AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: North London :: Camden Town Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Musique de pluies et soleils dans les yeux PV Richard McNair

Léléanne Markest
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Féminin
Messages : 12
Né(e) le : 10/12/1989
Date d'inscription : 19/12/2017
Age : 28
Niveau d'études/Métier : Professeur de musique ( ISS et IRS)
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Française
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1076-leleanne-markest-prof-musique-tout-le-monde-veut-devenir-un-cat-en-cours#10575

Lun 23 Avr - 0:56


Rain

Léléanne rentrait du travail. Mais dans sa tête elle se souvenait de son dernier cours. Le jeu du roi et de la reine de la musique. Le principe était assez simple. Elle avait fait cours dans le parc.  Là un jeu de cache-cache avait commencé, feuilles à la main les élèves devaient pouvoir lire leur partition s'ils voulaient une fois trouvés  pouvoir se cacher de nouveau. En cas d'erreur l'élève devait chercher avec elle les autres. Il était prévu le lendemain une évaluation de ce travail à relire à la maison bien entendu. Certains avaient refusé de participer, ce n'est pas grave ils avaient le droit en échange ils étaient chargés de contrôler la musique, chaque chanson marquait le temps pour se cacher des participants, Léléanne se chargeait de compter les points. Les non-participants auraient quand même le test demain mais avaient loisir de se reposer au soleil pour réviser. Il faisait beau bien que frais aujourd'hui.

Pourtant elle ne cessait de douter, les professeurs n'avançaient pas pour la plupart par le jeu. Elle suivait le programme de manière ludique et hors normes. Cela paumait certains élèves et était un levier pour d'autres. Et Léléanne voulait aider tous ses élèves mais en était-elle capable ? Depuis le toit, elle doutait de ses compétences à enseigner. Après tout elle avait bien mis en retenue un élève injustement pour l'enquête de ses parents. Qu'est ce qui comptait le plus, les retrouver dans un futur plus ou moins lointain ? Ou aider ses élèves ici, là, devant elle, dans le présent ?  Elle se souvint de la phrase de Tutur sa petite sœur handicapée : « Lélé a encore beaucoup à apporter aux élèves là bas ! » Une boule se logea dans sa gorge, elle adorait sa sœur qui lui manquait terriblement. Mais pour une fois elle remettait en doute cette confiance absolue.

Mais Tutur croyait en elle, elle ne pouvait pas rendre triste sa petite sœur là, après tout Tutur et elle étaient une équipe avec Marbou. Bien que Tutur soit restée en France. Elles étaient liés par le cœur et c'était déjà beaucoup.

Alors Léléanne cherchait, se questionnait, se creusait la tête pour aider de mieux en mieux ses élèves voire en aider certains a participer tout court. Bien que les évaluations soient obligatoires pour valider le programme, elle n'imposait à aucun élève d'aimer la musique. Juste de la goûter comme un parfum inconnu, et en musique il y avait tant de parfums.

Léléanne bailla à force de chercher sans  trouver ce qu'il lui manquait pour être un bon professeur. Et soudain elle vit l'enfant, pas plus de 8 ans, traverser bien entendu hors du passage piéton. Il était presque arrivé mais une voiture fonçait sur lui, elle ne réfléchit pas, et tendit la main attrapa le gosse et tous les deux tombèrent à terre sur le  trottoir. «  FAIS ATTENTION BORDEL ! » cria t'elle au gamin en pleurs. Elle s'en aperçut et l'aider à se lever avec douceur puis se mit à sa hauteur, l'enfant avait un bleu au bras mais sinon personne n'avait été blessé plus que ça.

« Écoute tu m'as fait peur...et toi aussi tu as eu peur ! Mais regarde ! »
Elle continua avec douceur : «  Là c'est un passage magique ! Il t'aidera à bien traverser sans avoir peur ! » Elle montra le passage piéton et demanda avec une voix rassurante : «  Mais que fais-tu seul ici ? » L'enfant murmura entre deux sanglots , pain, boulangerie, première fois qu'on le laissait aller seul en chercher et que papa, maman seraient fâchés et ne voudraient plus qu'il y aille.

Léléanne réfléchit un instant puis sourit : «  Ils ne sauront rien, mais pense au passage magique la prochaine fois ! » L'enfant hoqueta un promis et elle lui acheta des bonbons (et lui le pain prévu) à la boulangerie.

Puis elle le regarda repartir, il ne pleurait plus et surtout il sut bien traverser sur le passage magique. Léléanne sourit heureuse avant d'éclater en larmes. C'est qu'elle avait tellement eu peur la Lélé.

Et avec tout ça elle ne s'était même pas rendue compte qu'elle était dans un quartier qui n'était pas le  sien.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: North London :: Camden Town-
Sauter vers: