À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: Indarë Reformatory School :: Présentations - étudiants Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La maladie est mon plus grand crime

Kô Shimoda
En attente de mise à jour
avatar
Masculin
Messages : 23
Né(e) le : 30/03/1999
Date d'inscription : 07/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : troisième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Japonais
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t128-la-maladie-est-mon-plus-grand-crime

Ven 13 Jan - 19:47
Nom Prénom
Surnom(s) : Aucun
Âge : 17 ans
Date de naissance :  30 Mars 1999

Lieu de naissance : Kobe
Nationalité : Japonais
Orientation sexuelle : ... Que est ce ?
Classe : 3ème année ( du à son retard)
Groupe : Forge/Potion
Raison : Kô a été envoyé dans ce lycée dans le cas d'une réintégration dans le système scolaire classique ainsi qu'un nouveau soins psychologique. La sociabilité de Kô devra aussi être à travailler.
Caractère

Kô est un jeune homme atteint de schizophrénie majeur et même si il la maladie s'est partiellement  calmé depuis le traitement, Kô à un comportement bien à lui. Sa maladie le rend émotionnellement très excessif et sensible et même si il n'a rien contre les gens il est parfois trop facilement irritable.  Un peu parano et violant  il a tendance à ne pas trop s'approcher des personnes qu'il ne connait pas, mais ce n'est pas pour autant qu'il est insociable. Kô s’intéresse toujours à tout ce que l'on lui raconte même les choses qui peuvent vous paraître banal peuvent l’intéresser, ne vous attendez cependant pas à avoir de long débat intellectuel le jeune homme est loin d'être le plus apte  à ce genre de conversation. Shidoma sait qu'il est malade et même si cela ne se voit pas aux premiers aborts il en souffres beaucoup, il le répète d'ailleurs souvent "savez-vous ce que c'est de vivre avec des voix qui vous parlent constamment dans votre tête ?". Il n'est pas conseillers non plus de vous en rapprocher trop, car quand Kô aime Kô le montre et même si pour vous certains gestes peuvent vous sembler déplacer ou gênant dans le monde de Kô ce n'est pas le cas (il lui arrive régulièrement de renifler ses amis).  Malgré tout il fera tout ce qui est en son pouvoir pour aider les gens auquels il tient  quitte à se sacrifier lui même. Dans son monde, son esprit est tel une méduse qui flotte dans l'océan, il lui est presque impossible de comprendre la réalité, il est très difficile pour lui de discerner le mal du bien il lui est même presque impossible de discerner le faux du vrai. Au niveau de ses activités elles sont assez simples : écouter les gens parler (Cela le repose), dormir ou boire du bubble tea et même si il n'est pas forcément passionné de sport ça ne l’empêche pas d'aimer en faire de temps en temps. Bref on l'aime, on le déteste à vous de choisir.

Physique

Yeux : Marron tourné vers le rouge
Cheveux : Blond
Taille : 1m80
Poids : 76 kg
Corpulence : Assez fin mais un peu musclé
Vêtements et/ou style : Le style reste dans le Pop/rock
Signe distinctif :  Il a un tatouage dans le dos qu'il a depuis très jeune
Autre chose ? Il possède en tout 9 piercings dont 1 sur la langue


Histoire



Actualité Japon toute les informations de l'archipel à la minutes

Jeudi 8 novembre 2012 15h50

Aujourd'hui c'est lors d'un concert du célèbre Hibiki Natsume qui avait lieu à Tokyo qu'un carnage se produit, un participant à l’événement aurait dans une crise de folie poignardé quatre personnes, trois seraient mortes alors que le dernier et entre la vie et la mort. L'individu aurait était vite maîtrisé par la sécurité, d'après les premiers rapport de la police le jeune homme serait un adolescent de dix-sept ans atteint de schizophrénie. " Comment peut ont encore laisser des individus comme lui traîner dehors " Nous dit un témoin de la scène.  " Et bien moi je vous dis ! Ceci est une bonne excuse pour éviter la peine de mort ! Monstre ! ".  Le criminel serait pour le moment en maison spécialisée pour les mineurs en attendant sa peine.



Reçut le Vendredi 16 novembre 2012 à 18h26
Email de : Police.Japon@grrrrr.jpp
Destinataire : Tribunal.Tokyo@Jenaipasdidee.jpp
Objet  : Kô Shimoda

Voici une semaine que Kô est rentré dans notre service, d'après ce que nous avons pu voir et d'après le rapport des trois psychothérapeute et Psychologues  l'individu serait bien atteint de la schizophrénie. Les dossiers nous indique que  son père serait connu par les services de police pour trafique de drogue, Kô Shimoda ne serait pourtant plus sous sa tutelle depuis la disparition de sa mère, son père étant  le premier suspect. La femme étant disparu  il y a cinq ans l'enquête serait toujours en cours. Le malade serait donc sous la tutelle de son oncle qui nous a autorisé à commencer le traitement mais refuse tout contacte avec lui. Au niveau du comportement du jeune homme, il a déjà bien évolué depuis son arrivé, nous avons dû lui mettre une camisole par sécurité il avait tendance à frapper dans les murs et à tordre ses doigts (Il s'était déjà fracturé deux doigts). Il avait du mal à la supporter au début, il hurlait beaucoup, nous menacait et nous crachait dessus. Ce n'est seulement depuis quel que jours qu'il commence à se nourrir, nous lui enlevons la camisole pour ses repas et il ne montre aucun signe d'agressivité. Il reste cependant à l'écart des autres enfants par sécurité. Nous avons commencé le traitement aujourd'hui, il refusait de le prendre au départ et mordait l’infirmier puis après de longues explications il a fini par avaler le comprimer. Je vous joins en pièce jointe les rapports des psychologues

Reçut le Samedi 1er Décembre 13h38
Email de : Tribunal.Tokyo@Jenaipasdidee.jpp
Destinataire : Police.Japon@grrrrr.jpp
Objet  : Re :: Kô Shimoda

Il est impossible de garder un individu comme Kô Shimoda dans ce service, il lui faut un endroit plus adapté avec des services capables de lui apporter les meilleurs soins, je demande un transfère dans un hôpital psychiatrique plus adapté.


Reçut le Samedi 8 décembre 2012 à 22h42
Email de : Police.Japon@grrrrr.jpp
Destinataire : Tribunal.Tokyo@jenaipasdidee.jpp
Objet : Re :::: Kô Shimoda


Aujourd'hui Kô Shimoda à était transféré à l’hôpital psychiatrique de Matsuzawa, le transfère à était une catastrophe le jeune élève qui n'avait montré aucun signe d'agressivité ces dernières semaines, a fait une crise des son arrivé au centre. D'après les psychologues ils sembleraient que celle-ci sois dû à l'angoisse. La sécurité à sus gérer la situation, même si il a blessé un des policiers présent en le mordant. Il a était déplacé en isolement pour le moment. Nous avons perdu toute communications avec lui, il refuse de parler, de manger ou même de prendre de son traitement, depuis l'enfermement il refuse tout contacte avec nous. Nous avons aussi remarqué du sang qui coulait en abondance de sa bouche le personnel pense qu'il s'est mordu la langue, mais il est pour le moment impossible de l'approcher. Il faut IMPÉRATIVEMENT ne plus brusquer Kô Shimoda, il en va de sa santé mental.




Reçut le Lundi 7 Janvier 2013 à 15h00
Email de : Hopital.Matsuzawa@encoreuntruc.jpp
Destinataire : Tribunal.Tokyo@jenaipasdidee.jpp
Cc : Police.Japon@grrrrr.jpp
Objet : Document confidentiel Kô Shimoda

Bonjour, suite à nos échange de mail nous venons donc faire notre rapport voici un mois que Kô Shimoda a été placé dans notre service, suite à la décision du tribunal de Tokyo le vendredi 28 décembre 2012, le malade qui a été acquitté de ses crimes dû à sa schizophrénie doit rejoindre le bâtiment des résidents permanent de l’hôpital, au vu des condition physique de Kô ce transfère risque d'être difficile. Depuis son entré dans l’hôpital il est difficile de communiquer avec lui, au vu de son refus de prendre son traitement nous avons dû lui ingérer plusieurs fois de force qu'il régurgite instantanément, il a fallu le perfuser, mais les peu de fois ou la perfusion a été une réussite ne suffit pas et Kô Shimoda est très faible.  Le malade pleure et crie beaucoup dans sa cellule mais ne bouge que très rarement. Suite au dernier bilan médical il se blesse volontairement, il n'y a cependant que les lèvres et la langue qui sont sévèrement toucher. Le patient qui à son arrivé se montrer très agressif ne bouge plus et commence à se laisser manipuler (surement dû à sa faiblesse) il est cependant toujours impossible de communiquer, nous avons cependant remarqué qu'il parle beaucoup avec lui même depuis sa cellule.



Reçut le Vendredi 1 fevrier 2013 à 16h09
Email de : Yuno.Shinzoka@Psycologue.jpp
Destinataire : Tribunal.Tokyo@jenaipasdidee.jpp
Cc : Police.Japon@grrrrr.jpp
Objet : Résultat du premier contacte avec Kô

Aujourd'hui j'ai eu mon premier contacte avec mon patient, il était primordial pour moi de rentrer seul dans la cellule afin de ne pas le brusquer. Après plusieurs refus de la part de la direction, il était convenu que je rentre seul à condition que la sécurité surveille l'entré de la cellule. L'ambiance de la salle était froide, nos premiers échanges de regard ne fût pas très concluant, le malade était cependant intrigué par ma venu.  Au fur est à mesure que j'approchais le jeune homme me menaçait du regard, il avait était bâillonné pour des soucis de sécurité. Je pris la décision de lui détacher le bâillon afin qu'il puisse parler avec moi le moment ou je l'ai détaché son regard ces adoucis la première chose qu'il m'a dit est " Dit moi que tu es venu me tuer". J'ai commencé à lui poser quelques questions mais Kô est encore sur la défensive. Les conditions dans lesquels mon patient est détenu ne m'aidera pas dans ma tâche , tout être humain à besoin de contact social et il en va de même pour monsieur Shimoda le laisser enfermer seul ne fera qu'empirer sa folie.



Reçut le Vendredi 1 fevrier 2013 à 17h42
Email de : Tribunal.Tokyo@jenaipasdiee.jpp
Destinataire : Yuno.Shinzoka@Psycologue.jpp
Cc : Police.Japon@grrrrr.jpp
Objet : Re :: Résultat du premier contacte avec Kô

Nous avons bien pris conscience de votre demande mais au vu du niveau de danger que représente Kô Shidoma il est pour le moment impossible de le transférer dans une cellule avec d'autres individus. Nous vous envoyons cependant ses dossiers pour vous aider dans votre travail. Après relecture de celui-ci, il semblerait qu'il avait déjà à l'époque des soucis avec ses procréateurs, sa mère aurait portée plainte plusieurs fois contre son père pour violence envers son fils. Les dossiers semblent incomplets, nous vous informerons dès que nous trouverons d'autres informations.





Reçut le Samedi 1er fevrier 2014 à 16h08
Email de : Yuno.Shinzoka@Psycologue.jpp
Destinataire : Tribunal.Tokyo@jenaipasdiee.jpp
Cc : Police.Japon@grrrrr.jpp
Objet : Mise au point du 01/02/14

Voilà un an que nous travaillons sans relâche sur le cas de Kô Shimoda et il est temps de faire une mise au point, même si les débuts avec mon patient était difficile nous une communication c'est très vite crée. Aujourd'hui monsieur Shimoda a fait de très gros progrès, il est  beaucoup plus calme dans sa cellule et me souris même parfois lors de mes visites. Il peut désormais se nourrir seul, il a encore du mal à se concentrer au niveau des cours et comme il y a deux ans à rattraper il doit faire attention à bien travailler. Ce n'est pas facile à cause de sa schizophrénie, car malgré le traitement il a l'air de toujours entre des voix, il arrive cependant à les ignorer tout du moins assez pour garder son calme. Au niveau de la communication avec les autres il y a toujours de gros soucis,  il a du mal à communiquer correctement et il a des gestes parfois déplacer même avec moi. Il n'aime pas les "non" est n’hésite pas à menacer de meurtre ou de torture quand on le contredit. Je dois encore beaucoup travailler avec lui mais je suis déjà très fier du travail accomplit par Kô, il me semble envisageable de le changer de cellule, afin de le passer dans le couloir qui était convenu à la base, à savoir celui des résidents permanent.



Reçut le Lundi 3 Fevrier 2014 à 18h44
Email de : Police.Japon@grrrrr.jpp
Destinataire : Tribunal.Tokyo@jenaipasdiee.jpp
Cc : Yuno.Shinzoka@Psycologue.jpp
Objet : Re :: Mise au point du 01/02/14


Suite à la demande de madame Shinzoka nous avons transféré le patient Kô Shimoda. Tout c'est très bien passé, il n'a montré aucun signe de violence et à même lécher un de nos agents. Il nous a suivie sans lien appart sa camisole. Nous l'avons mis dans sa cellule, il a déjà communiqué avec les malades des cellules voisines nous ne lui avons donc seulement laissé sa camisole. Des agents devront le suivre à chaque sortie de sa cellule, aucun contacte physique avec les autres n'est autorisé.


Reçut le Vendredi 25 decembre 2015 à 23h52
Email de : Yuno.Shinzoka@Psycologue.jpp
Destinataire : Tribunal.Tokyo@jenaipasdiee.jpp
Cc : Police.Japon@grrrrr.jpp
Objet : Cadeaux de noël

Aujourd'hui j'ai offert à monsieur Shimoda la liberté, pour le récompenser de son travail exemplaire nous lui avons enfin retiré pour de bon sa camisole. Il a pu allez passer Noël avec les autres malades même si ils était surveiller de très prêt par la sécurité. Kô avait l'air émerveiller par les décorations, il faut avouer que cela faisait quatre ans qu'il n'en avait pas vus. Il devait rester à deux mètres de distance des autres. Cela ne l'a pas empêcher  de discuter et même de rire avec certains autres pensionnaire sans en menacer un seul. Il semblerait que Kô sois vraiment sur la bonne voie.

Reçut le Mercredi 30 decembre 2015
Email de : Yuno.Shinzoka@Psycologue.jpp
Destinataire : Tribunal.Tokyo@jenaipasdiee.jpp
Cc : Police.Japon@grrrrr.jpp
Objet : Retour en arrière

Très mauvaise nouvelle aujourd'hui, un nouveau patient m'a été attribué et Kô Shidoma m'a vu plusieurs fois en sa présence. Le jeune homme refuse depuis tout contacte avec moi, il ne me parle plus, ne me regarde plus, je le sens tendu et en colère et j'ai préféré l'enfermer afin d'éviter un accident. Cette après-midi, il m'a attrapé et poussé car j'avais sois disant dépassé la limite en l'approchant de trop prêt "La prochaine fois que tu m'approches, non seulement je te tue mais en plus je mange ton cadavre" disait t'il le sourire narquois avant d'exploser de rire "Alors est ce que tu vas réussir à lire dans ma tête là ?! Tu entends ce qu'elles disent là ?! Je dois te tuer !!!! " J'ai préféré sortir alors qu'il rigolait encore. Je pense qu'il sera impossible pour moi de retrouver la communication avec mon patient.


Reçut le Lundi 26 Decembre 2016 à 9h05
Email de : Tribunal.Tokyo@jenaipasdiee.jpp
Destinataire : Yuno.Shinzoka@Psycologue.jpp
Cc : Police.Japon@grrrrr.jpp
Objet : Changement pour Kô Shimoda  

Malgré le fait que madame Shinzoka n'est plus aucune communication avec Kô Shimoda, celui ci ne se montre en aucun cas plus violent avec les autres patient et cette année à encore était un succès pour Kô qui n'a plus montré aucun signe de violence. Il lui faudra désormais se réintégrer dans la vie actif. Un meilleur suivie psychologique lui sera attribué et un traitement encore lourd sera obligatoire. Nous allons donc le transférer dans l'école Ïndare reformity school qui se trouve en Angleterre, dans le programme de réinsertion Forge. Les meilleurs psychologue du monde pourront alors s'occuper de monsieur Shimoda. Nous attendons la validation de l'inscription de celui ci, nous préparons déjà le transfère.





Un peu de vous

Prénom/Pseudo : Aucun
Age : (facultatif)
Tu nous viens d'où ? : Un top site.
Un commentaire ? : J'aime beaucoup le forum il est très bien organisé.

Revenir en haut Aller en bas
Melody Lawford
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 439
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Mariée
Nationalité : Ecossaise
Commentaires/Citations : Veut DEFINITIVEMENT tuer un élève des Forge selon une rumeur sur lui et ma colocataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Ven 13 Jan - 20:22
Bienvenue Ko ! First sur la fiche comme promis ! j'ai hâte de RP avec toi :p



We will always be friend, just friends..
J'écris en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Martel Ed'Ruecus
PNJ |:| Directrice
avatar
Féminin
Messages : 513
Né(e) le : 12/09/1981
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 36
Niveau d'études/Métier : Directrice d'Indarë
Situation amoureuse : Veuve
Nationalité : Britannique (origine Allemande)
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com http://indare-division.forumactif.com/t24-pnj-martel-ed-ruecus

Sam 14 Jan - 2:11
Bienvenue dans le programme de réinsertion Forge, cher élève.
Vous êtes officiellement admis dans notre établissement en vue d'un rétablissement psychologique sous surveillance.


En tant qu'élève de Forge, voici les règles spécifiques qui s'appliquent à ton personnage en plus du règlement intérieur :
- Kô dormira en dortoir mais sera transféré en résidence surveillée s'il fait preuve de violence envers un camarade
- Obligation de rendez-vous deux fois par semaine avec un psychiatre de l'établissement.
- Kô doit prendre une médication légère pour contrôler sa maladie. Il sera vérifié régulièrement qu'il prend bien son traitement.
- Obligation de manger avec des couverts en plastique dans le réfectoire et à la cafétéria.

De plus, j'aimerais faire une dernière vérification : tu dis dans son histoire qu'il a deux années de cours à rattraper, or tu as mis Kô en troisième année à 17 ans (même presque 18), ce qui correspond à une année de retard et pas deux (la troisième année commence à 16 ans, la quatrième à 17). Tu confirmes donc que ton personnage est en troisième année ?

Voici les liens qui te seront utile pour tes premiers pas sur le forum :
Listings, pour les classes, les chambres et l'avatar
Suivi psychologique et dossier scolaire, pour tenir compte des notes, éventuelles punitions, soins et autres choses affectant le parcours scolaire de ton personnage
Demandes de rp
Friendships & Adventures
Internet & sms
N'oublie d'ajouter le lien vers ta présentation à ton profil.

Nous espérons que notre école saura vous aider à surmonter votre maladie pour vous intégrer du mieux possible à la société qui vous entoure,
Martel Ed'Ruecus, directrice de l'IRS
Revenir en haut Aller en bas
Kô Shimoda
En attente de mise à jour
avatar
Masculin
Messages : 23
Né(e) le : 30/03/1999
Date d'inscription : 07/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : troisième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Japonais
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t128-la-maladie-est-mon-plus-grand-crime

Sam 14 Jan - 8:27
En ce qui s'agit de l'année j'ai prit en compte le fait qu'il est beaucoup bossé pour rattraper son retard, du coup je ne lui est compté que 1 ans de retard et je confirme cette décision.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le grand crime des bien pensants (Michel Viot, prêtre).
» Le VRAI plus grand crime de l'humanité a failli avoir lieu
» Les maternelles - Grand mère à la maladie d'Alzheimer
» lenormand: santé et maladie
» Silicose maladie pulmonaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Indarë Reformatory School :: Présentations - étudiants-
Sauter vers: