AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: IRS - Bâtiment principal :: RDC : Bureaux et formalités :: Bibliothèque Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Par Delà Le Bien Et Le Mal [PV Erika]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Krasarc Orzeïn
Membre absent
avatar
Masculin
Messages : 137
Né(e) le : 15/05/2000
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1er Année
Situation amoureuse : Aucune
Nationalité : Allemand
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t846-ici-krasarc-orzein-pour-vous-servir

Ven 23 Fév - 9:21
Depuis combien de temps maintenant était tu sous cette intense et perpétuelle surveillance ? Depuis les important incident dont tu avais était la source tu n'avais plus eu le droit a la moindre intimité, constamment surveiller, constamment espionner, les caméras de ta chambre était braqué sur le moindre de tes fait et geste et chaqu'un des surveillant qui t'accompagnait quand tu sortait ne cessait de planter leurs regard sur toi.
Cette ambiance qui rendrais fou n'importe quelle paranoïaque n'était que plus importante couplé a ce manque de sang, cela faisait tellement de temps que tu n'avais pas put boire une seul goutte de sang et cela avait un reel impact sur ta santé !

Aujourd'hui pour essayer de tenir une journée de plus tu vint passer ton temps a la bibliothèque, non pas pour lire car tu n'en avais rien a foutre de tout ces livres mais uniquement parce que c’était le lieu le plus calme de toute l'académie et ainsi cela te permettait de clarifier tes pensée. Ton corp était marquer a certain endroit par des profonde trace de griffure que ce soit au niveau du cou, des poignet ou du torse, tu sentait encore et toujours quelque chose grouiller en toi et plus le temps passait plus cette sensation s'amplifiait, ton sommeil constamment hanté de cauchemars et de terreur nocturne t'avais doté de cerne qui alourdissait ton regard déjà bien trop lourd de base et couplé a cette nourriture dont le gout te donnais envie de vomir constamment quand tu la manger faisait qu'au final tu était plus blanc qu'un linge

Aprés de longue heures passer a la Bibliotheque, tu vint finir par sortir discretement, pourquoi donc ? Simplement car a force de rester la a te regarder, ce dernier avait décider de lire un livre en gardant un oeil sur toi, sauf que plonger dans sa lecture il avait finit par t'oublier. Ainsi tu put te retrouver dans les couloirs sans etre suivit par ce parasite ! L'envie de sauter sur un etudiant et d'en profiter pour le vider de son sang t'etait venu a l'esprit mais rapidement l'idée de retourner en isolement te fit rapidement changer d'avis.
Ce n'est qu'en marchant dans les couloirs que tu revis une tête que tu connaissait, celle d'une jeune femme au cheveux rose qui était dans ta classe, en temps normal tu n'en avais rien a foutre des personne de ta classe, néanmoins pour cette personne tout était différente, déjà car c’était l'une des rare a venir de ton pays mais surtout...elle avais un gros problème celle la ! Tu avais remarquer qu'a tout les cours elle t'observait avec encore plus d'insistance que tout les surveillant réunis ! Jamais elle ne te lâchait du regard et cela avait finit par te taper sur les nerf !

Bien décider a clore cette histoire rapidement tu vint brusquement attraper le bras de cette personne pour la traîner de force dans un recoins a l'ecart a quelque pas de votre position, la plaquant contre le mur tu posa ta main sur sa bouche pour ne pas qu'elle hurle, venant transpercer son regard du tient, tu resta de longue seconde a l’écraser avec ton aura carnassière avant de lui dire le plus froidement du monde.

-"Je te prévient ma petite...crie, hurle ou appel a l'aide et je t'arrache un œil c'est compris ? Tu vas être une gentille fille et être bien docile ! Maintenant je veux que tu me réponde et ne t'avise pas de mentir ou je commencerais par arracher ta langue avec mes dents ! Bien...maintenant tu vas m'expliquer c'est quoi ton problème ! Je te vois en cours, tu n’arrête pas de me fixer comme un chien fixerais un gros gâteau !"

Et en disant cela, tu vient retirer ta main de sa bouche pour qu'elle puisse répondre, a bien l'examiner elle était assez mignonne et sa peau claire était une tentation pour toi, tu désirait ouvrir doucement sa chair pour venir goûter son fluide carmin, néanmoins il te fallais te retenir, toujours te retenir..


Dernière édition par Krasarc Orzeïn le Sam 3 Mar - 10:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erika Ackermann
Membre absent
avatar
Féminin
Messages : 47
Né(e) le : 03/08/2000
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : première année classe 1°A
Situation amoureuse : Aucune
Nationalité : Allemande
Commentaires/Citations : Tränen, Ärger, Mitleid, Grausamkeit,
Frieden, Chaos, Glaube, Verrat
Wir werden gegen unser Schicksal ankämpfen
Wir dürfen uns nicht in unser Schicksal ergeben.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1293-presentation-d-erika-arckermann#12258

Ven 23 Fév - 22:52
♥️
PAR DELÀ LE BIEN ET LE MAL
ft. Krasarc Orzeïn


Je marchais tranquillement dans les couloir, avant les cours avec pour intention d'aller me griller une clope dans la cours histoire de me détendre et de me canaliser après cette nuit épuisante. En effet je n'avais pas réussi à fermer l’œil de la nuit et ça pour raison le fait d'être en sacrée manque, en manque de quoi ? De torture et de douleur physique évidemment, ça faisait des mois que je n'avais pas pu approcher une lame, une si belle lame, tranchante, aiguisée et lisse... J'en frissonna rien qu'à y penser.

Mon teint était plus pale que d'habitude, ce qui me valut des questions de mes camarades de chambres et une inspection complète à l'infirmerie tôt ce matin, j'étais donc dispensée de cours pour aujourd'hui, on me conseilla de me reposer, Après avoir dormi un peu, avoir prit une très longue douche brûlante et enfin habillée je décida d'aller m'aérer et lire un peu à la bibliothèque. Mais ça c'était avant de le croiser...

Il était là, Krasarc. Cet homme si mystérieux et envoûtant, il était à lui seul la force qui me poussait à avancer, comment dit-on déjà en anglais ? Ah oui ! "He will be mine."
Il m'attrapa par le poignet d'une force et d'une puissance inouïe avant de me plaquer sauvagement contre un mur, mon dos heurta violemment ce dernier ce qui me fît frissonner toute entière. Il plongea son regard déterminé dans le mien avant de me parler avec violence et conviction dans un mélange d'Anglais et un peu d'Allemand que j'affectionnait tout particulièrement.

Ah oui ? Il avait remarqué que je le fixait ? Ce n'était pas compliqué en même temps, j'écrivais mes cours, mais je ne le lâchait pas du regard une seule seconde, il me fascinait, m’obsédait, m'émerveillait...

"Hihihi... Hurler ? Pourquoi faire ?" A l'instant même où je disait cette phrase, je décida de poser ma main gantée sur son épaule et je rapproche mes lèvres de son oreille pour murmurer :
"Depuis que je t'ai vu au tribunal en Allemagne, mes pensées sont tournées vers toi, tu me fascine... Tu dégages une telle puissance, une confiance en toi et une assurance que je n'ai jamais vu avant et que je n'ai jamais retrouvé. J'ai bien failli arrêter de respirer en te voyant le premier jours dans la classe, je sais qui tu es Krasarc, quand j'étais internée à Berlin, j'ai lu tous les articles possibles sur toi..."
Mes paroles étaient suaves, il était là, si proche de moi et je pouvais enfin le toucher...
Revenir en haut Aller en bas
Krasarc Orzeïn
Membre absent
avatar
Masculin
Messages : 137
Né(e) le : 15/05/2000
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1er Année
Situation amoureuse : Aucune
Nationalité : Allemand
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t846-ici-krasarc-orzein-pour-vous-servir

Sam 24 Fév - 0:53
"Pardon ?" Ce mot vint résonner en echo dans ton esprit, la réaction de cette étudiante était...perturbante ! Non seulement elle semblait se satisfaire de ce qui était en train de lui arriver, pis encore elle en profiter même pour venir se coller a toi et te murmurer d’étrange propos, cette femme...elle était en train d'avouer qu'elle t'avais vue au tribunal lors de ton procès et que ton être tout entier la fasciner, cette femme semblait avoir fait beaucoup de recherche a ton sujet et c'est pourquoi tu mit de longue seconde a ordonner tes penser, une personne pareille qui était complètement absorber par toi...tu n'avais jamais eu l'occasion de rencontrer un tel spécimen. Ton regard était passer de la confiance a la confusion mais rapidement il laissa place a une grande froideur qui vint faire echo avec ta voix caverneuse.

-"Tu ne sais rien de moi pauvre créature ! J'avoue avoir été surpris de ta confidence, tu est bien la première a me voir avec ces yeux, néanmoins tu n'est qu'une petite fille qui veut toucher les abysses en pensant etre capable de ne pas tomber ! La réaliter est différente que tout ce que tu a put lire et je n'ai pas de temps a perdre avec une personne comme toi..."

Puis soudainement des pensées particulièrement délicieuse te traversèrent l'esprit, cette jeune fille était tenace, tes propos qui effrayer le commun des mortel ne ferais qu'agrandir sa curiosité, plutôt que de vouloir t'en débarrasser...pourquoi ne pas l’entraîner dans ces abysse avec toi ? Pourquoi ne pas lui montrer que le monstre qu'on décrivait en parlant de toi était complètement différent de ta vrais nature ? Dans ce monde il existe deux catégorie distincte, les proie et les prédateur et dans ton cas tu était un super-prédateur ! Tu le savais pertinemment et ce n'est pas pour rien que ton nom était populaire dans cette académie...Krasarc Orzeïn était synonyme de danger, et tu allais lui en faire comprendre le sens. Ton regard glacial devint brûlant de désir...mais non pas un désir innocent, il s'agissait bel et bien d'un désir carnassier, tu était littéralement entrain de lui aspirer son âme du regard, tu découvrais tes dents sous ton sourire affamée et l'idée de lui montrer ton monde fit battre ton cœur au même rythme que durant tes transes vampirique.

Attrapant son menton de deux doigts, tu releva sa tête pour venir la regarder de haut, ton autre main c'etait emparer de ses deux poignet pour les plaquer au dessus d'elle, contre le mur, et tu resta de longue seconde a dévorer son regard en position de supériorité, tu ne disait absolument plus rien, le silence était devenue ton royaume et la pression que tu exerçait semblait faire taire la nature elle même, le silence était devenue le tyran de ce monde, un tyran qui était a ton service, ce silence assourdissant rendait le temps si lent si bien que de longue heure semblait c'etre écoulée ainsi, faisant durée ce calme pour rendre l'attente de tes futur paroles interminable mais également insoutenable tu vint finir par lâcher d'une voix terriblement caverneuse et remplis de sadique, si la mort pouvais parler avant de faucher les âme, elle aurait eu la voix de Krasarc a ce moment même.

-"Le ressent tu ? Cette sensation qui bouillonne en toi ? Oui il est trop tard...tu est déja ma marionnette, je peut t'égorger la maintenant si je le désir, tu est completement a ma merci et impuissante, je devrais t'ouvrir doucement les veine pour voir si ton sang est a mon gout...ou peut etre que je devrais attendre...hmmm...çela doit etre insoutenable de ne pas savoir ce qui t'attend pauvre inconsciente ! Tu a voulut regarde dans les abysse, maintenant l'abysse regarde au fond de toi !"
Revenir en haut Aller en bas
Erika Ackermann
Membre absent
avatar
Féminin
Messages : 47
Né(e) le : 03/08/2000
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : première année classe 1°A
Situation amoureuse : Aucune
Nationalité : Allemande
Commentaires/Citations : Tränen, Ärger, Mitleid, Grausamkeit,
Frieden, Chaos, Glaube, Verrat
Wir werden gegen unser Schicksal ankämpfen
Wir dürfen uns nicht in unser Schicksal ergeben.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1293-presentation-d-erika-arckermann#12258

Sam 24 Fév - 1:19
♥️
PAR DELÀ LE BIEN ET LE MAL
ft. Krasarc Orzeïn


Je frissonnais de tout mon corps, il venait de plaquer mes poignets au dessus de ma tête avec tant de passion, me faire peur ? Il pensait vraiment en être capable ? Comme c'est grisant... mes yeux bleus retrouvèrent leur éclat azur qu'ils avaient perdus, un sourire amusé se dessina sur mes lèvres pales. J'étais fascinée par sa façon d'être et d'agir sur moi.

Mon souffle se fait plus lourd qu'avant, un léger rire de ma part se fit entendre, une pauvre créature ? Vraiment ? Je ne demandait qu'à être sienne alors il ne m'effrayait pas pour le moins du monde, au contraire....

"Tu veux me faire peur en me menaçant ? Moi avoir peur de me blesser ? Tu me fais rire mon cher... A ton avis ? Pourquoi suis-je enfermée ici..?"
Ces derniers mots, je les susurrait d'une voix aussi douce et sensuelle possible, je désirait l'intriguer mais aussi le provoquer... Le douleur est une douce drogue, un poison que j'aime avec passion....

Alors qu'il me regardait avec envie et passion, je me décida à me mordre la lèvre inférieure à sang, un filet de ce liquide chaud coula le long de mon menton jusqu'à mon cou blanc et immaculé, je savais très bien ce que je faisais et que c'était le tenter... Mais, j'aimais ça...

"Et bien alors mon mignon ? Tu ne t'attendais pas a ce que je me fasse mal avant que tu n'aies eu le temps de me toucher ? Il va falloir être plus rapide la prochaine fois"
Sur ses mors je lui fît un clin d’œil provocateur en lui tirant légèrement la langue pour le titiller encore plus...
Revenir en haut Aller en bas
Krasarc Orzeïn
Membre absent
avatar
Masculin
Messages : 137
Né(e) le : 15/05/2000
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1er Année
Situation amoureuse : Aucune
Nationalité : Allemand
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t846-ici-krasarc-orzein-pour-vous-servir

Sam 24 Fév - 9:37
"Mais qu'est ce que...."  L’incompréhension total, cette femme ressentait bien les menaces de Krasarc mais elle continuait de parler avec autant d'arrogance, elle semblait avouée que la souffrance ne lui faisait nullement peur, bien au contraire, était-ce une masochiste qui c’était retrouvé ici après c'etre mutilé ? Néanmoins la ou tu fut complètement perturber c'est au môment ou elle vint faire saigner sa lèvre avant de faire un clin d’œil en tirant la langue. Ce liquide vermeille qui coulait jusqu’à son cou si claire...cela faisant tellement longtemps que tu n'avais pas put boire ce nectar divin, ton cœur battait si fort que tu sentait ses vibration dans ton crâne, cette femme savait ce qu'elle faisait ce qui rendait cette situation horrible ! Céder a ton envie et venir boire ce sang était tout ce qu'elle attendais et jamais tu n'avais vécu cette situation ! Il était hors de question qu'une gamine te manipule de la sorte, tu essayait de paraître indifférent néanmoins tu n'avais même pas remarquer ce filet de bave qui coulait le long de tes lèvres, tu n'en pouvais put et c'est pourquoi ta main qui maintenait ses poignet vint se hisser pour retomber avec puissance sur sa joue, tu avais eu envie de fermer le poing mais il fallais éviter de laisser des marques, ainsi tu vas cracher avec une intense colère causer par cette sensation de frustration qu'elle avais semer en toi.

-"Pour qui tu te prend salope ? Je me suis tromper en fait, tu est juste une folle ! Alors maintenant tu vas arrêter de m'emmerde parceque maintenant que je sais de quelle trempe tu est je m'arrangerais pour te tuer de la manier la plus douce possible si tu m'emmerde encore un peu trop !"

Sur ta main tu vint voir qu'une longue traîner de sang y était déposer, cachant cette main dans ton dos tu vint faire semblant d'en avoir finit et tu t'empressa de repartir vers une autre allée sombre, au moment ou tu n’était plus avec cette femme, tu vint littéralement sauter sur ta main, ta langue aspira tout le sang comme un tamanoir aspirerais les fourmis dans une fourmilière, tu haletait comme un animal mais le pire était a venir, le gout de son sang...il était divin ! Au moment d'entrer en contact avec ta langue baveuse d'envie, tu ressentit tout ton corps frissonner si bien qu'un gémissement te fut arracher, il n'y avais qu'une petite dose, mais la qualité de son sang faisait partie des meilleurs que tu n'avais jamais put goûter, pourquoi fallais t'il qu'il appartienne a une folle pareil ? Ce plaisir insoupçonnée t'avais fait complètement oublier de verifier si personne ne t'avais suivit.
Revenir en haut Aller en bas
Erika Ackermann
Membre absent
avatar
Féminin
Messages : 47
Né(e) le : 03/08/2000
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : première année classe 1°A
Situation amoureuse : Aucune
Nationalité : Allemande
Commentaires/Citations : Tränen, Ärger, Mitleid, Grausamkeit,
Frieden, Chaos, Glaube, Verrat
Wir werden gegen unser Schicksal ankämpfen
Wir dürfen uns nicht in unser Schicksal ergeben.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1293-presentation-d-erika-arckermann#12258

Sam 24 Fév - 18:26
♥️
PAR DELÀ LE BIEN ET LE MAL
ft. Krasarc Orzeïn


Ça faisait des années qu'on ne m'avait pas giflé comme ça, avec tant de passion, de frustration et de puissance... Qu'elle force ! C'était tellement agréable, j'ai été obligée de me mordre la langue pour ne pas gémir ou soupirer de plaisir... Cette sensation m'avait tant manquée... Me gifler moi même ne faisait clairement pas le même effet ! Pour qu'il en vienne a cette mesure, je lui avait vraiment fait perdre tous ses moyens, alors c'est que ça fait comme sentiment d'être supérieur à l'autre ? C'est... Indescriptible ! Mais je n'aime pas ça. Je préfère être à sa merci sans avoir le choix, coincée comme tout à l'heure quand il tenait mes poignets d'une seule main avec force... J'en frissonne encore !

Quand il tourna les talons je ricana légèrement, "Salope et folle hein ? s'il savait..."

Il ne croyait quand même pas que j'allais rester comme une ahurie dans le couloir ? C'est à pas de loup que je le suivait, et il ne s'en rendait même pas compte... Il était trop absorbé pas mon sang sur sa main, il lécha ce dernier comme un drogué en manque depuis des années, c'était grisant... Un léger gémissement se laissa entendre, il était rauque... Ça me fît frissonner de tout mon être !

Je l'approcha doucement et furtivement et posa mes mains sur ses épaules en susurrant suavement à son oreille :

"Alors ? Mon sang te plaît ?"
Revenir en haut Aller en bas
Krasarc Orzeïn
Membre absent
avatar
Masculin
Messages : 137
Né(e) le : 15/05/2000
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1er Année
Situation amoureuse : Aucune
Nationalité : Allemand
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t846-ici-krasarc-orzein-pour-vous-servir

Dim 25 Fév - 1:17
Le contact d'une main étrangère qui fut rapidement révéler au son de la voix de sa propriétaire, tu ressentie une intense gêné a l'idée de t’être fait avoir si stupidement, tu venait clairement de tomber dans son piégés et voila que tu agissant comme elle l'avais voulut, tu resta un long moment immobile, a respirer lourdement toujours confus par le goûts sublime de ce nectars vermeille, puis tu vint te redresser avant de te retourner pour lui faire face, ton regard brillait d'un désir renouveler, le gout du sang t'avais exploser en pleine bouche et tout tes vices et envie brillait plus fort que jamais, ton regard semblait hurler haut et fort "Désormais je vais faire ce que je veux de toi", l’adrénaline qui était produite par ton corp semblait te redonner une seconde vie, et une force nouvelle, attrapant son menton brutalement, tu approcha ton visage pour etre a quelque centimètre d'elle, désormais tu ne cachait plus tes envie, le maelstrom émotionnel qu'elle t'avais fait vivre avait exploser pour laisser place au même Krasarc qu'au Tribunal, un homme au visage qui ne trahissait aucune émotion mais qui changeait pour afficher ce que son propriétaire voulais montrer.

-"Très bien gamine, tu a gagner en quelque sorte, je sais pas ce que tu veux de moi mais si c'est de l’intérêt que tu souhaite tu vas en avoir, désormais tu est ma chose, ma créature, dans un sens ça m'arrange j'avais besoin d'une poche de sang sur patte ! Si tu n'avais pas un sang aussi délicieux je ne pense pas que tu aurait eu ce privilège."

Cette jeune femme étrange c'etait bien amuser avec tes pulsion, maintenant la danse allais changer et tu deviendrais le maitre de ce ballet déchaîner, comment ? Simplement en allant plus loins qu'en se contentant de provoquer, tu allais mettre cette femme a terre et tu savais comment, brusquement ta bouche fondit sur celle d'Erika telle un faucon filant sur une proie, tes deux lèvres vint saisir celle de cette femme dans un etrange baiser dont le rôle était a la fois de rendre ivre de plaisir cette masochiste mais également afin de pouvoir t'abreuver de son sang, pressant tes dents sur sa chair tu mordais sa lèvres assez fort pour augmenter le flux sanguin, ce baiser vorace était a la fois intense, impitoyable et tellement brutal, le plus troublant était surement la facilité avec laquelle tu pouvais agir de la sorte, l'intensité de ce contact allais en contradiction avec l'absence de sentiment que tu ressentait en agissant de la sorte. Une fois temporairement satisfait ton bras qui s'était glisser au dessus de ses hanches vint vous séparer brutalement, tu vint la faire cambrer légèrement en arrière pour que ton regard plonge directement dans le sien par le dessus, afin d'affirmer encore plus ta domination

-"Et comment dois-je appeler mon nouveau jouet ?"
Revenir en haut Aller en bas
Erika Ackermann
Membre absent
avatar
Féminin
Messages : 47
Né(e) le : 03/08/2000
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : première année classe 1°A
Situation amoureuse : Aucune
Nationalité : Allemande
Commentaires/Citations : Tränen, Ärger, Mitleid, Grausamkeit,
Frieden, Chaos, Glaube, Verrat
Wir werden gegen unser Schicksal ankämpfen
Wir dürfen uns nicht in unser Schicksal ergeben.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1293-presentation-d-erika-arckermann#12258

Dim 25 Fév - 1:55
♥️
PAR DELÀ LE BIEN ET LE MAL
ft. Krasarc Orzeïn


Il était face à moi, sa main sur mes hanches... Ce contact était chaud... Puissant et tellement plaisant.... J'en frissonne encore ! Il l'avait dit, j'étais à lui... Peut être pas comme je l’espérait, mais c'était un début qui me plaisait. Mon sang battait mes tempes à ce moment précis, mon esprit s'embrumait...  
Il plongea son regard dans le mien ce qui me déstabilisa beaucoup, j'étais devenue une poupée de chiffon, il faisait ce qu'il voulait de moi ce qui ne tarda pas à se vérifier, il me vola un "baiser" violent, chaud et légèrement douloureux car il mordait ma lèvre inférieure avec passion, mais c'était tellement agréable... Envahie par un frisson qui me transperça jusqu'à mon âme je passa ma main dans son dos et agrippa sa chemise d'une main et son épaule de l'autre.

Quand il me relâcha mon souffle était suave, court, lourd et tellement chaud... Je tremblait presque d'excitation et de passion... J'en voulais tellement plus... Qu'il me plaque contre un mur pour me mordre de toutes ses forces à m'en laisser des marques bleutés, ces marques de passion...

Essoufflée je secoua légèrement la tête pour remettre mes idées en place, il fixait mes yeux bleutés comme pour sonder mon âme et y imposer sa marque au fer rouge... Son regard était brûlant comme le cœur d'un volcan en éruption, emplit de passion... J'essaya de répondre quand il me fît basculer en arrière pour que mon corps se cambre, il réagissait à ses moindres désirs comme s'il ne m'appartenait plus... C'était tellement agréable, cette sensation de domination, il exerçait une pression suffisante avec sa main pour me marquer sans que ce soit douloureux, qu'elle tendre torture... Je pris une grande respiration avant de soupirer mon nom :

"Erika, Je m'appelle Erika Ackermann."
Revenir en haut Aller en bas
Krasarc Orzeïn
Membre absent
avatar
Masculin
Messages : 137
Né(e) le : 15/05/2000
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1er Année
Situation amoureuse : Aucune
Nationalité : Allemand
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t846-ici-krasarc-orzein-pour-vous-servir

Dim 25 Fév - 10:33
Erika, tel fut son nom, semblait réelement prendre un plaisir fou dans cette acte intense et violent, ces maniere de réagir a ton baiser vorace te rappelais tes propres réaction quand tu venais assouvir ton manque de sang, d'ailleurs bien que tu du te résoudre a uniquement boire son sang par sa levre, cela ne t'avais pas empecher d'etre en extase durant toute la durée de ce contact, son sang avait vraiment un gout exceptionnel et tu comptait bien le consommer le plus souvent possible.
Sans retirer ton emprise, tu te mit a repondre a Erika les levres ecarlates.

-"Erika hein ? Je ne sais pas ce que tu cherchait a faire depuis tout ce temps, ni ce que tu a en tête mais je te le répète, désormais tu m'appartient, ton sang est d'une rare qualité et j'avais besoin de quelqu'un qui puisse m'abreuver régulièrement"

Venant ensuite replacer ses cheveux, tu te mit a examiner son corps minutieusement, remarquant ses long gant, dans un sens tu essayait de te rappeler si tu l'avais vue au Tribunal mais tu essayais surtout d'en savoir plus sur cette étrange créature, n'a t'on jamais vue un animal prendre plaisir a l'idée d’être chasser par son prédateur, pourtant cette Erika prouvais par sa simple existence qu'elle allais a l'encontre de toute les règles.
Revenant a ses yeux, ton regard froid semblait c'etre réchauffer d'un intérêt nouveau, cela était grisant de rencontrer quelqu'un qui prétendais tout savoir de vous alors que vous ne connaissez rien de lui

-"Maintenant dit moi tout ce que tu sais sur moi, pourquoi je te passionne autant et surtout pourquoi tu t'est retrouver dans cette académie de malheurs !"
Revenir en haut Aller en bas
Erika Ackermann
Membre absent
avatar
Féminin
Messages : 47
Né(e) le : 03/08/2000
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : première année classe 1°A
Situation amoureuse : Aucune
Nationalité : Allemande
Commentaires/Citations : Tränen, Ärger, Mitleid, Grausamkeit,
Frieden, Chaos, Glaube, Verrat
Wir werden gegen unser Schicksal ankämpfen
Wir dürfen uns nicht in unser Schicksal ergeben.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1293-presentation-d-erika-arckermann#12258

Dim 25 Fév - 16:02
♥️
PAR DELÀ LE BIEN ET LE MAL
ft. Krasarc Orzeïn


Krasarc me tenait toujours dans ses bras avec force, il avait légèrement relâché son étreinte. Cherchait-il a ne pas me faire trop mal volontairement ? Il déclara de nouveau que je lui appartenait, ça me fît frissonner de nouveau...

Je n'avais pas lâché son dos, il m'examinait avec minutie mais aussi avec une grande douceur, ce que je ne pensais pas déceler chez lui, il fît glisser ma chevelure rose entre ses doigts puis saisit ma main et examina mon gant songeur, que pensait-il ? Je remonta ma main qui était dans son dos pour toucher sa chevelure mais réfléchît entres temps, je portais toujours mes gants, alors ça ne servait à rien, je me contenta alors de poser ma main sur sa nuque.

Il planta son regard de nouveau dans le mien, il était devenu plus chaleureux, plus "doux" ? Cela m’intriguait... Était-ce mon sang qui l'avait rendu plus calme ? Lui qui m'avait giflé un peu plus tôt ? Il était tellement fascinant...

Je redoutais ce moment, il me demanda alors comment et pourquoi je m'étais retrouvée ici, je lâcha alors sa nuque en me remettant à lui, s'il me lâchait je finirais par terre c'est sûr, c'est avec surprise que je constata qu'il ne m'avait pas lâché mais me tenait fermement dans le creux de son bras. J'enleva alors mes gants d'une main tremblante, je ne les quittait jamais devant personne... Et pour cause il pût constater que mes poignets gardaient une marque qui resterait sûrement a vie, la marque d'une corde sur mes deux poignets, la corde qui m'a tenue attachée, suspendue au plafond d'une cave pendant près de 10 ans de 8 heure à minuit le soir avec de légères pauses pour manger ce que l'on voulait bien me donner et pour passer par la salle de bains. Ainsi que les cicatrices que je m'était infligées au poignets au point de devenir addict à cette douleur... Je me décida à lui répondre en essayant de rester claire.

"Je.. Je sais pourquoi tu es ici et ce que tu as fais à ce médecin. Sache que je me fiche de ce que tu as fais, tu avais te raisons." J’espérais vraiment ne pas le froisser où le mettre en colère en disant ça... Mais c'était vrai, peu importe ce qu'il avait pu faire, on a tous notre passé plus ou moins sombre.

"Quand je t'ai vu au tribunal, il y a eu un déclic en moi, je ne sais pas si tu t'en souviens, on s'est regardés, tu sortais d’audience, tu as souris confiant et provocateur, détaché de ce qu'il se passait. Ça m'a fasciné... Moi ? Comme tu peux le voir mes poignets sont salement abîmés. J'ai été vendue par mes parents à une ordure qui se servait de moi comme d'un défouloir pour ses amis hauts placés... Il voulait me marier contre une grosse somme d'argent et a vu que je me mutilait j'y étais devenue accro à cette souffrance, cette douleur... J'ai pris la correction de ma vie ce jour là et... Je l'ai tué. Je ne me souviens de rien sauf de mon réveil à l'hôpital.
On m'a déclaré non responsable des mes actes avec comme condition de venir ici après mon "rétablissement" en H.P. et me voilà."

Ces mots étaient comme des pierres dans mon cœur... Mais au moins maintenant il savait tout.
Revenir en haut Aller en bas
Krasarc Orzeïn
Membre absent
avatar
Masculin
Messages : 137
Né(e) le : 15/05/2000
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1er Année
Situation amoureuse : Aucune
Nationalité : Allemand
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t846-ici-krasarc-orzein-pour-vous-servir

Dim 25 Fév - 19:10
-"Ce médecin était mon ami, je lui est ouvert la gorge et j'ai bu jusqu’à la dernière goutte de son sang juste pour satisfaire ma curiosité, en temps qu'ami cela devais être un honneur pour lui de m'offrir sa vie, il n'y a aucune autre raison autre que mon propre intérêt dans cette affaire"

Tu vint lui dire cela avec le ton le plus neutre du monde, tu n'avais aucun remord, aucune conscience qui te faisait regretter tes geste, tu agissait constamment en ton propre intérêt et cela se voyait, néanmoins cette manque d'empathie déstabilisait presque tout le monde, mais pas Erika qui continua d'expliquer ce dont tu lui avait demander, cette jeune femme était a la fois troublé de devoir reveler son passer mais elle etait également d'une grande inflexibilité.
Quand elle vint parler de ton sourire en sortant du tribunal cela te rappela ce moment, tu ne regardais personne en particulier ce jours la, tu te rappel avoir adresser un regard a la foule et avoir sourit, le même sourire que tu était en train de faire en te remémorant ce moment, le but de ce sourire était simple, a cette époque tu voulais simplement montrer a tout ses brebis innocente que le loup n'était pas abattue et que ton acte n'était pas celui d'un fou qui avais perdu le contrôle, mais celui d'un homme pleinement conscience de ses actes qui prenais un malin plaisir a assouvir ses désirs.

Erika continua a parler, et sans l'interrompre tu restait la, immobile, a la fixer de ce regard provocateur et ton sourire confiant, tu lui adressait le même faciès qu'au tribunal mais cette fois tu la visait bel et bien et cela se ressentait, l'intensité était d'autant plus grande et le message était différent il signifiait "Regarde comment je joue avec toi en usant de ce qui te touche le plus"
Néanmoins tu eut une moue déçu en écoutant ses révélations, au vue de sa personnalité inédite et son masochisme hors norme, tu t'attendais a entendre un passer beaucoup plus intéressant que celui d'une enfant martyr ayant simplement tuer son bourreau, néanmoins n’était-ce pas ce manque d’élément incroyable qui la rendait d'autant plus stupéfiante.

-"Tu est assez franche pour une Potion, tu aurais très bien put refuser de m'en parler ou me mentir, je n'arrive toujours pas a comprendre d'ou tu porte cette intérêt a mon égard, tu n'a jamais vue de prédateur dans ta vie ?"
Revenir en haut Aller en bas
Erika Ackermann
Membre absent
avatar
Féminin
Messages : 47
Né(e) le : 03/08/2000
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : première année classe 1°A
Situation amoureuse : Aucune
Nationalité : Allemande
Commentaires/Citations : Tränen, Ärger, Mitleid, Grausamkeit,
Frieden, Chaos, Glaube, Verrat
Wir werden gegen unser Schicksal ankämpfen
Wir dürfen uns nicht in unser Schicksal ergeben.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1293-presentation-d-erika-arckermann#12258

Dim 25 Fév - 21:34
♥️
PAR DELÀ LE BIEN ET LE MAL
ft. Krasarc Orzeïn


Il était vraiment devenu plus calme, il était comme apaisé. Était-ce qu'une façade pour mieux me faire tomber en suite ? Ou était il sincère ?

Je m'autorisa un geste que j’allais sûrement regretter par la suite... Alors que mon "bourreau" me tenait toujours dans ses bras et que mes mains étaient nues, tremblantes je lui posa une question tout en effectuant le geste lié :

"E-est ce que je peux te toucher ?"

D'une main frêle et certainement pas sûre de moi, je posa ma main sur sa joue, c'était chaud... C'était la première fois que je touchais quelqu'un de mon plein gré, qui plus est un homme. Comme il l'avait dit, je lui appartenait alors peut-être avais-je le droit de le toucher également...

Il eut un recul léger, de surprise peut être ?

"Trop franche pour une potion peut être ? Je ne suis pas un de ces petites filles qui se mutile ou qui pleure ou se murent dans le silence car on a abusé de moi. J'ai tué mon ravisseur, sans même une once de regrets ou de remords. Si je dois dire quelque chose je le dis. Peut être qu'au départ c'était pour oublier, mais j'y ai pris goût, la vive douleur d'une lame transperçant ma peau, la chaleur de mon sang coulant sur mon bras... un prédateur ? Mais qui de nous deux est la proie ?"


Une lueur qui ne s'était pas encore vue apparue dans les yeux de la jeune fille, une lueur de défis et de détermination mêlée à de la provocation. A cette phrase Erika appuya sur un petit bouton de son gant qui fit sortir une légère lame néanmoins très tranchante qu'elle appuya sur sa gorge assez fort pour qu'une coulée de sang apparaisse mais pas assez pour mettre sa vie en danger et créer une hémorragie.
Revenir en haut Aller en bas
Krasarc Orzeïn
Membre absent
avatar
Masculin
Messages : 137
Né(e) le : 15/05/2000
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1er Année
Situation amoureuse : Aucune
Nationalité : Allemand
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t846-ici-krasarc-orzein-pour-vous-servir

Dim 25 Fév - 22:32
Tu fut surpris de voir la main d'Erika s'approcher de toi, tu eu un bref mouvement de recule en plissant les yeux comme pour essayer de comprendre la raison de son geste, puis tu vint lâcher un léger soupire agacée avant de la laisser faire, après tout si cela l'amusait alors soit, cela ne t'embetter pas vraiment et tu n'avais pas de réel raison de lui reprocher ce genre de contact innocent, tu écoutait désormais les propos de Erika d'une oreille peut attentive, il fallais dire que ce qu'elle racontait en ce moment t’était d'une lassitude extrême, pourquoi donc ? Car tu assistait a l'argumentation d'une femme qui voulais prouver qu'elle était différente simplement en expliquant pourquoi, a tes yeux elle n'etait qu'une simple martyr ayant pris gout a sa condition et qui n'aurais pas été differente de Brook si elle n'avais pas des souhait si loufoque. Certe tu lui apportait de l'interet, mais ce n'etait pas sa condition ni son passer qui en était la cause.

Puis soudainement une phrase vint te faire hausser un sourcil avant de reconcentrer ton attention sur elle, elle etait en train de sous-entendre que tu était peut être la proie et elle le prédateur, le regard que tu lui lança était tellement...ironique ! Si les yeux pouvait rire, les tient auraient été hilare, tu avais la sensation d'entendre une fourmis prétendre dominer un lion, cela était absolument absurde et c'est pourquoi tu la fixait de nouveau complètement avec un sourire moqueur.

-"Ah parceque tu pense pouvoir etre de taille ? Tu est completement folle ou tu ne réalise vraiment pas la porter de tes mots ? Je dois vraiment te montrer a quelle point je peut t'ecraser d'un regard si je le désir ?"

Et soudainement une lame vint briller devant toi, sur le coup tu pensais qu'Erika avait eu cette élan de confiance car elle était simplement armée, et cela avais accentuer ton air moqueur car armée ou non, épée comme fusil tu savais parfaitement qu'a cette distance tu pouvais lui arracher l'arme et briser son bras, néanmoins la réaction qu'eu cette femme fut plus sournois, dirigeant la lame sur elle même elle vint se couper venant faire sortir un flux de sang beaucoup plus important que sur sa levre, voir autant de sang couler faisait battre ton cœur tellement fort, l'odeur de fer qu’émanait cette plaie te faisait trembler pour mieux t’enivrer, ta bouche vint se remplir de salive et une puissante chaleur vint alimentait ton corp alors que plus bas venait se hisser l'incarnation de ton désir malgres les murailles de tissue qui l'entravais. Tes yeux se mirent a trembler, vibrer, ils venait bouger au rythme d'une mitraillette tel le toxico que tu était quand soudainement tu vint tourner de l'oeil pour tomber puissamment sur sa plaie.

A ce môment ton cerveau semblait complètement déconnecter, plus aucune pensée n'affluait, seul ton corps agissait et c'est pourquoi tu te retrouvait, les dents planter dans sa blessure pour boire ce liquide divin, tu agissait au nom de tes pulsion et c'est ainsi que sous ton poid tu fit tomber Erika au sol, l’écrasant de tout ton poid tu la maintenait au sol, l’empêchant de bouger d'un milimettre, ta bouche pompait sa gorge alors que des râles bestial sortait de ta gueule, tout ton corps tremblait et pulser au rythme des battement du cœur de cette femme maintenant sous ton emprise
Revenir en haut Aller en bas
Erika Ackermann
Membre absent
avatar
Féminin
Messages : 47
Né(e) le : 03/08/2000
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : première année classe 1°A
Situation amoureuse : Aucune
Nationalité : Allemande
Commentaires/Citations : Tränen, Ärger, Mitleid, Grausamkeit,
Frieden, Chaos, Glaube, Verrat
Wir werden gegen unser Schicksal ankämpfen
Wir dürfen uns nicht in unser Schicksal ergeben.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1293-presentation-d-erika-arckermann#12258

Dim 25 Fév - 23:04
♥️
PAR DELÀ LE BIEN ET LE MAL
ft. Krasarc Orzeïn


En un instant je m'étais retrouvée de dans ses bras à au sol sous lui, il tenait ma main porteuse de la lame au sol fermement et appuyait de son autre main sur mon épaule pour m’empêcher de bouger, ce contact était si... Bestial

Ses dents plantés dans ma chair... C'était douloureux et si agréable... Tellement intense !  J'en tremblait, il poussa un gémissement un peu plus fort que les autres ce qui me fît me cambrer instantanément. Je lâcha ma lame et réussit a dégager un peu son emprise pour agripper sa chemise et griffer un peu son dos à travers cette dernière et de mon autre main sa chevelure ébène. Je tremblais comme une feuille et soupirait, je fus obligée de me mordre le lèvre de nouveau pour ne pas gémir sous cette tendre douleur qui me parcourait toute entière, mon corps était chaud... Ou alors était-ce le sien qui me tenait si chaud ?


Après quelques minutes passés acharné sur mon cou Krasarc se releva légèrement, "Déjà ?" Pensais-je, je ne voulais pas que ce contact s'arrête c'est alors que je le prit par la cravate et le tira fort vers moi alors que j'avais légèrement relevé mon buste. enfin "fort" c'est un bien grand mot, je ne savais pas combien de sang il m'avait prit mais ma vue était légèrement trouble. Ou alors était-ce l'effet de son parfum qui me faisait tourner la tête ? Un parfum viril, musqué qui me faisait frissonner... Je posa mon front sur son épaule musclée, non. Ce n'était pas son parfum, il jouait sur cet effet, mais il avait dû me prendre plus de sang que je ne pensait.

Peu importe, j'étais bien contre lui, et il ne semblait pas trop embêté par cette éteinte forcée, peut-être qu'il sentait que j'étais plus faible ?

"Je... Je peux rester un peu comme ça ? Ma tête tourne un peu..."

Je ferma les yeux un instant et senti ses mains brûlantes dans mon dos et une pression contre mes côtes, il me serrait dans ses bras..? Pourquoi..?
Revenir en haut Aller en bas
Krasarc Orzeïn
Membre absent
avatar
Masculin
Messages : 137
Né(e) le : 15/05/2000
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1er Année
Situation amoureuse : Aucune
Nationalité : Allemand
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t846-ici-krasarc-orzein-pour-vous-servir

Dim 25 Fév - 23:44
Ton visage était couvert de sang, jusqu'a ton cou, au môment ou la dernière gorgée de sang coula dans ta gorge tu vint te redresser, tu avait lentement repris conscience et tu était la, la tête diriger vers le ciel et le visage couleurs vermeille, tu haletait lourdement en sentant le gout du sang napper ta bouche, des milliers de pensée affluait de nouveau dans ton esprit et une immense sensation de bien-être prenait possession de toi, soudainement une traction vint t'attirer a nouveau dans les bras de cette femme qui t'avais si bien nourris, tu repensais a ces mains dans ton dos, celle qui t'avais griffer et frissonner sans t'en rendre compte, cette femme démente était reelement accroc a tout ce que tu pouvais lui faire subir et alors qu'elle semblait te demander de rester contre toi, tu vint glisser tes mains autour d'elle.

-"Si tu veux oui tu peut rester ainsi, tu m'a bien nourris tu a le droit a cette récompense, néanmoins tu insinuait etre le prédateur et moi la proie, tu pensais réellement me contrôler juste en te coupant de la sorte ? Tu pensais que j'allais t'implorer de me laisser boire ?"

Tu n'avais pas spécialement envie de la serrer dans tes bras néanmoins, ton expérience avec ta précédente poche de sang t'avais appris que savoir récompenser était la meilleures des solution pour obtenir ce dont tu voulais, un acte de tendresse était certe stupide pour toi, néanmoins pour Erika cela semblait précieux alors soit! si cela lui fait tant plaisir tu ne rechignerais pas a lui offrir quelque chose d'aussi simple en échange de son sang si précieux.

Restant un long môment dans ses bras, le temps semblait ralentir, étrange sensation que d'errer dans une fracture du temps, tu avais déjà expérimenté cela en plus fort néanmoins tu ne savais pas pourquoi cela se reproduisait et tu ne cherchais pas non plus a comprendre, l'essentiel en revanche était l'absence de ses perturbation qui t'avais hanté pendant tant de temps, la douleurs de ton crâne, la paranoïa constante, la lente démence qui t'avais controler depuis ces derniers mois semblait desormais s'evanouir graçe a cette femme, était-ce son sang ? Etait-ce elle ? Ou simplement un pur hasard ? Tu n'en savais rien et tu ne cherchais plus vraiment a y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Sujets similaires
-
» Par delà le bien et le mal Nietzsche, Friedrich
» Par-delà le bien et le mal
» au-delà de bien et du mal
» Nietzsche, Par-delà Bien et Mal
» Bien au-delà de nos peurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: IRS - Bâtiment principal :: RDC : Bureaux et formalités :: Bibliothèque-
Sauter vers: