AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: Résidences :: Le parc Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le chemin du vent [pv : Liam]

Amelia White
ISS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 77
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Brittanique
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Sam 14 Avr - 1:38

Quand je pense que l'année scolaire allait bientôt se terminer, je peinais à le croire. Cela va donc faire presque deux ans que je suis arrivée à Londres, que je suis arrivée dans cette institution.
Au départ, j'avais beaucoup d'à priori et d'appréhension car j'étais consciente qu'en plus des élèves lambdas, dont je faisais partie, il y aurait des personnes ayant soit un casier judiciaire soit des maladies psychologiques. Appréhension car je m'étais demandée si je serais capable d'ouvrir le dialogue avec les élèves dits de l'IRS. Pendant les premiers jours voire les premiers mois suivant mon installation dans les dortoirs, combien de questions avaient fusées dans ma tête : "Est-ce que je ne vais pas les froisser ou les énerver en leur parlant ?", 'ne vais-je pas aggraver leur cas en leur disant des mots que je n'aurais pas dû dire ?", etc...

Néanmoins, après avoir discuté avec quelques uns, je m'étais rendue compte que je m'étais inquiétée pour rien. Et cette certitude s'était accentuée le jour où j'avais parlé à Jaden la première fois. Comme je m'en étais fait la réflexion, ils restaient tous des êtres humains. Je ne vous raconte pas le soulagement que j'avais ressenti. Mon esprit s'était libéré de toutes ces questions idiotes et je m'étais sentie bien mieux.

Revenons-en à nos moutons. En ce samedi après-midi, tout était prêt sur mon bureau afin de m'atteler à mes devoirs. La fin de l'année approchant, les examens avec, il fallait que je travaille et révise quotidiennement pour ne pas faire chuter ma moyenne. Non pas que je m'inquiétais outre mesure, c'était simplement de la précaution. Et puis, ce n'était pas comme si je travaillais quatre heures par jour.
Cependant, la tête en l'air que je suis avait omis le fait qu'elle avait ouvert la fenêtre un peu plus tôt. De plus, comme si cela avait déjà été écrit, un énorme coup de vent s'engouffra dans la chambre, faisant virevolter tout ce qui pouvait l'être. Résultat, certaines de mes feuilles, que nous avions reçu en cours d'Histoire, eurent la bonne idée de s'envoler vers l'extérieur.


- Noon !

Criai-je, tentant de les rattraper. En vain. Merde ! Pourquoi ne les avais-je pas agrafées ? Quelle andouille.

En me penchant sur le bord, je fus soulagée de voir que mes polycopiés étaient tous tombés pratiquement au même endroit dans le parc. Heureusement qu'ils n'avaient pas atterris dans la cour des résidences surveillées de l'autre côté des grillages, je ne sais pas comment j'aurais fait pour les récupérer. Bref ! Je me précipitai dehors afin de récupérer mes feuilles. Oh tiens ! Un jeune homme venait de ramasser l'une d'entre elles.


- Salut ! Pardon, cette feuille est à moi. Le vent l'a faite s'envoler par la fenêtre.

Comme toutes les autres éparpillées à nos pieds.






Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Masculin
Messages : 11
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 4ere année
Situation amoureuse : /
Nationalité : Americaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Dim 15 Avr - 16:17


La plupart des étudiants de l'école bossaient leurs examens ou leurs devoirs dans leurs chambres ou dans la bibliothèque et pourtant il y avait un magnifique soleil dehors, aucun d'eux n'en profitait? c'était tellement navrant.

Assis contre le mur d'un des bâtiments de l'école, je sortis de ma poche cette chose interdite qui m'avait été confisquée mais c'était bien mal me connaitre, j'avais réussi à me procurer ce qui me permettait de rester calme...du tabac. J'avais donc décidé de profiter de mon samedi après-midi, ne pouvant pas sortir de cette maudite prison qui me servait d'école, je m'étais trouvé un coin tranquille pour rouler mes cigarettes que je pouvais cacher dans la doublure de mon blouson.

Je m'allumai enfin une cigarette bien méritée, je n'avais pas d'examens, j'étais arrivé trop tard dans cette école alors pour les coup j'aurais un examen pour évaluer mon niveau pour l'année prochaine afin de voir si je redouble ou pas.

Je posai l'arrière de ma tête contre le bâtiment, assis par terre je fermais les yeux pour profiter des rayons de soleil . Face à moi il y avait une grille en fer forgé. C'était la frontière entre les étudiants normaux et nous...
Un cri me fit ouvrir les yeux. La clope au bec je cherchais d'où venait ce "Non" et je fus surpris de voir plein de papiers de l'autre côté de la grille. Je me levai en grognant un peu par l'effort, puis je m'approchai du grillage et remarquai qu'une feuille s'était séparé des autres, elle était à quelques millimètres de cette frontière.

Je tendis le bras en me mettant accroupie et avec un petit effort je réussis à récupérer cette feuille de cours . Je la trainai de mon coté de la grille et commençai à lire ce qu'il y avait dessus, c'était un cours d'histoire, surement la seule matière que j'aimais et pour laquelle j'étais doué.

Lorsque je n'étais pas occupé avec le club de mon père, je passais du temps à lire des bouquins d'histoire. Les guerres mondiales, les rois de France...je trouvais ça sympas. Une voix me fit sortir de ma rêverie, je levai mes yeux de la feuille et fixai le petit bout de femme qui m'interpelait en me disant que cette feuille était à elle. La grille nous séparait, il y avait certes un moyen de la contourner vu que les ISS empruntaient ce parc pour passer, la grille n'était qu'un vestige de la séparation des deux styles d'élève avant un incendie si j'avais bien compris.
Je retirai ma cigarette de la bouche et recrachai la fumer sur le côté pour ne pas incommoder l'étudiante. Je courbai légèrement la feuille en tube sans la plier pour ne pas l'abimer et je la fis passer au travers le grillage.

"Tiens"

J'avais pu lire les contenus et je l'interpellai pour corriger quelque chose qu'elle avait mal écrit dans sa leçon.

"Tu as mis que Henri VIII étaient rois à vingt ans en 1509. Il n'avait pas vingt mais dix-sept ans"

Ma voix était un peu trainante comme toujours, je n'étais pas un pro de la communication et je m'attendais déjà à me faire envoyer balader. La plus pars des ISS nous voit comme des psychopathes assoiffés de sang. J'étais peut-être un petit con, mais j'étais un minimum cultivé. Je continuais de l'observer pour voir sa réaction à travers le grillage. Je portai ma cigarette à la bouche pour prendre une nouvelle taffe de tabac.


Citation.
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 77
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Brittanique
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Lun 16 Avr - 0:47

Question débile ; que faisait-il derrière le grillage ? Peut-être s'était-il promené et qu'il s'était arrêté là pour faire un pause et fumer sa cigarette à ce que je voyais. Il n'avait encore rien fait, ni parlé ni bougé, que je pensai que ce garçon savait ce que signifiait le mot "savoir-vivre". Je disais ça parce qu'il avait expiré la fumée de sa bouche en tournant la tête afin qu'elle ne m'arrive pas dans la figure et que contrairement à lui, beaucoup n'en aurait pas pris la peine. Moi qui, de base, détestait la cigarette, je n'appréciais pas du tout les gens qui agissaient ainsi.


- Merci.

Dis-je en recevant la feuille qu'il avait ramassée. Je scrutai ensuite les alentours pour voir où se trouvaient les feuilles restantes et allai vite les récupérer avant qu'elles ne s'envolent de nouveau et cette fois sans aucun moyen de les retrouver. Lorsque je m'accroupis pour prendre en mains le dernier papier, j'entendis une voix dans mon dos.

- Tu as mis que Henri VIII était roi à vingt ans en 1509. Il n'avait pas vingt mais dix-sept ans.

Que... Pardon ? Je cherchai la feuille qu'il m'avait rendue pour vérifier s'il disait vrai et effectivement, la boulette était bien présente, écrite noir sur blanc. Je n'arrivais pas à croire que j'avais pu faire une faute aussi idiote, moi qui connaissais la date de naissante de cet ancien souverain.

Après m'être relevée, je me retournai vers le jeune homme.


- Ce n'est que de trois ans mais tu as raison, je me suis trompée. Merci pour la remarque, cela fera une faute en moins dans mon devoir.

Finis-je en plaisantant. Je savais très bien qu'il y traînera quelques erreurs mais il allait falloir que je me rende à la bibliothèque pour y emprunter des livres d'Histoire afin que je puisse, au moins, vérifier les dates que citerai dans mon travail.

Ceci dit, maintenant que j'étais dehors et que ce beau temps me surplombait, mon envie de terminer ce devoir aujourd'hui baissa et celle d'aller faire un tour en ville, dans un parc ou ailleurs, augmenta. Je pourrais même inviter cet élève qui fumait afin que l'on puisse faire connaissance. Autant ajouter l'utile à l'agréable non ?






Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» relevés de la vitesse du vent
» [astrologie]signe tibétain: votre chemin de vie sur terre
» Je veux une histoire à la Autant en emporte le vent!
» VIENS ESPRIT SAINT "Dieu d'Amour,viens tel un vent puissant"...
» Approbation définitive des statuts du Chemin néocatéchumenal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Résidences :: Le parc-
Sauter vers: