AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: East London :: Stratford :: Hôtels Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un merveilleux temps des fêtes. [Pv Brook]

Sébastien Nadeau
Absence longue durée
avatar
Masculin
Messages : 172
Né(e) le : 24/11/1999
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t454-rien-n-est-impossible-seulement-besoin-de-determination-finis

Jeu 11 Jan - 6:01
J'avais déjà tout préparé de l'avance. Le sms de Brook m'avait tant fait du bien. Notre soirée ces bien finis, même si j'étais replongé dans le froid de la solitude, mais au moins je me sentais tout de même moins seul depuis qu'elle est la, depuis qu'ont à passé un instant ensemble. J'avais travaillé sur mon dessin depuis plusieurs jours pour en arriver ainsi, ensuite, j'ai ma petite boite mystère, j'ai les deux cadeaux de Brook que j'ai bien l’intention d'y donner ce soir. J'en ai reçu de la part de Brook, ce collier que je porte au cou en ce moment, j'ai gardé la lettre précieusement entre mon téléphone et son étui de protection, comme ça je les en tout temps avec moi. J'ai reçu aussi un billet de Nia pour visité les muscles car à un exposition, je doit tellement y aller, mon cadeau préféré restais celui de Brook vue que sa venais du cœurs, mais celui de Nia m'avais bien rendu heureux aussi, voir d'ancienne voiture que j'ai jamais vue encore et parlé de mécanique avec des inconnus, je vais pouvoir finalisé toute fois ma voiture en achetant quelque pièce qui me manque. C'est la première fois que je reçois des cadeau pour noël, normalement j'ai rien vue que mon père n'aimais pas cette fête, il aimait mieux regardé le hockey à la télé à la place tandis que moi je devais attendre à regardé par la fenêtre que les autres finissent de fêté. J'avais mon sac de vêtement avec moi, j'avais vu qu'il y avait un hôtel à Stratford, donc j'ai pu payer pour la nuit d'avance avec une réservation pour une chambre, donc tout était déjà près.

Je rangeais tous mes trucs dans mon sac et j'ai sorti dans le stationnement du pensionnat, j'ai été rejoindre ma cobalt SS bleu que j'avais pour l'hiver. La voiture était bien différente, mais comme sa l'autre restera comme neuf et ne connaîtra pas l'hiver ainsi que le sodium traîné dans la route. C'est sécuritaire mais très fatal pour le métal, donc je préfère largement l'éviter. J'ai sorti mon téléphone et j'ai envoyé un sms à Brook pour dire que je l'attends dans le stationnement, la, je verrais avec elle si je conduis ou bien si elle préfère aller à pied. J'aurais mieux aimé la première option, il fait tellement froid. J'avais mon manteau sur le dos ainsi que mes vêtements normal vue qu'on sortait. Les gens passaient leur temps avec leur parent, tous heureux, tandis que les miens bah, ils passent le temps des fêtes dans le ciel et l'enfer pour mon père, tant mieux pour lui.

J'ai fermé les yeux un moment en remontant la tête dans les airs, j'ai repensé à la soirée avec Brook que j'ai eu avec, dans la classe. Je n'imaginerais pas si cela reprend ce soir vue qu'on sera dans un motel tout les deux seul. J'ai eu de la difficulté à dormir cette nuit vue que j'étais trop excité par l'idée de fêter enfin Noël avec une fille que j'aime en plus. Je vais pouvoir y donner mon cadeau face à face ainsi que passer un autre bon moment avec elle. Les vacances étaient bien tranquilles, rien de mal, tout avait vraiment changé depuis un temps. C'est sûr que j'ai dû faire beaucoup plus attention au dortoir avec mes colocs, Jaden ne faisait rien de mal, mais j'avais beaucoup plus de difficulté avec l'autre qui ne m'à toujours pas donné son nom. Je dois chasser son image de ma tête, je ne veux pas faire exploser ma bulle de bonheur que j'ai en ce moment pour une personne qui n'en vaut pas la peine. J'ai ouvert les yeux et je regardais les flocons tomber du ciel, j'en avais plein les cheveux. Une petite teinte orangée dans la noirceur du ciel due à la pollution lumineuse. C'était si tranquille dehors qu'ont aurait dit que tout est abandonné. J'ai pris une bonne inspiration et je regardais le petit nuage disparaître dans l'air par mon souffle que j'ai relâché, me détendre un peu plus de mon énergie qui me menace de me faire courir dans tous les sens dans la neige en hurlant. J'ai continué de regarder le ciel avec un petit sourire aux lèvres.

J'ai dû passer des année de torture pour sortir de cette torture et me retrouver enfin au paradis, je le sens très bien que cela ne va pas faire quelques semaines ou mois comme plusieurs, je le sens que je vais me rendre très loin avec elle dans la vie, j'ai l'intention de la voir évoluer avec le temps. Plus que le temps passe avec elle, moins mon autre côté ce pointe et plus que je m'ouvre à la vie. J'ai pu reprendre enfin la détermination pour avancer dans la vie, recommencé à reprendre ma vie en mains et tout faire pour réussir l'école. J'ai hâte de revoir Brook et je la serre dans mes bras, je frottais mes mains ensemble avec mon sac sur le dos pour me réchauffer un peu les mains, je ne mettais jamais vraiment de gants dehors, sois je les perdais, sois je les déchirais ou bien, ils finissaient au fond d'un tiroir, donc j'ai décidé de ne pas en avoir tout court. Je soufflais dans mes mains pour aider un peu et regardais un peu autour de moi en rentrant mes mains dans mes manches de manteau. Je profitais de la vue enseigné des lieux. J'ai hâte de revoir Brook et je la serre dans mes bras, je frottais mes mains ensemble avec mon sac sur le dos pour me réchauffer un peu les mains, je ne mettais jamais vraiment de gants dehors, sois je les perdais, sois je les déchirais ou bien, ils finissaient au fond d'un tiroir, donc j'ai décidé de ne pas en avoir tout court.
Revenir en haut Aller en bas
Brook Macnay
IRS |:| Première année
avatar
Féminin
Messages : 222
Né(e) le : 20/06/1999
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1ere
Situation amoureuse : Amoureuse de Sebastien
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : J'ai retrouvée la parole
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.wattpad.com/user/CassyFiction http://indare-division.forumactif.com/t872-brook-macnay

Ven 12 Jan - 9:45
Il y à une dizaine de jours Brook avait eu une révélation, elle avait décidé de parler à Sébastien, elle savait qu'il avait souffert lors de cette altercation avec Krasarc. Elle avait donc envoyé un message au potion et tandis qu'elle l'attendait désespérément dans la salle de classe où ils s'étaient vus pour la première fois, il était arrivé en retard. Après une longue discutions, Brook à terminée dans le fond de la classe dans ses bras pour une étreinte torride mais sans être allé jusqu'au bout. Elle ne se sentait pas encore prête pour franchir le pas, pas après tout ce qu'il lui était arrivé dans ce sous sol.

Pendant ces dix jours elle n'avais pas pus passer beaucoup de temps avec lui, les cours était finis, c'était les vacances mais elle avait pas mal de rendez vous avec l'hypnotiseur et le Dr Morisson. Mais elle communiquait beaucoup avec Seb le soir par SMS. Mais un soir elle lui proposa quelque chose, fêter noël en ville, elle lui avait annoncer que la direction de l'école les avait autorisés à dormir dehors et qu'ils avaient en leurs possessions deux biper en cas de problème.

Bref nous sommes le vingt quatre décembre, Brook avait demander par SMS à Seb s'il pouvait passer leurs réveillons dans un endroit sans trop de monde, apparemment ils allaient dormir à l'hôtel alors Brook se disait qu'il pourrait utiliser le Room service. Elle n'avais pas honte d'être dehors avec Seb au contraire, mais vu qu'ils avaient une autorisation de sortie exceptionnelle, elle voulais éviter qu'un londonien ne les embête et que Bastien se montre. Bastien c'était le double de Seb, c'était comme cela que Brook le surnommait car elle se refusait à ce que ces deux âme soit la même, elle n'aimais pas Bastien, mais elle aimais Seb alors elle voulais les différencier.
Pour préparer son sac, Brook se disait qu'elle n'avais pas spécialement besoin de vêtement chaud vu qu'ils seraient à l'Hôtel. Elle pris son sac a dos et mit dedans un jean et un t shirt pour le retours, une paire de chaussette et des sous vêtements de rechange.
Il ne lui restait plus beaucoup de temps et elle ne voulais pas sortir en uniforme. Elle passa la salle de bain pour prendre une douche et en ressortie vêtu d'une jolie tunique longue un peut rock avec des lacet devant, une paire de chaussette haute qu'elle avait remonter jusqu'aux genou et autours de son coup la moitie du pendentif qu'elle avait offert à Seb.
Elle enfila son manteau qui était un peut long et qui donc cachait sa tenue car elle n'était pas encore prête à assumé cette tenue dehors aux yeux de tout le monde, mais elle voulais plaire à Seb. Bon niveau lingerie c'était pas le top, elle avait opté pour une culotte noir toute simple et un soutien gorge noir tout simple aussi. Brook enfila ses boots qui se stoppaient à ses chevilles, mit son écharpe, pris son sac à dos et elle partis à son rendez vous armé de son biper et de son autorisation.


Lorsque Brook sortis enfin du bâtiments, elle sentie son téléphone vibrer. Légèrement nerveuse car elle avait peur que son petit ami annule le rendez vous pour une quelconque raison, heureusement non il lui donnait juste rendez vous sur le parking, ils allaient donc être en voiture, cool comme ça elle aurait pas froid, surtout que la neige était tombé y à quelque jours et elle sentait déjà ses cuisses se rafraichir.
Les pas de l'étudiante faisait des traces dans la neiges, et dans le calme du chemin, Brook repensait à ce qu'il y avait eu y à dix jours. Malgré son blocage sur le plan sexuel Brook avait accepté beaucoup de chose et de bon cœur venant de Seb, elle sentait son corps frissonner à l'idée que cela se repasse, mais quelque chose au fond d'elle appuyait sur son cœur, elle avait peur , peur de tout gâché a cause d'un flash et de la tête de Mayers qui apparait...elle espérait qu'ils en parles un peut avant, il ne fallait pas que ce rendez vous ne tourne que autours d'une potentiel nuit torride, Brook voulais en savoir un peut plus sur Seb, sur eux et leurs relations aussi...

La silhouette de Brook apparue face à un Seb frigorifié. La petite étudiante arriva en sautillant toute excitée.

"Coucou toi"

En dix jours sa voix avait pris un peut plus d'assurance, elle était maintenant capable de faire des phrase un peut plus complète.

"Regarde"

Elle montra alors le biper, la clef de leurs vingt quatre heures de liberté était là.

"On doit être rentrée ici le vingt cinq. Pour le couvre feu on doit être dans nos chambre, c'est super non?"

Brook enlaça Seb pour profiter de sa chaleur, puis elle alla dans la voiture avec lui .

Robe de Brook
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien Nadeau
Absence longue durée
avatar
Masculin
Messages : 172
Né(e) le : 24/11/1999
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t454-rien-n-est-impossible-seulement-besoin-de-determination-finis

Lun 15 Jan - 6:22

Je regardais ma voiture avec le moteur tourné pour réchauffer la bête de métal qui somnolais dans la neige, il semblait bien chauffé, la neige fond sur les vitres et un peu partout, sa m'évite de sortir le balai à neige et tout retiré moi-même. J'avais ma chemise blanc sous mon manteau, tandis que j'avais un veston noir dans mon sac à dos que je mettrais une fois rendu à l’hôtel. J'avais un pantalon propre ainsi qu'une ceinture. Des vêtements normaux, sauf que j'ai pris un style plus soigné vue que c'était Noël. J'entendais des traces de pas dans la neige, je me suis retourné pour voir Brook qui s'approchait en sautillant vers moi. Elle était devenue si rayonnante, je n'ai pas pu m'empêcher d'afficher un sourire, elle semblait tellement avoir pris de la confiance en elle. J'en suis heureux pour elle, tout ce remarque facilement.

Coucou Brook.

Elle me montra un truc par la suite, elle disait que c'était la clef de leur vingt-quatre heure de liberté. J'avais oublié ce truc, elle avait fait la demande pour qu'on puisse sortir fêter Noël ensemble, vue que les autres sont partis avec leur parent, nous ont avait rien. J'avais zéro confiance envers les membres du personnelles, mais la, une petite cloche me sonna à la tête. Finalement, ils sont pas si méchants, ils peuvent être compréhensifs, pour de rares fois que je leur demande un truc. Finalement, ils ne sont pas si méchants, ils peuvent être compréhensifs, pour de rares fois que je leur demande un truc. Mon psy était un homme sans émotion et direct avec de drôle d'idée en tête, mais vue que je lui dit rien, d'après moi, il fait tout pour que je relâche mes mots ou bien, c'est une façon de dire d'en rire, que je n'ai pas à faire cela. Bref, tout se déroulait à la perfection. Mon sourire s'agrandissait et elle me serra dans ces bras. J'en ai profité pour la serrer dans les miens en même temps. Elle sentait le propre, ces cheveux, encore un peu humide, elle semblait être sortie de la douche sûrement. J'aimais très bien son odeur.

Tout est parfait, allé, on va se réchauffer dans l'auto.


On est allé dans la voiture juste après. La voiture était prête à rouler et toute chauffée à l'intérieur avec les sièges chauffé. J'attachais ma ceinture et j'attendais que Brook finis de s'installer. Une fois prêt, j'ai commencé à me diriger vers l'hôtel de Stratford. Les rues étaient vides vue que les gens fêtaient la fête. Nous, on allait ce préparé à la fêter. Ont est arrivé à l'hôtel, cela nous à pris dix minute, j'ai fermé la voiture et j'ai débarqué pour aider Brook avec son sac. J'en ai profité pour y dire quelque chose.

Je n'ai jamais fêté noël au paravent, mon père ne l'aimais pas donc ont la jamais fêter, c'est ma toute première fois.

J'ai été devant la porte, la dame qui m'à servis ma dit que la clef serais caché dans le double fond de la boite au lettre. J'ai donc ouvert la boite aux lettres et il avait un petit recoin de métal remonté, comme s'il était endommagé, j'ai retiré le faux fond et j'ai pris la clef pour notre chambre de nuit. J'ai déverrouillé la porte et j'ai laissé Brook rentré en premier. On avait une salle de bain ainsi qu'une chambre, un bureau et une petite table ronde avec deux chaises. Il avait un sapin de noël d'installer dans un coin avec quelque décoration vu que c'était Noël. J'ai retiré mon manteau et j'ai mis mon veston noir plus propre. J'ai déposé le manteau sur un crochet ainsi que mon sac au sol sur le bord de la porte. J'ai fait mon gentleman de la soirée en aidant Brook avec son manteau par la suite et son sac. Le collier qu'elle m'avait donné, je le portais autour de mon cou, je le gardais précieusement.

J'ai très bien-aimé ton cadeau, je le porterais toujours autour de mon cou, sinon j'ai attendu à ce soir pour te donner le sien, j'ai gardé la surprise pour ce soir.


Une fois qu'elle avait retiré son manteau, j'étais surpris de la voir dans cette robe. Un petit style rock, mais j'aimais vraiment. Cela allait bien avec son style sombre ainsi que son regard bicolore. Son grand collet maintenu par une ficelle me faisait rougir et réveillé plusieurs émotions à l'intérieur. Je ne m'y attendais pas. J'ai repris un grand sourire au travers de mon visage rosé.

Tu es magnifique Brook, je l'ignorais que tu avais une robe comme ça, une belle surprise de ta part, sinon voici ton premier cadeau, j'espère que tu vas aimer.

J'ai sorti la petite boite de ma poche de mes deux mains et j'y ai tendu, attendant qu'elle l'ouvre pour découvrir son contenue, la boite était très petite, mais ce qui se trouvais à l'intérieur comptais plus pour la valeur sentimentale. Je la regardais dans les yeux, attendant par la suite qu'elle le prenne et l'ouvre.

L'habit de Seb:
 
La chambre:
 
Cadeau:
 



Revenir en haut Aller en bas
Brook Macnay
IRS |:| Première année
avatar
Féminin
Messages : 222
Né(e) le : 20/06/1999
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1ere
Situation amoureuse : Amoureuse de Sebastien
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : J'ai retrouvée la parole
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.wattpad.com/user/CassyFiction http://indare-division.forumactif.com/t872-brook-macnay

Mar 16 Jan - 10:46
Assise dans la voiture Brook admirait les rues. Il y avait plein de guirlandes de Noël et des étoiles brillaient dans les yeux de la jeune femme. Il faisait enfin nuit (je me trompe pas on est bien en fin de journée?) et la ville était d'humeur festive et ce malgré les rues déserte. Le trajet fut cours, Brook se triturait nerveusement les doigts, être dans un hôtel avec un homme la rendait nerveuse, elle ne savait pas comment se comporter, devait elle se mètre nue directement arrivé dans l'hôtel? où ils allaient attendre de fêter Noël? il allait regarder un film? elle était perdue, elle ne savait pas comment se comporter, alors que dans la salle de classe tout c'était fait naturellement...oui voila c'était ça elle devait laisser faire la nature.

La voiture se stoppa et Seb quitta la voiture pour venir ouvrir la porte de sa compagne de Noël. Celle-ci descendit de la voiture en lui laissant son sac à dos. Elle fut touchée par sa confidence. Elle ne répondit pas tout de suite, elle était concentrée à retirer son manteau tout en dévoilant sa jolie tenue mise rien que pour lui. Elle rougit un peu à son compliment et pour cacher son visage rougi elle se pencha pour retirer ses boots et rester en chaussette haute. Elle releva la tête surprise d'entendre le mot cadeau. Elle prit la petite boîte et bougea quelques secondes sur la tenue classe de Seb. Elle affichait un petit sourire car elle avait aussi aperçu la moitié de son collier autour de son coup. Il avait donc aimé?

Brook le remercia pour la boîte et l'ouvrit rapidement curieuse de savoir ce qu'il y avait dedans. Ses yeux s'ouvrirent en grand, ils brillaient d'admiration, on ne lui avait jamais offert de cadeau à Noël. Elle prit la première bague qui était assez masculine. Elle en déduisait que c'était surement celle pour Seb. Elle lui tendit en souriant, puis elle prit la sienne et posa la boîte sur la console à coté d'eux dans l'entrée. Elle enfila l'anneau avec cet énorme sourire sur le visage. Puis elle releva son visage vers Seb et murmura.

"Merci...tu sais c'est le premier cadeau qu'on m'offre...volontairement"

Elle regardait ou plutôt admirait cette bague qui était à sa taille et elle lui expliqua.

"À l'orphelinat...oui je n'ai pas de parent en plus, on avait un cadeau chacun mais c'était pour marquer le coup. Puis chez Mayers. A Noël il me laissait monter chez lui pour manger un vrai repas mais je n'étais pas à l'aise. Ton cadeau c'est le tout premier qu'on me fait parce qu'ont tien à moi"

Le naturel arriva assez vite. Elle s'approcha de Seb et se mit sur la pointe des pieds pour poser ses lèvres contre celles de Sébastien. Elle offrit un tendre baisé pour le remercier. Puis elle lui demanda.

"Ça t'ennuie par j'espère que...que je préfère diner dans la chambre plutôt qu'au restaurant? je me sens pas encore prête à diner dans une pièce remplie d'inconnus"

Sur la console il y avait d'ailleurs la carte du restaurant de l'hôtel qui pouvait être livré en chambre, ce qui rassurant la jeune fille qui eut d'ailleurs une idée.

"En plus on va pouvoir se connaitre encore plus ici...même si tu sais tout de moi avec ce que tu as lus"

Revenir en haut Aller en bas
Sébastien Nadeau
Absence longue durée
avatar
Masculin
Messages : 172
Né(e) le : 24/11/1999
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t454-rien-n-est-impossible-seulement-besoin-de-determination-finis

Ven 2 Fév - 7:01
Cela me faisait chaud au cœur de la voir briller face au cadeau que j'y ai donné. Elle est si jolie à briller ainsi, je dois profiter du moment pour la voir brillé de toutes ces couleurs. Je me demandais si j'étais le seul à pouvoir la rendre aussi brillante ainsi. J'ai eu un sourire aux lèvres en la voyant rayonner. Elle me donne l'anneau que j'enfile sur mon doigt et elle fit de même. Ont à eu la même idée, mais je l'ai eu pour la bague et elle pour le collier que j'ai l'intention de le garder avec moi en tout temps. Cela a l'air de la rendre joyeuse aussi le fait que j'y porte.

Donc elle aussi, c'était son premier cadeau ? C'est pareil pour moi, j'ai eu des billet aussi de Nia pour une exposition de vieille voiture que j'irais un jour ainsi, je pourrais en acheter, c'est parfait aussi. Donc, pour revenir, à son orphelinat, elle en avait, mais juste pour marquer le coup, donc les cadeaux ne devraient pas être vraiment de tout cœur. Je ne parlerais pas de Mayers, si je l'aurais vue en vrais je l'aurais torturé à mort en prenant le temps de brûlé chaque blessure pour stopper le saignement a froid, je l'aurais fait regretter d'être en vie ainsi qu'une bonne gorgé d'eau de Javel pour qu'il soit obligé d'avoir une opération pour retirer son estomac et relié ces intestins à la gorge et manger mou tout sa vie ainsi que respirer par un nouveau trou par la gorge, dommage que la vie ne me laissera pas la chance, mais je dois plutôt profiter du moment et c'est ce que je fais. Il s'en ai quand même servie complètement d'elle en objets. J'ai complètement changé mes pensées, le chassant hors de la tête, car je pouvais sentir l'autre côté ce pointé tranquillement. Le fait par exemple que cela sois la première fois qu'elle reçoit un vrai cadeau me fait du bien et vient chasser mes mauvaises pensées, revenir à la réalité. Je la voyais s'approcher vers moi rapidement, je savais exactement ce qu'elle allait faire et j'en rougis un peu. La serrant dans mes bras par la suite et en déposant mes lèvres contre les siennes en plongeant dans un baisé tendre.

Je pouvais sentir le moment reprendre sa magie, s'agrandir un peu plus dans l’hôtel que dans la classe. Elle me raconta par la suite qu'elle préfère manger dans la chambre plutôt que dans un restaurant, heureusement, j'avais déjà prévu le coup. J'avais pris le gros forfait avec le souper dans la chambre, je n'avais qu'à appeler et on se faisait servir ce qu'ont à commander. La carte était bien la, je montrais mes dent un peu avec mon sourire qui ne cesse de s'agrandir. Elle me raconte par la suite qu'ils pourront plus ce connaître dans la chambre, c'est certain aussi, ont à tout l'intimité pour nous alors qu'à l'école ont est surveillé en tout temps, ce n'est pas vraiment une vie. Elle me raconte par la suite qu'ils pourront plus se connaître dans la chambre, c'est certain aussi, ont à tout l'intimité pour nous alors qu'à l'école ont est surveillé en tout temps, ce n'est pas vraiment une vie.


C'est certain, ont à enfin du temps pour nous deux, mais même si j'en connais beaucoup sur toi, j'en ai encore plus à apprendre quand même, sinon des que tu auras faim, on commandera quelque chose. Pour les cadeau j'ai vraiment aimé ton collier, je le porterais toujours autours de mon cou, je suis aussi heureux que t'aime le tien, ont profitera de ce soir pour ce montré, sa me donne l'impression de vivre une vie d'adulte, être dans un hôtel à deux, à la veille de Noël en plus. On pourra rendormir ensemble ce soir aussi, je ne les pas dit, mais la première fois qu'ont à dormis ensemble, j'ai tellement bien dormis cette nuit, je trouvais sa dommage qu'au réveille t'étais partis, mais la ont sera ensemble pendant tout la soiré jusqu'au lendemain. Tout est prévu pour te rendre heureuse et qu'on fête la fête.


Je replaçais une mèche de ces cheveux en arrière de son oreille et je posais ma main sur le bord de son visage en approchant doucement mes lèvres contre les siennes et je nous ai replongé dans un profond baisé tendre. J'avais encore un petit frisson vue qu'ont est seul tout les deux dans l’hôtel. C'est bien la première fois que cela m'arrive. Je la caressais en même temps et sa robe me permettait d'avoir plus un vrai contact avec elle, cette dernière épousais sa peau ainsi que sa grande ouverture reliée par des cordes qui la retenait me tentais. Je la caressais en même temps et sa robe me permettait d'avoir plus un vrai contact avec elle, cette dernière épousais sa peau ainsi que sa grande ouverture reliée par des cordes qui la retenait me tentais. Le fait que nos corps soient collés, j'avais de nouveau chaud. J'ai décollé nos lèvres pour la regarder dans les yeux de très près, un petit sourire en parlant avec la voix base et calme.

Donc, ma petite perle, ont n'a plu de surveillant pour nous surveiller ou bien des élèves qui cours, ont peut être enfin libre ensemble sans avoir peur qu'il ce passe un truc. Vivre une vraie vie, j'ai hâte de m'y rendre, avoir un vrai boulot et habiter dans une maison avec toi.

Je le sais que cela ne fait pas si longtemps qu'on est ensemble, mais j'y pensais déjà, c'étais bien plus fort que moi. Je pensais déjà au futur, pour m'y rendre, je dois évoluer à mon tour et finir cette école pour que je puisse avoir une vie normale et libre avec la fille de mes rêves et qu'on puisse faire ce qu'on veut de notre vie sans devoir subir les supplices des autres.



Revenir en haut Aller en bas
Brook Macnay
IRS |:| Première année
avatar
Féminin
Messages : 222
Né(e) le : 20/06/1999
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1ere
Situation amoureuse : Amoureuse de Sebastien
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : J'ai retrouvée la parole
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.wattpad.com/user/CassyFiction http://indare-division.forumactif.com/t872-brook-macnay

Ven 2 Fév - 14:21
Pour certains ces anneaux ne vaudrait rien, mais pour Brook c'était le plus magnifique des cadeaux. Pour la première fois de sa vie Brook comprit qu'on tenait à elle. Le carnet de Tessa, le fait que Tess soit allé avec elle dans l'ancienne maison de Mayers et maintenant l'anneau de Sébastien. Son visage rayonnait de bonheur et pour la première fois depuis des mois elle oubliait qu'elle n'était pas une fille normale, elle oubliait qu'elle était une fille fragile dans une institution spécialisée.

Brook sentant en parlant de Mayers que Seb cogitait, elle ne voulait pas prendre le risque que son double débarque et gâche tout alors elle s'approcha de lui et se mit sur la pointe des pieds pour prendre possession de ses lèvres quelques secondes.
La chaleur de ses lèvres lui avait tellement manqué, depuis ce qui s'était passé dans la salle de classe, ils n'en avait pas trop re parler, ils se voyait pour étudier ou pour faire le chemin ensemble jusqu'au dortoir mais avec la surveillance, ils n'avaient pas pu parler seul à seul. Les joues de Brook se mirent à rougir quand il parla de la fois où ils avaient dormi ensemble. Il ne s'était rien passer entre eux, ils avaient juste dormi car Brook avait loupé le couvre-feu et heureusement il n'y avait pas eu de contrôle, du coup le lendemain elle s'était sauvée pour pas être prise dans le couloir.

Sa main chaude frôlait le visage de la jeune femme, ce visage innocent qu'il rapprocha du sien afin de sceller le début de cette soirée par un tendre baisé. Brook ferma les yeux et les souvenirs de la salle de classe revinrent. Elle aimait ce genre de moment avec Sébastien et même si elle ne lui avait pas encore dit, elle avait fait son choix...
Seb se confia à elle, sur son désir de créer quelque chose avec elle ce qui la fit sourire. Elle posa ses deux mains sur le visage de son copain afin de capter son regard, puis elle lui en souriant.

"Doucement...j'ai encore plein de chemin à faire pour avoir une vie normale et toi aussi...profitons déjà de notre soirée"

Le corps frêle de Brook se colla contre le sien lui offrant une peu de chaleur sans relâcher son visage. Elle colla son front contre le sien tendrement et elle murmura.

"Déjà...j'ai fait mon choix dans ce triangle amoureux infernal...c'est toi que je veux seulement toi"

Brook ferma doucement les yeux et ses lèvres se posaient une nouvelle fois sur les siennes avec douceur. Les chaudes de Brook passaient sous le gilet sans manches pour le faire tomber de sur Sébastien, puis tout en approfondissant se baiser, elle déboutonnait les boutons de la chemise de son petit ami un à un. Lorsque son torse fut exposé, elle posa ses deux mains dessus pour profiter de sa peau avec envie. Elle se sentait si bien dans ses bras. Au fond d'elle , elle avait encore peur, elle ne savait pas comment elle allait réagir en passant à l'acte avec lui, après tout elle savait très bien ce qu'ils faisait ici, ils étaient là pour Noël, se connaitre mais aussi pour donner suite à ce qu'ils avaient fait dans la classe.

Elle rompit le baiser des joues assez rouges de gène et elle murmura.

"Seb je... j'ai envie d'en savoir un peu plus sur toi avant de...enfin je te l'ai dit je sais pas comment je vais réagir à tout ça...on devrait peut-être attendre un peu"

Brook avait peur qu'il soit frustré, s'il fallait vraiment qu'elle se donne à lui tout de suite pour qu'il soit content elle le ferait c'est sur, mais elle ne savait pas comment elle allait réagir au fond d'elle car malheureusement certains souvenirs avec le temps se débloquent et ça devenait compliqué pour elle. Dans la salle de classe elle aurait pu le faire, mais l'ambiance c'était doucement misé en place.

Afin de détendre l'atmosphère et y aller doucement elle eut une idée.

"On pourrait...discuter dans un bain qu'est-ce que tu en penses?"

Un bain c'était une bonne idée, ils seraient tous les deux, nus forcements et ils discuteraient, c'était déjà une étape de passer, surtout que le corps de Brook était pas mal stigmatisé par son passé, elle préférait voir la réaction de Seb dans la salle de bain plutôt que lors du début de cet acte qui lui faisait peur, elle ne voulait pas que tout soit gâché par un choc que Seb aurait en voyant ses cicatrices.
Elle attendit sa réponse, puis elle ira faire couler un bon bain bien chaud avec plein de mousse.

Lorsque Seb se décidera, elle ira s'assoir habiller sur la cuvette des toilettes à coté de la baignoire afin d'attendre que Sébastien accepte de se déshabiller pour entrer dans la baignoire pleine de mousse. Elle s'expliquera sur la situation.

"Je préfère attendre que tu sois dans le bain pour me déshabiller...mon corps va peut-être te choquer un peu"
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien Nadeau
Absence longue durée
avatar
Masculin
Messages : 172
Né(e) le : 24/11/1999
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t454-rien-n-est-impossible-seulement-besoin-de-determination-finis

Lun 26 Fév - 16:27
Je regardais le visage a Brook avec mon petit sourire, elle avait coincé mon visage entre ces deux petites mains pour la regardé tendrement. Il est vrais que je devrais me calmé et y aller doucement, maintenant que j'ai la chance d'avancé dans la vie, je m'empresse trop et risque de faire des gaffes et de tout gâcher, vaudra mieux que je me calme. Les paroles qu'elle me jette à propos de ce triangle amoureux me fait chaud au cœur, savoir qu'elle aime mieux être avec moi me redonne le sourire et je ne pu m'empêché de la serré dans mes bras, c'est la qu'elle m'embrasse et déboutonne ma chemise tranquillement pour la faire tomber, pour qu'elle puisse passer ces mains sur mon torse. Le moment de la classe me revient a la tête, ont c'était laissé assez désiré sur ce coup, maintenant ont à la chance de ce reprendre ainsi la magie sera encore bien plus grande.

Notre baisé rompu, elle avait les joues en feu de nouveau, si mignonne ainsi, elle m'avoue qu'elle était pas encore sure d'elle. Qu'elle ne savait pas comment réagir. Donc je me suis mis à réfléchir, j'aimerais bien qu'elle puisse ce libéré ce soir sans qu'elle soit bloqué par un mur, sachant ce que Mayers a fait d'elle, je doit faire le contraire pour qu'elle ce sentes bien à l'aise.

T'inquiète, prend ton temps Brook, je ne te forcera pas.

C'est la qu'elle me lance l'idée du bain, pourquoi pas ! C'est bien une bonne idée, le bain était grand par ici, donc ont sera bien capable de prendre du temps ensemble tranquille a ce parlé. Sachant qu'ont sera nue les deux ensemble, il est sur que nos sentiment s’intensifiera, juste à y pensé et mon petit solda est au garde à vous. J'ai gardé mon petit sourire et j'ajouta a ma réponse.


Bonne idée, dans un bain tranquille ensemble, ont à bien la chance de le faire, faut bien la prendre.

Elle parti faire couler l'eau du bain, j'ai été replacé ma chemise sur le dossier d'une chaise, à mon retours, elle finissait de faire couler l'eau et s’asseoir timidement  sur la cuvette à m'attendre. Je le savais qu'elle m'attendrais que je me déshabille en premiers, donc c'est ce que j'ai fait en y lâchant un petit clin d’œil pour l'amuser un peu. La première fois que je me retrouve nue devant quelqu'un, drôle de sensation. J'avais quelque cicatrice sur mon corps qui ce dévoile et j'entre dans le bain mousseux, attendant Brook par la suite. Je la regardais et j'y dit par après.


Je m'y attend, t'inquiète, avec tout ce que tu m'a raconté, j'accepte ton corps comme telle qu'il est comme que je t'accepte. Allez, viens me rejoindre, te détendre et on relaxera.

Je posa les bras sur le bord du bain à l'attendre. L'eau chaude faisait de la petite brume qui s'élève dans les airs. Mon corps musclé couvert de mousse était à découvert, c'est la que je me rend compte que mes entrainement ont porté fruit, je n'y avait pas pensé à ce côté, mais sachant que je pourrais surement bien faire désiré Brook avec, ce qui me gêne, c'est le fait que je me suis retrouvé devant elle nue et j'ai encore mon petit solda au garde à vous dans le bain, la mousse le cache au moins mais reste que ces gênant, ont vois la couleur au travers de la mousse. Je ne peut pas faire grand chose pour le cacher, je sais pas plus pourquoi je le cacherais aussi.

Prend ton temps, ont doit bien en profiter du moment de liberté qu'ont à.

Une fois qu'elle ce retrouve nue, mes yeux regardais son corps abîmé par un homme hypocrite par son passé, tout les cicatrice sur son corps, les marques de cigarette sur elle et d'autre marque ce dévoile. Je ne m'y attendais à un peu moins, mais disons que la j'ai pu remarqué la gravité des blessures. Elle à du tout supporté sa, enchaîné à un sous sol au désir d'un homme. Elle retrouve le gout de vivre par la suite, elle est resté très fortes, j'ignore comment mais sa a bien l'air qu'elle à réussis à passer au travers. J'avais bien de difficulté avec mon père, mais la, ont à un autre niveau. J'étais bien surpris de voir tout ces marques douloureuse du passé, maintenant que son passé est finis, je me dit que je pourrais bien l'aidé en acceptant son corps. J'y ai remontré un petit sourire et j'y ai tendu ma main pour qu'elle puisse la prendre et l'aidé à entré dans le bain.


Si j'aurais pu, j'aurais voulu t'aidé ou bien te retrouvé bien avant que tout cela aie commencé, mais c'est trop tard, mais maintenant je peut t'aidé à passer au travers, n'aie pas peur de te montré, je t'accepte comme que tu est.



Revenir en haut Aller en bas
Brook Macnay
IRS |:| Première année
avatar
Féminin
Messages : 222
Né(e) le : 20/06/1999
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1ere
Situation amoureuse : Amoureuse de Sebastien
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : J'ai retrouvée la parole
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.wattpad.com/user/CassyFiction http://indare-division.forumactif.com/t872-brook-macnay

Mar 27 Fév - 21:04
C'était tellement compliqué pour Brook d'assumer ce corps horrible. Elle avait toujours connus ses cicatrice puisque depuis toute petite elle était la prisonnière de Mayers. Chaque trace sur son corps était un douloureux souvenir, un rappel qu'elle avait vécu le pire et qu'elle risquait de le revivre si jamais son bourreau quittai la prison. D'ailleurs qu'est ce qui lui arriverais si un jours Mayers sortait de prison ? il la retrouverais? où bien il kidnapperais une nouvelle enfant?

Brook sortie de sa torpeur en voyant Sébastien arriver torse nu. Elle n'avais encore jamais fait attention à cela mais il était assez musclé, ce qui fit un peut rougir la jolie brune qui n'avais pas l'habitude de voir un autre corps que celui de Mayers. Elle ne quittait pas son corps du regard et il s'en était surement rendu compte vu qu'il lui lança un petit clin d'œil en continuant de se déshabiller. Elle ne fit pas attention à certain détails de son état préférant se concentrer sur ce torse qui la captivait, on aurait dit une môme devant un cornet de glace.

Le corps du jeune homme était un peut abimé aussi, c'était surement pour cela que les deux étudiants s'était rapproché, ils avait en quelques sortes vécu le même style de maltraitance.

Alors qu'il était dans la baignoire et que la mousse cachait une grande partie de son corps, il s'appuya sur le rebord de la baignoire et tenta de la rassurer en l'assurant qu'il accepterais son corps tel qu'il était tout comme il l'avais accepté.

Brook se sentait en confiance pour le coup, alors elle retira ses vêtements un à un avec lenteur et douceur tout en évitant de trop se montrer.
Une fois nue, elle cacha sa poitrine avec son bras, son ventre nu était à la vue de Seb, il pouvait voir les eux brulure de cigarette et quand elle se tourna pour ranger ses vêtements sur la cuvette, il pus voir que son dos comportait pas mal de coups de ceinture, on pouvait voir que le Mayers n'y était pas aller de main morte, d'ailleurs Brook se souvenait bien des raison de ces coups. Elle avait refuser de se blottir dans ses bras lors d'une de ses visites et Mayers était entré dans une rage folle au point de retirer sa ceinture de son pantalon et de la frapper le plus fort possible.

Bref Brook se tourna et vit la main que Seb lui tendait. Elle pris sa main et monta dans la baignoire pour l'écouter parler. Il lui confia le fait qu'il aurait voulus la sortir de ce sous sol et l'aider mais que maintenant qu'il était là il ferait tout pour l'aider. Le sourire aux lèvres Brook une fois assise dans l'eau face à lui se pencha pour embrasser son front en répondant.

"Tu m'aides déjà beaucoup...si je suis encore là c'est grâce à toi , tu m'as sortis de ma déprime"

Elle se redressa un peut tout en restant face à lui et elle décida de lui poser une question.

"Dit Seb...je me posait une question. "

Elle le fixait se demandant si elle aurait une réponse , elle décida donc de se jeter à l'eau et elle demanda.

"Ton double...qu'est ce que je dois faire quand il est là? Comment je peut faire pour qu'il parte et te laisse revenir"

Elle avait déjà croisé ce double une ou deux fois et secrètement elle le surnommait Bastien d'ailleurs même si elle l'avais jamais dit à Seb. Elle ne savait pas trop comment réagir en sa présence, surtout qu'elle ne savait pas de quoi il était capable.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien Nadeau
Absence longue durée
avatar
Masculin
Messages : 172
Né(e) le : 24/11/1999
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t454-rien-n-est-impossible-seulement-besoin-de-determination-finis

Mar 6 Mar - 19:54
Pauvre Brook, j'avais tant de difficulté à croire qu'elle ces faits autant maltraités en voyant ces cicatrices. Pourtant, c'est une fille qui ne voulait que vivre sa vie et elle s'est retrouvé dans un pétrin, un peu comme moi, je ne voulais que vivre et la vie me refuse d'en profiter. À présent, ont à enfin la chance d'en profiter. Lorsque je retourne mon regard vers son visage, je peux voir dans ces yeux bicolores qu'elle me savoure en me regardant. Je peux bien comprendre qu'elle aime bien mon physique, mes entraînements ont bien porté fruit. Je ne suis pas du style à me la péter, juste qu'à présent, j'aurais un atout de plus pour la faire fondre de plaisir. Une fois dans l'eau, je passais mes mains sur ces jambes et je la caressais pour la détendre, ainsi que ces cuisses. L'eau la rendait si douce, presque une drogue pour mes mains. J'en étais heureux de savoir aussi que j'ai pu la sortir de la déprime, elle a fait de même pour moi et j'en étais très reconnaissant. J'oublie toujours comment je l'ai aidé, ont ce dit parfois qu'ont a presque rien fait, alors que finalement, ont à presque tout fait pour la personne.

Elle me posa la question à propos de mon double, j'ai haussé mes deux sourcils et j'ai réfléchi un moment en continuant de la caresser. Je me sentais si près d'elle, j'en étais gêné. C'est tout de même la première fois que je me retrouve dans le bain avec une fille. J'ai déplacé mes pensées pour plus me concentrer sur la question. Je l'ignorais comment elle pourrait faire en cas s'il arriverait à ce pointé. Tout d'un coup, une pensée m'est revenu. Il avait belle et bien des moment ou est-ce qu'il allait ce pointé, mais au toucher à Brook, il disparaissait. Je l'avais bien ma réponse, ce qui me soulageait aussi vue qu'à présent, je pourrai plus me contrôler et évité de faire du mal. Elle a bien fait de me poser la question. J'ai repris un air calme avec mon petit sourire et j'y réponds dans la sérénité.


Serre moi dans tes bras, a chaque contact que tu me fais, tu le fais fuir. Je l'ai remarqué que tout s’apaise lorsqu’on est ensemble. Sinon j'aurais une question aussi.

Je me suis rapproché un peu plus d'elle pour qu'on soit plus près. J'ai pu glisser mes mains tout le long pour les rendre jusque dans le haut du bassin, sur ces courbes. Elle en avait même à sa minceur. J'aimais bien ces courbes. Mon regard regardait son corps un moment et remontait vers ces yeux pour poser ma question par la suite.


Et puis, comment tu trouves notre soirée ensemble ? Cela ne fait que commencer Brooky, j'ai encore un autre cadeau pour toi, sa sera une soirée remplis de surprise, j'espère que t'adore.

J'avais belle et bien un autre cadeau que j'avais fait durant mes temps libres que j'ai pu enfin finaliser, j'ai pris un temps pour développé mon talent en dessin avant de pouvoir me décider à la donner. Pour l'instant, je profite seulement du temps dans le bain ensemble, j'adore la faire briller de joie et de bonheur. Faire sentir une énergie différente qu'une énergie malsaine d'un pédophile qui abuse le corps de la jeune fille. À présent, je pourrais montrer le bon côté d'une relation et qu'elle ce sentes mieux.

Avec tout ce qu'ont à vécu, ont à pu enfin avoir un vrai moment de détente pour nous deux, c'est si différent de tout ce que j'ai vécu.

Je continuais de glisser mes mains sur son corps, les cicatrices qu'elle avait me semblais de plus en plus normal. J'avais un petit stresse et une gêne sur le fait qu'on soit dans le bain. Ainsi qu'un désire que je tente de cacher, très difficile vue qu'elle est juste devant moi, mais je ne veux pas trop aller loin, elle n'est pas encore prête et je respect son choix. J'ai décidé de laisser parler mon cœur vu que j'en avais le goût. Mon cœur me brûlait d'envie en ce moment de la serrer dans mes bras, de dévoiler tout mon amours pour elle.

Tu es si douce, je ne peu plu retiré mes mains de sur ton corps, ton regard éblouis le mien, tu restes si magnifique en même temps, ton sourire me rend heureux et ton bonheur réchauffe mon cœur. Ça sera notre meilleure soirée pour prendre le temps de s'aimer l'un l'autre.

Je la regardais avec un petit sourire, j'attendais sa réaction, j'avais si hâte de voir comment elle allait réagir face à mes paroles pour elle. J'attendais ce moment si longtemps pour pouvoir tout dire à une fille que j'aime. J'avais peur que cela n'arrive jamais, mais finalement, depuis qu'elle est arrivée dans ma vie, elle a tout fait changé et elle m'à rendu heureuse, j'y ai fait de même, ce qui me fait chaud au cœur.



Revenir en haut Aller en bas
Brook Macnay
IRS |:| Première année
avatar
Féminin
Messages : 222
Né(e) le : 20/06/1999
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1ere
Situation amoureuse : Amoureuse de Sebastien
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : J'ai retrouvée la parole
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.wattpad.com/user/CassyFiction http://indare-division.forumactif.com/t872-brook-macnay

Mer 7 Mar - 15:40
Sébastien avait beau être habité par deux âme, il en restait pas moins que sa présence apaisait la jolie brunette. Elle se sentait si bien en sa présence, il avait réussit à créer une bulle rien que pour eux. C'est simple quand ils étaient ensemble comme dans la salle de classe ou dans ce bain, elle oubliait tout, Krasarc, Mayers, Indare...C'était comme s'ils étaient les survivant d'une apocalypse et dans ces moments là Brook se sentait légère.

Brook aborda tout de même un sujet sombre en eux. Si l'ombre qui rodait autours de Brook était Krasarc pour qui la jeune fille avait encore parfois des pensées, l'ombre qui rodait autours de Seb c'était Bastien son double interne et Brook se demandait comment elle devait faire si celui ci ce pointait.
Le jeune skyzophréne pris alors le temps de réfléchir et quand il afficha un petit rictus et haussa les sourcils, elle compris qu'elle allait avoir a réponse. Apparemment le simple fait de le toucher et de montrer sa présence suffisait à le faire revenir à lui.
Brook sortis ses mains de l'eau et les observa, elle avait ce si grand pouvoir en elle?. Ses joues devinrent rouge, intimidée elle releva ses yeux vers on petit ami. Celui se rapprocha d'elle et effleura sa peau jusqu'a poser ses mains sur ses hanches, elle en frissonnant , elle pouvait sentir une présence sous l'eau mais n'y prêtait pas attention pour ne pas gêner son homme. La chaleur de ses mains sur ses hanches la faisait encore plus rougir et ses mots aussi, cette soirée serait sous le signe de la surprise et au fond d'elle, Brook paniquait un peut, comment allait elle réagir? elle espérait ne pas casser l'ambiance avec une crise de folie. Mais elle ne montrait en rien sa gêne, il ne fallait pas que Seb s'inquiète pour elle.

Il lui confia ensuite que ce qu'ils vivaient ensemble était totalement différent de ce qu'il avait vécu avant et c'était une des question qu'elle voulais lui poser. Il savait qu'elle n'avais connus que le corps de Mayers et les lèvres de Krasarc, mais lui...avait il connus d'autre filles? elle n'était pas jalouse loin de là, elle était simplement curieuse. Plongée dans ses pensées elle releva son regard vers le visage du jeune homme quand il lui ouvrit son cœur. C'était beaucoup d'émotion pour elle. Malgré tout les effort qu'elle faisait pour guérir, il lui manquait encore la confiance en elle. Pourquoi elle? pourquoi serait assez bien pour Seb? pourquoi elle arriverais à le faire sourire alors qu'elle n'arrive même pas à s'occuper d'elle même.

Brook ouvrit la bouche pour parler mais rien ne sortie. D'horribles images traversai son esprit, elle revit la confrontation entre Seb et Krasarc et surtout le mal qu'elle avait fait à Seb en gémissant sous les morsure de son bourreau. Une larme roula sur sa joue et cela allait surement surprendre Seb qui ne s'attendait pas du tout à ça. Elle murmura alors.

"Je..excuse moi"

Elle sortie de la baignoire rapidement et pris une serviette pour s'enrouler dedans au chaud. Elle quitta la baignoire en reniflant signe qu'elle était surement entrain de pleurer. Elle pris place sur le pied du lit et fixa la moquette au sol en laissant ses larmes couler le long de ses joues. Elle ne faisait aucun bruit.
Et lorsque Seb arrivera, car il ne resterais pas toute la nuit dans la baignoire, elle murmura en sa présence.

"Pourquoi je serais celle qui te faut? comment j'arriverais à rendre ta vie plus belle alors que la mienne à déjà du mal à devenir rose"

Le visage humide de la jeune fille se tourna vers Seb et elle plongea un regard suppliant dans le sien, comme ci elle le suppliait de lui donner une réponse positive, elle avait besoin de savoir, besoin d'être sur qu'elle ne lui fera jamais de mal et elle notifia

"Je me souvient encore du mal que je t'ai fait quand Krasarc m'a mordu...j'ai ce besoin de souffrir , cet amour de la douleur et ...je veut pas t'entrainer dedans Seb...je tien beaucoup trop à toi pour te refaire du mal"

Ses paroles étaient sincère et tellement poignante. Emmitouflé dans sa serviette elle faisait pitié, on aurait dit un petit chaton en quête de tendresse et de câlin. Ses yeux rougis par les larmes...son corps tremblotant de froid sous la serviette.
Si Seb était assis sur le lit elle irais se blottir contre lui, s'il était debout elle se lèverais toujours emmitoufler dans la serviette blanche pour aller se blottir contre lui et tenter de cueillir un baisé pour se rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien Nadeau
Absence longue durée
avatar
Masculin
Messages : 172
Né(e) le : 24/11/1999
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t454-rien-n-est-impossible-seulement-besoin-de-determination-finis

Jeu 8 Mar - 6:56
Je prenais tant bien de ce temps pour remarqué les détails de Brook, si près de moi à présent, je pouvais tout ressentir à présent, ces émotion, l'amour et la tendresse de son regard qui ce détaille mieux de plus près. À cette instant précis, je pouvais remarqué que mes paroles venais de la toucher en plein cœurs. Je m'attendais à ce qu'elle me dit quelque chose de semblable, qui puisse me toucher au cœur aussi, mais ce n'était pas ce que je m'y attendais. J'ai remarqué la larme coulé sur sa joue, aucun mots ne sortais de sa bouche, seulement un murmure disant de l'excuser. J'étais surpris, je me demandais tellement qu'est-ce qu'il n'allait pas. Je croyais avoir fait quelque chose de mal.

Mon regard la suivait sortir du bain, prendre une serviette et en reniflant. À cette instant, j'ai sentis mon cœur ce serré au reniflement de Brook, signe qu'elle allait pleurez. Je déteste tellement la voir triste, c'est un sourire que je veut voir d'elle et non des larmes. Il avait donc quelque chose qui n'était toujours pas réglé. Je me suis relever du bain en le vidant, j'ai pris une serviette que je me suis enrouler autour de la taille et j'ai été la rejoindre dans la chambre devant le lit. Elle était au pied du lit assis au sol. Je la regardais, ignorant ce qui ce passe, je le savais que j'allais le savoir bientôt.


Cette question qu'elle me demande me rassurais, elle était juste pas sur d'elle, elle ce demande si elle était vraiment la fille qu'il faut pour moi, je ne m'inquiétais pas vraiment vue que je connaissait la question et je vais pouvoir y répondre sans trop de difficulté. J'ai gardé un petit sourire pour la rassuré par la suite.

Tu est la seule fille qui mes venue en aide, ta présence m'aide, même si ta vie n'est pas rose, je peut t'aider à ce qu'il en soit ainsi, tu est la seule et la première avec qui j'ai pu sentir tout ces sentiments que je ressent en ce moment pour toi.

Je le savais que j'ai pu la rassuré, mais ce qu'elle me dit par la suite me fait revenir les images à la tête du jours ou est-ce que Krasarc avait mordu Brook dans le cou. Mes yeux ce sont arrondis, regardant dans le vide. J'étais perdu à nouveau dans mes pensée. Je suis revenue rapidement, cette image qui me tranche le cœur à chaque fois que j'y pense. Une douloureuse image qu'il ma gravé dans la tête. J'avais aucun mots à dire sur ce qu'elle venait de me dire, je suis resté paralysé debout devant elle sans rien en tête. Je pouvais remarqué son regard ressemblant à celui d'un chaton qui faisait pitié. Ce qui me brisait le cœur de la voir ainsi. Tout allais bien au début et la tout me massacre le cœurs. Seul le contact de son corps contre le mien me revient à la surface. Je devais dire un truc, je les serré dans mes bras et j'ai pu rapidement constaté qu'elle était froide, il faudra la réchauffer. Elle avait le visage près du mien. La seule parole que j'ai pu dire ou faire, c'était de coller mes lèvre après les siennes en la serrant dans mes bras. J'avais aucune parole à dire à ce moment la, tout venais de me bloqué à la gorge.

Après un moment, j'ai soulever Brook dans mes bras et je les couché sur le dos. J'étais à quatre patte par dessus elle. La regardant dans ces yeux, détaillant presque le fond de son âme en fixant le milieux de ces yeux. Je cherchais toujours un moyen pour parler, c'était très difficile de dire un truc à propos d'un sujet sensible au quel cela nous à fait du mal. J'étais un peu mouiller du bain, j'avais pas pris la peine de m'essuyer et je pouvais sentir l'eau couler sur mes côtes pour ce glisser sur mon torse. Je ressentais un petit courant d'air froid qui me donnais des frissons. Mon regard neutre vers elle, mais mes yeux continuais de briller sous sa beauté. Après un petit moment pour la fixé, j'ai enfin eu les mots qui ont finis par me revenir.


C'est pas de ta faute, tes fait ainsi, je t'accepte comme que tu est. La faute était à la personne à qui il le savait que cela faisait partis de mon point faible. S'il te plait Brook, si tu veut m'aidé, aide moi à me faire décoller de cette image de ma tête, je n'y arrive pas tout seul.

J'ai rabaissé mon regard, je n'avais tellement pas l'habitude de demander de l'aide, sauf que cette fois-ci je ne pouvais plu rien faire. Telle un virus installé dans ma tête, je ne peut pas le retiré sans avoir de l'aide. Je restais dans cette position, sans savoir quoi faire ni comment réagir. Je la trouvais magnifique dans cette position et la vue que j'ai d'elle. Dommage que mes sentiments ne suit pas avec le moment, j'aurais voulu profiter du moment pour la chouchouté et la faire sourire de nouveau, mais je ne suis pas d'humeur ni la tête à pouvoir sourire par moi même. J'ai repris mon regard, planté dans le sien et j'ai rapprocher ma tête de la sienne pour l'embrassé de nouveau, me posant sur mes coudes sur le lit en restant par dessus elle.



Revenir en haut Aller en bas
Brook Macnay
IRS |:| Première année
avatar
Féminin
Messages : 222
Né(e) le : 20/06/1999
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1ere
Situation amoureuse : Amoureuse de Sebastien
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : J'ai retrouvée la parole
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.wattpad.com/user/CassyFiction http://indare-division.forumactif.com/t872-brook-macnay

Mar 13 Mar - 10:57
Ses paroles aussi douces soit elles avaient rappelé à Brook qu'elle n'avait pas assez confiance en elle pour comprendre. Elle se voyait toujours comme une horrible fille, depuis qu'elle est avec Mayers il n'avait cessé de le lui rappeler, de lui dire que c'était sa faute a elle s'il avait porté son regard sur elle, que lors de sa visite à l'hôpital avec sa petite robe à fleurs elle l'avait excité alors qu'elle n'avait rien demander. Tous les jours son tortionnaire lui disait qu'elle était jolie et que c'était à cause de sa si elle était ici.

Alors quand Seb lui a ouvert son cœur, les émotions étaient bien trop forte pour qu'elle arrive à répondre. Elle avait donc préféré sortir de la baignoire pour se réfugierdans leur chambre. Assise au sol elle fixait la moquette. Alors que Sébastien arriva vêtu d'une simple serviette autour de la taille, Brook confia ses sentiments sur elle-même. Pourquoi serait elle bonne pour sa vie et son bien-être? Elle savait qu'elle était instable malgré son évolution, et elle avait peur d'embarquer Seb dans sa chute si un jour elle venait à sombrer.
Le jeune homme la rassura alors rapidement. Ses paroles lui remémorèrent quelques souvenirs, leur rencontre, puis la foi où elle l'a empêché de faire une bêtise, c'est là quelle à commencer à se demander si ce qu'elle ressentait pour Krasarc était vraiment de l'amour car elle commençait justement à ressentir quelque chose de bien plus fort pour Sébastien...

Elle ne put malheureusement pas s'empêcher de lui parler de la soirée de sa tentative de suicide et du fait qu'elle aitgémi quand son bourreau l'avait mordu. Elle revoyait encore le regard meurtri de Seb et c'était justement ce que le manipulateur sanguinaire avait cherché, a brisé le jeune homme et à faire douter la belle et il avait presque réussi.

Brook releva son visage pour croiser le géant qui avait apparemment perdu sa concentration. Il semblait perdu et son visage était de nouveau torturé. Brook se leva vêtue de sa simple serviette qui cachait sa poitrine et son intimité. Elle se blottit alors instinctivement contre lui cherchant à lui le rassurer. Le corps frêle de la jeune femme était glacial mais elle s'en fichait, elle avait connue pire. Lorsque les bras amoureux de son homme l'enlaçaient, elle se réchauffa rapidement en relevant son visage pour croiser son regard. Comme souvent entre eux, inutile de parler, un simple regard et ils se comprenaient. Les lèvres chaudes du jeune homme se collaient aux siennes et durant quelques secondes ile échangèrent un tendrement baisé afin d'oublier leurs soucis. Ils n'avaient qu'une nuit pour eux alors il fallait en profiter, ils auraient largement le temps de se prendre la tête une fois à Indare. Brook ne se déconcentrait pas quand ses pieds quittaient le sol doux de l'Hôtel. Elle soupirant entre ses lèvres quand il l'allongea sur le dos pour se mettre au-dessus d'elle le regard bien veillant.
Brook le fixait, allongé sous lui elle savait qu'elle avait toutes les cartes en mains pour le rendre heureux. Il la supplia presque de lui retirer l'image d'elle et Krasarc qu'il avait en tête et rapidement Brook comprit que si elle gémissait avec lui, s'il la regardait prendre du plaisir grâce à lui il oublierait surement ce qu'avait fait Krasarc.

Les lèvres de Sébastien se collaient de nouveau contre les siennes, l'ancienne traumatisée se laissa faire quelquessecondes alors qu'il se colla à elle en se maintenant sur ses coudes. Au bout de quelques secondes, Brook rompit le baiser, elle planta son regard dans le sien et posa une main sur son torse humide pour le reculer légèrement, pour qu'il se mette sur ses mains plutôt que ses coudes . Elle lui fit un petit sourire timide et elle dénoua doucement sa propre serviette humide afin de dévoiler son corps meurtri qui ne voulaient que renaitre de ses cendres. Nue et allongée sur sa serviette, elle utilisa alors ses mains pour dénouer la serviette de Seb et la jetée au sol à coté du lit. Ses bras enlaçaient alors son coup afin de le rapprocher d'elle, que leurs deux corps nus se retrouvent l'un contre l'autre afin qu'ils puissent s'aimer durant toute cette soirée.

[Eclipse]

Lors du moment fort de cet acte, Brook fera ce qu'il faut pour que Seb la voit atteindre ce moment si plaisant, elle tiendra le visage du jeune homme avec ses mains tremblantes de plaisir afin de le laisser admirer son visage déformer par le plaisir qu'il lui offrait.
Essoufflée elle ira se blottir contre lui afin de cacher les rougeurs de son visage. C'était la première fois qu'elle vivait quelque chose d'aussi beau, elle avait toujours associé cet acte au mal, mais ce soir non...et son cœur était gonflé d'amour et ses craintes venaient de disparaitre.
Brook posa son visage sur son torse pour faire des dessins imaginaire et elle murmura.

"Je t'aime Seb..."

Elle resta contre lui durant quelques minutes, puis elle se redressa et lui embrassa la joue en souriant.

"Je vais prendre une douche...tu nous commandes à manger?"

Elle lui laissa carte blanche, de toute façon elle mangeait de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le drame de la Fin des Temps, merveilleux Sermon !
» Récit merveilleux 6ème
» Qu'est-ce qui marque le passage du Moyen Age aux temps modernes ?
» Raymond Panikkar, une christophanie pour notre temps
» il bouge tout le temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: East London :: Stratford :: Hôtels-
Sauter vers: