AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Pour la rentrée 2018, Indarë organise une semaine d'Intégration pour les nouveau élèves et les moins nouveaux.

 :: North London :: Camden Town Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La nouvelle année...ne sera pas mieux [Emilie]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Alexei Thomson
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Messages : 225
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Lun 8 Jan - 8:55
Émilie me tendit son téléphone, elle avait l'air contente que je lui mette une peu de musique. Rapidement j'activait le partage de fichiers et je promenais mon doigt sur son écran et le mieux tout en l'écoutant parler. Son histoire de dimension me fit sourire, c'était la question basque des humains.

J'ajoutais sur la liste de transfert la playlist Téléphone, une playlist de métal et de rock pas trop brute, et...j'en profitais pour ajouter le fichier acoustique ( guitare solo) de ma chanson que j'avais composée, je n'avais pas le matériel pour un enregistrement de voix alors elle n'aurait que la guitare. Durant le transfert je répondis sans quitter l'écran des yeux.

"Dans une autre dimension tu ne m'aurais pas récupéré dans le caniveau comme un chat errant, tu ne te serais pas goinfré de gaufres avec moi et..."

Je quittais l'écran des yeux pour lui offrir un petit sourire amical.

"Tu n'aurais pas eu le combo parfait dont tu parlais tout à l'heure"

Un petit clin d'œil et hop retourna à l'écran, j'ajoutais la photo au transfert. Sans qu'elle le vît, j'allumais la caméra en mode selfie et je m'arrangeais pour que la camera ne prenne que mon cadenas posé sur ma peau pâle. Heureusement elle avait mis le téléphone en silencieux, elle n'entendit donc pas ce que je venais de faire.
La fiche de contact vierge s'affichait et je pus entrer mon numéro de téléphone, ajouter la fameuse photo du cadenas et en prénom " Combo parfait"

Au pire elle pourra le modifier et y mettre mon prénom, mais je dois avoué que ce petit surnom était sympa. J'appuyais sur le téléphone vert pour appeler, mon téléphone dans la main s'allumait et se mit à vibrer avec le numéro de la rouquine. Au moins si elle avait un souci elle pouvait m'appeler et moi...égoïstement j'avais pris son numéro, c'était idiot mais je ne me voyais pas ne plus avoir de contact avec elle, elle était entrée dans ma vie sans le vouloir surement et je ne voulais pas qu'elle quitte ma vie comme ça d'un coup, elle ne le savait pas mais elle venait de se créer une place de pilier dans ma structure bancale.

Lorsque les transferts sont finis et que sa photo retouchée fut aussi dans le téléphone, je lui rendis son appareil en la complimentant.

"Tu n'as pas beaucoup changé, tu as toujours ce petit visage angélique"

Je repensais à mon réveil dans le caniveau, durant quelques secondes j'avais eu l'impression qu'un ange était descendu des cieux pour moi, et paradoxalement sa chevelure ne faisait pas d'elle un ange. Un sourire aux lèvres je la regardais s'allonger et me dire qu'elle m'aimait bien ce qui me fit rire. Je quittai le sofa pour lui laisser la place, quand elle avait franchi la porte elle semblait fatiguée, peut-être était-il temps pour elle de dormir?

Je me penchais sur la table basse pour débarrasser en lui proposant.

"Il fait nuit, ça m'ennuie que tu rentres seule. Tu veux dormir ici? je te laisse ma chambre le lit est top tu dormiras comme un bébé"

Je la laissais réfléchir le temps de ranger les gaufres dans une boîte en plastique pour le petit déjeuner demain et les pots de gourmandise dans les placards. En allant prendre ma guitare pour la ranger, j'ajoutai comme si je voulais être sûr qu'elle ne refuse pas.

"Il reste des gaufres pour demain matin en plus"

Ma guitare retrouva vite sa place dans la chambre pour que je puisse ensuite retourner dans le salon.
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
Londres |:| Animatrice
avatar
Messages : 272
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Nationalité : Française
Situation amoureuse : En couple
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Lun 8 Jan - 14:38
La jeune femme le regarda de loin trafiquer son téléphone. Elle restait calme en l'observant sans rien dire. En ce moment, les rencontres s'enchaînaient et chacunes lui apportaient un petit peu, lui faisant comprendre un peu plus ce qu'elle est. Ou ce qu'elle croyait qu'elle était. Au bout d'un temps, il lui rendit son téléphone. Elle prit et l'ouvrit rapidement mais se contenta seulement de regarder la musique qu'il avait mit. La rouquine sourit et lui jeta un regard. Il lui dit qu'elle n'avait pas changé et lui fit encore un compliment sur ce à quoi elle ressemblait. La demoiselle ricana un peu et se frotta l'arrière de la nuque:

-Je change pas, j'ai encore la tête d'une lycéenne.

La jeune femme se frotta la tête, ses cheveux volèrent doucement et elle les ramena en arrière. La rouquine se sentait bien et apaisée. Le rockeur se leva alors et commença à débarrasser lui rappelant avec tristesse que la fin de soirée arrivait rapidement. Elle n'avait pas envie de partir, il faisait froid et triste chez elle. Seul les décorations amenaient un peu de chaleur mais bien trop minime pour elle et son long isolement. Il lui parla alors de rester ici pour la nuit, ce qui la fit sourire. Habituellement, elle aurait refusé par politesse mais la solitude commençait à la peser. Et cela augmentait de plus en plus avec ses nombreuses rencontres. Elle naviguait entre son travail et sa case froide et le chat n'aidait pas spécialement à la compagnie.

La rouquine se redressa un peu et dit dans un léger sourire.

-Je veux bien mais ça me gène de prendre ton lit.

D'après ce qu'elle avait vu, ce n'était qu'un deux pièces et à moins que son canapé puisse se transformer, elle ne voulait pas prendre le confort de quelqu'un. Et peut-être au fond, elle ne cherchait que pouvoir dormir avec une personne, voulant la chaleur de quelqu'un et surtout une présence. Mais ça elle n'allait pas le dire. Elle pourrait passer pour une perverse.

En lui parlant des gaufres, elle arqua un sourcil en souriant. Cherchait-il à la piéger ? Ça marchait parce que les gaufres, elle ne disait pas non. Emilie n'était pas forte en cuisine, elle se nourrissait exclusivement de nouilles qu'on trouve dans les supers marchés. Et à force, ça commençait à la dégouter.

-Tu sais comment m'attirer toi.

Elle fit un clin d'œil puis plaça sa main devant sa bouche pour bailler doucement. Parler de sommeil la fatiguait et son corps se voyait déjà en train de dormir.

-À force de rencontrer des gens, j'ai de plus en plus de mal à rester seule.

Elle laissa quelques secondes et fixa le plafond un moment sans rien dire et lança:

-Peut-être me faudrait-il une colloc ?

L'idée n'était pas déplaisante mais encore fallait-il trouver la bonne personne... Au moins, elle resterait avec des gens, vivant une vie plus sociale.
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Messages : 225
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Lun 8 Jan - 15:20
En allait déposer ma guitare je réfléchissais à comment contenter tout le monde, elle avait l'air ravie de dormir ici mais ne voulais me priver de mon lit et quant à moi, mon éducation m'interdisait de donner le canapé à une invitée. Je dormais souvent avec ma sœur alors pourquoi ne pas dormir avec une amie? En revenant dans le salon je répondis à sa phrase concernant les colocs.

"Ou un petit ami ou une petite amie"

Je connaissais pas ses goûts donc évitons les gaffes. Je soupirais un bon coup car la fatigue commençait à se faire sentir. Je m'approchai du dossier du canapé pour m'y accouder et je proposai à Émilie.

"Bon déjà nous sommes d'accord sur le fait qu'il est hors de question que tu rentres ce soir vu qu'il fait nuit. Tu veux pas me priver de mon lit et moi c'est contre mes principes de refiler le canapé à une invitée. Est-ce que cela te gêne si on dors ensemble?"

Je n'étais pas gêné, après tout vu son état et le mien, rien que de poser nos têtes sur l'oreiller suffira à nous plonger dans les bras de Morphée. Je laissais réfléchir tandis que me dirigeait vers ma chambre histoire d'allumer les deux lampes de chevet créant une ambiance propice au sommeil. Qu'elle dise oui ou non, l'un de nous dormira dans ce lit alors autant préparé la chambre. Je sortis de mon armoire un short qui sera surement grand pour elle et un long t shirt de Téléphone, petite clin d'œil vu qu'elle a l'air d'apprécier le groupe.

En revenant dans le salon pour connaitre sa réponse, je déposai à coté d'elle sur le canapé ce que j'avais pour elle en lui disant le sourire aux lèvres.

"Tu sais où est la salle de bain"

Je la laissais faire comme chez elle tandis que moi je pris mon téléphone pour envoyer un SMS à Lana comme je le faisais tous les soirs

Citation :
- Bonne nuit petite sœur. Lundi je t'emmène dehors pour une journée entre nous deux-

Je le déposais ensuite sur ma table de chevet et me débarrassai de mon marcel et de mon pantalon lorsque je serais seul dans cette chambre. Dans l'aimoir je m'habille d'un pantalon de jogging léger gris que je serre avec le cordon au niveau de ma taille. Rapidement mes bracelets à pique rejoignirent mon téléphone et lorsque je retrouvai Emilie je lui posai la question

"Alors? on dors ensemble dans ce lit? ou bien je te force à y dormir et je prends le canapé qui crois-moi est confortable aussi"

Autant la rassurer, le canapé n'était un truc dur pour le dos au contraire j'avais pris une certaines qualité au cas ou où En y réfléchissant je devais avouer que dormir avec cette fille ne me dérangerait pas, un peu de chaleur humaine ne faisait pas de mal et pour être honnête j'ai du mal à dormir depuis le départ de Lydia et les seules fois où j'avais réussies à dormir comme il fallait c'était quand Lana était là.
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
Londres |:| Animatrice
avatar
Messages : 272
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Nationalité : Française
Situation amoureuse : En couple
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Lun 8 Jan - 18:29
La jeune femme le vit revenir et dire le plus simplement du monde qu'elle pourrait avoir une ou un petit-ami. Cette phrase la fit doucement sourire. Ce genre de relation lui semblait si lointaine. Ce n'était pas qu'elle rejetait l'idée mais plutôt qu'elle n'y pensait plus. À partir du moment où l'on chercher de la chaleur et de la présence, au fond, qu'importe la nature de la relation. C'était un besoins et ce n'était qu'après qu'il soit un plus satisfait qu'on commençait à penser aux commodités d'usages. Elle hocha vaguement les épaules et marmonna un simple:

-Haha, qui voudrait de moi ?

Au fond c'est vrai, la violence qu'elle avait fait preuve, ça pouvait faire reculer les gens. Elle n'avait jamais levé la main sur Claire cependant, sachant qu'elle était la seule source d'amour qu'elle ressentait. Elle n'aurait jamais voulu le détruire.

Il lui proposa alors ce qu'elle espérait : dormir ensemble. L'idée même qu'elle ne passe pas la nuit seule la rendait bien contente. On avait beau dire que c'était plus confortable, plus grand, plus pratique, il y avait une froideur désagréable qu'en cinq ans, elle ne pouvait plus supporter. Elle fit cependant mine de réfléchir en le voyant partir. Qui sait ce qu'il pourrait penser s'il elle répondait dans son habituelle joie ?

Lorsque le rockeur revint, il déposa un petit tas de vêtements qu'elle attrapa. Il lui dit qu'elle connaissait la salle de bain, elle hocha la tête. Une douche lui ferait du bien et si elle devait dormir avec ses vêtements, autant qu'elle soit propre à l'intérieur. La jeune femme lui marmonna alors en souriant qu'elle allait prendre une petite douche si ça ne le dérangeait pas.

S'il accepte: Elle s'enferma dans la pièce, se déshabilla pour aller faire glisser de l'eau chaude sur sa peau pâle. Elle avait au préalable attaché ses cheveux en un grand chignon pour libérer sa nuque et éviter de les tremper. Elle prit bien cinq minutes.

Elle s'habilla alors rapidement de ce qui lui avait donné et sourit en voyant le motif sur le grand t-shirt. Elle nageait là-dedans et ça la fit doucement rire alors qu'elle se détacha les cheveux qui tombèrent en cascade dans son dos. La rouquine alla alors rejoindre le jeune homme qui lui posa alors à nouveau la question de si elle acceptait sa proposition. La psychologue sourit et dit:

-Yep mais juste pour info, tu n'aurais pu m'obliger à dormir dans ce lit si j'aurais voulu le canapé. Je suis forte en lutte moi.

Allez savoir si elle disait la vérité. Certainement pas et certainement qu'elle n'en avait aucune idée. La demoiselle s'approcha dans ce léger sourire et s'assit sur un bord du lit et bailla doucement en passant sa main devant sa bouche.

-Mais t'etonnes pas si je te fais câlin quand je dors.

Elle réfléchit à sa phrase et ajouta dans un petit embarras :

-Platoniquement hein. J'en suis pas au point de violer les gens si je suis somnambule.
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Messages : 225
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Lun 8 Jan - 21:29
La présence de la rouquine suffisait à réchauffer cette chambre qui était froide en temps normal. Je ne savais pas trop comment l'expliquer, mais en me projetant dans la soirée je ne me voyais pas dormir seul...et je la voyais pas quitter l'appartement ce soir. Lorsqu'elle apparus dans le cadre de la porte, j'avais bogué quelques secondes, ce t-shirt trop grand pour elle et ce short la rendait tellement sexy... la nuit allait être compliquée pour moi je le sentais, et encore plus quand elle parla de câlin platonique même si cela me faisait rire. J'allais devoir cacher le plaisir que j'avais à dormir avec elle.

Je me passais la main dans les cheveux en souriant et lui répondit tout en l'admirant de mon regard noisette.

"Qui a dit que cela me dérangeait?"


Elle était assise à coté de moi alors que j'avais tourné la tête vers elle en la fixant silencieusement. Mon visage n'était qu'à quelques centimètres d'elle, je pouvais sentir l'odeur de mon gel douche s'évaporer des pores de sa peau. Je fermai mes yeux et relevai du lit pour éviter de succomber à mes pulsions de merde et la faire fuir, je refusais de gâcher la soirée en agissant sans réfléchir.

Après avoir défait le lit, je m'inclinai poliment et lui dit

"Si Madame veut bien se donner la peine. Gauche ou droite?"

Tout en la laissant choisir, je tirai sur le rideau du velux pour éviter que le soleil ne nous dérange demain. Puis je pris le côté qu'elle refusait et ramena la couette sur nous. Allongé sur le dos je croisa mes bras derrière la nuque en soupirant. Demain on était dimanche, je demandai alors à Émilie

"Tu bosses demain? je dois mettre un réveil? Je bosse pas moi, par contre lundi je dois partir tôt je veux emmener ma sœur en boutiques"

Si on tentait de lire entre les lignes on pouvait voir que je l'invitais à passer le dimanche ici, mais si elle bossait je comprendrais très bien, j'avais la chance de ne pas bosser le week-end et c'était pour ça aussi que j'avais pris ce boulot d'informaticien. J'étais en vacances depuis deux semaines, j'avais passé les fêtes dans le sud de l'Angleterre pour des concerts dans des bars et j'avais loupé Noël avec ma famille, c'était pour ça que je voulais à tout prix me rattraper avec Lana lundi.

Ma tête se tourna vers la rouquine, puis je lui dis en souriant

"Je repensais à ce que tu as dit sur le fait...que tu te demandais qui voudrait de toi. Je comprends pas pourquoi tu dis ça, tu es belle, intelligente et gentille ou serais le souci?"

Je me roulai un peu sur le côté en posant ma tête sur mon bras afin de mieux la regarder et de connaitre les raisons de sa dévalorisation. Je voyais pas trop pourquoi elle n'aurait pas le droit au bonheur. Moi je le sais pourquoi je ne m'y autorise pas, parce que je ne veux pas souffrir à nouveau même si ce soir mon cœur sursaute devant la rouquine, la chaleur humaine qu'elle dégageait me plaisait tellement, mais peut-être que cela était dû à ma récente solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
Londres |:| Animatrice
avatar
Messages : 272
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Nationalité : Française
Situation amoureuse : En couple
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Lun 8 Jan - 22:40
La jeune rousse avait bien sentit le regard du rockeur sur elle. Mais elle resta dans l'encadrement de la porte sans rien dire, gardant son sourire, ignorant totalement le potentiel de séduction qu'elle avait. Il lui dit que cela ne le dérangerait pas et la jeune femme rigola doucement jusqu'à qu'elle se soit approchée. Ce moment où il la fixait, où ils étaient proches. Habituellement, la jeune femme aurait ignoré, n'aurait rien ressentit. Seulement ce plaisir enfantin. Mais là, il y avait autre chose qu'elle avait du mal à définir. Qui lui faisait plaisir mais qui en même temps la gênait doucement. Elle le vu s'éloigner et la psychologue se frotta le visage rapidement.

Elle se tourna quand il retira les couvertures du lit et sourit quand il lui demanda quel côté elle voulait choisir.

-Je suppose qu'au milieu ne marche pas alors à droite.

La jeune femme s'allongea. Lorsqu'il alla fermer les rideaux, elle roula au centre un moment et sourit quand il revint pour lui laisser la place. Elle posa bien sa tête contre l'oreiller comme pour tenter de trouver rapidement ses marques. Mais le lit était au final confortable et au vu de sa fatigue, elle allait s'endormir aussi vite qu'elle allait fermer les yeux. La demoiselle le vit se mettre à ses côtés et la couverture se plaça sur eux. La rouquine la remonta jusqu'à son nez et sourit doucement, sentant la chaleur l'envelopper.

Il lui parla du lendemain, si elle bossait, si elle voulait mettre le réveil. La jeune femme se mit alors sur les côtés pour le regarder un moment. Elle sourit doucement.

-Nan je bosse pas donc pas de réveil. Mais je risque de dormir un moment.

Elle laissa quelques secondes et dit:

-Si je tarde trop hésite pas à me réveiller.

Après tout, elle ne voulait pas squatter le lit de son hôte trop longtemps. Et c'était tout de même une bonne dormeuse. Il fallait bien l'avouer. La jeune femme passa alors ses cheveux derrière ses oreilles et monta un peu la couverture jusqu'à ses joues doucement rosées. Il se mit face à elle et lui posa une question sur la manière sont elle se voyait. Sous les compliments, elle rigola doucement, les yeux un peu plus fermé.

-Je ne sais pas pourquoi tu me vois comme ça. Je ne pense pas l'être en tout cas et puis...Je sais pas... C'est certainement dû à mon isolement...

Elle laissa un petit moment.

-...Je sais pas. J'ai pas confiance en moi, j'ai peur de détruire le moindre bonheur. J'ai peur de faire un pas de travers et que la personne ne suit pas. J'ai peur de pas être à la hauteur des autres.

Elle avait toujours l'impression d'être en dessous. De regarder ceux qui s'élèvent et rester en bas, leur faisant un vague signe de la main. Ses doigts s'amusaient sur le draps housse, tournaient dessus en regardant les plis que cela formaient.

-J'ai l'impression de ne rien faire comme il faut. Tout à l'envers, que je comprends pas quand il faut comprendre et que je ne sais pas agir quand il faut agir. Je suis à la ramasse.

Elle ponctua alors en rigolant doucement en le regardant de nouveau dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Messages : 225
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Lun 8 Jan - 23:32
Allongé sur le côté je continuais de l'observer en l'écoutant me parler. Je comprenais vraiment par ce soucis de confiance en soi, elle devrait être plus sûre d'elle. Je souriais en la voyant se battre avec ses cheveux, elle avait beau les coincer derrière son oreille ils revenaient toujours.

Après qu'elle eut terminé de se confier, je remarquais qu'elle me fixait et je ne me gênais plus pour le faire. Malgré la grandeur du lit nous n'étions pas si éloignés l'un de l'autre. Et bizarrement cela ne me gênait plus, j'avais l'impression de laisser à Émilie bien plus de droit que les autres gens qui tentaient de m'approcher. Sans la quitter du regard je lui murmurai

"Je trouve que tu as tort de te sous-estimée, tu es une fille magnifique et je l'ai vu quand je me suis réveillé dans ce caniveau et que tu étais au-dessus de moi...j'avais l'impression qu'un ange descendait du ciel pour me sauver de cette flaque de merde"

Ma phrase fut ponctuée d'un point suivit de ma main qui s'approcha de son visage pour repousser une mèche rousse qui menaçait de tomber encore sur son visage. Je savais pas du tout ce qui se passait, jusqu'à présent j'avais repoussé tout le monde, ami, famille hormis ma sœur et inconnue, mais Émilie était la seule à avoir réussi à s'infiltrer dans mon camp de retranchement.

Ma pomme d'Adam eut un loupé dans ma gorge, ma salive avait du mal à passer, fallait que j'arrête mes conneries, je vais la faire fuir ou pire lui faire autant de mal qu'a Lydia.
Mes joues s'empourpraient un peu et je murmura la voix un peu étranglée.

"Aller tournes-toi...je vais t'aider à t'endormir avec un câlin"

Je venais de lui dire de se tourner, mais ma main n'avait pas quitté son visage, je tenais encore une mèche de ses cheveux entre mes doigts sans la lâcher du regard. Elle avait des yeux magnifiques et j'avais du mal à croire qu'elle puisse autant se dévaloriser.
Je relâchai finalement sa mèche de cheveux pour la laisser se tourner ou la laisser continuer de me faire face. Je restais muet, comme envouté mais je n'arrivais pas à sauter ce fossé entre elle et moi, ce fossé que je me suis créé moi-même et que peut-être elle entretient aussi sans le savoir

Durant quelques secondes je ne bougeais plus admirant son visage ou bien son dos en fonction de comment elle se sera mise. Puis timidement je murmurai.
"Émilie...quand tu partiras d'ici...on se rêvera?"
Quelle question de merde mais qu'est-ce que je suis con parfois, je vais la faire flipper à tous les coups et pourrir la soirée qui s'était si bien déroulée. Je soupirai et avant qu'elle ne réponde je murmurai.

"Faut que tu dormes, tu dois être exténuée..."

Mon visage resta malgré tout souriant, mes jours rougissaient légèrement mais surement pas autant que les siennes durant la soirée quand cela lui arrivait. Il roula sur le dos en fixant le plafond histoire de faire le vide dans sa tête afin de se détendre et je lui offrir son câlin platonique qu'il lui avait proposé.
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
Londres |:| Animatrice
avatar
Messages : 272
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Nationalité : Française
Situation amoureuse : En couple
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Mar 9 Jan - 7:22
Habituellement elle ne savait pas ou alors elle ne comprenait que bien plus tard quand une tension qui se créait. Cependant là, elle la ressentait et ne savait pas trop comment agir dans de tels circonstances. Était-ce le fait qu'ils dormaient dans le même lit ? La rouquine ne le savait pas et restait en quelque sorte fascinée par tout ça. Il lui parla. Il lui dit qu'elle avait été comme un ange pour le sauver. La jeune femme sourit doucement, un peu fatiguée pour se sentir complèment gênée. En seule réponse malgré tout cet appel à la confiance que sa phrase amenait, elle répondit:

-Ça existe les anges roux ?

Elle ponctua le tout d'un petit rire, sa tête s'enfonçant dans le matelas. Elle vu ses joues un peu rouges et sourit doucement alors qu'il tentait de repousser une mèche derrière ses petites oreilles. Il lui demanda de se tourner pour lui faire ce câlin. Emilie commençait déjà à partir, ses yeux mi-clos. Elle ne se tourna pas de suite, préférant observer le visage du jeune homme encore un moment, profitait de ce coeur qui battait plus fort.

Elle se sentait étrangement bien, loin du monde de la solitude et de la peur de l'autre. Que les étiquettes aillent au diable ce soir, elle se sentait juste calme. Et personne ne pourrait retirer cette sensation.

Alors qu'elle partait déjà très lentement, elle entendit sa voix murmurer s'ils pourraient se revoir avant qu'il ne semble peu assumer sa phrase et lui proposer de dormir. La rouquine le vit se rouler sur le dos. Elle laissa quelque instant et sa main vola doucement hors du lit et se posa sur la joue de son hôte d'un geste tendre mais surtout maladroit par sa somnolence.

-Eh...Bien sûr qu'on va se revoir...Je veux te revoir...avait murmuré la psychologue dans un me voix qui semblait doucement s'éteindre.

Elle retira sa main et sourit quelques instants pour se mettre dos à lui pour le sentir s'approcher d'elle lui faire ce fameux câlin. Et puis, là maintenant, qu'il soit platonique ou pas, elle était déjà bien partie pour dormir.

Elle ne sait pas vraiment combien de temps elle prit avant de totalement s'envoler. Quelques minutes ? Quelques secondes ? Le fait d'être avec quelqu'un l'avait certainement aidé. Ça faisait si longtemps. Dormir cinq longues années seules. Là c'était comme si tout allait mieux, loin du doute entre aller vers les autres et rester dans son coin par sécurité de soi-même. Ce rockeur l'apaisait et elle se sentait bien contre lui.

Le lendemain, si personne ne la réveillera, elle ouvrira doucement les yeux vers onze heures tout de même poussée par son réveil interne qui lui dira de ne pas rester trop longtemps ici, histoire de ne pas squatter.
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Thomson
IRS & ISS |:| Prof de musique
avatar
Messages : 225
Né(e) le : 02/04/1997
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 21
Nationalité : Anglo-Russe
Famille : Lana Thomson (Petite Soeur)
Situation amoureuse : En couple avec Emilie Skies
Commentaires/Citations : Je viens d'étre papa. Nous avons adoptés Aaron avec Emilie.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1110-alexei-thomson

Mar 9 Jan - 9:04
Je la sentais partir, elle luttait mais finalement le sommeil aura raison d'elle. Rassuré qu'elle veuille me revoir, j'attendis qu'elle se tourne pour me rapprocher d'elle en roulant doucement sur le côté. Je me permis de passer mon bras autour d'elle écrasant doucement mon torse contre son dos pour m'endormir à mon tour. La nuit fut douce et tranquille pour moi, j'avais oublié ce que cela faisait de dormir avec une fille. Bon oui je dormais avec Lana, mais Lana c'était ma sœur ce n'était pas le même ressenti.

Au petit matin le soleil réussit à trouver un bout du velux que je n'avais pas totalement caché, la chaleur du soleil levant frôlait ma peau me réveillant à moiti. La longue chevelure rousse d'Émilie me rappelait que j'avais passé la nuit avec elle de façon platonique ce qui n'était pas pour me déplaire. Mon bras était toujours posé sur elle.
J'aurais pu me lever, mais je n'en avais pas envie. J'avais enfoui mon visage dans ses cheveux pour me rendormir jusqu'à onze.

À onze heures le calme fut rompu par mon téléphone qui sonnait. Un soupir puis je relâchai la rouquine pour me tourner et décrocher mon téléphone.

"Alexeï? tu peux te ramener au bar? faut qu'on parle"
"ok j'arrive"

Le chanteur de mon groupe qui voulait surement parler d'une nouvelle compo. Je tournai la tête vers la rouquine qui allait surement se réveiller ou qui l'était déjà. Le sourire aux lèvres je lui annonçai.

"Désoler mais je dois y aller...donc va falloir te lever"

Je sortis du lit pour aller me doucher et m'habiller, je mis une bonne dizaine de minutes avant de revenir dans la chambre vêtue d'un t shirt déchiré sur l'encolure qui tombait sur mes épaules et d'un jean troué de partout.

En attendant qu'elle se lève, je lui préparais une boîte de gaufre pour elle, les retours à la solitude allaient être compliqués pour nous deux alors autant lui faciliter un peut le retour.

Une fois que nous étions près, je la raccompagnai en bas de l'immeuble. L'ambiance était un peu tendue, je crois que ni elle ni moi ne savions comment nous dire au revoir sans paraître idiot. Finalement je fis un pas vers elle et de Ma Grandeur je me penchai pour embrasser doucement son front en murmurant.

"À bientôt petit chat"

Inutile de lui expliquer pourquoi j'avais décidé de l'appeler comme ça...mais pour la petite anecdote, durant son sommeil elle gémissait un peu, comme un chaton et je dois avouer que cela me faisait craquer. Je lui fis un clin d'œil et l'abandonnai à ses pensées, je devais moi aussi réfléchir à certaines choses, il était temps que je reprenne ma vie en main, pour mon bien-être mais aussi celui de ma sœur, si je déprime...je ne peux pas la soutenir. Émilie en débarquant dans ma vie avait réussi à ouvrir les fenêtres pour y faire le grand ménage, mes idées étaient moins noires...rousses peut-être allez savoir . Ce qui était sûr c'est que je comptais la revoir, quand je ne sais pas, mais je devais la revoir. Mais là je devais absolument voir mon pote, demain je devais emmener ma sœur pour me faire pardonner de l'avoir abandonné à Noël, et une envie me prix...je devais envoyer une annonce il était temps que je réalise mon rêve, fonder mon groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
Londres |:| Animatrice
avatar
Messages : 272
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Nationalité : Française
Situation amoureuse : En couple
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Mar 9 Jan - 16:41
Quand elle émergea, elle sentit un bras autour d'elle qui commençait juste à se retirer. Elle voulu le rattraper pour garder la chaleur qui avait été accumulé et ce contact tellement désiré. La demoiselle entendit sa voix résonner, voix qui ressemblait à une conversation au téléphone. Puis cette voix devint plus claire et il lui dit qu'il devait y aller et donc, malheureusement, elle devait quitter la chaleur qui l'englobait. En seule réponse, la rouquine grogna un peu.

Elle se redressa lentement et ses cheveux se dressèrent sur tête, emmêlés par la nuit et le mouvement. Elle toucha d'une main sa crinière et soupira, ça l'avait encore fait. N'ayant aucune brosse et ne voulant pas infecter celle de son hôte de orange, elle attrapa alors un élastique et attacha sa crinière en une vague queue de cheval qui tombait. Elle se sentait fatiguée et un peu frustrée qu'on l'ai ainsi dégagé du lieu où elle sentait si bien. La jeune femme alla alors chercher ses vêtements de la veille, plia ceux du jeune homme qu'elle déposa sur le coin du lit. La rouquine passa rapidement dans la salle de bain histoire de se mettre de l'eau sur le visage et retourna dans la cuisine.

La lumière était plutôt douce mais suffisait à l'illuminer. Comme celle d'un rêve qu'on refusait de quitter de peur de faire face à la réalité. Elle vit le jeune homme et sourit vaguement avec sa tête qui était le stéréotype de celles qui sortaient du réveil. Il lui donna un boite, elle regarda à l'intérieur et sourit en voyant la gaufre.

-Aah, génial !

Elle la referma et se dirigea vers la sortie de l'appartement et le regarda un moment. Il lui embrassa le front et elle ricana à l'appellation bien qu'elle ne comprit pas vraiment pourquoi. C'était mignon, c'est tout ce qui comptait.

Quand elle partit, elle se permit de s'arrêter à un café histoire de se réveiller et de manger une des gaufres. Elle restait perplexe de la rencontre mais surtout de ce qu'elle avait ressentit. C'était pas comme avec le barman. Donc ce n'était pas qu'une histoire de tension sexuelle. En cinq ans, elle avait bien oublié comment définir ce qu'elle ressentait et ça devenait assez ardu finalement pour la jeune femme. Elle soupira longuement et se frotta le visage, chose qu'elle faisait quand elle voulait penser à autre chose.

Elle finit par rentrer et en profiter pour dormir un peu plus. Mais cette fois, dans la solitude et le froid.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» Nouvelle année 2011
» Ma resolution pour la nouvelle année
» Nouvelle année
» une nouvelle année-libre a tous-
» Noël et nouvel an 2012-2013!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: North London :: Camden Town-
Sauter vers: