AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Pour la rentrée 2018, Indarë organise une semaine d'Intégration pour les nouveau élèves et les moins nouveaux.

 :: Hors-jeu :: Rps abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Event Saint-Valentin] Scénario Isabella-Luke

Martel Ed'Ruecus
PNJ |:| Directrice
avatar
Messages : 997
Né(e) le : 12/09/1981
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 37
Nationalité : Britannique (origine Allemande)
Famille : Deux enfants : Zack et Scarlett, deux ans
Situation amoureuse : Veuve
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com http://indare-division.forumactif.com/t24-pnj-martel-ed-ruecus http://indare-division.forumactif.com/t51-pnjs-du-forum

Lun 12 Fév - 13:41

[Organisé dans une vieille maison de Camden]

Ce n'était qu'un test de courage avec votre lycée : visiter la maison hantée du coin, y dormir, et en ressortir. Personne n'y croyait vraiment, bien sûr. On vous a choisi vous, le "ship" le plus populaire de l'école, pour faire ce test ensemble. Certains espèrent secrètement vous mettre ensemble grâce à cette épreuve. Après tout, une nuit seuls dans le noir complet et entourés d'ombre, ça rapprocherait n'importe qui, pas vrai ?
Sauf que quelque chose a cloché en chemin.

Vous êtes effectivement tous les deux dans la maison hantée, installés dans la pièce où vous comptez passer la nuit, mais les choses sont un peu... étranges. Les meubles semblent avoir bougé dans la pièce d'à côté, des bruits bizarres se sont élevés au début de la soirée... La nuit promet d'être longue, et la journée qui suivra également. Pourrez-vous vraiment sortir de cette maison hantée ou bien serez-vous attaqués par les choses étranges qui semblent y vivre ?

Pourrez-vous respecter la condition imposée par vos amis et en sortir tous les deux main dans la main ?

Que vous le vouliez ou non, votre destin est lié pour cette nuit et pour la journée à venir.
Joyeuse Saint-Valentin, bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Isabella
Invité
avatar

Ven 23 Fév - 0:15
Isabella
Isabella Krysten
Ancien membre

13 Février
2018
[Saint-Valentin]
Maison hantée

Luke Sventbury

Ne me demandez pas pourquoi j'avais décidé de participer à ça. L'ennui, l'insistance d'Elyanna, la volonté de faire autre chose que suivre des cours dans cette ville, la réminiscence des conseils de mon ancienne psy qui me répétait de sortir plus souvent, l'air de l'hiver qui se réchauffait, la curiosité, la part de moi qui a un peu envie de retrouver foi en l'amour.... Tout et rien à la foi, juste une décision prise sur un coup de tête pour sortir un peu de ma grotte.

Au final, j'ai passé la journée, après ce message, à essayer de savoir pourquoi on m'a invitée à venir à cette adresse. Je suis même allée jusqu'à la chercher sur internet, mais il n'y a rien de spécial à cet endroit. J'ai dû me résoudre à attendre.
Et le résultat...
Si j'avais espéré le revoir, songé même à le chercher, je ne m'attendais pas à ça ; à le revoir ici. Luke... Qu'est-ce que j'aurais pu faire, à part un petit sourire en guise de salutation ? Ils m'ont prise au dépourvu. De toutes les personnes qui ont participé dans cette ville, rempli ce questionnaire mystérieux, c'est avec lui qu'on m'a désignée compatible ?
Vraiment ?
Je dois croire à une coïncidence, ou à un signe du destin ?

Je n'ai même pas eu le temps de faire un commentaire qu'on m'annonçait qu'il allait falloir me bander les yeux, me couper des sons extérieurs et me mener dans les couloirs. Enfin, nous. Ça n'annonce rien de bon, et j'ai déjà du mal à empêcher mon cerveau d’échafauder des théories. Je me force à me taire : ils ne me répondront pas et, même s'ils le faisaient, il y aurait peu de chances pour que je les entende distinctement. Et puis je ne veux pas avoir l'air ridicule en paniquant pour rien.
Mais l'attente – ou plutôt l'errance – ne dure pas aussi longtemps que ce que je craignais. Et on se retrouve dans une pièce vide, avec simplement une plaque sur le mur. Je m'approche pour la déchiffrer. Recule aussitôt.
Bon...

Point positif : je ne suis pas toute seule, et moi qui voulais savoir où j'en étais, je vais en avoir l'occasion. Point négatif : pour ne pas avoir l'air ridicule, c'est raté, je suis du genre à flipper beaucoup dans ce genre de situations.
Et il reste aussi deux détails. Un : est-ce qu'on va vraiment devoir dormir ici, tous les deux, seuls ? Et deux : ça veut dire que lui aussi, il aime les films d'horreur ? Ça nous fait un point commun, même si là, tout de suite, j'aurais préféré qu'on soit tous les deux fans de Disney ou des bisounours.
La nuit va être longue...
©️ Bell
paroles en #3399ff
Revenir en haut Aller en bas
Luke Sventbury
DC Inactif
avatar
Messages : 26
Né(e) le : 28/07/2001
Date d'inscription : 07/05/2017
Age : 17
Nationalité : Anglais
Situation amoureuse : C'est complexe
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t508-un-lancer-de-piece-decide-de-tout-termine

Jeu 8 Mar - 18:47
Je m'étais inscris sans vraiment savoir pourquoi à un événement organisé par la ville en l'honneur de la Saint-Valentin. Ça ne me ressemblait en rien et pourtant personne ne m'en avait soufflé l'idée. Je désirais simplement quitter les murs mornes de l'Institution. Certes, je m'y plaisais bien et le temps consacré aux échanges épistolaires avec ma cadette me gardait de l'ennui avec efficacité. Je n'avais rien à fêter - mon histoire avec Victoria ayant trouvé une fin dans un silence consenti et partagé - mais je trouverais dans ce qui m'avait été préparé, une distraction agréable. C'est donc d'un pas peu enthousiaste mais pas lourd pour autant que je me dirigeais vers le point de rendez-vous, jouant avec ma sempiternelle partenaire en or. La malédiction ne m'avait semble t-il pas quitté cependant en arrivant sur les lieux, je vis que cette dernière m'avait joué un tour auquelle je ne m'étais pas préparé.En effet, après quelques minutes d'attente, ma partenaire n'était autre qu'un visage connu : il s'agissait d'Isabella. J'avais rencontré la demoiselle lors de ma dernière entrevue avec Victoria et les jeux innocents des jeunes enfants avaient donné un terrain propice à notre rencontre. Je n'avais cependant pas revu la demoiselle depuis que cette dernière m'avait rendu mon manteau. Je saluais cette dernière d'un sourire avant que les événements ne s'accélèrent : nous fûmes emmenés, elle et moi, les yeux bandés dans un lieu tenu secret. Je me laissais faire sans vraiment chercher à savoir ce dont il retournait et enfin, après quelques moments d'errance, nous fûmes libérés de nos carcans oculaires. J'inspectais du regard la pièce dans laquelle nous nous trouvions sans y voir quoi que ce soit pouvant nous guider sur notre localisation aussi bien par le manque d'effets que de lumières. Je cherchais du regard Isabella avant de me rapprocher d'elle. Celle-ci semblait avoir fait la découverte d'une plaque recouvertes d'inscriptions. J'en fis la lecture avant de rire intérieurement. Sérieusement? Il semblait bien que le destin -ou ma malédiction - est décidé de nous placer dans les situations les plus rocambolesques et ambiguës possibles. La fontaine puis ça..

-"Bon..il semblerait que nous soyons bons pour partager une nuit ensemble.., ne t'en fais pas, je dormirais dans la pièce d'à côté.."
entamais-je avant de me rendre compte que la jeune femme ne semblait pas des plus ravis ou rassurés à cette idée.

Au vu de l'atmosphère sordide et effrayante de l'endroit, je rectifias aussitôt mes propos pour la rassurer.

-"Un peu plus loin je veux dire.. je reste ici.. par contre nus devrions peut-être faire le tour de la maison pour trouver de quoi nous réchauffer."

Je ne doutais pas que mon manteau lui avait plût la dernière fois mais il ne lui permettrait pas de dormir à l'abri des frissons, ça j'en étais sûr.



J'écris en #4682B4
Revenir en haut Aller en bas
Isabella
Invité
avatar

Jeu 15 Mar - 11:14
Isabella
Isabella Krysten
Ancien membre

13 Février
2018
[Saint-Valentin]
Maison hantée

Luke Sventbury

Bon, on se détend et on réfléchit calmement. Cette maison n'est pas vraiment hantée, ce n'est qu'un jeu... enfin la maison de mes parents n'est pas hantée non plus, et de nuit sans un bruit autour de moi elle reste ultra flippante. Hm. Je les déteste tous.

- Bon..il semblerait que nous soyons bons pour partager une nuit ensemble.., ne t'en fais pas, je dormirais dans la pièce d'à côté..

Quoi ? Non, non ça c'est hors de question. Tu ne me laisses pas toute seule là-dedans, sinon je vais faire une crise cardiaque avant la fin de la nuit et tu auras un cadavre sur les bras toute la journée de demain.
On respire, et on se calme. C'est pas le moment d'être hystérique, surtout juste en lisant un scénario. il n'y a encore eu ni bruit, ni "créatures étrange", ni quoi que ce soit, alors il faut vraiment que je me détende. En même temps ils m'ont pas aidée, c'était la pire personne à mettre avec moi pour que je ne stresse pas.

- Un peu plus loin je veux dire.. je reste ici.. par contre nous devrions peut-être faire le tour de la maison pour trouver de quoi nous réchauffer.

Merci. Maintenant que je suis à peu près certaine de ne pas dormir toute seule dans une pièce vide, ça va... un peu mieux. Juste un peu, mais c'est toujours ça.  Il faut parer au plus urgent. J'imagine qu'ils n'ont pas choisi cet endroit par hasard, ça doit être une maison abandonnée ou pas loin de l'être, donc il va probablement faire froid. Et j'ai vraiment l'impression que toutes mes rencontres avec Luke vont se développer en "je vais t'aider à ne plus avoir froid", ça devient perturbant, à la longue. Enfin... on va commencer par fouiller la pièce. Si le scénario c'est qu'on a prévu de dormir ici, il doit y avoir de quoi le mettre en place. Deux lycéens qui vont dormir dans une maison hantée n'y vont pas sans rien.

- Il y a quelque chose, là-bas.

Pas quelque chose d'effrayant, juste "quelque chose". Probablement de quoi survivre à cette nuit et à la journée qui suit, mais vu qu'il y a genre zéro lumière, j'arrive juste à voir un tas d'ombre qui se détache du reste. Et j'imagine que tout le reste de la maison est dans la même ambiance nocturno-morbide, ça promet.

- Je vais voir.

J'ai absolument pas envie d'y aller toute seule, mais j'ai aussi aucune envie de passer pour une chose fragile - même si j'espère intérieurement qu'il va venir avec moi. La pièce n'est pas si grande, mais l'idée de la traverser dans le noir et le silence n'a rien de rassurant, d'autant qu'ils ont peut-être préparé des pièges ou de quoi nous faire flipper, sinon leur scénario perd un peu son intérêt. Allez, on prend une inspiration et on avance.
Alors premièrement, le plancher craque, parfait, merci, je m'en serais passé. Mais deuxièmement, et c'est le point positif du soir, je ne m'étais pas trompé. Deux lampes torches et deux duvets, ça fait peu pour une nuit et une journée là-dedans, surtout que je vois aucune pile de rechange, mais c'est mieux que rien. j'espère juste que les piles ne sont pas vides - j'allume une lampe vite fait pour tester, mais elle a l'air de marcher normalement.

- Bon, ça règle un... deux problèmes...

Ça ne règle pas l'essentiel, à savoir m'empêcher de passer pour une folle qui a peur de tout avant la fin de l'événement.
©️ Bell
paroles en #3399ff
Revenir en haut Aller en bas
Luke Sventbury
DC Inactif
avatar
Messages : 26
Né(e) le : 28/07/2001
Date d'inscription : 07/05/2017
Age : 17
Nationalité : Anglais
Situation amoureuse : C'est complexe
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t508-un-lancer-de-piece-decide-de-tout-termine

Jeu 17 Mai - 19:05
Il semblerait que ma rectification sur la marche à adopter avait eu son petit effet. En effet, Isabella sembla rassurée quand à ma présence en ces lieux. Il était désormais évident que la demoiselle n'était pas rassurée par la tournure de cet événement: elle devait sûrement avoir une peur bleue du noir ou ne pas être des plus courageuses dans ce genre de situations . Je pouvais la comprendre après tout, certes je ne nourrissais pas ce genre de phobies, mais je peux aisément me dire que l'idée de se retrouver dans une maison isolée avec un semi-inconnu avec la menace tacite d'être harcelé par des craintes irréels et des êtres immatériels puisse mettre sur les nerfs. Je décidais cependant de ne pas mettre en lumière ma supposition: dans un cas pareil, je doute qu'elle apprécie de voir sa couverture de jeune femme intrépide voler en éclats et si mes suppositions s'avéraient infondées, je n'aurais fais qu'approfondir le malaise presque tangible qui régnait dans la pièce plongée dans les ténèbres. Tiens en parlant de ça.. Une source de lumière ne serait clairement pas du luxe. Je n'étais pas exigeant en matière de confort au point de ne pas pouvoir m'en priver mais il apparaissait clairement qu'un peu de lumière pourrait au moins rassurer la jolie Isabella. Je l'imaginais de plus en plus facilement hurler comme ces filles de films à l'eau de rose avant de se blottir contre mon bras en quête d'une protection contre un fantôme de carton et de lin. Je laissais échapper un petit rire nerveux à cette pensée tandis que ma compagne d'infortune tentait d'attirer mon attention sur  un coin de la pièce.

- "Je vais voir." fit -elle après avoir désigné un coin de la pièce plongé dans la pénombre dans lequel semblait reposer des outils pour notre "survie" d'un soir.

Je ne me dégonflais pas et je la suivais dans son exploration tandis qu'elle mettait au jour deux lits de type duvet ainsi que des lampes torches. Ce n'était pas le grand luxe mais cela siérait mieux à la demoiselle que de dormir sur un vieux plancher recouvert de poussière et laissant échapper une plainte morbide à chaque pas - et donc à chaque geste du potentiel dormeur. Pour ma part, je dois dire que le plancher m'aurait suffi : mon père disait toujours -même si je n'ai jamais eu l'occasion de vérifier son hypothèse - que dormir sur le sol était la meilleure façon de se forger soi-même. Je dois avouer ne jamais l'avoir vraiment pris au sérieux en sachant qu'il était l'héritier d'une grande famille. Je crois même que le seul sol sur lequel il est possible qu'il est dormi soit celui d'un hôtel 5 étoiles. On aura connu pire niveau confort.. Je laissais de côté ses réminiscences avant de me pencher sur le côté pratique à venir et me saisir de l'une des deux précieuses sources de lumières portables.

-"C'est ça de fait.. Bon étant donné la nature de l'endroit je te propose de faire des gardes? Je peux même veiller toute la nuit si tu veux.."

Il était presque certain que la nuit nous réservait des surprises diverses et variées et que la plupart d'entre elles ne nous plairaient pas vraiment. Enfin.. Elle ne LUI plairait sûrement pas. Je voulais ainsi par mon initiative essayer de lui assurer le sommeil le plus paisible possible cependant un mince souffle de vent s’engouffrant entre les planches en une plainte fantomatique me rappela à la réalité : il était presque sûr qu'elle ne fermerait pas l’œil.

-"Peut-être que nous devrions chercher du bois comme prévu finalement..." concluais-je comme pour faire disparaître ce silence sacral et l'étrange aura des lieux.



J'écris en #4682B4
Revenir en haut Aller en bas
Isabella
Invité
avatar

Lun 25 Juin - 3:30
Isabella
Isabella Krysten
Ancien membre

13 Février
2018
[Saint-Valentin]
Maison hantée

Luke Sventbury

Des lampes et de la chaleur pour dormir. À vrai dire, c'est plus que je n'en espérais de ce scénario. Et même si je doute que les piles tiennent éternellement, je me sens un peu plus rassurée de savoir que je ne serai pas totalement dans le noir pour explorer cet endroit. Enfin, heureusement quand même que je suis pas seule, sinon je serai probablement... restée là, à attendre qu'on vienne me récupérer. J'ai beau regarder pas mal de films d'horreur, je suis un peu moins efficace en situation réelle – c'est plus simple de faire face à la peur de l'autre côté d'un écran.

- C'est ça de fait.. Bon étant donné la nature de l'endroit je te propose de faire des gardes? Je peux même veiller toute la nuit si tu veux..

Des gardes nocturnes, ça ne fait que rendre la situation encore plus réelle. C'est vrai que je n'avais pas pensé au fait qu'ils risquaient de nous envoyer des choses pendant la nuit. Je crois que j'aurais préféré ne pas le savoir, pour dormir ça risque d'être encore plus compliqué maintenant. Et le vent qui s'infiltre entre les planches des fenêtre n'aide pas. Ça caille un peu. Beaucoup même, mais avec des duvets ça devrait aller. Ils sont probablement là pour ça, d'ailleurs.

- Peut-être que nous devrions chercher du bois comme prévu finalement...

Euh... euh... je préférerai qu'il ne s'éloigne pas. Bon je pourrais aussi partir avec lui, mais déjà qu'arpenter cette maison demain matin en plein jour, ça risque d'être mauvais pour mon moral, alors en plein nuit ? Ouais, non, les duvets suffiront. Au pire si j'ai vraiment froid je pourrais en profiter pour me rapprocher...
Je plaisante. À moitié.

- Ça devrait aller. De toute façon on aurait pas de quoi l'allumer, à moins que tu n'aies un briquet.

Je me rends compte que je n'ai pas répondu à sa proposition de faire des gardes. Je me sentirai un peu mal de le laisser rester éveillé toute la nuit, surtout que pour l'instant à part l'ambiance glauque de la maison je suis encore assez consciente qu'il n'y aura (normalement) que des acteurs. Mais j'ai beau essayer de me persuader du contraire, peut-être qu'ils ont trouvé une maison vraiment hantée pour leur petit événement.
Ne pas y penser.

- Ce serait peut-être mieux de dormir. Je ne pense pas qu'on essaiera de nous attaquer dans notre sommeil... Au mieux ils essaieront de nous faire peur, mais il faudrait nous réveiller pour ça.

Les bruits soudain qui tirent du sommeil en sursaut : le meilleur moyen du monde pour me faire frôler la crise cardiaque. Je me sens un peu plus sereine avec de la lumière à portée de main, j'arriverai presque à réfléchir normalement. Presque. Parce que j'ai beau avoir réussi à formuler une phrase normalement construite, l'idée de dormir là-dedans me fait toujours autant flipper. Et le grincement du parquet... pourquoi il faut toujours qu'il y ait un parquet qui grince ? C'est le pire truc du monde, dans une maison silencieuse.

- Je veux pas te forcer à rester réveillé.

Et faire des gardes toute seule risque d'être mauvais pour ma stabilité mentale, surtout s'il dort juste à côté de moi. Parce que je serai capable de me forcer à rester silencieuse, et intérioriser ça ne me réussit pas vraiment.
©️ Bell
paroles en #3399ff
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Event] Saint Valentin
» C'est l'amour à la plage ? [Event Saint Valentin] ft Martyr
» Un message d'amour pour la Saint Valentin...
» Bonne saint valentin
» Bonne Saint-Valentin à tous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Hors-jeu :: Rps abandonnés-
Sauter vers: