AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: Résidences :: Le parc Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le chemin du vent [pv : Liam]

Amelia White
En vacances |:| En Angleterre
avatar
Féminin
Messages : 144
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Liam ♥
Nationalité : Britanique
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Sam 14 Avr - 1:38

Quand je pense que l'année scolaire allait bientôt se terminer, je peinais à le croire. Cela va donc faire presque deux ans que je suis arrivée à Londres, que je suis arrivée dans cette institution.
Au départ, j'avais beaucoup d'à priori et d'appréhension car j'étais consciente qu'en plus des élèves lambdas, dont je faisais partie, il y aurait des personnes ayant soit un casier judiciaire soit des maladies psychologiques. Appréhension car je m'étais demandée si je serais capable d'ouvrir le dialogue avec les élèves dits de l'IRS. Pendant les premiers jours voire les premiers mois suivant mon installation dans les dortoirs, combien de questions avaient fusées dans ma tête : "Est-ce que je ne vais pas les froisser ou les énerver en leur parlant ?", 'ne vais-je pas aggraver leur cas en leur disant des mots que je n'aurais pas dû dire ?", etc...

Néanmoins, après avoir discuté avec quelques uns, je m'étais rendue compte que je m'étais inquiétée pour rien. Et cette certitude s'était accentuée le jour où j'avais parlé à Jaden la première fois. Comme je m'en étais fait la réflexion, ils restaient tous des êtres humains. Je ne vous raconte pas le soulagement que j'avais ressenti. Mon esprit s'était libéré de toutes ces questions idiotes et je m'étais sentie bien mieux.

Revenons-en à nos moutons. En ce samedi après-midi, tout était prêt sur mon bureau afin de m'atteler à mes devoirs. La fin de l'année approchant, les examens avec, il fallait que je travaille et révise quotidiennement pour ne pas faire chuter ma moyenne. Non pas que je m'inquiétais outre mesure, c'était simplement de la précaution. Et puis, ce n'était pas comme si je travaillais quatre heures par jour.
Cependant, la tête en l'air que je suis avait omis le fait qu'elle avait ouvert la fenêtre un peu plus tôt. De plus, comme si cela avait déjà été écrit, un énorme coup de vent s'engouffra dans la chambre, faisant virevolter tout ce qui pouvait l'être. Résultat, certaines de mes feuilles, que nous avions reçu en cours d'Histoire, eurent la bonne idée de s'envoler vers l'extérieur.


- Noon !

Criai-je, tentant de les rattraper. En vain. Merde ! Pourquoi ne les avais-je pas agrafées ? Quelle andouille.

En me penchant sur le bord, je fus soulagée de voir que mes polycopiés étaient tous tombés pratiquement au même endroit dans le parc. Heureusement qu'ils n'avaient pas atterris dans la cour des résidences surveillées de l'autre côté des grillages, je ne sais pas comment j'aurais fait pour les récupérer. Bref ! Je me précipitai dehors afin de récupérer mes feuilles. Oh tiens ! Un jeune homme venait de ramasser l'une d'entre elles.


- Salut ! Pardon, cette feuille est à moi. Le vent l'a faite s'envoler par la fenêtre.

Comme toutes les autres éparpillées à nos pieds.






Je parle en #990099


Dernière édition par Amelia White le Mer 9 Mai - 17:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Classe Delta
avatar
Masculin
Messages : 84
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : /
Nationalité : Americaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Dim 15 Avr - 16:17


La plupart des étudiants de l'école bossaient leurs examens ou leurs devoirs dans leurs chambres ou dans la bibliothèque et pourtant il y avait un magnifique soleil dehors, aucun d'eux n'en profitait? c'était tellement navrant.

Assis contre le mur d'un des bâtiments de l'école, je sortis de ma poche cette chose interdite qui m'avait été confisquée mais c'était bien mal me connaitre, j'avais réussi à me procurer ce qui me permettait de rester calme...du tabac. J'avais donc décidé de profiter de mon samedi après-midi, ne pouvant pas sortir de cette maudite prison qui me servait d'école, je m'étais trouvé un coin tranquille pour rouler mes cigarettes que je pouvais cacher dans la doublure de mon blouson.

Je m'allumai enfin une cigarette bien méritée, je n'avais pas d'examens, j'étais arrivé trop tard dans cette école alors pour les coup j'aurais un examen pour évaluer mon niveau pour l'année prochaine afin de voir si je redouble ou pas.

Je posai l'arrière de ma tête contre le bâtiment, assis par terre je fermais les yeux pour profiter des rayons de soleil . Face à moi il y avait une grille en fer forgé. C'était la frontière entre les étudiants normaux et nous...
Un cri me fit ouvrir les yeux. La clope au bec je cherchais d'où venait ce "Non" et je fus surpris de voir plein de papiers de l'autre côté de la grille. Je me levai en grognant un peu par l'effort, puis je m'approchai du grillage et remarquai qu'une feuille s'était séparé des autres, elle était à quelques millimètres de cette frontière.

Je tendis le bras en me mettant accroupie et avec un petit effort je réussis à récupérer cette feuille de cours . Je la trainai de mon coté de la grille et commençai à lire ce qu'il y avait dessus, c'était un cours d'histoire, surement la seule matière que j'aimais et pour laquelle j'étais doué.

Lorsque je n'étais pas occupé avec le club de mon père, je passais du temps à lire des bouquins d'histoire. Les guerres mondiales, les rois de France...je trouvais ça sympas. Une voix me fit sortir de ma rêverie, je levai mes yeux de la feuille et fixai le petit bout de femme qui m'interpelait en me disant que cette feuille était à elle. La grille nous séparait, il y avait certes un moyen de la contourner vu que les ISS empruntaient ce parc pour passer, la grille n'était qu'un vestige de la séparation des deux styles d'élève avant un incendie si j'avais bien compris.
Je retirai ma cigarette de la bouche et recrachai la fumer sur le côté pour ne pas incommoder l'étudiante. Je courbai légèrement la feuille en tube sans la plier pour ne pas l'abimer et je la fis passer au travers le grillage.

"Tiens"

J'avais pu lire les contenus et je l'interpellai pour corriger quelque chose qu'elle avait mal écrit dans sa leçon.

"Tu as mis que Henri VIII étaient rois à vingt ans en 1509. Il n'avait pas vingt mais dix-sept ans"

Ma voix était un peu trainante comme toujours, je n'étais pas un pro de la communication et je m'attendais déjà à me faire envoyer balader. La plus pars des ISS nous voit comme des psychopathes assoiffés de sang. J'étais peut-être un petit con, mais j'étais un minimum cultivé. Je continuais de l'observer pour voir sa réaction à travers le grillage. Je portai ma cigarette à la bouche pour prendre une nouvelle taffe de tabac.


Citation.
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
En vacances |:| En Angleterre
avatar
Féminin
Messages : 144
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Liam ♥
Nationalité : Britanique
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Lun 16 Avr - 0:47

Question débile ; que faisait-il derrière le grillage ? Peut-être s'était-il promené et qu'il s'était arrêté là pour faire un pause et fumer sa cigarette à ce que je voyais. Il n'avait encore rien fait, ni parlé ni bougé, que je pensai que ce garçon savait ce que signifiait le mot "savoir-vivre". Je disais ça parce qu'il avait expiré la fumée de sa bouche en tournant la tête afin qu'elle ne m'arrive pas dans la figure et que contrairement à lui, beaucoup n'en aurait pas pris la peine. Moi qui, de base, détestait la cigarette, je n'appréciais pas du tout les gens qui agissaient ainsi.


- Merci.

Dis-je en recevant la feuille qu'il avait ramassée. Je scrutai ensuite les alentours pour voir où se trouvaient les feuilles restantes et allai vite les récupérer avant qu'elles ne s'envolent de nouveau et cette fois sans aucun moyen de les retrouver. Lorsque je m'accroupis pour prendre en mains le dernier papier, j'entendis une voix dans mon dos.

- Tu as mis que Henri VIII était roi à vingt ans en 1509. Il n'avait pas vingt mais dix-sept ans.

Que... Pardon ? Je cherchai la feuille qu'il m'avait rendue pour vérifier s'il disait vrai et effectivement, la boulette était bien présente, écrite noir sur blanc. Je n'arrivais pas à croire que j'avais pu faire une faute aussi idiote, moi qui connaissais la date de naissante de cet ancien souverain.

Après m'être relevée, je me retournai vers le jeune homme.


- Ce n'est que de trois ans mais tu as raison, je me suis trompée. Merci pour la remarque, cela fera une faute en moins dans mon devoir.

Finis-je en plaisantant. Je savais très bien qu'il y traînera quelques erreurs mais il allait falloir que je me rende à la bibliothèque pour y emprunter des livres d'Histoire afin que je puisse, au moins, vérifier les dates que citerai dans mon travail.

Ceci dit, maintenant que j'étais dehors et que ce beau temps me surplombait, mon envie de terminer ce devoir aujourd'hui baissa et celle d'aller faire un tour en ville, dans un parc ou ailleurs, augmenta. Je pourrais même inviter cet élève qui fumait afin que l'on puisse faire connaissance. Autant ajouter l'utile à l'agréable non ?






Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Classe Delta
avatar
Masculin
Messages : 84
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : /
Nationalité : Americaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Lun 23 Avr - 19:39


Je venais de reprendre l'étudiante sur une faute qu'elle avait faite sur son cours. Je m'attendais à ce qu'elle m'envoie promener en se moquant de moi ou bien en me demandant ce que ça pouvait me faire, mais contre toute attente elle se dépêcha de farfouiller dans ses feuilles volantes pour retrouver le passage et vérifier mes dires. Je ne me gênais pas pour détailler un peu les courbes de son corps, d'un côté elle n'avait qu'a pas se pencher dos à moi aussi. Mon regard détaillait son corps mais sans pour autant baver partout comme certains, je savais me tenir après tout, j'aimais juste profiter des belles choses, je la regardais comme j'aurais pu admirer une fleur dans l'herbe c'est tout.
Quand elle se tourna vers moi je relevai doucement les yeux pour les planter dans son regard innocent. Elle reconnus la faute et m'en remercie.

La surprise devait se lire sur mon visage, je ne m'attendais pas à ce qu'elle me remercie. Je devais avouer que pour le coup j'étais un peu gêné. Je recrachai ma fumé sur le côté comme tout à l'heure et après quelques secondes de silence je lui proposai.

"Si tu veux...je connais assez bien cette partie du programme, je peut peut- être relire ton devoir et voir si tu as d'erreurs. Un regard neuf peut parfois aider"

T'en espérait un peu trop Liam sérieux, comme ci cette nana allait te dire avec plaisir aide-moi. Elle n'est surement pas le genre à trainer avec un forge et encore moins un paumé comme toi. Il y avait qu'a la regarder, elle avait l'air d'une nana de bonne famille et douée dans les études, quant à toi malgré le fait que tu sois assez doué en Histoire, tu ressembles plus à un voyou en uniforme scolaire qu'à un mec fréquentable.

Comme si je n'avais pas envie d'être déçu, je l'empêchai de répondre et je répondis à sa place en écrasant ma cigarette sur le grillage pour ensuite la ranger dans mon paquet afin qu'on ne trouve pas de mégot au sol.

"Oublie ce que j'ai dit, je vais plus déranger qu'autre chose...t'as surement mieux à faire"

J'étais complètement seul depuis mon arrivée ici, j'avais rencontré la muette certes mais je n'étais pas vraiment le genre à m'imposer dans la vie des gens, Tess ne voulait plus m'adresser la parole et d'un côté c'était normal je l'avais kidnappé, j'avais tiré dans l'épaule de son père... Donc je pouvais la comprendre, mais plus les semaines passaient, plus je me rendais compte que la solitude me pesait un peu et cette fille avait entre les mains quelque chose qui m'intéressait, un devoir d'Histoire. J'étais en quatrième année et ce passage ne faisait pas partie de notre programme alors forcément je mourrais d'envie de me plonger dedans. Les mains dans les poches je contournais le grillage en m'éloignant un peu d'elle. Une fois de retours dans la cour, je revins un peu vers elle pour la fixer quelques secondes, même si je lui avais dit d'oublier ce que je venais de dire, ce devoir continuait de m'appeler


Citation.
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
En vacances |:| En Angleterre
avatar
Féminin
Messages : 144
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Liam ♥
Nationalité : Britanique
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Mer 25 Avr - 3:11

La tentation était grande et j'hésitai durant plusieurs minutes, qui me parurent interminables. Cependant, même si le désir d'aller profiter du soleil en ville était bien présent, la raison l'emporta sur cette envie soudaine. J'avais commencé un travail que je m'étais promis de terminer avant ce soir. Il ne fallait pas que j'en perde la motivation. D'autant plus que j'avais plutôt bien avancé. Enfin.., maintenant que mon camarade à la chevelure brune m'avait fait remarquer une faute, qui était certainement due à de l'inattention, je me dis que je n'allais peut-être pas finir ce devoir dans la fourchette d'heures que j'avais prévue finalement. D'ailleurs, il parut surpris lorsque je l'eût remercié. Pourquoi, je n'en savais rien.


- Si tu veux...je connais assez bien cette partie du programme, je peux peut-être relire ton devoir et voir si tu as d'erreurs. Un regard neuf peut parfois aider.

Cette fois, ce furent mes yeux qui s'agrandirent légèrement. Cela pouvait ressembler à un amalgame mais avec sa tête de mauvais garçon, je ne m'attendais pas du tout à ce qu'il me fasse cette proposition. Voilà.., "amalgame". Donc je devais sans doute me faire des idées quant à son passé et sa personnalité. Il avait certes un visage que l'on pouvait qualifier d'effrayant mais si ça se trouve, c'était le contraire de ce qu'il était. Enfin j'espérais.

Oh allez ! Ce n'est que pour une relecture après tout ! Au pire, je n'aurais qu'à m'enfuir et / ou hurler s'il tentait de me faire quoique ce soit. J'allais pour lui répondre mais il fut plus rapide que moi.


- Oublie ce que j'ai dit, je vais plus déranger qu'autre chose... T'as sûrement mieux à faire.

Que... Mais pourquoi ? J'étais limite déçue par ces paroles et un tout petit peu contrariée. Il l'avait dit lui-même : "Un regard neuf peut parfois aider" alors évidemment, moi souhaitant rendre un bon devoir, je l'avais reçue avec plaisir cette proposition. Surtout que, revenu dans la cour devant les dortoirs dans laquelle je me trouvais, se posant d'abord à bonne distance de ma personne, petit à petit, ce jeune homme s'était rapproché. En lorgnant sur mes feuilles de brouillon. Oh je n'y crois pas.. Mais dis-le qu'en réalité tu as envie de me relire enfin ! Je ne vais pas te manger !

N'en pouvant plus, je marchai d'un pas décidé vers lui et lui tendis mes feuilles.


- Tiens. Je le vois bien que tu veux les lire. Le temps que tu le fasses, je vais chercher de quoi corriger les possibles fautes qui restent.

Rapidement, je remontai vite-fait dans ma chambre récupérer critérium, gomme et support afin d'écrire plus facilement. Au passage, j'attrapai ma bouteille d'eau.

De retour à l'extérieur, je vis mon relecteur assis dans l'herbe. Visiblement, il avait presque fini de lire. En même temps, la majorité des feuilles comportaient des annotations, des idées par rapport au sujet du devoir. J'avais d'abord écris tout ce qui me passait par la tête avant de décider dans quel ordre j'allais les présenter et les expliquer – de quoi il s'agissait, leurs origines et leurs conséquences – et ce n'était que sur la dernière feuille que j'avais débuté ma rédaction.

Je m'assis à côté de lui.


- Alors ? Qu'est-ce que tu en penses ?

J'aurais peut-être dû ramener mon livre d'Histoire aussi. Quelle sotte.






Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Classe Delta
avatar
Masculin
Messages : 84
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : /
Nationalité : Americaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Mar 1 Mai - 18:20



L'étudiante se rapprocha de moi d'un pas certain. Le fait que je lui ai demandé d'oublier ce que je venais de dire l'avais contrariée? En tout cas quand elle est décidée ça se voit et elle m'annonça alors d'une voix claire que j'étais transparent et qu'on voyait bien que j'avais envie de relire son devoir. Bon ouais dès que ça touchait à l'histoire j'étais tout de suite intéressé mais bon je pensais pas que cela se verrait tant. Je pris les feuilles qu'elle me tendit sans la quitter du regard. Telle une fusée elle partie surement dans sa chambre pour aller chercher des stylos apparemment. J'en profitais donc pour aller m'assoir contre le poteau d'une des grilles . Assis sur le sol je classai ses feuilles et commençai ma lecture. Elle connaissait bien son sujet s'était indéniable, mais il y avait quelques erreurs, surement de l'inattention ou des sources mauvaises.

Mes sources à moi n'étaient pas mauvaises car j'avais eu la chance d'avoir accès la nuit à la bibliothèque d'une des universités de Boston quand je partais pour le pèlerinage mensuel des motards et j'avais dévoré les encyclopédies d'histoire de là-bas.

Je continuais de lire ses annotations qu'elle avait mises dans la marge sur ses feuilles de cours. Puis je me mis à lire et à comparer sa dernière feuille qui était apparemment sa rédaction.
La voix de la jeune fille résonna et je levai les yeux de mes feuilles pour la regarder. Je lui répondis doucement.

"Ce n'est pas mal mais...ça manque de petites anecdotes, on dirait que tu as recopié ton livre de cours. "

Je vis qu'elle avait une bouteille d'eau et de quoi écrire. Rapidement je me penchai un peu vers elle et lui piqua un de ses stylos pour griffonner sur sa rédaction quelques infos importantes liées à la vie de ce roi. Puis j'ajoutai un : ton avis. J'entourais bien le mot et lui tendis les feuilles en souriant doucement.

"Les profs d'histoire aiment quand on s'imprègne du sujet, n'hésite pas à dire ce que tu penses de certaines choses. Fais des recherches sur son mariage avec Catherine d'Aragon. La validité de son mariage est lié au Schisme. Tu n'en parles pas et ton cours non plus, si tu fait des recherches dessus et que tu le mets sur papier, ton prof va te lécher les bottes jusqu'à la fin de l'année"

Bon oui je ne suis pas très glamour quand je parle, mais je n'avais pas tort, les professeurs adoraient quand leurs étudiants sortaient de leurs zones de confort et qu'ils cherchaient outre le cours que le prof avait imprimé.

Assis au sol je continuais de l'observer. Je ne savais pas pourquoi mais j'avais l'impression qu'elle me jugeait, ou qu'elle avait des préjugés sur le fait que je sois un forge... J'avais déjà rencontré une fille de son coté de l'école et elle n'avait pas été trop méfiante, mais elle...elle avait l'air de se méfier un peu.

Mon regard ne la quittait pas et je lui annonçai d'une voix calme et légèrement sombre.

"je ne vais pas te manger t'inquiète...je ne suis pas un meurtrier si c'est ce qui te fait peur"

Citation.

Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
En vacances |:| En Angleterre
avatar
Féminin
Messages : 144
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Liam ♥
Nationalité : Britanique
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Jeu 3 Mai - 1:01

Évidemment que je ne m'attendais pas à être félicitée ou admirée pour le travail que j'avais fourni jusqu'à présent – surtout que ce jeune homme n'était ni mon professeur ni un historien – cependant, la réponse qu'il me donna suite à ma question me laissa un léger goût amer dans la gorge. "Recopié mon livre de cours" ? Il est vrai que lorsque je prenais des notes, j'avais la fâcheuse tendance à fonctionner sur le "par cœur" pour être certaine de ne rien oublier du coup, je pouvais comprendre que mes brouillons aient reçu un tel commentaire. Toutefois, cela restaient des notes. Ce n'était pas comme si j'allais les réécrire telles quelles dans mon devoir.

Alors que je me sentais un brin agacée tout en cherchant un moyen de faire les choses autrement, mon nouveau camarade se pencha un peu vers moi afin de prendre le crayon que j'avais apporté. Je m'étais crispée un millième de secondes. Je ne m'y attendais pas. Je soufflai intérieurement alors qu'il s'était mis à écrire sur mes feuilles. Qu'est-ce qui n'allait pas chez moi ? Il allait croire que j'avais peur de lui alors que ce n'était pas le cas. Enfin.., je crois ? … Oh, Amy ! Où étaient donc passés tes beaux discours ? Il fallait que je me reprenne ! Non, je n'avais pas peur. Je pense qu'en réalité, j'étais intimidée et méfiante – sur ce dernier cas, c'est le cas la plupart du temps avec des inconnus de toute façon –.

Des feuilles apparurent soudain dans mon champ de vision. Mon camarade brun me les rendit en m'expliquant ce que je pouvais faire afin de m'améliorer. Explications auxquelles je hochai positivement de la tête. "Sur son mariage avec Catherine d'Aragon".., ce n'était pas bête. Surtout de le décrire plus en profondeur car cette période de la vie du roi fut à l'origine d'un énorme changement en Angleterre où celle-ci rompit avec l'autorité du Pape de Rome, de l'Église Catholique romaine et où le roi d'Angleterre devint le chef de l'Église de son pays. Et ce n'était qu'une partie de l'épisode qui fut beaucoup plus vaste et complexe que ça.


- Je ne vais pas te manger t'inquiète...je ne suis pas un meurtrier si c'est ce qui te fait peur.

J'étais en train d'effacer et de réécrire certaines choses quand j'entendis ces mots. Mince. Étais-je également du style à tout laisser paraître ? Je ne me savais pas mauvaise actrice.

Je tournai mon visage vers lui en soutenant son regard.


- Je n'ai pas peur. Seulement... je suis du genre méfiante. Et si je t'ai parue effrayée, sache que je ne l'étais pas, j'étais juste... intimidée.

Ce dernier mot avait eu du mal à sortir de ma bouche. Le dire avait été plus gênant que je ne l'aurais cru. D'ailleurs, moi-même je ne comprenais pas pourquoi je me sentais ainsi.


- Oh ! Ne te fait pas d'idées ! Que tu sois Forge ou non, j'aurais réagi pareil.

Peut-être était-ce dû à sa tête de voyou. Pourtant, il m'avait sourit il y a deux minutes. Preuve qu'il ne faisait pas la tête H24.






Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Classe Delta
avatar
Masculin
Messages : 84
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : /
Nationalité : Americaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Sam 5 Mai - 11:55



Vu la façon dont elle s'était crispée quand je lui ai pris un stylo, j'avais l'impression que ma condition de Forge la rendait nerveuse, ou bien peut-être qu'elle avait juste peur des hommes. Bref je gribouillai sur son devoir histoire de lui donner quelques conseils, puis je lui rendis le tout en la fixant quelques secondes tout en lui notifiant doucement que je comptais pas la manger et que je n'étais pas un meurtrier. Elle relisait mes mots quand je m'adressai à elle, son regard se planta dans le mien et un combat pacifique de regard se déroula. Un léger sourire s'afficha sur mon visage sombre, le genre de sourire qui te met au défis. Elle m'assura qu'elle n'avait pas peur de moi que je l'avais juste intimidé ce qui me fit sourire encore plus, je faisais souvent cet effet à cause de mon regard noir...mon air ténébreux pouvait faire craquer les filles, mais aussi en impression certaines et âprement je l'intimidais.

D'un côté j'étais rassuré au moins le fait que je sois à Forge ne posait pas de problème, elle faisait juste partie de ses filles qui ne se sentait pas à l'aise devant des hommes avec un peu de charisme.
Cela pouvait paraître prétentieux de dire que j'avais du charisme, mais je connaissais le pouvoir de mes yeux sombre, leurs couleurs assez atypiques pouvaient parfois rendre nerveux.
Toujours assis dans l'herbe je gardais la tête levée pour croiser le regard de la jeune fille. Histoire d'ouvrir un peut la conversation je me présentai d'une voix claire.

"je m'appelle Liam, je viens d'arriver ici"

Au moins elle allait savoir que j'étais assez solitaire vu que je connaissais personne ici. Personne hormis Tess qui me boudait et refusait de me parler, d'ailleurs j'allais devoir régler rapidement cette histoire, elle était la seule que je connaissais ici et il était hors de question qu'elle continus de m'esquiver comme ça.

J'attendais que l'étudiante me réponde en espérant qu'elle accepte de me donner son prénom. Puis d'un regard amical j'acquiesçai d'un signe de tête. Son uniforme m'avait informé sur l'école à laquelle elle appartenait. Je trouvais cette idée d'uniforme un peu stupide, c'était comme creuser un énorme fossé entre les IRS et les ISS. Si jusqu'à aujourd'hui je n'avais croisé que la muette qui elle ne voyait aucun inconvénient à ce que je sois à Forge, je n'étais pas idiot et je savais ce que les ISS disaient de nous. Mais bon d'un côté jm'en tapait un peu, la seule chose qui me faisait parler à ces étudiants c'était surtout la curiosité, le fait d'étudier ces adolescents car au fond de moi je savais que je n'étais pas de ce monde, donc au final en réfléchissant bien j'ai ma place en IRS chez les cas sociaux comme certains le disent.

Au bout de quelques secondes, je me levai en grognant un peu à cause de l'effort, puis je m'approchai de l'étudiante avec un sourire légèrement carnassier. Entre elle et moi il y avait ses cours et je baissai un œil dessus pour ensuite le relever vers son regard en ajoutant.

"Au fait, malgré ce que je t'ai dit, ton devoir est bon, je suis juste quelqu'un qui aime la perfection quand il s'agit d'histoire. Tu devrais t'en sortir avec bien plus que la moyenne avec ce que tu as écrit"

Citation.

Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
En vacances |:| En Angleterre
avatar
Féminin
Messages : 144
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Liam ♥
Nationalité : Britanique
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Dim 6 Mai - 20:47

Même si cela m'avait gênée de lui avouer qu'il m'intimidait, au moins j'étais soulagée de ce poids et il ne se méprendrait plus sur mes agissements. Enfin, c'est ce que j'espérais.
Euh... Pourquoi cela le faisait-il sourire ? Si ça se trouve, il avait pris ma remarque pour un compliment. Oh God... Il n'allait pas croire que j'étais charmée n'est-ce pas ?! Bien que, je l'admettais, son air effrayant mis de côté il était plutôt beau garçon, pas une seule fois ce genre de pensées m'avait traversé l'esprit. Que ce soit envers lui ou un autre garçon d'ailleurs. Comment ça "ça ne m'intéresse pas" ? Ce n'est pas la question ! Ah là là... Cela me rappelait mes amies qui parfois me demandaient "pourquoi tu n'as pas de petit-ami ?", "qu'est-ce qui ne te plaît pas chez untel ?" Ce à quoi je leur répondait qu'il n'y avait pas de réponse pré-définie. Que c'était simplement parce que je ne ressentais pas de sentiment spécial pour eux.

Je soufflai. Sérieusement, de quelle façon étais-je parvenue à réfléchir à ces choses-là à un moment pareil ? Je repris contenance et me reconcentra sur mes corrections. J'en avais modifiées certaines et rajoutées d'autres. Par contre, je ne touchai pas à mon début de rédaction. Il n'y avait que quelques lignes, essentiellement de la présentation donc pas besoin d'y toucher pour l'instant.

Je relevai la tête, jusqu'ici plongée dans mes feuilles, et croisa de nouveau le regard du jeune homme.


- Je m'appelle Liam, je viens d'arriver ici.

Me dit-il. Tiens, c'est vrai qu'on ne s'était pas échangés nos noms.

- Enchantée. Moi c'est Amelia.

Il venait d'arriver donc. Vu son uniforme, il était nouveau côté IRS. Près d'un an et demi après mon inscription dans cette école, j'en étais arrivée à me poser des questions sur cette partie de l'institution à laquelle je n'appartenais pas. Je me demandais de quelle manière ils vivaient leur arrivée ici, ce qu'ils avaient pu vivre et / ou faire pour que cela se produise. Moi, j'avais simplement changé d'école suite au déménagement et à la mutation de mes parents – même si ce fut dans une école un peu spéciale – mais pour eux, cela devait sans doute être différent. Étais-je l'une des seule ISS à penser ainsi ?

Cependant, malgré ma curiosité, je ne comptais pas bombarder Liam d'interrogations. Il s'agissait de sa vie privée et nous n'étions pas assez proches pour que j'en ai le droit.

En parlant du loup, celui-ci s'était levé et se planta devant moi. Puis il s'accroupit en me regardant d'un sourire provocateur avant de sortir que j'avais fait du bon boulot et que j'aurais certainement une bonne note. Et bien... Merci mais quel était le rapport entre cette affirmation et ce visage qu'il m'offrait ? C'était louche.


- Je vois. Et bien, merci beaucoup.

C'était en partie grâce à lui si je pouvais espérer rendre un bon travail. Néanmoins, ce sourire m'exaspérait. Quand bien même il ne cherchait pas à me charmer mais juste à me taquiner, il n'était pas question que je lui facilite la tâche. Je baissai légèrement la tête puis la remontai d'un seul coup en lui faisant un grand :

- BOUH !

Qui le fit tomber à la renverse. Il ne l'avait sûrement pas vue venir celle-là. Cela me fit rire.

- Ahahah ! Pardon, c'était trop tentant.

Je lui tendis la main pour qu'il puisse se relever. Prions Dieu pour qu'il ait un bon sens de l'humour sinon, je venais sans doute de faire une bêtise que je regretterais dans un laps de temps assez court.






Je parle en #990099


Dernière édition par Amelia White le Lun 7 Mai - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Classe Delta
avatar
Masculin
Messages : 84
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : /
Nationalité : Americaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Lun 7 Mai - 10:37


J'avais souvent ce besoin de dominer un peut les gens, surtout les filles et bien sûr il avait fallu que je tente ça sur Amelia. J'étais loin de m'imaginer que cette fille était aussi dérangé que moi niveau humour.

Concentré sur elle je me demandais pourquoi elle baissait les yeux, elle semblait bizarre. J'arquai un sourcil en me grattant la tête en signe d'interrogation. En moins de deux secondes elle releva la tête d'un coup en criant BOUH.
Surpris je reculai et tomba sur le cul en grognant. En voulant me rattraper ma main ripa sur une pierre qui était dans l'herbe et que je n'avais pas vue. D'un côté qu'est-ce qu'elle foutait là cette pierre. Une violente douleur parcourue ma main et du sang s'écoula un peu dans l'herbe. Je ne m'en étais pas rendu compte et donc forcement quand elle me tendit la main en s'excusant je la pris sans réfléchir immaculan sa paume de sang. Je me relevai sans un mot et une fois debout je lâchai sa main et je jetai un œil à ma douleur. Je n'étais pas en colère, au contraire son petit moment de folie me donnait envie de rire, mais en voyant le sang sur ma main, j'eut le reflexe de regarder la main d'Amelia et mon visage se ferma d'un coup. On allait croire que je l'avais blessé? Je reculai d'un pas et frottai ma main sur le pantalon de mon uniforme en m'excusant.

"Merde désolée je t'ai salie"

J'avais une jolie entaille dans la paume de ma main, comme quoi les blagues pouvaient être dangereuse, mais je ne lui en voulais pas elle ne pouvait pas savoir que cette pierre s'était caché dans l'herbe. Je soupirai et lui dit en la taquinant.

"Bon bah...vu que c'est toi qui m'as blessé, tu vas devoir m'accompagner à l'infirmerie et veiller à mon chevet au cas où je venais à mourir en me vidant de mon sang"

Oui bon c'était très théâtral mais elle semblait avoir de l'humour alors autant la taquiner un peu. Je lui montrai ma paume qui recommençait à saigner et je lui dis en souriant amusé.

"En tout cas bravo, de tout mon passé de délinquant...personne n'avait jamais réussi à me faire saigner"

Bon ce n'était pas totalement vrai j'avais une cicatrice de couteau sur la cuisse, le couteau avait juste ripé lors d'une bagarre donc pas de grosse blessure mais bon.
Amusé de la situation je continuais de lui sourire afin de lui montrer que je ne lui en voulais pas. Au loin j'aperçut deux étudiants de l'ISS qui sortait du bâtiment. Je pris rapidement ma cravate d'uniforme et la noua autour de ma main pour que personne ne voit le sang et s'imagine que je venais de violenter la jeune fille. Si elle acceptait de m'accompagner à l'infirmerie je la suivrais, sinon bah j'irais tout seul comme un grand garçon.

Spoiler:
 
Citation.
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
En vacances |:| En Angleterre
avatar
Féminin
Messages : 144
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Liam ♥
Nationalité : Britanique
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Lun 7 Mai - 18:52

Il ne prenait pas la main que je lui tendais. Avais-je finalement commis une erreur ? J'imaginai en un instant de nombreux scénarios, certains réalistes et d'autres sortis tout droit de mes plus folles imaginations. De plus, je venais de m'apercevoir qu'il avait le visage quelque peu tordu. Mince, mes craintes allaient s'avérer être vraies. Lorsqu'il bougea, je m'apprêtai à recevoir une lourde remontrance de sa part seulement, cette dernière ne vint pas. À la place, il attrapa ma main, toujours tendue vers lui. Oh. Et bien on peut dire que je m'étais trompée sur toute la ligne. Heureusement dans ce cas-là.

Une seconde. C'était mouillé. Une fois sa main dans la mienne, je sentis qu'elle était mouillée et un peu poisseuse. Pourtant il n'avait pas plu ces jours-ci, l'herbe était sèche alors pourqu... Aah ?! Du sang ?! M... Mais... Comment ça se fait ?! Je regardais partout par terre et vis un caillou maculé de couleur rouge. Il avait dû se planter dans sa paume durant sa chute. Oh non... Il s'était blessé à cause de moi. Évidemment, j'avais conscience que c'était idiot de le penser vu qu'il n'y avait aucun moyen que je prédise ce qui allait se passer tout comme je ne pouvais pas savoir qu'il y avait des cailloux à cet endroit. Néanmoins, ce léger sentiment de culpabilité refusait de me quitter.


- Bon bah...vu que c'est toi qui m'as blessé, tu vas devoir m'accompagner à l'infirmerie et veiller à mon chevet au cas où je venais à mourir en me vidant de mon sang.

Il réussit à me faire esquisser un petit rire mais cela ne me faisait pas sentir mieux pour autant. Et ça ne s'arrangea pas quand il me montra la blessure sur sa paume qui avait recommencée à saigner après qu'il l'ait essuyée sur son pantalon. D'ailleurs, ce ne fut pas vraiment une bonne idée. La vue du sang et moi ne faisions pas bon ménage.

- En tout cas bravo, de tout mon passé de délinquant... personne n'avait jamais réussi à me faire saigner.

Contrairement à moi qui était dans tous mes états, il avait l'air de beaucoup s'amuser de la situation. À croire qu'il n'avait pas mal et que ça lui arrivait souvent ce genre de chose. Un habitué des bagarres donc. J'eus un peu de peine. Comment pouvait-on élever un enfant de telle sorte qu'il soit habitué à se battre et à recevoir ce genre de coups voire pire ? Cela me dépassait.

- Quel honneur. Je mérite une médaille ou une quelconque récompense alors ?

Dis-je sur un ton légèrement sarcastique. J'avais tenté l'humour cependant, ce ne fut pas très concluant.

Liam continuait de me sourire. Même si c'était pour me faire comprendre qu'il ne fallait pas que je m'inquiète, ce qui était loin d'être le cas à présent, je n'aimais pas l'idée d'avoir indirectement blessé quelqu'un.

Je ramassai mes feuilles et autres affaires avec ma main gauche, qui elle était propre, puis me tourna vers mon camarade.


- Je vais t'accompagner. Laisse-moi juste ramener mes affaires dans ma chambre.

Aussitôt dit aussitôt fait. J'en profitai également pour aller rapidement dans la salle de bain nettoyer ma main droite. Voir de l'eau rougeâtre se vider dans le lavabo... Beurk.

Une fois revenue dehors, Liam et moi nous dirigeâmes vers l'infirmerie de l'ISS étant donné que c'était celle-ci la plus proche.



[FIN - Suite à l'infirmerie de l'ISS]

HRP:
 





Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» relevés de la vitesse du vent
» [astrologie]signe tibétain: votre chemin de vie sur terre
» Je veux une histoire à la Autant en emporte le vent!
» VIENS ESPRIT SAINT "Dieu d'Amour,viens tel un vent puissant"...
» Approbation définitive des statuts du Chemin néocatéchumenal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Résidences :: Le parc-
Sauter vers: