AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Pour la rentrée 2018, Indarë organise une semaine d'Intégration pour les nouveau élèves et les moins nouveaux.

 :: West London :: Kensington :: Centre commercial Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un cadeau pour Lana [Lana]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Lana C. Thomson
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 470
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 18
Nationalité : Anglos-russe
Situation amoureuse : Célibataire
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Sam 27 Jan - 0:18
J'avais bien fait de me corriger en parlant de sa cruche d'ex copine. Il n'avait pas trop apprécié ma grossièreté et il me le faisait bien comprendre de par son regard sévère. Il faisait presque peur avec cette tronche en fait. Je m'excusais aussitôt parce que je savais que quand il me fixait ainsi, ce n'était pas bon.

Lorsque nous fûmes à nouveau dans la rue, la question était de savoir si l'on mangeait avant de faire la suite ou si nous allions au magasin de peluches avant de manger. Le choix avait été vite fait. Le magasin d'abord. Il était plus proche et par rapport à l'heure, c'était mieux apparemment. Le second point je ne le prenais pas en compte. Pour moi, il n'y avait pas d'heure pour manger.  Dès que l'estomac réclamait, je le remplissais. C'était aussi simple que ça.

Il m'entraîna devant un grand centre commercial spécialement pour les jouets en tout genre – sauf ceux qui étaient pour adultes évidemment – et je fus amusée par la réaction de mon frère. Un sourire était apparu alors que j'étouffais un rire devant sa remarque. C'était rare de réussir à l'impressionner au point qu'il parle russe en Angleterre à la vue d'un simple bâtiment. Pour celui-là ils avaient fait fort, je l'avoue. Il en était impressionné au point de se répéter une fois que nous étions à l'intérieur. Et toujours en russe.

- Ca ne me dérange pas. En plus j'aime bien quand tu parles russe.

Quand il le faisait, j'avais presque l'impression d'être de retour dans notre pays natal. J'aimais bien l'Angleterre mais le mal du pays se faisait tout de même sentir par moment. Et puis quand il parlait russe, ça avait quelque chose de rassurant. Je ne saurais l'expliquer pourquoi mais voilà, c'était comme ça. Et moi je le faisais aussi. Je revenais facilement à notre langue natale.

Rapidement, je me dis embarquer vers un ascenseur. Celui-ci nous fit monter jusqu'au quatrième étage, celui des peluches, et là, c'était fini. Sa simple phrase avait suffi à me donner le départ. À peine avait-il fini de parler que j'étais déjà en train de fouiner dans les rayons. Des chats, des nounours, des lapins, des souris. Des tas de peluches différentes et je n'arrivais pas me décider. J'en prenais une. Puis une autre. Puis encore une autre. Et ainsi de suite.  Je terminai rapidement les bras chargés au point que certaines peluches tombaient par terre. Pas facile de tenir autant d'articles dans mes petits bras.

- Alexeiiiiiiiii !! Ca ne tient pas ! J'ai pas assez de bras pour tout prendre !

C'était un tantinet réaction de gamine mais voilà, c'était l'effet des peluches. De toute façon au point où j'en étais, je me faisais plus de souci sur le regard des autres par rapport à ma maladie mentale plutôt que sur le fait que je puisse être prise pour une gamine. Et puis je parlais en russe alors ils ne comprendraient sûrement rien à ce que je raconte à Alexei. Sans attendre la réponse de mon frère, je filai déjà voir d'autres rayons. J'étais presque intenable. Je ne réfléchissais même pas si j'aurais assez de place ou non dans la résidence surveillée pour toutes les ranger. Ni même dans ma chambre chez mon père. Chez mon frère je me doutais déjà que ce serait non. Maintenant qu'il s'était retrouvé une copine – oui, je les mettais encore ensemble même s'il me disait le contraire – je ne voulais pas imposer mes affaires. Mon imagination partait peut-être loin mais s'ils envisageaient d'emménager ensemble, je faisais mieux de ne pas laisser trop d'affaires à moi chez lui. Bref peu importe où je les mettrais, je ne calculais pas du tout l'espace qu'il me faudrait. Je me dirigeai finalement vers une vendeuse.

- Madame, vous avez des grands caddies ?

La femme me pointa la direction à prendre tout en m'expliquant où ils se trouvaient. Je la remerciai et partis chercher deux caddies. Je remplis le premier avec toutes les peluches que j'avais pu transporter puis rapportai le tout vers mon frère avant de lui donner un caddie.

- Comme ça, pas besoin de porter ! Et j'peux en prendre plus !

Et me voilà repartis avec le premier caddie pour faire ma réserve de peluches. C'était aussi l'une des raisons pour lesquelles je n'étais pas douée pour faire attention à un budget. Outre le fait que j'étais nulle en maths, je ne calculais rien du tout. Je préférais laisser cette tâche à mon frère.




Lana x Alexei:
 


Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Messages : 225
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Sam 27 Jan - 15:30
Parfois je me disais que la Russie manquait à Lana, moi non. Je préférais l'Angleterre, ne me demandait pas pourquoi, peut-être que les souvenir de ma mère me faisait beaucoup de trop mal quand nous étions là-bas. La mort de maman était un peu taboue dans la famille, mon père refusait de parler d'elle et quant à Lana...je ne voulais pas la faire pleurer ou déclencher une crise, alors j'étais le seul à penser à ma mère et d'ailleurs souvent ma mélodie de guitare la plus triste était en son hommage.
Bref je retrouvai le sourire en voyant ma sœur courir partout dans les rayons en se blindant les bras de peluche, sa voix aiguë me parlait en Russe et je fus pris d'un rire, un rire qui venait de mon cœur, du plus profond, je n'avais pas rit comme ça depuis des années.

La timidité de Lana se cachait d'un coup car elle courut voir une vendeuse pour demander un grand caddie. Je commençais à me demander si elle comptait réellement dépenser huit cents livre dans des peluches. Mes doigts passaient dans mes cheveux pour réfléchir, je me fichaient bien qu'elle claque tout cet argent dans des peluches, surtout si ça la rendait aussi heureuse, mais où elle allait mettre tout ça?
Je n'eus rien le temps de lui dire qu'elle avait déjà jeté un caddy dans mes mains et elle se mit à courir avec le sien déjà remplis de peluche. Bordel comment j'allais réussir à la calmer?

Durant presque trente minutes je la suivais avec mon caddie, jusqu'à ce qu'elle se calme un peu et que je puisse lui parler. Et bien sur pour ne pas la gêner devant les autres et pour qu'elle comprenne que je ne plaisantais pas je m'adressais à elle en Russe.

"Lana... On ne peut pas tout prendre. Papa te laissera jamais stocker ça chez lui, et je doute que ta résidence surveillée ait un grenier pour les mettre"

Mon regard était tendu mais avec une pointe d'autorité. Mon père était incapable de faire de l'autorité sur Lana et j'étais donc le seul à réussir à la canaliser. Je déposai le caddie et m'approchai de ma sœur qui digérait surement ce que je venais de dire.
Mes bras s'enroulaient autour de sa taille et une nouvelle fois je déposaient mon menton sur son épaule en murmurant en Russe.

"Lana...à quoi ça sert d'avoir une centaine de peluche? on va te trouver celle qui te donnera le sourire quand tu vas mal d'accord?"

Il fallait qu'on trouve LA peluche qui lui donnerait le sourire, celle qui lui rappellerait des choses et qui lui permettrais aussi d'éviter une crise le soir quand je ne suis pas là. Puis en rigolant je lui dis en Russe

"Ou alors on te trouve un mec...un mec bien je tiens à avoir mon mot à dire"


Souvent je me disais que ma sœur devrait avoir quelqu'un dans sa vie, mais bizarrement je voulais m'imposer pour ça, je voulais être sûr que le type en question prendrait soin d'elle, qu'il arriverait à faire face aux soucis de ma sœur...
Je relevai les yeux vers les étagères et deux peluches me firent sourirent, A croire que ce câlin fraternel me fait toujours trouver ce que je cherche.

"Regarde"

Je la lâchai et prit les deux peluches. Une licorne girly et un petit cheval plus sombre...on dirait Lana et moi

"la licorne c'est toi...le poney grincheux c'est moi...je te vois bien avec ta licorne et moi avec lui"

La peluche
Spoiler:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 470
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 18
Nationalité : Anglos-russe
Situation amoureuse : Célibataire
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Dim 28 Jan - 1:47
S'il fallait trouver une idée pour me faire faire du sport, c'était tout trouver. Me laisser rôder dans un magasin de peluches. Je faisais tellement de kilomètres entre les rayons que je ne risquais pas d'avoir de problèmes liés au manque de sport. Le seul moment où je me remis à parler anglais, ce fut pour m'adresser à la vendeuse. Avec mon frère, le russe revenait au galop. Et je repartais cette fois faire mes tours avec un caddie pour mettre mes peluches. Trente minutes. C'est le temps qu'il avait fallu pour qu'Alexei puisse me parler sans que je ne parte directement ailleurs. Encore une fois, il me parlait dans notre langue natale. Je n'avais donc aucun risque de confondre deux mots. Il confirmait ce que je pensais. Je ne pourrais pas en stocker chez mon père, ni chez mon frère, ni dans ma résidence. Enfin je pourrais en mettre une partie mais ça serait vite encombrant. Dommage.

À quoi me servait toutes ces peluches ? S'il le savait. Elles me servaient à me sentir bien, en sécurité et je n'avais aucun risque de jugement avec elles. Elles étaient ce qui me manquait encore cruellement. Des amies. J'avais rencontré divers étudiants mais aucune réelle relation d'amitié s'était faite. Je les avais vus une ou deux fois, voire plus s'ils étaient dans ma classe, mais sans plus. Je n'étais pas encore assez courageuse et sûre de moi pour oser entretenir ces relations. Du coup je les perdais rapidement. Je ne voulais toutefois pas le dire à Alexei. Il s'inquiéterait et je n'avais pas envie qu'il le fasse.

- Ben je....j'en ai juste envie. J'aime les peluches alors c'est normal d'en avoir plein. Non ?

Je fis toutefois une moue presque désespérée alors qu'il ne faisait que me taquiner sur le sujet d'un éventuel petit-ami. Pour moi c'était clair, je ne pouvais pas en avoir. Je regardai ailleurs en tirant un peu la tronche.

- Ca te fait donc un souci en moins vu que ça n'arrivera jamais...

En connaissant mes problèmes médicaux et ce que risquaient les personnes autour de moi, je ne voyais aucune raison pour que qui que ce soit veuille finir en couple avec moi. Alexei pouvait donc se tranquilliser sur ce point, aucun garçon ne me tournait autour et je ne cherchais pas à en avoir un près de moi. Je retrouvai toutefois le sourire en voyant les peluches qu'il me montrait. D'abord surprise par les ressemblances de celles-ci puis amusée de savoir à qui elles correspondraient. Lui le poney et moi la licorne. Ca correspondaient bien à mon imagination un peu fofolle et mes goûts féériques.

- On les prend !

Au final je repartais donc du magasin avec seulement deux peluches, payées évidemment, une pour moi et l'autre pour mon frère. Maintenant il était temps de remplir nos estomacs. Je regardai donc mon frère pour lui demander où était le restaurant et le suivit simplement pour m'y rendre tout en écoutant ce qu'il pouvait me dire.




Lana x Alexei:
 


Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Messages : 225
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Mar 30 Jan - 13:28
Parfois je me demandais si Lana ne me prenait pas pour un simple d'esprit. Elle s'obstinait à me cacher ce qui la concernait, mais même si je n'avais aucune preuve, je savais très bien que ses soucis mentaux l'empêchaient d'avoir une vraie vie sociale. La preuve aujourd'hui, elle est avec moi plutôt qu'avec des amis comme tous ceux de son âge. Lorsqu'elle me répondit qu'elle aimait justes les peluches, je ne pus m'empêcher de mordiller ma lèvre inférieure. Quand on était gosses, je l'avais déjà vu parler à ses peluches, j'espérais qu'elle avait perdu cette manie.

Des fois je me disais qu'un homme dans sa vie autre que moi lui ferait du bien...mais comme souvent dans ces moments-là elle me stoppa en me disant que ça n'arriverais jamais. Je ne comptais pas insister, je sais que quelque part y a un mec qui sera prendre soin d'elle.

Lana et moi venions d'apercevoir un duo de licornes cheval sur une étagère. Le poney me ressemblait et la licorne ressemblait à ma sœur. Je ne fus pas surpris quand elle voulut les prendre.

Une fois sortie du magasin, nous prime le chemin du fameux restaurant dont je lui avais parlé. Tout en marchant j'ouvris le sac et je jetai un œil sur les deux peluches. D'une voix calme je demandais à ma sœur

"Tu prends lequel? D'un côté je pense que la licorne est faite pour toi, mais d'un autre...avoir le poney qui me ressemble te permettrait peut-être de te sentir proche de moi quand je ne suis pas là"

Je venais de lui poser un énorme dilemme et l'avantage c'est que ça allait l'occuper un bon moment et donc aucun risque de crise. j'étais assez malin quand je voulais et surtout quand il s'agit de ma petite sœur. Je pris sa main dans la mienne afin de ne pas la perdre dans la foule des travailleurs qui allait manger. tout en marchant je repartis sur le sujet du petit ami

"Pourquoi tu dis que tu n'auras jamais de petit ami? c'est ce qu'il pourrait t'arriver de mieux Lana"


Je n'avais jamais abordé le sujet avec elle, a force de vouloir la préserver de tout, j'avais oublié que je n'étais pas éternel. Je venais donc de décider qu'il était temps de parler sérieusement avec elle.

"Tu sais Lana...je pourrais pas être là tout le temps, j'ai le boulot, la musique...je dois aussi faire ma vie et papa n'est même pas à ton écoute. Il faut que tu arrives à te faire une vie sociale...je sais que tu y arrive par mais tu vas devoir le faire pourtant, tu peux pas rester seule indéfiniment"

Je concevrais la main fraiche de ma sœur dans la mienne afin de lui montrer que je n'étais pas en colère contre elle au contraire. Je me faisais juste beaucoup de soucis pour elle, je ne voulais pas que ma petite sœur soit malheureuse et quelque part si je venais à m'autoriser une relation amoureuse...j'avais peur de me sentir coupable. Pourquoi moi j'aurais le droit à de l'amour et pas elle?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 470
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 18
Nationalité : Anglos-russe
Situation amoureuse : Célibataire
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Jeu 8 Fév - 19:12
Les achats se passaient plutôt bien malgré mon instant hallucinatoire qui était parti assez vite et le léger malaise que je ressentais en avouant à mon frère qu'avoir un copain n'était pas dans mes projets. De toute façon ça ne faisait sans doute pas partie des projets des autres garçons non plus. Ca me faisait un léger pincement au coeur, j'étais bien obligée de l'admettre mais ce n'était rien comparé à ce que je ressentirais si j'avais eu le moindre espoir à ce sujet. Une fois les peluches payées, nous ressortîmes de la boutique et je le suivis en direction du restaurant tout en l'écoutant. Je ne pus m'empêcher de rire légèrement. Imaginer Alexei avec une licorne aussi colorée dans sa chambre m'amusait assez. Ca casserait pas mal son image de rockeur. Peut-être même un peu trop en fait.

- Euh....

Ce serait mieux qu'il garde le poney en fait. Ca ferait moins con. Mais je n'aurais pas réellement de peluche qui me fasse penser à lui du coup. D'un autre côté, si ça s'officialisait vraiment avec sa petite-amie, les gens pourraient croire que la licorne appartenait à la miss. Ca casserait moins l'image de mon frère. Je me plongeais tellement dans mes pensées que je ne fis même plus attention où j'allais, ni au monde qui nous entourait. Il fallut que je sente le contact de la main d'Alexei pour me faire revenir à la réalité. Il coupait mes rêveries pour une toute autre réflexion encore.

- Euh ben parce que....

Je n'arrivais pas à dire la suite. Il reprit la paroles, ce qui m'arrangeait en partie, pour me faire gentiment comprendre qu'il ne pourrait pas toujours être présent pour moi. Je le savais déjà tout ça. Néanmoins, même si ce n'était pas ce qu'il avait voulu me faire comprendre, j'avais aussi eu la légère sensation qu'il me disait que j'étais un fardeau et qu'il n'en pouvait plus de le tirer avec lui. En fait, la désagréable impression d'être un fardeau je l'avais déjà depuis un moment maintenant.

- Papa il travaille beaucoup pour pouvoir me payer les frais de scolarité et d'hébergement alors j'lui pardonne. Et je sais très bien que t'es pas éternel. D'ailleurs si tu veux aller faire ta vie, j'vais pas t'en empêcher. Bien au contraire, je t'y encouragerai même. Mais de mon côté, je n'aurai rien de tout ça et c'est mieux comme ça. J'veux pas blesser qui que ce soit à cause de mes hallucinations et j'veux plus être un fardeau non plus. Donc oui, j'peux rester seule indéfiniment.

Dire que je voulais réellement rester seule toute ma vie serait un mensonge. Je ne le voulais pas. J'estimais seulement que je n'avais pas le choix, que c'était mieux ainsi pour tout le monde et surtout pour les autres. Sans le vouloir, la réponse à sa question pour les peluches me vint en même temps à l'esprit.

- Et pour les peluches ben je garderai la licorne. Le poney ne cassera pas ton image de rockeur et au pire tu pourras l'offrir à ta petite-amie pour qu'elle aussi elle pense à toi quand t'es pas avec elle.




Lana x Alexei:
 


Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Messages : 225
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Jeu 15 Fév - 10:23
Comme souvent quand on abordait le sujet d'un potentiel petit ami ou d'une potentielle petite amie, l'ambiance se dégradait. Je m'en voulais déjà d'avoir abordé le sujet tien. Et malgré mon envie de changer de sujet avec nos deux poneys je savais que le sujet reviendrait sur le tapis vu que j'en étais l'instigateur.

Elle me confia alors ce qu'elle pensait de tout ça. Sa révélation me brisait le cœur, comment pouvait elle penser qu'elle était un fardeau? Ma main se serrait sur la sienne lui transmettant mon mal-être. Lorsqu'elle parla de nos peluches je lui répondis en Russe un peu sèchement.

"D'un tu n'es pas un fardeau Lana. De deux ce sont nos peluches, et même si quelque chose devait se faire entre cette fille et moi il est hors de question que je lui offre ta licorne..."

Je l'observai réagir à mon annonce sur le choix des peluches, puis j'ajoutais le coupant peut-être la parole au passage.

"Je prends la licorne le but c'est que je pense à toi et que tu te sentes mieux quand ça va pas, alors prend le poney grincheux"

Je pris dans le sac le fameux poney et le je fourrais dans la poche intérieure de mon blouson en cuir. Pourquoi? elle le comprendra surement mais enfermé dans mon blouson, le poney allait prendre mon odeur rapidement pour la rassurer. L'avantage pour moi c'est qu'a la maison j'avais des affaires à Lana dans un tiroir donc quelques heures dans et la peluche prendra rapidement l'odeur de sa lessive.

Plus on avançait et plus le restaurant savoyard approchait. Une douce odeur de fromage sortait du restaurant. Je me stoppai et dis à Lana.

"Nous y voilà. J'espère que tu as faim"

J'ouvris la porte du restaurant, boisé de l'intérieur le restaurant avait une ambiance montagnarde assez rare en Angleterre. Un serveur approcha.

"Bonjour, deux personnes?"
"Oui et dans un endroit calme s'il vous plaît, ma sœur peut devenir nerveuse en cas de foule"

Lana me voudrait voudrais peut-être, mais d'un côté elle savait que je pensais à son confort avant tout. Le serveur nous emmena alors dans un coin de la salle peu bruyant et nous candis deux cartes. Je pris place et ouvris la carte en informant Lana.
"Prends ce qui te fait envie d'accord? tu veux boire quelque chose?"
Il y avait toute une liste de cocktails sans alcool, avec alcool et des sodas en plus de toute sorte d'alcool. Hors de question pour moi de trop boire je me contenterais donc d'une bière et d'un soda pour le repas. Pour le repas j'hésitais encore pour une raclette ou une fondue savoyarde.

Quand le serveur revint nous passâmes commande, puis je dis à Lana.

"Au fait n'oublié pas dans trois semaines tu viens manger à la maison c'est notre repas mensuel"




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 470
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 18
Nationalité : Anglos-russe
Situation amoureuse : Célibataire
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Mar 20 Fév - 18:36
Lui dire mes ressentiments n'était peut-être pas une bonne idée au final. Ca ne plaisait pas à mon frère. Pourtant être un fardeau était juste la sensation que j'avais. Je n'y pouvais pas grand-chose si cette impression ne me quittait plus depuis quelques temps déjà. Mon choix de la peluche que je comptais garder ne lui plut pas plus. Pourquoi me demandait-il laquelle je voulais garder si de toute façon après il ne me laissait pas le choix ? Il y avait des fois où j'avais vraiment du mal à le suivre. Enfin pour le moment ce qui me troublait le plus, c'était le fait qu'il m'est réprimandée pour lui avait dit ce que je ressentais. Pour le coup, je n'étais pas sûre qu'à l'avenir j'allais encore lui confier ce que j'avais sur le coeur.

Dès qu'il eut fini de me râler dessus, il embarqua le poney en peluche dans son blouson tout en continuant d'avancer. Je ne posais aucune question. Je savais très bien pourquoi il le faisait, ce n'était pas la première fois qu'il effectuait ce genre de chose. En principe c'était plutôt quelque chose que l'on faisait pour que son compagnon ou sa compagne puisse garder l'odeur de l'autre. Et bien moi il le faisait pour ça aussi mais c'était plus pour m'apaiser que par simple question sentimentale. Après quelques minutes de marche, nous fûmes finalement devant le restaurant d'où se dégageait une odeur de fromage.

- Oui, toujours !

J'étais déjà plus enjouée que pour parler d'un éventuel petit-ami. En fait, je pouvais être une véritable girouette tant mes humeurs étaient changeantes. Elles l'étaient presque autant que les sautes d'humeur des femmes enceintes. À la différence que les miennes n'étaient pas tous les jours. Je pouvais passer une semaine à avoir le grand sourire aux lèvres comme je pouvais changer d'humeur six fois dans une même journée. C'était vraiment très variable.

Nous entrâmes dans le restaurant où un sommelier vint à notre rencontre. Je fus toutefois partagée quand Alexei demanda à ce qu'on soit le plus isolé possible. Certes c'était rassurant car peu de personnes me prendraient pour une folle à lier en cas d'hallucination mais en même temps, il me faisait passer pour une agoraphobe. J'avais du mal à me décider si je devais en être contente ou ronchonner. J'abandonnai mes réflexions au final en suivant le serveur qui nous menait à une table au calme. Je pris la carte de menu qu'il me tendait et la regardai à peine. Je savais déjà ce que je prendrais. Je lui répondis donc en revenant à l'anglais, par respect pour ceux qui mangeaient pas loin. Ils n'apprécieraient peut-être pas d'entendre parler russe pour toute une conversation. Ils pourraient s'imaginer n'importe quoi. Et puis même si je parlais quand même relativement bien l'anglais, j'avais encore du mal parfois alors je devais pratiquer.

- Je sais déjà ce que je vais prendre. Et à boire euh....ben...je ne suis pas sûre si boire du froid après avoir mangé du fromage fondu c'est très bon pour l'estomac alors je prendrai un thé chaud.

À la menthe évidemment. C'était le seul thé chaud que j'arrivais avaler. Le thé noir était trop amer à mon goût et les autres étaient soit pareils, soit trop acides, soit avec un goût que je n'aimais pas du tout, etc. Bref il n'y avait vraiment que le thé menthe que je buvais. Dès que le serveur fut de retour, je lui demandai ma boisson ainsi qu'une raclette. Mon frère m'avait amenée là pour les goûter après tout. Celui-ci repartit ensuite pour transmettre nos commandes aux cuistots avant d'aller préparer nos boissons.

- J'ai pas oublié. Il est même noté sur mon calendrier. Par contre je ne sais plus à quelle heure je devais venir....

J'aimais les repas mensuels que nous avions ensemble. Ca me permettait de passer encore un moment avec lui en famille. Parfois j'allais aussi manger chez mon père mais c'était moins souvent puisqu'il travaillait beaucoup. Être architecte n'était pas le métier qui rendait le plus disponible. En plus du fait que ça lui permettait de payer mes études, je crois que c'était aussi un moyen pour lui de ne pas se laisser à des idées noires. Son esprit était ainsi occupé sur autre chose que sur le fait qu'il n'avait plus sa femme auprès de lui. Mais de temps en temps, il trouvait tout de même le temps de m'emmener manger au restaurant ou qu'on se fasse un plateau-télé à la maison. Manger tous les trois était plus compliqué par contre. Trop de conflits avec les emplois du temps des deux hommes. J'espère quand même qu'un jour on pourrait manger à nouveau ensemble.

- Au fait, le concert que t'as donné à Noël c'était le dernier que tu donnais avec ton groupe actuel ou y en aura encore d'autres ?

Je savais qu'il devait trouver d'autres membres pour former un nouveau groupe ici, en Angleterre mais avait-il prévu encore plusieurs concerts avec son groupe initial ou était-ce vraiment fini maintenant ? J'aurais sans doute pu le savoir directement si j'avais pu aller à son concert. Malheureusement ça n'avait pas été le cas. J'aimais pourtant pouvoir assister à ses tournées mais avec les études, ce n'était pas possible de pouvoir aller à tous ses lives.




Lana x Alexei:
 


Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Messages : 225
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Ven 23 Fév - 11:45
Des fois je me demandais comment Lana faisait pour me supporter. J'étais tellement possessif et surprotecteur avec elle. J'étais aussi possessif avec les filles qui m'était cher certes mais ma sœur c'était encore pire. Je m'en rendais souvent compte mais comme elle ne disait rien pour pallier ce défaut je m'étais toujours dit qu'elle adorait ce trait de ma personnalité alors pourquoi changer? Même si ses médecins m'avaient déjà fait la remarque, chose que j'avais très mal prise et c'était la raison de mes absences aux séances familiale.

L'ambiance s'était assombris et fort heureusement grâce à l'odeur du fromage fondu qui sortait du restaurant elle allait vite redevenir agréable. Comme toujours je pris les décisions quant à notre placement, je ne voulais pas que ma sœur passe pour la bête de foire ou qu'elle se sente mal à cause des regards si jamais elle avait une crise. J'avais quasiment voué ma vie à ma sœur et c'était surement la raison de ma solitude en dehors. À force de m'occuper de ma sœur j'en oubliais de m'occuper de moi et la seule chose que j'avais c'était la musique alors peut-être que oui je devrais m'intéresser un peut aux filles, depuis Lydia j'étais resté volontairement seul jusqu'à ce que je croise Émilie...

Une fois les commande prise par le serveur, je rappelai à Lana notre repas mensuel dans trois semaines, et comme je ne l'oubliais jamais, inutile de le noter dans mon téléphone. La joie de Lana pour ce repas me faisait toujours plaisir, en général on se commandait de la mal bouffe et on regardait un film, ou bien je composais pendant qu'elle profitait du calme de chez moi qui la changeait du mouvement au sein de son école de chiffonné.

Ma blondinette de sœur me parla alors de mon concert, je lui avais promis que l'emmènerais à un de mes concerts, mais je n'avais encore jamais fait de concert dans la même vielle qu'elle.

"Oui enfin je dois encore en faire un ici mais le bar va être bondé c'est pour ça que je t'en ai pas parler. Mais promis le prochain je te fais venir et tu pourras venir avec quelqu'un si tu le souhaites, j'aime pas trop te savoir seule dans ce genre d'endroit"

Encore ma surprotection mais tant pis, une fois sur scène ça devient dur pour moi de la surveiller et d'un côté ce côté de moi c'est une peu sa faute aussi, après tout elle n'est pas la dernière à me faire un caprice pour dormir avec moi où pour que je vienne la chercher alors disons que nous avons tous les deux nos défauts.

Nos boissons arrivaient et notre repas aussi, ça tombait bien je commençais à avoir faim. Je retirai mon manteau et je pris le poney qui avait maintenant mon odeur. Je le déposai dans le sac et ajoutai.

"Tu sais si...tu préfères la licorne je peux lui faire la même chose hein..."

Puis je commençai à découper ma charcuterie et à faire fondre mon fromage.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 470
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 18
Nationalité : Anglos-russe
Situation amoureuse : Célibataire
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Mar 6 Mar - 12:24
Parlez-moi de petit-ami potentiel et je tire la tronche. Parlez-moi de bouffe et me voilà aussitôt souriante. Une véritable girouette émotionnelle. Nous entra^mes donc dans le restaurant et le serveur nous guida jusqu'à une table posée dans un coin calme. Nous passâmes rapidement commande. Pendant l'attente, Alexei me rappela un détail que je ne risquais pas d'oublier. Notre repas mensuel. J'aimais particulièrement ces moments. Nous allions être rien que tous les deux. Ce serait mieux si notre père pouvait venir aussi mais il ne pouvait malheureusement pas choisir ses horaires, ni les jours de boulot. Parfois il avait des contrats plus longs que d'autres et ça lui prenait aussi plus de temps. Parfois c'était plus court.

Je partis tout de même sur un autre sujet. Ses concerts. N'ayant pas pu assister à son dernier concert, je ne savais pas si c'était la fin avec son groupe actuel ou s'il comptait encore en donner quelques-uns avant de réellement quitter son premier groupe. D'après ce que je comprenais avec sa réponse, il en avait encore un à donner dans un bar. Sauf que ça ne répondait pas réellement à ma question. Ce serait avec son groupe actuel ou avec celui qu'il était en train de monter ? Dans les deux cas, j'étais quand même un peu déçue même si je savais parfaitement qu'il n'y pouvait rien. Ca me faisait encore l'un de ses concerts qui me passait sous le nez. Il me promettait toutefois de m'emmener voir le prochain. Il pouvait être certain que je n'allais pas oublier cette promesse et que j'allais la lui rappeler.

- Je viendrai sûrement seule mais je note en tout cas ta promesse. Et si tu ne la tiens pas, j'te bouderai !

Ce n'était pas très fair-play de jouer sur sa culpabilité. Je savais qu'il tenait généralement ses promesses à moins d'avoir un gros empêchement. Je savais aussi qu'il n'aimait pas quand je lui faisais la gueule et je jouais avec ça pour le motiver encore un peu plus.

Nos commandes arrivèrent enfin et j'observai comment mon frère s'y prenait pour la raclette. Je l'imitai ensuite puis reportai mon attention sur lui.

- Non c'est bon.

Je préférais ne pas m'attarder sur le sujet. Il n'aimait pas quand je faisais la gueule mais l'inverse était aussi vrai. Moi non plus je n'aimais pas quand il était triste, fâché, déçu. Tout ce que je voulais, c'était le voir sourire et être heureux. Même si pour ça, il devrait s'occuper moins de moi. Je pouvais comprendre. Il devait aussi s'occuper de lui. Il savait que je n'aimais pas quand il faisait trop de sacrifices pour moi.

Je me concentrai ensuite sur le fromage qui fondait. Je ne connaissais pas ce plat alors je ne savais pas jusqu'à quel point il devait être fondu. Je fixais le fromage, observant chaque étape de sa cuisson. Au final, je refis une simple imitation des gestes de mon frère. Dès qu'il sortait son fromage, j'en concluais que c'était prêt et sortais le mien à mon tour. Je goûtais ensuite le plat et...et voilà. C'était bon mais il n'y avait rien d'extraordinaire. C'était juste du fromage fondu avec de la charcuterie. Rien de transcendant. Je recommençai donc à mettre du fromage à fondre. Pendant la cuisson, je continuais de manger celui qui était déjà prêt. Je me brûlais aussi en partie la langue parce que comme une andouille, je n'avais pas assez soufflé sur la nourriture. Le peu que j'avais fait, n'avait pas suffi. Je me retrouvais donc à agiter les mains devant la bouche comme une hystérique devant son idole.

- Putain c'est chaud !

Pour la bouchée suivante, je fus plus attentive et soufflai plus longtemps afin de ne pas commettre deux fois la même erreur. Je tenais à ma langue. La cramer une fois m'avait suffi. Pas besoin d'une seconde fois.




Lana x Alexei:
 


Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Messages : 225
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Mar 13 Mar - 9:51
Par moments je suis perdu face à ma sœur, j'aimerais la laisser faire ses propres expériences et découverte, mais une petite voix au fond de moi me rappel à l'ordre et me dis qu'elle peut se faire du mal ou bien en faire. Je ne supporterais pas de la voir dans une crise violente au point qu'elle se fasse maitrisée. Elle semblait si déçue de ne pas pouvoir venir à mon concert, surtout que ce sera mon dernier concert avec ce groupe. Je réfléchissais un peu, peut-être que si je trouvais quelqu'un pour qu'elle puisse y aller accompagner cela me rassurerait... Bref je lui fis alors la promesse de l'emmener au prochain concert et elle ne se gêna pas pour me notifier qu'elle me bouderait si jamais je ne tenais pas ma parole et la connaissant elle le ferait. C'était cruel de sa part de jouer comme ça avec moi, elle savait que je prendrai cette promesse au sérieux à cause de sa menace. Mon cœur se serra quelques secondes jusqu'à ce que notre commande arrive. Elle refusa ma proposition de changer de peluche, puis elle m'observa, je savais qu'elle tentait de comprendre comment manger une raclette alors je pris mon temps pour me préparer mon assiette afin qu'elle voit bien la façon de faire.
Durant le repas je me sentis plus détendu, j'avais même rit quand elle avait commencé à s'agiter en expliquant que c'était chaud. Lana était vraiment une professionnel de la gaffe, pourtant elle savait bien qu'il fallait soufflé pour pas se bruler, maman lui avait tellement dit...
Le repas se déroula dans le calme, Lana semblait en forme et c'est ce qui me faisait plaisir. Une fois la raclette terminée, je soupirai en me frottant le ventre lâchant dans ma langue maternelle.

"Bouarf je vais implosé, j'ai trop mangé"

Puis je repris la parole en Anglais afin de ne pas déranger les gens du restaurant. Le russe était une langue pas très aimée, les idées reçu surement, en général les gens pensent que les Russe sont tous des mafieux coupeurs de doigts alors autant ne pas stresser tout le monde.
Le serveur s'approcha de nous et nous proposa un dessert. Je refusai alors poliment.

"Non merci, l'addition s'il vous plais"
"Bien ca sera à l'accueil Monsieur"
"Merci"

Je me doutait que ma gourmande de sœur ne comprendrais pas mon choix, alors je lui fit un clin d'œil et lui expliqua une fois seul

"J'ai fait le plein de pot de glace à la maison, Cookies, caramel, chocolat et plein de gâteau, je comptait nous faire une méga grosse coupe de glace"

Je me levai en la laissant réfléchir et j'enfilais mon cuir et mon écharpe pour ensuite prendre nos sacs de shopping. Je la laissai passer devant moi et nous allâmes directement à l'accueil pour payer le repas. Une fois dehors repu et motivé, je pris la main de ma sœur tendrement et l'emmenai chez moi afin que nous puissions nous reposer au calme. Lana était toujours détendue chez moi et je trouvais que celui permettait d'avoir une transition avant son retour à l'institution.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 470
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 18
Nationalité : Anglos-russe
Situation amoureuse : Célibataire
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Dim 18 Mar - 18:55
Je profitais du repas avec mon frère en jouant sur son amour fraternel pour lui faire du chantage. Il allait devoir tenir la promesse qu'il m'avait faite s'il voulait éviter une bouderie de ma part. Il savait que je le ferais – même si ça ne durerait sans doute pas longtemps – et que quand je boudais, ça pouvait faire mal aussi bien physiquement que psychologiquement. Après avoir refusé l'échange des peluches, je l'observai préparer sa raclette et l'imitai peu après pour faire la mienne. C'était bon....mais horriblement chaud quand on ne soufflait pas assez dessus. Et c'est la bêtise que j'avais faite. Ne pas assez souffler sur le fromage. Je n'avais toujours pas retenu la leçon depuis le temps qu'on m'avait répété de bien souffler avant de gober. Nous terminâmes le repas avec mon frère qui avait l'estomac trop rempli et moi....pareil. Trop mangé. Quoique dans mon cas c'était régulier.

À la fin, un serveur vint nous voir et Alexei demanda l'addition après avoir refusé le dessert. Encore une fois, il ne m'avait pas laissé le choix. J'en voulais un pourtant moi. Il me rassura toutefois bien vite. J'aurais un dessert. Celui-ci serait juste mangé lorsque nous serions chez lui. Ni une, ni deux j'étais debout, prête à partir. De la glace, des gâteaux, c'était des mots d'amour pour moi. Je suivis mon frère jusqu'à l'accueil pour lui laisser payer nos raclettes puis je le suivis jusque chez lui en lui tenant la main. J'aimais beaucoup venir chez lui. Dommage que je ne pouvais pas y vivre. Ce serait plus simple. Mais bon, il devait faire sa vie et ma présence ne serait pas ce qu'il y aurait de mieux s'il ramenait sa copine un jour et qu'ils....bref inutile que je fasse un dessin.

Une fois chez lui, je le laissai poser les sacs et vins à la cuisine avec lui pour l'aider à préparer le dessert. Je trouvais plus amusant de le faire à deux. Et puis c'était de l'expérience prise pour quand je voulais lui faire à manger ou que je pourrais vivre à nouveau avec mon père et que je lui ferais aussi des plats. Nous mangeâmes ensuite notre dessert devant la tv tout en discutant de choses et d'autres jusqu'à ce que vienne l'heure pour moi de rentrer à l'institution.




Lana x Alexei:
 


Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Messages : 225
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Lun 19 Mar - 13:37
Rp terminé :D



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Cadeau pour Takeshi
» Cadeau pour mon pire ennemi ( Museau Balafré) !
» Un cadeau pour un con, par un con.
» Cadeau pour Talia
» Une sœur est un cadeau pour le cœur, un ami pour l'esprit, un fil d'or au sens de la vie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: West London :: Kensington :: Centre commercial-
Sauter vers: