'intention derrière tout ça. Lui ça ne le gênait pas, ils allaient faire des manèges et manger des sucreries, voir pouvoir conclure avec l'autre inconsciente. Non mais vraiment, comment pouvait-on encore croire pouvoir avoir une relation normale et amoureuse avec lui ? Après, peut-être qu'elle était aussi juste là pour baiser mais c'était étrange qu'elle l'invite au parc pour ça. Il suffisait de demander de coucher avec lui et ça aurait purement et simplement suffit. Mais cette sortie était bien aussi, ça lui faisait prendre l'air et lui faisait découvrir un peu d'autres lieux.

Will était étrangement une personne très populaire. Il était rentré dans cet établissement directement en première année, il en était à la fin de la seconde. C'était peut-être le charisme qu'il dégageait ou cet impression qu'il est différent sans pour autant avoir la gueule d'un dépressif, ou d'un psychopathe (comparé à d'autres IRS). En fait, il était plutôt sociable malgré le fait qu'il ne parlait jamais pour ne rien dire et d'ailleurs très peu de monde arrivait à avoir une conversation sérieuse avec. Mais ce n'était certainement pas son rôle dans le groupe après tout. Lui il était l'autre, l'étrangeté qu'on regarde avec fascination. Celui qui ressemble à un vampire, voir à un bad boy, détruit et couvert de cicatrice, en morceau à l’intérieur qui ouvrira son cœur quand il rencontra LA bonne (prendre comme référence beaucoup, mais beaucoup d'histoires d'amours). Donc c'était compréhensible qu'il avait ce petit charme. Mais de loin. Quand on commençait à chercher des informations, les rumeurs montaient vite. Comme quoi il était libidineux (et ça encore, ça ne décourageait pas toujours ) ou alors qu'il faisait des trafics un peu étranges, malsains, contre de l'argent. Mais le sujet n'était pas là-dessus.

Il traînait beaucoup avec les ISS donc. Il n'était jamais à la place où il devrait être. Et souvent il écoutait d'une oreille en souriant, ou lisant un livre. Et quand on lui posait une question, il répondait n'importe quoi, ce qui faisait rire les autres. De toute façon, où c'était enfantin ou totalement cru.

Et puis il y a eu cette jeune femme qui l'a invité. Avec une amie qui plus est. D'ailleurs depuis quand on n'invite ses amis à des rendez-vous ? Où alors elle voulait le dissimuler à Will. Ben c'était mort, il était observateur. La jeune homme était donc en chemine et jean noir, avec ses barrettes dans les cheveux. Les trois partenaires faisaient la queux devant la grande roue. Il espérait faire un truc un peu plus rapide après parce que ce truc là... Voilà quoi. Mais bon, il souriait comme d'habitude et il avait acheté une grande sucette, d'un air gourmand, dégustant la friandise.

D'ailleurs il avait eu le temps de faire un bilan de la fameuse copine. Petite, sans forme, d'un air presque méprisant, voir méfiant, hautain. Enfin, elle ne semblait pas spécialement ravie qu'il soit là, au côté de son amie. Elle était donc beaucoup plus intéressante à séduire. Elle représentait un défi. Bien qu'elle n'était pas non plus très séduisante par sa morphologie, il y avait tout de même quelque chose de mignon dans les petits corps d'enfants ( peut-on parler d'une personne malsaine à ce niveau là ? Oui.). Son amie semblait en fait déjà accessible. Mais bon, si c'était un moyen sûr d'avoir d'avoir de l'amusement ce soir alors pourquoi pas. De toute façon, il est ouvert à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Holly Grant
ISS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 32
Né(e) le : 17/06/2000
Date d'inscription : 20/04/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1404-holy-moly-tsundere-spotted-holly-grant

Mer 2 Mai - 19:58

Holly traîne du pied. Sa grimace mécontente en dit long sur la situation. La voilà entraînée dans les plans foireux de Becky. Elle grommelle de nombreuses fois dans sa tête :

« Je n'aurai jamais dû dire oui. »

- Plus tôt -
Tandis qu'Holly recopie son dernier cours, une blonde folle dingue s'agite sur son matelas.

« Il a dit oui Holly ! »

La concernée s'arrête aussitôt d'écrire, fixant mur deux minutes pour saisir l'idée. Elle se retourne ensuite vers Becky, l'air déconfite.

« De qui tu parles ?

Son interlocutrice lui montre son téléphone. Holly s'approche de l'écran tactile, décrivant une conversation montrée. Becky enchaîne :

« Tu sais, Will, le gars qui traîne avec mes potes !

- Je sais pas, t'es excitée par tellement de gars qui traîne avec tes potes.

- Mais c'est Will, je t'en ai parlé plusieurs fois, il vient des IRS !

- Ah, oui, l'école des fragiles mentaux.

Holly lève son regard vers son amie exaspérée par ses mots.

« Ce mec est trop coool et mignon ! Du coup, je suis tombée amoureuse de lui et j'ai voulu tenter le coup ! »

Holly se roule dans le lit et zieute de nouveau sa camarade avec détachement.

« Tombée amoureuse, c'est un bien grand mot.

- Du coup, je lui ai écrit un texto, je lui ai demandé de sortir avec moi au parc d'attraction ! »

La petite brune se relève et vérifie si elle n'a pas écrasé ses notes. Becky a beau être agaçante avec ses histoires de cœur, il n'empêche qu'elle a du culot pour faire ça. Holly respecte beaucoup son audace.

« C'est chouette alors, tant mieux pour toi.

- C'est demain à 14h !

- Ouais ouais.

Holly ramasse ses affaires et les mets dans son cartable. La jeune fille continue ses petites routines alors que Becky vomit une phrase horrible avec le sourire.

« Il faudra qu'on se prépare ! »

Soudain, Holly lève les yeux vers sa copine blonde. Sous un air menaçant, elle interroge :

« ON ?! »

Becky ne semble pas avoir compris. La jeune femme continue ses affirmations.

« Bah oui, tu viens avec moi Holly ! »

Sans plus attendre, Holly saisit son oreiller avant de le plaquer violemment sur Becky :

« QU'EST-CE QUE TU AS DIS ! »

La jeune blonde rigole, embarrassée par la situation. Elle tente d'expliquer à Holly tant bien que mal son geste.

« M-mais, mais sinon ça s'rait trop gênant, je veux pas lui donner un rendez-vous à deux, entre amis c'est plus simple, et puis tu m'aideras à nous rapprocher !

- C'EST MORT BECKY. JE NE VIENDRAIS P

Le lendemain, Holly enfile sa jupe-salopette bleu. Son petit haut noir voile ses bras et ses pieds sont habillés de longues chaussettes noirs.

« Holly, t'as bientôt fini ?

- Oui oui. »

La brunette orne sa tête d'un serre-tête cerise. Elle doute sur son physique. Holly ne veut pas faire mauvaise impression pour montrer sa supériorité. La voilà qu'elle se brosse les cheveux et qu'elle met son collier.
---

Holly redescend sa jupe. Elle n'aurait jamais dû porter cette tenue ; elle est confinée dans cette tenue qui moule la graisse. Voilà Becky, le mystérieux Will et Holly en train de faire la queue. La petite brune connait d'ailleurs l'Enfer : celui d'être petite. Le samedi, la foire est blindée. Holly se retrouve à faire du collé-serré, à des inconnus. En attendant, Becky fait la conversation.

« C'est super de faire la grande roue ! Il y a de supers beaux paysages et au coucher de soleil, c'est super romanti- »

Tout d'un coup, une punk sauvage vient taper l'épaule de la blondinette.

« Heh Beckyyy !

- CHARLOTTE »

Alors qu'elle colle ses seins au bras de Will, Becky saute sur Charlotte et se mette à papoter. Holly, elle, remarque qu'ils se rapprochent de plus en plus du manège : c'est bientôt leur tour. C'est avec panique qu'Holly appelle sa copine :

« B-Becky ... »

La brune se retrouve seule avec le love interest. La jeune fille rougit d'énervement et d'embarras face à l'absence de réponse. Elle tente de se maîtriser devant ce Will, mais les voilà prêt à monter dans une cabine.

« Be-BECKY ! »

La blonde se noie dans la foule, se laissant prendre sa place par des inconnus. Holly ne peut plus reculer, elle est poussée par le forain dans la cabine. Il lui faut quelques minutes pour réaliser qu'elle montera seule avec ce mec pleins de scarifications glauques. Sa prétendue amie la abandonnée pour une autre. Becky est chiante. Incroyablement saoulante.

« BECKY ! »


...
Revenir en haut Aller en bas
Will Barton
IRS |:| Deuxième année
avatar
Messages : 31
Né(e) le : 15/02/2002
Date d'inscription : 29/04/2018
Age : 16
Niveau d'études/Métier : 2 eme Année
Situation amoureuse : Très très ouvert
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1418-vous-voulez-une-histoire

Mer 2 Mai - 21:34
Il y avait du monde et du bruit. Ce n'était pas vraiment ce qu'il aimait le plus. Will est calme et même s'il s'adapte à beaucoup de situations, certains mouvements de foules ne remontaient par toujours de très bons souvenirs. Les gens, les allés et venus. Dans ces cas là, on dit souvent que l'enfer, c'est les autres. Mais on n'oublie très vite qu'on fait également partit "des autres". Le jeune homme regardait alors la queux d'un air vague, sa sucette dans la bouche. En fait, il était seulement fasciné par le gout de celle-ci. Et puis également par le nombre de blagues salaces qu'on pouvait faire avec cette sucrerie.

La demoiselle lui tenait le bras, complètement collée à lui, elle lui parlait de beaux paysages, de couchés de soleil, de romantisme. Vraiment ? De romantisme ? Donc elle imaginait vraiment pouvoir avoir une relation d'amour avec Will. Comment elle faisait pour ne pas se rendre compte qu'il n'était pas du tout dans ce genre de délire ? Il ne ressentait rien là-dedans. En fait, il se concentrait sur la sensation moelleuse contre son bras plutôt que sur la projection du magnifique orange descendant sur les collines. C'était fou ce charisme qu'il avait sans même forcement le vouloir. C'était très avantageux aussi. Et il s'amusait également beaucoup avec son côté un peu féminin. En fait, ça attirait les deux sexes. Le fait qu'il soit calme, posé, avec une allure un peu fantaisie, fantastique voir mystérieuse plaisait à certaines demoiselles. Et son côté plus féminin (voir soumit par sa taille ) attirait l'autre. Mais cette Becky n'avait donc pas entendue les rumeurs sur lui ? Ou alors elle était vraiment ambitieuse ?

Mais voilà qu'une autre femme, une espèce de Punk s'approcha. L'autre se décrocha alors de lui pour sauter sur le nouvelle venue. Et la foule continuait à avancer. De toute façon, Will avait déjà le nez planté au ciel, un regard vague, semblant penser à autre chose. Ce fut l'appel répété de l'autre jeune fille qui le ramena sur terre. Apparemment elle avait perdu son ami et semblait commencer à paniquer. Elle rougissait, certainement d'embarras. Donc à noter, elle est réactive. Will tourna la tête pour voir où elle était mais il n'était pas non plus très grand et puis il s'en foutait un peu finalement. Et la foule continuait encore à avancer. . Cela fit sourire le jeune homme qui trouvait la situation plutôt distrayante. Et lorsqu'ils furent tous deux devant la cabine, il plaça sa main dans son dos pour l'encourager à y aller au lieu de faire comme un blocus. Il ne la poussa pas vraiment, c'était plus un accompagnement. Il la regarda du coin de l’œil un moment puis ils furent dedans. Les portes se fermèrent alors sous le regard désespéré de la brebis. Elle cria alors une dernière fois. Will observa autour de lui, il pouvait tenir debout sans toucher le plafond. Il palpa un peu la cabine puis les fenêtres et s'assit sur un siège. La cabine s'ébranla, tremblant puis commença à bouger. L'ambiance avait prit une allure orangée et douce, ce qui semblait passer au dessus du jeune homme qui observait la demoiselle. Il prit son appareil photo qu'il traînait autour du cou et clic. Un bruit de flash se fit entendre et une image sortie. Il l'attrapa et la secoua, se foutant totalement des remarques qu'elle pourra lui faire. Il fixa alors le résultat puis sourit.

-Mignonne... Marmonna le jeune homme avant de la ranger dans la pochette de sa chemise.

Il sourit alors en la regardant malgré qu'elle n'était certainement pas ravie d'être ici.
Revenir en haut Aller en bas
Holly Grant
ISS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 32
Né(e) le : 17/06/2000
Date d'inscription : 20/04/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1404-holy-moly-tsundere-spotted-holly-grant

Mer 2 Mai - 22:51
Soudain, le sol se met à trembler. Holly est prit pas un cri de stupeur avant de comprendre que la cabine s'envole au sommet de la roue. La petite brune regarde désespéramment le sol s'éloigner de plus en plus. Elle peut voir Becky qui discute avec un groupe de punk. Sûrement ses amis secrets avec qui elle passe ses soirées le mardi soir. Holly a déjà dû voir cette Charlotte une ou deux fois, elle vient pour la saluer et parler de choses et d'autres dont la brunette n'a pas connaissance. Cette dernière pousse un long soupire de découragement. La voilà à devoir passer une bonne vingtaine de minutes avec la cible privilégiée de Becky. Holly ne se sent en aucun cas en faute, sa copine a foiré tout son plan. Ceci dit, la demoiselle peut arranger les choses en mettant en valeur son amie face à Will. Elle le pourrait. Mais Holly a été amené de force et ne doit donc rien à sa camarade. Ceci dit, Holly ne peut se débarrasser de cette responsabilité qu'on lui a donné. Mais en zieutant le garçon, l'adolescente n'a pas du tout envie de parler à celui-ci.

Alors qu'Holly tourne le dos au jeune homme, un bref clic vient alerter la jeune fille. Instinctivement, elle se tourne vers le jeune homme. Holly inspecte son visage : il a fait un truc pas bon, pas bon du tout. Sans plus attendre, elle s'approche de lui d'un pas menaçant, le fusillant du regard. A quelques centimètres de lui, elle plonge ses mains dans les poches de sa chemise, là où il a placé la preuve de sa culpabilité. Une fois avoir attrapée la photographie, Holly s'écarte de lui et la regarde. L'image représente le dos d'Holly dans la cabine sous le soleil couchant. Son visage se met à brûler, devenant complètement pourpre. La jeune fille fixe de nouveau le garçon avec son regard de tueuse avant de déchirer violemment la photo. Enfin, la demoiselle revient vers l'albinos avant d'agripper sa petite main à sa chemise. Holly fait comme si elle lève Will du sol alors qu'elle remonte juste un peu sa chemise, donnant un certain ridicule à la scène.

« D'où tu m'prends en photo sans mon accord ?! Je peux te coller un procès ! »

Le téléphone d'Holly se met à vibrer dans sa poche. Elle lâche le jeune homme avant de s'isoler dans un coin pour allumer son téléphone. C'est un message de Becky qui semble relativement triste et jalouse qu'Holly soit montée sans elle. Alors, la jolie brune s'avance à la vitre. La cabine s'élève de plus en plus haut et les visages des personnes à terre semblent de plus en plus abstrait. Holly grommelle alors :

« Quelle imbécile, et ensuite c'est moi qui m'en prend pleins la gueule. »

Finalement, la lycéenne se pose sur un petit banc à l'extrémité du jeune homme. Elle descend sa jupe avant qu'elle remonte trop haut et croise les bras et les jambes.

« Toi, t-t'as même pas intérêt à t'approcher de moi. » menace-t-elle en détournant le regard.


...
Revenir en haut Aller en bas
Will Barton
IRS |:| Deuxième année
avatar
Messages : 31
Né(e) le : 15/02/2002
Date d'inscription : 29/04/2018
Age : 16
Niveau d'études/Métier : 2 eme Année
Situation amoureuse : Très très ouvert
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1418-vous-voulez-une-histoire

Mer 2 Mai - 23:33
Il pouvait sentir la cabine se mouvoir doucement, il la sentait monter. Mais il ne pouvait pas s'empêcher de se dire que ce serait plus drôle si cela allait plus vite. D'ailleurs combien de temps durait une attraction comme cela ? Il n'en avait aucune idée, il n'en avait jamais fait auparavant. Et d'un côté, il comprenait pourquoi. C'était vraiment le truc que tu faisais en couple ou quand tu n'avais rien d'autre à faire. Ou alors à la limite, si tu voulais te cacher. Dommage d'ailleurs, il aurait certainement pu embrasser l'autre fille avec un décors aussi romantique. Mais quand elle se serait rendu compte des véritables intentions du jeune homme, il aurait eu des problèmes. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, Will ne joue pas avec les sentiments. Enfin, si. Mais pas dans ce sens là. Disons que lorsqu'il avait une proie, celle-ci était souvent au courant de ce qu'il allait se passer. Les personnes soit disant amoureuses n'osaient jamais vraiment demander ce genre de rendez-vous. Lui, il profitait seulement de la situation, il n'avait jamais dit qu'il avait des vues à long terme sur elle. A la limite, si c'est un bon coup, qu'ils deviennent des sortes de sex-friends. En même temps, draguer un IRS, c'est pas forcement le mieux.

Il avait alors prit une photo de cette fameuse Holly. Il aimait bien prendre des photos. Et il ne demandait jamais la permission. Parfois ça passait et parfois non. Mais son air l'avait inspiré sur le coup. Surtout que le décors n'était pas vraiment habituel. Après, allez savoir ce qu'il faisait avec tout ça. De sales rumeurs pouvaient encore être trouvées quand on fouillait un petit peu... Mais apparemment, la demoiselle l'avait vu et son visage était devenu rouge. De gêne ? De colère ? En tout cas, certainement pas parce ce qu'elle était flattée. Au contraire, elle s'approcha pour mettre sa main dans sa poche et prendre le cliché. Puis elle le déchira. Lui il ne sembla pas vraiment surpris. Il souriait doucement d'un regard assez malin. Elle avait tenté de le prendre par le col pour le soulever mais il resta bien assit. Elle lui fit la menace qu'elle allait pouvait lui coller un procès. Un procès ? La bonne blague. Il la regarda alors puis s'approcha de son visage simplement pour la faire réagir, juste pour ça. Peut-être à a peine deux centimètres puis ricana doucement. C'était plutôt rare qu'il rigole mais la situation était véritablement amusante.

-Vraiment ? Un procès ?

Finalement la demoiselle reçu un message qui la fit râler. Certainement cette Becky qui se plaignait qu'elle était montée seule avec lui. D'ailleurs il se demanda jusqu'où il pouvait aller pendant ce laps de temps. Vu son caractère pas très loin mais l'idée le fit sourire un peu plus. La demoiselle s'assit alors, tirant sa jupe, lui disant de ne surtout pas l'approcher. Will observa d'un air neutre ses jambes quelques secondes puis posa son appareil à côté de lui, commençant à être lourd à force de l'avoir pendu au cou. Là, il avait décidé de s'amuser pour voir jusqu'où il pouvait la pousser. Will posa alors son coude sur son genoux pour mettre son visage dedans, souriant:

-Pourquoi ? Je te fais peur ?


Prédiction, elle allait répondre que non. Elle avait beaucoup trop de fiertés. En tout cas, elle semblait plutôt prévisible. Will déplia alors sa jambe pour poser son pied sur le siège d'en face, pas très loin de Holly, croisant les bras, se posant contre le dossier. Il soulevait un sourcil malin.

-C'est parce que je suis en IRS et que je ressemble à un zombie qu'on a recousu ou...?

Il se pencha un peu et il fut satisfait de voir que la cabine n'était pas grande. Faire cela suffisait pour être assez proche.

- Ou parce que tu as peur des mecs...?
Revenir en haut Aller en bas
Holly Grant
ISS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 32
Né(e) le : 17/06/2000
Date d'inscription : 20/04/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1404-holy-moly-tsundere-spotted-holly-grant

Jeu 3 Mai - 0:19

« Pourquoi ? Je te fais peur ? »

Ce garçon a réussit à attirer l'attention d'Holly, toujours boudeuse. Elle fronce les sourcils comme interloquée par ses dires. En effet, après quelques analyses, ce jeune homme tente de provoquer la petite brune. La réaction la plus sage serait de le snober mais Holly a cette fâcheuse tendance de tout prendre au premier degré et à marcher.

C'est alors que Will se met à l'aise, étendant sa jambe non loin d'Holly. Cette dernière fusille le jeune homme : il tente d'entraver son espace vital. Will veut maîtriser la situation et dompter Holly, mais celle-ci n'est pas prête à se laisser faire. Alors que le jeune homme dit quelque chose, la demoiselle en profite pour pousser avec culot la jambe de Will par terre.

« Crois pas que tu m'effraies, t'es juste dégoûtant, j'ai rien à faire avec des victimes comme toi. »

Holly tourne son regard vers les nuages roses. La vue commence à être intéressante : les voilà surplombant la fête foraine, la vue sur l'horizon. Ce paysage et ces couleurs sont apaisantes, cela rassure la brunette. Dominer ces gens qui ressemblent à des fourmis vu d'en haut est satisfaisant. Elle peut être tranquille ici. Personne pour lui gâcher ce moment de tranquillité, personne pour venir la bousculer avec des idées stupides, personne pour parasiter ses pensées, juste elle et le décor. Le hic, c'est Will qui casse absolument toute l'ambiance. Ce dernier vient dangereusement approcher son visage d'Holly.

« Ou parce que tu as peur des mecs ?

- Ton pénis me fait pas peur alors arrête de m'emmerder avec tes questions sinon je vais finir par t'en foutre une. »

Sa réponse a été instinctive : Will a à peine eu le temps de finir sa question qu'Holly enchérit par une menace. Elle compte bien le calmer à sa manière. Les yeux de la jeune fille se plantent dans les siens. Will a semblé très détaché durant la sortie. Il ne parle pas tant que ça et semble véritablement peu intéressé par l'autre jeune bimbo. Holly ne comprend pas sa popularité. Il est agaçant au plus au point avec ses airs supérieurs et joueurs. Cependant, Holly refuse d'admettre qu'il a un sacré charme qui le rend captivant. Timidement, ses yeux parcourent le corps de Will alors que la jeune fille décroise et recroise ses gambettes. Finalement, son regard fuit de nouveau vers les nuages.


...
Revenir en haut Aller en bas
Will Barton
IRS |:| Deuxième année
avatar
Messages : 31
Né(e) le : 15/02/2002
Date d'inscription : 29/04/2018
Age : 16
Niveau d'études/Métier : 2 eme Année
Situation amoureuse : Très très ouvert
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1418-vous-voulez-une-histoire

Jeu 3 Mai - 0:54
Mais pourquoi diable Will s'amusait-il avec cette pauvre jeune femme ? Profitant totalement qu'il était coincé tous les deux dans cet espace clos. De un, parce que c'est Will, faut pas trop chercher. Et de deux, parce que ça l'amusait. Les filles ou les garçons avec qui il draguait était visiblement déjà bien ouverts. C'était en soirée, où tout est plus simple. Et puis, il cherchait. Il cherchait à ressentir des choses. C'était un peu son maître mot. Et là, rien n'était habituel, une nouvelle occasion pour voir comme les gens réagissent dans ces moments là et comment lui-même il allait réagir. La demoiselle lui dit alors qu'elle n'avait pas peur, qu'il était seulement dégouttant et qu'il était une victime. Bon, dégouttant certainement à cause de ses nombreuses coutures. Il avait un aspect poupée vaudou. Cela plaisait ou ça plaisait pas. Mais une chose était sûr, elle était naïve. Résumer les IRS comme des victimes montrait qu'elle pensait que c'était seulement des gens pas assez fort. Ah. Si elle savait ce qu'ils avaient vécus. Si elle savait ce que lui, il avait vécu. Elle sur-estimait certainement ses capacités. Si elle avait vécu ce qu'ils avaient vécu, elle en serait au même point. Non, le terme le plus exact serait les malchanceux et les chanceux. Will ricana alors, replaçant rapidement ses cheveux d'un geste de main.

-Donc... Toi, tu es une personne forte... Saine... Peut-être un poil supérieure aux autres...Je suis très impressionné.


Là, il était en phase cynique. Généralement, Will a trois types de dialogue: salace, ironique et étrange. Là, il creusait un peu. Il voyait où cela pouvait mener. Elle avait alors fait partir sa jambe qu'il avait placé et le jeune homme lui avait demandé de son même air si c'était les mecs qui lui faisaient peur. De la belle provocation encore. De toute façon, à moins que se soit une psychopathe refoulée, elle ne pourrait rien lui faire. Au pire une gifle mais il était visiblement plus fort. Sa phrase lui fit alors d'ailleurs lâcher un petit rire, presque enfantin. Il croisa les bras. Mon dieu ce qu'il avait envie de sortir un truc salace pour rebondir sur sa phrase mais ça n'irait clairement pas dans le sens de sa manœuvre.

-Je te répondrais bien quelque chose mais je tiens à éviter la claque.

Il lui fit un rapide clin d'oeil malin puis remarqua qu'elle l'avait, l'espace d'un instant, en autre, maté avant de le fuir à nouveau de ses yeux, croisant et décroisant les jambes. Il sourit un peu plus. D'ailleurs Will était apparemment un peu plus bavard quand il était seul avec quelqu'un qu'en groupe. Toujours penché, non loin d'elle, il remit sa joue dans sa main avant d'observer un moment le ciel. Donc c'est ça qui est censé être romantique. Il ricana un peu pour rien puis prit son appareil photo. Il se leva, se foutant totalement de faire bouger un peu la cabine. Il visa le ciel. Il se concentra, faisant un peu le vide dans sa tête, un sourire un peu espiègle puis appuya au bout de bien un dizaine de seconde. L'image sortie et il la secoua. C'était un mélange de barba-papa rose, rouge et orange. Cela ferait peut-être plaisir à l'autre fille en bas, histoire de ne pas lui retirer toutes ses chances. Il regarda le résulta, compara avec le ciel et la montra à Holly si elle regardait par là, toujours souriant. Puis il la glissa de nouveau dans sa chemise avant de reposer l'appareil et s'asseoir à nouveau pour l'observer encore une fois. D'ailleurs les bouts de photo se trouvaient toujours au sol.

-J'aime bien photographier les belles choses.


Allez ! La belle phrase pour séduire faisant écho au fait qu'il l'avait prit en photo juste avant. Mais c'était surtout faux en fait. Will prenait TOUT en photo. Et vous voulez pas savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Holly Grant
ISS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 32
Né(e) le : 17/06/2000
Date d'inscription : 20/04/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1404-holy-moly-tsundere-spotted-holly-grant

Ven 4 Mai - 23:31

Un gloussement vient déchirer le silence paisible. La petite brune lance un regard blasé vers Will. Ce dernier se relève et saisit sa boîte à photo. C'est à ce moment là qu'Holly se rend compte de l'étroitesse de la cabine. L'albinos est assez proche de la jeune fille qui s'enfonce dans son siège. Le garçon capture le ciel avant que l'image se développe. Soudain, Will met la photo sous le nez d'Holly qui ne s'empêche pas de jeter un coup d’œil curieux. L'adolescent lui sourit et partage sa photographie, ce qui touche un peu la demoiselle. Les nuages sur sa photographie ressemblent à des friandises duveteuses. Holly aurait presque envie de croquer dedans. La jeune fille esquisse un sourire attendrit avant de souffler :

« C'est jolie ... »

Sa voix enfantine et innocente contraste avec son ton rauque et autoritaire habituel. Will range son illustration dans sa poche avant de s'asseoir.

« J'aime bien photographier les belles choses.

- Qu-quh ?! »

Holly se met à rougir instantanément, ne contrôlant pas cette manifestation physique. Elle est d'autant plus gênée et tente de se maîtriser un peu. Pour se faire, elle souffle et se redresse droite comme un piquet, les bras croisés. Le menton relevé, les yeux clos et les sourcils froncés, elle répond.

« Ba-baratineur. C'est peut-être pour ça que t'es populaire. »

Holly regarde un coin, fuyant les yeux pourpres de Will. Subitement, la cuisse de la demoiselle vibre : c'est Becky, une nouvelle fois.

‘‘Je compte sur toi pour lui dire à quel point je suis géniale ! ;P☆’’

Ce qu'elle peut être stupide Becky. Holly doute que Will soit vraiment intéressé par elle. De toute façon, la brunette n'a rien à voir avec ses amourettes, c'est terrible de laisser sa copine faire tout le boulot. La jeune fille souffle d'exaspération. Quitte à être là, autant lui rendre service et peut-être qu'ensuite elle pourra avoir la paix. De plus, le silence qu'instaure Holly devient embarrassant, ils ne vont tout de même pas rester ainsi pendant le tour ? C'est alors que le jeune fille, perdue dans ses raisonnements, décide de réagir et d'abord ce jeune homme.

« Dis moi. »

Elle lève les yeux vers le jeune homme. La jeune fille ne sait vraiment pas comment engager le sujet. C'est avec timidité qu'elle demande :

« Tu ... en penses quoi de Becky ? »


...
Revenir en haut Aller en bas
Will Barton
IRS |:| Deuxième année
avatar
Messages : 31
Né(e) le : 15/02/2002
Date d'inscription : 29/04/2018
Age : 16
Niveau d'études/Métier : 2 eme Année
Situation amoureuse : Très très ouvert
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1418-vous-voulez-une-histoire

Sam 5 Mai - 0:06
Touchée. Elle avait aimé sa photo et il ne sait pourquoi il en fut assez satisfait. Il hésita pendant une seconde à lui donner mais finalement elle était bien dans sa poche. Il verrait bien plus tard. Alors, le jeune homme lui avait dit qu'il aimait photographier les belles choses. Et une nouvelle fois touchée. Elle venait de se remettre en position de protection, rouge, les bras croisés, la tête plutôt haute, le menton en l'air, lui disant qu'il n'était qu'un baratineur et que c'était certainement pour cela qui était populaire. Le jeune homme la regarda un moment. Était-il vraiment un baratineur? Il n'était pas le plus honnête gars qu'on pouvait trouver mais il restait tout de même dans une certaine droiture par rapport au mensonge. De toute façon, quand il mentait, ce n'était pas dissimulé, ça voulait seulement dire: j'ai pas envie d'en parler. Il suffisait de voir son compte S'PEACH. On lui avait demandé d'en faire un. Il l'avait fait. Il a marqué n'importe quoi dedans et les autres comprendraient très ben qu'il s'agit en quelque sorte d'un compte fake (bien que ce soit sa photo et son prénom.)

Will l'observa alors, s'amusant toujours autant. Il répondit alors d'une voix plutôt suave:

- Je ne mens pas


C'était tout simple mais il n'avait pas besoins d'en rajouter plus. Il vérifia d'un œil que son appareil tenait bien sur le siège, il ne manquerait plus qu'il se casse. Et il le prendrait certainement plutôt mal dans ces cas là. Alors qu'elle ne parlait plus, Will était repartit à regarder le ciel d'un air calme. Il continuait à se demander qu'est-ce qui pouvait être romantique là-dedans. Il devrait vérifier ce que veut dire romantique d'ailleurs. C'était tout de même hyper abstrait comme terme. Mais voilà que la jolie brune commença à parler pour finalement lui demander ce qu'il pensait de Becky. En voyant qu'elle avait le téléphone en main, il comprit bien vite que cette amie lui avait demandé cela. Que pouvait-il répondre sans énerver celle en face, sans faire en sorte que les efforts tombent à plat ? Will se gratta alors la nuque et sembla réfléchir pour une fois. Il visualisait cette fille pour savoir ce qu'il pourrait répondre.

-J'aime bien son haut.

Oui bon, il avait répondu n'importe quoi et ça se voyait. Pour l'instant, ce n'était pas son jeu. Elle était en bas et donc, elle n'était pas là. Il ne pouvait simplement rien faire et il n'avait pas envie de sortir un discours larmoyant qu'il ne pensait pas du tout. Et puis ça se voyait tellement que c'était de l'entraide féminine. Cela se sentait et il se doutait qu'au fond qu'Holly s'en foutait pas mal de l'histoire que son amie tentait de commencer. Lui aussi d'ailleurs. Alors, le jeune homme, toujours avec sa sucette dans la bouche, sourit et dit d'un air calme:

-Elle t'a demandé ça ? Tu peux lui répondre ce que tu veux.

Il sourit un peu plus, fermant les yeux. Au fond, ça lui importait bien. Becky n'était pas intéressante au niveau de ce qu'il fallait faire pour l'atteindre. Elle en était déjà à écraser sa poitrine contre son bras alors bon... Et puis peut-être qu'au fond ça le gênait un peu qu'elle pense pouvoir sortir avec lui et que du coup, elle en souffrirait certainement un peu de son comportement. Son téléphone vibra, il venait de recevoir une vidéo. Il l'ouvrit avant de voir toute une bande de pote qui lui parlait en disant que la soirée était supers, qu'il y avait beaucoup d'alcool. Le jeune homme l'arrêta en plein milieu, il n'avait pas envie d'entendre leurs voix comme cela saturées par le son du téléphone.

-Ha... Je préfère largement être là-dedans avec toi (il releva un oeil plutôt seducteur ) qu'avec cette bande de picoleur.
Revenir en haut Aller en bas
Holly Grant
ISS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 32
Né(e) le : 17/06/2000
Date d'inscription : 20/04/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1404-holy-moly-tsundere-spotted-holly-grant

Jeu 10 Mai - 21:14

L'interlocuteur de Holly fait mine de réfléchir. Que va-t-il rétorquer sans froisser Becky et son amie ? La petite brune est curieuse de le savoir. Ou pas vraiment, elle s'en fiche un peu finalement, mais si la jeune fille peut faire passer le temps, elle saisit l'occasion. La demoiselle pose son menton dans le creux de la main et attend une réponse. Enfin, le garçon lui répond :

« J'aime bien son haut. »

À ses mots, Holly n'a pas pu s'empêcher de pouffer de rire. Se voilant le visage, elle glousse un peu, surprise. Ce n'est pas la réponse attendue, il n'empêche qu'elle est très correcte. La jeune fille imagine que Will ne connaît Becky que de vue. Les seuls interactions qu'ils ont eu sont physiques : la blonde collée à sa cible. Becky ne sait exprimer ses sentiments que par son corps. Jamais elle n'exprimera réellement ses sentiments à, si on peut le dire, l'être aimé. C'est ainsi que la demoiselle se voit avoir de nombreuses relations mais souvent éphémères. En vérité, elle s'est très bien s'exprimer, elle n'est pas si bête que cela, mais dire les choses en face, la jeune fille a du mal. Holly n'imagine pas devoir régler des comptes avec elle : c'est une lâche, une fuyarde. C'est pour cela que la brunette est aussi exaspérée par Becky et ses plans foireux : sa copine n'a aucun courage pour entreprendre les choses seules. Quant à la réponse de Will, la brunette est un peu plus hilare en raisonnant sur sa réponse : par haut, il veut dire ses seins. On ne peut voir que ses obus.

Will questionne la loli à son tour. Il semble avoir deviné la combine des deux adolescentes. Holly se redresse fièrement en cachant son amusement.

« Tu sais, je m'en fous un peu, ça ne me regarde pas ses histoires. »

Sa phrase n'est pas très convaincante mais elle a voulu lui répondre. Mais alors qu'elle lui répond, Will attrape son téléphone vibrant avant de le regarder. On entend un groupe de bœuf meuglant dans l'appareil du jeune homme. C'est à ce moment là qu'Holly se rend compte de la chaleur étouffante de la cabine : le couple se retrouve dans les rayons du soleil, cuisant les vitres. Holly sans son corps se moitir et coller, elle décide donc, un peu gênée, de baisser ses chaussettes. Elle pose sa jambe sur la banquette, genou près d'elle et profitant des yeux détournés de Will.

« Ha ... Je préfère largement être là-dedans avec toi qu'avec cette bande de picoleur. »

Son regard provocateur transperce celui d'Holly. Cette dernière s'immobilise quelques secondes avant de comprendre ces yeux et cette phrase. La jeune fille regarde alors sa jambe et sa jupe beaucoup trop remontée. Will a levé les yeux trop tôt. C'est alors que les joues de Holly virent aux rouges et qu'elle s'empresse de se repositionner correctement.

« A-ha, pourquoi ? »

La brunette fait de son mieux pour faire comme si rien ne s'est passé. Will peut ne pas avoir fait attention au mal aise de Holly, mais cette dernière ne peut qu'imaginer le pire. Son esprit s'emballe, s'imaginant que le garçon a bien eu le temps de reluquer sa culotte rose pâle motif ananas et qu'il va sans aucun doute vouloir la revoir. Holly n'a pas eu le temps de remettre correctement sa foutue jupe ce qui accentue sa panique interne.

Si ça se trouve, Will se moque d'elle dans sa tête et va le raconter à tout le monde. Si ça se trouve, il filme avec son appareil et compte montrer la culotte de Holly à tout le monde. Si ça se trouve, Will va penser que Holly est en quête de coït et qu'elle le montre par des pauses aguicheuses. Si ça se trouve, Will est en fait un Sainte Nitouche qui va se sentir offensé par la brève vue de son entrejambe et va porter plainte pour atteinte à la pudeur.

Ces idées saugrenues viennent alimenter la tension de Holly. Sa respiration se fait un peu plus bruyante, ses jambes se tortillent et son visage est écarlate. Soudain, la cabine s'ébranle avant de s'arrêter nette. Holly tilte cet événement soudain avant de regarder instinctivement par la fenêtre. Les voilà près du sommet, devant attendre que de nouvelles personnes montent dans les cabines. La jeune fille se retrouve loin du sol, seule avec un jeune homme dans une situation embarrassante.


...
Revenir en haut Aller en bas
Will Barton
IRS |:| Deuxième année
avatar
Messages : 31
Né(e) le : 15/02/2002
Date d'inscription : 29/04/2018
Age : 16
Niveau d'études/Métier : 2 eme Année
Situation amoureuse : Très très ouvert
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1418-vous-voulez-une-histoire

Jeu 10 Mai - 22:08
Ce qu'il l'avait dit l'avait rigoler. Will ne su pas vraiment pourquoi ceci lui fit au fond un peu plaisir mais il n'avait pas véritablement envie de réfléchir à tout cela. Après, ça demander de penser autrement et il ne le voulait pas, ça faisait mal à la tête. Will avait comprit ce qu'il se tramait entre les deux copines et comme d'habitude, elle se redressa mais dans sa voix, il entendit un léger amusement. Elle disait qu'elle s'en fichait de toute façon, que ce n'était pas ses histoires. La jeune homme eu un sourire espiègle et croisa les bras. Mais il n'avait pas grand chose à répondre à cela. De toute façon, il avait reçu la vidéo qui montrait ses "amis" buvant de l'alcool à en mourir certainement le lendemain. Dans quel état ils allaient être...Cela allait être drôle à voir certainement.

En tout cas, il dit sa phrase pour relever les yeux ensuite. Mais voilà qu'il vu la jeune femme avec la jambe étendue et la jupe certainement trop remontée. Pendant un quart de seconde, il se demanda si elle s'était transformée en un instant pour lui faire des avances. Dans tous les cas il avait clairement pu voir sa culotte. Mais bon, Will restait Will et il ne réagit pas vraiment. En fait, il commença à sourire, voulant faire un commentaire salace puis remarqua son mal-être. Elle ne voulait clairement pas lui montrer cela mais elle semblait rouge. Et puis, sa respiration s’accéléra, son corps se dandinant. La jeune homme fit face à une situation inhabituelle et comprit très bien qu'il devait se taire, ou en tout cas, ne pas dire ce qu'il comptait dire. Déjà pour sa propre sécurité et aussi car Holly était vraiment mal. Ils'en souciait ? Allez savoir comment fonctionne sa tête. Il remarqua la chaleur, le soleil et d'un coup, la cabine ne bougea plus.

Will la fixait dans les yeux avant d'enfin dire quelque chose:

-Eh... Calme toi, c'est rien.

Il se voulait rassurant. En tout cas plus que d'habitude. Son sourire était calme et il lui tapota deux fois la tête avant de se placer correctement dans son siège.

-T'as qu'à te dire que c'est comme quand on voit un maillot de bain.


Il ne voulait pas qu'elle fasse une crise de panique là maintenant. Qui sait si elle ne pourrait pas bouger la cabine dans tous les sens, au risque de la décrocher. Il devait donc détourner la conversation mais il paniqua intérieurement, il ne savait pas faire cela. Ou il était cynique, oui il était salace. Et là, ce n'était pas le bon moment pour qu'il passe pour un violeur ou un connard.

-Tu savais qu'il parait que la nuit, une fée passe par la fenêtre de chaque enfant ?


Et voilà, il est partit à faire la seule chose qu'il sait faire: raconter n'importe quoi.

-C'est pas vraiment le marchand de sable. Elle, elle passe après. C'est une sorte de très petite dame à qui il manque un œil. Elle a un bandeau de pirate car c'était son ancien métier. Et toutes les nuits, elle donne aux enfants des rêves ambitieux de conquête du monde.


Il prendre une pause et reprend, inventant totalement.

-Parfois, les enfants l'écoute, parfois non. Elle habite sur la lune mais rêve souvent de son ancien métier. Maintenant c'est un fée parce qu'elle s'est fait bannir à cause du fait qu'elle a du tuer son amant. Mais ce n'était pas vraiment sa faute, il lui faisait du mal. Pour la punir, les forces l'ont exilés là (il montre la nuit apparente de son doigt.). Et elle ne peut plus dormir maintenant.

Il espérait l'avoir calmé ainsi. Même si elle se fout de sa gueule, tant pis. Le sourire de Will était plus sincère, plus enfantin. Il prit une sucette dans sa sacoche et lui tendit.

-Tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Holly Grant
ISS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 32
Né(e) le : 17/06/2000
Date d'inscription : 20/04/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1404-holy-moly-tsundere-spotted-holly-grant

Sam 12 Mai - 22:41

Tout d'un coup, Will calme la petite Holly. Son interpellation a fait décrocher la jeune fille de sa panique ridicule. Elle s'arrête nette de se trémousser avant de lancer un regard interlocuteur à Will. Qu'est-ce qui lui prend ?

« Tu savais qu'il parait que la nuit, une fée passe par la fenêtre de chaque enfant ? »

Un bref silence s'installe dans la cabine. Holly tente d'analyser les propos incroyables de son interlocuteur. Malheureusement, pour elle, ses processus cognitifs ont planté.

« ... Heh ? »

C'est alors que le garçon part dans un délire fantastique. Holly qui a tendance a toujours prendre les choses au premier degré essaie tant bien que mal de comprendre les propos de son interlocuteur. Ce dernier conte l'histoire du marchand de sable, une petite fée borgne travaillant jadis dans la piraterie avant de donner des rêves ambitieux aux enfants. Une fois qu'il a reprit son souffle, Will raconte que ces gosses ne sont pas toujours attentifs aux murmures de la fée. Cette dernière demeure sur la lune, nostalgique de son précédent travail. Malheureusement, elle est devenue ce qu'elle est parce qu'elle a tuer son amant qui l'a battu, plus ou moins. Les forces de l'ordre l'ont malheureusement banni sur la lune qui commence d'ailleurs à faire son apparition dans le ciel mauve. La pauvre petite dame ne trouve plus le sommeil et se retrouve vouée à souffler des rêveries aux enfants.

Le visage complètement ahuri, Holly a cessé de fonctionner. Quel est le but et le sens de cette histoire ? Pourquoi Will exhibe ses talents de fabulateur à ce moment-là ? Est-ce que la fée va trouver le bonheur un jour ? Est-elle vraiment malheureuse de son sort ? Holly n'a pas anticipé cette réaction. L'albinos esquisse un sourire adorable avant d'offrir sa sucette à Holly.

« Tiens. »

Les neurones hors service, les instincts primaires de Holly jaillit. Elle frappe violemment la main de Will, faisant voler la malheureuse sucette.

« Ah ! »

Une fois qu'elle a capté son geste, Holly se doit d'être cohérente. En vérité, elle n'a pas voulu rejeter son offre, mais elle ne peut plus retourner en arrière. Alors, la demoiselle grogne et fusille le pauvre Will du regard.

« Tu m'as pris pour une gamine à me raconter d'la merde ?! »

Holly tient un instant le regard avant de se lever et aller chercher la sucette.

« J'le jure. »

Après qu'elle ait ramassé la friandise, la cabine s'ébranle et démarre de nouveau. Holly a faillit se péter la gueule mais elle va bien. Cette dernière se met à repenser à cette histoire, oubliant totalement sa psychose de tout à l'heure. Le dos tourné au jeune homme, la demoiselle glousse.

« Sérieusement ... »

La réaction de Will a été tellement inattendu. Jamais Holly n'a pensé qu'un garçon agirait ainsi. Son histoire a aucun sens. Il n'y a même pas de fée sur la lune. Holly contient difficilement son rire.

« T'es vraiment ... »

La brunette se retourne se tenant les côtes, détournant le regard. Elle articule entre deux gloussements :

« T'es vraiment stupide Will ! »

Un large sourire hilare illumine le visage de la tsundere. Celle-ci reste un moment comme ça avant de finalement se calmer. Enfin, elle reprend sa place en se montrant plus avenante par sa posture. Holly lâche un gros soupire avant de zieuter sur son portable :

« J'aurai bien envie de faire comme tes copains. J'ai envie de me mettre une mine. »

Un petit sourire au coin de la lèvre trahi sa malice. Ses yeux complices glissent vers le jeune homme. Finalement, elle aime bien ce garçon.


...
Revenir en haut Aller en bas
Will Barton
IRS |:| Deuxième année
avatar
Messages : 31
Né(e) le : 15/02/2002
Date d'inscription : 29/04/2018
Age : 16
Niveau d'études/Métier : 2 eme Année
Situation amoureuse : Très très ouvert
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1418-vous-voulez-une-histoire

Sam 12 Mai - 23:58
Will n'avait jamais était doué pour la communication. Elle se réduisait vite et les grands discours larmoyants ne faisaient pas partis de sa manière d'être. Il n'était donc pas étonnant qu'il était maladroit. Will ne réconfortait pas, ou du moins, habituellement pas. Le jeune homme, il s'en souvient bien, avait déjà fait pleurer une fille. Ils avaient couché ensemble et lui n'avait pas comprit qu'elle s'attendait à ce que cela dure en terme de sentiments. Il n'avait rien dit, décidant de vivre sa vie. Mais quand elle le vit avec une ou un autre (il ne savait plus trop là), elle était venue pleurer devant lui. C'était la première fois que ça se présentait comme ça. Le jeune homme était partit, l'avait ignoré, la laissant se noyer dans ses larmes.

Là, il avait fait un effort. A sa manière mais un effort quand même. Will aurait bien voulu savoir ce que cela lui faisait ressentir ? Était-ce un sentiment qui le poussait à agir comme cela ? Une émotion ? C'est quoi la différence d'ailleurs ? Il lui semblait que l'un était la conséquence de l'autre. Mais ça ne l'avançait pas. Il se prenait seulement trop la tête et ce n'était pas son genre.

La brune semblait s'être déconnectée durant son conte. Bon, au moins elle s'était calmée. L’abasourdissement peut être une bonne chose. Mais lorsque le jeune homme lui tendit une sucette, un neurone sembla se reconnecter et elle tapa sa main, faisant voler la pauvre friandise. La voyant tomber au sol, Will grogna un peu, d'une légère moue, voyant la pauvre sucrerie. Quel gâchis. Mais il n'eu pas le temps de se redresser qu'il vit Holly l'accuser qu'elle le prenait pour une enfant. Le garçon ne réagit pas extérieurement mais quelque chose gronda un peu. Vexé ? Non. Si ? Un peu ? Enfin, elle ramassa la gourmandise, dos à lui puis étrangement, elle commença à rigoler. Alors là, Will ne comprenait plus rien. Elle ne venait pas juste de s’énerver ? Elle marmonnait des choses, se retournant, s'asseyant avant de balancer qu'il était stupide. La jeune homme sourit alors doucement pendant qu'elle se calmait une nouvelle fois. Il l'observait d'un œil curieux. Elle était clairement différente des autres.

La demoiselle observa son téléphone. Elle semblait plus avenante, plus souriante, plus joyeuse. Par son expression, sa posture. Elle lui dit qu'elle aimerait bien boire également, comme ses potes. Ses yeux étaient malins, cela le fit un peu plus sourire.

- On a cas aller quelque part après.

Il ne savait pas si on pouvait ressentir des sous-entendus dans sa phrase mais pour une fois, il n'y en avait pas vraiment.

-Pas loin, y'a un bar. Le gérant regarde pas les cartes d'identités et l'âge.


Au fond, le garçon hésitait. La situation avait légèrement changé à vrai dire. Il aurait dit ça il y a dix minutes, cela n'aurait été qu'une excuse pour saouler la personne pour coucher avec. Mais là, il se dit qu'il n'avait pas envie de profiter d'elle. Mais encore une fois, malgré son côté observateur, il ne voulait pas comprendre sa manière de se comporter ou autre, c'était fatiguant. Et ressentir comme avant était beaucoup trop douloureux. C'était la seule chose qu'il savait. De plus, il allait dépasser le couvre-feu. Au pire, ce n'était pas vraiment grave, il dirait qu'il s'était évanouit quelque part.

-Ah moins que ta Becky soit trop jalouse ?


Il avait ajouté ça avec un sourire espiègle, presque provocateur sans vouloir l'être réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Holly Grant
ISS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 32
Né(e) le : 17/06/2000
Date d'inscription : 20/04/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1404-holy-moly-tsundere-spotted-holly-grant

Ven 18 Mai - 14:15
Will lui répond aussitôt. Il semble avoir plus ou moins compris le sous-entendu de Holly. Celle-ci a bien envie de se décontracter et le garçon a l'air sympathique. Sérieusement, qui n'aurait pas envie un samedi soir après une semaine intensive d'études ? Si Holly le demande, c'est qu'elle en a besoin. Satisfaite de la réponse de son partenaire, la jeune fille se redresse avant de balayer ses cheveux dans le dos.

« Nice. ♪

- Pas loin, y'a un bar. Le gérant regarde pas les cartes d'identités et l'âge. »

Holly trouve difficilement de bons plans puisque c'est toujours Becky qui l'embarque. Heureusement, Will semble avoir des cartes en main, c'est super. La demoiselle se demande si Holly  connaît son bar. La réponse est sans aucun doute affirmative. Becky a beaucoup d'amis et cela n'étonnerait pas Holly qu'elle se retrouve avec d'autres personnes dans la soirée, comme à la fête foraine. En effet, il est indiscutable d'y aller seule avec un garçon inconnu et bizarre. De plus, c'est ila cible de Becky donc c'est tout bonnement naturel de lui proposer cette soirée. Cependant, Will ne semble pas avoir la même vision des choses que la brunette.

« À moins que ta Becky soit trop jalouse ? »

Holly hausse un sourcil. Il n'a pas saisi l'évidence. C'est d'un ton très naturel qu'elle réplique immédiatement :

« Jalouse ? Il n'y a pas de raison puisqu'elle vient avec nous. »

La demoiselle saisit son portable et poursuit.

« Je pense qu'elle acceptera notre proposition, ça m'étonnerait qu'elles veuillent nous lâcher. »

Son appui sur le ''nous'' note qu'il s'agit surtout de Will. Becky peut lâcher n'importe quand Holly, mais si la jeune blonde veut pécho, il va falloir qu'elle persévère. L'albinos est moins accessible qu'il en a l'air. Son air indifférant constant peut décourager plus d'une, il ne semble pas vraiment montrer ses sentiments. Le jeune homme joue un personnage, une façade indestructible qui nous empêche de découvrir qui il est. Ceci dit, Holly reste dans la théorie que Will se fout de la gueule de tout le monde. Dont elle. Il faut qu'elle arrête de penser ainsi, sinon, ses entreprises et son amabilité auront été vaines. Cela ne veut pas dire que l'albinos est mauvais, au contraire, il semble être de bonnes compagnies. C'est ce que l'adolescente se force à dire jusqu'à plus jamais le revoir.

Une fois le numéro de Becky à disposition, Holly l'appelle immédiatement pour obtenir sa confirmation. La cabine redescend doucement, quittant son plus haut sommet pour de nouveau embrasser le sol. Pour le moment, la petite brune admire la nuit tombante. Le croissant de lune et l'étoile du Berger apparaissent timidement. Le téléphone sonne et l'adolescente décroche, activant les hauts-parleurs.

« Eh Hollyyy ! T'es où, t'es dans quelle cabine ?

Holly râle de plus belle.

« Non seulement tu m'abandonnes mais en plus tu ne fais pas attention à moi ? T'es stupide Becky, si t'étais venue, t'aurais su dans quelle cabine on est !

- Holly je suis désolééééee !

- On a une proposition à te faire Becky.

- Eh ? Dis moi tout ! Vous avez parlé ?

La tsundere grogne de nouveau. Elle hausse la voix et bombe le torse pour paraître plus imposante. C'est un mécanisme habituel chez la jeune fille.

« Évidemment, tu croyais qu'on allait rester muet comme des carpes pendant 30 putains de minutes ?, la demoiselle souffle un coup avant de reprendre, bon, est-ce que ça te dirait d'aller boire un coup après ? On a pensé que c'est un bon moyen de terminer la journée et de se détendre. »

C'est surtout Holly qui pense cela, elle qui a fait une scène il y a quelques minutes. L'alcool rend plus sociable, c'est le cas pour la demoiselle qui a besoin d'être quelqu'un d'autres pour être aimable avec les gens.

« T'es pas détendue Holly ?

- Quoi ? Si si je suis détendue ! Mais ça fait toujours plaisir de voir un coup, non ? » répond-elle en paniquant.

« Ça me va ! On se retrouve en bas alors. Bisous à tous les deux ! »

Elle raccroche sans hésiter. Becky est agaçante avec ses questions et remarques. Lorsqu'on lui pose une question, elle répond toujours par une autre. Cela excède Holly qui soupire de nouveau. La demoiselle range son portable et sourit à Will.

« On rentrera pas trop tard histoire d'être réglo avec le couvre-feu. »

Soudain, Holly se remémore : Will n'est pas un ISS. À cette révélation, la jeune fille se recroqueville un peu et détourne le regard. Elle grimace et marmonne.

« Ah, oui c'est vrai, t'es un IRS toi donc c'est différent ... »

Holly se dresse de nouveau avant de poser clairement sa question à son interlocuteur.

« C'est quand pour toi le couvre-feu ? »


...
Revenir en haut Aller en bas
Will Barton
IRS |:| Deuxième année
avatar
Messages : 31
Né(e) le : 15/02/2002
Date d'inscription : 29/04/2018
Age : 16
Niveau d'études/Métier : 2 eme Année
Situation amoureuse : Très très ouvert
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1418-vous-voulez-une-histoire

Sam 19 Mai - 15:32
Il avait proposé d'aller dans un bar après tout cela puisqu'elle semblait en avoir envie. Will se méfiait un peu de lui même et de son comportement cependant. Une lumière de lucidité ? Peut-être, il se disait juste qu'il devait faire attention. La jeune homme soupira alors, la sucette dans son bouche, la faisant tourner avec sa langue. La jeune fille sembla satisfaite de la situation et la garçon croisa lentement les bras. Mais apparemment, son amie viendrait avec nous. Il resta un septique, il ne pourrait plus vraiment s'amuser si Becky était là. Cette fille l'avait en vu et donc le regarderait s'il parlerait avec quelqu'un d'autre. C'est le problème qu'il a avec les gens qui veulent sortir avec lui, il ne sait pas trop comment s'y prendre. Will ne répondit pas à cette phrase, haussant seulement les épaules. La navette qui descendait montrait un voyage qui allait finir par se terminer. La jeune homme recommençait à s'ennuyer et espérait que quelque chose, n'importe quoi, se passerait au bar.

Holly prit alors son téléphone, le mettant sur haut parleur pour appeler la fameuse demoiselle. Il entendit la voix de son amie résonner avant de d'enchaîner sur un dialogue qu'il écouta d'une oreille. En gros, elle lui proposait seulement de venir boire et bien sûr elle accepta, montrant une légère jalousie. Le jeune homme resta silencieux puis à la fin elle lui demanda quand était son couvre-feu.

-21 heure mais qu'importe, je peux toujours trouver une excuse, c'est pas la première fois.

Et il se foutait bien des réprimandes. Au bout d'un temps, la cabine commença à faire terre dans un léger tremblement, elle se stoppa. La porte s'ouvrit. La jeune homme passa en premier puis resta un moment dans l'encadrement de la porte. Il tourna sa tête vers son interlocutrice puis marmonna d'un air calme:

-Hé. Tu sais que même si vous faites des efforts. Je ne sortirais pas avec ton amie. Si je bois et qu'elle me saute dessus....

Il laissa quelques secondes:

-Je vais pas chercher à me retenir mais ça n'ira pas plus loin. J'veux éviter qu'elle se fasse des films ou que tu cherches à me frapper à cause ça. D'ailleurs, si je te saute dessus, hésite pas à me repousser.

Au moins il prévenait. Si le garçon allait boire, ce n'est pas pour prendre une bière. Il voulait être saoul au minimum. De toute façon, malgré tous ses antécédents avec l'alcool, il devenait ivre assez facilement, assez sensible à ce genre de boisson. Et il aimait l'être car il ressentait certaines choses un peu différentes. Si Becky tente de le draguer, ce qui est probable, il allait certainement vouloir aller plus loin mais il ne fallait pas qu'elle pense qu'ils allaient devenir le petit couple parfait. A contrario, il se connaissait, il pouvait également tenter avec l'autre demoiselle et là, il avouait qu'il n'avait pas envie qu'elle le déteste (ah moins qu'elle se laisse aller mais la garçon pensait que c'était assez peu probable). La jeune homme termina alors en lui sourit comme à son habitude et descendit de la  navette.

Il y avait encore du monde à attendre et quand les deux purent rejoindre l'amie, Will attrapa la photo de sa poche du soleil et la donna à Becky en souriant doucement.

-Vu que t'as pas pu voir.


Et puis il savait pas vraiment ce qu'il pouvait faire d'autre de sa photo. Des couchers de soleil, il en a plein. Ainsi, quand ils purent sortir, Will les guida jusqu'à ce bar. Il était assez petit et un fond de musique rock se faisait entendre. Il y avait un peu de monde mais pas de quoi remplir toutes les tables. La garçon et ses amis connaissaient pleins de lieux où ils ne regardaient pas les cartes d'identités mais celui-ci, il se l'était gardé pour lui quand il n'avait pas envie de croiser quelqu'un qu'il connaissait. En tout cas, il s'approcha du comptoir et demanda une Vodka tonic pour commencer avant de s'adosser, dos au comptoir, souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: South London :: Brixton :: Fantasy Land-
Sauter vers: