AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
L'event anniversaire du forum est lancé. Venez participer, découvrez un autre monde !

 :: Hors-jeu :: Rps abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La joie du non-sens de l'orientation. [PV Tess Drake]

Calvin
Invité
avatar

Jeu 14 Déc - 18:22
Calvin
Calvin Rosebury
Ancien membre
Tout était sombre autour de lui, seul un bruit métallique lui donnait la sensation d'être réveillé. Quand il cru ouvrir les yeux, il remarqua la présence d'un animal à la morphologie humaine juste en face de lui. Un singe, ou plutôt un chimpanzé pour être précis.
Contrairement à tout ce qu'on pourrait croire, Calvin a une peur bleue de ces animaux étrangement ressemblant à l'humain. Pas qu'il confonde les deux mais plusieurs choses faisaient qu'il n'arrivait même plus à les regarder à la télé dans les reportages animalier.
Son seul souvenir de son cauchemar fut la sensation de se faire agripper le visage puis de se le faire retirer à coup de griffes et de crocs. Une scène quelques peu perturbante, en effet.

A son réveil, il se redressa directement et inspecta les alentours du regard. Son colocataire dormait encore alors il décida de ne pas le déranger avec ses angoisses insignifiantes. Il se leva discrètement et partit se doucher, faisant le moins de bruit possible. Une fois sous l'eau il ne bougea plus pendant un instant, totalement perdu dans ses pensées.
"Est-ce que je vais encore avoir l'air stupide aujourd'hui?" Fut sa seule question. Elle repassait en boucle dans sa tête et finit par manquer de le faire pleurer. Lorsqu'il réussit à se reprendre il finit par enfin se laver correctement.

Une fois sec et habillé il prit ce qu'il lui fallait pour les cours, prenant un petit temps pour revérifier une dernière fois pur être sûr. Pour le moment, il pouvait presque dire que c'était une bonne journée qui s'annonçait, ou du moins, une journée normale pour lui.

Son sac sur son épaule, il sortit des dortoirs, la capuche remontée sur sa tête, prêt à affronter le monde ou presque.
Le moindre de ses pas le rendait nerveux. Il savait qu'il allait encore une fois devoir prouver qu'il était capable de suivre des cours comme tout le monde, qu'il n'était pas si atteint que ça. Il se sentait capable de réussir aujourd'hui, ce qui n'était pas forcément le cas tout les jours.

Cependant, une fois dans le hall il s'arrêta net. Sur le coup, la masse de monde n'était pas encore présente alors il s'accorda une pause et alla prendre l'air un petit peu.
Malgré le froid il semblait plutôt apprécier ce temps rien que pour lui. Il resta adossé au mur de l'établissement pendant une durée indéterminée, étant totalement perdu dans ses pensées. Lorsqu'il revint à lui il se rendit compte qu'il n'était plus tout seul et que tout le monde semblait s'être réveillé. Un léger coup de panique le prit puis il retourna dans le hall, regardant d'abord son emploi du temps pour se rappeler son premier cours de la journée : Anglais. Bien que la veille il avait aussi eu ce cours il eut soudain une boule au ventre en y pensant "où c'était déjà..?" puis il fit un tour sur lui-même, essayant de se remémorer quelque chose mais rien ne lui vint, à part le vague souvenir d'avoir suivit sa classe sans un mot.

Cette fois, il n'avait personne à suivre, juste à se repérer tout seul... Enfin presque. Il y avait toujours la solution dénommé "appel à un inconnu" qui était possible, et contre toute attente c'est ce qu'il se décida à faire. Pour choisir il ne fit pas compliqué, se contentant d'observer la foule et de trouver quelqu'un avec un air plus simpa que les autres ou qui avait quelque chose en soit qui pouvait juste lui faire confiance.
C'est ainis que son regard s'arrêta sur une tignasse bleutée, la fixant un moment avant de se frayer un chemin pour tenter de la rejoindre puis vint sans doute le moment le plus gênant de sa journée : l'aborder. Dire qu'il n'était pas habitué à parler à des inconnus est un doux euphémisme à la réalité. Il ne fait jamais ça, en temps normal mais il fallait bien qu'il prenne un peu sur lui cette fois seulement.
Il agrippa alors un bout de la manche de cette demoiselle, l'air à la fois terrifié par la foule mais aussi intimidé par la présence dont il cherchait à attirer l'attention.

<< Excusez-moi..? >> Il se racla la gorge, reprenant d'une voix à peine plus claire. << Vous savez où... Se trouve la salle d'anglais..? >>

Il tenta un léger sourire, finissant plus par avoir l'air totalement venu d'ailleurs mais ce n'était plus trop son soucis à présent. Après tout, un homme habillé en noir avec sa capuche sur la tête, des cernes jusqu'à par terre et un teint pâle n'a pas l'air si malveillant que ça, si..?


Dernière édition par Calvin Rosebury le Sam 16 Déc - 18:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
Univ |:| Licence 1
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 290
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 18
Pays d'origine : Etats-Unis
Nationalité : Américaine
Famille : Jagger (père), Steph' (grand frère), monsieur et madame Drake (parens adoptifs)
Situation amoureuse : Ne sait qu'en penser
Personnage sur l'avatar : Chloé Price de Life is strange
Doubles comptes : Zoey Hepburn
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Jeu 14 Déc - 22:43

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

La joie du non-sens de l'orientation
Feat Calvin

Une nouvelle journée de cours s’annonçait, une journée aussi morne et triste que les autres. Tess avait de nouveau été réveillée en pleine nuit suite à ses cauchemars, à ses souvenirs qui venaient la hanter de plus en plus régulièrement. Elle ne comprenait pas, pendant quelques temps, elle avait pu dormir relativement bien, oubliant un peu son passé, ce qui l’avait emmené ici, mais là, tout ressurgissait. C’était sans doute à cause de l’appel avec les autres, ou alors c’était à cause de la fusillade… Ou même des multiples pensées qui occupaient son esprit depuis un bon mois. Elle soupira doucement, s’asseyant sur son lit, un coude sur ses genoux, la tête appuyée sur sa main. Cinq heures du matin. N’étant endormie que depuis deux heures environ, sa nuit avait été relativement courte. Tess savait parfaitement qu’elle ne pourrait pas se rendormir avant la nuit suivante. Un nouveau soupire franchi la barrière de ses lèvres. Pourquoi fallait-il que ça lui tombe dessus ?! Une bonne nuit de sommeil serait trop demandé ?! Pourquoi le repos lui est-il interdit ?! Elle grogna un peu, regardant son téléphone un moment, comme si ce dernier pouvait lui apporter une réponse quelconque. C’était totalement idiot, rien ne changea.

L’américaine aux cheveux teintés s’allongea, ou se laissa tomber, sur le dos, regardant le plafond de la chambre sombre. Elle distinguait l’ampoule, puis ses yeux descendaient sur le mur, distinguant désormais, mais avec beaucoup de difficultés, les quelques photos, la fenêtre, le bureau. On fait rapidement le tour de la pièce. Un regard suffit à en faire le tour pour être franche. Néanmoins, ce n’est pas pour lui déplaire, du moment qu’elle ne s’y sens pas à l’étroit, c’est le principal. Et puis, qu’aurait-elle fait, seule, dans une chambre trop grande ? Elle s’y sentirait mal, c’était quelque chose de certain.

Elle ferma les yeux, se concentrant sur le silence qui l’entourait. Pas un bruit, autre que sa respiration régulière, ne venait perturber ce calme plat. C’est insupportable ! Très rapidement, Tess commença à s’agiter, essayant de passer le temps mais ce dernier semblait comme arrêté. Elle fini par se lever. Six minutes venaient de passer. Elle fronça les sourcils, totalement blasée par ce qu’il venait d’arriver. Tant pis, autant prendre une douche maintenant, histoire de faire passer vingt minutes supplémentaires. Après tout, autant faire quelque chose d’un minimum utile !

L’eau chaude réveillait son corps, la brûlant légèrement mais elle s’en moquait totalement, étant là pour se laver plus qu’autre chose. La buée apparue rapidement sur le miroir, le petit brouillard produit par la chaleur étant très agréable, cachant le teint blafard et fatigué de Tess. De longues minutes après, une fois lavée, la jeune traîna un peu en serviette, déambulant dans le petit studio qui lui sert de chambre, restant debout comme une imbécile devant une armoire, ne sachant pas comment s’habiller… Avant de percuter qu’elle a cours, et donc, qu’elle doit se trimballer avec l’uniforme. Elle fit la grimace avant de saisir l’uniforme. Heurk, la jupe, le ruban, tout ça ne lui plait pas… Néanmoins, elle réussi à troquer son ruban contre une cravate ! Ce qui n’est pas grand-chose mais bon… Pour une fois qu’elle va un peu contre le règlement ! Ce n’est pas un problème ! Enfin, contre le règlement… Elle est habillée convenablement ! Ce n’est pas une tenue dénuée ou autre qu’elle porte !

Le temps passait, toujours aussi lentement avant qu’elle ne se décide à sortir après avoir vu l’heure, profitant du vide du réfectoire pour manger tranquillement. Mis à part quelques insomniaques et autres éveillés, la pièce était vide et relativement calme. C’était plaisant.

Bon, ce n’était pas tout mais elle pouvait aller traîner dans les couloirs désormais ! Elle serait au chaud au moins ! C’est d’ailleurs de cette façon qu’elle se retrouva, les écouteurs visés aux oreilles, les mains dans les poches à attendre la sonnerie. Le couloir se remplissait petit à petit, les musiques s’enchaînant rapidement. C’est quelqu’un qui tira doucement sur sa manche qui la tira de ses pensées. Rapidement, Tess retira ses écouteurs, affichant un large sourire à l’inconnu qui lui demandait de l’aide… En la vouvoyant. Sans déconner ? Pourquoi tout le monde la vouvoie ? Elle fait si vieille que ça ? Gardant son sourire, Tess lui répondit tranquillement.

- Pas de soucis, tu veux que je t’y accompagne ? C’est plus simple que de t’embrouiller avec des directives foireuses…

Elle passa doucement la main à l’arrière de son crâne, c’est vrai que Tess peut embrouiller les gens avec ses directives…




Tess, Ancienne délinquante



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Calvin
Invité
avatar

Ven 15 Déc - 15:59
Calvin
Calvin Rosebury
Ancien membre
Calvin resta d'abord planté là, tentant au mieux d'écouter attentivement la demoiselle aux cheveux bleus. Il la fixa, sans doute encore avec l'un de ses airs trop sérieux non désiré, comme si ça relevait de la plus haute importance. Peut-être que beaucoup croient qu'il ne ressent rien vu qu'il quitte rarement ce faciès morne et vide, mais en réalité à l'intérieur de lui il se tramait bel et bien une vague d'émotions et de sensations toute les plus complète les unes que les autres. Même si la peur était largement dominante sur les autres, le fait qu'elle lui ait répondu d'un air totalement normal l'avait rassuré dans sa quête de "normalité". Contrairement à beaucoup, et ça devait sans doute être sa plus grosse différence avec le reste de la foule, il cherchait à se fondre le mieux possible dans la masse,  à la limite d'un vœux d'invisibilité.

- Pas de soucis, tu veux que je t’y accompagne ? C’est plus simple que de t’embrouiller avec des directives foireuses…


Il hocha doucement et positivement de la tête, mimant du bout des lèvres un "ok", oubliant le petit remerciement qui pourrait sans doute lui valoir une petite remarque. Mine de rien, il n'était pas impoli en soit, mais il avait tendance à oublier comment communiquer avec des inconnus étant donné de la rareté de ses "aventures sociales".

Il finit donc par lâcher la manche de la jeune femme, regardant cette fois autour d'eux. La foule, l'objet de bon nombre de ses angoisses et de ses crises, lui semblait floue désormais. Peut-être étaitèce dû au fait qu'il voulait en échapper le plus vite possible, ou bien parce que pour une fois il n'était pas seul. Au fond de lui il n'en avait aucune idée et préférait songer à ce qui l'attendrait aujourd'hui dans sa classe. Heureusement, comme il n'était pas le seul à être classé comme étant différent, il n'avait quasiment aucune chance de subir des railleries de la part de ses camarades contrairement à un établissement dit "normal". Peut-être qu'un jour il arrivera à se plaire ici, malgré la belle étiquette qui lui était collée sur le front depuis son arrivé et surtout à cause du port de l'uniforme.

En attendant les directives du bleuet il sortit de son sac un petit carnet ainsi qu'un crayon, commençant à écrire quelques petites phrases ou mots par-ci par-là. Une fois qu'il eut finit il tendit ce dernier à son interlocutrice d'un jour, l'air plus détendu déjà qu'avant, ce qui devait sans doute enlevé quelques points qu'il avait amassé dans le côté "glauque".
Sur le carnet, on pouvait y voir inscrit les mots suivants :

J'ai peur de la foule.
Désolé
J'ai pas l'habitude de parler


C'était à vrais dire les seules choses qui le préoccupait vraiment. Il aurait pu lui faire un compliment sur ses cheveux qu'il trouvait vraiment originaux mais comme toujours, il n'osait pas. Il redressa la tête, en quête d'une quelconque réaction sur le visage face au siens, comme s'il pouvait y trouver une once de réconfort.
Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
Univ |:| Licence 1
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 290
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 18
Pays d'origine : Etats-Unis
Nationalité : Américaine
Famille : Jagger (père), Steph' (grand frère), monsieur et madame Drake (parens adoptifs)
Situation amoureuse : Ne sait qu'en penser
Personnage sur l'avatar : Chloé Price de Life is strange
Doubles comptes : Zoey Hepburn
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Sam 16 Déc - 19:06
Le jeune lui répondit par un faible, très faible ok. Il semble tout apeuré, finissant par lâcher sa manche. Le regard de l’inconnu parcourait la foule qui les entourait tous deux. Tess ne passa à côté de ces multiples regards. Cherchait-il quelqu’un ? Vérifiait-il qu’il n’était pas suivi ? Beaucoup de question se bousculaient dans l’esprit de l’américaine qui prit pourtant soin de les garder pour elle, n’ayant pas spécialement envie de mettre le jeune homme mal à l’aise. Elle s’en voudrait de le mettre dans l’embarras, déjà que lui demander de l’aide avait semblé être une épreuve pour lui…

Tandis qu’elle se remémorait rapidement le chemin pour aller aux salles d’anglais, le jeune lui tendis un carnet, étant un peu plus… Détendu que précédemment. Il avait le même procédé que Brook pour discuter, cela la fit légèrement sourire. Après tout, elle pouvait comprendre. Toujours sans quitter son sourire, la jeune saisit doucement le carnet, lisant les quelques lignes. How… Une peur de la foule. Tess pouvait comprendre. Elle le rassura de sa voix douce, toujours maternelle, même envers les personnes qu’elle ne connait que depuis quelques instants.

- Ne t’excuse pas pour ça va, je peux aussi comprendre que tu n’ai pas l’habitude de parler. Et puis, je ne vais pas te juger, au cas où tu te poses la question.

La jeune trouvait ça mieux de le prévenir, beaucoup ont peur d’être jugé. C’est compréhensible, nous ne savons jamais ce que les autres pensent de nous, ou ce qu’ils éprouvent et… Ca peut faire un peu peur, tout comme la foule fait peur à cet inconnu. Tess se mit donc en marche, agrippant son sac qu’elle balança sur une de ses épaules. Il était relativement léger, l’américaine n’ayant prit que de quoi écrire et quelques feuilles, ses livres de cours ne lui ayant pas encore servit, elle ne comprenait pas pourquoi elle devrait se tuer le dos plus longtemps avec 20 kilogrammes de livres totalement inutiles. Elle soupira intérieurement avant de demander au jeune de la suivre, restant à côté de lui, comme pour lui apporter une petite source de courage. Dans tout les cas, il n’avait à avoir peur de Tess, elle le protègerait de la foule si le besoin se faisait ressentir.

- Au fait, je m’appelle Tess, et toi ?

La jeune femme se fraya un chemin parmi les élèves qui semblaient être de plus en plus nombreux. Dire qu’il n’y a pas quelques minutes, ces couloirs étaient relativement vide… C’est fou comme les gens arrivent tous en masse et en même temps !



Tess, Ancienne délinquante



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» "J'ai jamais eu le sens de l'orientation." [Walter C. Burnes & Eskä Vowel]
» Entraînement d'orientation
» Ally et son splendide sens de l'orientation.
» presentation de Zalys
» Les riches et le sens de l'orientation... [Oktober :)]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Hors-jeu :: Rps abandonnés-
Sauter vers: