AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Venez voter pour votre rp préféré du mois de Juin

 :: North London :: Hampstead :: Pubs et restaurants :: Irish Pub Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A travers un verre [Pv Jagger]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Emilie Skies
IRS & ISS |:| Psychologue
avatar
Féminin
Messages : 237
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Niveau d'études/Métier : Psychologue
Situation amoureuse : En couple
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Mer 27 Déc - 13:43
Emilie ne savait pas si la journée avait était horriblement longue et ou était passée d'une vitesse insurmontable, insupportable ? Après la soirée d'hier, les blessures qu'elle s'était faite, sa robe déchirée, elle avouait s'être levée du mauvais pied surtout face aux courbatures qui avaient prit possession de son corps. Et en ce mercredi, elle n'avait  pas eu d'aller écouter des élèves faire un récit de leur triste vie, de leur envie de suicide... Clairement, toute la journée, elle avait voulu gueuler en attrapant un des types par le col: "MAIS COMMENT TU VEUX QUE CA CHANGE SI TU BOUGES PAS TON PUTAIN DE CUL"

...Mais ce n'était peut-être pas la meilleur idée qu'elle pouvait faire. Elle avait alors été durant toute la journée l'un de ces clichés de psychologue, dessinant sur leur calepin, un oeil semi-éteint, pensant au canapé et à la télévision. Bien qu'elle n'en avait pas.

Et puis, Claire lui manquait. Elle repensa à cette fille qu'elle avait tant aimé avant qu'elle ne la jette pour changer de vie. Certes, elle ne ressentait plus rien pour elle , mais elle lui donnait de l'amour et ça lui faisait du bien. Là, le seul amour qu'elle recevait venait des plaintes de son chat et de son amour inconditionnel pour les croquettes aux poissons. Le reste de la journée n'était que gueulante sur le monde, pessimisme, envie de suicide. Et elle, elle devait écouter tout ça, rester neutre pour finir par écrire des dossiers. Triste.

Ce qui expliquait le fait qu'elle était avachit sur le comptoir d'un bar, un verre d'un alcool qu'elle détestait habituellement dans la main. Elle grognait, regardant le vide et parfois le liquide qu'elle faisait vibrer en tapotant son doigts contre le comptoir, il fallait qu'elle se vide la tête, d'une manière ou d'une autre.

Son téléphone était à ses côtés, l'écran éteint, aucune notification, aucun appel, aucun message. Le vide. Elle qui était tant enjouée d'habitude, elle avait envie de hurler, de frapper quelqu'un, de tuer quelqu'un, de découper en morceau des bras et des jambes pour faire passer sa frustration d'une manière ou d'une autre.

-Tsss, ne put-elle cependant que faire.


Dernière édition par Emilie Skies le Mar 2 Jan - 14:32, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Masculin
Messages : 189
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Niveau d'études/Métier : Gérant d'un Pub
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Nationalité : Irlandaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Mer 27 Déc - 14:35
Ça faisait des heures que cette rouquine était avachie sur le comptoir assise sur un grand tabouret devant son verre. Bon ce n'était pas le premier qu'elle prenait et cela commençait à se voir. Jagger laissa ses clients qui eux était à la bière ou au café, après tout c'était la fin de journée, puis il alla se mettre devant la rouquine afin de tenter de lui changer les idées.

"Dure journée?"


Il se servit une bière pour lui, il prenait sa pause après tout. Le barman s'accouda au comptoir face à elle et l'observa, c'était son côté humain qui parlait, il se demandait ce qui pouvait la tracasser comme ça pour qu'elle se mette dans cet état. Il regarda le verre presque vide et soupira en espérant qu'elle ne lui demande pas un autre verre, il serait obligé de refuser.
Jagger se but une gorgée et se présenta finalement pour la politesse et surtout pour lui changer les idées.

"Je m'appel Jagger et vous?"

Il attendit de voir si elle allait lui donner son nom, vous devez vous dire que s'il était comme ça avec tous ses clients il devait surement avoir peu de temps pour bosser? bah enfaite non, il n'était pas comme ça avec tout le monde car c'était assez rare de voir une personne déprimer à son comptoir. En général ils arrivent déprimer mais après un verre ou une rencontre ici ils allaient mieux, hors cette rouquine semblait de plus en plus au fond du gouffre.
Jagger ajouta alors.

"Allez la maison t'offre un café, ça te fera du bien "

Il ne lui demanda pas son avis et lui tourna le dos pour préparer un café avec sa machine bruyante. Au bout de quelques secondes Jagger se tourna et posa la tasse devant la crinière de feu en souriant poliment.

"Allez raconte-moi tes misères, ton chat s'est fait écraser? ton mec t'a largué?"

Il faisait un peu d'humour même si cela pouvait être mal vu, il s'en fichait un peu c'était sa façon d'être après tout, à prendre ou à laisser. Le regard du barman était assez amical, pour une fois qu'il ne jouait pas le séducteur, surement parce qu'il était encore tôt dans la journée et que la viande morte imbibée d'alcool n'était pas son délire.

"Je plaisante ma belle le prend pas mal j'ai un humour de merde on me le dit souvent"

Le barman reprit une gorgée dans sa choppe de bière, vu l'heure il fallait commencer doucement alors il s'était pris une blonde, en général il finit par les brunes le soir, je vous rassure il parle bien de bière et non de femmes hein. Il inclina la tête sur le côté pour tenter de croiser son regard sous cette chevelure abondante orange


Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
IRS & ISS |:| Psychologue
avatar
Féminin
Messages : 237
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Niveau d'études/Métier : Psychologue
Situation amoureuse : En couple
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Mer 27 Déc - 14:53
Elle était certainement un peu pompette, Emilie tenait plutôt bien l'alcool, c'est pour ça que malgré ses joues rouges et ce regard évasif, elle restait assez lucide sur ce qu'il se passait. Elle prit cependant un peu de temps avant de comprendre qu'une voix masculine lui parlait. Elle ne repondit rien pendant les premiers instants, relevant juste ses yeux vairons vers la silhouette pour observer qui était en train d'attirer son attention. Lentement alors, elle releva doucement la tête pour croiser les yeux de son interlocuteur.

De sa main gauche, elle alla frotter son visage pâle comme pour tenter de se reveiller. Elle avait beau se sentir mal, elle n'aimait pas se montrer aussi faible lorsqu'une personne discutait avec elle (même si pour l'instant il discutait un peu seul). Ce qui était au fond assez ironique puisque depuis le début, elle ne se préoccupait même pas des regards baladeurs des passants sur sa carcasse rousse.

La jeune femme le laissa même parler jusqu'au bout, le temps qu'elle se reprenne, qu'elle soit sûre que ce qu'elle allait dire pour garder une petite dignité. Ses yeux croisèrent les siens alors qu'elle garda une expression neutre. Cependant, à la blague que l'homme en face d'elle dit, elle eu un petit éclat rire qu'elle cacha dans la rousseur de sa tignasse. Elle avait tellement besoins de rire, qu'importe si aujourd'hui elle paraissait pour une pimbêche ou autre chose. Elle s'agrippait à la bonne humeur autant qu'elle le pouvait. Elle sourit alors doucement:

-Nan, plutôt une grosse journée à entendre des plaintes d'élèves sur le monde.


Elle était moins avachie et regarda la tasse en face d'elle, elle se sentait déjà mieux de pouvoir parler avec quelqu'un. Ou du moins avec une personne qui ne semblait pas au bord du suicide.

-J'm'apelle Emilie, merci pour le café.


La jeune femme se frotta à nouveau les yeux, tentant de se réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Masculin
Messages : 189
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Niveau d'études/Métier : Gérant d'un Pub
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Nationalité : Irlandaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Mer 27 Déc - 16:46
Son humour était apparemment bien pris par la rouquine. Il afficha un petit sourire en croisant son regard. Elle lui expliqua alors ce qui lui gâchait sa journée et le remercia pour son café. Jagger analysa alors rapidement la situation, elle écoutait des élèves se plaindre, elle était donc aussi à l'institut, décidément il n'arrêtait pas de croiser. Hormis Jennyfer fer il n'avait croisé que des étudiants de là-bas , la directrice et maintenant cette mystérieuse rouquine. Bref il n'allait pas la questionner sur son poste dans cet endroit qui apparemment la poussait à ce noyer dans un verre. Il but une nouvelle gorgée de sa bière et lui dit.

"Et donc vous venez noyer votre rage dans l'alcool? l'idée n'est pas mauvaise mais bon c'est dommage ça vous empêchera de profiter de la soirée"

Il lui fit un clin d'œil en posant son menton sur le dos de ses propres mains accouder au comptoir. Il le fixait amusé, on disait souvent que les hommes étaient des ivrognes mais en ce moment il croisait souvent des filles en quête d'ivresse et même si elles ne finissaient pas toujours dans son lit mais plutôt dans un Taxi pour rentré chez elle aux frais du barman, il trouvait ça amusant de voir à quel point les femmes s'étaient libérées depuis le temps. Il repensa alors à son passé, au club les femmes n'avaient pas leurs mots à dire, elle obéissait aux hommes, à leurs hommes et elles aimaient cela, surement parce que les Redshood avaient un profond respect pour les femmes malgré tout, c'était assez paradoxal, mais aucun d'eux n'avait levé la main sur une de leurs régulières au risque d'être sanctionné par leurs chefs. la règle d'or d'une bonne régulière s'était de ne pas interférer dans le club, le reste elle le gérait.
Jagger sortis de ses pensés et parla un peu

"On doit avoir le même style de boulot, j'écoute mes clients se plaindre à longueur de journée."

Un petit papi se mit à râler en direction de Jagger.

"Espèce de petit con! on n'aurait pas besoin de se plaindre si tu avais une peu plus d'animation dans ce troue à immigré"
"Papi ferme la je t'ai déjà dit que je ferais pas venir de stripteaseuses ici"
"Je sais même pas pourquoi je continus de venir ici"

Jagger ricana et plongea de nouveau son regard dans celui de sa nouvelle cliente.

"Tien qu'est-ce que je disais"

Il termina sa bière et salua un étudiant qui entrait, c'était son employé qui venait tenir le bar Quatre heures par jour, le temps que Jagger fasse ses livraisons. Il proposa alors à la rouquine.

"En général je fais pas ce genre de proposition, mais je n'ai pas envie de devoir appeler le SAMU pour un coma éthylique... Ça vous tente de descendre avec moi en réserve? je dois faire mes livraisons et si je vous laisse ici le grand-père va finir par vous demander de vous déshabiller"

Il lui fit un sourire amusé alors que le vieux grommelait un peu plus loin en parlant avec un autre vieux Irlandais.


Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
IRS & ISS |:| Psychologue
avatar
Féminin
Messages : 237
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Niveau d'études/Métier : Psychologue
Situation amoureuse : En couple
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Mer 27 Déc - 17:54
La jeune femme avait un peu plus observé le lieu dans lequel elle se trouvait. Il fallait dire qu'elle était arrivée ici les yeux fixés sur une seule idée: oublier le merdier qu'elle ressentait au fond d'elle d'une façon ou d'une autre. Elle se gratta maladroitement la tête en l'écoutant et ricana doucement à la phrase qu'il employa. Elle attrapa la tasse de café chaude et souffla doucement dessus pour en prendre une gorgée avant de répondre:

-Quel bien grand mot ! Je me détends juste un peu.

Son ton avait été légèrement ironique alors qu'elle imitait ses personnes, des clients réguliers ou ces alcooliques qui utilisaient des périphrases au lieu d'avouer tout simplement leur problème avec la boisson. Elle était juste contente d'être assez lucide et de pouvoir parler à un inconnu sans pour autant dire je ne sais quelle bêtise jusqu'à aller dévoiler des choses de sa vie-privé au psychologue-barman. Il fallait avouer que c'était ironique et bien cliché du syndrome du clown triste mais c'était parfois ce qu'elle ressentait. Et puis avait-elle peut-être également le mal du pays ? Elle ne portait pas spécialement son pays dans son cœur mais la France, la gueule des parisiens dans le métro, ça lui manquait terriblement. Et puis, elle avait des connaissances là-bas. Ici, elle était la psychologue, celle qui écrit des dossiers pour des élèves qui termineront certainement dans un hôpital quand ils seront grands. Oui c'est méchant ! Mais comment pouvait-elle penser autrement. Ce beau monde la fatiguait. Elle devenait amère.

-Il n'y a rien de mieux que l'alcool pour aller confier sa pathétique vie au barman derrière son comptoir.

Elle marqua sa phrase par un léger rire où elle alla poser sa joue dans main alors que ses cheveux tombèrent en cascades sur le comptoir. Elle jeta un oeil au vieil homme et lâcha un léger rire plaignant le barman de devoir supporter cela à longueur de journée. Il aurait du engager seulement des strip-teaseurs de type "homme" pour pieger ce grand-père certainement homophobe vu la manière dont il parlait.

Emilie écouta sa phrase suivante d'un oeil amusé, bercé par son état et par l'ambiance du lieu. Elle sortit d'un léger rire sur le bout de phrase "et si je vous laisse ici le grand-père va finir par vous demander de vous déshabiller"

-Ce ne serait pas le premier.

Ce n'était pas son genre d'humour habituellement, ou alors c'était le genre de phrase qu'elle gardait au fond de son esprit, trop timide pour ce genre de blagues presque salaces. Mais là, qu'importe !

-Mais bien que l'idée de me faire ramener à l’hôpital me semble...plus ou moins attrayante, j'accepte la proposition, j'ai bien besoins de bouger;
Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Masculin
Messages : 189
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Niveau d'études/Métier : Gérant d'un Pub
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Nationalité : Irlandaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Jeu 28 Déc - 16:09
La rouquine avait un humour spontané mais aussi le bienvenue dans cette taverne. Jagger avait bien entendu remarquer son accent, elle n'était pas anglaise, sa place était donc ici dans ce pub pour immigré même si elle n'était pas Irlandaise, ils étaient tous les mêmes, loin de leur pays et de leurs familles.

Jagger eut un petit rictus quant à la première réponse de la rouquine. Ce ne serait pas le premier... Le barman devait quand même avoué que sa longue chevelure enflammée lui donnait un petit côté déesse aphrodisiaque, mais bordel les hommes pouvait se montrer un peu plus élégant, on ne demande pas tout de suite à une femme de se déshabiller, on fait ça doucement avec doigter quand même. Néanmoins elle accepta de le suivre au sous-sol.

Jagger attendit que Vince prenne sa place derrière le bar puis il fit signe à la rouquine de contourner le comptoir. Il leva une planchette de bois sceller entre le mur et le bar pour qu'elle puisse venir derrière. Il ouvrit la porte et la fit passer devant en disant doucement.

"Attention dans les escaliers, c'est rude"

Il alluma le plafonnier qui n'était qu'une ampoule nue qui berçait dans le vide. Une odeur d'humidité, de vin et de bois rodait entre les murs. Le barman faisait bien attention à ce que la jeune femme ne tombe pas, dans le cas où cela arriverait il la rattraperait vite. Une fois en bas, une caisse de caisse et de carton trainait remplis de bouteille vide. Le bruit d'un camion résonnait derrière une porte qu'il ouvrit, le soleil pénétra vite dans la cave et un chauffeur serra la main de Jagger, puis il entra pour récupérer les cartons et caisse de bouteilles vide. Le barman s'adossa à un mur prés de la jeune femme et lui dit en souriant.

"Bienvenue dans les coulisses"

Le chauffeur amena ensuite toute une pile de caisse avec son transpal. Jagger signa la décharge et le camion pût partir pour laisser place à un silence calme et reposant. Le jeune homme laissa Émilie prendre ses repères et l'aider si elle le désirait, ce qui était sûr c'est qu'ici elle était tranquille, elle ne risquait pas de tomber sur un client casse pied qui viendrait la taquiner.
Alors qu'il venait de prendre une caisse, il se tourna et la regarda en lui proposant.

"Je vais te tutoyer c'est plus simple, fait comme chez toi, je vais en avoir pour une bonne heure"

Il la contourna et alla déposer sa caisse un peu plus loin pour en sortir les bouteilles et les ranger dans les étagères. Lorsqu'il eut fini, il se tourna et chercha l'aura rousse du regard. Quand il la vit, il s'attarda un peu sur sa silhouette, voir ce genre de cheveux le rendait nostalgique de sa campagne natale, cet endroit où toutes les filles sont rousses et mignonnes. Il secoua légèrement la tête pour sortir de ses pensées et remarqua qu'elle avait surement vu qu'il la dévorait un peuvent des yeux. Il dit alors en souriant.

"Tu me rappelles mon pays"


Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
IRS & ISS |:| Psychologue
avatar
Féminin
Messages : 237
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Niveau d'études/Métier : Psychologue
Situation amoureuse : En couple
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Jeu 28 Déc - 16:52
La jeune femme s'était levée avec une légère difficulté. A vrai dire, elle avait quelques courbatures et après un aussi long moment à ne rien faire, c'était difficile de reprendre d'autres activités aussi basiques tel que: marcher. Elle descendit alors les escaliers, l’œil méfiant d'une quelconque chute qu'elle pourrait faire. D'une manière étrange, elle aimait les caves, ces endroits humides semblaient toujours sortir d'un décors de film ou les tueurs attiraient leur victime pour leur faire subir elle ne savait quelle torture. Il y avait un côté aussi de découverte, de devenir un explorateur. Des trésors pouvaient peut-être reposer depuis des années ?

Bon ici, les trésors se résumaient plutôt à quelques litres de vins ou d'alcool mais qu'importe. La jeune femme fixa le plafond et cette ampoule hypnotisante qui dansait. Elle sourit, elle pensa qu'il y a quelques années en arrière, un inconnu lui aurait proposé de le suivre dans ce genre d'endroit, même pas elle n'aurait accepter. Sa tête était pleine de tout les faits divers qu'il se passait en France. Entre les agressions, les viols, les meurtres... Depuis qu'elle s'était installée ici, elle ne cherchait plus à connaître tout ça. Plus de journaux, plus de télévisions, elle voulait se libérer de ces faits divers qui détruisaient la journée et la joie.

-Pour les stars qu'elles sont en haut, vous ne donnez pas beaucoup de confort à vos bouteilles, plaisanta la jeune femme avec un léger clin d’œil.

Emilie regarda le chauffeur arriver, auquel elle fit un léger hochement de tête comme salutation. Elle aimait l'idée qu'on la tutoie, qu'est-ce que cela pouvait être morne un vouvoiement dans une conversation malgré son petit côté classe. Elle hocha simplement la tête d'un grand sourire. Elle s'amusa alors à regarder un peu partout autour d'elle avant d'aller un peu plus loin, regardant derrière quelques caisses, jouant l'exploratrice.

Alors qu'elle s'amusait à fouiller gentiment les alentours, la jeune femme jeta un oeil vers son hôte. Elle remarqua que celui-ci était en train de la regarder. Elle ne su dire si elle se sentait gênée sur le coup mais ça ne la dérangea pas plus que ça ,elle en fut presque amusée (allez savoir pourquoi, entre la fatigue, Claire qui lui manquait et l'alcool, elle reflechissait moins).

Elle lui rappelait son pays ? Un pays de rousse ? Elle chercha dans ses souvenirs lequel pouvait correspondre à cette description. Elle eu alors un léger rire et marmonna:

-Si votre pays est un pays de roux, vous devez venir d’Irlande...Ou d'Islande...Je confond les deux...Pardonnez...Enfin, pardonne ma piètre géographie.


Elle avait toujours détesté cette matière de toute façon. Colorier des cartes toute la journée n'avait jamais été son dada. Par réflexe, elle regarda la rousseur de ses cheveux et les remit dans son dos. Ils avaient toujours tendance à se placer n'importe où. Elle se remit alors à regarder autour d'elle, ayant fait un noeud en bas de sa robe, la remontant à son genoux pour qu'elle n'aille pas ramasser la poussière au sol.

-C'est plutôt sympa comme endroit, on y tournerait bien un film.

Elle lâcha un léger rire et posa ses mains contre ses hanches marquées.

-Ou alors pour jouer à cache-cache.
Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Masculin
Messages : 189
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Niveau d'études/Métier : Gérant d'un Pub
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Nationalité : Irlandaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Jeu 28 Déc - 19:41
Jagger l'observait du coin de l'œil avec curiosité, il ne cernait pas trop d'où venait son accent, mais pas chez lui en tout cas. Quand la chevelure rousse se tourna pour le regarder, le barman se secoua légèrement la tête en souriant, elle allait le prendre pour un gros pervers qui venait de l'emmener dans une cave, ce n'était pas très glorieux.

Jagger eut un léger fou rire, elle confondait l'Irlande avec l'Islande, celle-là on lui avait jamais fait, on lui avait déjà dit que les Écossait et les Irlandais se ressemblaient, mais pas les Irish et les Islandais. Il se calma pour ne surtout pas la vexer. Il la vit remonter sa robe à son genou à cause d'un nœud. Elle mentionna alors le fait que cette cave pouvait servir pour faire un film ou bien jouer à cache.
Jagger s'approcha doucement d'elle et d'un geste doux il repoussa une mèche frisée rousse de son visage blanc en la fixant amusé.

"Un film? tu parles de ces films où les jeunes d'université vont explorer une cave abandonné? y en a souvent qui picole, d'autres qui se bécote et d'un coup les disparitions commencent et on apprend qu'y a un tueur qui rode?"

La fin de sa phrase fut ponctué par une sonorité lugubre. Un petit bruit de craquement résonna. Jagger savait ce que s'était, surement un chat errant qui rodait, en général il passait sur la gouttière contre le mur et ça faisait ce bruit, mais sa Émilie ne le savait pas. Il la contourna pour prendre une caisse et dit dans un effort.

"De toute façon je suis là, l'homme meurt toujours avant l'héroïne"

Il lui fit un clin d'œil et alla dans une alcôve a coté disparaissant de la pièce laissant la rouquine seule. Il n'avait pas prévu qu'un coup de vent claquerait la porte de l'extérieur et plongerait le sous-sol dans le noir, heureusement que l'ampoule qui se balançait ne se coupait pas.

Le bruit des bouteilles qui s'entrechoquait notifiait à Émilie qu'elle n'était pas seule et que Jagger n'était pas loin. Rapidement il revint dans la grande pièce, mais avec beaucoup de discrétion. Il ne savait pas si elle avait peur ou non, mais dans le doute il passa derrière elle, profitant de l'ombre, puis il enroula ses mains autour de sa taille en la ramenant contre lui dans un bruit violent. Quelque chose venait de s'écraser à la place où était Émilie juste avant.

Jagger relâcha ensuite Émilie au cas où elle n'apprécierait pas ce contact. Un rat mort venait de tomber du plafond ce qui fit soupirer Jagger.

"Voilà pourquoi j'aime ces chats errants...grâce à eux je n'ai pas de nuisible "

Un petit miaulement résonna, suivit de ronron, le chat venait d'élire domicile dans la charpente. Jagger toujours derrière Émilie dans une proximité qui pouvait être dérangeante pour certaine murmura à l'oreille d'Émilie

"ne bouge pas...il pourrait sentir ta peur"

Il avait dit cette phrase plus pour la taquiner et savoir si elle avait peur dans cette ambiance de film d'horreur ou non. Il glissa doucement une main sur sa hanche et murmura

"si tu veux tu peux remonter au bar..."


Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
IRS & ISS |:| Psychologue
avatar
Féminin
Messages : 237
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Niveau d'études/Métier : Psychologue
Situation amoureuse : En couple
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Jeu 28 Déc - 22:38
Il commença à parler des films clichés. Ces films américains. Elle s'en souvenait bien lors de de soirées. Elle avait une amie qui était fan de ça. Les films d'horreurs un peu nul, elle les dévorait et entraînait souvent les autres dans sa chute. Généralement, Emilie s'en foutait et venait regarder. Et puis, de toute façon, ça la faisait rigoler et la faisait penser à autre chose que le retour à la maison qui, à l'époque, la terrirait.

Au dépars, elle rigolait. Surtout qu'il venait de repousser une de ses mèches de cheveux et ce geste avait quelque chose d'attendrissant.

Mais lorsqu'elle entendit un claquement au loin, ponctué par la sonorité de la phrase de son interlocuteur, ce fut autre chose. Elle l'entendit s'éloigner avant qu'il ne dise une phrase qu'elle n'entendit qu'à moitié tant elle fut interloqué par le bruit. Et là, une porte claque. La lumière naturelle se coupe, Emilie sursaute. Elle ne su décrire ce qu'elle venait exactement de ressentir. La peur mais une sorte d’adrénaline qui lui donna envie de rire très fort. La psychologue savait relativiser mais en même temps, paradoxalement, elle était de tendance paranoïaque. Elle se souvenait de nombreuses fois ou elle avait imaginé beaucoup trop loin par rapport à la réalité.

Du coup, par ce problème de ne pas savoir quoi penser, elle ne dit rien, comme si elle était paralysée. Et la jeune femme eu un énième sursaut lorsque des mains s'accrochèrent à sa taille pour la faire reculer et un léger cri s'échappa de ses lèvres rougis par l'hiver. Elle n'eu pas vraiment le temps de réfléchir, son attention se bloqua sur le rat au sol, bel et bien mort. Cette image fut difficile à analyser. Dégoûtante ? Morbide ? Triste ? Drôle ? Elle avait du mal à tout déterminer. Finalement il lui parla d'un chat errant et les connections se firent tout de suite dans son cerveau...Le bruit et les mouvements de tout à l'heure...C'était logique Sherlock !

Elle sentit une voix proche de son oreille, elle frissonna et sursauta en même temps. Elle ne devait pas bouger. Elle sentit une main contre sa hanche. Ça n'allait pas, elle devait montrer qu'elle était plus forte que ça. Pas une peureuse de premier choix ! (ce qu'elle était vraiment au passage). Emilie ne répondit pas, elle fouilla dans sa poche, il lui semblait bien qu'elle avait un couteau Suisse. Elle tenta de déployer le couteau à l’intérieur de celle-ci.

-Mais n'es-tu pas au courant...

Sa voix avait été sinistre et sombre, elle sortit doucement l'outil de sa poche et se retourna lentement vers son interlocuteur jusqu'à mettre l'arme proche de sa gorge.

-Que le tueur n'est pas forcement la personne qu'on croit au dépars ?

Mais ce qui détruisit son image de tueuse dans l'instant fut la très forte rougeur sur ses joues cachant toutes ses taches de rousseurs. Car sans même trop s'en rendre compte, elle avait été gênée. Ou alors, ce contact lui avait fait un sorte d'effet qu'elle n'avait même pas prit le temps de comprendre. Au fond, ça avait été limite agréable.

Et puis si on comptait en plus le fait qu'elle avait sortie le tire-bouchon au lieu du couteau...

Elle le fixa de ses yeux vairons un moment qui parut être une éternité avant que son air sérieux se transforme en un sourire vers un rire incontrôlé. Elle posa sa main contre son propre visage le sentant chaud dans son euphorie et son fou rire.

-Mon dieu ce que je suis nulle pour le jeu ! Vive le théâtre !
Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Masculin
Messages : 189
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Niveau d'études/Métier : Gérant d'un Pub
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Nationalité : Irlandaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Jeu 28 Déc - 23:23
Jagger collé derrière la rouquine affichait un sourire triomphant quand il l'a senti frémir sous ses doigts, elle avait si peur que cela? Il passait son temps dans cette cave donc forcement il connaissait tous les bruits donc il n'avait pas peur et puis avec tout ce qu'il avait vécu, ce n'était pas un chat qui le ferait trembler.

Une voix lugubre résonna dans la cave, la rouquine se tourna doucement et brandissait une arme redoutable...un tire bouchon... Jagger arqua un sourcil et se retenait de rire.
Le barman ne bougeait pas, il tenait toujours la psy entre ses mains car il venait de déposer sa seconde main dans le creux de son dos. Le grand blond la fixait d'un regard amusé, elle comptait faire quoi avec son tire-bouchon et ses rougeurs? il ne savait pas trop si elle était gênée par leurs proximités, ou bien si c'était l'alcool de tout à l'heure qui lui faisait cela.

Durant de longues secondes les deux adultes se fixaient, il ne savait pas ce qui se passait dans sa jolie cervelle, mais dans la sienne il se passait pas mal de choses. Devait-il l'embrasser? en temps normal il l'aurait fait l'aurait plaqué dans cette cave pour qu'ils s'amusent un peu, mais le fait qu'elle est un peu bus et ce même si elle n'était pas ivre morte et conservait une certaine lucidité le bloquait un peu. Il n'abusait jamais de ses clientes quand elles avaient bu.

Une mèche rebelle se promena de nouveau sur le visage rougi de la jeune femme, la pression dans son dos disparut et la main caressa une nouvelle fois le front de la rouquine pour balayer une mèche de cheveux. Celle-ci rigolait en même temps en se plaignant de son talent de comédienne.

Jagger afficha un petit sourire malicieux et murmura.

"Tu m'aurais presque tenu en respect...si tu n'avais pas sorti un tir bouchon"

Il lui fit un clin d'œil et prit délicatement son arme de sa main. Il ferma d'une main le couteau suisse dans un "clac" sec et sonore. Il plaça le couteau suisse dans sa poche arrière de Jean. Il remit une nouvelle fois sa main sur sa hanche comme pour l'encercler de ses deux mains et murmura en se penchant un peu vers elle.

"Tu sais de quoi j'ai envie là?"

Il posa son front contre le sien en murmurant

"On pourrait s'amuser un peu, je te ferais oublier ton horrible journée qu'est-ce que tu en penses?"

Il décida de lui montrer qu'il ne la forcerait à rien et qu'il comprendrait si elle voulait le repousser. Jagger était un joueur qui aimait que les femmes passent de bonne journée, alors pourquoi pas même si cette cave n'était pas forcément un endroit glamour, ça pouvait être une bonne expérience. Il se concentra alors de frotter doucement son nez du sien alors que ses lèvres n'étaient pas loin des siennes, son souffle ambré caressait la fine ligne de sa bouche, il attendait de connaitre le choix d'Émilie.

Elle pouvait refuser et Jagger reprendrais ces activité en discutant avec elle, ou bien elle pouvait accepter et oublier sa journée de merde avec lui dans cette cave plutôt que devant un verre et se payer une migraine dans quelques heures...un simple baisé répondrait à la question.


Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
IRS & ISS |:| Psychologue
avatar
Féminin
Messages : 237
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Niveau d'études/Métier : Psychologue
Situation amoureuse : En couple
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Jeu 28 Déc - 23:54
La jeune femme était prise dans ce fou rire. Elle ne savait pas ce qu'elle tentait de faire disparaître avec ça ou cachait d'elle-même. Peut-être était la tension dans cette pièce qui la gênait. Elle avouait ne pas tout comprendre mais sa lucidité l'empêchait de mettre ça sur le dos de l'alcool. C'était assez frustrant en somme, c'était normalement une excuse qui marchait bien. Emilie regarda l'arme, comment avait-elle simplement pu se tromper ainsi ? Et ça aurait pu tellement bien marcher sans cet empêchement !

-Ce peut être très menaçant si on le veut.


Emilie chercha un amusement enfantin auprès de son interlocuteur mais elle devait arrêter de se voiler la face: il n'existait plus. Quelque chose de beaucoup plus adulte régnait dans la salle. Elle regarda son couteau Suisse s'enfuir de sa main avant de retourner son attention vers l'homme en face d'elle.

Elle prit un long moment à vraiment comprendre. Déjà, la langue anglaise ne l'aidait pas à tout assimiler d'un coup et puis elle était avec entre son fou rire précédent. Elle n'était pas conne et comprenait très bien ce que s'amuser voulait dire au fond. Et les regards ne mentaient pas, la proximité qu'elle avait avec au fond, cet inconnu, lui faisait de l'effet et elle était peut-être au fond un peu frustrée depuis que Claire n'était plus là pour ça (pas que ça mais bon). Et puis, elle qui voulait oublier tout ce merdier, oublier les élèves et leur problème. Oublier son mal du pays et le fait qu'elle dormait seule depuis un long moment... Emilie hésitait, la once de fierté au fond d'elle disait qu'elle ne voulait pas passer pour une fille facile, elle se disait qu'il faisait peut-être ça avec toutes les femmes qu'il croisait. N'était-ce pas un sorte de manque de respect ? Elle n'arrivait pas à analyser la scène, elle n'arrivait pas à rester neutre comme à son habitude. Tout ce qu'elle arrivait à comprendre était qu'elle était attirée par le charisme de l'homme en face d'elle et qu'il l'avait pas mal aidé à oublier sa journée déjà. Mais cela voulait-il dire qu'elle ne pourrait plus lui parler après ? Elle commençait juste à l’apprécier. Et elle avait un peu peur d'endosser le nom de "Sexfriends".

Elle sentit son souffle proche du sien, elle se dit qu'elle devait un peu sentir l'alcool. Elle frissonna.

Et puis merde.

La jeune femme glissa ses lèvres tout contre les siennes, fermant les yeux pour ressentir ce contact qui s'était fait rare il y a de cela un moment. Une certaine chaleur commençait déjà à l'envahir. Elle se recula après un moment et marmonna, bien rouge, sa voix presque tremblante:

-Mais...Enfin...On reste dans un truc simple...Pas d'extravaguance...On sait jamais....

Elle réfléchit quelques secondes.

-Et je veux pas que tu me fasses la gueule après par ce prétexte...Dit-elle innocement avec cette peur de détruire une relation amicale possible.

Elle ponctua sa phrase en donnant un rapide autre baiser pour montrer qu'elle avait tout de même très envie;
Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Masculin
Messages : 189
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Niveau d'études/Métier : Gérant d'un Pub
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Nationalité : Irlandaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Ven 29 Déc - 13:12
Le coup du tire-bouchon avait bien fait rire notre barman, c'était ce genre de petite chose qui lui manquait, à force de côtoyer des ivrognes toute la journée ou des dépressifs, on en oublie ces choses si simples qui font rire.

Afin de détendre sa nouvelle amie, Jagger lui proposa de s'amuser un peu. Rien de bien choquant quand on connaît la réputation de Jagger, le barman sympa qui aime faire oublier les tracas de ses amies ou clientes. Très important quand même, Jagger n'était pas le genre de mec à se faire un tableau de chasse, il préférait dire qu'il honorait les femmes, pourquoi le sexe devrait être quelque chose de négatif pour elles? si les hommes aimaient s'envoyer en l'air et passaient pour des Dieux aux yeux des autres, pourquoi pas le contraire? une femme pouvait être tellement sensuelle et tellement excitante quand elle s'adonnait aux plaisirs de la chaire... et c'était ça que Jagger aimait plus que tout. Il n'était pas du genre romantique ou amoureux transi, mais quand une amie venait le voir avec des soucis pleins la tête, il ne rechignait pas à donner de sa personne pour redonner le sourire.

Lorsque les lèvres de la rouquine heurtaient celles du barman, celui-ci resserra un peut ses doigts sur ses hanches afin de la garder contre lui. Elle avait les lèvres douces, fines et un petit gout d'alcool et de café s'en dégageait, une odeur familière et agréable pour cet Irlandais qui savourait les lèvres de sa compagne du moment.

Lorsqu'il la sentit reculer un peu, il la relâcha et l'observa d'un regard gourmand en souriant doucement. Elle semblait gênée et lui demanda de ne faire aucune extravagance ce qui fit sourire encore plus la Barman. Elle ajouta aussi le fait qu'elle ne voulait pas qu'il lui fasse la tête ensuite puis elle lui offrit un bref baisé pour donner son accord. Jagger soupira amusé et se saisit une nouvelle fois de ses hanches pour la soulever sans difficulté alors que ses bras gonflaient sous sa chemise. Il avança en la portant et plaqua doucement ses lèvres sur les siennes pour l'apaiser et l'empêcher de parler plus. Il la mit en position assise sur une grosse caisse en bois solide qui lui servait de table quand il devait écrire ou signer des bons de commande. Il rompit le baiser et balaya le visage rougi de gène de la rouquine de ses cheveux rebelle. Il murmura alors en se logeant entre ses jambes pour être le plus proche possible d'elle.

"Tu as fini de commander ton menu?"

Il avait dit cela avec une pointe d'humour. Il ne relâchait pas ses hanches et ajouta dans un murmure enivrant.

"Je ne suis pas ce genre de mec, je jette pas les filles comme des déchets après un jeu, je ne salis pas les filles, je les honore"

Il déposa un baiser dans son coup en remontant une de ses mains à l'opposer pour repousser les longues mèches rousses de son coup. Son souffle chaud caressait la peau douce de la jeune femme, il baisa son coup avec tendresse. Au bout de quelques secondes il ajouta en parlant contre sa peau .

"Tu n'as qu'à dire stop si tu souhaites arrêter et t'en fais pas après ça on restera ami et je continuerais de te changer les idées quand tu décideras de venir noyer tes journées de merdes dans l'alcool..."

Jagger utilisait sa main qui était occupée avec ses hanches pour se frayer un chemin entre les tissus et sa peau qui devait être aussi douce que son coup.


Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
IRS & ISS |:| Psychologue
avatar
Féminin
Messages : 237
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Niveau d'études/Métier : Psychologue
Situation amoureuse : En couple
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Ven 29 Déc - 14:43
La jeune femme n'était pas sûre de ce qu'elle entreprenait. Malgré un humour spontané, c'était une personne qui avait souvent tendance à analyser avant de faire quoi que ce soit. Et là...Sa capacité d'analyse était un peu immergée sous ses pulsions. Elle se demandait si cela avait été évident depuis le dépars. En descendant ainsi avec le beau barman du pub dans une cave, n'était-ce pas obligé que ça allait se passer comme cela ? Emilie se posa la question de si, d'un point de vu extérieur, tout le monde avait comprit que ça devait arriver. Y pensait-elle aussi quand elle avait accepté ? Elle ne croit pas. Et son partenaire ? Est-ce qu'il avait eu cette idée depuis le début ? Là encore, elle n'en était pas sûr. Tout semblait bien innocent et enfantin avant qu'elle ne parle de films.

L'homme la souleva alors par les hanches, ce qui fit qu'elle alla s'accrocher à sa nuque dans une petite frayeur de quelques secondes. Elle reçu un baiser, elle l’accueillit. Elle n'avait au fond clairement plus envie de réfléchir. Elle aimait cette sensation et se sentait clairement transportée par tout cela. La rouquine se sentit posée contre une caisse, toujours ses mains fraîches et blanches contre la peau de son partenaire du moment.

Elle ne pu s'empêcher de lâcher un léger rire lorsqu'il lui demanda si elle avait choisit le menu. Elle le regarda dans les yeux, élargissant son sourire en l'observant. Elle le trouvait beau. Mais au fond, elle se sentit rassurée qu'il lui dise cela et d'une certaine manière, elle n'avait pas trop de mal à le croire. Il se dégageait de lui une sincérité.  Lorsqu'elle sentit sa bouche aller se perdre dans son cou, déposant divers baisers, elle avoua commencer à frissonner sous ce contact plaisant. Elle rougit encore plus, pendant un instant, les yeux semis-clos. Un nouveau sourire prit sa bouche rouge.

-Faudrais pas que ça devienne une habitude de venir boire dès qu'une merde arrive.

La jeune femme se sentait déjà un peu plus apaisée et elle pouvait laisser monter doucement cette température en elle sans essayer de tout contrôler et analyser. Ses jambes s'enroulèrent alors doucement autour du jeune homme, passant une main dans ses cheveux. Au fond, c'était le mieux à faire pour l'instant et ça allait très certainement lui faire beaucoup de bien. Elle soupira longuement en esquissant un sourire.

-Bien qui si c'est comme ça que ça se passe, c'est plutôt tentant, rajouta la jeune femme dans une légère plaisanterie.



Autre:
 


Je m'exprime en #FF6600
Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Masculin
Messages : 189
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Niveau d'études/Métier : Gérant d'un Pub
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Nationalité : Irlandaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Ven 29 Déc - 16:35
Jagger pouvait sentir le contraste encore la peau fraiche de la rouquine et sa peau chaude à lui, c'était assez agréable et au moins il savait qu'il allait réchauffer Emilie, il ne fait pas une température étouffante certes mais il ne faisait pas trop froid non plus, juste quelque courant d'aide qui passait entre eux de temps en temps.
Tandis que le barman profitait de la délicate odeur de son coup, Emilie s'exprima.

-Faudrais pas que ça devienne une habitude de venir boire dès qu'une merde arrive.

Jagger gloussa virilement et discrètement entre deux baisé dans son coup. Elle enroula ses jambes autours de lui en ajoutant

-Bien qui si c'est comme ça que ça se passe, c'est plutôt tentant

Jagger quitta son coup pour aller poser son front contre le sien. Il la dévorait des yeux alors qu'il continuait de se battre avec ses doigts sur ce tissu qui refusait de dévoiler la peau de la rouquine. Tant pis il descendit sa main le long de la cuisse habillée par la robe et cette fois-ci il n'eut aucun mal à trouver une faille pour aller caresser sa peau. Il remonta délicatement sa main sur cette cuisse qui se découvrait petit à petit. Il ne la quittait pas du regard et murmura.

"Moi ça me dérange pas...et tu n'as encore rien vu, tu vas remonter de cette cave avec un magnifique sourire et de la motivation pour demain"

Il ne lui laissa pas le temps de rétorquer ou d'acquiescer. Il prit en otages ses lèvres une nouvelle fois mais avec plus de passion. Il la renversa sur la caisse laissant la distance séparer leurs lèvres. Il passa sa seconde main sous sa robe pour se saisir de sa cuisse. Il la surplombait de Sa Grandeur en lui faisait un clin d'œil envieux. Ses mains étaient cachées sous sa robe, il caressait tendrement ses cuisses fraiches en souriant sans la lâcher du regard. Il lui murmura

"T'es magnifique..."

Cette chevelure rousse qui s'éparpillait sur la caisse en bois alors qu'il avait réussis à allonger la jeune femme sur cette caisse lui en faisait perdre ses mots. Il se pencha à nouveau sur elle mais cette fois il laissa ses lèvres tranquilles, il s'amusait plutôt à passer le bout de sa langue sur sa carotide alors que ses cheveux longs caressaient ses clavicules au fur et à mesure qu'il descendait sur sa gorge. Il se stoppa lorsqu'il arriva à son décoté, il déboutonnera les boutons s'il y en avait, ou bien il retirera ses mains de sous sa robe pour relever les pans de son vêtement du haut pour dévoiler son ventre qu'il baisera avec douceur de ses lèvres chaudes. Elle n'avait demandé aucune extravagance, elle n'avait pas dit qu'il fallait aller vite...alors il comptait bien prendre son temps et lui offrir le meilleur de cette journée.

Tout en embrassant son ventre, Jagger remontera une main le long de ses courbes en prenant bien soin de caresser la peau de son ventre, jusqu'à arriver sous le vêtement au niveau d'une de ses rondeurs. Sa main s'immiscera sous la montagne de tissus pour effleurer doucement cet endroit si sensible. Sa main ferme et masculine se refermera dessus pour doucement la taquiner sans lâcher son ventre des lèvres alors qu'il appuyait son bassin contre le sien lui notifiant les effets qu'elle avait déjà sur lui


Revenir en haut Aller en bas
Emilie Skies
IRS & ISS |:| Psychologue
avatar
Féminin
Messages : 237
Né(e) le : 01/01/1995
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 23
Niveau d'études/Métier : Psychologue
Situation amoureuse : En couple
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : "La ville grouille de serpents roux"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1072-eh-la-rousse-presentation-emilie-skies-et-terminee http://indare-division.forumactif.com/t1115-pnj-d-emilie-skies

Ven 29 Déc - 18:03
Ce qui était maintenant sûr était qu'elle avait perdu le contrôle de la situation, elle avait laissé sa réflexion sur les côtés pour se laisser aller dans ce plaisir charnel. Pendant qu'elle parlait, elle sentait une main remonter le long de sa cuisse et la jeune femme frémissait déjà. Son partenaire la fixait du regard alors qu'elle dévoilait des rougissements face au plaisir qu'elle prenait. Il murmura quelque chose. Elle aurait pu en rire si à la suite il ne l'avait pas embrassé. La psychologue se sentit pousser contre la caisse dans une position où elle se sentait bien diminuée et incapable de faire quoi que ce soit. Et ce fut encore plus gênant puisqu'il ne cessait de la fixer et elle de le regarder en retour. Dévoiler ainsi ses émotions, il y'avait quelque chose de très intimiste. Presque étrange. Et surtout embarrassant.

La jeune femme fut cependant bien flattée par le compliment qu'il lui fit, la faisant rougir encore plus. Ce genre de phrases n'était pas spécialement rare mais dans le contexte actuel, allongée sur une caisse, ça ne faisait pas du tout le même effet. Emilie eu alors un léger sourire alors que l'homme se mit à continuer à taquiner toute la partie de son cou, passant sa langue dessus, ne faisant que de lui procurer des frissons de plus en plus présents. Elle se sentait étrangement bien, très peu stressée alors que, normalement, l'idée de coucher avec quelqu'un qu'elle ne connait pas, dans un lieu comme celui-là aurait du un peu l’angoisser. C'était certainement le charisme de son partenaire, sa manière d'être qui la mettait à l'aise.

Sans qu'elle ai trop suivit comment il en était arrivé là, celui-ci embrassait son ventre, ayant tendance à lui faire très légèrement ramener son bassin vers le haut sous les sensations qu'elle sentait. Elle était sensible sur ce coup là. Peut-être parce que ça faisait un moment...Ou alors, c'était le contrebalancement de son état précédent. Le pire (si elle pouvait s'exprimer ainsi) était que ce Jagger prenait son temps, faisant bien frissonner la demoiselle qui avait les yeux semis-clos, fixant le plafond du lieu. La jeune femme sentit alors sa main doucement remonter, se posant sur l'un de ses seins alors qu'Emilie soupira doucement par ce contact. C'était bien différent le fait de coucher avec un homme ou qu'avec une femme. Mais cette sensation plus ferme et réchauffante était tout aussi plaisante. La demoiselle le sentit se coller contre elle, les conséquence de toute cette tension sexuelle se ressentant déjà. Elle ne pu s'empêcher d'en sourire légèrement.

Les mains d'Emilie se mirent alors à caresser la tête chevelu du barman, glissant ses doigts fins et froids entre les mèches blondes de celui-ci, redescendant parfois le long de sa nuque. Au bout d'un moment, son autre main glissa sur celle de l'homme qui était sur sa poitrine, seul le tissus de son vêtement séparant ses doigts des siens seulement dans ce but désespéré de ressentir le contact.  

Elle ne disait rien pour l'instant, seul des soupires s'échappaient de ses lèvres rosées quand elle ne se la mordait pas, appréciant grandement cet instant.

HRP:
Spoiler:
 

Note Admin:
 



Autre:
 


Je m'exprime en #FF6600


Dernière édition par Emilie Skies le Sam 30 Déc - 11:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» A travers un verre [Pv Jagger]
» verre de sel qui déborde ...
» Comment voyagent-t-ils ?
» Des idées de textes sur l'évolution des droits de l'enfant à travers les siècles?
» MISE A JOUR TARIF VERRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: North London :: Hampstead :: Pubs et restaurants :: Irish Pub-
Sauter vers: