AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: Dortoir :: Toit Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sortie nocturne [PV Emilie]

Lysander Sedley
ISS |:| Troisième année
avatar
Masculin
Messages : 92
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célib'
Nationalité : Irlandais
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Dim 14 Jan - 11:58
Sortie nocturne
Parfois, il arrive que mon hyperactivité me joue des tours. Au lieu de dormir,
je me tourne et me retourne dans mon lit sans arrêt, incapable de trouver le sommeil.
C'était une de ces nuits. C'est pas que quelque chose me perturbe et m'empêche de dormir, c'est juste que j'ai envie de bouger, de faire un truc. Assez rapidement, j'abandonne l'idée de dormir, ça ne sert à rien. A la place, je préfère me rhabiller, prendre une sacoche que je rempli d'un crayon, de partitions vierges, de mon casque et d'une boite de gâteux. J'ai même pris la peine de mettre mes vieilles lunettes d'aviateur sur la tête. Puis je sors discrètement, pour ne pas réveiller mon coloc. Le truc, c'est de ne pas se faire pincer.

Je progresse le plus discrètement possible dans le couloir et les escaliers avant d'arriver devant la porte du toit du bâtiment. Ça fait un bout de temps que la chaîne sensée empêcher les élèves de monter est cassée, donc c'est un peu portes ouvertes.Je grimace en entendant la porte grincer alors que je l'ouvre, on a fait plus discret. Mais ce n'est pas la première fois que je fais ça et j'ai pas encore eu de problème.

Une fois dehors, je frissonne un peu, c'est qu'il y a du vent. Je vais au bout du toit pour m'asseoir par terre et m'adosser au grillage, conscient du vide qu'il y a derrière moi. Puis je sors mes affaires de la sacoche, en laissant mon casque à l'intérieur. J'ai juste envie de trouver l'inspiration pour le moment. Pas pour une mélodie, mais pour un chant. Quoi de mieux que le ciel nocturne pour ça?

Codage par Libella sur Graphiorum


"Everyone in the world will know my voice!"
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
IRS & ISS |:| Psychologue
avatar
Féminin
Messages : 219
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Niveau d'études/Métier : Psychologue
Situation amoureuse : En couple
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Dim 14 Jan - 15:43
Elle n'était pas retournée à son appartement ce soir. Elle avait fait une journée particulièrement normale mais bien épuisante. Il fallait dire que les derniers jours avaient été un peu mouvementés et le souvenir de sa mère avec un couteau ne cessait de lui tourner dans la tête. Cela ne l'avait pas empêché d'aller au travail mais pour tout dire, elle avait eu un mal fou à se concentrer. C'était comme si elle ne cessait de ressentir en boucle la sensation d'une peau qui se déchire. Et la douleur revenait sans cesse. Elle n'avait pas retiré le bandage que l'irlandais lui avait fait, elle avait peur de voir quelque chose d'horrible. Et puis, le bleu qu'elle avait sur le joue avait du mal à disparaître autant que les marques sur son bras. En tant que psychologue aujourd'hui, on avait vu mieux finalement. La journée était passée lentement, elle n'avait pas trop eu de rendez-vous pour une fois. Vers dix huit heure, elle s'était donc lamentablement endormis à son bureau par cette fatigue qui l'empêchait de rentrer chez elle.

Ce fut un sms qui la réveilla, elle ouvrit doucement les yeux, sa tête était écrasée contre le marron du bureau, lui laissant une belle marqua. Elle se frotta les yeux, un peu perdue. Comment ce faisait-il que personne ne l'eu réveillé ? Les femmes de ménages ne passaient pas ? Emilie se frotta le visage et grogna, sa position lui avait donné un mal de dos. Elle se redressa et regarda son téléphone: plus de 22 heures. Sérieusement ? La rouquine se leva et attrapa sa veste pour sortir d'ici. Il était bien temps qu'elle rentre. La pire était qu'elle se sentait en forme et pas du tout propice à continuer sa nuit après une sieste aussi longue. Elle envoya un rapide sms à Alexei puis se mit en chemin.

Lorsqu'elle sortie du lieu, elle vit au loin les dortoirs. C'était un lieu qu'elle n'avait jamais visité. Cela la tentait bien mais n'était-ce pas bizarre qu'elle s’introduise ici aussi tard le soir ? Certainement. Mais son cerveau voguait un peu ailleurs et elle avait envie de prendre un peu de hauteur. Et puis, quand elle le voulait, elle savait se faire discrète.

Elle passa alors la porte et s'introduit dans les couloirs. Elle prit directement l'escalier, peu rassurée de l'ambiance d'un internat la nuit. Parfois elle entendait des voix, des chuchotements voir des pas à travers les portes mais qu'elle préféra vivement ignorer. La rouquine monta tout en haut et vit que la chaîne avait été coupée. Cela la surprit, pour quelque chose d'interdit, ça lui semblait facile à rentrer. La jeune femme poussa la porte et un courant d'air fit voler sa chevelure rousse d'un seul coup en même temps que sa robe. La jeune femme referma derrière elle et vit les hautes barrières. Elle ne remarqua pas vraiment la présence d'une autre personne, les yeux fixées sur ce qui s'étendait en face d'elle. Alors qu'elle avançait vers les barrière, les airs tournaient autour d'elle, faisant tout valser. Les cheveux, la robe, le manteau. Parfois sa chevelure s'écrasait devant son visage et ça la faisait doucement rire, ne pouvant plus rien voir. La jeune femme s'approcha des barrières et regarda à travers un moment d'un oeil perdu, souriant doucement.

Au bout d'un moment, son regard se détourna et vit quelqu'un au sol, quelqu'un qui n'était pas si loin d'elle et qui l'avait certainement remarquée. Elle resta bête un moment. Un élève ? Il lui semblait qu'ils n'étaient pas vraiment autorisés ici. Mais qui était-elle pour jouer la police ? Et puis, à moins qu'il ne l'ai déjà vu en tant que psychologue, Emilie avait un visage enfantin ne se rapprochant pas vraiment de l'adulte.

-Hm...Salut ? Dit-elle d'un léger sourire.



Autre:
 


Je m'exprime en #FF6600
Revenir en haut Aller en bas
Lysander Sedley
ISS |:| Troisième année
avatar
Masculin
Messages : 92
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célib'
Nationalité : Irlandais
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Dim 14 Jan - 23:22
Sortie nocturne
C'est plus une espèce d'impulsion, peut être un peu stupide, qui m'a poussé à me rendre sur le toit cette nuit, tout ça pour tenter de trouver l'inspiration. Et si ça fait comme ces derniers temps (ces 17 dernières années)
je vais galérer. Argh, c'est vraiment la loose pour un chanteur de pas réussir à écrire ces propres chansons. Mais malgré mon excitation qui m'empêche de dormir, je me trouve plutôt calme. Et extrêmement concentré.

Tellement que je ne remarque même pas le bruit de la porte qui s'ouvre, ni ne voit la personne qui arrive sur le toit. Pourtant, j'aurais peut être du m'inquiéter. Ici, il n'y a que les gens louches ou les profs qui traînent sur les toits la nuit, parfois les deux en même temps. Enfin, il y a quelques exceptions... Dont moi. Enfin je crois. Quoi que, je suis peut être louche comme ça. Un type seul sur le toit, la nuit, assis contre le grillage, griffonnant puis barrant des trucs sur une feuille tout en mangeant des gâteaux.

Ça m'énerve, j'arrive pas à trouver un bon thème. Pourtant je met sur papier absolument tout ce qui me passe par la tête, des trucs classiques aux plus originaux. Mais dès que je commence à bosser sur le truc, ça ne passe pas. Finalement tout cette histoire me soûle, et je chiffonne mes feuilles et les jette plus loin en criant un grand Va en Enfer! à un interlocuteur invisible. Puis je pousse un long soupir, un peu déprimé.

Hm...Salut ?

Je pousse un espèce de glapissement apeuré en sursautant comme un malade, tombant à la renverse du côté opposé à la voix.

Mébordelçasefaitpasdefairepeurauxgenscommeça!

Bon... j'ai peut être parlé un peu rapidement. Mais ai eu peur! Ça va pas la tête de se faufiler près des gens comme ça! Je calme les battements de mon cœur avant de me redresser pour regarder mon interlocuteur, même si je n'ai pas de vision nocturne. Mais la lune éclaire plutôt bien, et je réussis à distinguer une jeune femme devant moi.

Hum... salut? Ça s'est peut être pas vu, mais tu m'as fait peur.

Codage par Libella sur Graphiorum


"Everyone in the world will know my voice!"
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
IRS & ISS |:| Psychologue
avatar
Féminin
Messages : 219
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Niveau d'études/Métier : Psychologue
Situation amoureuse : En couple
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Lun 15 Jan - 14:44
Il s'était renversé d'un coup vers l'arrière et son visage et eu prit une expression terrifiée, la fixant. Il lui avait parlé très vite dans un sens qui lui échappa presque. Quelques mots sortirent de sa bouche, rapides mais surtout très incompréhensibles. Elle eu un regard très surpris sur le coup et eu un petit pas en arrière, se tenant sur la barrière. Sa réaction lui avait dit fait augmenté son rythme cardiaque et lui avait provoqué un petit bond. Il devait être bien dans son monde ce jeune homme. Dans le noir, on ne voyait pas très bien, seulement la silhouette au sol et cela devait être réciproque.

Et vu la phrase qui dit ensuite, il ne la voyait certainement pas assez bien pour savoir qui elle été adulte au sein de l'établissement. Ça la fit sourire intérieurement. Tant mieux, elle n'avait pas envie que les conventions amènent cette nouvelle rencontre à devenir une simple discutions prof/élève. Entre les "vous", les " pardonnez-moi" et tout le reste, ça l'agaçait doucement. Emilie Skies rigola alors doucement, rire qu'elle cacha avec le dos de sa main.

-Ah ouai j'avais remarqué que tu as eu peur.

Elle continua à ricaner doucement avant de se calmer un peu. Sa réaction avait été juste trop craquante et mignonne. Emilie frotta sa chevelure en souriant.

-Pardon de t'avoir effrayé.

Elle s'assit également au sol et regarda le ciel un moment sans rien dire. Pour l'instant, elle allait se faire passer pour une éleve. Ou du moins, ne rien dire sur son poste. Si elle pouvait avoir une discutions normale... En tant qu'adulte, elle aurait dû lui demander de partir mais toutes ses règles, elle ne les aimait pas. Ça allait lui tomber dessus un jour de couvrir les élèves mais elle ne pouvait s'empêcher de se dire que certaines lois n'avaient aucun sens. Peut-être son passé de délinquante qui remontait ?

Elle ferma les yeux un moment et ne dit rien pendant un moment avant de reprendre la parole.

-Alors comme ça on squatte le toit la nuit ? T'arrives pas à dormir ?
Revenir en haut Aller en bas
Lysander Sedley
ISS |:| Troisième année
avatar
Masculin
Messages : 92
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célib'
Nationalité : Irlandais
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Mer 17 Jan - 17:39
Sortie nocturne
Sans rire, j'étais tellement concentré sur mon truc que je l'avais pas vu, ni entendu. Pourtant, quand elle m'avait adressé la parole et fait bondir sur un bon mètre, elle était pas si loin que ça. Je me redresse, un peu gêné, et essaie de sauver la situation par une blague. pas sûr que ça prenne totalement. Apparemment elle avait pu remarquer ma frayeur, ce que même un aveugle aurait pu voir. C'est dire.

Pardon de t'avoir effrayé.

En même temps, le jeune femme s'assoit, et je peux la voir à peine mieux. J'arrive quand même à voir des cheveux en relativement grande quantité.

C'est rien. J'étais... un peu dans la lune, pour ainsi dire.

Je me tais, ramassant les affaires que j'ai un éparpillé un peu partout. Avec un léger soupir je me lève, allant chercher la feuille chiffonnée que j'avais jetée plus loin, pour la fourrer dans ma sacoche en reprenant ma place.

Alors comme ça on squatte le toit la nuit ? T'arrives pas à dormir ?

Est-ce que je squatte? Nan, pas vraiment. Enfin de mon avis. je suis juste venu passer un peu de temps ici pour m'occuper le temps de fatiguer.

Le sommeil est parfois compliqué à venir. Alors... bah je suis venu ici pour bosser,
mais je crois que ça a pas donné grand chose.


Tout que ça a donné, c'est des ratures sur une feuille et un énervement de ma peur. C'est quelque chose qu'on peut qualifier de pas très concluant. Je tourne la tête vers elle, l'air un peu intrigué.

Et toi alors, qu'est ce que tu viens faire ici? Il n'y a que les gens louches ou perdus qui montent sur un toit au beau milieu de la nuit... surtout quand c'est normalement interdit.

Codage par Libella sur Graphiorum


"Everyone in the world will know my voice!"
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
IRS & ISS |:| Psychologue
avatar
Féminin
Messages : 219
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Niveau d'études/Métier : Psychologue
Situation amoureuse : En couple
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Mer 17 Jan - 22:11
Il était dans la lune. Et ça, elle pouvait comprendre. C'était son truc en ce moment, être dans la lune. Avec ce qu'il s'était passé, ses nuits, quand elle les passait seules, étaient torturées par le passage d'une chevelure rousse et de la lame d'un couteau Suisse. Et tout ça lui faisait peur. Au point qu'elle craignait à présent de rentrer chez elle à pied. Un peu comme ces jeunes femmes qui témoignent de ne pas pas se sentir en sécurité dans les rues à cause des agresseurs.

La jeune femme était beaucoup plus craintive qu'avant et elle ne savait pas combien de temps elle prendrait pour vraiment se calmer. Le dos contre le grillage, elle fixait le monde qui l'entourait dans un léger sourire, l'oeil un peu hagard et loin montrant toute sa fatigue mental du moment. Il lui parla qu'il ne trouvait pas le sommeil et qu'il était donc venu ici pour bosser. Elle pouvait comprendre l'effet inspirant de la nuit et des étoiles mais ne faisait-il pas un peu froid en ce moment pour aller aussi tard sur le toit d'un dortoir avec autant de vents ? Elle se frotta un peu les yeux et répondit alors:

-Tu vas surtout attraper un beau rhume ici.

Il lui parla alors, lui demandant pourquoi, elle, elle était là. La supposition était que seules les personnes louches, perdues montaient ici dans l'optique où l'accès normalement était interdit. Pouvait-on parler d'une personne louche, quand une psychologue s'introduisant dans un dortoir pour monter en haut ? Elle ne savait même pas si en tant que non-occupante de ce lieu, elle avait véritablement le droit... En tout cas certainement plus que le jeune homme à ses côtés.

-Disons que j'ai du mal à dormir en ce moment...Je me suis réfugiée ailleurs.

Elle eu un léger rire, une rire étrange comme si elle se moquait d'elle-même et de son comportement.

-Je suis certainement de ces personnes louches.

Elle déplia ses jambes pour les étendre devant elle et regarder ses pieds de loin. Sa tête répartit vivement contre le grillage qui fit un petit bruit sous le choc. Elle appréciait ce moment dans le sombre. Où on avait pas vraiment besoins de se voir pour se parler. Aller plus loin que l'apparence et le cliché qui en résultait.

-Tu bosses sur quoi du coup ? Tu arrives à voir ce que tu écris comme ça ?

À près tout, il faisait bien sombre. Normal pour une nuit. Mais à part s'il cherche à jeter des mots sur un papier, cela lui semblait bien compliqué de faire une phrase bien construire derrière tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Lysander Sedley
ISS |:| Troisième année
avatar
Masculin
Messages : 92
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célib'
Nationalité : Irlandais
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Dim 21 Jan - 11:28
Sortie nocturne
La jeune femme me fait remarquer qu'être dehors de cette façon est un coup à attraper u rhume, et c'est vrai qu'elle a pas totalement tort. Mais honnêtement, tomber malade est le cadet de mes soucis actuellement. Et puis, ça me permettrait peut être d'avoir une excuse pour pas aller en cours, ce qui peux m'arranger fortement en y réfléchissant bien.

Quand je lui demande ce qu'elle fait là, elle répond que c'est un peu comme moi. Pas moyen de trouver le sommeil. Je dirais que ça arrive assez régulièrement aux gens de cette école, et apparemment, elle fait partie des personnes louches. Super, on est deux!
En vérité, vu certains numéros que contient l'IRS, rester seul au beau milieu de la nuit avec une parfaite inconnue n'est pas forcément le comportement recommandé. Mais je suis prêt à prendre le risque, d'autant qu'elle n'a pas l'air bien méchante.

Tu bosses sur quoi du coup ? Tu arrives à voir ce que tu écris comme ça ?

Je pousse un léger soupir, bien sûr que je ne vois pas très bien ce que je fais. Je ne peux clairement pas écrire une chanson entière juste à la lumière de la lune, mais je je voulais juste jeter des idées à la base. Et comme rien n'est bien...

J'essaie d'écrire les paroles d'une chanson, pour mon groupe de musique. J'arrive même pas à trouver un thème... Tu parles d'un musicien.

Je sors mon téléphone pour allumer la lampe torche et fouiller dans ma sacoche pour retrouver la feuille que j'avais chiffonné, avant de la déplier et de la tendre à la jeune femme.

Si des fois t'as envie de jeter un coup d’œil... Si t'arrives à me relire.

On sait jamais, peut être qu'un avis extérieur peut débloquer la situation.

Codage par Libella sur Graphiorum


"Everyone in the world will know my voice!"
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
IRS & ISS |:| Psychologue
avatar
Féminin
Messages : 219
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Niveau d'études/Métier : Psychologue
Situation amoureuse : En couple
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Lun 22 Jan - 21:57
Avec cette lumière qui n'existait plus, l'ambiance semblait se calmer. Elle l'avait toujours remarqué et c'était le détail qui faisait que nous ressemblions aux poules par exemple. Lorsque le soleil éclairait les visages, le bruit, l'agittement augmentaient assez fortement. Mais quand les ténèbres tombaient tel un drap noir sur la ville, le silence régnait. Et c'était d'une plaisance assez déconcertante. Sauf évidement depuis les quelques derniers jours où une ville aux rues pavées dans une nuit calme ne semblait être que le pire des châtiments. Ainsi, elle espérait qu'après cette discutions, elle pourrait appeler un Taxi. Il était hors de question pour la jeune femme de rentrer par les rues emplies de serpents roux.

Son interlocuteur poussa un long soupire puis la notifia qu'il était apparemment musicien et qu'il tentait de trouver un thème qui ne semblait pas vouloir venir. Elle ne répondit rien sur le coup, elle s'y connaissait peu. Alexei était musicien mais elle n'avait pas encore eu l'occasion de lui poser plus de questions dans son domaine. Cela lui semblait bien loin le rêve du musicien face à la rationalité de la psychologie.

Finalement il lui passa une feuille qu'elle attrapa, curieuse de tout. Elle sourit et prit son téléphone en guise de lampe torche. On avait, certes, beau parler de la poésie de la lune mais la pauvre ne pouvait servir à éclairer un travail aussi fin qu'était celui de l'écriture. Une lumière blanche l'éblouit et se jeta tel un monstre sur le papier blanc. De ses yeux un peu plissés par la fatigue, la lumière et la tentation de lire les signes sur la lettre, elle commença sa lecture dans un petit silence. Au bout de quelques minutes elle releva la tête et eu une petite réflexion. Il y avait clairement du potentiel et cela se voyait qu'il savait écrire. Par le niveau qu'elle avait, ça lui semblait cependant difficile de dire quoi que ce soit.

-C'est dommage de chiffonner ça, tu devrais garder les traces de ce que tu écris.

Il lui semblait logique que les essaies devaient être gardé. Et cela même si c'était désagréable à lire. C'était une marque d'un passage qui pouvait permettre d'aller plus haut, de rebondir sur ses erreurs.

-Après tout c'est un trésors comme un autre.

Elle rigola doucement, assez innocemment avant de relire rapidement les mots sur le papier, de le plier correctement et de lui redonner. La jeune rousse replaça sa chevelure puis continua:

-Cela se voit que tu es musicien. La manière dont tu écris...J'aime beaucoup mais je ne m'y connais pas trop dans ce domaine. Mais ne jette pas tes essaies, ils permettent d'avancer.

Elle sourit.



Autre:
 


Je m'exprime en #FF6600
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Animation à Villandraut samedi 25 août 2012
» S'équiper pour prises de vues nocturnes
» Première sortie photos nocturne à L'Isle sur la Sorgue, 20 Juillet 2013
» Sortie neige ?
» Mystérieux phénomène lumineux qui apparaît dans le ciel nocturne norvégien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Dortoir :: Toit-
Sauter vers: