AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: North London :: Camden Town Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Après l'accident [PV. Alexei]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Emilie Skies
IRS & ISS |:| Psychologue
avatar
Féminin
Messages : 220
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Niveau d'études/Métier : Psychologue
Situation amoureuse : En couple
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Mer 31 Jan - 20:17
Elle continuait de manger ce qu'elle pouvait, elle tentait en même temps de retrouver sa bonne humeur. Il n'y avait rien de dramatique et elle devait relativiser un peu sur tout ça. Alors la jeune femme continuait de sourire dans une gourmandise amplifiée après sa blessure et le trop d’émotions qu'elle avait encaissé ces derniers temps. Puis la voix de son amant résonna, il lui proposait d'aller le voir jouer ce soir. Elle ? Dans une salle de concert avec du monde et de la musique forte ? Elle n'avait jamais tenté et elle avait une image assez cliché de ce monde là. Du genre, des gens qui hurlent dans la salle, deux doigts levés, bougeant leur tête de haut en bas avec une canette de bierre dans la main. Et surtout, tout le monde devait être couvert d sueur et en particulier les musiciens. Enfin bref, elle n'avait pas une image très plaisante mais elle se doutait que ce n'était des que des a priori. Donc, pas vraiment valable. Et puis, d'un côté, elle aimerait bien voir ce jeune russe jouer de la musique devant une foule de harpie en délire. Les filles jetaient-elles vraiment leur sous-vêtements dans ces moments là ? Là, encore, c'était un mystère pour elle. Mais l'idée était drôle. Quoi qu'elle serait peut-être un peu jalouse ? Elle ne pensait pas. Ou peut-être un peu. Allez savoir.

Elle pensa à sa santé et à sa fatigue mais la pensée d'être loin de ses problèmes et peut-être voir autre chose lui plaisait aussi. Il posa ses mains sur ses épaules et elle tourna la tête pour le regarder. Il lui dit qu'il y aurait des sièges. C'était d'autant mieux, elle ne pourrait certainement pas tenir debout tout une soirée debout. Elle avait cependant peur de commencer à trop boire. Elle ne s'en rendrait certainement pas compte vu son état mental, l'idée lui avait traversé déjà deux trois fois l'esprit. Et si elle devait boire, c'était sans son petit ami. La rouquine ne voulait pas qu'il la voit saoul. Allez savoir ce qu'elle pourrait dire comme connerie ? Imaginez qu'elle commence à pleurer ?!

Elle le regarda alors quelques secondes puis finit par dire:

-Ouai, ce serait supers cool de te voir jouer !

Elle eu un grand sourire. C'était une facette de lui qu'elle ne connaissait pas après tout. Mais une facette très intéressante qu'il lui tardait de découvrir. La psychologue fit alors basculer sa tête en arrière contre le torse de son partenaire et le regarda en releva la tête et sourit doucement.

-Je vais mesurer le nombre de sous-vêtements qu'on va te lancer en un concert.


Elle eu un petit rire puis se leva et s'étira en levant les mains vers le plafond, poussant un petit couinement avant de se craquer la nuque.

-En tout cas merci pour le déjeuner, la prochaine fois c'est moi qui cuisine. Bon ça risque pas d'être fameux mais ma spécialité c'est la gâteau au chocolat !

Simple et enfantin mais ça lui allait bien. Elle s'approcha de lui et déposa un très rapide baiser sur ses lèvres.



Autre:
 


Je m'exprime en #FF6600
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
Londres |:| Info./Musicien
avatar
Masculin
Messages : 148
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Niveau d'études/Métier : Informaticien/Musicien
Situation amoureuse : Elle me fait revivre ♡ E♡
Nationalité : Anglo-Russe
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Jeu 1 Fév - 14:42
Je n'étais pas habitué à jouer la confidence, mais je devais avouer que ça faisait du bien, lui avouer que j'avais envie de sa présence ce soir ne me mettait pas mal à l'aise contrairement à ce que j'imaginais et en plus Emilie semblait heureuse de ma proposition.

Son visage se tourna vers le mien, je l'observais de haut et un sourire s'affichait sur mon visage quand elle avoua que ça serait cool de me voir jouer.
Elle renversa sa tête en arrière. Je sentais le haut de sa tête contre mon torse habillé. Tout en baissant le regard pour croiser le sien, je continuais de lui sourire doucement. Mes mains se resserraient un peu sur ses épaules sous forme de massage pour la détendre un peu.

Rapidement la rousse quitta sa chaise en riant , elle s'étira en faisant craquer son coup. Discrètement mon regard s'attardait sur ses cuisses nues que son t shirt dévoilait pendant sa séance d'étirement.

Apparemment le prochain petit déjeuner c'était elle qui le cuisinerait et quand elle mentionna le mot chocolat, mon regard s'égaya d'un coup. Ses lèvres se collaient aux miennes et j'en profitais pour poser ses mains deux mains dans le creux de son dos en murmurant une fois le baiser rompu.

"Petite révélation sur moi... j'adore le chocolat, même si ça ne se voit pas "
Oui en effet en ce moment je le montrais pas, j'avais fait preuve d'une grande volonté pour ne pas dévorer le sujet en chocolat que je lui avais offert et qui était resté dans l'appartement plusieurs jours.

Mon visage se releva doucement pour que mes lèvres puissent frôler son front avec tendresse. Je murmurai d'une voix tendre.

"Bon, faut que je m'occupe de ta blessure. Tu veux bien aller t'allonger? je vais appeler un pote pour qu'il vienne ensuite nous chercher, il est temps d'aller chercher tes affaires à l'appartement"

Je l'abandonnai alors quelques minutes le temps de récupérer dans la salle de bain de quoi désinfecter sa blessure. En même temps j'avais mon téléphone collé à l'oreille et je parlais à mon pote qui était le chanteur du groupe où je jouais ce soir justement.
La blessure d'Émilie n'était finalement pas si grave que ce que j'avais imaginé, et même si Jagger m'agaçait je devais avouer qu'il avait bien bossé, avec une chance de chance si je m'occupe bien du nettoyage durant deux semaines, on allait vite pouvoir retirer les fils.

Une fois la blessure propre, j'en profitais pour déposer un bref baisé à coté de sa blessure en murmurant.

"Pas de pansement aujourd'hui, il faut laisser à l'air sous tes vêtements, ce soir par contre on couvera ta plaie"

Vu qu'elle était arrivé chez moi avec les vêtements du barman, je me doutais qu'elle n'avait plus de vêtements. Je savais pas trop si je devais lui donner les fringues de Jagger où les miens... En y réfléchissant bien, j'optais pour lui donner le jogging de Jagger, un t-shirt à moi et le Sweat short de Jagger en lui expliquant.

"Tiens le jogging se noue sous le nombril, y a pas de risque pour toi de te faire mal, je n'ai que des jeans..."

Je la laissai donc s'habiller ou prendre une douche avant le temps pour moi de ranger la table. Quand elle sera prête on pourra descendre rejoindre mon pote dans son Vann qui allait surement bientôt arriver et on pourra enfin aller chercher les affaires d'Émilie.

-------------------------------------------------------------------------------------------
[Éclipse jusqu'au soir]

Assis dans le canapé, je me concentrais sur mes cordes de guitare pour les accords de ce soir. Je laissais Émilie se reposer un peu pour qu'elle soit en forme ce soir et puis...maintenant son matou était là, elle devait aussi s'en occuper pour qu'il prenne ses repères ici.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
IRS & ISS |:| Psychologue
avatar
Féminin
Messages : 220
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Niveau d'études/Métier : Psychologue
Situation amoureuse : En couple
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Jeu 1 Fév - 22:15
Il lui avait avoué qu'il était également un grand adorateur de chocolat et cette nouvelle lui avait fait grandement sourire. Un autre point commun qui pourrait les amener à se goinfrer à nouveau de sucreries devant, pourquoi pas, un film. Mais qui cette fois ne ferait pas peur. Un truc fantastique ou de science fiction.

Enfin bref, après qu'il s'occupa de sa blessure et qu'il lui passa en partie les vêtements de Jagger, ils purent aller chercher ses affaires. Il n'y avait finalement pas grand chose à prendre, l'appartement était peu rempli. Disons que la demoiselle n'avait pas vraiment beaucoup d’affaire personnel sauf quelques vêtements. Sachant qu'elle ne resterait pas ici longtemps, elle prit seulement les habits, les produits de toilette, ordinateur et cables. Le plus dur fut lors d'introduire le chat dans la cage. Le pauvre détestait cela est faisait tout pour se cacher dans les petits recoins de sa case. Et quand il fut un prisonnier, son miaulement devint semblable à celui d'un torturé. Il le fit d'ailleurs bien comprendre en urinant à l’intérieur de celle-ci durant le trajet.

Une fois à l'appartement, elle ouvrit la petite porte et le matou prit bien cinq minutes pour qu'il accepte de sortir. Puis il miaula pendant vingt minute avant de se cacher sous le canapé ou la chaise. Enfin bref, là où il y avait un espace disponible. Le reste de la journée, la rouquine se reposa. Et qui dit repos dit surtout qu'elle avait squatté le lit du jeune homme et qu'elle y avait dormit pendant quelques heures, son corps totalement étalé sur le matelas, prenant tout l'espace disponible. Le chat finit d'ailleurs par se poser sur elle, grognant cependant toujours un peu. Il reconnaissait bien l'odeur de celui qui l'avait viré de son lieu de sommeil. Et là, elle se trouvait partout, tout autour de lui et le rendait de mauvaise humeur.

Sa sieste fut étrangement calme, malgré sa nuit, elle semblait encore épuisée et cela était évidement compréhensible. Ainsi, les bras écartés, de même pour ses jambes, rouflant très doucement, elle profitait d'un moment de calme intérieur où l'odeur présente de son copain lui donnait cette impression de ne pas être seule. Elle se réveilla dans la soirée, plutôt en fin de celle-ci. Son corps était lourd mais elle se sentait prête pour aborder le concert avec plus de force et de positivisme. Elle ouvra un oeil et vit le matou sur sa poitrine, bougeant doucement au rythme de sa respiration. Elle posa sa main et caressa sa tête et chuchota d'un voix éteinte:

-Et je paris que t'as même pas demandé la permission.

Elle posa le chat à côté d'elle et se redressa. La jeune femme avait l'impression d'avoir fait une deuxième nuit bien qu'elle n'avait fait que compléter le court repos d'hier. La rouquine sorti alors de la chambre et passa dans la salle de bain pour se recoiffer. Emilie rejoint alors son copain à pas de loup dans le salon, le voyant guitare en main accorder ses cordes. Elle sourit et sortit son téléphone pour prendre une photo discrètement. Qu'importe qu'il l'ai vu ou non. En tout cas, l'appareil fit un petit bruit qui la fit sursauter, ayant cru qu'il était en silencieux. S'il se retourne pour la regarder, elle ne ferait que rigoler doucement d'un petit air gêné.

Emilie s'approcha alors du rockeur.

-Ça te dérange si le chat est dans ton lit ? Il est traité mais bon...Je crois qu'il essaye de marquer son territoire en commençant par le sanctuaire.

Elle s'assit à côté de lui et l'observa un moment avant de regarder la guitare, toujours aussi admirative du côté musical du jeune homme.

-Tu stresses avant un concert généralement ?

Elle se doutait que non, c'était son métier, mais tout de même, être entouré par autant de monde...Quelle image terrifiante !
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
Londres |:| Info./Musicien
avatar
Masculin
Messages : 148
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Niveau d'études/Métier : Informaticien/Musicien
Situation amoureuse : Elle me fait revivre ♡ E♡
Nationalité : Anglo-Russe
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Ven 2 Fév - 13:51
Émilie ne m'avait pas posé la question, mais je n'avais rien contre les chats, en général j'aimais les animaux et si je n'en avais pas ici c'était tout simplement parce que je voyageais pas mal. Enfin moins maintenant mais il y a encore quelques mois je bougeais tous les week-end pour les concerts et la semaine je bosse alors un chien en appartement je ne l'imaginais pas et un chat...bah il s'ennuierait surement. Bref donc pour la réponse je n'ai rien contre les animaux et lorsque Émilie se coucha dans ma chambre pour dormir et que le matou quitta sa cachette sous le canapé pour aller se réfugier dans ma chambre, je ne l'en empêchais pas, il pouvait bien dormir dans mon lit cela m'était égal tant qu'il ne faisait pas ses besoins dans mon lit.

La nuit tombait doucement, je n'étais éclairé que par la lumière d'un des halogènes ce qui me donnait une teinte orangée. Je terminais mes accords quand un clique résonnait dans le salon. Le sourire aux lèvres je murmurai alors qu'elle sursautait.

"On attend la fin du concert pour les photos mademoiselle"

C'était bien sur pour plaisanter, elle pouvait me prendre en photo autant qu'elle le voulait. Je tenais ma guitare contre moi, la caisse bloqué sur ma cuisse et le manche dans le vide tenu par ma main. Gênée Émilie s'approchait de moi, elle voulait me parler de quelque chose? J'eut vite ma réponse . Elle voulait savoir si cela me gênait que son chat bien que traité squatte mon lit. Bien entendu je répondis d'une voix calme en reprenant mes accords.

"Non t'en fais pas, tant qu'il se lâche pas dedans ça m'ennuie pas et puis s'il s'y sent bien laisse le qu'il prenne ses repères"

La voix d'Émilie résonnait de nouveau et cette fois-ci elle me parlait du concert. J'avais bien remarqué son côté admiratif et cela me plaisait. c'était un secret pour personne, les musiciens plaisaient toujours aux femmes allez savoir pourquoi, mais même si beaucoup de fille m'admirait en concert, je savais que ce soir la seule qui me fera vibrer c'est elle.

Mes yeux quittaient la guitare pour la remplacer par le visage tendre de ma petite amie. Un sourire admiratif sur mon visage et je lui répondis.

"En général je stresse pas pour le concert...je stresse au cas où ma sœur aurait un souci et que je sois occupé pour le savoir...et ce soir je stresse que ma performance ne te plaît pas"

J'avais toujours mon sourire qui en disait long, je comptais bien lui montrer de quoi j'étais capable. Mon téléphone s'alluma pour un SMS et je vis sur l'écran un début du texte. Mon pote était en bas il attendait.

"Bien tu es prête? je vais me changer et on descend"

Je rangeais ma guitare dans sa house et je partis dans la chambre me changer...je ne changeais pas grand-chose, je retirais juste le t-shirt blanc que je portais pour enfiler un blouson en cuir noir. Et oui ma tenue de scène c'était ça, jean slim noir, Boots, chaîne et cuir noir, pas de t-shirt ou de chemise. Une fois de retours dans le salon, je mis ma gratte sur le dos et je pris la main d'Émilie

"On y va?"

Si elle était prête notre chemin serait de rejoindre mon ami batteur chauve dans la camionnette, si elle ne l'était pas, je la laisserais faire ce qu'elle a à faire pour ensuite aller au Vann.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
IRS & ISS |:| Psychologue
avatar
Féminin
Messages : 220
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Niveau d'études/Métier : Psychologue
Situation amoureuse : En couple
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Ven 2 Fév - 19:29
Il l'avait fait doucement rire avec son commentaire sur les photos alors qu'elle avait enchaînait pour lui demander autre chose. Apparemment, que la chat squatte allègrement la chambre n'était pas dérangeant pour le rockeur. Elle savait que certaine personne n'aimait pas trop ça. Elle avait donc préféré demander. Emilie se souvenait que Claire ne supportait pas trop et surtout quand la rouquine voulait passer exceptionnellement la nuit avec le chat à ses côtés. Bon, ce n'était pas le même à l'époque et le matou noir avait aujourd'hui quelque chose de très possessif. Il fallait dire qu'il ne connaissait ni le monde autour, ni les gens.

-Et ben, il en a de la chance !

Puis il lui parla. Comme elle se doutait, il ne stressait pas à quelques exceptions. La dernière la fit doucement sourire. C'était mignon mais quelque part infondé. Il en fallait très peu pour plaire à la jeune femme. Elle était facilement impressionnable et curieuse de tout. Loin d'être comme l'archétype de psychologue blasé faisant des petits graffitis sur le bord de son carnet. Ça c'était plutôt l'image qu'elle renvoyait d'elle au lycée. Enfin, il sembla recevoir un message et il lui demanda si elle était prête alors qu'il alla se changer. En même temps, elle allait devoir rester comme ça. C'était un peu négligé mais de toute façon, elle aurait fait tout aussi tâche avec unes de ses robes de bohèmes dans un concert de Rock. Donc finalement, le jogging et le Sweat allait très bien et était confortable. Son regard se perdit un moment sur la fenêtre. La journée était très vite passée, s'en était presque effrayant. Habituellement, tout semblait si long et morne...

Il revint quelques temps après seulement avec un pantalon et sa veste cuir. Le style était spécial mais ça lui allait bien. Elle eu juste un petit rire quand il lui prit la main et elle se demanda si en plein concert, il allait jeter sa veste dans le public dans une pose digne des plus grands mannequins faisant au passage crier le poulailler. La jeune femme se leva alors en le suivant jusqu'à l’extérieur. Elle y allait un peu les mains dans les poches. Cela lui empercherait d'acheter quoi que ce soit qui pouvait être d'une manière ou d'une autre néfaste pour l'image qu'elle donnerait d'elle à son copain.

Dans la rue sombre, jusqu'à vers la camionnette, sans trop s'en rendre compte, elle sera la main d'Alexei un peu plus fort. Une angoisse la dévorait mais une angoisse qu'elle ne traita pas. Qu'elle laissa couler, sans vouloir chercher la raison de celle-ci. L'ignorant tout simplement. Vers la camionnette, elle salua dans un grand sourire la nouvelle rencontre chauve et échangea quelques formalités d'usages avant de grimper dans le véhicule.

Durant tout le trajet, elle resta assez calme, scrutant la nuit tombée et toutes les entrées des ruelles comme si elle pouvait y voir une apparition, gardant une main, si elle le pouvait, dans les doigts de son rockeur.



Autre:
 


Je m'exprime en #FF6600
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
Londres |:| Info./Musicien
avatar
Masculin
Messages : 148
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Niveau d'études/Métier : Informaticien/Musicien
Situation amoureuse : Elle me fait revivre ♡ E♡
Nationalité : Anglo-Russe
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Sam 3 Fév - 13:51
Le style d'Émilie me faisait sourire, la voir habillée comme ça changeait une peu de ses jolie robes bohème. Après avoir fermé l'appartement à clef, je passais mon bras autour de ses épaules pour la tenir contre moi. J'étais un peu plus détendu que la veille et plus calme. Tout en descendant les escaliers, les chaines accroché à mon jean s'entre choquait dans un bruit métallique. Une fois dehors une camionnette nous attendais pour aller au concert. Je lâchais ses épaules pour prendre doucement sa main. mon visage se tourna vers le sien quand je sentis sa main se serrer violemment autour de la mienne. Je me demandais si elle n'avait pas peur d'être dehors, ce qui pouvait se comprendre, on ne savait pas où était sa folle de mère, si elle était au poste de police ou dehors. Quoi qu'il en soit je ne laisserais personne lui faire du mal.
Emeric le chauve ouvrit sa fenêtre et salua le couple. Je tendis ma main pour serrer la sienne, puis il fit un signe de la main à Émilie.

"Salut beauté"


Venant de la bouche d'Émeric ce n'était pas une insulte ou quelque chose de néfaste, mais plutôt sa façon à lui de dire qu'il était content de la rencontrer. J'aidai Émilie à monter à l'avant, il y avait trois sièges devant. Lorsqu'elle fut installée sur le siège du milieu, je la quittai quelques secondes le temps de fourrer ma gratte à l'arrière, puis je m'installai à coté d'elle en reprenant sa main qu'elle me serra de nouveau.
Durant le trajet je discutais des derniers détails du concert afin d'être au courant du moindre changement.
Doucement je murmurais à Émilie

"Détends-toi..."

Mes doigts remuaient un peu entre les siens afin de lui notifier le fait que j'avais bien remarqué qu'elle était nerveuse. Lorsque la camionnette se stoppa, Alex affichait un sourire fier. Le pub avait l'air bondé, il y avait même la queue dehors et rapidement des têtes se tournaient vers le van en levant les bras. Emeric dit alors en rigolant.

"Houuuu ce soir je sens que je ne vais pas dormir seul"

En ce qui me concernait je n'ouvris pas la bouche, à la place je déposai un baiser sur les cheveux roux d'Émilie. Le chauve se mit à rire.

"On n'a pas tous la chance d'avoir la princesse de feu dans son lit"

Je lâchais un petit ricanement, puis j'ouvris la porte du Van pour descendre. Tout en aidant Emi à descendre, je tendais l'oreille car un vigile qui surveillait la porte de service les informait

"Les autres sont en coulisses dépêché vous ils vous attendent, on va décharger vos instruments"


Je passai de nouveau mon bras autour des épaules d'Émilie et je lui proposai alors deux solutions.

"Tu veux être dans le bar? où vu le monde tu préfères être au calme dans les coulisses?"

Dans le bar il y avait une espèce de mezzanine en hauteur où elle pourrait se mettre dans les fauteuils, mais si elle préférait elle pouvait rester en coulisses au calme même si elle nous verrait que de dos.

Sans vraiment le vouloir, j'adoptais un air froid qui collait en général à mon personnage de Rockeur perdu. Le chauve se stoppa pour saluer un groupe de cinq filles qui avait réussis à venir discrètement. On les connaissait bien c'était la présidente de notre micro-fan club . Emeric fit des photos avec elle et je fis la bise à la présidente qui était tout heureuse.

"Vous avez une nouvelle membre??"

Un sourire s'affichait sur mon visage et je me décidai à lui présenter.

"Je te présente Émilie...ma fiancée"

J'aurais pu dire petite amie, mais je sais pas pourquoi j'avais toujours associé ce mot aux amourettes de collégien. Le président sautillait toute contente et demanda.

"Ho ho je peux l'annoncer sur le blog du groupe??? s'il te plaît?"

Je tournai le visage vers Émilie afin de la laisser donner une réponse, je venais d'assumer pleinement son statut à mes côtés, c'était à elle de dire si oui ou non ce statut devait s'exposer sur un blog de fan. Après qu'elle ait donné sa réponse, je la fis entrer. Je la laissai partir en direction des coulisses, ou bien en direction du Bar en contournant la scène. Mais avant Je lui pris le bras pour la retenir et mes lèvres se déposaient sur les siennes pour ensuite murmurer.

"À tout à l'heure"



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
IRS & ISS |:| Psychologue
avatar
Féminin
Messages : 220
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Niveau d'études/Métier : Psychologue
Situation amoureuse : En couple
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Sam 3 Fév - 16:17
Il avait essayé de la rassurer mais elle avouait avoir du mal à quitter les rues défilantes à travers le verre de la voiture. Son regard se perdait doucement, d'un air un peu nostalgique jusqu'à ce que le trajet arrive à son terme. Quand la voiture se stoppa, elle regarda le monde présent. D'un côté elle fut impressionnée. A vrai dire, elle ne s'imaginait pas que le groupe était tant aimé. Ce n'était certainement pas des stars nationales mais les personnes qui attendaient étaient sans doute des fans. Cela lui donnait un peu l'impression de se noyer. En tout cas, elle allait certainement être la seule à ne pas sauter et crier dans le public. Ce n'était pas son style dans les concerts et surtout après s'être blessée. Dans la camionnette, l'homme chauve dit alors qu'il n'allait certainement pas finir la soirée seule. Cette remarque la fit doucement rire, c'est sûr que dans ce panier, il n'était certainement pas difficile de se trouver une poule qui accepterait de le suivre. Il continua en la qualifiant de "princesse du feu". Son sourire fut un peu gêné mais accompagné d'un ricanement. C'était flatteur au fond.

La jeune femme descendit alors du véhicule et regarda autour d'elle. Le monde l’impressionnait et elle se rangea assez vite aux côtés de son copain dès qu'il pu être dehors. Elle avait du mal à se voir au milieu de tout ce monde. Cinq filles aux airs de groupies arrivèrent avec qui l'autre membre prit une rapide photo. Elles demandèrent ensuite si la rouquine faisait partie du groupe. Elle allait répondre par une négation accompagnée de son sourire gêné quand le rockeur parla à sa place. Fiancé ? Sait-il vraiment ce que ça veut dire ? C'est pas du mensonge ça ? Non mais elle voulait bien que le terme de copine ou de petite amie était enfantin mais de là à parler de fiançailles...Non mais parce que ça voulait dire ça le terme qu'il avait employé. En tout cas, elle rougit doucement et détourna le regard. Elle avait du mal à être à l'aise dans ce monde là. Les fans demandèrent de mettre cette information sur leur blog et elle sentit le regard de son copain sur elle. Dans son esprit, elle avait envie de dire que ça ne les regardait pas, ni elles, ni toutes les autres. L'idée qu'on lui donne un statut ou pire, qu'on l'insulte par les jalouses ne lui plaisait guère. Mais stressant et voulant donner une bonne image d'elle, elle tût ses pensées.

-Heu...oui...Si vous voulez.


A l’intérieur, elle décida d'aller vers le bar. Bien qu'elle serait plus tranquille dans les coulisses, elle voulait voir son rockeur jouer. Et d'un côté, elle pensait qu'il préférait aussi qu'elle le voit. La demoiselle s'apprêtait à partir quand Alexei lui retint le bras pour l'embrasser une dernière fois. La rouquine répondit pendant quelques secondes en caressant sa joue.

-A toute à l'heure...Tu vas tout déchirer.


Puis elle partit dans le bar. Le monde avait envahit la salle. Les gens discutaient entres eux, certains avec des verres en main. D'autres avaient déjà les yeux rivés sur la scène, attendant l'entrée des artistes. Comme elle se doutait, avec ses vêtements, elle ne faisait pas tant intrus que ça bien qu'elle nageait dans le tissus. Tout cette masse la fit un peu reculer, elle détestait cela. Le monde comme un groupe semblant impossible à traverser. La rouquine prit alors une respiration et entreprit de passer outre pour tenter de rejoindre le coin le plus calme possible. Elle n'alla pas chercher à s'asseoir de suite. Peut-être plus tard. Pour l'instant, elle trouva un mur sur lequel s'appuyer et fixa la scène en se demandant combien de temps restait-il avant que le groupe se montre.

Ainsi adossé, d'autres personnes se posèrent au même endroit qu'elle, discutant alors qu'elle gardait un regard dans le vide.

"Mon dieu vous avez des cheveux."


Elle détourna le regard, une jeune femme lui sourit. Elle prit quelques temps avant de comprendre. Il fallait dire aussi que cette jeune femme ressemblait beaucoup à Claire. Les mêmes yeux, les mêmes cheveux. Mais elle chassa cette idée de son esprit

-Oui, c'est une arme indomptable.


Son interlocutrice rigola doucement puis se mit à fixer la scène. Elles ne s'échangèrent rien jusqu'au début du concert.



Autre:
 


Je m'exprime en #FF6600
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
Londres |:| Info./Musicien
avatar
Masculin
Messages : 148
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Niveau d'études/Métier : Informaticien/Musicien
Situation amoureuse : Elle me fait revivre ♡ E♡
Nationalité : Anglo-Russe
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Dim 4 Fév - 14:55
La voir partir m'arrachaient les tripes, pourtant je savais bien que j'allais la revoir, mais bizarrement je me sentais bizarre, c'était donc ça le manque? Je suivis sa silhouette du regard sans un mot, elle disparut et d'un coup la pièce devint vide sans elle et sa longue chevelure rousse. J'inspirais un grand coup quand la main du chanteur du groupe se posa sur mon épaule.

"Alex ça va?"

Je fis volte-face et acquiesçai d'un signe de tête. Puis je le suivis en me concentrant sur ce qu'on allait jouer comme musique. Nos instruments furent stockés derrière la scène et rapidement je sortit de la housse ma gratte fraichement accordée. Le groupe se composait d'Émeric le batteur, Lloyd le chanteur un ami d'enfance Russe, Steve le bassiste et moi le guitariste. On se connaissait assez bien depuis le temps et je savais que le concert se passerait bien.

Le bar était rempli, quelques clients étaient au fond prés du comptoir pour profiter de leurs soirées, ceux qui venaient pour le groupe étaient agglutinés devant la scène et notamment le fan-club. Quant à la mezzanine, il y avait aussi des gens qui venait pour le concert mais qui voulais une peu plus de tranquillité.

La musique d'ambiance se coupa et les spots furent allumés vers la scène inondant le bois de celle-ci d'une lumière bleue, verte et rouge. Lloyd entra le premier pour annoncer le groupe, pendant ce temps-là Émeric pris place à sa batterie alors que Steve et moi on se mit à chaque extrémité de la scène pour encadrer le chanteur. Par reflexe, je me mis à promener mon regard dans la salle jusqu'à croiser une longue chevelure rousse. Mes yeux noisette se posaient sur les yeux de la jeune femme à qui je fis un sourire tendre comme si je lui dédicaçais d'avance la soirée.

Doucement le bruit des baguettes sur la batterie fit naitre un début de son, rapidement je me mis à caresser les cordes de mon instrument pour ajouter quelque chose de rythmer et enfin la basse lança la soirée. Pour cette première chanson, ce fut quelque chose de sombre et Rythmé. Alors que Steve faisait déjà le malin pour impressionner les filles, Lloyd lui n'avait qu'a chanté pour leur plaire, quant à moi certain hurlait déjà mon nom alors que mon regard était ciblé sur mes doigts et la guitare, comme souvent je jouais l'homme détaché qui se fichait bien de la foule et c'était surement ça qui plaisait aux fans, le type bad boy et détaché.

Les trois premières chansons furent assez sombres et rythmées, puis la quatrième fut plus douce, plus mélancolique. Emeric ne tapait qu'avec une seule baguette pour donner le rythme, et ce fut moi qui commençais par un solo de guitare, c'était la chanson que j'avais fait écouter à Émilie le premier soir . Je levai mes yeux vers la chevelure rousse afin de pénétrer son regard tout en gardant mon visage froid et distant, mais mes yeux...eux étaient bouillants de tendresse pour elle. Tout en la fixant mes doigts continuait de se promener sur la guitare alors que Lloyd se mit à chanter de sa voix rauque.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
IRS & ISS |:| Psychologue
avatar
Féminin
Messages : 220
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Niveau d'études/Métier : Psychologue
Situation amoureuse : En couple
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Dim 4 Fév - 17:19
Elle n'attendit finalement pas tant que ça, adossée contre son mur. Les musiciens commencèrent à monter et son regard se perdit vite sur le guitariste qui lui lança un regard. Et d'un certaine manière, elle était pratiquement sûr que ses yeux lui étaient adressés. Et le son commença, faisait crier les autres comme une vague. Emilie fixait son rockeur en souriant, les bras croisé. Il donnait ainsi un air vraiment...Presque froid, comme si ça ne lui faisait rien d'être là. C'était très différent de comment il était habituellement. En fait, il n'avait jamais agis avec elle ainsi, même au début. Sûrement que peut-être, il avait eu de la reconnaissance pour notre psychologue lors du sauvetage. Enfin, elle découvrait une nouvelle personne. Une nouvelle personne qui faisait crier les filles dont elle essayait d'ignorer les hurlement. Pas qu'elle était jalouse mais entendre un tas de poules dire le nom de son copain d'un air de groupie...C'était pas la chose la plus attrayante.

Les musiques continuaient alors que les corps des artistes semblaient voguer dans des lumières chaudes qui glissaient contre leur corps. Au bout d'un temps, elle reconnu une musique. Il lui avait déjà fait un démonstration. D'un côté, elle se sentait privilégiée. Voir fière. Elle ne manquait pas de l’applaudir, toujours calme, entre chaque morceau d'ailleurs. Il était vraiment très bon. Elle sentit son regard sur elle et ne pu détacher le sien de ses yeux noisettes. Elle était ensorcelée, c'est bon. Elle resta ainsi jusqu'à la fin de la chanson alors qu'une voix résonna à côté d'elle.

"On dirait qu'il vous regarde non ?"

La même blonde parlait. Elle détourna son regard vers elle et sourit doucement.

-C'est possible. Allez savoir.

Elle rigola doucement. Mais d'un côté elle n'avait pas envie de parler à cette jeune femme qui lui rappelait tant cette autre personne. Une manière de se protéger du passé.

"Vous pensez qu'il accepterait de me rencontrer ?"
-Pourquoi pas ? Vous pouvez tentez votre chance.
"Vous n'êtes pas très "chien de garde" comme femme. Ah moins que vous ne soyez pas ensemble ? "

Elle leva un sourcil et la regarda quelques secondes.

-J'aurais des raisons de me méfier de vous ?

La blonde rigola alors qu'une nouvelle musique commença. Elle se frotta les yeux d'un ai désespéré.

"Pas vraiment en fait...Je suis plutôt fille moi."

La demoiselle bloqua. Attends...Si ça se prouve c'est vraiment... Mais non. Qu'est-ce qu'elle fouterait là ? Et puis elle n'avait pas envie de se torturer l'esprit maintenant. Mais tout de même... Elle la regarda quelques secondes comme si elle ne comprenait pas ses mots. Ce qui fit d'ailleurs rigoler l'autre jeune femme. Elle balança sa chevelure en arrière. La rouquine se mit alors à fixer de nouveau son petit-ami comme pour ignorer ses mots. Ce qui apparement ne plus pas à l'autre jeune femme.

"Bon t'arrête de faire semblant Emilie ?"

Elle tilta enfin mais ne réagit pas. Si elle ne la regardait pas, elle n'existait pas.

-Je sais pas de qui vous parler.
"T'as finis de faire l'enfant ? "

Quelques secondes passèrent.

-Qu'est-ce que tu fais là ?

La rouquine continuait de fixer son rockeur sans vouloir observer son interlocutrice.

"Je suis venue avec ta mère ici. Quand t'es partit, abandonnant ton père, je me suis rapproché de ta famille qui venait d'exploser. Tu me remercieras plus tard. Et puis je suis partie en tournée avec ta daronne en espérant te revoir. Ça pas été trop compliqué, quand je t'ai vu dans la rue avec ce type, je me suis dit que tu serais à son concert."
-Bravo Sherlock.

La blonde rigola doucement. Elle semblait satisfaite de sa déduction.

"Je suis pas venue te blâmer, arrête de stresser. Je me suis juste dis...Je sais pas...Recommencer à zéro ?"
-Dans quel sens ?
"Devine"
-Ça va pas être possible.

La rouquine se décolla du mur mais la petit demoiselle l'attrapa pour l'enlacer. Elle lui chuchota un simple "me dit pas que tu m'as oublié.". Emilie la repoussa violemment, faisait chavirer un homme qui grogna. Elle marmonna des excuses incompréhensibles et fila dans la mezzanine, rouge. Non elle l'avait pas oublié. Dans le sens ou cette blonde avait toujours été là dans les pires moments. Elles étaient un couple formidable et vu que la demoiselle s'accrochait facilement au passé... Elle préférait s'enfuir un peu plus loin pour être sûr qu'il y ai zéro risque. Et pour se calmer. Pourquoi elle était venue là ? Juste pour ça ? Ou c'était une manière de se venger ? Elle termina tout le concert dans la salle calme.



Autre:
 


Je m'exprime en #FF6600
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
Londres |:| Info./Musicien
avatar
Masculin
Messages : 148
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Niveau d'études/Métier : Informaticien/Musicien
Situation amoureuse : Elle me fait revivre ♡ E♡
Nationalité : Anglo-Russe
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Dim 4 Fév - 22:24
La musique résonnait dans le bar, et si la plupart des gens étaient sous les charmes des musiciens, moi par contre j'étais sous le charme de ma belle rousse qui avait croisé mon regard la bulle qu'on avait pris l'habitude de formé autour de nous se matérialisa de nouveau. Mes doigts se promenaient sur les cordes avec une douceur égale aux caresses que j'avais offertes à Émilie la veille. Nos regards ne décrochaient pas l'un de l'autre.

Mon cœur se serra quand elle brisa notre bulle pour parler avec une blonde à coté d'elle. Afin de me déconcentrer sur la musique, je baissai la tête pour fixer mes doigts, je ne devais pas me déconcentrer, surtout pas, je risquais la fausse note et il en était hors de question.

Quand un nouveau morceau se lança, je levai le visage pour voir si Émilie me regardait encore. Ma bouche s'ouvrit mais aucun mot ne sortit. La blonde avec qui elle parlait l'enlaçait. Un coup sec sur la batterie me rappela à l'ordre et je me concentrai de nouveau sur ma musique, du coup je ne vis pas qu'Émilie venait de la repousser pour s'en aller.

Au bout de quelques secondes je relevai mon visage mais ne vis plus la rousse. Elle était partie avec cette fille? Tout en accélérant mes doigts sur la guitare pour accompagner le son rythmé de mes collègues, je promenais mes yeux dans la salle et je vis enfin la chevelure rousse. Elle était donc monté à la mezzanine mais seule pourquoi? Elle comprendra surement avec mon regard que j'étais inquiet.
Le concert continuait sur un rythme bien plus rock, et lorsque le groupe termina le spectacle, nous nous inclinons face à nos fans, puis nous avons quitté la scène. La présidente du fan-club monta à la mezzanine comme souvent pour réserver une grande table car en général le groupe buvait un verre avec elles. L'assistante de la présidente alla réserver alors que la leadeur du fan-club tapota doucement sur le dos d'Émilie.

"Émilie c'est ça? en général on boit un verre avec le groupe, tu viens? on a réservé la table ils vont arriver"

Émilie aura vite la preuve des dires de la jeune fille car à l'étage du dessous les groupies s'agitaient et la rousse pouvait m'apercevoir me frayer un chemin avec les garçons jusqu'aux escaliers. D'ailleurs trois chanceuses purent venir vu que Lloyd, Steve et Émeric les avaient choisis. Moi par contre comme toujours je m'en fichais, j'étais pressé de voir Émilie de comprendre ce qui lui était arrivé.

Une fois en haut des escaliers, le groupe parti en direction de la table avec le fan-club, quant à moi je rejoignis Emilie pour aller déposer mes lèvres sur son front. J'aurais put l'interroger sur cette blonde, mais à la place mes lèvres se collaient contre les siennes afin de lui offrir un baiser passionné sous le regard de pas mal de monde étonné. Et ne parlons pas du poulailler à l'étage en dessous qui fusillait les amoureux du regard.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
IRS & ISS |:| Psychologue
avatar
Féminin
Messages : 220
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Niveau d'études/Métier : Psychologue
Situation amoureuse : En couple
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Dim 4 Fév - 23:15
Son cerveau était trop plein d'informations. Elle se questionnait. Elle ne voulait en même temps ne pas y penser. Un sorte d'allé et venu qui lui faisait mal à la tête alors que tout ce qu'elle voulait était observer son magnifique copain jouer de la guitare. Elle tenta alors de se concentrer à nouveau mais ses yeux se perdaient sur le public pour voir si la blonde était toujours là. Apparemment, elle s'était trouvée une chaise et elle regardait le groupe dans une grande quiétude. Mais bordel, c'est pas possible que depuis cinq ans elle veuille tout recommencer, une relation, un amour. De base, c'était pas possible pour Emilie. Elle était bien avec son copain et elle ne voulait pas que ça bouge. Elle l'aimait et serait malheureuse s'il partait. Et puis elle n'avait pas besoins d'un ex pour qu'Alexei se remette à douter d'elle. Il le faisait avec un simple barman...Alors avec une personne dont elle a été en couple avec pendant 3 ans...Impensable qu'elle commence à lui tourner autour. Juste impensable. Et si c'était ça son but ? Trouver un moyen de la faire craquer pour qu'elle se tente au diable et ainsi détruire la stabilité qu'elle se créait ? Non, elle était plus forte que ça. Et puis ce scénario était un peu tiré par les cheveux non ? Juste de la paranoïa. C'est ça, de la putain de paranoïa.

Son regard croise celui du rockeur et elle comprit qu'il avait certainement vu ce qu'il s'était passé. Ou simplement remarqué qu'elle avait changé de place. Enfin, il semblait inquiet et elle se sentit mal de le déconcentrer de son concert. Pour simple réponse, elle lui sourit doucement et tenta de reprendre un visage normal, moins crispé. Hors de question qu'il fasse quelque chose de faux à cause d'elle.

Le concert se termina alors sur une touche très rock. Puis on lui tapota le dos. Elle sursauta, ayant eu peur que c'était le retour de la blonde. Mais non, c'était la jeune fan qui lui proposait de les rejoindre à une table pour boire un verre. Puis des cries retentirent en bas. Elle jeta un oeil et vit Alex et les trois autres accompagnés de femmes. La rouquine eu un petit rictus et dit pour elle-même mais à voix haute:

-On dirait un casting.

Ils choisissaient une nana parmi le groupe certainement pour coucher avec à la fin de la soirée. Faisaient-ils ça à chaque concert ? Mais pourquoi avoir autant envie de présence féminine ? Elle avait du mal à saisir l'idée. Elle s'était très bien débrouillée elle seule pendant cinq ans. Enfin, je ne suis pas un exemple non plus... Puis le groupe monta et le jeune russe s'approcha. Elle s'attendait à ce qu'il lui posa la question, vu son regard inquiet de tout à l'heure. Mais ses lèvres se posèrent sur son front, puis se collèrent aux siennes, dans un baiser passionné. La rouquine ne su pas comment réagir face à autant de monde. Une vague de chaleur l'emporta mais être fixée ainsi par le poulailler la faisait craindre un peu. Encore pour rajouter une touche, un sentiment contradictoire, il y avait cette fierté au fond d'elle d'être avec cet homme , et que malgré tous les efforts des fans, elles ne pourraient jamais être à sa place. Elle répondit alors à celui-ci à s'accrochant à son blouson comme si elle faisait passer toutes ses inquiétudes précédentes et ainsi se prouver que l'autre blonde n'était plus dans sa vie. Qu'il était le seule à la faire vibrer.

Quand il se recula, elle le regarda, entièrement rouge. Gênée par le monde et certainement par la certaine haine de jeunes fans jalousent mais d'une autre part, soulagée qu'il soit là. La blonde ne viendrait pas oser lui faire des avances s'il est là. Elle le fixa un moment dans les yeux puis eu un petit rire où elle tapa son front contre le torse de son copain.

-T'as été génial, chuchota la jeune femme.

Elle se retourna vers les autres et dit comme pour cacher son embarras, et parce que les compliments mettent tout le monde d'accord, alors qu'elle attrapa la main d'Alexei pour toujours sentit sa présence:

-Enfin, VOUS avez tous été génial...Heu...Géniaux.

Elle ricana dans sa gêne.



Autre:
 


Je m'exprime en #FF6600
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
Londres |:| Info./Musicien
avatar
Masculin
Messages : 148
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Niveau d'études/Métier : Informaticien/Musicien
Situation amoureuse : Elle me fait revivre ♡ E♡
Nationalité : Anglo-Russe
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Lun 5 Fév - 10:18
Notre couple était assez récent et pour le coup je me demandais souvent si elle était du genre à exhiber son couple ou plutôt à le cacher, mais j'en avais assez de me poser des questions et il était hors de question que je change, je comptais bien rester comme j'étais, après tout si elle était avec moi c'était qu'elle aimait ma façon d'être, hormis se coter trop protecteur que j'avais avec mes proches, mais ça je l'avais compris.

En haut de cette mezzanine je lui prouvais alors par se baiser que je n'avais aucune honte d'être avec elle et que je comptais bien montrer à mes fans qu'il était inutile de s'approcher de moi puisque j'avais déjà celle qui me faisait vibrer avec moi. Lorsque Émilie se saisit de mon cuir mon corps se mit à vibrer, j'aimais quand faisait ça, quand elle agrippait mes vêtements comme ça, j'avais toujours cette impression qu'elle voulait m'empêcher de me sauver et ça me plaisait. Elle tapotait son front contre mon torse en me félicitant pour le concert, mon torse était bouillant à cause des spots qui nous avaient inondés de lumière durant tout le show, je transpirais même un peu mais rien de dégoutant ou de puant, je gardais mon odeur habituelle.

Le groupe nous fixait en souriant, même avec Lydia je n'étais pas aussi proche alors forcément ils étaient heureux pour moi. Émilie les félicitait aussi et rapidement tout le monde levait leurs verres et bouteilles de bière en l'air pour trinquer. Lloyd me jeta une bouteille de bière que j'ouvris en utilisant un décapsuleur intégré à mon porte-clefs. Une des filles du fan-club apporta à Émilie un verre de Soda et une bière en bouteille pour qu'elle choisisse.

Je passais mon bras autour de ses épaules pour la garder contre moi après qu'elle ait fait son choix. Elle pourra décapsuler la bouteille si elle avait choisi une bière avec mon porte-clefs qui était de son coté accroché à une chaine de mon jean.
Mes lèvres se posaient de nouveau sur elle, sur le haut de sa tête cette fois et tandis que le groupe papotait avec le fan-club et profitait des trois groupies, Alex murmura à Émilie

"Ca t'a plu? Ta blessure ça va?"

J'aurais pu parler de la blonde, mais finalement j'avais envie de jouer à un nouveau jeu. Émilie voulait que j'aie confiance en elle, je comptais le lui montrer, mais pour que j'ai confiance en elle, il fallait qu'elle ne me cache rien et ce soir j'allais la tester, voyons si elle comptait dans la soirée me parler de ce qu'il s'était passé dans la salle de concert. Si elle m'en parlait d'elle-même c'est que je pouvais lui faire confiance, si elle ne le faisait pas et se mettait à me cacher des choses, je comprendrais assez vite que je ne pouvais pas avoir confiance.

Avant qu'elle puisse répondre, une des fans vint nous voir et me tendit son téléphone avec la page du blog.

"Regardez! on la mit en ligne en attendant le concert"


Sur l'écran il y avait une photo de nous deux. Je tenais Emilie par les épaules contre moi, elle avait réussi à capturer un moment rapide, un moment où on se dévisageait avec tendresse. En dessous de la photo on pouvait lire.

Code:
"Alex et son Ange de feu"




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
IRS & ISS |:| Psychologue
avatar
Féminin
Messages : 220
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Niveau d'études/Métier : Psychologue
Situation amoureuse : En couple
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Lun 5 Fév - 17:44
La jeune femme ne savait pas vraiment ce qu'elle devait dire. Et si au final il n'avait pas vu ? S'il était au courant et qu'elle ne disait rien, ça craignait. Mais si le jeune russe n'avait rien vu, elle ne voyait de raisons de dire que Claire était revenue. Et puis, qu'est-ce que cette blonde pouvait lui faire ? La tenter ? Elle savait bien qu'elle était assez forte. Du moins elle l'espérait. Si je suis assez forte, arrête de douter de toi Emilie !

On lui proposa alors ou un soda, ou une bierre. Fatiguée avec un cerveau en miettes et malgré sa bonne résolution, elle prit la canette d'alcool. Elle voulait penser à autre chose. Beaucoup trop de choses arrivaient petit à petit et elle en avait marre. La rouquine utilisa alors le décapsuleur de son copain et prit de rapides gorgés en espérant que l'effet se fasse plus rapidement ressentir ainsi. Emilie voulait oublier, tout allait bien. Il ne s'était rien passé.

Son rockeur lui demanda si sa blessure allait. Si elle avait aimé. Elle tourna son visage vers lui et sourit doucement.

[color:dcaf=#ff6600,]-Ouai ça va. Ça gratte. Mais le concert était génial.

Unes des fans arriva et lui montra le blog. Une photo où ils se regardaient tendrement. Elle se crispa. Pourquoi elle avait accepté sérieusement ? Que tout le monde puisse voir ça... Ce n'était pas une question de honte mais de vie privé. Elle sourit alors de manière gênée. Presque un rictus incontrôlé et ne répondit pas.

Mon dieu cette blessure, elle avait tellement envie de poser ses griffes dessus pour faire passer cette démangeaison....La rouquine embrassa alors rapidement son copain rockeur avant de reprendre une gorgée de cette canette qu'elle avait déjà finis de moitié. Après tout, peut-être qu'elle ne devait pas s'en faire ainsi. Claire était manipulatrice mais ce n'était pas une mauvaise personne... Elle l'avait tellement aidé toutes ses années. Des années que la rouquine avait détruit sur un coup de tête, ignorant ses sentiments. Égoïste pour se reconstruire. Était-ce une bonne  excuse ? Certainement pas. Mais il est parfois nécessaire de faire ce genre de sacrifice pour avancer. Et puis Emilie avait du mal à se mettre à sa place, sur ses ressentis et ce qu'elle voulait faire.

Mais ne devait-elle pas en parler ? Elle était presque sûre qu'il l'avait vu. Et heureusement que ce fut une fille qui l'avait enlacé. Il aurait été certainement plus choqué de voir un homme. Dans un certain inconscient, les filles s'étaient plus amicales. Pas sexuel ou amoureux. Mais tout de même. C'était pas comme ça qu'il allait avoir confiance en elle.

Dans le boucan, elle le regarda et marmonna alors:

-Alex...T'à l'heure...

Elle laissa quelques secondes.

-Je sais pas si t'as vu...Enfin, dans les cas...C'est mon...

Son téléphone émit un son. Elle fonça les sourcils et marqua de l'agacement en allumant l'écran. Un sms ? Il était affiché un numéro inconnu mais qui lui disait quelque chose. En ouvrant le message, une image afficha. Une photo de deux jeunes femmes s'embrassant. Jeune, lycéène, blonde et rousse. Un coeur accompagnait le tout. Elle bloqua et sentit la moutarde lui grimper au nez. Elle voulait faire quoi là ? Que Alexei voit ça ? Putain. Elle avait marre. Rien allait dans son sens dernièrement.

Emilie se frotta les yeux et regarda dans l'étage inférieur. Son regard parcourra la salle. Elle vit une blonde lui faire un signe de main. La psychologue se mordit la lèvre et se leva. Elle allait l'engueuler là. Elle n'avait pas le droit.

-Désolé  je dois régler quelque chose. Je reviens Alex.

Elle lui fit un petit sourire et n'attendit pas sa réponse pour descendre. Emilie se déplaça vers la jeune femme qui la regardait en souriant. Elle aurait pu lui hurler dessus là. Mais les yeux l'encerclaient et elle ne voulait pas faire honte au rockeur.

-On sort deux secondes ?

En toute réponse, elle fit une révérence et Emilie, grognant, la tira jusqu'à l'extérieur avant de se placer devant elle.

-Sérieusement ?

La blonde ne perdit pas son temps. Elle s'accrocha à elle et l'embrassa d'un coup. Emilie ne comprit pas, elle eu mal à sa blessure, son corps contre le sien. Elle la serrait fermement et la rouquine la poussa d'un coup, rouge et énervée.

-TU FOUS QUOI LÀ ! JE VEUX PAS TE VOIR. C'EST FINIT. RETOURNE EN FRANCE.

Emilie semblait furieuse. Une frustration qu'elle crachait. Son ventre lui fit mal, elle se contractait et sa main se posa à cet endroit.

-Tu ne m'intéresses pas Claire ! Ne cherche pas à détruire ce que j'ai construit
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
Londres |:| Info./Musicien
avatar
Masculin
Messages : 148
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Niveau d'études/Métier : Informaticien/Musicien
Situation amoureuse : Elle me fait revivre ♡ E♡
Nationalité : Anglo-Russe
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Lun 5 Fév - 20:15
La Rousse descendit la moitie la canette de bière qu'on venait de lui servir. Je ne savait pas trop si cela était une bonne idée, je ne savait pas pourquoi mais j'avais l'impression d'être connecter à elle et de sentir ce qu'elle ressentait. Elle était étrange et je me disait que cela était surement associer à ce qu'il s'était passé pendant le concert. Mais ce soir j'avais envie de profiter de ma soirée même si au fond de moi quelque chose n'allait pas. La musique se remit à taper dans les enceintes et je commençait à parler avec mon entourage. Quand Cassy m'apostropha, je me tourna vers elle en la fixant , j'était à l'écoute. Emilie commençait à parler et je me demandait si elle allait m'expliquer ce qu'il s'était passé, mais son téléphone se mit à sonner et elle jeta un œil à l'écran, forcement mes yeux ciblaient l'écran et mes yeux se fronçaient en voyant la photo. Emilie fonça au niveau de la balustrade et je la suivit pour voir la fameuse blonde lui faire signe. Je me sentait bouillir au fond de moi, j'avais envie d'exploser et de pousser Emilie à bout pour qu'elle m'explique cette comédie.
Je n'eut rien le temps de dire qu'elle s'excusait et partis rapidement.

Je ne rêvais pas? elle venait de me laisser en plan là comme ça pour rejoindre son ex? car oui j'était loin d'être stupide, la photo que j'avais aperçu Emilie semblait bien plus jeune. Au lieu de m'expliquer calmement la situation et nous laisser arranger les choses à deux, elle préférait partir régler sa seule, comme avec sa mère...Je commençait à me dire que j'était la pour lui changer les idées , malgré le fait que je la croit quand elle me dit m'aimer.

Emeric avait apparemment bien compris ce qu'il m'arrivait et il vint poser sa main sur mon épaule. Il chuchota à mon oreille.

"Impose toi bordel..."

Je lui donnait ma canette et je descendit les escalier quatre à quatre. Je n'avais jamais traversé cette salle aussi vite. Une fois dehors je pris une grosse claque. La blonde avait collée sa bouche contre la bouche de MA copine. Mes poing se serraient, d'un coups je me mit à ressentir la même rage que j'avais ressentie lors de ma dispute avec Lydia. Je prenais sur moi pour ne pas me jeter à la gorge de cette blondasse, mais quand j'entendis Emilie lui hurler dessus en se tenant le ventre, je m'avança et m'interposa entre les filles. Face à la Blonde je la fixait d'un air menaçant et dangereux. Ma voix glaciale résonna, personne ne m'avais jamais entendus parler de cette façon. Mon accent Russe me donnait un air encore plus terrifiant.

"Casse toi d'ici...et t'approche plus d'elle c'est clair?"

Je me tenais droit face à elle, mon corps était à quelque millimètre du sien et mon front était aussi à quelque millimètre du sien. J'était bien plus grand qu'elle et bien plus imposant, je lâcha un jurons dans ma langue natal qui ressemblait à une menace.
Je sentait qu'on tentait de me retenir, mais je ne savait pas trop qui le faisait jusqu'a ce qu'un vigil me repousse en me demandant de me calmer. Le groupe venait d'arriver car des fans avaient dit ce qu'il se passait. On me tenait encore l'avant bras, mais qu'importe je ne lâchait pas la blonde du regard, je venait d'atteindre mes limites, Jagger, la mère d'Emilie et maintenant elle...La rousse allait devoir se débarrasser de son passé si elle ne voulais pas que je fasse un geste idiot...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
IRS & ISS |:| Psychologue
avatar
Féminin
Messages : 220
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Niveau d'études/Métier : Psychologue
Situation amoureuse : En couple
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Lun 5 Fév - 21:30
Claire n'avait pas prévu qu'Alexei arrive. C'était certainement la raison de pourquoi elle était restée bête en le voyant. Et surtout en le voyant la fixer ainsi, d'un air terrifiant. La blonde regardait le rockeur mais elle était un peu moins sûre d'elle. Emilie avait envie de vomir, elle voulait de débrouiller seule. Elle sentait l’étiquette de fille à problème sur son front. Elle se faisait protéger encore une fois et l'accumulation devait agacer son rockeur. Elle avait peur qu'il parte à cause de ça. Elle ne pourrait pas rester seule après ça. Pas sans lui, elle n'y arriverait pas. Il parlait d'attachement mais la rouquine s'était énormément attachée à lui sans vraiment le dire. S'il en avait marre de ses problèmes,  elle tomberait bien bas.

La jeune femme était donc aussi paralysée que la blonde qui fixait son regard. Dans son cerveau, elle ne savait pas comment répondre à la bombe qu'elle avait enclenché. Elle voulait seulement au dépars la tenter. Elle savait que la rouquine remuait sans cesse son passé...Et elle s'était dit que lorsqu'elle se jeterait sur elle, elle craquerait. Mais elle était devenue plus forte et d'une autre manière, très fragile. Un vigile avait retenu le bras du rockeur et Claire restait là à ne rien dire. D'un côté elle avait peut-être réussit à détruire son couple comme elle le voulait ? Elle ne savait pas trop. La demoiselle soupira alors et prit un ton d’adolescent qui venait de se faire chopper.

"C'est bon, c'était pour rigoler. T’énerves pas..."

Elle avait laissé un silence un peu pesant. Rouquine se rapprocha alors d'Alex. Elle devait déjà essayer de le calmer. Elle était partie seule sans réfléchir. Elle avait été surtout énervée et elle n'avait pas du tout réfléchit sur le coup. En plus tout à l'heure elle était prête à lui dire...Elle était si proche d'enfin confier un problème... Sa main enroula son bras et elle le regarda. Son visage était crispé par la colère mais elle se voulait serein. Emilie ne savait pas comment calmer quelqu'un. Elle avait toujours été celle que l'on calmait. Elle essayait alors d'agir à l'instinct. Puis elle regarda Claire d'un air sévère.

-Je sais que j'ai merdé Claire y'a cinq ans...Mais c'était y'a cinq ans...Alors ne cherche plus à me mettre sur les nerfs. Tu savais très bien que j'allais m’énerver, tu me connais...Mais fous moi la paix. Ne me parle plus.

Elle essayait de se calmer mais sa blessure la piquait. Elle posait sa main sur le bras de son copain, le massant comme pour lui dire que ça allait. Heureusement qu'il était arrivé au fond... Emilie aurait pu faire hurler et qui sait si elle n'en serait pas venu aux mains... La blonde restait silencieuse.

-Dis-moi où est ma mère ?

Elle laissa quelques secondes.

"Au poste de police. Ils attendent de voir si tu vas porter plainte. Mais sinon elle sera directement renvoyé en France pour trouble psychologique. D'ici demain ou après demain. Moi avec."

Donc après elle aurait enfin la paix. La rouquine souffla doucement et se frotta les yeux en continuant de tenir le bras du rockeur. Elle tremblait peut-être un peu mais elle se calmait doucement, reprenant son sang froid. L'idée qu'elle lui ai envoyé cette photo d'archive devant son petit-ami l'avait rendu folle de rage.

-C'est bien alors. Pars s'il te plait maintenant. T'es plus une gamine qui a besoins de se venger. T'as 25 ans, va vivre ta vie et fous moi la paix.

La blonde fonça les sourcils. Vexée d'être prise pour une enfant, elle se rendait compte qu'elle avait agit comme tel. Un voyage seulement pour ça,  détruire ses démons...C'était idiot. Mais toujours vexée, trop de fiertée.

"T'es un monstre Emilie"

Elle avait craché ça et la rouquine avait gardé un visage neutre. Mais elle fut profondément blessée et serra un peu plus le bras du jeune russe. D'une part pour faire passer sa tristesse et sa colère et d'une autre pour partager son émotion de façon maladroite. La blonde partit alors, cachant une certaine peine. Emilie elle cachait une même peine mais de la colère, de la honte, de la fatigue, de la douleur. Elle avait cette envie de vomir, tout tournait un peu autour d'elle. Trop de choses en aussi peu de temps. Trop de sentiments qu'elle intériorisait. Trop de mondes. Des gens, des fans qui la fixaient. Elle était mal à l'aise. Elle lança un regard à Alexei qui appelait à l'aide. Sa vision se troubla un peu, elle s'accrocha à sa manche comme au cinéma, lors du film d'horreur.

-Je voulais pas ça...Je suis désolée, je voulais te le dire tout àl'heure...Mais j'ai pété un câble...En voyant cette photo...Je sais pas pourquoi j'ai...Merde... chuchota-t-elle pour que lui seul entende.

Elle faisait une sorte de baisse de tension.  Elle avait chaud, elle avait mal.



Autre:
 


Je m'exprime en #FF6600
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: North London :: Camden Town-
Sauter vers: