AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Venez voter pour votre rp préféré du mois de Juin

 :: North London :: Hampstead :: Pubs et restaurants :: Irish Pub Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ne me juge pas, apprend à me connaitre avant [Jen]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Masculin
Messages : 189
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Niveau d'études/Métier : Gérant d'un Pub
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Nationalité : Irlandaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Jeu 21 Déc - 14:39
Nous sommes à quelques jours de Noël, Jagger ne Fête pas noël, pourquoi? tout simplement parce qu'il n'a pas d'enfant, ne crois pas en Dieu et n'a donc aucune raison de faire cette fête, en plus il n'a pas e famille alors pourquoi faire ça?
Ce soir Jagger bossait, à quelques jours des fêtes il avait comme l'année dernière fermée le Pub pour la semaine car de toute façon il n'y avait personne le soir ou bien très peu et au moins Jagger pouvait profiter un peu d'un repos bien mérité. Avachi dans son canapé en cuir marron, le barman attendait que le livreur lui apporte ses pizzas. Ses? oui il en a commandé deux car une achetée une offerte alors autant en profité, ça lui fera un reste pour la semaine.

La télécommande à la main il zappait sur les différentes chaines et tomba finalement sur les infos, il se mettrait un film quand il aura son repas.

Au bout de trente minutes, quelqu'un sonna à l'interphone. Il se leva pour décrocher et donna rendez-vous au livreur à la porte du pub.

Lorsque le barman arriva au pub, il ouvrit la porte et prit ses deux pizzas en échange de quelques billets. Le livreur reparti à sa voiture . Si Jagger aurait dû retourner chez lui avec les pizzas, il n'en fit rien car il venait d'apercevoir une silhouette familière. Il fixa la jeune femme et posa les pizzas sur une table non loin de lui. Il quitta le Pub et mit un pied dehors en interpellant la silhouette

"Jenifer? ...qu'est ce que vous faites ici?"

Il se dirigea vers la silhouette, vêtu d'un jean noir, d'une paire de bottes de motard et d'un t shirt noir qui moulant son torse carré, il observa la jeune femme qui semblait en forme ce qui le rassura, il avait eu peur qu'elle soit venus jusqu'ici à cause d'un souci. Un petit sourire s'afficha sur son visage de séducteur. Il l'écoutait parler puis il décida de l'inviter.

"J'ai une pizza en trop, je vous invite à manger? si manger chez moi vous paraissent trop intime on peut diner dans le pub aussi"


Jagger n'était pas le genre à s'imposer ou à imposer ses choix, du moins pas au début quand il connaissait à peine, il aimait mettre les gens à l'aise et les laisser prendre leur marque, il l'avait fait pour Maël, pour Lana et il comptait bien mettre Jenifer à l'aise aussi, après tout elle l'avait aidé à se soigner, même s'il fallait l'avouer il s'était pris le coup de couteau un peu à cause d'elle aussi, mais il ne lui en tenait pas rigueur, il avait choisi de l'aider et il ne regrettait rien; il avait vraiment horreur des hommes qui se prenait pour des êtres supérieurs. Si Jenifer acceptait son invitation, il l'emmènerait chez lui ou bien dans le pub comme elle l'aura choisi.




Dernière édition par Jagger Morrow le Lun 1 Jan - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jenifer Rodríguez
Londres |:| Danseuse
avatar
Féminin
Messages : 98
Né(e) le : 31/10/1993
Date d'inscription : 07/11/2017
Age : 24
Niveau d'études/Métier : Danseuse - Masseuse
Situation amoureuse : Le néant
Nationalité : Argentine
Commentaires/Citations : Jenny papote en #6600ff
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t991-la-connerie-se-cultive-et-certains-ont-la-main-verte-finie#9751

Ven 29 Déc - 20:06
Ne me juge pas, apprends à me connaître avant
Jagger
Morrow
&
Jenifer
Rodríguez
Je commençais à détester les périodes de noël. C'était toujours le même bordel. Des films de noël et d'amour qui passent chaque jour et parfois les mêmes trucs passaient deux jours de suite. Ou même deux semaines à la suite. Cela pouvait être sur la même chaîne comme sur une autre. Les mêmes musiques passaient en boucle à la radio aussi. Ca me tapait sur le système à la longue. C'était bien les rares musiques où on ne me verrait pas danser joyeusement dessus. Si je pouvais les éviter, je le faisais. Néanmoins, il y avait tout de même une personne en dehors de Lizzy à qui je comptais faire un cadeau. Les cadeaux étaient la seule raison pour laquelle je me cassais encore le cul à faire quelque chose à noël.

C'était le soir, je venais de finir une petite répétition pour une prochaine chorégraphie. Je marchais tranquillement dans les rues dans l'intention de rentrer chez moi. Du moins, jusqu'à ce que je me fasse interpeller. C'était Jagger, un homme que j'avais croisé une fois et qui m'avait fait bonne impression. Enfin si je me fixais que sur une bonne impression, je ferais confiance à n'importe quel con qui passait.

- Bonsoir. Je rentrais juste du boulot et vous ?

À bien y réfléchir, j'avais la réponse. Je ne m'étais pas rendue compte que je passais devant le bar irlandais. Du coup c'était tout à fait logique qu'il y soit.

- Oubliez, je viens d'avoir la réponse toute seule en fait.

Je voulais lui poser une autre question mais il ne m'en laissa pas le temps avant de me proposer une pizza. Cela me surprit, je ne m'attendais pas à être invitée à manger chez lui ou au pub. Ca répondait aussi à la question que je voulais lui poser. Il n'y avait apparemment pas un seul client vu qu'il était au repos. Je réfléchissais un peu, hésitant. Après tout pourquoi pas ?! Je n'avais pas encore prévu un souper et si cela me permettait d'en savoir un peu plus sur lui, autant en profiter.

- Pourquoi pas. J'espère que je ne vous attirerai pas d'ennuis cette fois.

Indirectement c'est ce que j'avais fait lorsqu'il était venu me sauver la dernière fois. Je le suivis donc chez lui et observai un peu comme une curieuse. La déco était très différente de chez moi, ce qui est normal, mais c'était pas mal. J'aimais bien. Je le suivais dans le salon et je m'installai sur le canapé. Il était assez confortable. Même plus que le mien.

- Comment se fait-il que vous ayez deux pizzas si vous ne comptiez pas les manger toutes les deux ? À moins qu'en fait vous espériez secrètement me voir et que vous aviez prévu volontairement deux pizzas en voyant que j'arrivais près de chez vous.

Un petit sourire était apparu tandis que je le taquinais un peu. Ce n'est pas parce que je n'avais pas vraiment confiance en lui, que je ne pouvais pas me permettre de le taquiner.


Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Masculin
Messages : 189
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Niveau d'études/Métier : Gérant d'un Pub
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Nationalité : Irlandaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Ven 29 Déc - 21:19
Elle rentrait du boulot? Au moins elle ne bossait pas dans cette boîte de nuit c'était rassurant. Il mit ses mains dans ses poches en l'écoutèrent et affichèrent un sourire raviquand elle accepta de venir diner avec lui. Elle semblait moins sur la défensive que la dernière fois ce qui était déjà plus agréable.

Jagger l'invita donc à le suivre, il prit les pizzas en passant et ferma la porte du Pub derrière Jenifer. Il l'emmena jusqu'à la porte à coté du comptoir pour la laisser monter les escaliers jusqu'au salon au-dessus du Pub. ce n'était pas très grand, mais il y avait une douce ambiance de chalet, un peu comme si on était à la montagne, c'était assez dépaysant et agréable, on avait plus du tout l'impression d'être à Londres.

Jagger la laissa faire comme chez elle, il n'avait pas reçu une éducation de petit bourgeois alors quand les gens venaient ici il ne voyait pas à mal quand les gens s'installaient. Il déposa les deux pizzas l'une sur l'autre dans les cartons sur la table basse devant la jeune femme qui lui demandait pourquoi il avait deux pizzas et elle le taquina sur le fait qu'il attendait peut-êtreinconsciemment qu'elle vienne. Le barman ricana un peuet dit

"Soda ou vin?"

Puis il alla dans la kitchenette derrière le canapé et prépara un plateau avec deux verres, ce que Jen voulaitboire et il se déboucha une bouteille de vin pour lui. Il revint dans le salon et se décida à répondre.
"Pour être sincère, une pizza achetée, une offerte et lorsque je suis en repos je ne suis jamais à l'abri de recevoir de la visite...en l'occurrence ce soir c'est toi"
Il ouvrit les deux cartons de pizza et remplis un verre pour la jeune femme qu'il lui tendit en ajoutant.

"Je vais tutoyer si cela t'ennuie pas...j'ai du mal avec le vouvoiement"

Il se prit un verre de vin et s'avachit dans le canapé en soupirant soulagé d'être enfin chez lui. Il se remémora alors la folle soirée de sa rencontre avec cette fille . Un sourire sincère sur le visage il lui dit en la regardant le visage tourné vers elle.

"Tu n'as pas eu de nouvelle de l'autre idiot? tu semble en forme c'est bien. Ma blessure c'est bien remis grâce à tes soins...merci"

Merde Jagger depuis quand tu es...bizarre comme ça? En général il était assez à l'aise avec les filles, mais pas celle-làet il se doutait de la raison. Lors de leurs rencontres, il avait bien senti qu'elle était sur la défensive, elle avait dû avoir un souci avec les hommes, pourtant vu son caractère, Jagger avait des doutes sur les conséquences d'une agression, elle n'était pas le genre de femme à se laisser faire. Il se pencha pour se prendre une part de pizza prés découpé et croqua dedans, il avait pris la quatre fromage une de ses pizza préféré. Il lança ensuite la conversation.

"Tu bosses dans quoi? y a pas grand-chose dans le quartier pourtant."


Revenir en haut Aller en bas
Jenifer Rodríguez
Londres |:| Danseuse
avatar
Féminin
Messages : 98
Né(e) le : 31/10/1993
Date d'inscription : 07/11/2017
Age : 24
Niveau d'études/Métier : Danseuse - Masseuse
Situation amoureuse : Le néant
Nationalité : Argentine
Commentaires/Citations : Jenny papote en #6600ff
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t991-la-connerie-se-cultive-et-certains-ont-la-main-verte-finie#9751

Sam 30 Déc - 22:38
Ne me juge pas, apprends à me connaître avant
Jagger
Morrow
&
Jenifer
Rodríguez
Il souriait et semblait ravi mais j'avais du mal à savoir si c'était pour le fait que je ne faisais que rentrer du boulot ou si c'est parce que j'avais accepté son invitation. Peut-être les deux. Je le suivis donc à l'intérieur, observant en même temps la décoration du bar. C'était sympa. Il faudrait que je revienne un jour mais pour boire cette fois. Après avoir monté les escaliers, j'arrivais dans le salon où la déco changeait pas mal avec celle du bar. Ca passait vraiment du professionnel au personnel. De plus l'ambiance n'était plus du tout la même. On voyageait sans réellement le faire. Je m'installai sur le canapé et profitai de le taquiner pendant qu'il posait les pizzas sur la table. Au fond, j'étais simplement curieuse de savoir pourquoi il se retrouvait avec deux pizzas s'il comptait manger seul.

- Du vin, s'il vous plaît.

Méfiante mais pas impolie pour autant. Pendant qu'il allait chercher les boissons, je continuais d'observer un peu autour de moi. Ce n'était pas très grand mais il travaillait. Il était même le gérant d'un bar. Ca ne voulait rien dire mais si je ne me fiais qu'à ça ainsi qu'à l'impression qu'il me donnait, il n'avait pas l'air d'être le genre de type à courir après le fric. Pas comme l'autre abruti. Néanmoins, je préférais rester sur mes gardes. Sait-on jamais.

Je me remis correctement sur le canapé lorsqu'il revint avec les boissons et qu'il m'expliquait pourquoi il avait deux pizzas. Une pizza offerte pour une achetée. C'était un peu con si la personne était toute seule et qu'elle n'avait pas une très grosse faim. Je pris le verre de vin qu'il me tendait tout en l'écoutant.

- Merci. Et le tutoiement ne me dérange pas mais dans ce cas, je vais en faire de même histoire qu'on soit quittes.

Dès qu'il s'assit, je l'écoutais parler tout en sirotant mon verre de vin. Ca me faisait bizarre de me retrouver à nouveau en tête à tête sur un simple canapé en buvant un truc. Autant dire en prenant même un repas. Ca faisait longtemps que je ne n'avais plus été en tête à tête avec qui que ce soit à part Lizzy quand nous avions nos pauses.

- Non, aucune et ça me va très bien. Je ne suis pas pressée de le revoir. Ah ouais ? J'peux vérifier ?

Je n'attendais même pas sa réponse. Je posai mon verre sur la table et pris le droit de vérifier sa blessure en relevant légèrement le t-shirt là où la cicatrice était censée être. Effectivement ça semblait bien cicatriser. Les fils avaient été retirés, la plaie était propre malgré le fait qu'il se soit soigné à la sauvage. Ca me rassurait. Je m'en voulais quand même un peu qu'il se soit blessé en voulant m'aider. Je remis finalement le vêtement en place et commençai à manger à mon tour. Heureusement que je ne faisais pas attention à ma ligne. La pizza aurait eu raison d'elle.

- Je suis danseuse. L'agence de base n'est pas dans ce quartier normalement mais on devait apprendre une nouvelle chorégraphie dans une salle qui se trouve pas loin.

Je n'en disais pas plus. De toute façon, s'il regardait la télé, les concerts et certaines comédies musicales, il aurait très vite la réponse dans quel genre de lieu je faisais mon job. Je repris une part de pizza et la mangeai tranquillement.

- Tu vis depuis longtemps à Londres ? Et t'es irlandais alors ?




Dernière édition par Jenifer Rodríguez le Dim 31 Déc - 20:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Masculin
Messages : 189
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Niveau d'études/Métier : Gérant d'un Pub
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Nationalité : Irlandaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Dim 31 Déc - 16:13
Avachie dans le canapé Jagger buvait son verre de vin alors que Jenifer lui expliquait que non elle n'avait pas de nouvelle de son agresseur et que c'était temps mieux d'un côté. Elle lui demanda si elle pouvait voir sa blessure, voulait elle se rassure? elle avait été un peu stupéfaite lors des soins de le voir se soigner seule enfin se recoudre surtout, c'est là qu'il lui a expliqué ce qu'il avait été et ce qu'il était maintenant, d'ailleurs ce soir-là ils s'étaient tutoyé aussi, à croire que cette barrière entre eux c'était vite remise durant leur séparation pour retourner à leurs occupations. Bref il allait répondre que ce n'était pas la peine de vérifier, mais elle ne se gêna pas pour se jeter sur son t shirt noir pour le soulever et voir la blessure.

Lorsqu'elle eut fini, il réajusta son haut et posa son verre sur la table pour prendre une part de pizza. Il lui demanda dans quoi elle pouvait bien bosser pour trainer dans ce quartier, surtout qu'il n'y avait rien de spécial ici hormis des bars, des pubs et des restaurants.

Jenifer lui expliquait en mangeant qu'elle était danseuse et qu'elle devait préparer une nouvelle chorégraphie dans une salle du quartier. Jagger acquiesça, l'appartement de Jenifer n'était pas la porte à côté, il se mentalisait déjà pour la ramener chez elle le soir ou la loger ici. De toute façon il avait son lit en haut et un canapé dans le salon, il prendrait le canapé si jamais elle voulait dormir ici pour être près de son boulot demain.
N'ayant pas le temps de regarder la télé hormis les infos le soir et n'étant pas friand des comédies musicales, il ne connaissait pas du tout Jenifer, c'était peut-être un plus pour lui, au moins elle pouvait être sûr qu'il ne l'avait pas invité pour la gloire. Bref Il termina sa bouche pour répondre à sa question.

"Ouais... j'ai grandi en Irlande et à mes dix-huit ans je suis partis en Amérique pour bosser, j'ai..."


Il hésita à en reparler, il lui avait déjà dit qu'il avait fait de la prison, mais il sentait qu'il ne devait avoir aucun secret pour cette fille, elle était déjà très méfiante alors s'il cachait des trucs elle s'imaginerait surement pleins de choses idiotes. Il continua donc sa phrase.

"J'ai pris dix ans de taule et quand je suis sortie ma copine avait déjà refait sa vie alors...j'ai débarqué ici y un peu plus d'un an pour me refaire une vie propre..."

Il se pencha pour poser sa part de pizza et il reprit son verre en main, comme s'il connaissait déjà cette fille par cœur il devança toutes questions sur son passé.

"Et je vais te répondre avant même que tu poses ta question...je n'ai tué personne, je faisais du trafic d'armes et non j'en dirais pas plus"

Il n'avait pas été froid ou autre dans ses propos, au contraire il souriait même. Il reposa son verre sur la table basse et prit sa part de pizza pour croquer dedans de nouveau. Il vida sa bouche et lui demanda.

"Et toi? J'ai remarqué que tu étais beaucoup sur la défensive...c'est moi? ou bien tu es comme ça avec tous les mecs?"


Revenir en haut Aller en bas
Jenifer Rodríguez
Londres |:| Danseuse
avatar
Féminin
Messages : 98
Né(e) le : 31/10/1993
Date d'inscription : 07/11/2017
Age : 24
Niveau d'études/Métier : Danseuse - Masseuse
Situation amoureuse : Le néant
Nationalité : Argentine
Commentaires/Citations : Jenny papote en #6600ff
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t991-la-connerie-se-cultive-et-certains-ont-la-main-verte-finie#9751

Dim 31 Déc - 17:31
Ne me juge pas, apprends à me connaître avant
Jagger
Morrow
&
Jenifer
Rodríguez
Il était reconnaissant pour l'aide que je lui avais apportée avec sa blessure. Je voulais vérifier son état et je ne me gênais pas pour lui soulever un peu le t-shirt. Normalement je ne devrais pas le faire, j'avais quand même été éduquée à ne pas faire des trucs pareils mais tant pis. Personne à par lui serait témoin de ce manque d'éducation dont je faisais preuve pour le coup. Cela n'avait pas l'air de réellement le déranger de toute façon. Il m'aurait fait une remarque ou il m'en aurait empêchée dans le cas contraire.

Après cette petite vérification, nous nous mîmes à manger tout en continuant de discuter. Je répondais à sa question au sujet de mon métier et par la même occasion, la raison de ma présence dans le quartier. Ce fut ensuite à mon tour de le questionner. Je commençais par ses origines. Puisqu'il tenait un bar irlandais, je me disais qu'il l'était aussi mais cela pouvait être trompeur. Dans mon cas, je ne me trompais pas. Il était bel et bien irlandais. Il m'expliqua en même temps combien de temps il avait passé en prison et depuis combien de temps il était à Londres.

- Sans vouloir te vexer ou paraître hautaine, ton ex-copine est une garce.

Si elle l'aimait vraiment elle aurait attendu. Ou elle lui en aurait parlé durant une visite en taule pour l'avertir qu'elle était tombée amoureuse d'un autre. Le faire sans rien dire à l'autre, c'est juste du foutage de gueule. Enfin mon avis n'était peut-être pas objectif vu la mauvaise expérience vécue en amour.

Avant même que je ne puisse lui demander quoi que ce soit de plus, il me parla des raisons pour lesquelles il s'était retrouvé en prison. À croire qu'il lisait dans mon esprit... Je me contentai juste d'un petit sourire discret en mangeant ma part de pizza. Dès que je l'eus terminée, je pris mon verre pour boire une petite gorgée avant de reposer celui-ci sur la table. Je pris ensuite une autre part de pizza et m'apprêtais à croquer dedans quand il me posa sa question. Cela me stoppa dans mon geste, gueule ouverte prête à croquer, action qui ne se termina pas.

- Ce n'est pas à cause de toi, j'te rassure. Je suis comme ça avec tout le monde. Je ne sais plus faire réellement confiance aux gens, j'me méfie d'eux.

Etant donné que j'avais régulièrement droit à l'éternelle question du pourquoi, je m'empressai de faire comme lui. Je répondais aux éventuelles questions qu'il pouvait se poser avant même qu'il ne me les demande réellement.

- Et avant que tu me poses la question, la raison est tout simplement que je me suis faite berner par une personne et je ne veux plus que ça arrive.

Après avoir répondu à sa question, je me remis à manger tranquillement. Le fait qu'on se soit joué de moi n'était pas un secret. J'évitais d'en parler en général mais ça ne me gênait pas vraiment d'avouer que je m'étais faite rouler dans la farine. Je n'en étais juste pas fière.


Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Masculin
Messages : 189
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Niveau d'études/Métier : Gérant d'un Pub
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Nationalité : Irlandaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Dim 31 Déc - 17:57
La franchise de Jenifer plaisait à l'Irlandais, il s'était dit la même chose quand il avait découvert que sa copine l'avait trompée avec un autre et qu'elle avait décidé de rester, le tout sans prévenir Jagger, celui-ci n'avait d'ailleurs reçu que la visite de ses frères du club, quant à elle...silence radio. Avant de parler de ses années de prison, Jagger lui fit un petit sourire pour lui montrer qu'il ne prenait pas mal sa remarque sur son ex.

Après avoir parlé de lui, il posa une question sur le fait qu'elle était toujours sur la défensive, ce qui se comprenait vu qu'ils ne se connaissait pas tant que cela, mais on aurait dit qu'elle ne laissait aucune chance à l'Irlandais pour faire connaissance. Quand elle prit sa part de pizza et se stoppa la bouche ouverte, il comprit qu'il venait de toucher un point sensible. Il posa sa pizza et prit son verre en s'adossant à l'accoudoir pour la regarder tout en buvant son verre. Il écoutant avec attention et alors qu'il voulut poser la grande question de pourquoi tu ne fais plus confiance, il se fit couper l'herbe sous le pied ce qui le fit sourire . Il écarta son verre de ses lèvres et se tint la tête qu'il penchant sur le côté grâce à son majeur alors que son coude était posé sur l'accoudoir. Il la fixa et dit avec un sourire taquin tout en se doutant qu'il viserait juste.

"Laisse-moi deviner, ton fiancé c'est taper ta meilleure amie...où une autre pouffe du genre"

Il observa sa rection et but une gorgée de son vin pour ensuite lui dire sans perdre son sourire.

"La plupart des mecs n'ont aucun respect. Je couche avec bon nombre de filles dans cette ville...mais moi au moins j'ai les couilles de mettre les choses au clair dès le début avec les filles, comme ça pas de surprise"

Il se redressa et posa son verre sur la table pour reprendre de la pizza. Au moins il venait de donner clairement son profil, coureur de filles oui, mais dans le respect et si elle venait à entendre des choses sur la réputation du barman Irlandais, elle ne serait pas surprise. Il termina sa bouche et se leva en prenant ses cigarettes. Il alla se mettre au niveau de la fenêtre qu'il ouvrit, laissant le froid pénétrer le salon. Il dit à Jenifer "Y a un plaid sous la table basse si tu as froid"
Puis il s'alluma une clope et en recracha la fumée dehors. Il tourna la tête vers son invitée et lui dit gentiment.

"Rassures-toi, je ne suis pas ce genre de gros lourds qui harcèle pour coucher, je fais plus ça quand l'occasion se présente, je profite du jour présent comme on dit chez nous? Tu crains rien ici"

Il lui fit un clin d'œil ravi d'avoir éclairci les choses, il se doutait de toute façon que quoi qu'il dirait elle allait surement lui coller sur le front l'étiquette de Dom Juan ou de dragueur sur le front, mais d'un côté il s'en fichait un peu...ou pas, bizarrement ce que pensait Jen de lui était important, la sachant déjà peuvent confiante envers les hommes, il n'avait pas envie qu'elle s'éloigne par peur qu'il lui bondisse dessus


Revenir en haut Aller en bas
Jenifer Rodríguez
Londres |:| Danseuse
avatar
Féminin
Messages : 98
Né(e) le : 31/10/1993
Date d'inscription : 07/11/2017
Age : 24
Niveau d'études/Métier : Danseuse - Masseuse
Situation amoureuse : Le néant
Nationalité : Argentine
Commentaires/Citations : Jenny papote en #6600ff
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t991-la-connerie-se-cultive-et-certains-ont-la-main-verte-finie#9751

Dim 31 Déc - 18:32
Ne me juge pas, apprends à me connaître avant
Jagger
Morrow
&
Jenifer
Rodríguez
On apprenait à nous connaître dans le calme. Il me disait quelques trucs personnels, j'en faisais autant envers lui. Et comme si nous lisions dans les pensées de l'autre, nous répondions à certaines questions avant même qu'elles ne soient posées. Je fis toutefois la moue lorsqu'il tapa en partie dans le mille. Effectivement il s'était tapé une autre gonzesse mais le contexte n'était pas tout à fait comme Jagger le pensait.

- Cet enfoiré de première m'a complètement dupée. Il sortait avec une autre nana en même temps qu'avec moi. Ce connard n'a jamais eu le moindre sentiment pour moi, il ne s'était mis avec moi que pour mon fric. Si je le recroise un jour, je lui fais sa fête, il va comprendre sa douleur...

Repenser à lui avait le don de me faire rager. Chaque fois que je devais parler de lui ou ne serait-ce qu'y penser, la réaction ne se faisait pas attendre. La colère devenait très vite palpable. Le ressentiment était encore bien présent. Jamais je ne pourrais le revoir en restant calme. Nos éventuelles rencontres se termineraient toujours pareilles. Je me défoulerais contre lui, le frapperais, l'insulterais et laisserais toujours libre cours à ma colère.

Je me calmais toutefois et me détendis au mieux lorsque Jagger reprit la parole. Au moins, il me disait cash que c'était un coureur de jupons. Libre à lui de fourrer tous les trous de la ville s'il le souhaitait tant qu'il était célibataire. Lorsqu'il ouvrit la fenêtre, je ne me fis pas prier pour prendre le plaid là où il l'avait indiqué. Sous la table. Je m'enroulai dedans pour éviter d'avoir froid et pris mon verre de vin tout en écoutant la suite des paroles du barman.

- Je m'en doute un peu sinon tu serais déjà en train d'essayer de me faire boire pour me rendre pompette et essayer de coucher. Ou alors tu serais plutôt en train de me dire des paroles affreusement clichées pour me draguer. Ou encore tu tenterais déjà les contacts physiques et surtout intimes.

C'était un peu une preuve que j'avais un semblant de confiance en lui. Je n'avais pas suffisamment d'estime envers lui pour lui dévoiler tous mes secrets mais j'en avais assez pour me dire qu'il n'allait pas tenter de m'avoir dans son lit sans mon consentement. Je sirotais encore mon verre de vin et le posai à nouveau sur la table avant d'ouvrir le second carton de pizza. Je me repris une nouvelle part et zieutai Jagger avec une petite mine faussement inquiète même si mon petit sourire trahissait mon amusement.

- Dis monsieur le fumeur, tu reviendras manger avec moi après hein ? Tu ne vas quand même pas laisser une frêle jeune femme manger toute seule. J'me trompe ?

Okay, je me foutais légèrement de sa gueule mais c'était en toute amitié. Je ne le faisais pas méchamment, je ne faisais que le taquiner.


Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Masculin
Messages : 189
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Niveau d'études/Métier : Gérant d'un Pub
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Nationalité : Irlandaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Dim 31 Déc - 18:56
Jagger avait taper dans le miles, voila pourquoi elle était tant que ça sur la défensive, ce type lui avait mise à l'envers, résultat elle faisait partis de ces filles qui se méfiait des mecs. Accoudé à la fenêtre il pompait sa clope en l'écoutant et en souriant à sa remarque sur les technique de drague. Il ajouta en recrachant sa fumé alors qu'elle s'était emmitouflé dans le plaid.

"Je te rassure j'ai pas besoin de faire boire les femmes pour ça et quand aux phrase cliché, je compte surtout sur ma franchise, je suis pas un grand romantique..."

Il repris une bouffer de cigarette alors qu'elle ouvrit le second carton de pizza. Jen lui demanda alors s'il comptait revenir manger avec elle, ce qui le fit sourire. Il recracha sa fumée et jeta le mégot par la fenêtre en répondant.

"J'ai pas trop le choix si je veut de la pizza...Bordel depuis combien de temps t'as pas mangé? et où tu mets toute cette bouffe avec ce corps de danseuse?"

Il ferma la fenêtre et retourna s'assoir à coté d'elle. Il repris une part de pizza et dévia son regard vers l'écran de télévision qui passait les infos. Ils parlaient d'une agression dans les mauvais quartier. Jagger soupira et termina sa bouche pour ensuite regarder Jen

"Ecoute Jenifer, tu te doutes que entre les infos et ce qu'il c'est passé l'autre fois, je vais pas te laisser rentrer seule ce soir. Tu bosses pas loin, tu veux dormir ici? je te laisse mon lit je prendrais le canapé et en plus...demain je te fait un café à tombé , le meilleur café du quartier"


Il termina sa pizza et pris son verre pour s'adosser au dossier du canapé en soupirant d'aise, qu'est ce qu'on est bien chez soit. Il avait pas spécialement envie de sortir ce soir pour la ramener, mais si elle refusait de dormir chez lui il n'aurais pas le choix, il était hors de question de la laisser rentrer seul.
En portant son verre de vin aux lèvres, il heurta Jen avec son coude, forcement le verre tomba sur son t shirt , heureusement le canapé ne fut pas touché.

"Et merde"

Il se leva pour ne pas tacher le canapé et posa son verre sur la table basse. Rapidement sans pudeur il retira son haut et le mit en boule. Elle l'avais déjà vu torse nu alors il allait pas faire le pudique. Elle pus voir son tatouage sur le torse, les quelques tribale sur ses bras et son dos et les quelques cicatrices de sa vie. Il alla dans la kitchenette jeter son t shirt dans la machine à laver, puis il dit.

"Tu as vu cette technique de drague? je t'invite à dormir ici et toi tu me renverse mon verre pour que je finisse torse nu...qui drague qui je me le demande"

Bien sur il la taquinait, il voulais voir si elle était du genre à rougir vite dans ce genre de blague ou bien à répondre. Il sortis deux tasse et prépara un café rapide. Au bout de quelques secondes il déposa les deux tasse sur le plan de travail et dit.

"Je te rassure tu en aura un meilleur demain matin en bas"

Il repris place à coté d'elle mais torse nu cette fois.


Revenir en haut Aller en bas
Jenifer Rodríguez
Londres |:| Danseuse
avatar
Féminin
Messages : 98
Né(e) le : 31/10/1993
Date d'inscription : 07/11/2017
Age : 24
Niveau d'études/Métier : Danseuse - Masseuse
Situation amoureuse : Le néant
Nationalité : Argentine
Commentaires/Citations : Jenny papote en #6600ff
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t991-la-connerie-se-cultive-et-certains-ont-la-main-verte-finie#9751

Dim 31 Déc - 20:24
Ne me juge pas, apprends à me connaître avant
Jagger
Morrow
&
Jenifer
Rodríguez
Un homme franc, non romantique, qui ne saoulait pas les femmes pour les avoir dans son lit. C'était presque l'homme parfait. Même pour fumer il allait à la fenêtre. Peut-être une simple habitude pour éviter d'avoir l'odeur dans son appartement. Pendant qu'il faisait sa pause clope, je continuais de me défouler sur la pizza. Je le narguais aussi évidemment. Je ne savais pas du tout si sa clope signifiait la fin de son repas ou s'il comptait continuer après. Ma taquinerie était un moyen détourné d'avoir ma réponse en plus de faire ami-ami avec lui et de voir son niveau d'humour. Le trois en un.

- Euh juste depuis midi. Et je mets toute cette bouffe dans mon estomac, juste ici.

Je lui tirais la langue tout en pointant mon ventre. Je continuais de le taquiner dans mes réponses. Je ferais peur à un nutritionniste s'il voyait ce que je mange et surtout, la dose. Toutes les cochonneries y passaient et certaines à grosses doses. Jagger pourrait presque avoir peur aussi en fait vu sa réaction pour mon appétit avec une simple pizza.

Après un reportage passé à la télé, Jagger me proposa de passer la nuit chez lui. C'était soit ça, soit il me raccompagnait chez moi. Dans un cas comme dans l'autre, il refusait catégoriquement de me laisser seule ce soir. D'un côté, j'aurais un garde du corps si je rentrais. D'un autre côté, si je restais j'avais droit au café comme dans un hôtel. Le choix n'était pas simple.

- Ben euh...si ça ne te dérange pas et que ça peut te rassurer, j'veux bien passer la nuit ici.

De toute façon, je n'avais pas l'impression qu'il avait réellement envie de sortir. J'avoue que si j'avais été chez moi, je n'aurais pas été très motivée à ressortir juste pour raccompagner une personne chez elle pour ensuite devoir revenir chez moi.

Son coude se heurta ensuite à moi, ce qui fit renverser le vin sur Jagger et sa réaction ne se fit pas attendre. Ni une, ni deux, il reposa son verre sur la table, retira son t-shirt et alla le mettre à laver. Durant ce temps, je terminais de manger et de boire mon vin. C'était lui ensuite qui me narguait. Hors de question que je me fasse battre à ce jeu-là.

- Comment ça « je » te renverse le verre dessus ? C'est toi qui te l'es renversé tout seul ! Avoue, c'était juste pour avoir l'excuse de te retrouver torse nu devant moi.

Et moi je pouvais me rincer un peu l'oeil, je l'avoue. Se méfier des autres ne voulait pas dire que je ne profitais pas de la vue quand celle-ci en valait la peine. Je posai finalement le plaid sur le torse de Jagger pour le couvrir. Non la vue de son corps ne me gênait pas du tout, bien au contraire. La raison de mon acte était tout autre.

- Tiens tu vas attraper froid. T'as ouvert la fenêtre y a peu de temps alors le froid n'a pas encore pu totalement partir. Ce serait dommage de devoir bosser en étant malade.

Je pris ensuite ma tasse de café et bus un peu. Il m'avait dit que j'en aurais un meilleur demain mais je trouvais déjà pas mal celui que je buvais.

- J'viens d'y penser mais si j'dors ici.... Tu auras quand même assez chaud au salon ? Le plaid tient un peu chaud mais ça va quand on est réveillé, pas quand on dort.

Etonnemment, je m'inquiétais un peu pour lui. Surtout qu'il serait sans doute en boxer ou même nu contrairement à moi qui serais habillée. Ce serait peut-être mieux qu'on fasse l'inverse. Lui dans sa chambre et moi au salon.


Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Masculin
Messages : 189
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Niveau d'études/Métier : Gérant d'un Pub
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Nationalité : Irlandaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Dim 31 Déc - 20:57
Il sentait qu'ils allaient bien s'entendre, elle participait déjà à leurs joutes verbales en souriant. Il ricana un peu à sa remarque et lui expliqua qu'il était chez lui et que si l'envie l'en prenait il pouvait se mettre en boxer ça ne le dérangerait pas, il ne cherchait donc aucune excuse pour se mettre torse nu.
Jagger sentit le plaid recouvrir son torse, il fut un peu choqué, elle qui mettait toutes les barrières possibles entre eux, elle s'inquiétait de sa santé. Il aurait pu la charrier et la taquiner, mais il préférait s'abstenir pour éviter que le mur de Berlin se dresse à nouveau entre eux.
L'Irlandais se pencha pour prendre sa tasse et boire une gorgée. Il répondit à sa remarque.

"Tu sais que j'ai le chauffage? il a déjà dû se remettre en route, d'ici dix minutes il fera de nouveau chaud"

Il lui fit un clin d'œil et termina son café, puis il sortit du plaid et lui expliqua qu'il allait prendre une douche, mais avant il monta dans la chambre. Il prit dans son tiroir un boxer propre et un t-shirt, un peu de politesse quand même, il n'allait pas dormir à poil alors qu'elle était susceptible de se relever dans la nuit. Il prit un autre t shirt et un oreiller laissant un seul oreiller à Jen et il descendit. Il posa le t shirt sur Jenifer et dit.

"Tien si jamais tu veux pas garder tes vêtements"

Il lui fit un clin d'œil et ajouta qu'elle pouvait faire comme chez elle, puis il partit prendre une douche par la porte à coté de la kitchenette. Rapidement l'eau se mit à couler et Jenifer avait le libre accée à l'appartement. Ce n'était pas grand, mais dans sa chambre, il y avait un lit deux place, une table de nuit de chaque côté du lit et face au lit une commode avec une télé dessus. On pouvait vite comprendre qu'il passait peu de temps dans l'appartement et qu'il n'y avait aucune présence féminine.
Le premier tiroir de la commode il y avait ses chemises et pantalons ainsi que des t shirt, le deuxième tiroir les boxer et chaussette et le troisième tour en bas des papiers, son dossier carcéral avec toutes les infos sur son crime, son appartenance au club, des photos du club, d'Alex enfants, ados, avec sa copine, bref une grosse partie de sa vie.
Dans le salon hormis le canapé, table basse et la télévision il n'y avait rien, le peut d'affaire de Jagger était dans la commode, il était vraiment partis les mains dans les poches pour refaire sa vie.

Il y avait aussi des clefs sur la commode, celle de sa moto ranger au garage derrière le bar.

Si Jen voulait fouiller voila ce qu'elle trouverait, et aussi la preuve que tout ce qu'il a dit était la pure vérité, qu'il avait été totalement transparent.

Quand il aura fini sa douche, il reviendra dans le salon les cheveux trempés plaqué en arrière, un t shirt blanc avec le logo de son club en noir devant, un boxer noir et il débarrassera la table basse pour ensuite la nettoyer. Il était dans l'appartement pour dormir et se détendre alors il tenait à ce que ce soit tout le temps propre...


Revenir en haut Aller en bas
Jenifer Rodríguez
Londres |:| Danseuse
avatar
Féminin
Messages : 98
Né(e) le : 31/10/1993
Date d'inscription : 07/11/2017
Age : 24
Niveau d'études/Métier : Danseuse - Masseuse
Situation amoureuse : Le néant
Nationalité : Argentine
Commentaires/Citations : Jenny papote en #6600ff
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t991-la-connerie-se-cultive-et-certains-ont-la-main-verte-finie#9751

Dim 31 Déc - 22:26
Ne me juge pas, apprends à me connaître avant
Jagger
Morrow
&
Jenifer
Rodríguez
Mince. Je m'attendais à ce qu'il confirme ma connerie et qu'il dise volontairement qu'il avait fait exprès mais sa réponse fut tout autre. Il me fit bien comprendre qu'il se serait mis en caleçon si l'envie l'avait pris. Il aurait pu, ça ne m'aurait même pas gênée. Je savais à quoi ressemblait un homme et j'en avais déjà vu nus alors il ne m'aurait pas traumatisée.

Je lui mis finalement le plaid dessus pour qu'il n'attrape pas froid. Le chauffage se remettrait sans doute en route comme il le dit mais je préférais éviter cette éventualité. Je voulais mon café du matin. S'il était malade je n'aurais pas mon café matinal. Et puis même s'il n'avait pas fait le bébé en se recousant la blessure, rien ne me disait qu'il ne l'était pas quand il était malade.

Il se releva au final après avoir fini son café. Il m'abandonnait un moment pour aller prendre sa douche. Il passa cependant dans la chambre pour prendre ses affaires et revint juste me donner un t-shirt. J'étais assez surprise sur le coup. Je pensais dormir soit complètement habillée, soit en sous-vêtements mais s'il me prêtait un t-shirt c'était encore mieux. Sur moi son habit ressemblerait à une chemise de nuit.

- Merci...

Il s'en alla ensuite à la douche, me laissant seule pour quelques minutes. Pendant son absence, je terminai mon café puis me rendis dans la chambre afin de me changer. Encore une fois, la déco me prit au dépourvu. Je ne me concentrai pas dessus et me changeai, troquant mes vêtements contre le t-shirt de Jagger. Comme je le pensais, sur moi il faisait chemise de nuit. Je me mis ensuite à fouiner un petit peu dans la chambre. Ce n'était pas très poli et je n'aimais généralement pas le faire mais parfois on en apprenait plus de cette manière.

J'ouvrais doucement les tiroirs de la commode l'un après l'autre en jetant de temps en temps un coup d'oeil derrière moi. Je vérifiais que Jagger ne vienne pas. Je devins vite très curieuse en voyant ce qui se cachait dans le dernier tiroir. Je prenais les dossiers et je les feuilletais avant de les remettre en place. Au moins maintenant je savais qu'il ne m'avait rien caché. Je commençais à me dire que je pouvais lui accorder un peu plus de confiance. Au moins sur le plan amical.

Je me couchai finalement dans le lit avant de l'entendre ressortir de la douche. Je ne savais pas ce qu'il trafiquait ensuite au salon mais pendant un instant je n'osais pas bouger. Au bout d'un moment, je n'entendais plus rien. Plus aucun bruit. Je finis donc par m'endormir et passai la nuit bien au chaud dans le lit. Le matin, j'eus du mal à émerger. Beaucoup de mal. Je ne m'étais même pas réveillée en fait. Heureusement que je n'avais rien prévu pour la matinée sinon je serais déjà en retard. Huit heures, toujours endormie. Dix heures, pareil. Je restais étalée sur le ventre, à moitié découverte. Le duvet s'était légèrement fait la malle durant la nuit. Malgré ça, pas moyen de me lever. Ca prouvait au moins que le lit était confortable et surtout que je me sentais suffisamment en sécurité chez lui.


Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Masculin
Messages : 189
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Niveau d'études/Métier : Gérant d'un Pub
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Nationalité : Irlandaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Dim 31 Déc - 22:58
Jagger terminait de ranger et nettoyer la table basse. Jenifer n'était plus dans le salon, il en déduisit vite qu'elle était montée se coucher. Il installa donc son oreiller sur le canapé, puis le plaid. Il ouvrit une boîte sous la table basse et en sortie une arme à feu, la seule qu'il avait gardée, il enclencha le cran de sécurité vu qu'il n'était pas seul, évitons les accidents.

Il rangea l'arme dans la boîte, puis il se mit sous le plaid en soupirant soulagé de se coucher enfin. Il put sentir l'odeur agréable de Jenifer sur le plaid ce qui le surpris. Il approcha le tissu de son nez et inspira discrètement. Une douce odeur l'enivra et il trouva vite le sommeil.

Le lendemain il se leva pour six heures comme toujours. Il enfila ses vêtements et partit au rez-de-chaussée organiser l'ouverture du pub. Lorsqu'il regarda sa montre, il était déjà dix heures et il allait devoir ouvrir le Pub à onze heures. Il prépara le café et le temps qu'il chauffe, il monta chez lui.

Poliment il toqua à la porte de sa propre chambre mais aucune réponse, il s'imaginait qu'elle s'était déjà sauvé lâchement de peur de voir assumer un bonjour matinale. Il soupira et ouvrit la porte à la voler.

Il se stoppa net devant la vue... Il avait une danseuse...Sexy il fallait l'avouer à plat ventre dans son lit, la couette a moiti au sol. Il profita de la vue quelques secondes. De jolies courbes, des fesses à damner un ange, cette fille était une durée vers le péché. Il décida de la taquiner un peu histoire d'oublier cette sublime vision...il savait que cette fille n'était pas pour lui, elle avait déjà trop souffert pour qu'il couche avec elle, et lui était bien trop abimé de l'intérieur pour osé prétendre à son cœur qui soit dit en passant est aussi mort que le sien. Il retira son haut et se mit totalement nu à coté d'elle. Il resta courbé le haut du dos coller à la tête de lit et il releva légèrement sa jambe pour former un angle droit comme s'il venait de passer la nuit la plus torride de sa vie. Il l'avait dit la veille, il était chez lui alors s'il voulait il se mettrait nu sans pudeur.

Il passa alors sa main sur le front de la danseuse en souriant de sa blague. Il prit son temps pour la réveiller. Et quand elle ouvrira les yeux en prenant le temps de se réveiller , il lâcha d'une voix douce.

"On m'avait jamais fait passer une nuit aussi torride"

Il avait hâte de voir sa réaction, allait elle tombé dans le piège et devenir folle avant qu'il lui dise la vérité, ou bien allait elle comprendre directement qu'ils n'avaient rien fait de spécial.

Il se mit sur le côté en posant sa tête sur sa propre main et fait semblait de l'admirer...enfin il faisait peut-être pas semblant. Heureusement il avait le contrôle de lui méme arrivait à garder son membre au repos.


Revenir en haut Aller en bas
Jenifer Rodríguez
Londres |:| Danseuse
avatar
Féminin
Messages : 98
Né(e) le : 31/10/1993
Date d'inscription : 07/11/2017
Age : 24
Niveau d'études/Métier : Danseuse - Masseuse
Situation amoureuse : Le néant
Nationalité : Argentine
Commentaires/Citations : Jenny papote en #6600ff
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t991-la-connerie-se-cultive-et-certains-ont-la-main-verte-finie#9751

Lun 1 Jan - 1:13
Ne me juge pas, apprends à me connaître avant
Jagger
Morrow
&
Jenifer
Rodríguez
J'avais rarement aussi bien dormi. J'en étais au point où je faisais la grasse matinée alors que je me trouvais chez un type que je connaissais à peine. Je ne me rendais pas compte que le soleil s'était déjà levé, ni même lorsque Jagger faisait son entrée dans la chambre. Je ne sentis même pas lorsqu'il s'installa à côté de moi sur le lit. Le moment où je commençais enfin à réagir et à émerger doucement, ce fut lorsque je sentis des caresses sur mon front. J'ouvris doucement les yeux, baillai et m'étirai un peu. Je ne réalisais pas immédiatement que Jagger était juste à côté de moi. Lorsque je percutai enfin sur ce détail, c'est lorsqu'il me parlait.

- Gné ?

Bêtement, je le détaillai un peu mieux. Il se tenait là, à côté de moi, aussi nu qu'un ver. Dès que mon cerveau fit le rapprochement entre sa phrase, sa tenue et sa présence à mes côtés, ma réaction ne se fit pas attendre. Je me relevai précipitamment, un peu trop même, et tombai au sol. J'avais des yeux tout rond. Je tombais dans le panneau sans même me dire que c'était juste une blague.

- On... On a vraiment... ?

Pourquoi je ne m'en souvenais pas dans ce cas ? Je me regardais plus attentivement et vis que ma tenue n'avait pas du tout changé. J'avais toujours le t-shirt et mes deux sous-vêtements. Je me relevai gentiment en comprenant qu'il venait de me faire une mauvaise blague. Je me ruai sur lui sans réfléchir et le frappai. Evidemment je ne le frappais pas assez fort pour lui faire mal. Il m'avait juste fait une blague encore gentille. Si nous étions réellement passé à l'acte et qu'il m'aurait droguée pour ça, là par contre je l'aurais frappé plus fort.

- Idiot ! J'ai eu peur, j'ai cru qu'on l'avait réellement fait !

Si ça avait été le cas, j'aurais dû filer à la pharmacie acheter ce pilule dégueulasse qui me rendait malade une bonne journée. La pilule du lendemain. Ca ne m'aurait pas du tout arrangée. Cette blague aurai au moins eu le mérite de me rappeler à l'ordre pour l'avenir. Je ne devais vraiment plus oublier de prendre la mienne. Ca m'éviterait les frayeurs si Jagger voulait me refaire une blague de ce genre.

Après l'avoir rué de coups non douloureux, je me calmai et fis plus attention à nos positions. J'étais assise à califourchon sur lui alors qu'il était encore nu comme un ver et moi en tenue légère. Bonjour la situation compromettante et pleine de quiproquos. De plus, je sentais une chose sous mon fessier et même si ce n'en était qu'au stade léger, ça restait actif. Je savais très bien ce qui commençait à se tramer avec le corps de l'homme. D'une certaine manière c'était flatteur, ça prouvait qu'on ne laissait pas totalement indifférent.

- Oh ben dis donc...je ne pensais pas que j'te ferais encore de l'effet après cette nuit soit disant torride !

Ca m'avait surtout laissé une occasion de le narguer aussi dès le matin. C'était aussi une manière comme une autre de me venger de sa blague. Le frapper ne m'avait pas suffi. Tous les moyens étaient bons pour assouvir mon désir de vengeance. Et pour essayer « d'achever » le barman psychologiquement, je me penchai sur lui et lui offrit un baiser sur le front avant de me remettre assise.


Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Masculin
Messages : 189
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Niveau d'études/Métier : Gérant d'un Pub
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Nationalité : Irlandaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Lun 1 Jan - 13:40
La réaction de la danseuse ne se fit pas attendre ce qui fit rire l'Irlandais. Il commençait à la connaitre même s'il se voyait pour la deuxième fois, elle fonçait dans le panneau et c'est ça qui était drôle. Jagger espérait vraiment créé un lien de complicité entre eux, sa compagnie lui faisait oublier la solitude. Oui est rarement seul mais au bout d'un moment sauter des filles et passer à autre chose peut vite conduire à la solitude, car parfois rentrer chez soi et avoir quelqu'un qui nous attend ça peut faire du bien. Il faudrait peut-être qu'il voit pour adopter un chien tien...ou un chat il allait y réfléchir sérieusement.

Jenifer s'agita alors d'un coup et tomba du lit, heureusement que le lit n'était pas haut, ce n'était pas un futon, mais ce n'était pas non plus un lit très haut, c'était plus à hauteur des tibias. Il rit aux éclats ce qui ne lui était pas arrivé depuis des lustres. Il tenta de se calmer un peu quand elle se releva du sol après avoir compris qu'ils n'avaient rien fait.

"Si tu avais vu ta tête"

La blague ne l'avait apparemment pas amusé, ou peut-être un peu, elle se rua sur le barman et commençant à le taper avec sa force de souris sur son torse qu'il s'amusait à contracter pour qu'elle se fasse plus mal qu'à lui. Lorsqu'elle se calma enfin, Jagger et elle remarquaient dans quelles positions ils étaient. c'était assez ambigüe. Jagger se tus quelques secondes et relevèrent le visage vers elle. Jagger soupira lorsqu'il sent son membre s'exprimer sur le fait que Jen était presque à poil sur lui, ce n'était pas sa culotte qui ferait barrage si elle continuait comme ça.

Le barman lui répondit alors en souriant amuser

"C'est surtout que je n'ai pas touché une fille depuis une semaine"

Et paf la petite vengeance, il savait très bien qu'il ne se passerait rien de physique entre eux deux, elle voulait juste s'amuser avec lui psychologiquement, il était loin d'être idiot en plus les filles comme elles qui ont souffert sentimentalement prenaient toujours un mal et un plaisir à provoquer les types comme Jagger. Lorsqu'elle lui baisa le front, s'en était trop pour lui. Il lui mit un coup de bassin pour la déstabiliser et rapidement il la coucha sur le matelas et monta encore nu sur elle en la fixant. Leur visage n'était qu'a quelques millimètres l'un de l'autre. Il plaqua ses lèvres contre les siennes et profita des quelques secondes de surprise avant une réaction de la danseuse pour savourer ses lèvres avec passion. Cela ne dura que quelques secondes, mais c'était suffisant pour lui. Il relâcha ensuite ses lèvres et murmura.

"J'ouvre dans quarante cinq minutes...alors si tu veux ton café habilles-toi et descend au pub"

Puis il se leva et l'abandonna là dans ce grand lit seul. Il enfila en silence ses vêtements laissant une grande distance avec elle pour se calmer. Son membre se calma aussi rapidement et quand il ferma son jean et enfila ses bottes il ajouta.

"Laisse le lit comme ça, on n'a pas beaucoup de temps"

Sa voix était calme et posée, il descendit en boutonnant sa chemise et Il ferma la porte de l'appartement derrière lui alors qu'il partit au pub derrière le comptoir pour servir deux cafés et deux croissants qu'il avait récupérés comme tous les matins du livreur de journaux qui lui apportait toujours deux croissants en échange d'un café. Il n'y avait personne dans le bar a par Jenifer qui arrivait et Jagger. Quand elle arriva, l'Irlandais fit comme ci rien n'était arrivé, même si la scène l'avait un peu perturbé alors qu'en temps normal non. Il regarda sa montre et lui dit gentiment

"Allez Vien boire ton café...profite du calme avant l'arrivée des clients"

Le pub était souvent envahi par les ouvriers et à l'heure du repas il venait ici avec leurs gamelles de boulot pour manger, en retour il consommait du café et de la bière, Jagger avait trouvé le système sympa. Derrière Jagger une afficha pour le réveillon du nouvel an prévenais de ce qu'il se passerait le 31


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» "Ne juge pas, et tu ne seras pas jugé"
» UN ESPRIT OUVERT POUR LIRE LA BIBLE
» L'avènement du Souverain Juge.
» Les gouverneurs qui ne juge pas avec les Lois d’Allah
» Que pensent les gens de vous, avant de vous connaitre?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: North London :: Hampstead :: Pubs et restaurants :: Irish Pub-
Sauter vers: