AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
L'event anniversaire du forum est lancé. Venez participer, découvrez un autre monde !

 :: North London :: Hampstead :: Pubs et restaurants :: Irish Pub Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J'aimerais vous répondre mais...[Pv. Jagger]

Ailis Neil
DC Inactif
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 118
Né(e) le : 03/02/2001
Date d'inscription : 31/03/2018
Age : 17
Nationalité : Irlandaise
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : Risa Koizumi
Doubles comptes : Emilie Skies, Will Barton, Carmen Clyde
Commentaires/Citations : <<Je ne peux rien dire, je suis muette>>
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1359-vous-avez-deja-essaye-de-me-parler-finish http://indare-division.forumactif.com/t1363-pnj-d-ailis-neil

Mer 4 Avr - 15:08
Cela faisait bien deux heures qu'elle squattait là, sur le comptoir, un peu à l'écart des autres clients. À l'écart pour éviter la moindre drague. Il fallait dire qu'une jeune fille de 17 ans dans un bar tardivement comme ça, cela pouvait amener à tenter. Mais pour l'instant tout allait bien et puis, Ailis n'avait pas envie de se mettre en conflit surtout qu'elle ne se défendait jamais pour éviter la moindre blessure, le moindre règlement de compte. Elle était arrivée ici en trainant  un peu dans les rues, prétextant à son protecteur la volonté de bosser un peu plus tard à l'institution. Ce n'est pas qu'elle s'amusait avec les règles mais il était étouffant et elle n'arrivait pas vraiment à analyser ses raisons.  Peut-être car ce n'était  que son devoir, qu'il était payé par ses parents pour ça.

Et voilà qu'en visitant un peu cette ville un peu inconnue, elle était tombée sur un pub qui lui rappella presque immédiatement son pays d'origine. Elle ce n'était pas un mal ou un manque mais seulement cette nostalgie. À Londres, elle ne trouvait tout simplement pas sa place. La jeune rousse était alors rentrée dans ce lieu, s'était installée au comptoir et avait commandé avec son ardoise un verre de sirop de menthe. Au début, elle avait simplement fait quelques exercices dans son cahier, semblant imperturbable au bruit puis au bout d'un temps, elle fixa seulement le mur
.

La jeune femme vidait très lentement son verre. Il était encore à moitié plein. Et voilà que son téléphone posé sur le comptoir vibra. Une fois, deux fois, trois fois, quatre fois. Avec un espace de deux minutes à chaque fois.  Puis il sonna. Elle leva un sourcil. Joshua pensait-il vraiment qu'elle allait répondre ? Elle ? La demoiselle décrocha et le laissa comprendre sa connerie, histoire de se moquer de lui. Elle entendit un allô puis un silence. Il raccrocha en râlant. Que pensait-il aussi ? Elle ricana doucement mais un peu blessée au fond. Tout les messages se ressemblaient "Tu es où ?" "Tu fais quoi " "C'est l'heure". Elle les voyait défiler puisqu'à chaque fois son téléphone à plat sur le comptoir s'allumait pour montrer le nouveau.

C'était un peu épuisant à force de ne pouvoir parler, que lorsqu'elle essayait, sa voix lui brûlait presque. Au bout du sixième message, elle enleva le vibreur et mit l'écran face au comptoir pour décider de l'ignorer. De toute façon, quand elle rentrerait, elle allait encore faire la gentille, celle qui avait pas vu et qu'elle était tellement désolée.

Elle soupira alors doucement. Une personne s'installa à côté d'elle. Elle jeta un oeil. Une personne un peu bourrée certaine qui lui souriait. Le malaise se fit ressentir. Elle ne sourit poliment.

-Tu fais quoi toute seule toi...?

Elle ne répondit pas, souriant toujours de politesse. Et observa les autres places pour voir s'il y en avait pas d'autres de libre. Il commençait à être tard et l'état de l'homme était compréensible. Mais elle n'était pas trop d'humeur à rester gentille jusqu'au bout, elle devait déjà se taire avec son protecteur. N'ayant plus grand chose, elle se décala poliment plus loin et fit comme si elle lisait un livre qu'elle attrapa.

-Pourquoi tu réponds pas gamine ?

"Devine" voulu-t-elle lui dire mais elle continua de regarder son bouquin, fatiguée, ayant du mal à garder un air poli. Il s'approcha un peu et se frotta les yeux. Bon elle pouvait encore lui dire par son ardoise de dégager mais elle risquait de se prendre un coup. Donc elle continua à ignorer de son mieux, ne voulant surtout pas demander de l'aide. Elle lui fit seulement un air désagréable, agacé pour qu'il comprenne, mais vu son état, il rigola seulement de façon idiote.


autre(s):
 


Dernière édition par Ailis Neil le Jeu 19 Avr - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 204
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Nationalité : Irlandaise
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Personnage sur l'avatar : Lyle Dylandy
Doubles comptes : Brook Macnay // Cassy Andrews // Alexei Thomson// Liam Johnson
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Jeu 5 Avr - 14:44


Il commençait à se faire tard, Jagger était tellement occupé avec son inventaire dans le sous-sol qu'il n'avait pas vu l'heure passer. L'étudiant qui bossait l'après-midi au bar lui notifia par SMS qu'il allait devoir y aller. Jagger monta alors au Pub pour prendre le relais. Torse nu le torse ruisselant de sueur à cause du boulot, il serra la main de son collègue qui partis. L'Irlandais alla se prendre un t shirt sous le comptoir et l'enfila en soupirant soulagé d'avoir terminé cet inventaire. Il n'y avait pas grand monde, quelques habitué et une jeune fille qui semblait mineure. Son côté papa poule pris donc vite le dessus et il prévoyait déjà une surveillance accrue de cette cliente.

Tandis qu'il se servait une bière, il observa Jimmy un habitué qui prit place à coté d'elle. Il était un peu ivre et il était hors de question qu'il ennuie cette môme. Celle-ci se décala un peu en prenant un magazine de moto qui trainait. L'Irlandais grogna en sentant de la bière sur sa main, quel con il venait d'oublier qu'il s'en servait une. Il posa alors le verre sur le bar et ne nettoya pas les mains lâchant l'adolescente du regard.

Lorsqu'il se concentra de nouveau sur le binôme, la jeune femme venait de lui répondre avec un regard glacial et agacé. Jagger soupira et alla se joindre à ce petit groupe. Il fit claquer le cul de son verre sur le comptoir et répondit à Jimmy

"Elle ne te répond pas car sa maman lui a surement appris à ne pas parler à un inconnu qui pue l'alcool"

La voix de Jagger était assez sombre et Jimmy allait vite comprendre qu'il ne plaisantait pas. Il jeta ensuite un œil à la jeune fille et lui demanda poliment malgré une voix dure propre aux hommes du pays

"S'il te gonfle dit le moi...il peut vite être chiant dans cet état"

Jimmy ronchonnait déjà, il n'appréciait pas trop qu'on parle de lui comme ça, mais Jagger était le chef ici et tous les clients le savaient et ils savaient aussi que même si Jagger avait une réputation de coureur, il n'approuvait pas qu'on manque de respect à une femme et encore moins quand elle était mineure.

Jagger observa la jeune fille durant quelques secondes, puis il réalisa une chose qui lui donna le sourire. Il lui dit en alors avec une voix plus amicale "et en plus c'est une de mes sœurs"
Vous l'aurez compris, on ne parle pas de sœur aux sentis sœurs de sang, mais plutôt sœur d'origine. Jagger afficha un sourire amical et lui demanda.

"Tu viens du nord ou du sud d'Irlande?"


Citation.


Revenir en haut Aller en bas
Ailis Neil
DC Inactif
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 118
Né(e) le : 03/02/2001
Date d'inscription : 31/03/2018
Age : 17
Nationalité : Irlandaise
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : Risa Koizumi
Doubles comptes : Emilie Skies, Will Barton, Carmen Clyde
Commentaires/Citations : <<Je ne peux rien dire, je suis muette>>
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1359-vous-avez-deja-essaye-de-me-parler-finish http://indare-division.forumactif.com/t1363-pnj-d-ailis-neil

Jeu 5 Avr - 20:34
La jeune rousse avait cette envie qui grandissait en elle d'être, au moins une fois, en accord avec ses émotions. Arrêter d'avoir peur des possibles coups à se prendre, des harcèlements et tout le reste et d'engueuler quelqu'un qui l'emmerde, demander à son protecteur de la lâcher un peu. Tout cela quoi. Mais elle continuait de jouer la gentille imperturbable par les colères des autres, par leur impatience par son handicape. Il fallait être polis à chaque moment d'une vie pour être sûr d'être en sécurité. Et pour ne jamais rentrer dans un rapport de force où elle aurait quelque chose à rendre à quelqu'un, elle résolvait toujours les problèmes toute seule, se débrouillant, c'était un grand mot pour elle pour se montrer indépendante.

Donc, sur le coup, elle ne su pas vraiment quoi penser quand elle entendit le barman la défendre face à la personne quelque peu saoul. La rouquine eu alors un de ses airs surpris et la demoiselle ne su pas vraiment comment réagir sur le coup. Ce n'était pas une fierté mais un blocage mais d'un côté, cela l'arrangeait bien qu'il le fasse reculer sans qu'elle n'ai à l'insulter avec son tableau d'enfant. En tout cas, il était bien plus autoritaire qu'elle et vu qu'il était certainement le patron, l'homme se calma, faisant un peu respirer la jeune femme. De plus, sa phrase la fit doucement rigoler de manière très discrète toujours dans le soucis de ne pas recevoir de coups. En tout cas, l'homme lui dit de lui dire si cette personne l'embêtait et finalement sortit une phrase qui sembla la surprendre. Que voulait-il dire par soeur ? Elle avouait qu'elle avait du mal à comprendre. Mais sa pensée se précisa quand il lui parla de l'Irlande, lui demandant où elle venait.

La jeune femme en oublia presque l'homme qui l'emmerdait, il faut le dire, revenant dans sa nostalgie précédente, arrivant à s'accrocher enfin à quelque chose qui stimulait ses souvenirs. Elle ne savait pas si son ancienne vie était si bien que cela, il y avait eu une bonne partie compliquée mais elle avait ses marques et s'était rassurant. La demoiselle sourit alors et attrapa son sac et en sortit son ardoise, manquant de la faire tomber dans un certain enthousiasme qu'elle avait du mal à dissimuler. La jeune rousse nota alors de sa grande vitesse d'écriture:

"Je viens de la capitale "

Elle ne prévenait jamais qu'elle était muette, elle faisait comme si tout le monde savait pour rendre cela le plus banal qu'elle pouvait. Et puis, elle ne prenait pas beaucoup de temps à écrire, étant habituée, elle allait trois fois plus vite que la moyenne. Ailis prit quelques secondes à réfléchir puis effaça le tout avec les roulettes pour réécrire par dessus en souriant.

"Comment vous avez devinez ? A cause de mes cheveux ?"

La demoiselle montrait un côté d'elle joyeux, presque enfantin et assez curieux. Elle était toujours ouverte pour parler à différentes personnes. Les seuls moments où elle pouvait devenir secrète, c'était sur ses problèmes. Elle n'avait pas le droit de dire les raisons de sa voix manquante, faisant croire à quelque chose naissance et puis, elle n'aimait pas le faire. Si elle se taisait, c'est qu'elle était inutile et emmerdait le monde. C'était peut-être finalement mieux que ce traumatisme lui ai bloqué les cordes vocales. Dès qu'elle eu sa réponse, la demoiselle effaça à nouveau le contenu du tableau. Quoi que soit l'expression de son interlocuteur (neutre, de la pitié etc) par rapport à ce hancipae, elle restera souriante, sachant ignorer ce qui ne lui convient pas.

"Merci de l'avoir calmé"
, marqua-t-elle en parlant de l'autre homme, faisant attention à ce qu'il ne voit pas le contenu (de manière plus ou moins discrète)


autre(s):
 
Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 204
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Nationalité : Irlandaise
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Personnage sur l'avatar : Lyle Dylandy
Doubles comptes : Brook Macnay // Cassy Andrews // Alexei Thomson// Liam Johnson
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Sam 7 Avr - 16:00


Jagger pouvait ressentir cette petite fierté de parler à une Irlandaise, son pays lui manquait mais il n'y avait plus rien à y faire alors pourquoi y retourner? c'était aussi pour ça qu'il avait ouvert ce bar, dans l'espoir que des gens comme lui viennent ici boire un coup et qu'ils puissent parler de leur bonne vieille Irlande.

Le fait que Jagger parle d'Irlande avait apparemment un effet énergisant sur la rousse qui ouvrit vite son sac au risque de le faire tomber. Elle en sortit alors une ardoise sous le regard étonné du barman. Elle rédigea alors très vite quelques mots et Jagger lut à haute voix.

"Je viens de la capitale, ho super ça"

Jagger se demandait pourquoi elle ne parlait pas, mais c'était de la curiosité malsaine alors hors de question de demander la raison. Elle le remercia ensuite de l'avoir aidé et Jagger répondit en souriant.

"Pas de soucis ma belle, j'ai horreur qu'on casse les pieds à mes clientes. Les femmes sont déjà rares ici"

Jimmy quant à lui s'éloigna du comptoir en ronchonnant. Le barman vit le verre de la jeune fille pratiquement vide. Il avait terriblement envie de parler avec elle, surtout qu'il connaissait bien la capitale, alors il sortit de derrière le comptoir du sirop afin de lui refaire une menthe à l'eau. Une fois le sirop dans le verre, il vida une petite bouteille d'eau neuve dans son verre et poussa celui-ci vers l'Irlandaise en ajoutant.

"Tien cadeau de la maison"

Il lui fit un clin d'œil et se servit une bière en lui demandant.

"Alors? pourquoi tu es ici? marre de notre beau pays? tu peux être honnête, je t'en voudrais par j ai pas non plus envie d'y retourner même si nos plaines me manques"

L'Irlandais but une bonne gorgée de bière tout en attendant que la jeune fille s'exprime, chose qu'elle fera surement via son ardoise. La jeune fille semblait assez timide et Jagger commençait à se demander ce qu'elle faisait ici? en général les ados de maintenant aimaient se promener dans les centres commerciaux ou bien profiter des parcs, pourquoi venir s'enfermer dans ce pub remplis d'ouvrier Irlandais qui venait ici se changer les idées?

Par moments Jagger se disaient qu'il faisait peu un office de psychologue ici, il écoutait tous les jours les déboires de ses clients et depuis quelques mois même les ados d'indane s'étaient donné rendez-vous ici ce qui était assez surprennent.



Citation.






Revenir en haut Aller en bas
Ailis Neil
DC Inactif
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 118
Né(e) le : 03/02/2001
Date d'inscription : 31/03/2018
Age : 17
Nationalité : Irlandaise
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : Risa Koizumi
Doubles comptes : Emilie Skies, Will Barton, Carmen Clyde
Commentaires/Citations : <<Je ne peux rien dire, je suis muette>>
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1359-vous-avez-deja-essaye-de-me-parler-finish http://indare-division.forumactif.com/t1363-pnj-d-ailis-neil

Sam 7 Avr - 18:53
C'était, dit-on, durant les premières secondes d'une conversation qu'on se fait le premier jugement sur quelqu'un. Un premier jugement primordiale. Et le fait qu'il ne lui pose pas des questions sur son handicap était une très bonne chose. C'était cette marque qu'on la prenait comme une personne totalement normale et peut-être un peu moins inutile que d'habitude. Son nouvel interlocuteur lui dit alors qu'il n'y avait pas de soucis, qu'il n'appréciait généralement pas qu'on embête les femmes. Ailis ce dit que cette phrase devrait être normalement plus générale que ça. "Je ne supporte pas qu'on embête les gens" par exemple, mais elle se tu, de toute façon, que pouvait-elle faire d'autre ? Ainsi, cet homme finit par lui reprendre son verre. Pendant une petite seconde, elle cru qu'il allait lui retirer le petit reste de sirop mais une nouvelle dose atterrit sur le comptoir. Un verre remplit et offert par la maison comme si le disait. Cela fit sourire la jeune femme et pour une fois, elle ne vit pas trop ça comme un point de plus dans son carnet de dettes. La rouquine avait peut-être autre chose à penser en ce moment que gérer son tableau. Peut-être car c'était le soir, elle était fatiguée et sa tête était pleine à cause des SMS ? A quoi elle ressemblera lorsqu'elle craquera ? Qu'elle voudra hurler ? Elle sera certainement bien ridicule.

"Merci beaucoup !" Nota-t-elle rapidement.

La jeune femme attrapa le verre et prit une gorgée et ressuya rapidement le dessus de ses lèvres après en le posant par la suite. Son interlocuteur lui demanda alors pourquoi elle avait quitté l'Irlande et cette question, touchant tout ce qu'il s'était passé, la bloqua. Hors de question de dire la vérité mais donc, que marquer sur son tableau d'enfant ? Rien ne tenait vraiment la route. Pourquoi une lycéenne irait seule dans un autre pays avec un protecteur sans que cela ne soit suspect ? Sa réflexion fut peut-être un peu longue pour la question mais elle finit par attraper son jouer, effacer les remerciements et écrire:

"Besoins de voir de nouvelles chose"

La réponse était assez limitée voir bateau mais elle n'avait rien trouvé d'autre de suffisamment crédible et qui ne risquait pas plus tard de la contredire. Encore si ses parent étaient avec elle, elle aurait pu parler d'un simple voyage mais non. Ailis lui laissa alors juste le temps de lire et effaça le tout comme pour ne pas laisser ce mensonge planer très longtemps.

"Mais c'est vrai que ça me manque un peu. Pas la capitale en soit mais les paysages... C'était chouette."


En même temps, ici, elle ne connaissait que la rue, les pavés, l'école. Et puis ici, elle ne voyait personne, ce qui veut dire recommencer toute une vie. Sans repère. Mais la rousse continuait à sourire, car il n'y avait que ça qui la maintenait à la surface. Et jamais, elle se l'était dit, elle ne craquerait. La demoiselle réfléchit alors quelques secondes puis marqua de nouveau sur son ardoise:

"Mais c'est aussi bien Londres, c'est juste pas la même chose"


Ainsi, elle redressait les complaintes pour montrer sa satisfaction.

"Vous êtes ici depuis longtemps ?"


autre(s):
 
Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 204
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Nationalité : Irlandaise
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Personnage sur l'avatar : Lyle Dylandy
Doubles comptes : Brook Macnay // Cassy Andrews // Alexei Thomson// Liam Johnson
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Lun 9 Avr - 10:47


Jagger qui venait d'offrir un verre à la jeune fille se montra un peu curieux envers sa consœur. Ce n'était pas de la curiosité malsaine au contraire, il avait quitté le pays pour aller défendre la cause de l'IRA en Amérique alors il comprendrait si elle ne voulait pas lui répondre à cause de quelques secrets. Rapidement le rouquin but une gorgée de sa menthe à l'eau et s'essuya la bouche. Elle prit ensuite son ardoise et rédigea alors quelques mots que l'Irlandais lut à voix basse.

Elle effaça rapidement son ardoise et écrivit de nouvelles choses qui firent sourire l'Irlandais...rapidement les images des plaines verdoyantes et des falaises rocheuses revinrent dans son esprit. Gosse il s'asseyait souvent au bord des falaises pour regarder la mer, sa rousse de mère d'ailleurs râlait souvent après lui de peur qu'il ne tombe. Bref il secoua sa tête et répondit en buvant un gorgé de son liquide

"L'Irlande et ses paysages oui...moi aussi ça me manque souvent surtout qu'ici c'est assez bétonné"

Elle lui montra en même temps son ardoise comme quoi elle aimait bien Londres quand même. Puis vint la grande question et Jagger répondit très sincèrement.

"Deux ans, la première année s'tait dure mais depuis quelques mois j'arrive à m'insérer dans la vie sociale de la ville. Tu as du mal à t'intégrer?"

Ce qui était surprenant c'est que pas une fois il n'avait fait mention du fait qu'elle ne parlait pas. Il était curieux certes mais son éducation lui rappela de ne jamais mettre mal à l'aise les gens innocents et il savait très bien que parler d'un handicap pouvait mettre mal à l'aise le ou la concernée.
L'Irlandais releva la tête en voyant entrer un groupe d'ouvriers. Il planta son regard dans celui de la muette et lui dit en souriant.

"Tu m'excuses ? le devoir m'appel"

Il la laissa alors tranquillement et alla serrer la main de ses clients fidèle pour ensuite leurs remplir quelques pintes qu'il posa devant chacun d'eux. Il se pencha pour parler quelques instants tout en lançant parfois quelques regards vers la jeune fille pour être sûr que personne ne venait l'ennuyer. Jimmy n'était pas loin et observait la mineure du coin de l'œil tel un prédateur enivré.
Durant une bonne heure Jagger était dans le Rush, c'était le milieu de journée et les clients profitaient d'une pause au boulot pour venir boire un café ou une pinte chez l'Irlandais.
Lors d'un moment d'accalmie on pouvait le voir envoyer discrètement un SMS à une mystérieuse danseuse qui faisait fondre son cœur ( SMS dans la partie SMS du forum).

Bien entendu en cas de réponse il prendrait le temps de répondre aussi. Une fois le service de la mi-journée terminé, il retourna voir sa consœur en souriant. Elle était là depuis un moment alors il lui demanda

"Tu es sure que tout va bien? généralement les fans de menthe à l'eau ne reste qu'une petite heure ici."

Il se demandait si elle avait besoin d'une épaule pour se confier.


Citation.


Revenir en haut Aller en bas
Ailis Neil
DC Inactif
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 118
Né(e) le : 03/02/2001
Date d'inscription : 31/03/2018
Age : 17
Nationalité : Irlandaise
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : Risa Koizumi
Doubles comptes : Emilie Skies, Will Barton, Carmen Clyde
Commentaires/Citations : <<Je ne peux rien dire, je suis muette>>
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1359-vous-avez-deja-essaye-de-me-parler-finish http://indare-division.forumactif.com/t1363-pnj-d-ailis-neil

Lun 9 Avr - 14:40
Il fallait croire qu'elle se sentait plutôt bien ici. Et puis, il y avait certainement une vérité certaine: elle ne voulait pas rentrer. Elle ne s'y faisait pas pas. Habiter avec quelqu'un qui était censé la protéger, qui était au courant de toute sa vie, dans les moindres détails. Pour certain, cela aurait sonné comme un confident, quelqu'un à qui on peut parler. Mais pour la rouquine, c'était comme s'il avait possession d'elle, qu'il pouvait lui faire pression, la manipuler. Et il voulait toujours savoir quand elle allait mal, quand elle en colère. Il lui demandait d'exprimer cela. En fait, il était trop gentil, trop attentionné et ça lui faisait peur, elle avait l'impression de déranger. Et il y avait cette sensation étrange qu'il la voyait avec des yeux différents. C'était difficile à expliquer. Mais elle ne pouvait pas s'enfuir, sinon il s'inquiétait beaucoup trop.

Le barman lui demanda alors rapidement si elle se sentait intégrée à Londres. La réponse était simple: non. Mais ce n'était pas ce qu'elle allait répondre. Car elle ne veut ni inquiéter, ni poser soucis. Un jour ou l'autre, elle sera habituée au bruit, au goudron et à toutes les personnes comme des ombres dans la rue. Mais pour l'instant, son moral en prenait un coup. Car c'était tout de même très étrange que es parents choisissent de l'envoyer ici. Certes dans une classe traditionnelle mais dont les autres groupes concernaient des adolescents meurtris ou dangereux. Ils avaient dit que c'était pour l'éloigner des brimades mais la coïncidence était trop grande pour qu'elle puisse les croire. La jeune femme écrit alors sur son tableau d'un geste rapide et habile:

"Oui ça va" dit-elle en souriant.

Il y avait peut être un truc pour discerner quand Ailis mentait. Ce n'était pas systématique mais généralement, quand elle cachait, elle écrivait des phrases rapides et les s'effaçaient plus rapidement que d'habitude. Et c'est ce qu'elle venait de faire, comme pour passer rapidement à un autre sujet. Mais voilà que son interlocuteur commença à partir pour continuer son travail. La jeune rousse regarda à nouveau le comptoir et soupira doucement un moment, faisant sortir toute cette frustration interne.

La demoiselle finit par boire une gorgé et poser ses bras devant elle pour s'allonger dessus, d'un oeil absent. Elle posa l'écran du téléphone face au plafond et regarda que les sms continuer de défiler. Toujours du même genre. Mais elle les regardait, la lumière apparaissant et disparaissant à intervalle régulier. Elle ne répondait pas, son appareil à une dizaine de centimètre. Ailis était comme fascinée par tout cela. Par cette persévérance qui la fatiguait. Et elle resta longtemps comme cela, d'un oeil fatigué et semi-clos. Elle n'était même pas énervée, elle laissait faire. Pouvait-on parler d'aller de harcellement avec un telle cadence ? Mais voilà que la voix du barman résonna à nouveau, la faisant sursauter. Elle ne s'y attendait pas et elle se redressa d'un coup, essayant de reprendre rapidement son sourire. Il fut peut-être faux pendant un temps mais rapidement, il reprit ce côté enfantin. La corps de la rouquine fit quelque sursauts comme si elle rigolait sans y arriver. Elle prit son ardoise et nota:

"Oui bien sûr. Tout va bien"

Elle le montra quelques secondes puis l'effaça, ayant reprit son visage souriant. La demoiselle avala une gorgée de sirop. Et son téléphone qui continuait à recevoir ce dialogue de sourd... D'un geste discret, elle remit son appareil contre le comptoir. La jeune femme réfléchit quelques seconde. Elle avait hésité à dire qu'elle était fatiguée, qu'elle en avait marre mais elle ne voulait pas. Elle n'était pas un martyr. Et la pitié était un mauvais sentiment. La jeune femme nota alors en souriant:

"Ce doit-être sympa de travailler ici, malgré les gens bourrés"

Elle laissa la phrase un moment. Elle avait trouvé un sujet de conversation autre que ses sentiments personnels. Mais voilà que son téléphone vibra. Ailis prit l'appareil un geste plutôt sec contrastant avec son visage heureux. Il était en train de l'appeler via Skype et un SMS venait d'arriver, disant qu'il allait appeler la police si elle répondait pas, de peur qu'elle se soit faite kidnapper. La demoiselle écrit alors sur son tableau.

"Pardonnez-moi"

Elle répondit et activa la caméra pour qu'il puisse la voir. Elle calla le tableau derrière pour qu'elle n'ai pas besoins de le tenir. Le visage de Joshua s'afficha, il avait vraiment l'air soulagé qu'elle ne soit pas dans une fourgonnette vers le marché noir.

-Tu fous quoi ? Tu es où ?!

La demoiselle baissa un peu le son, et d'un sourire crispé, utilisa le langage des signes pour lui répondre.

"Dans un bar, pardon, mon téléphone était dans mon sac"

Elle mentait mais le barman ne savait certainement pas utiliser ce langage, donc il ne le saurait pas. Le fameux protecteur soupira alors en se frottant les yeux, agacé.

-Bon. Tu me donnes l'adresse, je vais te chercher. Hors de question que tu rentres seule à pied la nuit

"Ok" fit seulement la demoiselle.

Elle raccrocha et tapa rapidement le lieu. De toute façon, il allait devoir prendre trente minutes pour arriver. Elle avait le temps. Elle prit alors son tableau.

"Désolé de ce bruit" sourit la rousse.
Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 204
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Nationalité : Irlandaise
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Personnage sur l'avatar : Lyle Dylandy
Doubles comptes : Brook Macnay // Cassy Andrews // Alexei Thomson// Liam Johnson
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Mar 10 Avr - 15:24



Jagger était revenu auprès de la jeune fille histoire de lui tenir un peu compagnie. Rapidement la conversation s'engagea de nouveau, elle mentionna le fait que cela devait être bien de bosser ici si on excluait les mecs bourrés ce qui fit sourire Jagger, les types bourrés faisaient partie de sa vie et il l'acceptait, surtout quand on savait comment les gérer.
Le téléphone de la muette se mit à vibrer, l'Irlandais avait bien remarqué que ce téléphone vibrait beaucoup mais il n'avait rien dit, c'était surement les parents de la gamine qui voulait savoir où elle était. Via son ardoise elle s'excusa et décrocha son téléphone.

Une voix violente résonna, faisant tourner des têtes, le barman arqua un sourcil perplexe qu'un père parle comme ça a sa fille. La jeune fille baissa le son et se mit à signer rapidement, Jagger comprenait un peu ce langage, il avait appris quelques trucs en prison avec un de ses colocataires muets. C''est vrai qu'il aurait pu signer pour parler avec elle mais il n'y avait pas pensé. Jagger n'avait pas tout suivirent des signes mais il avait bien compris le mot sac et téléphone. Il se débrouilla comme il put quand elle avait raccroché pour signer cette phrase tandis qu'elle s'excusait avec son ardoise.

"Menteuse?"

Il afficha un petit sourire et se mit à parler.

"Et oui je connais un peut le langage des signes ma belle, c'était ton père? c'est moche de mentir à son papa tu sais?"

Il soupira et lui prit son verre de menthe pour aller le remplir à nouveau, pour ce que cela coutait il n'allait pas mettre la clef sous la porte à offrir des verres de sirop. Il posa le verre plein devant elle et ajouta.

"Allez le dernier pour la route"

L'Irlandais lui fit un clin d'œil et se mit à signer une phrase toute simple qui voulait dire en gros qu'elle était la bienvenue ici. Il ne signait pas comme un pros mais il connaissait les bases alors autant en profiter et voir son air surpris le faisait rire, elle s'y attendait pas apparemment. Les gens qui signent sont assez rares, comme quoi la prison a du bon dans certains moments.
Il alla débarrasser quelques verres pour ensuite revenir et lui dire de vive voix.

"Je vais être honnête, je n'ai pas l'impression que ce type est ton père, il avait une façon bizarre de s'adresser à toi, je dois te laisser partir avec lui? ou bien tu as besoin que je te retienne ici?"

Il ne voulait pas se montrer envahissant mais si la jeune fille ne voulait pas suivre ce type il accepterait de s'en mêler. Il ajouta aussi avant qu'elle ne réponde.

"Au fait moi c'est Jagger"

Citation.



Revenir en haut Aller en bas
Ailis Neil
DC Inactif
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 118
Né(e) le : 03/02/2001
Date d'inscription : 31/03/2018
Age : 17
Nationalité : Irlandaise
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : Risa Koizumi
Doubles comptes : Emilie Skies, Will Barton, Carmen Clyde
Commentaires/Citations : <<Je ne peux rien dire, je suis muette>>
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1359-vous-avez-deja-essaye-de-me-parler-finish http://indare-division.forumactif.com/t1363-pnj-d-ailis-neil

Mar 10 Avr - 20:32
Lorsqu'elle raccrocha la conférence, elle laissa tout de même échapper un léger soupire malgré son sourire. Ce n'était pas évident de faire toujours semblant comme cela pour n'avoir personne sur son dos. Mais elle y était toujours arrivée alors pourquoi cela se passerait mal ? Ailis regarda alors le barman et il signa. Et le terme qu'il signa fut celui de "menteuse". La jeune rousse perdit de suite sa grimace, visiblement surprise par le fait qu'il avait comprit. Puis elle devint rouge, venant de se faire prendre alors qu'elle avait fait de son mieux pour être discrète. Et c'était comme si, malgré la petite importance de ses propos, elle se faisait attraper. La jeune femme déglutit et commença à le fuir du regard.

Il finit par lui dire que ce n'était pas très bien de mentir à son père. Son père ? Joshua ressemblait à son père ? Elle ne savait pas comment prendre cette comparaison plus ou moins direct. Il ne lui semblait qu'elle lui ressemblait pourtant mais pourquoi pas, il était plus vieux et il venait juste de la sermonner sur le fait qu'il était trop tard. Preuve que son protecteur se comportait comme ses géniteurs, mais de manière plus étrange. Mais l'homme prit alors de nouveau son verre pour le remplir à nouveau, la faisant de nouveau doucement sourire. Il fallait qu'elle reprenne rapidement la face pour ne pas se laisser avoir par une situation qu'elle n'avait pas prévu. En même temps, très peu de personne connaissait la langue des signes ! Mais forte heureusement, il semblait tout de même maladroit avec ce langage donc il n'allait certainement pas pouvoir discuter couramment avec ses mains.

La jeune femme le remercia en signes, il devait tout même connaître ce simple geste et elle bu une nouvelle gorgée de la fameuse boisson mais lorsque sa voix résonna à nouveau, elle manqua de s'étouffer, disant qu'il émmetait des doutes sur la personne à qui elle venait de parler. La jeune femme fixa à nouveau le comptoir longuement, cherchant rapidement un truc à répondre à cela. Elle ne pouvait pas dire qu'il était son frère car le mensonge était trop gros. Mais le terme de protecteur montrait qu'il y avait quelque de différent. La jeune femme soupira et prit son ardoise pour noter cela:

"Ce n'est pas mon père. C'est mon protecteur, c'est son travail de me surveiller"

Elle souriait comme d'habitude mais pour une fois elle ne mentait pas. De toute façon dire autre chose était bien plus cramé. Elle continuait d’ailleurs à écrire sur son tableau, n'étant pas sûr qu'il arrive à traduire des phrases plus complexes.

"Il s'inquiète c'est tout"


Elle en était consciente et elle ne pouvait pas lui en vouloir. Le barman lui donna alors son prénom. La jeune femme prit une autre gorgée et posa son tableau pour répondre par les signes la simple phrase:

"Je m'appelle Ailis"

Au fond, ça lui faisait bien plaisir d'échanger comme cela. C'était plus spontané, moins réfléchit et ça la soulageait du poids de l'écriture répétitif. La jeune femme regarda alors son téléphone, il avait enfin arrêté de s'exciter et elle regarda l'heure pour avoir un temps restant en tête. Elle se dit d’ailleurs que le patron s’inquiétait trop pour une personne qu'elle ne connaissait pas et cela jouait sur la corde sensible de ses petits mensonges qu'elle devait faire à répétition pour ne pas qu'on s’intéresse d'elle, qu'on la laisse se débrouiller seule. C'était pour ça que ça la surprenait un peu. Pour qu'il cesse alors, elle écrit sur son tableau:

"Mais vous savez, j'ai peut-être l'air étrange de boire un sirop de menthe à 22H le soir mais tout va bien, j'avais juste envie de sortir un peu"

Elle lui fit lire pour l'effaçer très rapidement, souriant.


autre(s):
 
Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 204
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Nationalité : Irlandaise
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Personnage sur l'avatar : Lyle Dylandy
Doubles comptes : Brook Macnay // Cassy Andrews // Alexei Thomson// Liam Johnson
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Jeu 12 Avr - 11:47



Jagger n'était pas quelqu'un d'envahissant, mais il était très protecteur et si la petite Irlandaise avait besoin d'aide, il se ferait un plaisir de lui donner un coup de main. Lorsqu'elle remercia son compatriote en signant, celui-ci lui fit quelque signe pour répondre de rien en souriant. Alors qu'elle buvait son sirop, il lui expliqua qu'il avait bien compris que le type du téléphone n'était pas son père et que si elle avait besoin de quoi que ce soit il était là. Elle manqua de s'étouffer et rapidement elle prit son ardoise pour écrire. Alors donc comme ça ce type était son protecteur, le barman sentait que cette petite rouquine cachait beaucoup de choses, il aurait pu la questionner, demander des infos mais il n'en fit rien, si elle voulait se libérer et en parler il l'écouterait mais sinon il ne poserait aucune question.
Poliment l'Irlandais lui donna son prénom, après une gorgée de sirop elle signa de nouveau et pour être sur d'avoir bien compris son prénom il dit à haute voix.

"Ailis? c'est joli enchanté ma belle"

Elle reprit son téléphone qui semblait enfin ne plus vibrer et elle rédigea ensuite de nouveau sur son ardoise des explications concernant sa présence dans ce bar à 22h pour voir du sirop. Amusé l'Irlandais lui répondit après un clin d'œil.

"T'en fais pas, pour être honnête si tu avais dut rentré seul je t'aurais appelé un Taxi ou bien je t'aurais ramené chez toi à la fermeture de mon bar. Je laisse jamais mes clientes rentrer seule la nuit"

D'ailleurs il regarda l'heure et oui il était bien 22 h, il signa alors à la rousse qu'il revenait. Puis de derrière le comptoir, il frappa fortement dans ses mains et dit d'une voix forte.

"Chers amis! je ne sers plus personne, le bar ferme dans une heure merci de vous préparer"

Les clients connaissaient la marche à suivre et levaient le pouce pour certains afin de terminer leurs consommations. Il jeta un œil à la rousse et lui fit un clin d'œil alors qu'il fit le tours de la salle pour ramasser les verres et bouteilles vides, puis il refit un tour pour encaisser les derniers impayés. Tout cela lui pris quinze bonnes minutes, il revint ensuite au comptoir face à Ailis et il lui dit.

"Me voilà, par contre je ne vais pas pouvoir trop rester, je dois encore terminer des trucs avant que ma copine arrive, mais dès que ton protecteur arrive, viens me voir que je sois sûr que tout va bien pour toi d'accord?"

Puis il signa un merci.


Citation.



Revenir en haut Aller en bas
Ailis Neil
DC Inactif
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 118
Né(e) le : 03/02/2001
Date d'inscription : 31/03/2018
Age : 17
Nationalité : Irlandaise
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : Risa Koizumi
Doubles comptes : Emilie Skies, Will Barton, Carmen Clyde
Commentaires/Citations : <<Je ne peux rien dire, je suis muette>>
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1359-vous-avez-deja-essaye-de-me-parler-finish http://indare-division.forumactif.com/t1363-pnj-d-ailis-neil

Jeu 12 Avr - 20:42
Elle était toujours rassurée qu'il ne pose pas de questions. Il était surprenant souvent de dire que l'on n'avait un protecteur. Ce n'était pas chose fréquente et ça donnait un côté important qu'Ailis ne possédait pas du tout. Parfois, en conséquence, on avait un peu peur de lui parler. Cette image d'un gorille en costard-cravate qui la suivait à chaque coin de rue était plutôt constant. Elle comprenait ces pensées là mais c'était fatiguant, elle qui voulait absolument rentrer dans la masse. Elle n'y arrivait pas. Le barman lui dit alors que ce prénom était plutôt jolie, ce qui fit sourire la demoiselle qui prit une nouvelle gorgée de son sirop. Par la suite, la rouquine signa également un "enchanté", l'étant elle-même de pouvoir interagir avec ses mains ainsi, reposant son poignée endoloris par l'écriture. Le nombre de tendinites qu'elle avait pu avoir le long de sa formation de muette...C'était assez fou. Finalement, il lui dit alors qu'il ne laissait pas ses clientes rentrer aussi tard le soir seule. La demoiselle trouvait cette pratique plutôt louable quoi que élitiste. Et puis elle pouvait rentrer toute seule. Certes, si on l'agressait, il y avait peu de chance qu'elle puisse crier de l'aide, appeler les flics et tout le reste. Mais cela n'arriverait pas et au pire elle se contenterait de courir encore et encore. La jeune femme écrit alors sur son tableau:

"Cela doit coûter cher le taxi à la force."

C'était vrai, ou alors il ne devait pas y avoir beaucoup de clientes. Peut-être qu'un pub irlandais n'était pas le coeur de cible des femmes. Ailis n'en savait trop rien. Finalement, il annonça qu'il allait fermer dans une heure et qu'il aimerait qu'elle le prévienne lorsque son protecteur viendrait. Elle hocha la tête. Pendant trente minute, elle termina alors verre d'un oeil monotone et un peu fatiguée.

Et imaginez la tête de Joshua quand il se rendit compte qu'elle était dans ce "genre" de bar. Qui étaient remplis d'hommes et généralement saouls. Il entra et observa les lieux. Il se tenait droit, réajusta son gilet et le sorte de béret qu'il portait. Il n'aimait pas ces endroits trop pleins de mondes et cela l'embêtait si ça commençait à être les fréquentations de SA rousse. Peut-être qu'il voulait trop contrôler mais il savait que c'était pour son bien. Il avait une mission et un cœur et il y tenait. Au loin, il vu la jeune fille lire un roman d'un air totalement tranquille. Il s'approcha et posa un main sur son épaule. Ni une, ni deux, elle sursauta et se retourna.

-Ailis, va pas dans ce genre de bar.

Elle ne répondit pas sur le coup. Elle n'avait pas envie de l'écouter. Ce n'était pas agréable. Il répéta mot pour mot sa dernière phrase plus fort mais rajoutant à la fin de celle-ci "n'y retourne plus jamais". Elle aurait pu se faire agresser n'importe quand.

La jeune femme fit de son mieux, elle sourit, pour aller dans son sens, hypocrite à son envie, cela se voyait d'ailleurs un peu par sa grimace forcée. Et elle signa la phrase "D'accord". Joshua sourit et prit son visage dans ses mains pour l'observer tendrement. Chose qui l'embêtait toujours car elle ne comprenait tout simplement pas ce regard. En fait, ça avait quelque chose de malsain pour elle mais dont elle n'arrivait pas à mettre le mot dessus. Quand il eu finit de la regarder longuement, la rouquine mit son ardoise dans son sac, termina le verre et sauta du tabouret pour se diriger vers le barman, comme demandé, se plantant devant lui. Ayant rangé son bout de plastique, elle nota sur le bloc note de son téléphone:

"Il est là, je vais devoir y aller. En revoir et merci beaucoup"

Elle sourit un peu tristement alors qu'elle sentait le regard perçant de Johsua. Elle était de plus en plus mal à l'aise envers tout ça et un regard extérieur serait peut-être utile. Elle demandera un jour. Pour l'instant le grand protecteur réclamait sa présence à l'appartement.


autre(s):
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Georges Saati, vous avez raison mais ...
» Vous êtes libres de répondre... Mais Mag est seule.
» Le film que vous kiffez trop mais chutt... la honte...
» Présentation d'un chat que vous pouvez boire, mais que va-t-il se passer ? //à finir//
» Parce que j'aime parler en fait x) (et que je vous n'adore mais chut c'est un secret)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: North London :: Hampstead :: Pubs et restaurants :: Irish Pub-
Sauter vers: