AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
L'event anniversaire du forum est lancé. Venez participer, découvrez un autre monde !

 :: Hors-jeu :: Rps abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chanter la pluie, danser le vent, bienvenue en retenue [Libre]

Léléanne Markest
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 15
Né(e) le : 10/12/1989
Date d'inscription : 19/12/2017
Age : 29
Pays d'origine : France
Nationalité : Française
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : She and her Cat /anime/ Personnage principale
Commentaires/Citations : "Cueille ta vie Avant qu'elle soit emportée par le vent Cueille ta vie Avant qu'elle soit abîmée par le temps Cueille ta vie Tiens-la fort et ne l'enferme pas dans leurs rangs Ne la laisse pas s'envoler loin de tes rêves, cueille-la dès maintenant" Keny Arkana - Cueille ta vie
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1076-leleanne-markest-prof-musique-tout-le-monde-veut-devenir-un-cat-en-cours#10575

Jeu 11 Jan - 23:14

Léléanne était professeur, à l'essai mais professeur. Et avant de bien connaître les élèves elle avait déjà une retenue à assurer.

Sous la pluie, dans le parc, elle sentait les gouttes d'eau se déposer sur sa peau avec délectation. Elle rentrerait trempée ce soir. Le chat Marbou allait encore la regarder avec sévérité. Mais peu importe, elle avait bien des parapluies, une dizaine pour les élèves, c'était assez facile vu que sa sœur lui offrait chaque année et à chacun de ses anniversaires un parapluie, Tutur aimait les parapluies comme un abri, comme une immense toupie, comme un lien entre le monde entier et elle. Ce qui la faisait vivre.

Alors elle partageait sa passion avec sa sœur. Léléanne ne s'en servait jamais mais les gardait précieusement. C'était des parapluies colorés comme un lever de soleil ou un coucher selon les teintes, avec des animaux en papier protégé de plastique collés les décorant. Chacun avait son animal, là, Léléanne faisait tourner le lapin écoutant le clapoti du vent sur cette toupie de tendresse et de rêve.

Cependant elle sentit un vent glacial lui foudroyer les os, elle sourit dans un frisson et...le parapluie s'envola. Et ce en haut d'un arbre. La femme de 28 ans soupira : «  C'est malin tu aurais pu rester tranquille parapluie ! » Elle haussa ensuite les épaules et monta à l'arbre mais au moment où sur une branche très fine elle arriva à rattraper le parapluie fugueur avec le vent, elle sentit la branche céder.

« Aie ! » dit-elle en regarda son genoux saignant comme un beefsteak peu cuit, mais l'aventurière Lélé avait toujours de quoi réparer les bobos ! Elle sortit une bouteille d'eau et un pansement elle se lava la figure après son genou soigné et inspira profondément la rosée, son inspiration avait un goût de mélodie. Elle sourit.

Elle se rappela soudain le «  A l'essai » de son poste et décida de se remettre un peu en ordre , en vain, trempée étaient ses habits, son jean avait un trou, et ses cheveux s’ébouriffaient sous l'humidité. Alors elle haussa les épaules. Elle pouvait enseigner dans cette tenue non ? Tant que les élèves apprenaient tout irait bien. Pour se donner du courage, elle fit un visage souriant au feutre indélébile sur le pansement,  sous la pluie qui s'estompait peu à peu il semblait sourire au timide soleil naissant.

Un à un les rayons se déposèrent séchant les gouttes de pluie et la peur de la chute.

Cela grouillait de musique, quelques oiseaux paresseux de migrer ou restés accompagnaient la chanson du vent, l'odeur de rosée faisait frisonner la jeune femme et à chacun de ses pas le sol boueux faisait un bruit étrange tantôt de sucions tantôt de frottements, tantôt de caresse légère selon sa démarche, les branches dansaient sous le vent. C'était un ballet oui un ballet, celui du monde. Et l'adroite jeune femme ne put que accompagner cette danse par ses propres pas légers et doués et une chanson de Vanessa Paradis dans une langue qui ne pouvait pas être comprise par tous en Angleterre, celle du pays où elle avait grandi :

« La mer c'est la même tout le temps
Avec le même vent
J'dis ça, j'suis pas le marin,
J'suis pas le vent

Je connais des poissons contents
Ils ont l'air content
Mais qu'est-ce que je pourrais bien
Faire dedans... »

Même sans comprendre les paroles on sentait le talent et la douceur de la voix telle une berceuse énergique mais réparatrice, une douce énergie oui, dans ce ballet de liberté tel un avion en papier-comète allègre et léger qui franchit tous les murs, dans cette danse du monde fourmillant de vie. Puis enfin...l'arc-en-ciel ! Léléanne sourit à son arrivée. Elle était dans un piteux état mais bien prête à accueillir ses élèves. La pluie était arrêtée, elle crut voir des ombres au loin. Elle secoua vivement la main dans un : «  Venez ! Bienvenue les jeunes ! » Et son sourire semblait dire , on va bien s'amuser en cette retenue musicale. Quel drôle de professeur !
Revenir en haut Aller en bas
Lysander Sedley
ISS |:| Quatrième année
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 106
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 18
Nationalité : Irlandais
Situation amoureuse : Un poil compliqué
Personnage sur l'avatar : Gareki de Karnival
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Ven 12 Jan - 9:20
Bienvenue en retenue...


Une retenue, c'est pas cool. La pluie, c'est pas vraiment cool quand t'es forcé de rester dessous. Alors on combine les deux? Je sens que je vais passer un samedi matin absolument MAGNIFIQUE. Nan mais j'te jure... Pourquoi je suis collé? Juste un ras-le-bol du prof de biologie parce que je dormais en cours. Rien de très fou quoi, franchement je pense que c'est un peu exagéré. Et puis moi j'appelle ça "optimiser son temps". Je bosse sur mes partitions la nuit, et je dors pendant un cours où je suis de toute manière une cause perdue. Mais apparemment, le prof est d'un autre avis... D'où ma présence sous la pluie.

Mais à part le fait que je sois trempé, je suis de plutôt bonne humeur, dû à ma récente entrée dans un groupe de musique. Enfin, pour le moment on est que deux, mais c'est déjà un début. Du coup sur le chemin, la tête enfoncé dans ma capuche, j'ai mon casque sur les oreilles passant Same old song and dance de Aerosmith. Et en même temps je danse à moitié en faisant de l'air guitar, ce qui allonge significativement mon trajet.

Et au fur et à mesure, la pluie laisse place au soleil. De quoi améliorer encore un peu mon humeur. Une retenue n'a normalement rien de réjouissant, mais c'est rare que ça se passe en extérieur. J'ose donc espérer quelque chose de plus amusant. Même si je craint que ça finisse en espèce de travaux d'intérêt généraux. On est pas sensés s'amuser après tout.

En arrivant à l'endroit convenu, je me mêle à quelques élèves. Évidemment, à Indäre t'es jamais tout seul en retenue. Seulement, je ne vois pas de prof, en tout cas pas que je connaisse. Toutefois, une jeune femme nous fait signe de la main en nous disant d'approcher. Inconnue au bataillon.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Jaden
Invité
avatar

Ven 12 Jan - 19:22
Jaden
Jaden Fawkes
Ancien membre
Bienvenue en retenue...



Je triturais mes doigts et mordais ma langue comme si ma vie en dépendait, capuche sur la tête. Comment j’en étais arrivé là, c’était impossible… Je n’arrivai pas à croire que moi, Jaden Fawkes, petite et misérable brindille de chair absolument timide, soit en retenue. Que s’était-il passé ? Rien de bien méchant pourtant… Enfin c’est ce que je croyais.




« Hey, Jaden ! Psssst ! Ohé ! »

Je levai les yeux de mon dessin, et me tournai discrètement vers la propriétaire de cette voix.

« Trop canon ton dessin ! Franchement tu gères ! » me dit-elle de ses lèvres beaucoup trop rouges.

Je ne lui répondis qu’un sourire, la remerciant. Je ne voulais pas me faire prendre, on était quand même en plein cours, et ce n’était pas un cours de dessin. Je n’avais pas pour habitude de ne pas écouter, mais là… Le professeur m’avait vraiment perdu et j’en avais eu marre. J’avais laissé tomber.

J’entendis encore des chuchotements derrière moi. Ils parlaient de moi, je pouvais distinguer à peu près ce qu’ils disaient. Je soupirai en levant les yeux au plafond quand une voix masculine cette fois, me rappela. Je faisais semblant de ne pas l’entendre.

« Putain l’enfant ! T’es bouché ou quoi ? Répond quand je t’appelle bougre d’idiot ! » me chuchotait-il.

Il commença à mettre des coups de pieds dans ma chaise, ce qui me fit faire une rature sur mon dessin. Cette fois, je me retournai, les sourcils froncés et grognant intérieurement.

« Ta gueule merde ! » lâchai-je spontanément. Trop fort apparemment.

Plus aucun bruit ne parcourrait la salle. Je sentais le regard de tout le monde sur moi, et évidemment le plus perçant n’était d’autre que celui du professeur.





Je n’y étais vraiment pour rien…
C’était ma toute première retenue, et je fus intrigué de savoir que celle-ci s’effectuait à l’extérieur. J’avais plutôt pensé à une salle de permanence silencieuse à mort. Peut-être que l’on allait se faire lyncher publiquement ! Mon corps frissonna à cette pensée sans queue ni tête.  

En tout cas, j’étais dans le parc, et je ne voyais rien qui pouvait s’apparenter à une retenue.
Quel campus étrange, sérieux…
J’avais l’impression que d’autres étudiants étaient eux-aussi autant paumés que je l’étais. Sans doute cherchaient-ils la même chose que moi.

Soudain, j’entendis une voix fluette, et j’aperçu une jeune femme qui faisait des signes. Oh. C’était elle la surveillante de la retenue ? Je levai un sourcil. Pas sûr… Elle semblait quand même très joviale et joyeuse pour accueillir des étudiants qui allaient passer une retenue…

Je m’approchai, et fini par me rendre compte qu’il s’agissait bien d’elle. Un petit sourire se forma sur mes lèvres. Finalement, cela pourrait très bien se passer !


Dernière édition par Jaden Fawkes le Lun 22 Jan - 0:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alix Scarønson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 335
Né(e) le : 30/07/2001
Date d'inscription : 11/02/2017
Age : 17
Pays d'origine : Norvège
Nationalité : Norvégien
Famille : Frère jumeau de Rikissa, grand frère de Naev
Situation amoureuse : Meh
Personnage sur l'avatar : Kano Shuuya - Kagerou Project
Doubles comptes : Martel, Naomi, Roxanna, Nick/Ellia
Commentaires/Citations : « Moi tant que je peux jouer, je mise ce que tu veux, même les dents du voisin »
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t221- http://indare-division.forumactif.com/t246-

Dim 14 Jan - 16:24

13 janvier
2018
Chanter la pluie, danser le vent, bienvenue en retenue

Léléane Markest
Les sales gosses

Une heure de colle. Quelques mois plus tôt, l'idée l'aurait énervé, même si ça lui arrivait assez souvent vu qu'il avait toujours cette tendance aux mauvaises blagues. Maintenant... Maintenant il ne savait plus trop. Beaucoup de choses dans le monde avait perdu de leur intérêt le jour où le mot "coupable" avait retenti dans ce procès orchestré de toutes pièces. Dont la liberté. On lui avait déjà retiré, de toute façon.

Il n'avait même pas réagi quand la sentence était tombée après qu'il avait envoyé son prof d'histoire se faire foutre. Littéralement. C'étaient les mots exacts qu'il avait employés quand celui-ci lui avait demandé pour la troisième fois de la semaine de retirer sa capuche pendant son cours. Relever la tête, le fixer d'un regard noir, lancer un "allez vous faire foutre" clair et concis, atterrir ici. Il n'avait même pas une once de regret. Au moins ici on ne le soûlait pas pour sa capuche. Debout dans le parc sous la pluie, en se demandant quelle idée avait encore pu passer par la tête du prof qui les avait fait venir ici, Alix observa les camarades qui étaient là en même temps que lui. Un IRS et un ISS, tous deux inconnus au bataillon. Nouveaux élèves, sûrement. Il se demanda à quel point ils avaient forcé les choses pour finir ici. Beaucoup des profs étaient susceptibles, ça pouvait être n'importe quoi. Il avait eu l'espoir qu'Hannah serait là, mais cette école était décidée à le décevoir toujours plus. Il espérait juste qu'elle avait reçu son cadeau de noël.

Il aperçut une fille qui leur faisait signe. C'était elle, leur prof ? Une espèce d'épouvantail couverte de boue avec un sourire niais ? Oui, bon, les sourires avaient tendance à le faire grincer des dents depuis les vacances d'été. Il trouvait insupportable que les gens sourient autour de lui, et il avait déjà failli en frapper trois parce qu'ils avaient l'air trop heureux en regardant dans sa direction. Est-ce que c'était par peur qu'on se moque de lui ou par jalousie ? Sûrement un peu des deux, ou peut-être que la désillusion avait été trop violente, il ne voyait pas pourquoi qui que ce soit pourrait être heureux ici.

Alix s'approcha en même temps que les autres, l'air fermé et les mains dans les poches, attitude qu'il avait adoptée depuis la rentrée. Il n'avait aucune, mais alors aucune envie de faire preuve de bonne volonté envers qui que ce soit, surtout pas une nana qui les faisait patauger dans la boue en guise de retenue. Et surtout pas quelqu'un qui travaillait dans cette stupide école.

- Pourquoi on est dehors ? lâcha-t-il d'un ton à la limite du méprisant.

On l'avait littéralement forcé à sortir de la résidence où il se cloîtrait presque en permanence en dehors de ses cours, il voulait une explication.
©️ Alix
paroles en #9E1A12


Revenir en haut Aller en bas
Léléanne Markest
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 15
Né(e) le : 10/12/1989
Date d'inscription : 19/12/2017
Age : 29
Pays d'origine : France
Nationalité : Française
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : She and her Cat /anime/ Personnage principale
Commentaires/Citations : "Cueille ta vie Avant qu'elle soit emportée par le vent Cueille ta vie Avant qu'elle soit abîmée par le temps Cueille ta vie Tiens-la fort et ne l'enferme pas dans leurs rangs Ne la laisse pas s'envoler loin de tes rêves, cueille-la dès maintenant" Keny Arkana - Cueille ta vie
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1076-leleanne-markest-prof-musique-tout-le-monde-veut-devenir-un-cat-en-cours#10575

Lun 15 Jan - 23:03


« Pourquoi on est dehors ? » demanda un garçon de 16 ans environ capuche sur la tête.

Elle haussa les épaules : «  Pour l'instant je ne sais pas mais... »

Elle se retourna vers les deux autres un plus âgé et un tout jeune puis elle brandit un sac de feux d'artifice, pas des gros feux mais des petits vous saviez ceux qui étincellent dans la main et font des étoiles.

« Tout à l'heure ça aura du sens ! »

Elle se retourna dans tous les sens en marmonnant : « Trouvons un coin tranquille ! Il s'agit de ne pas se faire prendre je tiens à ce poste moi ! Pas  à cause de l'argent. Moi.. »

Elle ne se retourna pas et se contenta de chercher des yeux un coin du parc adéquat. Mais on sentait la franchise dans la voix, une sincérité déroutante : «  Moi je suis très heureuse d'être avec vous ! »

Elle fit mine d'avoir froid et sortit la capuche de sa veste. Elle n'avait pas assez froid pour le faire mais …Elle savait qu'avant le dialogue passait le respect donc qu'on devait tous se cacher si Alix se cachait sous sa capuche !

« Bon les jeunes ! » Elle s'adressait à s'adressait à Jaden et Lysander en leur tendant des masques de loup :  « On n'est pas là pour s'amuser ! Ce soir on est les Maraudeurs, des sorciers incroyables, et il faut trouver une planque pour pouvoir faire le feu d'artifice ! Alors si vous n'avez pas de capuche enfilez ça où je pourris votre bulletin ! » Elle paraissait sérieuse mais en dedans elle était super heureuse de cette retenue. Elle regarda sa montre.

"Dans 1 heure la nuit tombera en attendant élaborons un plan." conclut-elle.

Elle s'assit en tailleur face aux trois autres dans un léger pouf dans la poussière pas dans la boue elle n'était pas perchée à ce point. Puis dessina une carte approximative du parc.

« Hum à votre avis l'endroit le moins dangereux pour cette retenue ? »

Elle ne savait pas ce qu'ils avaient fait pour arriver là mais elle savait qu'ils devaient n'être pas trop content d'être là et surtout en difficultés pour en arriver là. Le premier apprentissage, ce qui fait vivre c'est le rêve, bien avant l'espoir, la musique et les projets. Rêver et donc pouvoir chanter fait vivre.

Elle se recula un peu et posa sa main dans...la boue...elle resta surprise avant d'éclater de rire mais de se reprendre très vite : « Ce soir appelez moi Loutre ! Et vous vous voulez défier les murs en quel animal ? »

Elle se mit à fredonner un chant de sa si belle voix avec un léger accent, très léger accent français, nommé : « Let It Snow », ce soir elle allait tenter de les rendre heureux après le travail en groupe, la structuration d'un projet et l'imagination ainsi que l'adaptation à un jeu de rôle, les rendre heureux était le principal. Non pas pour qu'ils reviennent en retenue mais n'aient plus besoin d'y retourner, même si elle savait que diminuer la souffrance est un travail de longue haleine. Elle aimait les défis alors si ce soir pouvait être pour eux une poussière de neige ou plutôt d'étoile-espoir, elle aurait gagné.

Après 10 longues minutes elle s'exclama très sérieuse comme si la mission était réelle: «  Bon vous avez bien votre capuche ou masque ? Et vos surnoms alors ? On peut commencer à se repérer dans le plan ? »

Et oui se repérer dans un plan était aussi une compétence importante.
Revenir en haut Aller en bas
Lysander Sedley
ISS |:| Quatrième année
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 106
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 18
Nationalité : Irlandais
Situation amoureuse : Un poil compliqué
Personnage sur l'avatar : Gareki de Karnival
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Mer 17 Jan - 0:01
Strange detention
The free life - Turbowolf


Visiblement, on est trois pour cette retenue en extérieur. Marrant, je pensais qu'on serait au moins le double. les derniers jours ont dus être bien calme...

J'écarquille les yeux en voyant la jeune femme qui nous appelle de plus près. Elle a le jean troué,
de la boue un peu partout et les cheveux en bataille. Mais globalement, elle semble n'en avoir rien à faire. On dirait qu'elle s'est cassée la figure, ou un truc du genre. J'aurais bien aimé la questionner,
mais un des élèves visiblement de mauvais humeur commence à grommeler. Mais sa question est légitime, j'aimerais bien savoir ce qu'on fait en plein milieu du parc... mais même la...surveillante? Prof? Elle ne sait pas. Pire même;elle sort un sac de ce qui semble être rempli de petits feu d'artifice.

Euh... J'ai genre des tas de questions là.

Ma question se perd dans le vent, je sais même pas si la... responsable de retenue l'a entendu. Sans rire, c'est quoi ça? Je sais même pas qui c'est! J'en viens limite à me dire qu'on s'est fait rouler, et que c'est quelqu'un qui se fait passer pour notre prof, mais finalement elle se tourne vers nous et tend à un masque de loup à l'autre élève sans capuche et à moi.

On n'est pas là pour s'amuser ! Ce soir on est les Maraudeurs, des sorciers incroyables, et il faut trouver une planque pour pouvoir faire le feu d'artifice ! Alors si vous n'avez pas de capuche enfilez ça où je pourris votre bulletin !

Je prend le masque, encore pas bien sur quoi penser de tout ça. Elle a parlé de bulletin, elle fait donc partie d'Indarë. Mais c'est quoi cette histoire de sorciers, de maraudeurs et tout? Mais en vrai... si c'est ça ma retenue, je suis bien plus enthousiaste tout d'un coup. Je ne met pas le masque qu'elle m'a donné, mais descend à la place mes lunettes d'aviateur sur les yeux et met ma capuche, comme elle a demandé. Peu importe ce qu'on fait, je suis paré! Je vois pas totalement bien, mais je m'en fiche!

Madame Déjantée s’assoit par terre dans la poussière, comme si de rien n'était et commence à dessiner une carte qui ressemble vaguement au parc, tout en pensant à voix haute. Elle cherche un endroit où se poser? Et... elle veut qu'on l'appelle Loutre? Je dois me retenir d'éclater de rire. mais en vrai, c'est de plus en plus n'importe quoi. Et donc intéressant. Me prenant au jeu je m'accroupis près de la carte, en pleine réflexion, avant de pointer du doigt une zone.

Ici, il y a jamais grand monde qui passe. On devrait être tranquilles.

Je sais pas si les autres sont hyper réceptifs, mais moi je le suis. Moins ça a de sens, plus j'aime ça. La prof se met à fredonner, et il me semble reconnaître vaguement une musique, sans parvenir à mettre le doigt dessus. Elle fait ça pendant 10 bonnes minutes, moi je me suis relevé entre-temps. Un animal, hein?

On va dire que pour ce soir, je deviens un pangolin!


Un animal choisi complètement au hasard dans ma tête. Cette retenue ne va faire aucun sens de toute façon, je le sens.

Codage par Libella sur Graphiorum


"Everyone in the world will know my voice!"
Revenir en haut Aller en bas
Jaden
Invité
avatar

Sam 20 Jan - 21:12
Jaden
Jaden Fawkes
Ancien membre
Bienvenue en retenue...

 


J'étais encore très surpris de la tournure que prenaient les choses. Moi qui n’avais jamais eu de retenue, je n’avais pas la moindre idée de ce que l’on y faisait, mais je ne m’attendais pas à cela… Nous étions seulement trois, tous plus âgés que moi. Je ne les avais encore jamais vu.

La jeune femme qui avait pour rôle de nous surveiller ne rentrait absolument pas dans son rôle. Elle était toute poussiéreuse, toute sale, comme si elle s’était roulée par terre avant que l’on arrive. Chose qui était, selon moi, assez étrange…
Je me tournai vers l’étudiant caché sous sa capuche qui exprimait son mécontentement. La jeune femme ne fit pas mine d’entendre les complaintes, et se tourna vers l’autre étudiant et moi.

Elle nous montra un sac plein d’objets qui ressemblaient à des feux d’artifices. Mes sourcils se froncèrent, je ne comprenais rien. Je pense que dans ce genre de situation, il faut seulement laisser passer et attendre l’imprévu.
J’allais donc passer une retenue dingue, avec une professeure complètement dingue, avec deux autres élèves dingues eux aussi. A tout bien réfléchi, cela pourrait être amusant.

Pour continuer dans le non-sens, la jeune femme nous tendis des masques de loup. J’en pris un, sans un mot, et le mis sur mon crâne. Je ne voulais pas le mettre sur mon nez, je n’aime pas avoir quelque chose sur le visage, j’ai l’impression d’étouffer.
Il nous fallait trouver une cachette pour faire le feu d’artifice. Encore un peu surpris par les évènements, je m’accroupis avec l’autre étudiant devant la carte dessinée dans la poussière. Celui-ci désigna un endroit de la carte en disant qu’il y avait peu de passage. Ne connaissant pas encore assez bien l’endroit, je lui fis confiance et ne le contredit pas.

Nous devions également choisir un animal. On se ferai appeler comme cela durant toute la retenue. Un sourire se forma sur mes lèvres quand la jeune femme voulu se faire renommer « loutre ». C’était ridicule mais tellement drôle. Il fallait que j’en choisisse un bien aussi. Pas qui me corresponde, un autre. Je portai une main à mon visage pour remettre bien le masque. Celui-ci était posé sur mon front, le museau en l’air. Comme si… Je touchais le bout du museau, et mon sourire s’agrandissait à vue d’œil. J’avais l’air d’avoir une corne sur le front.

« Je serai une licorne. » Dis-je, un air enfantin collé au visage.

J’acquiesçai à la question de la chef du groupe. J’étais près.
Revenir en haut Aller en bas
Alix Scarønson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 335
Né(e) le : 30/07/2001
Date d'inscription : 11/02/2017
Age : 17
Pays d'origine : Norvège
Nationalité : Norvégien
Famille : Frère jumeau de Rikissa, grand frère de Naev
Situation amoureuse : Meh
Personnage sur l'avatar : Kano Shuuya - Kagerou Project
Doubles comptes : Martel, Naomi, Roxanna, Nick/Ellia
Commentaires/Citations : « Moi tant que je peux jouer, je mise ce que tu veux, même les dents du voisin »
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t221- http://indare-division.forumactif.com/t246-

Jeu 25 Jan - 0:48

13 janvier
2018
Chanter la pluie, danser le vent, bienvenue en retenue

Léléane Markest
Les sales gosses

Alix soupira. Elle ne savais pas, super, c'était bien d'avoir des plans. Il mit ses mains dans ses poches en levant les yeux au ciel, l'écoutant parler pour elle-même tout en se demandant qui avait eu l'idée de l'embaucher. Si les professeurs étaient aussi fous que les élèves, ils ne devaient pas s’attendre à en soigner beaucoup. Il avait la sensation qu'il serait abonné aux soupir pour toute cette retenue. La bonne humeur était vraiment quelque chose d'agaçant, pourquoi est-ce que les gens possédaient ça, déjà ?

Il décida de faire un mini-effort et de ne pas considérer le fait qu'elle leur demande à tous de porter un masque ou une capuche comme une façon de se moquer de lui. Les professeurs qui ne lui hurlaient pas de la retirer étaient déjà assez rare, même si en l'occurrence, vu qu'il pleuvait, on ne pouvait pas lui dire grand chose là-dessus. Il regarda quand même les autres s'affubler de capuches ou de masques avec un haussement d'épaules et l'air désabusé de celui que plus rien n'étonne. Même s'il était bien content d'avoir la sienne, pour le coup, parce que l'idée de se déguiser pour une heure de colle lui paraissait... Mouais, rien du tout, juste aussi inintéressante que le reste. C'est aussi pour ça qu'il écouta à peine son discours, se contentant de regarder autour de lui en espérant que quelque chose capte son attention, sans trop de succès.

Elle s'était assise dans la terre, et le deux autres avaient suivi le mouvement, s'accroupissant près d'elle. Alix, lui, se contenta de les dévisager, de les toiser de toute sa hauteur (et vu son mètre quatre-vingt-treize, ça finissait par faire une sacrée différence avec des gens assis) et de hausser les épaules une nouvelle fois. Pourquoi est-ce que, de toute les heures de colle de la terre, il avait fallu qu'il tombe sur celle remplie de gens positifs, chaleureux et sautillants ? Il n'y avait pas pire retenue que d'affronter la bonne humeur des autres.

- Ce soir appelez moi Loutre ! Et vous vous voulez défier les murs en quel animal ?
- On va dire que pour ce soir, je deviens un pangolin !
- Je serai une licorne.
- Hm...

Ce n'était pas un signe de réflexion, plutôt le son caractéristique des gens blasés, limite n "mouais" inarticulé. L'idée de se plier à leur jeu lui tapait déjà sur les nerfs. Il se demanda l'espace d'un instant s'il y aurait aussi mal réagi l'année dernière, quand il était encore du bon côté de l'école, mais la pensée s'échappa aussitôt. À quoi bon ? Il était de ce côté-là, maintenant, et ça suffisait à le rendre allergique aux sourires. Aux sourires et aux gens qui sifflotent. Chanter et jouer. Il ne manquait plus que la pâte à modeler, et il pouvait retourner en maternelle.

- Bon vous avez bien votre capuche ou masque ? Et vos surnoms alors ? On peut commencer à se repérer dans le plan ?

Soupir. Lever les yeux au ciel. Il en était à le faire si souvent depuis qu'il était entré dans ce parc qu'il se sentait capable d'en développer un tic. Au final, il était le seul à ne pas avoir choisi d'"animal", mais il avait épuisé son quota de mots exprimés avec sa question d'entrée de jeu. Grommeler des sons inintelligibles, c'était très bien aussi, et peut-être qu'on le renverrait faire une retenue normale avec des gens normaux, c'est à dire des gens qui 'avaient pas un grand sourire en permanence.
©️ Alix
paroles en #9E1A12


Revenir en haut Aller en bas
Matt
Invité
avatar

Ven 26 Jan - 17:35
Matt
Matt Campbell
Ancien membre
ahahahah je suis en retard ! Merci les profs pour la retenue pour quelque boulettes jetées à travers le réfectoire ! Et merci pour cette magnifique retenue sous la pluie...
Alors que les gouttes martelaient sa fenêtre, Matt se demandait si y aller vaudrait vraiment le coup. Il faisait froid et il allait choper la crève et il n'y avait aucune chance qu'elle court-court-circuite ce satané bracelet. Il sorti de sa résidence surveillée à contre-coeur, la pluie le fit grimacer.
Il n'avait mas retenu le nom de la prof responsable de la retenue, il se souvenait juste qu'il s'agissait d'un femme. Il se souvenait aussi du lieu, dans le parc. C'était vague mais elle devait être repérable. Il rabatta se capuche sur sa tête, histoire d'être à peu près au sec pour quelque minutes même si les mèches qui dépassaient dégoulinaient déjà. Il se mit en quête du lieu les mains dans les poches avec un air super ravis sur le visage, vous savez, celui qu'on fait quand on voit la personne qu'on déteste le plus.

De là, il vit un groupe de personne, assis par terre, dans la boue comme s'ils étaient en train de comploter quelque chose. Un seule était debout, l'air aussi ravis que lui. Ça devait être là. Matt s'avança vers le groupe, il en avait presque du mal à déterminer qui était la prof, mais vue qu'elle était la seule femme.


- Bon vous avez bien votre capuche ou masque ? Et vos surnoms alors ? On peut commencer à se repérer dans le plan ?


Matt arriva sur les lieux. Masques, plan? Il était tombé ou exactement?

- Si je puis me permettre, c'est bien ici la retenue ?


Quelle question débile... ça se voyait qu'ils jouaient comme des gamins de maternelle. A tous les coups, il avait mal compris l'info et était parti se tremper pour rien.

- Et il se passe quoi exactement?
Revenir en haut Aller en bas
Léléanne Markest
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 15
Né(e) le : 10/12/1989
Date d'inscription : 19/12/2017
Age : 29
Pays d'origine : France
Nationalité : Française
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : She and her Cat /anime/ Personnage principale
Commentaires/Citations : "Cueille ta vie Avant qu'elle soit emportée par le vent Cueille ta vie Avant qu'elle soit abîmée par le temps Cueille ta vie Tiens-la fort et ne l'enferme pas dans leurs rangs Ne la laisse pas s'envoler loin de tes rêves, cueille-la dès maintenant" Keny Arkana - Cueille ta vie
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1076-leleanne-markest-prof-musique-tout-le-monde-veut-devenir-un-cat-en-cours#10575

Ven 2 Fév - 23:07


La loutre se releva devant le Pangolin, la Licorne et les deux réticents. Elle pesta pour elle-même : «  Non ça ne va pas du tout... »

Si bien qu'elle n'entendit pas  la première question du retardataire mais la deuxième la tira cependant de sa réflexion : «  Et il se passe quoi exactement ? »

Un grand sourire étira ses lèvres et elle répondit : «  J'organise une retenue ! » Elle allait présenter son plan mais s'aperçut soudain avec déception que tout le paquet de feux d'artifices était trempé. Mais elle n'allait quand même pas baisser les bras pour ça !

«  Tous au laboratoire et vite ! On va apprendre à fabriquer un feu d'artifice ! »

Elle fit un grand sourire au stroumph grognon  et s'exclama : « Alix Scarønson c'est ça ? Un professeur m'a dit que tu aimais cette matière ! »

Elle se retourna vers le retardataire et s'exclama :
«  Ah oui pardon Matt Campbell  ! ! » Elle enleva son grand manteau et le mit sur les épaules de l'élève. «  Ce sera mieux ainsi ! »

Elle s'adressa ensuite à la Licorne et au Pangolin : «  Pendant que  Matt Campbell  et Alix Scarønson  fabriquent le feu d’artifice, je compte sur vous pour me trouver un plan, vu les circonstances on finira après le couvre feu pour les lancer ! Alors il faut se dépêcher et surtout ne pas se faire prendre ! »

Elle se tourna vers le Pangolin : «  Toi en tant que Pangolin animal pouvant débusquer des fourmis partout donc très malin tu réfléchiras au meilleur chemin à suivre ! »

Elle s'adressa ensuite à la Licorne : «  La Licorne est un animal très discret et perspicace alors ton rôle sera d'imposer le silence dans le groupe si tu vois un surveillant arriver ! »

Elle se retourna vers les chimistes en herbe : « Quant à vous vous serez les techniciens de l'opération ! Puisque nos feux d'artifice sont mouillés et que la pluie s'est enfin arrêtée ! »

Elle s'étira et cria presque : « On va le lancer ce feu d'artifice ! Ce soir on va aller où personne n'a encore jamais été ici ! On sera libre d'être heureux ! »

Elle se retourna vers tout le groupe : «  Et moi mon rôle en tant que Loutre sera de naviguer entre le groupes pour aider ! J'avais un directeur avant il nous avait fait un cours sur la fabrication d'un feu d'artifice, j'étais la meilleure en ce domaine ! » Elle se retourna vers la Licorne et le Pangolin en leur tendant un cahier pour le Pangolin et un crayon pour la Licorne : «  Et en schéma aussi ! »

Elle fit une pause avant d'annoncer avec joie : «  Faut pas croire mais j'ai plus d'un tour dans ma poche les jeunes ! »

Elle sembla reprendre un peu de sérieux et distribua les parapluies animaux, la Licorne en avait un avec des ours, le Pangolin avec des koalas, Matt avec des chiens-loups et le stroumph grognon hérita du rusé parapluie lapin qui l'avait fait chuter. Elle restait en tee-shirt ayant donné son manteau à Matt mais cela ne semblait pas la déranger. Les élèves passent avant tout !

Sur ce elle se retourna vers la direction des bâtiments dans un entraînant : «  Allez les jeunes, la nuit de retenue va être longue autant s'y mettre de suite ! »

Elle eut un sourire malicieux : «  Après tout si vous n'y mettez pas du votre pour essayer comment pourrai-je attester de votre venue en retenue ? » Rusée la Léléanne mais parfois il fallait bien et cela ne l’empêchait pas d'apporter de l'attention à chacun de ses élèves.

L'aventure...euh...la retenue ne faisait que commencer ! Et le parcours pour leur apprendre à sourire à la vie nécessaire à tout l'enseignement de la musique selon elle, aussi, elle le savait bien, mais elle ne lâcherait pas le morceau !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Du vent dans les montagnes [Libre]
» Que le vent te pousse toujours en avant et que le soleil illumine ton visage, que les vents du destin t’emmènent danser avec les étoiles... (hot)
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Hors-jeu :: Rps abandonnés-
Sauter vers: