AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Pour la rentrée 2018, Indarë organise une semaine d'Intégration pour les nouveau élèves et les moins nouveaux.

 :: North London :: Hampstead Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

You wanted a baby ? [Melody]

Naomi Lawford
Londres |:| Actrice
avatar
Messages : 725
Né(e) le : 25/01/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 19
Nationalité : Canadienne
Famille : Fille de Tamara Lawford
Situation amoureuse : Avec Melody ♥
Commentaires/Citations : La peine est comme la neige, elle s'en va avec les premiers rayons de soleil.
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com http://indare-division.forumactif.com/t89-the-streets-and-sidewalks-are-my-playground http://indare-division.forumactif.com/t148-pnjs-de-naomi

Jeu 19 Avr - 16:05

19 avril
2018
You wanted a baby ?

Melody Williams

Melody est un véritable rayon de soleil. Dès que je suis avec elle, j'oublie tout ce qui pourrait aller mal, dans ma vie. Elle chasse l'ennui, qui commence à se réinstaller depuis que j'ai terminé mon dernier contrat, le film d'horreur indépendant avec le chasseur d'épouse frénétique. Bon, le tournage est terminé depuis à peu près deux semaines, peut-être moins, peut-être plus, mais l'ennui apparaît très vite, chez moi. Et il consume très vite aussi. Un ou deux mois avant qu'il se transforme en dépression. Enfin ça, c'est quand Melody n'était pas là. Maintenant, à chaque fois qu'elle rentre le soir, j'ai l'impression qu'elle remet les compteurs à zéro, ou en tout cas qu'elle ralentit la métamorphose. Ça m'arrange, déprimer n'a jamais fait partie de mes passions.

Pour en revenir à la vie quotidienne avec Melody. Depuis quelques temps, elle répond à toutes mes questions commençant par "veux-tu" et autres variantes par une inspiration d'espoir, des yeux qui brillent et un "oui" sur le bord des lèvres comme si j'allais la demander en mariage entre le nettoyage des plaques de cuisson et le rangement des assiettes. C'est à la fois attendrissant - l'amour de Melody est craquant de toutes les façons et à n'importe quel moment du jour et de la nuit - et légèrement flippant, parce que voir une Melody tout sourire à côté de ma tête à chaque fois que je pose une question a tendance à me faire sursauter assez souvent quand même.

Demande en mariage toutes les secondes mises à part, il y a autre chose qui revient souvent des ses conversations, dans ses allusions et qu'elle murmure avec sa petite voix pleine d'espoir : elle veut qu'on ait des enfants. Alors je vous arrête tout de suite, je n'ai pas l'intention d'avoir ou d'adopter une enfant tout de suite, je nous trouve beaucoup trop jeunes pour ça et je n'ai pas envie de vivre l'expérience de ma mère, mais l'idée de ne plus être toutes les deux seules dans notre appartement - ou totalement seule quand elle n'est pas là - a quelque chose de tentant. J'y ai réfléchi une dizaine de jours, j'ai fait des centaines de recherches sur internet quand elle n'était pas là en prenant bien soin de les effacer de l'historique derrière. un plan parfait, qui arrivera à son paroxysme dans peu de temps.

- Je sors, je reviens dans une demi-heure.

Je dépose un baiser sur sa joue avant d'attraper mon sac et mes clefs de voiture. Ce n'est pas bien loin, mais ça prendrait une éternité à pieds et je suis déjà assez éloignée de Melody dans la journée sans vouloir me l'imposer davantage.
Attends-moi donc, princesse, et j'espère que tu aimerais ma surprise.
© Naomi
paroles en #006600




Revenir en haut Aller en bas
Melody Williams
Univ |:| Licence 1
avatar
Messages : 809
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 19
Nationalité : Ecossaise
Situation amoureuse : Fiancée (Naomi)
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Sam 28 Juil - 10:58
You wanted a baby
Passer le temps

Naomi et moi vivons la parfaite idylle. Nous n'échappons pas aux petits tracas du quotidien que chacun connaissent - du moins ceux d'une ancienne mannequin et de celle d'une actrice qui peine à trouver des rôles à la mesure de ses talents - mais les choses ne pourraient se passer mieux qu'elles ne se passent actuellement. Aucune dispute à l'horizon - si on omets celle concernant mes tentatives d’inviter Victoria à voir l'endroit où je vis qui se résume à ma petite amie qui refuse et moi qui remets à plus tard ma tentative - en près de 4 mois d'amour. Je ne me suis jamais sentie aussi femme et belle qu'auprès d'elle Naomi est un rayon de soleil qui irradie de sa présence le monde alentour pour e rendre plus beau, c'est mon rayon de soleil : c'est une petite amie adorable, prévenante et parfaite en presque toutes les occasions - oui, elle pourrait faire plus souvent la vaisselle mais je lui pardonne sans même y réfléchir. On pourrait dire que mon bonheur est à son apogée mais quelque chose manque.

En effet, je ne cesse d'attendre de la part de ma dulcinée un engagement solennel. Est-ce que c'est idiot? Un peu mais je n'arrive pas à m'extraire de l'idée cette possibilité de sceller définitivement et officiellement cette amour qui me consume depuis déjà une année et demi et porter enfin le nom de celle dont je veux partager chaque seconde. C'est ainsi que je me retrouve à fixer ma petite blondinette, les yeux remplis d'étoiles et un "Oui, je le veux" au bord des lèvres à chacune de ces propositions commençant par les mots "Tu veux..". "Tu veux aller au cinéma?""Oh oui je le veux!!!! Ah.. oui..". Ridicule n'est-ce pas? Je sais que je ne devrais pas lui mettre la pression de la sorte mais je déborde d'amour pour elle et l'idée de partager sa vie de manière symbolique et définitive m'emplit d'un sentiment qui surpasse tout. Je continuais à fixer à regarder le plafond, confortablement allongée dans mon canapé, simplement vêtue d'un débardeur pastel et d'un short de pyjama la même couleur, avec l'espérance qu'au moins qu'elle ne m'en voulait pas pour une telle excès de zèle sur ce sujet précis.. Enfin je crois..

- Je sors, je reviens dans une demi-heure.

Je me relève à demi alors qu'elle vient déposer un baiser sur ma joue, me laissant dans la plus grande des incompréhensions. Aurait-elle un casting? Un rapide coup d’œil vers l'horloge murale me confirme qu'il est bien trop tôt pour ce genre de choses à moins que les actrices ne se lèvent autrement plus vite que les mannequins..

-"Où est-ce que tu vas?" fis-je en penchant la tête et en roulant dans mon canapé pour la suivre du regard.

Il y'a de grandes chances qu'elle ne veuille me le dire : lorsqu'elle doit sortir pour telle ou telle raison, elle me donne toujours sa destination avant même que je n'eusse véritablement à le demander et je sens qu'un parfum de mystère flotte autour de cette question. Tant pis.. Je ne vais pas la harceler pour déceler le vrai du faux. Ce n'est pas mon genre, d'autant plus que si elle s'absente pour sortir avec une amie ou parce que je ne cesse de la harceler tacitement à propos de robe blanche et de bouquets, elle risque de me trouver embêtante. Je la laisse donc s'échapper sans chercher à en savoir plus. Si c'était si important, elle m'en ferait part. Bon la question est de savoir comment occuper cette demi-heure de solitude..

Une idée surgit au moment même où je commence à m'interroger. Bon ben.. Il va falloir lever mes grosses fesses. Je ne me fais pas prier et je me lève avant d'ôter mes vêtements sans aucune gêne. Certes, le rideau n'est pas tiré et un voisin pourrait me voir mais qu'importe. Ça fera sa journée. Je ne prends donc pas le temps de ramasser mes vêtements qui jonchent le parquet et je me dirige vers la salle de bain. Une fois à l'intérieur, je commence à me faire couler un bain en veillant bien à y mettre le plus de mousse possible, puis, une fois la baignoire remplie d'eau, je m'engouffre dans celle-ci avec un soupir d'aise. Ça fait du bien.. J'ai toujours aimé les bains mais pouvoir me détendre depuis que j'ai mes responsabilités de présidente du conseil des élèves.

Je me laisse aller au contact de l'eau sur ma peau lorsque des souvenirs me reviennent. Dire que c'est ici que nous avons pour la première fois fait l'amour, elle et moi, - du moins consciemment - .. Notre histoire n'est vraiment comme aucune autre et mariage ou pas je ne me verrais pas être aussi heureuse sans elle..







J'écris en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Lawford
Londres |:| Actrice
avatar
Messages : 725
Né(e) le : 25/01/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 19
Nationalité : Canadienne
Famille : Fille de Tamara Lawford
Situation amoureuse : Avec Melody ♥
Commentaires/Citations : La peine est comme la neige, elle s'en va avec les premiers rayons de soleil.
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com http://indare-division.forumactif.com/t89-the-streets-and-sidewalks-are-my-playground http://indare-division.forumactif.com/t148-pnjs-de-naomi

Ven 14 Sep - 1:59

19 avril
2018
You wanted a baby ?

Melody Williams

Je ne dois pas prendre trop de temps. Je n'ai rien contre le fait qu'elle se demande où je vais, au contraire c'est un peu le but, mais au-delà d'un certain temps, elle risque de s'inquiéter. Ça serait dommage de remplacer le mystère par l’angoisse, ça casserait un peu l'effet. Donc, deux choses : ne pas me retrouver piégée dans un quelconque bouchon, et ne pas prendre de risque. Ni de me faire arrêter ni, évidemment, d'avoir un accident mais ça, ça tombe sous le sens.

La route n'est pas très longue : dix minutes à peine quand on sait par où passer pour éviter les pires ralentissements de Londres. Je me présente devant la maison de l'éleveur pile à l'heure prévue, et je n'ai pas à attendre longtemps après avoir sonné. Je reste, quand même, un peu nerveuse quand j'entre à la suite du jeune homme qui m'a ouvert et qui me guide à travers les pièces.

- C'est votre premier animal de compagnie ?
- Comment vous..?
- Vous avez l'air nerveuse. Ne vous en faites pas. Je vais vous donner tous les conseils de base pour bien vous en occuper, et il y a de très bons sites internet en cas de doute – ou un appel rapide chez moi ou un véto.

Je réponds par un hochement de tête. Je n'ai aucune raison de m'inquiéter : Melo a déjà eu des animaux, et je sais m'adapter. J'en ai voulu pendant une longue période, mais ma mère a toujours refusé ; compréhensible, avec une gamine instable et hyperactive, elle a dû croire que je m'en lasserai en une semaine (et ça aurait sûrement été le cas). Mais je m'en sortirai.

- Je vous ai préparé quelques jouets, mais vous devriez en acheter un peu plus, ajoute-t-il avant d'ouvrir une dernière porte, vers une salle grouillante de vie.

Des petits furets courent un peu partout, dans tous les sens. Ils sont... vraiment adorables. En voyant mon sourire hébété, le jeune homme sourit à son tour, puis m'invite à le rejoindre près d'un canapé, où une petite boule de poils grignote férocement une balle en mousse. Ma petite boule de poils, je la reconnais. Je tends doucement la mains sa sa direction, détournant son attention du jouet. Elle me regarde, renifle ma main un longtemps moment, puis reprendre son mordillage.

- Elle n'est pas timide, ça facilitera l'intégration chez vous. Vous avez protégé vos câbles.
- J'ai acheté le nécessaire, mais ça aurait gâché la surprise de le faire en avance.
- Hm. N'oubliez quand même pas de le faire, le temps de l'éduquer. Sinon, ça va revenir cher.
- Je me doute.
- Pour le reste...

J'écoute avec attention les indications qu'il me donne : pour les retenir, bien sûr, mais aussi pour pouvoir les transmettre à Melody une fois rentrée. Dès que je sais tout ce qu'il y a à savoir, il prend le petit animal dans ses mains pour me le tendre, avec un regard à la boîte de transport que j'ai apportée.

- Ça va pour sa taille actuelle, mais il vous en faudra une autre, c'est un peu petit pour un furet adulte. Elle risque de la prendre comme nid, au début, laissez-la ouverte.
- D'accord.

Il m'aide à faire entrer la furette – et sa balle, vu qu'elle refuse de la lâcher – dans la cage de transport, puis il me raccompagne à la porte après que j'ai payé pour l'adoption. Elle est officiellement à nous. Je souris pour moi-même, jetant un œil à l'animal qui fouine de tous les côtés dans sa cage, avant de prendre congé, reprendre ma voiture et rentrer chez moi. Notre premier bébé doit rencontrer sa deuxième maman.

- Melo ?

Je pose vite fait les clefs à côté de la porte en cachant la cage derrière mes jambes, après quoi je cherche ma princesse du regard. Vu les vêtements qui traînent, elle doit être en train de prendre un bain, ou elle vient de sortir. Enfin dans tous les cas, elle n'est pas bien loin.

- Tu peux venir ?

Un petit couinement derrière moi me fait ciller. Elle doit avoir hâte de sortir de sa cage, c'est un animal curieux, après tout. Et je la bloque sur le pas de la porte d'un tout nouveau monde à explorer. Mais il faudra qu'elle prenne son mal en patience encore quelques instants : le temps que Melody arrive d'abord, puis qu'on fasse le nécessaire pour ne pas perdre toutes nos machines en cinq minutes.
© Naomi
paroles en #006600




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Où trouver des baby shoes sans cuir?
» "Baby yoga"
» le Baby Trombi
» Contre le Baby-Blues (Dépression post-natale)
» Melody devient havillande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: North London :: Hampstead-
Sauter vers: