À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Le bal a commencé ! Venez rp dans le sous-forum dédié !
Elèves, professeurs et civils partent en voyage en France ! Ca vous tente ?

 :: Hors-jeu :: Archives Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Course poursuite à Soho (Ely)

Melody Lawford
IRS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 415
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Mariée
Nationalité : Ecossaise
Commentaires/Citations : Veut DEFINITIVEMENT tuer un élève des Forge selon une rumeur sur lui et ma colocataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Sam 14 Jan - 14:52
Course poursuite à Soho

ft Elyanna

ft Elyanna


Encore elle?


Je marchais dans les rues animés de Soho marchant parmi la foule turbulente et hétéroclite du quartier bien connu de Soho. Que faisais-je ici? Après tout, nous étions un Vendredi après-midi et j'avais cours mais je n'y étais pas, préférant flâner parmi les échoppes colorés et pour certaines assez malsaines que de m'instruire.

Le matin avait commencé par un cours de technologie. Quoi de plus rasoir d'autant que l'ensemble des élèves de l'ensemble des classes s'accordaient sur une chose : le prof' aurait été un ancien Potion, blasé de la vie, que ça n'aurait pas été un scoop. Au mieux, une confirmation. Ses cours auraient rendu un nouveau-né dépressif. Je restais donc, la tête posé sur ma main à réfléchir pendant l'ensemble du cours. Décidément ce n'était pas ma journée. Je sais que je dis souvent ça depuis mon internement à Indare mais il fallait admettre que ce Vendredi semblait figé dans le temps. Les minutes s’égrenaient comme des heures tandis que les heures semblaient des vies entières. En effet, le cours suivant , le cours d'Histoire fut du même acabit. Comprenez que je ne déteste pas l'Histoire, au contraire, j'ai toujours trouvé cette dernière des plus intéressantes. J'avais surtout toujours trouvé intéressante l'histoire de deux pays à vrai dire : premièrement le Japon où résidait mon premier employeur. C'est d'ailleurs ma manageuse qui m'avait conté l'histoire de la bataille de Sekigahara - mon épisode favori - où Ishida perdit la bataille après une vile trahison offrant au Japon son actuel shogunat. J'adorais aussi lorsque ma manageuse me vantait la beauté de sa ville d'origine , Shobara, qu je rêvais de visiter. Secondement j'aimais l'histoire de France, j'avais pu y aller à de nombreuses reprise pour des shootings à Paris, Bordeaux, Lille et Strasbourg et j'avais même apprise quelques mots de français pour pouvoir discuter avec le personnel et ce qu'il m'avait raconté sur leur histoire nationale me passionnait. Bref. J'aime l'histoire mais ce cours sur les diverses influences des alliances militaires au XX ème siècle était des plus barbants. Je regardais à de nombreuses reprises ma voisine de classe que j'avais pu croiser en sortie de classe. Une dénommée Isabella mais je ne la sentais pas spécialement disposée à entamer la conversation. Elle qui m'avait demandé de lui prêter mon livre d'histoire pour suivre restait rivée à son téléphone. La cloche finit par sonner cette longue agonie. J'en avais plus qu'assez. Je voulais me sentir de nouveau normale et libre. Je me levais en hâte et pris la direction de la cour intérieure. Je voulais sortir d'ici.

La suite vous vous en doutez. Je me suis enfuie dès que j'ai pu passer les portes inaperçue puis j'avais rejoint Soho en profitant des divers transports en commun de la ville. Ici, je me sentais libre et je pouvais retourner dans des lieux qui m'étaient familières de part leurs atmosphères. Je pouvais aller regarder les magasins de vêtements en me rappelant l'époque où je les promouvais moi même, aller écouter de la musique dans les magasins dédiés, aller regarder les guitares et m'imaginer m'en payer une lorsque je pourrais de nouveau accéder pleinement à mes comptes.. Je vaquais juste dans un monde que je n'aurais dû jamais quitté et rien ne pourrait troubler ma tranquillité. En disant cela, je sentis un courant d'air frais passait sur mon échine comme lorsque la jeune fille qui me stalker se trouvait non loin. Je haussais les épaules, ce n'était qu'un frisson après tout.







We will always be friend, just friends..
J'écris en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une nouvelle station de poursuite pour Ariane aux Açores
» Poursuite d'étude en géographie...
» À LA POURSUITE DES PIERRES PRÉCIEUSES : LES PIERRES DE LUNE
» À LA POURSUITE DES PIERRES PRÉCIEUSES : L'OPALE D'AUSTRALIE À 14H SUR LA 5
» Poursuite de Raymond Gravel contre LifeSiteNews fait parler au Vatican

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Hors-jeu :: Archives-
Sauter vers: