AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: Résidences :: Résidences surveillées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Don't be afraid [PV Lucia]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Lysander Sedley
En vacances |:| En Irlande
avatar
Masculin
Messages : 93
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célib'
Nationalité : Irlandais
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Mar 27 Fév - 22:57
Don't be afraid
Je commence à en avoir marre de cette situation. Ça fait deux semaines que je me suis fait attaquer par Lucia, et j'ai l'impression d'avoir toujours la voix aussi détruite. Si je ne suis plus obligé de porter ma minerve glacée pour soulager la douleur toute la sainte journée,
je dois quand même la porter quelque fois le soir. Mais le plus pesant dans tout ça, c'est l'impossibilité de chanter... Deux semaines sans pouvoir le faire, c'est déprimant, mais comme pas possible. Et pour ne pas améliorer mon humeur exécrable, l'école entière est au courant pour mes blessures, même si j'ai catégoriquement refusé de dire quoi que ce soit sur leurs origines.

Alors Sedley, tu peux toujours pas chanter? Remarque c'est pas plus mal, c'est bien plus agréable comme ça.

Je jette un regard blasé à Karl Wagner que j'ai croisé dans le couloir, préférant rejoindre ma salle de classe pour m'asseoir lourdement, prêt à deux heures de souffrance en cours de SVT. Pas la moindre envie, surtout que c'est la fin de la journée...

Je n'écoute absolument pas, dormant à moitié, pensant à autre chose... enfin, je parle surtout à une personne en vérité. Lucia... je l'ai pas revu depuis l'incident. A vrai dire,
je ne lui ai même pas parlé. Elle me fait peur, oui. Mais pendant deux semaines, je me suis renseigné sur la schizophrénie, allant même jusqu'à interroger les psy sur le sujet.
Au moins, ça me permet de comprendre un peu mieux le truc... Ce qu'il s'est passé,
elle ne l'a probablement pas voulu. Mais aujourd'hui, pas moyen de la recontacter.
A croire qu'elle m'évite, ou alors elle évite tout le monde. J'avais pourtant essayé de traîner dans les couloirs de l'IRS, sans succès. Alors aux grand maux, les grands remèdes. L'idée vient juste de me traverser l'esprit. Je range mes affaires, prétextant de ma voix cassée que je ne me sens pas bien et sors du cours, prétendument pour aller à l'infirmerie. Une fois en dehors de la salle, je préfère toutefois sortir du bâtiment, pour me diriger vers les résidences surveillées.

Mon plan est très simple. Je me mets là, et j'attends à l'entrée que Lucia arrive. Si elle veut m'éviter, alors je vais la chercher moi-même. Je m’assois contre le portail de l'entrée du quartier, remontant mon col pour protéger mon cou. Il a beau faire froid, si je dois attendre plusieurs heures ici pour la voir, alors je le ferais. Elle finira bien par passer à un moment où à un autre. J'ai encore les marques de strangulation largement visibles, même après deux semaines. Si ça se trouve, je vais les garder à vie...

Codage par Libella sur Graphiorum


"Everyone in the world will know my voice!"
Revenir en haut Aller en bas
Lucia Valentini
En vacances |:| En Irlande
avatar
Messages : 104
Né(e) le : 24/12/2000
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Est très certainement amoureuse...même si c'est compliqué
Nationalité : Italienne
Commentaires/Citations : Que la vie soit une mer, alors notre raison, nos passions mêmes, soufflent assez pour nous porter où nous voudrons ; mais l'éloquence est une tempête, un ouragan qui nous déroute.

- John Donne -
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.twitch.tv/nocthys http://indare-division.forumactif.com/t1009-un-grain-de-sagesse-acheve-un-fou-parfait

Mer 28 Fév - 19:00



Don't be afraid
feat Lysander Sedley & Lucia Valentini

Lucia Memories

Le temps, une chose que l'homme cherche à tout prix à contrôler, mais qui est insaisissable. Et si encore quelqu'un avait réussi, pour quoi s'en servirait-il ? Le remonter ?  Si seulement j'avais pu, je pense que je n'en aurais eu aucun hésitation pour ma part. Mais malheureusement l'être humain vit avec ses erreurs, et le retour en arrière est impossible ! Alors comment dois-je vivre aujourd'hui ? peut on encore parler de vivre, moi qui avait l'impression d'être une morte ? Une sorte de fantôme errant, évitant tout le monde, et ne parlant à personne. La première semaine, j'étais allée voir la psychologue, je lui ai raconté ce qui s'était passé...elle était en colère, et à la fois peinée. Seulement elle avait appuyé sur le point où ça faisait mal : « On ne récolte que ce que l'on sème ». Si je n'avais pas enlevé mon bandeau, si j'avais tenu mon engagement de rester seule. personne n'aurait été blessé, et certainement pas une personne qui compte énormément pour moi. Je n'aurais pas dû m'attacher...
A présent je vis avec les regrets

Finalement après avoir pleuré toutes les larmes de mon corps, jusqu'à ce que mes yeux en soient desséchés, je retournais en cours, sur mon passage les gens s'écartaient, et pourtant tous avaient quelque chose à se rapprocher, tous avaient une raison d'être en IRS, mais non c'était moi l'animal, le clou du spectacle! Leur regards étaient insupportables, serrant les dents, je sentais presque une envie de tout casser, mais je ne me laisserais pas aller à des sentiments négatifs, pas aujourd'hui. Et puis de toute façon ils n'étaient tous que des données, des erreurs, des rebuts rejetés par la société, rien que cette idée me réconfortait en un sens. M'installant à ma place, je regardais le ciel , un air pensif, comme pour m'échapper de cette terre injuste. Je ne voulais pas être dérangée, je n'étais pas d'humeur, mais non pas moyen d'avoir un havre de ce paix dans cette académie.

▬ Hé Valentini ! C'est vrai que Lysander t'as plaquée ? En même temps une folle comme toi, à sa place j'aurais fuit dès la première rencontre.

Encore ce nom dans toutes les bouches, Lysander semblait vraiment populaire parmi les filles de la section déséquilibrée. Rien que de me rappeler de notre sortie, ou bien de son regard croisé au commissariat, j'en avais le coeur serré ! Cela fait 15 jours que j'essaye d'oublier, et pourtant on ne cesse de me le rappeler. Je m'en suis tellement voulue que j'ai ignoré ses messages quand il a essayé de m'en envoyer. Est-ce que je le fuis ? Oui complètement, j'avais peur de le recroiser, d'entendre des mots qui font mal...alors j'avais essayé de l'éviter le plus possible. Pour oublier peut être....

▬ Lys' et moi n'avons jamais été ensemble...

Je ne comprends pas pourquoi tout le monde fait une fixette sur un pseudo-couple ! Nous n'en sommes pas un voyons....et puis même si c'était le cas, je ne me sentirais pas digne de lui...

▬ Ha très bien dans ce cas, tu n'as rien contre le fait que je tente ma chance ?

A ces paroles mon estomac se noua, je n'avais pas à m'interposer, je ne faisais plus partie de sa vie, et même si c'était encore le cas, ce n'est pas moi qui doit décider de sa vie. Pourtant ça m'énerve ! Non je ne suis pas jalouse, c'est juste que ça m'agace pour je ne sais quelle raison ! Peut être parce que cette fille ne m'inspire pas confiance ? Elle semble être du genre à collectionner les mecs, la fois dernière je l'ai vu avec des hommes différents. Tapant d'une main sur mon bureau alors que le cours s'apprêtait à commencer, j'attrape la demoiselle par son uniforme et la plaque contre le mur.

▬ Ecoute bien parce que je ne vais pas le répéter, pose un seul doigt sur lui et je te promets que ton visage sera tellement défiguré que tu ne seras plus assez belle pour jouer avec les sentiments de pauvres garçons naïfs...c'est clair ?

Elle glousse, je la relâche et elle s'en va vers sa place en me traitant de monstre. Cette aventure m'a passé l'envie d'assister aux derniers cours de la journée, remettant la bandoulière de mon sac sur l'épaule, je sors du bâtiment, le visage baissé plongée dans mes réminiscences ! Ma chambre n'est pas le meilleur endroit chaleureux, mais au moins j'y serais tranquille pour pleurer si j'avais besoin ! Pfeuh et moi qui pensait que je n'avais plus d'eau à verser....Les yeux un peu embués, je continue de marcher, tête penchée vers le sol, jusqu'à ce que arrivant près des résidences surveillées, mes pas s'arrêtent nets ! Il y avait une personne à l'entrée, mais pas n'importe laquelle...

Si un seul instant, j'imaginais un fragment d'espoir...
Je savais que je faisais fausse route ! Il était surement ici pour me réprimander, ou me dire des choses blessantes ! Après tout pourquoi est-ce qu'une victime reviendrait vers son agresseur...si ce n'était pour se venger ! Mes mots étaient bloqués dans ma gorge, nos regards s'étant croisés, trop tard pour faire marche arrière alors que je détournais mes yeux des siens, me préparant potentiellement à une gifle ou un coup....



Revenir en haut Aller en bas
Lysander Sedley
En vacances |:| En Irlande
avatar
Masculin
Messages : 93
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célib'
Nationalité : Irlandais
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Mer 28 Fév - 22:54
Don't be afraid
Si j'avais su avant comment notre virée en ville, j'aurais refusé tout en bloc. Je pense sans problème que j'aurais préféré de passer la soirée seul, ou bien à l'auditorium plutôt que d'être dans la situation aujourd'hui. Même si je peux donner l'impression d'en avoir rien à faire, c'est très dur pour moi de ne pas pouvoir chanter. D'autant plus que ça me donne du retard par rapport au groupe. Mais le pire dans tout ça, je crois bien que ce sont les remarques cinglantes ou moqueuses concernant Lucia. Concernant le fait que je n'aurais jamais du la fréquenter, ce genre de trucs. Pour une raison inexpliquée, c'est surtout des filles de L'IRS qui disent ça. Comme si elle se croyaient mieux... J'ai vite fait de les recaler de façon plutôt cinglante. A la place que de traîner avec des garces pareilles, j'ai préféré essayer de contacter mon italienne, sans aucun succès. Ça, plus le fait qu'elle soit introuvable dans l'école m'avait fait paniquer quelques heures, à tel point que j'avais du demander à un prof si elle n'avait pas été transférée. C'est la dernière chose dont j'ai envie.

Assis contre l'entrée des résidences surveillées dans le froid, je souffle dans mes mains pour les réchauffer. Je compte rester ici jusqu'à l'arrivée de Lucia, oui, mais j'espère quand même qu'elle ne tardera pas trop... Sinon j'aurais le droit à une bonne crève en plus de ma blessure pas remise. Honnêtement, je ne pensais pas que ça serait aussi sérieux, mais fait croire que j'ai sous estimé Lucia.

Enfin... Elle ou Mana ? J'ai beau avoir récupéré des renseignements, la schizophrénie reste encore floue dans ma tête. Et si quand je la vois c'est cette autre personnalité qui a le dessus ? Et si un jour  Lucia se fait entièrement "manger" par Mana ? Je sens qu'à présent, les questions du genre vont représenter une menace quasiment omniprésente. Mais je dois prendre sur moi, et... Essayer de voir le positif ? Soyons sérieux deux secondes, ya rien de positif deux secondes. Mais je peux au moins essayer de comprendre ce qu'il se passe réellement.

Heureusement pour moi et mes pauvres mains gelées, ma cible ne met pas trop longtemps à arriver. En fait, elle a même de l'avance, et pas qu'un peu. Pris au dépourvu je me précipite pour me lever et me dépêcher de la rejoindre, de peur qu'elle décide de tourner les talons et de s'enfuir. Si elle ne m'a pas répondu, c'est qu'elle m'évite après tout. Mais elle reste sur place, nos regards se croisant un court instant. Comme au commissariat, je peux y lire de la détresse, et j'ai aussi l'impression qu'elle a les yeux embués. Qui a osé faire ça ?! J'essaie de parler une première fois, me ratant lamentablement, ma voix déraillant totalement. Après quelques secondes de toux, j'arrive quand même à aligner une phrase, d'une voix rauque bien différente de celle de d'habitude.

Lucia ! Pourquoi t'as pas répondu à mon message ? Si j'ai demandé à te voir,
c'est pour une bonne raison !  


Je m'interromps, remarquant que la façon dont je l'ai dit donne l' impression que je l'engueule. Non, c'est pas ça du tout. Je prends une grande inspiration, frottant mon cou de nouveau endolori.

Je veux dire... Je voulais te voir. Je veux te voir. Te dire... Je sais pas en fait.
Que je t'en veux pas ?  


Je sais pas trop comment placer des mots sur ce que je pense, mais hors de question que j'abandonne comme ça.

Codage par Libella sur Graphiorum


"Everyone in the world will know my voice!"
Revenir en haut Aller en bas
Lucia Valentini
En vacances |:| En Irlande
avatar
Messages : 104
Né(e) le : 24/12/2000
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Est très certainement amoureuse...même si c'est compliqué
Nationalité : Italienne
Commentaires/Citations : Que la vie soit une mer, alors notre raison, nos passions mêmes, soufflent assez pour nous porter où nous voudrons ; mais l'éloquence est une tempête, un ouragan qui nous déroute.

- John Donne -
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.twitch.tv/nocthys http://indare-division.forumactif.com/t1009-un-grain-de-sagesse-acheve-un-fou-parfait

Jeu 1 Mar - 0:35


Cette journée n'aurait pas pu tourner aussi mal...Enfin même si j'étais heureuse de le voir, et de remarquer qu'il semblait aller mieux ! En posant mes yeux sur ses bandages, je ne peux que me sentir encore plus coupable. Bien sûr que ce n'était pas moi qui avait fait cela, mais j'aurais dû faire quelque chose, arrêter Mana ! Mais la peur de mourir m'avait tellement éprise qu'elle avait pris le contrôle pour me protéger ! Et au final, je l'ai laissé se déchaîner alors que j'en avais nullement envie ! Le brun s'avança alors vers moi, comme s'il avait peur que je parte en courant ! Il a eu raison, car je pense que c'est ce qui se serait passé s'il ne m'avait pas vu. Les yeux baissés au sol, ma frange cachant un peu ces derniers, j'entends comme un faible son aigu et à peine audible. Doublement coupable. Qu'est-ce que je croyais sincèrement ? Qu'il allait vite s'en remettre et qu'il ne garderait pas de séquelles ? A cause de moi, non seulement il a failli mourir, mais il ne pouvait certainement plus chanter avec sa voix brisée. Dans mon inconscient, je ne peux m'empêcher de me répéter que j'ai détruit tout ce à quoi il tenait le plus....

Mon existence est misérable...Je ne suis vouée qu'à détruire...
Finalement entre l'academia dell'Arte et ici, avais-je vraiment changée ?

Cette fois ci, il pu parler d'une voix plus grave qu'à l'accoutumée mais facilement compréhensible cette fois ci ! Seulement le ton employé donnait la sensation qu'il me faisait des reproches, et par peur, je me braquais en retroussant un peu mes épaules comme une enfant qui avait fait une horrible bêtise. Attenter à la vie de quelqu'un qu'on aime, on ne peut pas dire que ça n'en est pas une. Il était donc venu pour me réprimander parce que je ne lui ai pas répondu...Bien sur c'était obligé ! De mes lèvres franchirent un faible petit

▬ Désolée....

En ce moment je ne fais que ça de dire pardon, à croire que ça va devenir un rituel ! Ou peut être même ma marque de fabrique.

Je veux dire... Je voulais te voir. Je veux te voir. Te dire... Je sais pas en fait. Que je t'en veux pas ?

Qu'avait-il dit ? Non ce n'est pas possible ce sont mes oreilles qui me jouent des tours, ou alors "Mana" était en train de me manipuler pour que j'entende ce que je souhaites ? Et pourtant non il n'en est rien. Relevant la tête, les yeux écarquillés de surprise alors que je bloquais ma bouche avec mes mains, complètement abasourdie. Ô grand jamais personne ne m'a dit des mots aussi poignants, aussi forts ! Au point où finalement des lacrymales coulèrent de mes joues, c'était à la fois le rejet de frustration, l'assouvissement d'un rêve trop imaginé, l'accomplissement d'un soulagement profond. Si bien que complètement déstabilisée, mes jambes cédèrent sous mon poids, poings sérrés sur le sol, tête baissée.

▬ Je ne comprends pas....Pourquoi ?....Comment tu peux ne pas m'en vouloir ? Mana a attenté à ta vie, je ne me serais jamais pardonnée si....

Ma voix coupée par les sanglots m'empêcha de parler davantage. Un souvenir immergea dans ma tête cette fameuse nuit. Alors que les secours arrivaient pour s'occuper urgemment du jeune homme, j'avais supplié l'un des infirmiers équipés pour ce genre d'imprévu....de le sauver à tout prix, quitte à se donner corps et âme ! Non jamais je n'aurais pu me pardonner si j'avais encore tué quelqu'un ! Qui plus est Lys' ! Moi qui disait que jamais je ne m'attacherais ! Je tenais à lui, peut être même bien plus que je ne veux le croire, vu comment tout ceci me bouleverse !

▬ Je ne voulais pas ! Je ne veux plus te faire du mal ! Alors si pour cela il faut que je reste loin de toi...alors je l'accepterais...

C'est un mensonge et tu le sais bien...Dans ton âme et conscience, tu sais parfaitement que tu ne peux pas vivre sans lui, du moins que tu ne le peux plus. Ton coeur tambourine si fort dans ta poitrine Lucia qu'il est sur le point d'exploser ! J'ai du mal à saisir ce que je ressens ! Est-ce de la joie de me sentir essentielle à ses yeux ? Ou bien du soulagement ? Peut être de la peur qu'il ne veuille vraiment qu'on ne se fréquente plus...Tant de sentiments humains inexpliqués et inexplicables.



Revenir en haut Aller en bas
Lysander Sedley
En vacances |:| En Irlande
avatar
Masculin
Messages : 93
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célib'
Nationalité : Irlandais
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Jeu 1 Mar - 22:29
Don't be afraid
En arrivant vers elle, je vois dans son regard que si elle l'aurait pu, elle aurait fui. J'ai bien fait de me précipiter à sa rencontre alors. Mais ce n'est pas pour ça qu'elle soutient mon regard, préférant baisser la tête en se cachant dans ses cheveux. J'avais espéré réussir à parler correctement du premier, mais c'est un échec lamentable. M'entendre dans cet état va peut être bien la faire se sentir encore plus coupable... Alors que c'est pour tout le contraire que je suis là !

Quand j'arrive finalement à parler, elle relève assez brutalement la tête yeux écarquillés. Quoi, qu'est ce que j'ai dit ? Je panique un peu, et au milieu de tout ça Lucia se laisse tomber au sol, des larmes dévalant ses joues. J'ai dit un truc de mal ? Non, pas encore ! C'est quoi cette fois ?

Je ne comprends pas....Pourquoi ?....Comment tu peux ne pas m'en vouloir ? Mana a attenté à ta vie, je ne me serais jamais pardonnée si....

Elle s'attendait à ce que je refuse tout en bloc sa présence ? Remarque, une personne sensée aurait sûrement fait ça. Les gens ont tendance à ne pas trop traîner avec ceux qui ont attenté à leur vie. Faut croire que je suis un poil suicidaire. Mais ça n'explique pas vraiment pourquoi elle a fondu en larmes. Doucement je me met à genoux sur le sol, pour me mettre à sa hauteur.

Je ne voulais pas ! Je ne veux plus te faire du mal ! Alors si pour cela il faut que je reste loin de toi...alors je l'accepterais...


Quoi, c'est ça ? Elle a peur de ce qu'elle est capable de me faire, et c'est pour ça qu'elle ne m'a pas répondu. En un sens, je la comprends. J'ai moi-même pas mal hésité avant de la recontacter, et encore un peu plus avant de venir la voir ici. Doucement, je passe une main derrière sa tête et une dans son dos, l'attirant à moi et posant légèrement son visage sur mon torse, au niveau du cœur.

Tu vas bien m'écouter, Lucia Valentini. Si tu veux te débarrasser de moi ou me faire fuir, va falloir que tu fasse beaucoup mieux que ça. Je suis solide.  

Une façon un peu détournée de lui dire que je ne compte pas la lâcher de sitôt. Mais j'en ai pas fini la.

Même si c'est vrai que j'ai peur... Ce n'est pas à toi que j'en veux, mais à Mana.
Mais ce n'est pas elle qui m'intéresse. La personne que je veux voir, c'est Lucia.  


Je l'écarte un peu de moi, prenant ses mains dans les miennes. Elle ne les a pas plus chaudes que moi, au contraire elles sont carrément gelées.

Tu te rappelle de ce que je t'ai dit ? Je serais une lumière pour les personnes grâce à la musique. Mais si tu m'y autorise... J'aimerais être ton phare. Pour t'aider à sortir de tes ténèbres.  

Pas un discours préparé, juste de la pure improvisation, et surtout des pots qui viennent du cœur. J'ai pas l'intention de la lâcher, d'une certaine manière... Elle compte trop pour moi.

Codage par Libella sur Graphiorum


"Everyone in the world will know my voice!"
Revenir en haut Aller en bas
Lucia Valentini
En vacances |:| En Irlande
avatar
Messages : 104
Né(e) le : 24/12/2000
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Est très certainement amoureuse...même si c'est compliqué
Nationalité : Italienne
Commentaires/Citations : Que la vie soit une mer, alors notre raison, nos passions mêmes, soufflent assez pour nous porter où nous voudrons ; mais l'éloquence est une tempête, un ouragan qui nous déroute.

- John Donne -
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.twitch.tv/nocthys http://indare-division.forumactif.com/t1009-un-grain-de-sagesse-acheve-un-fou-parfait

Ven 2 Mar - 18:16

Si je replonge dans mes souvenirs, je me souviens que pas un seul instant je n'ai été sûre de moi même. Pas assez de courage pour dire non à son père, pas assez d'espoir pour qu'un jour le calvaire prenne fin ! J'ai toujours été le soufre douleur de ma famille, ce qui m'a donné aujourd'hui un trop peu d'assurance de ma personne. Alors quand il s'agit d'affronter ses erreurs c'est encore pire ! Je suis misérable ! Mon père a tellement raison, un monstre dans mon genre ne devrait même pas exister ! Alors que je me plongeais dans mes méandres les plus profondes, commençant à sentir à nouveau les ténèbres m'engloutir, une main salvatrice se posa sur ma tête, une autre sur mon dos et avant que je ne comprenne ce qui se passe, Lys m'enlaçait. Une étreinte douce, chaleureuse, pas quelque chose de falsifié comme celles de ma mère. Un rouge se gonfla sur mes joues, et mon coeur s'accéléra dans ma poitrine. C'est étrange....Alors c'est ça être dans les bras de quelqu'un ? C'est agréable. En fermant les yeux, je me concentrais sur le bruit que faisait les battements de coeur du brun. Il battait plutôt vite, était-ce à cause de la peur encore une fois ? Ou bien autre chose ? Je l'ignore, mais le son de ce rythme cardiaque me berçait doucement. Mais il ne s'en arrêta pas là ! Il me demanda de l'écouter attentivement, et de ses lèvres franchirent des mots qui semblait être profond et sincères. Ces derniers fit s'accélérer les battements du propre muscle vasculaire dans ma poitrine.

Lui laisser la possibilité d'être ma lumière pour me sortir des ténèbres ? Est-ce que seulement c'est possible....est-ce qu'un jour je me débarrasserais de cette schizophrénie ? Est-ce que Lys pourrait supporter des sautes d'humeurs intempestives à cause de Mana ? Pourrait-il supporter une nouvelle attaque ! Je ne sais pas c'est flou ! Je ne veux vraiment plus le blesser ! S'il devait lui arriver malheur à nouveau est-ce que je le supporterais ? Est-ce que je serais capable d'aller au delà ! Pourtant je ne voulais pas qu'il m'abandonne, et lui ne semblait pas vouloir me laisser tomber non plus, même après avoir attenté à sa vie. Mon regard cristallin rougie à cause des pleurs se posa dans les pluies du jeune homme m'arrachant à nouveau un petit rouge. C'est difficile de soutenir son regard, je ne comprends pas pourquoi ! Et comment ça se fait que dans mon coeur ça fait comme une vague...?

« Tu vois Lucia.. Tu te sens perdue.. mais à la fois dans une plénitude totale.. c'est comme si un tsunami venait détruire ton cœur pour ensuite reconstruire un monde tellement plus beau.. Le monde autour de toi paraît plus vivable.. Même te regarder dans un miroir parvient à être supportable.. Tu n'as plus qu'une envie : voir les choses à travers l'être aimé et que celui-ci ne voit le monde qu'à travers ta présence.. »

Ces mots...

« Tu as envie d'être à cette personne.. qu'elle soit à toi.. tu as envie et besoin de protéger l'autre autant que tu deviens dépendante de sa protection.. Tu as juste besoin de l'aimer et d'en faire ton objectif à chaque seconde.. D'aimer quelqu'un corps et âme jusqu'à lui céder le plus petit bastion de ton cœur sans même y poser une quelconque résistance...»

Est-ce que je suis...non c'est impossible ! Et pourtant, les paroles de Melody prenaient tellement tout leur sens en cet instant ! Puis un rappel de ce qui s'était passé tout à l'heure et pourquoi cette fille m'avait agacée...Depuis que je l'ai rencontré, je ne cesse de penser à nos moments, je me suis dit que c'était surement parce que je chérissais des souvenirs heureux que je n'ai jamais connus ! Et depuis l'attaque, c'est comme si quelque chose avait changé en moi ! J'avais eu envie de fuir à cause de la peur de blesser de nouveau, mais d'un autre côté, j'avais envie de l'avoir à mes côtés, je me sens bien, entourée, protégée....vivre...

Suis-je vraiment....tomber amoureuse de Lys' ?
Alors que tout m'avait semblé flou, c'est comme si le monde était devenu plus clair...

Mais ne te leurre pas Lucia ! L'amour est un sentiment qui se doit d'être partagé, tu sais très bien que pour lui, tu ne seras jamais plus qu'une amie voyons...Oui alors je dois taire ces sentiments, je dois les garder enfouis pour moi ! Et ne rien laisser paraître, je ne veux rien briser.

▬ Même si...ça veut dire devoir supporter ce côté effrayant de moi...? Est-ce que tu resteras à mes côtés malgré ça ?

Ses mains sont chaudes, c'est vraiment doux, et je pourrais rester comme ça pendant des heures. C'est vrai que ma question était rhétorique, mais je voulais qu'il prenne conscience de cela, car ça revenait à ce qu'il soit en danger. Et pourtant son regard déterminé, son sourire, arrivait à me convaincre qu'il resterait quoi qu'il advienne. Cette fois ce ne sont pas des larmes de tristesse qui coulèrent, mais des larmes de joie, de soulagement.

▬ Je ferais de mon mieux...alors...sois mon phare s'il te plait....

Un doux sourire se peint sur mes lèvres, je constate que nous nous tenons encore les mains, et que la température continue de chuter. Alors un peu intimidée, je lui fait une proposition.

▬ Je....Est-ce que tu veux venir dans ma chambre boire un café ?

J'avais demandé à ce qu'on m'en donne, car j'imaginais que si un jour le jeune homme se pointait sans une invitation, il fallait que j'ai de quoi lui faire bon accueil. Peut être que ma demande était un peu osée, mais à dire vrai, étant innocente sur ce sujet, je n'en voyais clairement pas les signes. Par contre je suis persuadée d'une chose...les rumeurs vont redoubler si quelqu'un nous a vu...remarque pourquoi ne pas les laisser se faire des films s'il en ont envie et si c'est ce qui les attirent ? Je ne veux juste pas que ça nuise à la réputation du brun, voila tout.



Revenir en haut Aller en bas
Lysander Sedley
En vacances |:| En Irlande
avatar
Masculin
Messages : 93
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célib'
Nationalité : Irlandais
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Sam 3 Mar - 0:28
Don't be afraid
Réconforter quelqu'un, surtout qui a tout un tas de problème comme Lucia,
c'est pas vraiment mon truc. Et pourtant avec elle... ça vient naturellement. Peut être parce que je m'inquiète réellement. Parce que oui, cette histoire de schizophrénie me fait flipper. Pour moi, c'est vrai. Je me suis fait attaquer après tout. Mais aussi pour Lulu elle-même. C'est bien ça qui fait qu'elle est à l'IRS après tout. Je sais pas vraiment si c'est possible, mais... je veux qu'elle guérisse, qu'elle se débarrasse de ses démons. Et je compte bien faire tout ce que je peux pour ça.

Ça prendra du temps, j'en ai largement conscience. Mais pour commencer... il faut déjà que je fasse disparaître ses inquiétudes me concernant. Le fait qu'elle ait peur de me blesser, ou bien pire. Evidemment, cette menace est bien présente. Toutefois... je suis prêt à prendre le risque. Et je ne me laisserais pas choper par Mana une seconde fois.

Eh, t'as essayé de m'étrangler l'autre coup, et pourtant je suis là.
Pour le meilleur et pour le pire, comme on dit.


Malgré tout ça, impossible de stopper le torrent de larmes qui dévale le long de ses joues. Est-ce que j'ai encore dit ou fait quelque chose qu'il ne fallait pas. Ou bien c'est simplement le trop plein d'émotions...

Je ferais tout ce que je peux pour trouver un remède, je te le promets.
En attendant...sèche tes larmes, je te préfère largement avec les yeux bleus que rouges.


En même temps, la dernière fois qu'elle les a eu rouges, elle a essayé de me tuer.
Même si ce n'était pas à cause des larmes. Je lui adresse un doux sourire en serrant légèrement ses mains dans les miennes, avant de me relever en l'emmenant avec moi.
En même temps, elle fait une proposition des plus alléchantes, mes yeux s'illuminant quand elle parle du café.

Je crois qu'un des moyens les plus rapides de m'attirer dans un lit ou une chambre, c'est bien de me proposer du café... Je te suis.

Je lâche ses mains, lui emboîtant le pas. Dans la théorie, j'ai pas vraiment le droit d'entrer dans les résidences surveillées, et encore moins celles des filles. En plus,
il me semble qu'il y a des caméras... Bah, tant pis pour moi. Je vais sûrement finir en retenue, ya pire comme punition. Par contre, ça va se savoir dès 8h dans les deux écoles ça.

Codage par Libella sur Graphiorum


"Everyone in the world will know my voice!"
Revenir en haut Aller en bas
Lucia Valentini
En vacances |:| En Irlande
avatar
Messages : 104
Né(e) le : 24/12/2000
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Est très certainement amoureuse...même si c'est compliqué
Nationalité : Italienne
Commentaires/Citations : Que la vie soit une mer, alors notre raison, nos passions mêmes, soufflent assez pour nous porter où nous voudrons ; mais l'éloquence est une tempête, un ouragan qui nous déroute.

- John Donne -
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.twitch.tv/nocthys http://indare-division.forumactif.com/t1009-un-grain-de-sagesse-acheve-un-fou-parfait

Dim 4 Mar - 20:41

Un trop plein d'émotions ! Il parait que c'est cet ascenseur émotionnel qui donne l'impression à l'être humain d'être en vie. Ainsi que le pouvoir de briser ses propres entraves. Arriverais-je un jour à briser les miennes ? Est-ce que je finirais par guérir de cette schizophrénie ? Si pendant des mois et des mois, j'ai cru que ça serait impossible et que je finirais définitivement folle, au mieux à me donner la mort comme la plupart d'entre nous, aujourd’hui beaucoup de choses avaient changés ! Je n'étais plus cet animal effrayé...j'avais trouvé une raison de vivre et cela me suffisait amplement. Quelqu'un et qui plus est la personne la plus importante de mon existence croit en moi ! Ses paroles étaient douces et réchauffantes, elle donnait un peu de chaleur à mon corps déjà gelé par le froid. Pas facile quand on a pas l'habitude de sortir. Il me fit une promesse, celle de faire tout ce qui est en son pouvoir, pour que je guérisse. De plein fouet, ces syllabes mises à bout, bercèrent mon coeur d'espoir.

Séchant donc ces larmes, que j'essuie d'un revers de main, je sens mes joues prendre un petit rouge soudain aux paroles du brun....il n'était pas question de...il ne pensait quand même pas ? Argh ! Beaucoup trop d'informations subitement...Erreur...Erreur ! Me disant qu'il devait surement plaisanter, et que c'était peut être une façon à lui de détendre l'atmosphère ! En tout cas, une chose est sûre, quoi qu'il advienne, nous aurons des ennuis...Les hommes n'ont pas le droit de rentrer dans les résidences des filles, et inversement. Enfin ce n'est pas vraiment les heures de colle qui me font peur...Et puis peut être qu'autour d'une boisson chaude nous pourrons apprendre à nous connaître un peu plus....Pas dans ce sens ! En tant qu'amis ! Et puis de toute façon, on sera la cible des rumeurs pendant des mois et des mois, alors un peu plus, un peu moins....

▬ C'est par ici alors....

Je suis intimidée ! C'est la première fois que j'invite un homme dans ma chambre...Ouvrant le portail avec un petit bip pour entrer dans les résidences, j'espère que comme de par hasard l'administration ne fera pas de contrôle surprise, car bonjour les ennuis que Lys aura, moi ça m'est égal...bien que je risque la quarantaine et au pire du pire, une exclusion. Revoir mon très cher père, ne me ravie pas vraiment...Donc on va espérer que la chance soit en ma faveur pour une fois. Introduisant la clé dans la serrure, j'ouvre la porte doucement, laisse le brun entrer avant de refermer derrière. Concernant la décoration, il n'y a pas de quoi en faire une fête. Cette chambre ressemble plus à une cellule de prison, avec ses meubles en marbre...Les quelques choses distinctives sont des tableaux de la mer et du ciel, des livres de philosophie près de son lit, et une armoire à vêtements.

▬ Installe toi, fais comme chez toi...je suis désolée je n'ai pas grand chose, mais je vais quand même faire mon possible pour te faire bon accueil !

Me rendant en cuisine, j'attrape du café soluble que je décide d'infuser pour le rendre meilleurs, je vois aussi qu'il me reste des cookies fait maison...en ce moment je m'essaye à la cuisine. Je dépose la boite de ces derniers sur la table, en attendant je reviens m’asseoir en face de lui, silencieuse, gardant quand même un oeil sur l'infusion du café et du thé que je suis en train de préparer.





Revenir en haut Aller en bas
Lysander Sedley
En vacances |:| En Irlande
avatar
Masculin
Messages : 93
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célib'
Nationalité : Irlandais
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Lun 12 Mar - 21:40
Don't be afraid
Ma petite pique semble avoir fait son effet, puisque les joues de l'italienne se teinte de rouge. De quoi  lui faire oublier ses larmes cela dit, donc... objectif atteint. Et sa proposition est des plus alléchantes... Mais elle m'a dit qu'elle ne buvait pas de café, non?

En théorie, je n'ai pas le droit d'aller dans les résidences surveillées, et encore moins dans celles des filles. Et dans la pratique... Je n'ai pas le droit non plus, en fait. J'imagine qu'avec les caméras, je m'attirerais quelques problèmes, à moins qu'on les cache. Plus qu'a espérer qu'on ai pas le droit à un contrôle surprise, sinon je suis dans la mouise... Mais ça devrait le faire. Dans tout les cas, l'école entière va croire qu'on est en couple. Pas de quoi passer plus de temps tranquille ça. Déjà que je me fais limite harceler ces derniers temps... et quasi que par des IRS, qui croient que je suis avec Lucia. Je vais finir par croire que j'ai un fan-club là-bas. Ou bien que j'attire les gens à problèmes, ce qui ne serait pas étonnant. Je serais donc un aimant à emmerdes?

En arrivant dans la chambre de Lucia, je constate... eh bien, que ce n'est pas une chambre, mais plutôt un studio, avec chambre et salle de bains. Je l'envierais presque...
si ce n'est la pauvreté de la déco. Je me demande si c'est parce qu'elle n'a pas le droit, ou si l'italienne souhaite que l'endroit reste comme cela. Dans tout les cas, ça ressemble à une espèce de cellule.

Hum... C'est du genre... austère, on peut dire ça? C'est toi qui veut que ça reste comme ça?

J'enlève mon manteau pour le déposer sur une chaise, me retrouvant dans l'uniforme traditionnel de l'ISS. En jetant un coup d’œil aux alentours, je constate qu'il y pas mal de bouquins... tous de philo. Urgh, ça me fait grimacer. Je déteste toujours cette matière, et je crois que le prof me le rend bien. Quelques tableaux représentant des paysages, ainsi qu'un violon. Ça, au moins ça me parle beaucoup. J'aurais aimé en faire un peu pour voir ce que valait celui-ci, mais j'entends Lucia dans la cuisine préparer le café. Je vais donc la rejoindre, pour constater qu'elle a encore son bandeau sur les yeux.

Sans dec... a faire la cuisine avec ça, tu vas finir par te faire mal.

Je m'approche d'elle par derrière et dénoue le nœud du bandeau pour l'enlever et le poser sur le côté, là où il ne gênera pas, avant de m'appuyer sur le plan de travail dans le sens inverse de la jeune femme, pour regarder son visage. Cacher des yeux comme ça, c'est un crime.

C'est pas mieux comme ça pour la cuisine?


Codage par Libella sur Graphiorum


"Everyone in the world will know my voice!"
Revenir en haut Aller en bas
Lucia Valentini
En vacances |:| En Irlande
avatar
Messages : 104
Né(e) le : 24/12/2000
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Est très certainement amoureuse...même si c'est compliqué
Nationalité : Italienne
Commentaires/Citations : Que la vie soit une mer, alors notre raison, nos passions mêmes, soufflent assez pour nous porter où nous voudrons ; mais l'éloquence est une tempête, un ouragan qui nous déroute.

- John Donne -
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.twitch.tv/nocthys http://indare-division.forumactif.com/t1009-un-grain-de-sagesse-acheve-un-fou-parfait

Mer 14 Mar - 17:22

S'il fallait sauver encore les apparences, je n'aurais sans doute pas fait cette proposition au brun. Alors dans ce cas qu'est-ce qui m'est passé par la tête ? C'est juste que je voulais le remercier, lui témoigner mon affection et surtout je ne voulais pas le quitter. Ouais hein, je crois qu'on est arrivé à un stade où je peux définitivement dire que je suis amoureuse...Mais pourquoi ? Jusqu'à maintenant, je n'ai jamais ressenti quoi que ce soit, maudissant cet endroit comme tout ses élèves, ayant qu'une seule hâte c'était de partir, et voilà qu'une simple rencontre avec un garçon de l'autre côté du miroir de cet institut, dans la classe des Gifted, venait tout chambouler. Si au premiers abords, j'aurais trouvé cela difficile et que je ne me serais pas attaché, aujourd'hui je ne regrettais en rien tout ce que nous avons vécu ensemble, même si les événements ont été très éprouvants. Ils n'ont fait que renforcer un peu plus notre relation, et m'ont permis de comprendre les sentiments que j'éprouve pour lui.

Seulement je ne suis pas prête à les accepter, tout simplement parce que j'ai peur d'aimer, et peur de souffrir d'un sens unique. Ainsi donc je tairais mes sentiments à son égard, quand bien même la douleur pourrait être immense. Le brun trouvait que la pièce faisait très austère, et il n'est pas le premier à le penser, en effet une personne du même groupe que lui, une jeune fille qui m'aidait dans mes études à cause de mon « handicap », terme qu'adorait employer l'administration ainsi que la psychologue qui me suivait, avait ressentie la même chose. Passant une mèche de mes cheveux courts derrière mon oreille, le visage un peu embarrassé.

▬ C'est que...hum je ne voyais pas l'utilité de la rendre moins sombre...car je n'avais pas l'intention de rester ici...Seulement aujourd’hui c'est différent...  

Aujourd'hui je voulais rester à Indäre, je ne voulais pas partir. Comment me l'expliquer ? J'imagine que le fait de ne pas vouloir être éloignée du brun y est pour beaucoup...Chut Lucia tu as dis que tu devais taire tes sentiments, alors respecte un peu tes paroles. Oui certes, mais c'est difficile d'aller à contre courant de ce qu'on ressent. Très, mais je dois faire des efforts. Il allait falloir déjà posé quelques limites...Premièrement passer du temps avec lui certes, mais pas trop...Essayer de me focaliser sur mes études par exemple ? Et surtout diable Lulu ! Ne l'invite plus dans ta chambre...y'a pas pire que ce genre de situation pour te faire chuter...

▬ Si tu veux...on pourrait la décorer ensemble...

Mais qu'est-ce que je viens de dire espèce de cruuuuuche !

▬ Enfin je...je suis pas vraiment douée pour la décoration alors je me suis dit que tu pourrais m'aider....tu...tu n'es pas obligé bien sûr....

Non mais là, alors là tu as fait fort ! Essayant de taire mes rougeurs donc, je me relève de nouveau pour m'occuper du thé et du café en préparation, concentrée dans ma tâche, je ne sentis pas le brun venir dans mon dos, et à peine eus-je le temps de sursauter très légèrement, que ma vision changea d'un orange flamboyant, à un gris anthracite...notamment la couleur du meuble en faites. En tournant mon visage vers lui, je remarque son sourire qui me fait un peu beaucoup fondre, alors que je sens qu'il est appuyé contre moi, n'osant pas bouger de peur de flancher. Sauf que bon le café et le thé ma grande, ils vont pas se préparer seuls, me mettant donc sur la pointe des pieds, parce que je suis petite, pour récupérer les tasses en hauteur, je commence à faire le service, le brun toujours à mes côtés et faisant s'accélérer le pouls qui bat dans mes veines.

▬ Si beaucoup mieux....merci....

Voyant que ce dernier est toujours derrière, je me tourne pour lui faire face, ce qui était une très mauvaise idée, bien entendu. Nos corps étaient un peu trop proches de l'autre. Je devrais peut être me méfier, ce genre d'homme doit avoir l'habitude des filles facile...Pourtant j'ai du mal à imaginer la vedettes des IRS et de ses futurs fan être un coureur...Je peux me tromper, mais ce serait douter de la confiance que j'ai décidé de placer en lui. Le café étant prêt, je l'intime à aller s'asseoir, me permettant par la même de respirer et de ne pas perdre mes poumons. Déjà que le coeur était un peu trop batifolant à mon gout...Je lui déposais sa tasse de café devant lui, ainsi qu'un petit bocal contenant des mini sucres, même si je sais qu'il préfère quand c'est amer. Attends je commence un peu trop à connaître ses goûts en y repensant....

Silencieusement, je met un morceau dans ma tasse, et attend que l'infusion soit parfaite, regardant les cookies, les joues rouges.

▬ N'hésite pas à te servir....ils sont là pour ça....

C'est étrange....c'est comme si toutes les convenances que j'avais apprises de par mon père, avait laissé place à un charme naturel.  



Revenir en haut Aller en bas
Lysander Sedley
En vacances |:| En Irlande
avatar
Masculin
Messages : 93
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célib'
Nationalité : Irlandais
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Lun 19 Mar - 13:08
Don't be afraid
Je ne m'attendais pas vraiment à trouver une décoration incroyable dans la pièce, mais j'espérais quand qu'il y en ai.... juste un peu. Et là, autant dire qu'il n'y avait quasiment rien, a part les deux-trois tableaux. A côté de ça, les murs de ma chambre (ma partie tout du moins) sont couverts de partitions plus ou moins terminées, d'affiches ou encore de drapeaux de partitions. Et en regardant aux alentours, je constate au passage que c'est beaucoup mieux rangé. Parce qu'elle a peu de choses, ou parce qu'elle met un point d'honneur à laisser sa résidence en état? Peut être un peu des deux... en tout cas, j'ai la nette impression qu'elle est beaucoup plus soigneuse que moi concernant ses affaires. Les seules choses où je fais attention, c'est tout mon matos de musique.

Une fois le tour du propriétaire terminé, je rejoins l'italienne dans sa cuisine où elle prépare les boissons, et constate qu'elle a encore son bandeau sur les yeux. Je sais qu'elle l'utilise pour aider à contenir Mana en public, mais là on est justement en privé.
Et puis avec moi, elle ne le met pas vraiment... La preuve avec notre sortie de l'autre fois... Comment ça ça a mal tourné? Normalement on ne devrait pas se faire attaquer ici. Mais quand même... Quand j'enlève le bandeau, j'éprouve une pointe d'appréhension qui me chagrine. Si je ne suis pas tranquille quand je suis a proximité de Lucia quand elle a les yeux découverts...

Je ne peux m'empêcher de sourire quand elle propose de décorer la résidence ensemble, elle a apparemment oubliée que je ne suis pas sensé être ici... Je remarque d'ailleurs une caméra dans la pièce, à laquelle je fais un signe de main. Nul doute que a présence va se remarquer, si ce n'est pas déjà fait. Au moins, on est pas encore venu me mettre aux arrêts, ce qui est plutôt bon signe. Pour le moment, je vais me contenter d'apprécier la présence de Lucia, et la gentillesse qu'elle a de me préparer un café.
En soi, ne pas lui parler ces derniers jours m'a plutôt attristé. Deux semaines, c'est véritablement long.

Bien sûr que ouais je veux bien t'aider, aucun souci. Par contre à nous deux, ça risque d'être le jour et la nuit niveau déco...

J'ignore délibérément ses rougeurs et ses bégaiements, pour une raison que j'ignore sa propre proposition semble la gêner. Enfin... Je ne vais pas risquer de l’embarrasser encore plus qu'elle ne l'est actuellement. En finissant les tasses elle se tourne vers moi... Très proches. Je pourrais presque sentir son souffle. Les joues rouges elle m'intime d'aller m'asseoir, et je m’exécute avec un hochement de tête. Sa proximité... même si en apparence je le prends bien et à la rigolade, elle me perturbe un peu quand même. D'habitude, je suis complètement à l'aise avec les filles, mais là c'est un peu différent... Sans vraiment savoir pourquoi.

L'arrivée de Lucia me tire de mes pensées, alors qu'elle dépose les deux tasses ainsi qu'une assiette de cookies sur la table. C'est elle qui les a fait? Ils ont l'air d'être de fabrication artisanale, donc j'imagine que oui. J'en attrape un et l'examine d'un air qui se veut expert, comme un œnologue devant son verre de vin.

Hum... belle robe, belle texture oui... et une bonne odeur... Même pas 1 jour d'âge... Voyons pour le goût.

Je croque dans le cookie et sourit immédiatement, c'est qu'il serait bon ce truc!

Wah, c'est pas mal du tout! T'as l'habitude de cuisiner?

La question mérite d'être posée. Personnellement, je suis une quiche en matière de cuisine... Et comme tout le monde le sait, les quiches sont plus douées à se faire manger que de faire à manger.

Codage par Libella sur Graphiorum


"Everyone in the world will know my voice!"
Revenir en haut Aller en bas
Lucia Valentini
En vacances |:| En Irlande
avatar
Messages : 104
Né(e) le : 24/12/2000
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Est très certainement amoureuse...même si c'est compliqué
Nationalité : Italienne
Commentaires/Citations : Que la vie soit une mer, alors notre raison, nos passions mêmes, soufflent assez pour nous porter où nous voudrons ; mais l'éloquence est une tempête, un ouragan qui nous déroute.

- John Donne -
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.twitch.tv/nocthys http://indare-division.forumactif.com/t1009-un-grain-de-sagesse-acheve-un-fou-parfait

Sam 24 Mar - 16:41

En réalité, jamais je n'ai pensé une seule seconde que j'aurais été capable de m'adapter à cet endroit, j'avais peur que la réalité me rattrape et qu'un jour la sentence qui devait m'être appliquée soit identifiable. Quand j'y repense...Avoir échappé à la peine capitale des lois italiennes parce que je suis mineure, était une façon à la vie de me donner une seconde chance, néanmoins, je ne devais pas me reposer sur cette dernière. La moindre impasse, le moindre écart me coûterait. De plus, je ne suis pas complètement libre, encore enfermée dans cette cage de verre, accrochée à des fils où mon père se nargue de pouvoir contrôler ma vie, comme si j'étais son pantin. Un jour j'en paierais les conséquences, un jour je vais devoir affronter de nouveau son regard, et j'étais préparée à ce qu'il veuille me retirer de cet endroit pour accomplir le dessein de ses projets, qu'il m'obligeait à exécuter. Mais aujourd'hui tout était bien différent.

Si je n'avais pas rencontré Lys', j'aurais pu devenir cet arlequin sans même une seule once de rébellion, à accepter mon destin, seulement une donnée que je n'avais pas calculée dans la probabilité des éléments s'est rajoutée à l'équation. Je ne veux pas partir, je ne veux pas m'en aller, je veux rester à ses côtés ! Est-ce si difficile que ça de me laisser le peu de bonheur qu'il m'ait dû ? N'y ai je réellement pas le droit. Les pensées se mélangeant se transformant en méandres, je regardais un point fixe, ailleurs, une moue un peu attristée. Je savais que la vie était cruelle, je n'imaginais juste pas à quelle extrémité elle le serait. Pour l'instant, je devais profiter de ce qui m'était offert, profiter de sa présence, ses sourires, sa douceur.

Ne t'attache pas, il t'emmènera à ta perte
Fais moi confiance Lucia, ne regarde que moi...


C''était bien trop tard, je le savais, j'en avais conscience.
En prise à des sentiments sur lesquels je n'ai aucun contrôle...Les paroles de Mana ne sonnaient pas inaudibles, mais elles étaient comme un fléau, comme si elle me battait au fer, tentait désespéramment de me ramener vers elle. A nouveau, mon regard se posait sur celui du jeune homme qui répondait à ma proposition pour la décoration. Il...acceptait ? Mes joues s'empourprèrent, mais j'étais heureuse de passer encore plus du temps avec lui...Du moins tant que je le peux, et avant la fin...

▬ On trouvera un équilibre j'en suis certaine...

Nous ne sommes peut être pas similaires sur beaucoup de choses, mais avec un peu d'entraide, de bon sens, et surtout de compréhension commune, On pourrait faire un beau résultat. Le voyant analyser mes cookies, je ne pouvais m'empêcher de le regarder faire l'idiot. Avec le temps j'ai commencé à comprendre que c'était une façon propre à lui d'essayer de détendre l'atmosphère, de mettre l'ambiance, ou même de me faire vivre des moments de joie. Je n'avais d'ailleurs pas autant sourit, ni même rit depuis que je connaissais. Il m'a complètement changé. Est-ce bien, est-ce mal, je ne saurais le dire, je pense que le temps le dira. Il les goûta, et se mêla à mon regard de l'appréhension...Est-ce qu'il aimait le sucré ? Il adorait très souvent le café amer alors peut être n'était-il pas friand de pâtisseries. Lorsqu'il esquisse un sourire sur son visage, ma peur s'envole, et à nouveau mes joues se teintèrent.

▬ Pas vraiment, mais j'aimerais....j'aime beaucoup la cuisine. J'ai suivie une recette ! Au début ça a été difficile car je n'en comprenais pas bien les termes et j'ai recommencé trois fois...mais au final je suis contente...et encore plus s'ils te plaisent et que tu les trouves bons.

Je n'ai pas beaucoup de qualités ! Du moins je n'en ai pas trouvé à mon égard, puisque les autres qui me jalousent ou me critiquent aime à me rappeler mes défauts, pourtant j'ai toujours persévéré dans quelque chose. Je crois que je n'abandonne jamais une tâche en cours de route, et ce tant que je ne l'ai pas réussie. La persévérance, l'endurance, c'est peut être finalement des valeurs que j'ai développé avec le temps, même si ce n'est jamais sans peine. Alors que mon regard s'attarda sur la table, je me rendis compte que je n'avais pas rangé le livre de Shakespeare que j'étais en train de lire, ouvert sur son battant, on y distingue le titre. Un peu gênée et me rendant compte très certainement que mon geste ne serait pas discret, je prends ce dernier le refermant et le cachant, le visage plus écarlate que jamais.

Pourquoi donc ? N'allez pas croire que je lis des choses bizarres ou tendancieuses, pas du tout, je suis une grande littéraire dans l'âme, c'est juste que j'avais emprunté a la bibliothèque l'oeuvre "Roméo & Juliette" après ma discussion avec Melody, la Gifted qui m'aide pour mes cours. J'étais vraiment curieuse de lire ce récit, cette pièce de théâtre qui inspire à prôner l'amour, dans tout ses états d'âme. Je voulais comprendre le sens des paroles de la jeune fille, savoir vraiment ce qu'était l'amour, même si j'avais l'impression de le ressentir en ce moment même. Et puis cette histoire finit tristement, et je voulais découvrir pourquoi ! C'est la curiosité de connaître la signification du verbe aimer qui m'a animé ! Seulement, j'étais un peu intimidée de montrer cet aspect fleur bleue de moi, d'ou mon empressement à vouloir le dissimuler.

Voyant qu'il avait très certainement remarqué, je décidais de relancer la conversation d'une autre façon.

▬ Au faites, la dernière fois je me demandais si tu avais finalement réussi à trouver l'inspiration pour ta composition ? Le groupe ça se passe bien... ?

Question bête et carrément idiote ! Il n'avait certainement pas dû répéter depuis sa convalescence avec ce que Mana lui avait fait...Je m'en sens encore bien coupable d'ailleurs ! J'ai mis la vie de mon enveloppe en danger pour l'arrêter, tout ça pour le bien du brun, et pour le sauver...Est-ce qu'il s'en était rendu compte ? Evidemment que non, puisque je voyais encore un malaise dans son regard.

Certaines choses peuvent changer, mais d'autres resteront intactes
Pourrait-on vraiment un jour revivre un renouveau, revenir dans le passé ?





Dernière édition par Lucia Valentini le Ven 6 Avr - 1:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lysander Sedley
En vacances |:| En Irlande
avatar
Masculin
Messages : 93
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célib'
Nationalité : Irlandais
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Mer 4 Avr - 18:42
Don't be afraid
Etre dans les résidences surveillées m'aidait un peu à comprendre ce que Lucia ressentait... Le fait d'avoir l'impression d'être en prison. Les murs blancs, les petites fenêtres, et surtout les caméras avaient quelque chose d'oppressant... Je la trouve bien courageuse de venir ici pour dormir tout les soirs. Je sais très bien que personnellement,
j'aurais énormément de mal.

Heureusement pour moi, la présence de la blonde m'aide à oublier tout ça. En quelque sorte, l'atmosphère pesante de la pièce disparaît quand on est plusieurs. Toutefois...
alors que je fais le pitre en dégustant les cookies, je vois bien que son regard est absent, comme si quelque chose la taraude. Mais quoi donc? J'aurais aimé savoir ce qui ne va pas, mais en même temps... est-ce qu'elle a besoin de ça? Je veux dire, plutôt que de ressasser les sentiments négatifs qui la tourmente, plutôt essayer de lui changer les idées. Je suis là pour ça non après tout?

Elle se ressaisit sous mon regard inquiet, préférant parler cuisine et de son expérience. J'en profite pour prendre la perche qu'elle me tend en l'écoutant attentivement, haussant un sourcil quand elle dit qu'elle aime beaucoup cuisiner. Je ne sais pas trop pourquoi, je la voyais pas vraiment comme ça. Mais c'est pas un mal!

Eh bien, t'es bien plus douée que moi quand ça concerne ce domaine!
Niveau cuisine, je suis l'équivalent d'un concombre de mer.


J'aurais pu rater le livre qui est posé sur le côté, mais le fait de voir Lulu rapidement le prendre en main pour le cacher attire mon attention. Juste avant de le voir disparaître, je réussis quand même à lire le titre... "Roméo et Juliette". Je souris doucement, plaisir coupable hein? On en a tous un. Mais je ne m'étire pas plus sur le sujet, puisqu'elle ne me laisse pas le temps,  préférant plutôt parler du groupe. Je me met sur deux pieds sur ma chaise, prenant le temps de m'étirer avant de répondre.

Eh ben.... C'est un peu compliqué niveau chant, forcément. Mais on continue de répéter l'instru et Melo chante, donc on avance lentement mais sûrement.Et niveau inspi... pareil, lentement mais sûrement.

Je fais une moue, je suis toujours pas vraiment satisfait de ce que je suis capable de fournir... Je manque encore beaucoup d'entraînement.

Codage par Libella sur Graphiorum


"Everyone in the world will know my voice!"
Revenir en haut Aller en bas
Lucia Valentini
En vacances |:| En Irlande
avatar
Messages : 104
Né(e) le : 24/12/2000
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Est très certainement amoureuse...même si c'est compliqué
Nationalité : Italienne
Commentaires/Citations : Que la vie soit une mer, alors notre raison, nos passions mêmes, soufflent assez pour nous porter où nous voudrons ; mais l'éloquence est une tempête, un ouragan qui nous déroute.

- John Donne -
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.twitch.tv/nocthys http://indare-division.forumactif.com/t1009-un-grain-de-sagesse-acheve-un-fou-parfait

Ven 6 Avr - 1:24

Parler tout simplement du quotidien, sans prise de tête, parfois c'est une solution. Cela allège l'esprit, le renforce, et donne un rythme différent à son vécu. J'ai toujours pensé que les conversations sans queue ni tête, n'avait pas leur place dans ce que je pouvais exprimer. Le passé qui m'accable, m'encombre d'un fardeau sans limites me l'avait pourtant bien appris. Les bonnes convenances de la lignée Valentini, à vouloir souffler des mots ne visant qu'à glorifier la race supérieure de l'aristocratie. « Ne parle pas pour rien dire, Lucia, tu dois apprendre à parler comme le veut les exigences de ton rang »
Plus qu'un fardeau, un mode de vie obligatoire que l'on m'avait imposé sans même me demander si cela m'était égal ou non. Alors bizarrement, ce sentiment est étrange, ou du moins il pourrait le paraître pour quelqu’un d'extérieur à tout ça, à quelconque qui aurait un peu de bon sens en vérité ! Mais....je me sentais libre, heureuse de pouvoir avoir des mots profonds, qui ne tourne pas autour de l'argent, de la famille, des mariages arrangés.

En voilà une phonation qui résonnait lourde dans mon coeur. Me rappelant inévitablement le terrible destin qui m'attendait sans aucun détour. Ce qui me faisait le plus peur, ce n'était pas de finir ma vie avec un homme que je n'aimerais surement jamais...Non c'était l'inéluctable moment où mon père me demanderait d'accomplir ce pourquoi il m'a engendrée avec ma mère. Le regard de cet individu qui me battait sans ménagement et sans aucune once de sentiments. Bien évidemment que je ne voulais pas me marier, que j'espérais pouvoir connaître le plaisir d'aimer quelqu'un et d'être aimée, mais malheureusement la piètre destinée n'appartient pas aux plus audacieux. Il était impensable, inconcevable même à mes yeux, que je puise me rebeller de nouveau contre padre...Et Mana le savait, elle se riait, elle jouait de cela pour m'éloigner de Lysander. J'en avais conscience...D'un autre côté, elle avait raison...Je ne pouvais aller à l'encontre de ce qui m'attendait. Les lois italiennes étaient formelles et irrévocables. Et pour combien de temps encore ? Je l'ignorais. C'est pour cette raison que j'avais refusé de chercher à améliorer mon espace, n'ayant ajouté que des livres, et des tableaux. Alors pourquoi changer d'avis et vouloir décorer du jour au lendemain me direz vous ? Tout simplement, pour avoir une raison de revoir le brun, de pouvoir passer de nouveaux moments avec lui...Avant que le glas ne sonne.

Un rire léger s'échappa de mes lèvres quand il parla de concombre de mer. Si je me souviens bien, c'est un animal marin appelé aussi holothurie. J'avoue ne pas comprendre la comparaison et c'est sûrement cette originalité qui m'aura décroché un rire cristallin. Décidément quel idiot ! Pourtant je mentirais si je disais que je ne l'aimais pas tel qu'il est. C'est son côté à faire rire les autres, sa gentillesse, sa douceur, sa façon de vouloir me changer les idées, comme me rassurer, sa présence qui a fait naître cette flamme qui est en moi.

Hé mince, faut croire que je suis vraiment tombée amoureuse en faites...
Et pourtant il ne fallait pas, pas vrai ? D'ailleurs sa réponse à ma question concernant le groupe me laissa un peu sans procédé de rebondissements. Je m'en voulais bien évidemment encore car j'étais complètement fautive s'il avait encore du mal à récupérer sa voix aujourd'hui. Enfin si mes cookies et le café que je venais de lui faire pouvaient lui donner du baume au coeur, l'empêchait de penser à ce qui s'était passé même si c'était tâche impossible, c'était le plus important à mes yeux. Qu'il aille bien.

▬ Et quand est-ce que vous allez donner votre premier concert ?

Peut être que c'était encore trop soudain, mais j'avais hâte de l'entendre jouer, j'étais persuadée au fond de moi que ce jeune homme débordait d'un potentiel incommensurable , je l'avais ressenti ce jour là où nous nous sommes rencontrés dans la salle commune. Il ne jouait pas de la musique pour faire du bruit, il essayait de transmettre des émotions, toucher le cœur des personnes, comme pour laisser une trace indélébile, marquer l'esprit. Il me rappelait moi quand j'étais plus enfant, que je découvrais le plaisir des notes jouées au violon, la sonorité des cordes frottées par l'archet. Regardant alors le brun un instant, alors que je trempais mes lèvres dans le breuvage théine, je jetais mon regard sur le livre que j'avais caché, et les joues partiellement rouges, le regarde détourné, une petite moue, je posais cette question, complètement inattendue.

▬ Est-ce...que...tu....as déjà été amoureux ?

Sûrement que la réponse était idiote, mais je ne m'attendais pas vraiment à juste une affirmation ou une négation. Et puis ça me permettrait peut être aussi d'en apprendre un peu plus sur lui ? Il savait beaucoup de choses à mon propos, mais moi à part sa passion, sa famille, je ne savais rien de lui. De plus, s'il avait une personne dans son coeur, au moins je serais fixée, et ça pourrait me donner une raison de refouler complètement ce que je ressens pour lui.



Revenir en haut Aller en bas
Lysander Sedley
En vacances |:| En Irlande
avatar
Masculin
Messages : 93
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célib'
Nationalité : Irlandais
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Lun 23 Avr - 0:05
Don't be afraid
Entendre et voir la belle italienne rire met du baume au cœur, elle qui est toujours avec une moue indifférente sur le visage, les yeux cachés par son bandeau comme si rien ne l'atteignait. Alors la voir heureuse ainsi, même si c'est que temporaire...
ça fait du bien. L'absence du bandeau symbolise une espèce de... de liberté pour elle, comme si elle mettait de côté ses craintes et ses problèmes. En tout cas, je le vois comme ça moi.

La question concernant le groupe est un peu délicate, vu l'état de ma gorge et par extension de ma voix c'est compliqué pour moi de bosser avec eux. Mais j'y vais quand même, au moins pour bosser l'instru et les musiques solo de Melody. Même si à chaque fois je crève d'envie de chanter.... Je suis bien obligé de me brider, sinon je vais faire juste faire empirer les choses. C'est déjà suffisamment compliqué pour moi de passer autant de temps sans chanter, alors j'aimerais bien ne pas prolonger la situation plus que nécessaire.

Donc bon... c'est un peu dur, mais je survis on va dire. J'ai tes cookies pour me remonter le moral.

J'en profite d'ailleurs pour me resservir, ne mettant pas très longtemps à me rappeler la réponse à la prochaine question.

Hum... Normalement, c'est le moins prochain. On devrait jouer dans un bar, si tout se passe bien.

Le stressé que je suis pense toujours que c'est possible que ce soit annulé ou un truc du genre. Normalement, il n'y a pas de raison pour que ça arrive, mais bon... on sait jamais.

Est-ce...que...tu....as déjà été amoureux ?

Je bug un peu sur la question, c'est pas complètement hors contexte ça? Enfin je veux dire... on parle de concert et du groupe, et tout à coup on se retrouve la-dessus. Paie ta transition de malade, ou bien j'ai complètement raté un épisode. Je me réfugie temporairement dans mon café le temps de trouver quoi répondre, finissant la tasse au passage.

Eh bien... Je l'ai déjà été oui, même si c'était pas le grand amour et tout... je veux dire, ça n'a pas duré très longtemps. A peine un an.

Ça n'avait effectivement pas duré longtemps. Elle avait rapidement été trop envahissante, et ça m'avait dégoûté. Pour que je suis encore seul, alors que je pourrais sortir avec quelqu'un de différent presque tout les jours.

Pourquoi cette soudaine question. Est-ce que toi... quelqu'un t'as tapé dans l’œil?

Si c'est le cas, je veux absolument savoir qui c'est!

Codage par Libella sur Graphiorum


"Everyone in the world will know my voice!"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» un livre inedit de lucia dos santos
» Marie-Lucia Pinaud
» Lucia chante les psaumes
» Diana Damrau sings Lucia Di Lammermoor Mad Scene live (Soprano allemande)
» AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Résidences :: Résidences surveillées-
Sauter vers: