AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Venez voter pour votre rp préféré du mois de Juin

 :: IRS - Annexe :: Gymnase Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une rencontre fortuite lié au destin? (Pv: Tsume)

Kaled Raynor
IRS |:| Incarcéré pour l'été
avatar
Masculin
Messages : 23
Né(e) le : 17/03/2001
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Américain
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1356-kaled-raynor-ado-a-probleme

Sam 14 Avr - 20:31
Le dimanche, y a plein de trucs à faire, des trucs entre amis, des balades entre membres de la famille et moi, je fais quoi depuis ce matin ? Je me balade un peu partout pour pouvoir peindre ou trouver une occupation. Mince, si j'avais su, j'aurais demandé qu'on m'envoie ma moto, j'aurais pu explorer Londres. Sérieux ... c'est quoi ce programme.

- Attention ... un étudiant de l'IRS. Si ce chacal te touche, tu vas devenir aussi moche que lui.

Encore des idioties, des petits riches « normaux ». Ils en ont autant dans le crâne que papa à d'argent dans la banque. Si je m'écoutais ... j'aurais déjà arraché leurs petites langues de vipères. Elles ressemblent plus à des dindons avec leurs gloussements, plutôt qu'à une femme. Saletés.

- Les dindes ne comprendront jamais la folie ...

- Quoi ?

Ne voulant plus les écouter, je préférais retourner dans ma chambre pour m'équiper de mon attirail de sport. Un jogging, un t-shirt et des poids de cheville et de poignet pour rajouter du challenge.
Une fois équipé, il ne me restait plus que d'aller courir, le terrain de l'IRS suffira pour l'instant, mais il est si tristement organisé. Je vais l'améliorer un petit peu. Le matériel de sport va me servir pour en faire un vrai parcours du combattant.

- C'est déjà mieux comme ça ...

Le parcours était ainsi établit. Course d'endurance, saut d'obstacle, parcours de pneu, en milieu de chemin, un petit programme Kick-Boxing pour compléter le tout. Sans oublier le saut en longueur pour signer la fin de celui-ci.

- Je ne perds pas la main, deux heures pour préparer ça. Assez perdu de temps, c'est parti.

Sans tarder, j'allais tâter de mon fameux parcours, les premiers tours étaient difficiles, mais une fois le rythme de croisière enclenché, il se faisait assez facilement. La fatigue n'était pas trop présente, mais le soleil de plomb qui cognait assez méchamment était assez dur à supporter. Je n'avais pas de bouteille d'eau sur moi, mais comme les chameaux, je ne bois pas souvent, bien qu'il faudrait que je le fasse, car au bout du dixième, l'estomac fit savoir qu'il n'appréciait pas la torture sportive, mais une fois vidé de tout contenu, j'étais déjà repartit.

Mon esprit et mon corps avaient rejoint le vent, mais pour âme, n'avait pas bougée des abysses. Pourquoi est-ce que je courrais déjà ? J'avais déjà tout oublié, la colère ? La tristesse ? Je ne savais plus et à cause de ça, une soudaine montée de colère surgit du plus profond de mon être et me fit pousser un hurlement digne du roi de la savane mais ce n'était pas suffisant pour me calmer. Mon excès de colère s'atténua au moment où je fis face au « sac de frappe » que j'avais installé. Le pauvre ... avec les coups de poings et coup de pied qu'il encaissa dans ma colère, si quelqu'un était à l'intérieur, il serait mort.

Essayant de récupérer mon souffle ... je m'effondrais au sol, cachant mes yeux avec mon avant-bras en me mordant la lèvre inférieur pour éviter de pleurer pour un rien. Pourquoi ... pourquoi suis-je né avec ce « démon » ? Pourquoi dois-je subir ça ? De toute façon, je vais vivre avec ce fardeau jusqu'à la fin de mes jours, mais avant de penser à ça, j'ai une vengeance à tenir et la vie de deux personnes à écourter.

- ... tain ... j'aurais dû prendre une bouteille d'eau ...

M'accrochant au désespoir et la sécheresse, je parvins à me relever comme un zombie, c'était à la fois ridicule ... et dépourvu de sens. J'avais le corps lourd, noyé sous la transpiration et endoloris par la fatigue mais j'avais encore cette colère et ce trop-plein d'énergie.

Je ne voulais pas montrer mon dos donc j'ai préféré me soulager des poids que j'avais aux chevilles et aux poignets. J'étais plus léger, j'avais comme des ailes dans le dos. Ce sentiment de liberté ne m'était pas destiné, j'en avais la conviction. Même avec mes « ailes », j'avais toujours les chaînes à mes jambes.

- Tss … Je ne suis … pas … FAIBLE, hurlais-je avant d’enchainer sur un autre massacre de sac de frappe.

Le temps passa rapidement, les gens étaient venus voir quel cirque j’avais créé. Certains se moquèrent, d’autres étaient plus courageux et essayèrent le parcours sans trop y arriver. Les plus téméraires me demandaient un petit duel, ils étaient si faibles qu’un simple coup avait réussi à coucher une grosse partie d’entre eux. Puis, j’étais de nouveau seul.

- Suis-je si différent de vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Tsume Montoya
Londres |:| Recherche d'emploi
avatar
Féminin
Messages : 151
Né(e) le : 04/07/1999
Date d'inscription : 04/05/2017
Age : 19
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Vénézuélienne
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t500-tsume-la-griffe-domestique-fiche-termnee

Mar 17 Avr - 16:04
J'avais besoin de me dépenser, d'évacuer les angoisses, la frustration, mes peurs et ma lassitude. C'est dans ces moments là que l'on trouve une occupation pour oublier, pour se vider l'esprit. Certains se plongent dans les jeux, dans la lecture. D'autres dans la boisson. Certains se perdent dans la luxure, d'autres encore dans la violence. Pour ma part, j'ai trouvé, ici, deux manières de me vider la tête. Les deux sont des activités sportives : nager ou courir. En soi, j'avais beaucoup marché aujourd'hui donc j'allais tenter une nouvelle méthode.

Ayant enfilé un short et un t-shirt, et pris ma veste aussi, je m'étais rendue en cette fin d'après-midi, au gymnase de l'ISS mais.. il y avait du monde. Une classe avait décidé d'en défier une autre dans un match de basket et ... occupait donc tout le terrain. Comme ce n'était pas la mienne, je n'étais pas restée et je me suis rendue dans l'autre gymnase, celui de l'IRS. Oh, ce n'était pas la première fois que je faisais cela. D'une part, les individus violents ne sont pas aussi nombreux que cela là-bas mais, aussi, cela me rappelait certains quartiers de mon bidonville natal. Et j'étais meilleure qu'à l'époque, question technique de défense.

J'entrais donc dans ce gymnase là, croisant un groupe d'étudiants locaux donc certains étaient un peu amochés. Soit il y a eu une bagarre dedans, soit certains ont voulu prendre un cours de boxe. Dire qu'ils sont censés être ici pour apprendre à mieux se gérer... enfin, j'imagine qu'il doit y avoir des caméras pour les surveiller un minimum. Et éviter les "accidents" hors des périodes de cours.

A l'intérieur, il n'y avait qu'une seule personne, un étudiant qui devait avoir mon âge environ. Vu son uniforme, il était aussi de l'IRS, et probablement le responsable des quelques yeux au beurre noire que j'avais croisé. Il semblait se parler tout seul et je décidais de ne pas trop l'embêter. Enfin, à moins qu'il ne veuille me parler bien sur. Je reste quelqu'un de sociable, si on m'aborde, je réponds. Toujours. Mais pas toujours comme l'autre le souhaiterait.

A la place, après l'avoir salué en inclinant ma tête quand il tourna la sienne vers moi, je me dirigeais vers un ballon de basket qui traînait et j'allais me mettre près d'un panier d'entraînement, un de ceux accroché à un mur. Dans un premier temps, j'allais me contenter de faire quelques tirs, à trois points. J'ai un bon oeil et je mets dedans au moins une fois sur deux. Plus même dans mes bons jours. Je me posais au point que j'avais décidé, pieds l'un contre l'autre, et je fis un léger saut sur place tout en tirant. Un panier. J'allais récupérer la balle en regardant ce que faisait l'inconnu.



Spoiler:
 
DC de Sylvia Zoltar et Victor Delane
Tsume in a bar
Revenir en haut Aller en bas
Kaled Raynor
IRS |:| Incarcéré pour l'été
avatar
Masculin
Messages : 23
Né(e) le : 17/03/2001
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Américain
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1356-kaled-raynor-ado-a-probleme

Lun 23 Avr - 22:11
Les étudiants n'étaient pas vraiment le bienvenu dans ma séance, mais en fracasser quelques-uns fut plutôt apaisant bien qu'ils n'étaient pas à la hauteur. Certain c'était vantés d'être d'un programme spécial pour élève surdoué au niveau sportif. Je ne sais pas pour vous, mais ils n'étaient pas à la hauteur.

Dans un moment de blanc, une étudiante venait de débarquer. Polie elle fût, me saluer elle fît avant d'aller tâter du ballon de basket. Etrange, elle ne venait pas ici pour tester le terrain. En voilà une personne intéressante. Je devrais peut-être l'appeler. Mais je ne vois pas comment l'aborder, allons y tranquillement. Elle jouait au basket et elle était en chemin pour récupérer la balle, voilà l'occasion rêvée pour l'aborder. M'approchant d'un pas hésitant, mais déterminé, je levais la main énergiquement.

- Heu ... salut.

Tu parles d'une salutation original ... même un sourd/muet aurait pu faire mieux, tu t'embarrasse tout seul comme un gland. Ce n'est pas compliqué bon sang, tu t'approches, tu lui souris, tu salus la dame, tu échanges les banalités en te présentant comme un gentleman puis tu lui proposes de faire le parcours, t'es vraiment une truffe Kaled. Recommence !

- *tousse* Pardon. Bonjour, je me présente, Kaled Raynor. Je ne connais pas grand monde ici et vu que tu n'es pas venu pour essayer mon parcours ou pour montrer ton « talent » pour essayer de me frapper, tu as donc piquée ma curiosité.

C'est déjà mieux ... même si on a l'impression que tu tentes ta chance dans une technique de drague complètement foireuse. Mais bon, y a déjà du mieux.

Profitant de cette approche plus que douteuse, j’examinais la jeune fille. Vu qu’elle n’a pas de bracelet, elle doit être de l’ISS, une jeune fille pas très grande avec une musculature athlétique mais charmante. Elle possède surement une bonne éducation vu qu’elle est très polie et qu’elle se tient bien droite. Mais un détail me choque, il n’a pas l’air d’être une noble. Comme quoi, on peut avoir eu une bonne façon de se conduire sans être une noble coincée des fesses.


Heureux propriétaire d'une Ducati 1299 Superleggera - Eicma 2016.
Revenir en haut Aller en bas
Tsume Montoya
Londres |:| Recherche d'emploi
avatar
Féminin
Messages : 151
Né(e) le : 04/07/1999
Date d'inscription : 04/05/2017
Age : 19
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Vénézuélienne
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t500-tsume-la-griffe-domestique-fiche-termnee

Mar 24 Avr - 23:46
- Heu ... salut.

"Bonjour."

Je répondis aussitôt, par politesse et habitude, à ses salutations. Je fis aussi un signe de tête. Si j'avais été en tenue de travail, je me serais aussi inclinée, je pense. Toutefois, cela n'était pas le cas et il ne s'adressait donc pas à la domestique de la famille Gustadores mais simplement à la jeune adolescente que je suis.

- Pardon. Bonjour, je me présente, Kaled Raynor. Je ne connais pas grand monde ici et vu que tu n'es pas venu pour essayer mon parcours ou pour montrer ton « talent » pour essayer de me frapper, tu as donc piquée ma curiosité.

"Euh oui, si tu le dis."

Je ne sais pas si c'est parce que je ne suis pas anglaise et ne maîtrise donc pas parfaitement sa langue mais je ne compris pas trop ce qu'il voulait dire.  Quel sens prenait le mot "parcours" dans son esprit ?

"Je suis venue de l'ISS parce que je cherchais à me défouler un peu et que cela m'était impossible là-bas, si cela ne dérange pas bien sur. Je rangerais tout ce que j'utiliserais, promis. Oh et tu as ma parole, je ne te frapperais pas."

Et je tiendrais parole, enfin sauf s'il tente de m'agresser bien sur. J'avais vu l'état dans lequel il avait mis ses camarades d'école après tout. D'une certaine manière, il ne m'impressionnait pas. Il tait plus grand que moi, chose courante, me dépassant de presque une tête. Il n'était pas moche, d'ailleurs je n'ai vu aucun élève moche à Indare, et ses yeux avaient des couleurs différentes. Bref, il n'avait rien de bien effrayant ou d'intimidant.

Tu voulais quelque chose peut-être ?"

Une chose difficile à saisir pour moi, en anglais, c'était de différencier le tutoyement du vouvoyement, vu que c'était la même chose oralement. Toutefois, c'était un tutoyement que je fis, jugeant que ce serait plus poli vu qu'il me semblait que c'était ainsi qu'il s'adressait à moi.

Tout en parlant, je me remis en position de tir. J'avais pu faire quelques lancers avant qu'il ne vienne à moi et j'en refis un autre, à l'instant. Celui-ci rebondit sur le cerceau et je ne le mis pas dans le panier. Je me dépêchais de le rattraper, avant qu'il n'aille trop loin, avant de revenir à mon point de lancer, ayant couru rapidement pour cela. Je n'étais pas épuisée, après tout je débutais à peine.



Spoiler:
 
DC de Sylvia Zoltar et Victor Delane
Tsume in a bar
Revenir en haut Aller en bas
Kaled Raynor
IRS |:| Incarcéré pour l'été
avatar
Masculin
Messages : 23
Né(e) le : 17/03/2001
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Américain
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1356-kaled-raynor-ado-a-probleme

Dim 20 Mai - 18:19
J’ai bien l’impression que notre belle invitée ne comprend pas trop l’anglais, ce n’est pas grave, je vais essayer d’utiliser des mots simples la prochaine fois que j’ouvre la bouche, ça pourrait l’aider un minimum.

Elle me scruta un moment avant de retourner à ses lancers de basket. J’étais si peu intéressant ? Quoi qu’elle regarda un moment mon œil aveugle, ce n’est pas comme si j’avais l’habitude qu’on me dévisage à cause de ça. Mais bon, ce n’est pas le plus important.

Pendant qu’elle me promettait de ne pas me frapper, elle loupa son lancer et alla récupérer la balle. Elle était rapide pour sa taille, une bonne vitesse et aucun mouvement inutile. A croire que les dieux de l’Olympe lui ont donnés leurs bénédictions. Mon esprit fût envahit d’un désir immense mélangeant une certaine forme d’excitation et  la poussée d’un désir de vouloir dessiner notre inconnue dans diverse tenue, différente pose ! Est-ce elle ? Est-ce que cette fille est ma Vénus de Milo ? Je voulais y croire, NON JE VEUX Y CROIRE !

Lui tapotant l’épaule pour lui attirer l’attention et de toute façon, même si ça n’aurait pas fonctionné, rien ne m’aurait empêché de lui poser ma question. Je tiens ça de Mère je crois, elle tenait tête à Père même pendant ses colères noirs. Mère était une dame de fer, tandis que Père, il était plutôt … Maître du monde. C’était un étrange mélange.

- Excuse-moi de te déranger de nouveau mais …  des mots simples heu … As-tu, déjà servis de … modèle ? Pour des tableaux ou autre chose ?

Mais quel débile, pour poser une question pareille, faut soit être stupide ou soit fou, ça tombe bien, je suis fou. Cela n’empêche que ce n’est pas une question à poser. Comprenant mon erreur, je m’excusais auprès de l’inconnue avant de lui dire qu’elle était douée au basket avant de la laisser tranquille.

Soupirant, légèrement essoufflé, je contemplais mon désordre, il allait me falloir autant de temps pour ranger, que pour avoir tout installer, mais bon, faut savoir se faire plaisir de temps en temps. D’ailleurs, ça me fait penser que je dois demander à notre directrice d’accepter ma demande de transfert pour ma moto. Mais ce n’est pas la question.

- Je me demande quelle heure il est…
Revenir en haut Aller en bas
Tsume Montoya
Londres |:| Recherche d'emploi
avatar
Féminin
Messages : 151
Né(e) le : 04/07/1999
Date d'inscription : 04/05/2017
Age : 19
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Vénézuélienne
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t500-tsume-la-griffe-domestique-fiche-termnee

Dim 27 Mai - 21:19
- Excuse-moi de te déranger de nouveau mais …  des mots simples heu … As-tu, déjà servis de … modèle ? Pour des tableaux ou autre chose ?

Je le regardais en me demandant pourquoi il avait dit "des mots simples". Il me prenait pour quoi, une idiote ? Une personne qui ne comprend pas un traître mot d'anglais parce que je suis d'Amérique du Sud ? Je lançais le ballon, le regardant  passer dans le cerceau, en réfléchissant à sa question. Je comprenais de quoi il parlait mais je ne voyais pas la raison qu'il avait de me poser cette question. Envisagerait-il de faire un portrait de moi, la simple et petite Tsume, celle que la plupart des gens laissent de côté ? Tenez, l'année dernière, au bal de fin d'année, j'ai fais partie des rares filles à ne pas avoir reçu la moindre invitation. Et je m'attend à ce que cela soit pareil à la fin de cette année scolaire. Je suis ordinaire, avec peu de forme... on me traite même de gamine, parfois. Je n'ai donc rien d'un modèle...

"- Je me demande quelle heure il est…"

La tête qu'il faisait, par contre... cela c'était amusant. Je contins un sourire et mon rire car il pourrait s'en offusquer mais je vins vers lui, ballon dans les mains. Est-ce de la pitié, je ne saurais le dire. En tout cas, j'avais décidé d'en savoir un peu plus, pour une fois. Cela me calmerait peut-être.

"Pöur te répondre, non je n'ai jamais servi de modèle."

Quand à son autre question, je ne lui dis rien. Après tout, il lui suffisait de lever les yeux et de regarder l'horloge suspendue au mur. C'était un vieux modèle à aiguille mais elle marquait l'heure juste et devrait donc lui permettre de savoir qu'il était un peu plus de dix-sept heure, ce qui voulait dire que j'avais du temps devant moi pour me détendre avec du sport avant le repas du soir.

"Je peux savoir pourquoi tu me poses cette question ?"



Spoiler:
 
DC de Sylvia Zoltar et Victor Delane
Tsume in a bar
Revenir en haut Aller en bas
Kaled Raynor
IRS |:| Incarcéré pour l'été
avatar
Masculin
Messages : 23
Né(e) le : 17/03/2001
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Américain
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1356-kaled-raynor-ado-a-probleme

Jeu 31 Mai - 22:07
Donc elle n'avait jamais servi de modèle, quel gâchis, une telle beauté se doit d'être immortalisée sur une toile ou sur du marbre, mais je préfère la première option. Certes, elle ne se préoccuper pas de trop de moi mais j'avais dû piquer sa curiosité, je ne dis pas ça car, elle me demandait la raison de ma question, pas du tout ... bon d'accord, c'est à cause de ça.

- Eh bien, je te regardais depuis là-bas et je trouvais que ta silhouette était plutôt agréable au regard puis quand j'ai examiné ton visage ... c'était comme si j'avais posé mon regard sur Vénus
.

Elle voulait une réponse, je lui en donne une avec une vérité absolue comme ça, elle ne douterait pas de mon honnêteté. Si quelqu'un devait peindre une telle beauté, cela devait être moi et je ne laisserais personne d'autre me voler mon Eden. Mais la question qui me passa par la tête était, comment j'allais la dessiner ? Comment j'allais capturer cette personne pour faire ressortir toute la beauté qu'elle avait en elle ? Elle cachait son corps avec des vêtements amples, cela pouvait se voir facilement, un visage magnifique avec peu voir pas du tout de maquillage, excellent, les pots de peinture ne sont pas appréciable pour un artiste tel que moi.

- Je me suis permis de te poser la question car, en te voyant, j'ai eu l'envie incontrôlable de te peindre.

Elle va me prendre pour un psychopathe et partir en courant avant de me donner un coup dans les noix. Etant membre de l'IRS, avoir la confiance des autres, ce n'est pas chose aisée, surtout que je fais partie des cas les plus dangereux, alors mes chances avec cette personne, son aussi négative que le test de grossesse de la doyenne des soeurs d'Afrique... je ne peux comprendre d'où je sors cette comparaison mais, elle est ignoble.

-Je m'excuse si je te gène avec mes questions et mes remarques.



Heureux propriétaire d'une Ducati 1299 Superleggera - Eicma 2016.
Revenir en haut Aller en bas
Tsume Montoya
Londres |:| Recherche d'emploi
avatar
Féminin
Messages : 151
Né(e) le : 04/07/1999
Date d'inscription : 04/05/2017
Age : 19
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Vénézuélienne
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t500-tsume-la-griffe-domestique-fiche-termnee

Jeu 7 Juin - 23:02
- Eh bien, je te regardais depuis là-bas et je trouvais que ta silhouette était plutôt agréable au regard puis quand j'ai examiné ton visage ... c'était comme si j'avais posé mon regard sur Vénus.


Je me demandais qui était cette Vénus ? Etait-ce sa mère ? Sa petite amie ? Je n'avais jamais entendu ce prénom jusqu'à maintenant. Je ne pensais donc pas qu'il s'agisse d'une personne de l'institution. Tout à coup, je me demandais si ce n'était pas une femme imaginaire qu'il estimait comme la femme parfaite. Moi, une femme parfaite ? L'idée me fit sourire, d'amusement. Je n'ai rien d'une personne de ce genre.

- Je me suis permis de te poser la question car, en te voyant, j'ai eu l'envie incontrôlable de te peindre.

"De me peindre ?"

Je clignais des yeux, surprise par sa révélation. Me peindre, moi ? Faire un tableau d'une fille comme moi ? ce serait du gâchis, du temps perdu. Qui aimerait voir un tableau avec une fille de petite taille, avec une petite poitrine et des cheveux verts ? De nos jours, cela n'intéresse personne. Cela se voit dans les publicités que l'on peut voir en ville ou à la télévision. Et dans les discussions "entre filles" que j'entends parfois. En tout cas, ce garçon a du entendre ma stupéfaction dans ma réponse instinctive.

Je m'excuse si je te gène avec mes questions et mes remarques.

"Je suis surtout surprise. Tu es le premier à me dire des trucs comme cela."

On peut dire beaucoup de chose, en bien ou en mal, sur moi mais je n'aime guère mentir. Si cela m'arrive, je ne le fais que pour de bonnes raisons, et rarement pour moi, d'ailleurs. C'était comme le jour où j'ai du aller chercher un magasine, très coquin, pour le jeune maître. J'aurais pu mentir au professeur Vint Svent, prétendre que c'était le mien ou un truc du genre. Je ne l'ai pas fait, et j'ai été un peu mal traitée par ce professeur un tantinet pervers.

"Je m'appelle Tsume, Tsume Montoya. Puis-je savoir pourquoi je devrais accepter que tu me dessines ?"

Je m'étais légèrement inclinée, le temps de ma présentation. J'aurais du refuser directement mais on me conseillait, Garcia, certains professeurs et d'autres, à discuter un peu plus, à me mettre un peu plus en avant. Tout cela "parce que tu n'es pas à l'hacienda". Aussi, décidais-je de laisser une chance à ce garçon de m'expliquer pourquoi, selon lui, je devrais accepter de finir en deux dimensions devant tout le monde. Non qu'il ait une chance de parvenir à me convaincre. Et puis, peut-être que cela sera distrayant.



Spoiler:
 
DC de Sylvia Zoltar et Victor Delane
Tsume in a bar
Revenir en haut Aller en bas
Kaled Raynor
IRS |:| Incarcéré pour l'été
avatar
Masculin
Messages : 23
Né(e) le : 17/03/2001
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Américain
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1356-kaled-raynor-ado-a-probleme

Mar 12 Juin - 22:42
"De me peindre ?"

Il me semblait entendre dans sa voix, une petite dose de stupéfaction. Cela devait être la première fois qu'on lui proposait de servir de modèle pour un tableau. C'est vrai que les critères de sélection pour être modèle sont assez cruels, mais je ne suis pas de cet avis. Toutes les morphologies sont faites pour être utilisées comme modèle. Je ne privilégie pas les physiques de guêpe ou de M. Muscle, je préfère ceux qui sont plus simples ou ceux qui sortent de l'ordinaire.

Elle était, certes, surprise de ma proposition, mais je pense qu'elle était plutôt flattée de ma proposition. Peu d'hommes devaient poser son regard sur elle avec un désir ardent, les gens devaient la regarder comme un meuble ou une personne lambda. Moi, j'avais posé les yeux sur un véritable bijou, un diamant à l'état brute qui n'attendait qu'une chose, que je le polis de mes mains.

"Je m'appelle Tsume, Tsume Montoya. Puis-je savoir pourquoi je devrais accepter que tu me dessines ?"


Elle s'appelle donc Tsume Montoya, étrange, j'ai déjà entendu ce nom de famille quelque part, surement pendant une représentation chez Père ou un de ses « amis ». Qu'importe, cela ne m'était d'aucune utilité de le savoir maintenant. Je devais pour l'instant la convaincre de poser pour moi, elle devait accepter à tout prix.

Examinant en détail ce qui pouvait pencher en ma faveur, je me rappelais le ballon de basket. Je pense avoir mon cheval de Troie. Je vais ruser pour avoir ma récompense, mais il faut qu'elle morde à l'hameçon.

- Je ne pense pas avoir les arguments pour te faire accepter de servir de modèle, mais je te propose ceci. Vu que tu es plutôt bonne au basket, à mon détriment, on va chacun son tour, faire un lancer. Celui qui réussit son panier pourra poser un gage à celui qui échoue. Mais si les deux réussissent, nous continuerons jusqu'à ce que l'un de nous échoue. Cela te va ?

Plutôt confiant, je pris un ballon qui traînait et l’envoya sans tarder dans  les filets du panier de basket. Elle avait beau être une bonne sportive, mais en face d’elle, se tenait un adversaire honorable et plutôt motivé.

-Si c’est bon pour toi, nous pouvons commencer.


Heureux propriétaire d'une Ducati 1299 Superleggera - Eicma 2016.
Revenir en haut Aller en bas
Tsume Montoya
Londres |:| Recherche d'emploi
avatar
Féminin
Messages : 151
Né(e) le : 04/07/1999
Date d'inscription : 04/05/2017
Age : 19
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Vénézuélienne
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t500-tsume-la-griffe-domestique-fiche-termnee

Mer 13 Juin - 19:42
Je ne pense pas avoir les arguments pour te faire accepter de servir de modèle, mais je te propose ceci. Vu que tu es plutôt bonne au basket, à mon détriment, on va chacun son tour, faire un lancer. Celui qui réussit son panier pourra poser un gage à celui qui échoue. Mais si les deux réussissent, nous continuerons jusqu'à ce que l'un de nous échoue. Cela te va ?

Je ne sais pas trop si sa proposition était si... intéressante que cela. Je veux dire, je ne le connais pas ce Kaled. J'ignore tout de la raison qui a fait qu'il soit inscrit à l'Institution Reformary School. Il peut tout aussi bien être un dangereux psychopathe, un voleur d'oeuvre d'art, une personne souffrant de trouble psychologique ou un innocent arrêté par erreur ! Bref, le doute est là et ces gages pouvaient... ne pas forcément être moralement acceptable.

Il n'attendit pas ma réponse, ramassant un ballon abandonné, une marque du manque de respect de certains étudiants de cette école, l'envoyant d'un lancer habile dans le panier.


Si c’est bon pour toi, nous pouvons commencer.

"Je souhaite juste établir quelques limites pour les gages : pas de gage impossible à exécuter ou qui ne puisse être accompli ici et maintenant. Pas, non plus, de gage trop indécent."

J'insiste un peu sur le "trop" parce que je connais ce genre de loustic. Un baiser sur la joue, cela passe encore, rouler une pelle, comme on dit je crois, pas question. Il faut faire un peu de rigueur tout de même. J'espérais juste qu'il aura la même notion du "trop" que moi. Et concernant le second, je le vois d'ici me donner le gage "pose pour moi".Je fis comme lui, prenant la position exacte qu'il avait pris, levant les bras et envoyant mon ballon droit dans le filet.

"Si c'est bon pour toi, je veux bien participer."

Il accepta et je récupérais mon ballon. Comme il était injuste qu'il débute chaque tour, je lui proposais une alternance : un tir de sa part puis moi. Un tir de moi puis lui. Comme il avait débuté le premier tour, je me devais de commencer le second. Je vins me placer sur la zone de lancer franc. Concentrée, je fis rebondir le ballon, une fois, deux fois, avant de le saisir et de l'envoyer droit dans le filet, sans toucher le filet.

Satisfaite, je me déplaçais, allant récupérer la balle, pour laisse mon camarade, puis-je l'appeler ainsi alors que nous sommes dans des écoles différentes, shooter à son tour. Lui aussi réussis. Cela allait s'annoncer serré. Il récupéra son ballon et refit le même tir, pas exactement mais il marqua avec une petite touche du cerceau.

Pour mon troisième tir, je refis les mêmes gestes que le second. Hélas, cette fois, mon ballon rebondit sur le cerceau et ne tomba pas du bon côté. Le premier gage sera donc pour ma pomme.



Spoiler:
 
DC de Sylvia Zoltar et Victor Delane
Tsume in a bar
Revenir en haut Aller en bas
Kaled Raynor
IRS |:| Incarcéré pour l'été
avatar
Masculin
Messages : 23
Né(e) le : 17/03/2001
Date d'inscription : 26/03/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Américain
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1356-kaled-raynor-ado-a-probleme

Ven 15 Juin - 20:34
La petite Tsume dévoila plusieurs cartes de sa manche. La première, est qu'elle accepta le défi et c'est là que rentre la deuxième carte, elle imposa des limites à ne pas franchir, mais est-ce que les limites vont être franchies ou pas ? Cela ne me dérangerais pas de croquer un bout de cette petite créature délicieuse après tout, n'est-ce pas normal pour un homme en bonne santé de désirer le corps d'une si jolie femme ? Là où elle me bluffa et ce fût sa troisième carte, c'est les deux ballons qu'elle envoya dans les filets sans toucher les filets, j'étais tombé sur une sacrée compétitrice, surtout que c'est règles pouvaient jouer en ma défaveur, mais j'aime bien relever les défis. Surtout qu'elle m'apporta la balle pour que je puisse lancer, ce que je fis sans attendre. Un beau trois points, enfin je crois.

- Pas trop mal pour un débutant.

En allant récupérer mon ballon, j'examinais tous les détails qui pouvaient m'aider à gagner mes gages, malheureusement, les matériels étaient en parfait état, rien ne pouvait m'aider. J'allais devoir compter sur mon unique talent. Prenant place pour mon second lancé, je fis rebondir la balle plusieurs fois avant de la lancer, mais comme je n'ai qu'un œil valide, la notion des distances était erroné et mon tir fût trop court, mais ne fût pas pour autant un échec. La balle tapa dans le cerceau avant de rentrer timidement.

En voyant le panier presque loupé, un énorme soupir de soulagement venant du plus profond de mon être. J'aurais juré qu'il allait sortir et que j'allais prendre le premier gage. Mais ce ne fût pas le cas, c'est notre petite championne qui loupa son lancer, c'est dommage, il était pas mal pourtant.

- Ah … je suis désolé pour toi, mais un pari est un pari. Tu vas donc … Bah comme je suis un petit fou …

Ne terminant pas ma phrase, je me retournais vers ma parieuse en m'avançant assez près pour me pencher vers elle, assez pour avoir son visage face au mien. Je ne disais rien, mais j'observais. J'observais ce doux visage, j'avais juste envie de l'immortaliser sur une toile ou m'accaparer la petite sportive. J'avais, pour la première fois de ma vie, des pulsions sexuelles pour quelqu'un. C'était … pas désagréable, mais inédit pour moi, je ne savais pas comment gérer ça, mais pour l'instant, il faut gérer le défi de la petite dame.

- On va faire simple, un petit baiser, sur la bouche, histoire de placer un début. On pose les bases et on monte petit à petit. Ça te va ?


Heureux propriétaire d'une Ducati 1299 Superleggera - Eicma 2016.
Revenir en haut Aller en bas
Tsume Montoya
Londres |:| Recherche d'emploi
avatar
Féminin
Messages : 151
Né(e) le : 04/07/1999
Date d'inscription : 04/05/2017
Age : 19
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Vénézuélienne
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t500-tsume-la-griffe-domestique-fiche-termnee

Jeu 21 Juin - 17:59
- Pas trop mal pour un débutant.

Il voulait me faire croire ? Qu'il ne s'y connaissait pas en basket ? Je suis peut-être douée en sport mais je ne suis pas idiote au point de croire que tout le monde possède mon don. Je sais que la plupart ont besoin Mettre des paniers à trois points n'était pas chose aisé donc réussir cela plusieurs fois de suite n'était pas à la portée du premier venu. Pour preuve, il réussit ses trois premiers tirs, moi seulement deux.

-Ah … je suis désolé pour toi, mais un pari est un pari. Tu vas donc … Bah comme je suis un petit fou … On va faire simple, un petit baiser, sur la bouche, histoire de placer un début. On pose les bases et on monte petit à petit. Ça te va ?

"Comme si j'allais te suivre dans ton délire."

Cela ne me convenait pas mais tant qu'il respectait les limites que j'avais fixé, je ne pouvais rien y redire. Cela dit, s'il espérait que je lui fasse un grand et long baiser... Je m'avançais vers lui, un peu gênée tout de même. Ce serait la première fois que j'embrasse quelqu'un, ou que mes lèvres touchent celles d'un autre tout court. Comme il était plus grand que moi, d'une bonne tête, je mis mes mains sur ses épaules pour le faire se baisser, me soulevant un peu sur la pointe des pieds.

Je posais timidement mes lèvres sur les siennes. Le contact fut bref, à peine quelques secondes, car je me reculais juste après, laissant juste le temps qu'il sente le contact. Cela suffit à ce que je rougisse un peu mais je me reculais aussitôt, cessant de le toucher pour ne pas l'inciter à tenter d'en quémander un autre. Sans rien dire, je récupérais mon ballon et je pris mon temps, tâchant d'oublier ce contact intime, pour me concentrer. Mon ballon fit un petit rebond avant de tomber dans le filet, marquant le panier.

Du côté de Kaled, je ne sais pourquoi mais lui rata. Je doute quand même qu'un simple baiser aussi rapide en soit la raison. Un individu comme lui a surement du en faire beaucoup... voir de plus intense. Il me restait à décider son gage. Je n'eus pas de réflexion comme lui, je fermis juste un peu les yeux avant de me décider.


"Je vais être plus gentille que toi : fais moi donc cinq pompes. Comme tu l'as dit, on va monter petit à petit."

C'était peut-être un peu mesquin de réutiliser sa phrase contre lui. Cela dit, c'était un peu trop tentant de la lui retourner, surtout que je ne comptais pas lui redonner un tel gage : il faut savoir varier sinon ce n'est pas amusant. Cela fait, je le regardais faire son cinquième tir. Je réussis le mien mais, voulant enchaîner directement le sixième, je loupais ce dernier, mon ballon rebondissant sur le panneau et tombant à gauche du panier.



Spoiler:
 
DC de Sylvia Zoltar et Victor Delane
Tsume in a bar
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» LE DESTIN
» le destin
» Le fabuleux destin de ...
» Le destin
» Nul n'est maître de son destin !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: IRS - Annexe :: Gymnase-
Sauter vers: