AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Un sondage a été lancé pour un projet de spin-off d'Indarë. Venez donner votre avis !

 :: IRS - Bâtiment principal :: RDC : Bureaux et formalités Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une arrivée vers l'inconnu [PV Tess Drake]

Chelsea Anderson
Membre absent
avatar
Messages : 34
Féminin
Né(e) le : 27/12/2000
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : quatrième année
Situation amoureuse : célibataire
Nationalité : australienne
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1167-chelsea-anderson

Mer 7 Fév - 21:25
L'avion atterrit enfin, et après un instant d'attente pour récupérer leurs bagages, son frère et elle sortirent de l'aéroport en quête d'un taxi. Ils finirent par en trouver un et monter dedans, demandant au chauffeur de les amener à l'établissement d'Indare. Elle regarda le paysage défilé par la vitre. Cela lui faisait bizarre de se retrouver dans un pays inconnu. Rien ne lui était familié ici et même si sa vie à Melbourne n'avait pas vraiment été heureuse, elle appréhendait ce nouvel endroit où elle ne connaissait ni les lieux, ni les gens. Heureusement que son frère était avec elle, cela la rassurait de savoir qu'elle n'était pas totalement seule. Durant tout le long du trajet, elle laissa ses pensées vagabonder. Elle arriva à la conclusion que c'était peut-être une bonne chose. Elle pourrait tout recommencer à zéro avec des personnes qui ne la prendrait pas pour une folle. En effet, personne ne la connaîtrait à Indare, elle pourrait donc recommencer à se comporter normalement comme dans son ancienne école. Cependant, cette fois, elle ne ferait pas l'effort de se confier à quelqu'un. Pas question de faire confiance à qui que ce soit. En arrivant, Chelsea fût choquée par le prix du voyage. En effet, elle les trouvait démesurés. Ils payèrent cependant sans broncher. Une fois descendus, ils se dirigèrent vers l'établissement. En entrant dans le bâtiment, ils se retrouvèrent dans une foule d'élèves. C'est à ce moment là qu'elle pris conscience qu'il serait très dur pour elle de s'intégrer, puisqu'elle n'était pas inscrite dans une classe normale.

Je veux pas rester ici... Viens on s'en va, on s'enfuit, personne ne peut nous forcer à rester...

N'obtenant pas de réponse de son frère, la jeune fille se retourna, pour vérifier qu'il l'avait bien entendu. Elle se rendit compte qu'il n'était plus là. Soudain, une once de panique commença à monter en elle. Elle avait chaud et suffoquait. Elle ne savait pas où aller elle était seule au milieux d'inconnus dans un établissement inconnu dans une ville inconnu dans un pays inconnu. Elle essaya de se frayer un chemin tant bien que mal dans la foule et finit par réussir à s'en échapper. Elle commença donc à avancer seule à l'aveugle dans des couloirs déserts. Au bout de dix minutes, elle se rendit compte qu'elle n'avait aucune idée d'où elle allait ni d'où elle venait. Elle commença à s'énerver, il fallait vraiment être nul pour se perdre comme ça. *Pourquoi il n'y a personne ici ? Je suis allée dans une zone interdite ? J'aurai dû demander à quelqu'un quand il y avait encore tout le monde autour au lieu de paniquer pour rien* Elle respira calmement pour se calmer et arrêter de se faire des reproches. Cela ne l'aiderait pas, au contraire. Et puis si quelqu'un arrivait, elle n'allait quand même pas passer pour une folle dès son premier jour. Déjà que le fait qu'elle ai été admise ici pour problèmes psychatriques, autant profiter des premiers jours en temps que nouvelle pour passer comme étant normale.
Elle se demanda si son frère s'en sortait mieux qu'elle, tout en espérant le croiser par hasard. Elle continua donc d'avancer, sans la moindre idée d'où le couloir menait, mais en espérant trouver âme généreuse qui lui viendrait en aide.



La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots


Dernière édition par Chelsea Anderson le Dim 11 Fév - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
IRS |:| Classe Epsilon
avatar
Messages : 251
Féminin
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Mer 7 Fév - 22:15

ft. Chelsea

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

Une arrivée vers l'inconnu

Du monde, des gens. Voilà tout ce que Tess voyait d’où elle était. Des gens plus grands qu’elle pour certains, plus petits pour d’autres. Le contraste entre tout ce beau petit monde était assez amusant à voir, ce qui lui arracha un léger sourire. C’est sûr que c’est vivant, comme institution… Peut être un peu trop à son goût pour aujourd’hui. Elle qui voulait un peu de calme, voilà que c’était assez compromis mais tant pis ! Elle profiterait d’une pause pour aller sur le toit et rêvasser un peu… ou pour aller dans son « repère » comme elle aime le nommer. Les écouteurs vissés aux oreilles, la jeune américaine se remit à déambuler dans les couloirs, se faufilant comme possible entre tout ce beau monde. Entre temps, elle avait retiré sa veste, la tenant simplement dans ses bras, dévoilant un tatouage recouvrant la totalité de son bras droit. Elle avait chaud à cause de cette concentration d’élève ! C’est peut être pour ça qu’elle chercha à s’éloigner de là au plus vite. Et là, elle savait parfaitement où aller !

Ses pas la menèrent dans une suite de couloirs bien moins vivants que les précédents, presque morts en faits… Elle ne comprenait pas comment les gens faisaient pour accepter de vivre aussi serrer sans vraiment broncher ! Alors qu’elle s’apprêtait à changer de musique, voulant passer sur une mélodie plus violente et entrainante, l’ancienne dealeuse remarqua que son portable n’avait quasiment plus de batterie. Elle grogna doucement, se maudissant pour avoir oublié de le faire charger la veille. Voilà qu’elle devrait passer une journée sans musique… Ouais, ne pas avoir de musique pour une journée complète est vraiment l’enfer pour elle ! Heureusement qu’elle a pu en écouter un peu là car sinon… Elle serait devenue totalement folle !

Tandis qu’elle continuait de se promener dans les couloirs telle une âme égarée, les écouteurs désormais rangés et inutilisable avant le soir. Passer le temps, se concentrer sur une mélodie… Il lui en fallait déjà une, de mélodie ! Fouillant dans son esprit, l’américaine trouva rapidement son bonheur, bien loin de ce qu’elle voulait entendre mais c’était déjà un bon début ! Une chanson qu’elle affectionne plus que tout et la calme : Already Over. Et la voilà, fredonnant tranquillement dans des couloirs vides une chanson la ramenant dans le passé. Dans son passé.

Elle s’arrêta cependant en entendant des bruits de pas, autres que les siens, s’approcher de plus en plus en résonnant à un rythme régulier. Tess se trouvait à un croisement, raison pour laquelle elle se planta en plein milieu avant d’apercevoir une silhouette qui semblait, comme elle, se balader. A moins qu’il ne s’agisse d’autre chose ? Ce n’était pas vraiment impossible, ça. Après tout, tout le monde n’affectionne pas le fait de se promener dans une école ! C’est donc le plus naturellement du monde qu’elle s’approcha de la fameuse silhouette, un grand sourire bienveillant aux lèvres. Il était de son devoir de la saluer ! Bon d’accord… C’est surtout par politesse qu’elle va la saluer ! Et puis, c’est toujours plus agréable de sourire et dire bonjour plutôt que tirer la gueule et mettre des vents, passer à côté des gens sans les percuter plus que ça.

- Salut !

Bon Tess, que les choses soient claires : REVOIE TES SALUTATIONS !



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Anderson
Membre absent
avatar
Messages : 34
Féminin
Né(e) le : 27/12/2000
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : quatrième année
Situation amoureuse : célibataire
Nationalité : australienne
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1167-chelsea-anderson

Dim 11 Fév - 19:54
Alors qu'elle continuait d'avancer, Chelsea cru entendre quelqu'un fredonner. Pas assez fort pour reconnaître la musique, mais elle avait une bonne oreille et aurait été prête à parier qu'elle n'avait pas rêver. Cela la rassura, d'abord parce qu'elle n'était pas seule et qu'une personne pourrait l'aider, et ensuite parce que si cette aimait la musique, elle devrait bien s'entendre avec elle. Elle essaya donc de suivre le son. Arrivée à un croisement, elle vit une jeune fille qui devait avoir à peu près son âge. Elle était cependant plus grande et avait des cheveux bleus assez courts ainsi qu'un tatouage sur le bras. Chelsea se répéta d'ailleurs que se faire tatouer serait le premier truc qu'elle ferait à sa majorité.
Le style vestimentaire de la personne en face d'elle était plutôt sobre et décontracter, bien différent du groupe de personnes qu'elle fréquentait dans son ancienne école. Un instant elle revit tous ses amis et Nicholas, son petit ami... Enfin, ex-petit amis. Et d'ailleurs ex-amis aussi. La façon dont ils l'avaient traité prouvait bien qu'elle ne représentait pas grand chose pour eux. Personne n'avait été là pour la soutenir. Peut être devrait-elle essayer de parler à des gens plus simple ici, trouver de vrais amis et non un groupe d'espèce de clones superficiels attendant la première occasion pour te remplacer...
Elle était tellement perdu dans ses pensées qu'elle entendit à peine la personne en face d'elle lorsqu'elle la salua, ce qui la ramena à ma réalité. Elle chercha un moment quoi lui répondre, puis choisi de parler comme elle le ferait avec n'importe qui :


Salut, je viens d'arriver ici et pour tout avouer, je crois bien que je me suis perdue. Ça te dérangerai de m'aider s'il te plait ? Ça fait un moment que je tourne en rond et je ne sais même pas où il faut aller en arrivant, c'est pas très bien indiqué ici, ou alors c'est moi qui suis pas très douée

Elle lui dit ceci avec un naturel qui la surpris elle même, avec son joli et grand sourire qui avait en grande partie participé à son succès avec les garçons. Elle était heureuse de ne pas avoir perdu de sa capacité à paraître normal et sûre d'elle, même si à l'intérieur, elle était juste paniquée à l'idée de devoir rester ici, cet établissement immense où rien ne lui était familier. Elle se décida à se présenter quand même, un grand sourire qui paraissait plein de joie de vivre aux lèvres :

Au fait, je m'appelle Chelsea, et toi ?

Pour s'intégrer, il valait mieux paraître heureux et souriant. Personne n'avait envie d'aller vers les dépressifs. Elle se demanda pourquoi elle était ici, si elle était talentueuse, malade ou simplement normale. Mais bon, ce ne sont sûrement pas des questions qui se posent surtout à la première rencontre. Enfin sûrement, elle ne savait pas vraiment comment cela se passait ici. Elle le découvrirait bien assez vite...



La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots
Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
IRS |:| Classe Epsilon
avatar
Messages : 251
Féminin
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Jeu 15 Fév - 22:21

ft. Chelsea

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

Une arrivée vers l'inconnu

Dès qu’elle fut face à la silhouette, Tess s’arrêta, pas trop loin mais pas complètement collée non plus. Les deux avaient leur espace vital, leur… Bulle et cette dernière devait être respectée. L’inconnue s’avérait être une fille, légèrement plus petite qu’elle, aux cheveux rose pâle, bien plus long que les siens, y’avait pas à dire ! Les mains tenant toujours sa veste d’uniforme au couleur de l’IRS, Tess écouta calmement les dires de la jeune, nouvelle visiblement car elle était perdu, du moins l’imaginait.

Toujours avec son large sourire, Tess lui répondit tranquillement, positivement même.

- Y’a pas d’soucis ! Dis-moi juste où tu veux aller et la guide non-officielle que je suis t’y mèneras !

Un brin de plaisanterie ne peut pas faire de mal ! Et puis, ce n’était que la stricte vérité, elle est un peu une guide dans cette institution ! Elle fait même bien son job d’après elle. Combien de personne a-t-elle aidé à se repérer ici ? A combien de personne a-t-elle fait visiter l’établissement ? Pas mal, en effet. Et dans le fond, faire office de guide lui plaisait bien, c’était assez marrant ! De plus, cela permet de faire des rencontres, de rencontrer les nouveaux dès leur arrivée ! C’est génial !

Enfin, l’ancienne dealeuse retourna rapidement à la réalité en entendant les mots de la jeune femme. Elle venait de se présenter. Chelsea, si elle avait bien entendu ! Il n’y avait d’ailleurs pas de raison qu’elle ai mal comprit un prénom ! L’américaine se présenta à son tour, évitant de faire trop de gestes théâtraux mais l’envie était bien plus forte. Une rapide révérence et un sourire à faire craquer les plus durs furent donc de mise.

- Tess Drake, pour vous servir !

Dès qu’elle reprit une position plus… Normale dirons nous, l’américaine éclata de rire, pas trop fort non plus au cas où quelqu’un ne se décide à passer par là.

- Désolée, j’étais obligée ! Mais dis-moi, Chelsea, dans quelle classe es-tu ? Et de quelle partie de l’institution ? L’IRS ou l’ISS ? Car si tu es dans l’autre, tu es bel et bien perdu !

Avec ces quelques renseignements supplémentaire, Tess pourrait l’orienter un petit peu mieux. C’est sûr que c’est plus simple d’être bien renseigner et d’aller directement du point A au point B sans faire trente six détours plus inutiles les uns que les autres !



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Anderson
Membre absent
avatar
Messages : 34
Féminin
Né(e) le : 27/12/2000
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : quatrième année
Situation amoureuse : célibataire
Nationalité : australienne
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1167-chelsea-anderson

Lun 5 Mar - 17:29
Elle lui répondit gaiement qu'elle l'y emmènerait. Ouf, Chelsea était sauvée. Elle allait enfin pouvoir arrêter de tourner en rond toute seule comme un poisson dans son bocal. Elle réfléchi un moment, avant de se rendre compte qu'elle n'avait aucune idée de l'endroit où elle devait se rendre. Comment lui demander une destination qu'elle même ne connaissait pas ?
Ses pesées furent interrompu par la présentation de la jeune femme en face d'elle, accompagnée d'une révérence. Chelsea ne pu s'empêcher de rigoler avec Tess. Ce n'était pas courant de croiser des gens qui faisaient la révérence pour se présenter, mais ce petit trait d'humour la détendit un peu. Au final, elle réussirait peut-être à s'intégrer. Elle se prêta au jeu et lui répondit, toujours en rigolant en l'imitant


Ravie de te rencontrer Tess

Puis éclata de rire. Si les autres étaient aussi gentils qu'elle, peut-être qu'elle ne trouverait pas le temps si long que ça. Tess s'excusa, ce que Chelsea ne compris pas. Au contraire, sans en avoir conscience, elle venait de la rassurer. Elle envisageait avec beaucoup moins d'appréhension son séjour dans cet établissement inconnu... Jusqu'à ce qu'elle lui demande dans quelle partie de l'institution elle faisait partie. Et si elle était normale, si Chelsea s'était trompée de bâtiment et qu'elle passait pour une malade mentale ? Elle ne savait pas si les élèves des deux côtés s'entendaient bien, si ceux de l'ISS avait des pré-jugés sur ceux de l'IRS. Mais bon, de toute façon elle n'avait pas le choix. Si elle voulait arriver au bon endroit, elle devrait bien lui dire. C'est donc sur un ton un peu plus hésitant qu'elle ne l'aurait voulu qu'elle lui répondis :

Euh... Je fais partie de l'IRS... Je ne sais pas où il faut aller ni même si je suis dans le bon bâtiment...



Se rendant compte de son ton tout sauf assuré, elle commença à rougir. Sentant ses joues chauffer, elle tourna la tête, fuyant le regard de Tess. *La honte... Si elle ne pensait pas que j'ai un problème, maintenant c'est sûr que c'est le cas.* Elle soupira, puis se ressaisit. Elle repris son grand sourire avant de continuer, en espérant rattraper le coup

Désolé, c'est juste que ça fait bizarre de se retrouver ici. Nouvelle école, nouveau pays... Et Même nouveau continent alors... Je suis un peu perdue. C'est sûrement le temps de s'y faire !

Elle avait réussi à reprendre son air sûre d'elle, ainsi que sa fausse joie de vivre évidemment.



La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots
Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
IRS |:| Classe Epsilon
avatar
Messages : 251
Féminin
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Mar 13 Mar - 21:08

ft. Chelsea

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

Une arrivée vers l'inconnu

Eh bien ! Au moins, sa révérence avait réussis à amuser sa jeune camarade ! Et c’était tout ce que cherchait l’américaine ! Après tout, c’est quelque chose qu’elle aime beaucoup faire, des présentations comiques, avec un petit trait d’humour dans ses dernières. C’est toujours un bon moyen de détendre l’atmosphère qui pourrait être un peu tendue ou autre à cause d’une récente arrivée dans un nouveau lieu, dans une nouvelle école. C’était d’ailleurs une chose totalement compréhensible et normale d’après Tess. Après tout, elle aussi avait vécu cette situation ! Et le changement d’horaire, de climat n’avait pas vraiment aidé à l’adaptation ! Enfin, c’était de l’histoire ancienne désormais ! Cependant, l’américaine fut agréablement surprise de voir que Chelsea se prêtait aussi à ce petit jeu.

La jeune femme lui avoua qu’elle faisait partie de l’IRS. Bon, elle était donc dans le bon bâtiment ! Ce qui était déjà un bon début ! Il y avait néanmoins un petit quelque chose de changé dans sa voix, un peu comme si toute son assurance avait subitement disparu pour être remplacée par une toute autre expression. Elle ne releva pas spécialement ce point, histoire de ne pas gêner ou déranger Chelsea. Et puis, ce n’était pas son genre de poser des questions… Ah ? On me dit dans l’oreillette que si mais qu’elle essayait de ne pas trop poser de question lors des premières rencontres ! C’est tout de même plus compliqué que ce qu’elle aurait pu imaginer en tout cas.

- Eh bien, rassure-toi, tu es dans le bon bâtiment, et le temps d’adaptation se fait plus rapidement que ce qu’on pourrait imaginer. Je te parle en ayant vécu la même chose !

Après, débarquer en période de vacance ou en période scolaire est complètement différent ! La première option est tout de même bien plus agréable car on peut prendre le temps de se familiariser avec les environs sans devoir chercher sa salle de cours, sans devoir demander à tous le monde d’avoir la gentillesse d’indiquer où se trouve telle ou telle salle. C’est un avantage parmi d’autres.

Chelsea changea de nouveau d’expression, ce qui eut pour effet d’interloquer quelques peu l’américaine. Eh bah, soit elle est lunatique, soit il y a du faux dans ce qu’elle montre. L’un dans l’autre, les deux étaient totalement possible mais… Non, elle se retint de faire un commentaire ou de poser une question. Enfin, en rapport avec elle du moins, car il fallait que la punk puisse la mener à sa classe !

- Dis, tu sais dans quelle classe tu es ? Ou tu veux qu’on aille au secrétariat pour qu’on nous indique où tu dois te rendre ?



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Anderson
Membre absent
avatar
Messages : 34
Féminin
Né(e) le : 27/12/2000
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 17
Niveau d'études/Métier : quatrième année
Situation amoureuse : célibataire
Nationalité : australienne
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1167-chelsea-anderson

Mar 3 Avr - 20:36
Tess ne releva pas ses sauts d'humeur. Sûrement parce qu'elle ne voulait pas la gêner car.... Il faut le dire, elle avait été bien meilleure comédienne ces dernières années que depuis son arrivée ici. Chelsea essaya de se à ne pas y penser. Si depuis qu'elle était toute petite elle avait réussi à faire semblant, ce n'était pas une école pour les fous qui la déstabiliserait. En plus, c'était le meilleur moyen de confirmer qu'ils avaient eut raison de l'envoyer ici, ce qui n'était certainement pas le cas. Un psychologue à la limite, mais un hôpital psychiatrique... Il ne fallait pas exagérer. Le fait que ce soit une école ne changeait absolument rien sur l'opinion de la jeune fille : il y avait des psychiatres, des possibilités d'isolement, elle devait manger avec des couverts en plastique... Non ce n'étai pas une école mais plutôt une prison ! Et elle devait absolument se comporter comme tout le monde si elle voulait pouvoir partir.
Tess parla, ce qui eut pour effet de sortir Chelsea de ses pensées. A priori, elle était au bon endroit. C'était déjà un bon début, au moins elle ne s'était pas trompé. Ce qui voulait probablement dire qu'elle aussi faisait partit du même cursus. Enfin que ce soit en forges ou en potion, peut-être ne la jugerait-elle pas comme l'aurait probablement fait.


Ah tant mieux, ça eut dire que j'ai au moins réussi à trouver le bon bâtiment c'est déjà ça !


Elle lui dit ensuite que l'on s’habituait rapidement, ce dont Chelsea douta fortement. Comment s'habituer à un endroit où l'on vous enlèves la moitié de vos liberté ? Où on vous force à voir des psy et surtout, où on vous envoie à la place des véritables malades ? La jeune fille décida cependant de garder cette pensée pour elle, et se contenta de répondre en souriant :


J'espère que tu as raison, et puis ça a pas l'ai trop mal ici !

Elle n'en pensait pas un mot, mais au moins cela évitait les questions. Lorsque Tess lui demanda sa classe, Chelsea se rendit compte qu'elle n'en avait pas la moindre idée. On le lui avait dit avant qu'elle ne vienne pourtant mais... Pas moyen de s'en souvenir. *Et mince, à force de me prendre la tête pour rien j'oublis le peu de trucs dont je dois me souvenir* C'est donc un peut gênée, mais toujours en souriant qu'elle répondit :


Euh... Je sais que je l'ai vu, mais j'ai oublié, je crois qu'il va falloir faire un petit tour au secrétariat. Enfin, si tu as rien à faire hein, sinon tu peux simple m'expliquer où c'est et je me débrouillerai pour le reste



La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots
Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
IRS |:| Classe Epsilon
avatar
Messages : 251
Féminin
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Dim 8 Avr - 13:20

ft. Chelsea

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

Une arrivée vers l'inconnu

La jeune femme laissa un petit sourire d’amusement transparaître en entendant les mots de sa camarade. C’est vrai, cela aurait été dommage de se retrouver en IRS pour un élève d’ISS. Ces derniers par contre, on les reconnaissait, même lorsqu’ils n’avaient pas leurs uniformes bien qu’ici, c’était obligatoire. Beaucoup ont une sorte de regard hautain, certains les regardent avec dégoûts, d’autres avec pitiés mais pour le moment, elle n’avait jamais vu quelqu’un de l’SS les considérer comme des personnes normales. Les Forges inspirent la peur, et le dégout, les Potions inspirent pitié et compassion. C’était un constat qu’elle avait pu faire, sauf chez deux ISS : Davian et Morgane. Pour l’instant, c’était les seuls à l’avoir considéré comme quelqu’un de normal. Enfin, normale… Pour eux quoi ! Ils ont plus de points communs qu’ils ne peuvent le croire ! L’un mène une vie aussi mouvementé qu’était la sienne, l’autre bah… Disons qu’elle n’est pas aussi blanche d’innocence qu’elle veut bien le laisser paraître !

- Tu verras, y’a plein d’endroit par où sortir après le couvre feu ! Bon, retourner dans les chambres est une autres histoire mais… On essaye de trouver un moyen pour y remédier !

Mince… En fait, elle espérait que Chelsea ne fasse pas partie de ses gens à respecter les couvre feu, à râler lorsque quelqu’un le dépasse et fait un bruit pas possible… Enfin, il y avait peu de chance que cela soit le cas ! Après tout, tout le monde aime transgresser le couvre feu pour profiter de l’extérieur en pleine nuit, de la ville. Les couvres feu sont transgressés plus souvent que ce que les gens ont l’air d’imaginer. Enfin, il n’y a qu’un problème, ceux qui disposent d’un bracelet électronique à la cheville, tout comme Tess. Ils sont pistés 24 heures sur 24 donc c’est assez contraignant pour la liberté. Mais bon, c’est toujours mieux que rien !

- Non, ne t’inquiète pas, je vais t’y mener, je n’ai rien à faire, je tue juste un peu le temps avant le début des cours !

L’américaine fit un léger signe à Chelsea, l’invitant à la suivre dans les couloirs, retournant dans un endroit un peu plus fréquenté, mais tout de même moins que quelques minutes plus tôt. C’est fou comme en assez peu de temps, les couloirs se vident… Ou alors, elle a traîné plus longtemps que ce qu’elle imaginait dans les couloirs, chose qui était relativement probable aussi !

Durant les deux-trois minutes de trajet, Tess essaya de meubler un peu le tout, lui indiquant les salles importantes lorsqu’elles passaient devant. C’était toujours ça de fait ! Dès qu’elles furent devant la porte, Tess frappa trois petits coups avant de laisser passer Chelsea en priorité, pour qu’elle puisse demander ce qu’elle cherchait et tout le joyeux bazar qui va avec !



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les huit marches vers le bonheur de Bhante Henepola Gunaratana
» faut il se tourner vers la MECQUE ?
» Pique-nique vers Besançon Association A CHACUN SON SOURIRE
» 1 impromptu pour l'arrivée du printemps ..
» 1950(env): Vers 4h00 - Castellane - (04)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: IRS - Bâtiment principal :: RDC : Bureaux et formalités-
Sauter vers: