À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: Hors-jeu :: Rps abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sortie somnifère [Rp groupé]

Isabella Krysten
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 437
Né(e) le : 28/05/2000
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t22-

Sam 7 Jan 2017 - 17:34
Liste des participants au rp (vous pouvez rejoindre les participants à tout moment avec un MP sur le compte de Martel). Les nouveaux peuvent être ajoutés à la liste et pourront commencer à rp sitôt leur compte validé, donc n'hésitez pas à demander même si vous n'avez pas encore fini votre fiche, qu'on sache que vous êtes là.
- Raven L. Lentz
- Elyanna E. Krysten
- Isabella Krysten
- Melody Williams

- Leion L. Korrigan

Il n'y a pas d'ordre de passage obligatoire, mais attendez quand même : 1) Que tout le monde soit passé au moins une fois avant votre deuxième post, 2) Qu'au moins deux personnes aient posté après vous avant de reposter



9 Janvier
2017
Sortie somnifère

Rp de masse

Aujourd'hui c'est sortie scolaire. Youhou ?
Enfin bon, on est censés passer la journée au musée, avec les deux écoles, toutes classes confondues et avec tous les profs, en semi-liberté. Comprendre par là : ya des profs, des surveillants et du personel partout, pour s'assurer qu'aucun élève n'aura l'idée de grimper sur la réplique d'avion suspendue au plafond.
Parce que je pense qu'ils nous connaissaient assez pour savoir qu'il y a au moins un IRS qui aura envie de tenter l'expérience.

Ca sera pas moi en tout cas. Comme ils nous laissent faire les groupes qu'on veut, je peux enfin passer une journée complète avec Elyanna, je vais pas la gâcher en allant rejoindre les trois clampins qui sont déjà consignés sur le banc à l'entrée - avec la pauvre Angie qui s'est retrouvé avec le boulot génial de surveiller les punis. Non et puis quitte à être dans un musée, autant en profiter pour m'assurer des meilleures notes au prochain trimestre, que ce soit en art ou en histoire (les rendez-vous avec la psy pour mes "dessins dérangeants", ça va bien cinq minutes). Bon, sauf que c'est un musée sur les guerres mondiales donc mes dessins vont peut-être pas devenir moins dérangeants ici. Au moins j'aurais une raison valable.

Après la pause déjeuner, ils ont réuni tout le monde dans le grand hall pour visiter des bunkers de la Seconde Guerre Mondiale (oui, je vous ai dit, niveau joyeux pour mes dessins on est pas top). Vu que c'est des visites avec horaires limitées et en petits groupes, ils sont occupés à nous diviser - et ceux qui ont fait trop de conneries (ils sont dix, maintenant) n'ont pas le droit d'y aller. J'en vois au moins trois qui font la tronche. Du coup on se retrouve en groupe avec le prof de bio (et son "ensemble passable" stoïque qui m'a un peu fait grincer des dents). Ely est avec moi, Raven aussi (étonant qu'elle n'ait pas été punie, d'ailleurs, vu l'expérience que j'ai d'elle). Il y a aussi une fille de ma classe et d'autres personnes que je connais pas trop.

Bref, l'intérieur c'est un peu ce à quoi je m'attendais. Sobre, métalique, tout ce qu'il faut pour survivre en cas d'attaque et une bonne crise de claustrophobie pour une des filles de l'autre côté de la porte que je connais vaguement et qui ne va pas du tout apprécier quand ça va se refermer sur elle. Comme ça se referme sur nous là tout de suite.
Eh bah je suis pas claustrophobe, mais ça fait stresser quand même. On est en petit groupe, certes, mais on est déjà vachement à l'étroit ici, et je me demande si l'air qu'on respire est recyclé ou si on va tous mourir asphyxié là-dedans.

Visiblement on survit, donc ça doit être de l'air qui circule bien. Tant mieux. Et puis d'un coup... Rien. Quand je dis rien, ça veut dire : le mec dans les hauts-parleurs qui nous expliquait tout les détails sur les installations du bunker ne parle plus, et on a entendu un petit grésillement bizarre quand il a lâché le bouton du micro.
C'est quoi, ce délire ? Il fait quoi, le gars, sa pause déjeuner ?
Croyez-le ou non, même sans être un gros paranoïaque, quand tu te retrouves enfermé dans un bunker souterrain en ayant perdu ton seul contact avec l'extérieur, eh bah tu stresses. Beaucoup. On échange déjà tous des regard interrogateurs.

- Monsieur ? Qu'est-ce qui se passe ?

Je pense pas qu'il sache mieux que nous, très franchement, mais j'aime pas l'espèce de silence pesant qui s'est installé depuis que le gars de l'autre côté des hauts-parleurs s'est tu.
C'est... vraiment bizarre. Et flippant.
© Bell
paroles en #3399ff
Revenir en haut Aller en bas
Melody Williams
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 601
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Situation amoureuse : En couple avec Naomi
Nationalité : Ecossaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Sam 7 Jan 2017 - 19:23
Une sortie scolaire. Qu'avais-je donc fait pour mériter ça ? Rien c’était ça le pire. Non à vrai dire le pire c'était que j'allais devoir passé une journée entière avec des gens que je ne connaissais ni d’Ève ni d'Adam. Je n'étais clairement pas enthousiasme car je regrettais un événement s'étant passé quelques minutes auparavant. Nous avions le droit de constituer les groupes mais il y'avait un certain nombre par groupe et de part mon manque de réactivité et manque d'initiative, je n'avais pas pu m'intégrer avec Naomi aussi je m'étais rabattu sur ce groupe. Je poussais un soupire à fendre l'âme,puis je regardais le banc des "condamnés" me demandant si je ne devrais pas commettre moi aussi une connerie pour éviter la visite. Ce n'est pas que le sujet ne me plaise guère, au contraire j'étais assez intéressée par l'histoire depuis toute jeune,bien que la période dont nous parler le guide ennuyeux ne soit pas ma favorite - disons que pour nous Britanniques la guerre se limite aux bombes et aux avions, deux choses qui survolent ma pensée et plombent mon moral  - ,mais je désirais au moins traverser cet événement avec quelqu’un que j'apprécie. Au moins quelqu'un que je connaisse . A vrai dire, je connaissais deux membres de mon groupe de vue du moins, si on excepte le professeur de biologie.

En effet, mon groupe se composait d'une fille de ma classe  ainsi que de la fille qui avait tenté de m'adresser une fois la parole sous la douche -je pense d'ailleurs que ce sont les deux sœurs - ainsi que des personnes dont je ne sais rien. Quoi que. Je distinguais aussi une fille à la longue chevelure rose que j''avais croisé une fois à l'infirmerie au cours d'une visite de routine pour mes cicatrices. Je me souviens que l'infirmier blasé s'était adressée à elle en l'appelant Raven. Elle semblait peu passionné comme moi mais plus en train de comploter quelque chose pour saboter l'ennuyeuse visite que de déprimer comme moi. Donc en fait je connaissais trois personnes de vue. Youpi.

Je pénétrais donc à la suite de mon groupe dans ce qui semblait être une sorte de bunker, tâchant de rester en queue de peloton pour avoir le moins possible à interagir avec les autres. Youpi. Parlons des conserves périmées et du bruit des bombes.J'avais beau ne pas être le cliché de la fille jolie qui pense qu'à ses ongles, je ne cessais pas de me demander si l'humidité et le renfermé n'allait pas ruiner mes cheveux et voiler mon odeur sucré naturelle pour parachever cette journée que je redoutais depuis son annonce. Je soupirais de nouveau éveillant l'attention du professeur qui me lança un regard me priant de laisser les autres profitaient de la visite sans être perturbé par mes soupirs. En gros de me taire.

-"Si je pouvais partir..." pensais-je en croisant le regard de ma clone rebelle qui semblait partager ma souffrance.

Je regardais alors le plafond froid et humide, véritable métaphore de mon cœur. Il pleuvait dans mon cœur.  Je me sentais seule,isolée et déprimée dans ce groupe où les rires et les conversations étaient monnaie courante et où je restais dans le silence le plus étouffant . J'avais l'impression de ne pas exister et au fond, bien que je privilégiais souvent cette solitude dans les grands groupes, j'aspirais à passer du temps avec quelqu'un qui me montrait mon importance..J'avais eu cette chance depuis peu et me résoudre à revenir à ce type de manière de penser, ne serait-ce qu'une journée, c'était désolant. Bref j'étais déprimée. Les choses ne s'améliorèrent pas : en effet alors que je profitais des explications inintéressantes qui sortait du haut-parleur un silence pesant vint s'abattre sur notre bunker. Si tant est que c'est un bunker.

- Monsieur ? Qu'est-ce qui se passe ?

La voix provenait de l'amie de la fille bizarre ou de sa sœur si ma mémoire était bonne. Je me laissais glisser pour m’asseoir contre la paroi en soupirant. Je m'ennuyais et désormais je devais me résoudre à rester enfermée avec eux. Putain.. J'aurais tellement dû me manifester auprès de Naomi car je sentais que cette journée allait être épuisante alors que j'étais déprimée comme jamais auparavant. J'espérais au moins que Naomi ne s’inquiétait pas trop pour moi.



Now I'm yours Naomi.. So catch me if you can ♪
J'écris en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Raven
Invité
avatar

Jeu 12 Jan 2017 - 16:48
Raven
Raven L. Lentz
Ancien membre

Sortie scolaire
RP Groupe !

Sortie scolaire… Je ne sais pas pourquoi ils étaient tellement tous enjoués dans le bus qui nous menait au musée. Déjà, pourquoi nous emmener là bas, qu’est ce qu’on en avait à foutre du passé sérieusement ? Je baillais, assise dans le car, la tête contre la vitre. J’étais seule, mon sac posé à côté, j’avais envoyé baladé le peu de gens qui avaient osés espérer pouvoir s’asseoir ici, certains juste envoyé par Angie, la surveillante. Qu’ils aillent se faire foutre. J’avais glissé mes écouteurs, cachés dans mes cheveux, je n’écoutais rien. Je n’écoutais pas le programme, je n’écoutais pas les paroles des profs qui s’extasiaient avec leur sujet de merde. Je serrais la mâchoire, putain qu’est ce que j’étais de mauvaise humeur… Heureusement que j’écoutais de la musique, sinon je pense que j’aurais éclaté les deux élèves devant moi qui n’arrêtaient pas de bouger – enfin j’avais quand même balancé un grand coup de pied dans leur siège – et ceux de derrières qui piaillaient derrière avant que je ne m’échappe dans mes musiques.

Je regardais les paysages défilés les uns après les autres, les rues de Londres… Bientôt le musée. Tout le monde se précipita pour sortir, j’attendais que tout le monde soit dehors, remontant mon sac sur mon épaule, je ne coupais pas mes écouteurs… Je poussais des élèves sur mon chemin, me glissant à l’écart du groupe. Je regardais la surveillante coller des élèves. Pour une fois que ce n’était pas moi !
La chose que je détestais le plus : faire des groupes. Nan, j’avais pas spécialement envie, et dès que j’avais entendu dire que les punis n’auraient pas le droit de suivre, j’avais une soudaine envie d’attraper la première personne en face de moi et de lui coller un coup de boule. Bah tiens, la première personne fut une fille aux cheveux blancs… Isabella. Allez, pourquoi pas se coller avec elle.
Trop tard, les groupes venaient de se former et je voyais qu’il y avait une autre fille que j’avais déjà aperçu, sa sœur si je me souviens bien et une autre fille aux cheveux roses plus pâle que les miens… Pf. Cette journée allait être longue.  

Visiter les bunkers ? Et puis quoi encore ? Tss. Je serrais les dents, j’avais passé ma matinée les écouteurs dans les oreilles, personne n’avait réellement fait attention… Je suivais donc le groupe en baillant, ça m’énervait… D’ailleurs, une fois à l’intérieur du bâtiment, je regardais ce qu’il y avait, shootant je crois dans une conserve que j’avais du faire tomber avec mon sac. Je me moque de ce qu’on allait pouvoir dire.

Mais d’un coup, alors que je regardais « l’espace nuit », je soupirais, tout le monde semblait paniqué, pourquoi ? J’enlevais alors un écouteur, je sais pas ce qui se passait, mais tout le monde parlait qu’on était coincé… Je donnais un coup de pied dans la porte.

- Putain !

Je sais, je me suis fais plus mal à moi qu’au mur… Mais je n’avais pas spécialement envie de rester cloîtrée ici!
© Codage by Citron. - Institut Indare
Revenir en haut Aller en bas
Elyanna
Invité
avatar

Sam 14 Jan 2017 - 23:16
Elyanna
Elyanna E. Krysten
Ancien membre
Sortie somnifère
« 3ème guerre mondial. ISS VS IRS. »
09/01/2017

† Y
oupi ! C’est trop putain de cool bordel de merde ! Vous vous demandez pourquoi je m’extasie de la sorte ? C’est normal on va faire une sortie scolaire et c’est trop cool. Pourquoi ?! On va visiter un BUNKER !!!! L’endroit généralement flippant ou on n’est pas forcément beaucoup. Ou il fait sombre et donc ou on peut tripoter les gens. Nyahahaha. Non je rigole je ne suis pas comme ça. C’est moins marrant dans le noir. Bref ! En plus les cours les cours sont dispensé que demander de plus au monde hein ? Un petit ami peut-être ? Non mais sérieusement. Ma sœur en a eu deux et moi pas un seul. Serait-elle plus belle que moi ? Non pas possible ahah. Je pense surtout que je ne suis pas assez sociale et puis le petit côté fille fragile, dépressive ça doit pas aider. Et puis l’autre enculé je ne le considère pas comme un bon copain de toute façon. Si jamais j’avais pu l’ouvrir pour lui piquer quelques organes je suis sûr que j’y aurais trouvé un cœur de pierre. Bon il est temps d’y aller. Si je loupe ce bus. D’une, Isabella sera seule, et de deux je risquerais de me faire chier pour le reste de la journée.


†U
n tour dans le frigo afin de droper une pompote et c’est parti. La partie la moins marrante sera sûrement le trajet du bus. Après tout on va être beaucoup et généralement il y toujours des beaufs, des lourds et des gens qui foutent le bordel dans les bus. J’ai pris mon ballon de basket avec moi, ça me fait toujours une arme en cas d’invasion zombie et puis il faut que je l’entraîne pour la coupe qui approche à grand pas. Je stresse à mort je vous jure. Non je rigole ça va en fait. Après tout il suffit d’écraser tous mes adversaires. Je monte dans le bus et vais m’asseoir à côté de ma sœur pour l’assurance d’un voyage calme et fun. Enfin je croyais. On est venu me draguer plusieurs fois de suite car je n’ai pas eu la chance d’avoir la fenêtre. C’est dur d’avoir du sex appeal. C’est après un bon moment de self-control que j’ai craqué et que j’ai envoyé mon ballon dans la gueule d’un IRS qui me faisait chier depuis le début du voyage. Une fois calmé, je me suis décidé à faire part de mon observation à ma sœur.  « Hey Bell ? Il est pas trop sexy le brun là-bas ? Personnellement je le croquerais bien mais bon. Il a l’air un peu trop ténébreux pour moi. Il serait mieux pour toi je pense ! »


†E
nfin l’arrivé au musée. Je pouvais enfin me dégourdir les jambes. Après tout je mourrais d’envie de tout parcourir. L’histoire n’est pas forcément une de mes meilleures matières mais, je trouvais tout cela passionnant. Après tout c’est grâce à la guerre que le monde est façonné tel qu’il est aujourd’hui. Un surveillant ce mit à crier attirant mon attention «  Mr. Vibrys ! Ou avez-vous eu ce briquet ! Reposer le tout de suite ou je vous renvoie en résidence surveillé ! D’ailleurs vous ferez la visite des bunkers en dernier ! » Le beau brun est un IRS ? Malheur ! Je me demande ce qu’il à fait comme crime enfin bon. On nous demande de faire des groupes pour la visite des Bunkers. Cela va de soi j’ai choisis ma sœur et deux ramdom people parce que faut bien combler les trous. Melody une fille qui croit que je la stalke alors que j’ai uniquement envie de me la faire. Et ma photographe à qui je dois toujours une partie de jambe en l’air. Malheureusement vue qu’il y à ma sœur et même si j’entretiens des relations très intimes avec elle. Je refuse de faire une orgie devant elle.

†L
a voix sortant des haut-parleurs était en train de s’exciter comme un petit fou sur son texte. (il est payé pour ça en même temps. C’est fou ces gens qui ont besoin de travaillé pour vivre. Découper des gens c’est plus fun.) Puis soudain. Uniquement un bruit sourd et le grésillement du micro qui est toujours activé. C’est énorme on se croirait dans un bon vieux Resident Evil. Melody à l’air au fond du trou ( et je ne dis pas ça parce qu’on est dans un Bunker). Bell à l’air complètement perdu et apeuré. Et ma photographe énervé vue qu’elle vient de s’exploser le pied sur la porte.


†M
on premier réflexe fût d’approcher de ma sœur et de lui souffler à l’oreille « Bouh ! C’est triste ton Dark Prince est pas la pour te protéger sœurette… » Mais bon on n’allait pas rester ici pour des millénaires. Un long soupir s’échappa de mes lèvres. « Bon, vous êtes au courant que la porte est ouverte hein ? Vous n’êtes pas curieux de ce qu’il y dehors ? »


Bloomsbury
Je parle en #000000

Ft. Bell ||Melody ||Raven
© Bell

Revenir en haut Aller en bas
Isabella Krysten
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 437
Né(e) le : 28/05/2000
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t22-

Ven 20 Jan 2017 - 20:18

9 Janvier
2017
Sortie somnifère

Rp de masse

- Hey Bell ? Il est pas trop sexy le brun là-bas ? Personnellement je le croquerais bien mais bon. Il a l’air un peu trop ténébreux pour moi. Il serait mieux pour toi je pense !

Ma sœur est irrécupérable. Elle a passé un mois à me harceler avec Dark Prince, et maintenant que je sors vraiment avec, elle est déjà en train de me caser mentalement avec d’autres mecs. Ouais, c’est elle qui s’imagine déjà mon mariage et mon nombre d’enfants, elle doit être pressée d’être tata, j’en sais rien. En tout cas, je préfère qu’elle soit occupée à mater un peu tout le monde plutôt que d’être l’élève qui grimpera sur ledit avion suspendu.

- Désolée, soeurette, je suis déjà prise, tu te rappelles ?

Enfin bon, de toute façon le brun en question disparaît rapidement pendant la visite libre du musée, après s’être visiblement fait engueuler par un surveillant. Un Forge. Il n’est pas dans notre groupe pendant la visite des bunkers. Ça veut dire qu’Ely ne pourra plus se rincer l’oeil.

[…]

- Putain !

Comme tu dis. On est mal barrés, et franchement le fait que le micro soit encore allumé ça veut dire que c’est pas une coupure de courant et c’est encore plus flippant. Genre si ça se trouve ya eu un gros accident ? Ça me déjà fait flipper cette histoire et je crois que le prof en sait pas plus que nous.

- Bouh ! C’est triste ton Dark Prince est pas la pour te protéger sœurette…

Ouais c’est ça, moque-toi. En attendant on est coincés dans un bunker fermé et la porte avait l’air électrique donc... combien de temps avant qu’on arrive à sortir ? Il n’y a pas l’air d’avoir de boutons à l’intérieur pour l’ouvrir (en fait, il y en a sûrement un, mais à moins qu’on ait un expert en bunker de la seconde guerre mondiale dans le groupe, on risque d’avoir du mal à le trouver parmi tous ces boutons). Quoiqu’à bien y réfléchir on est une petite dizaine, il doit y avoir moyen..

- Bon, vous êtes au courant que la porte est ouverte hein ? Vous n’êtes pas curieux de ce qu’il y dehors ?
- Elle est pas ouverte, mais elle est pas verrouillée. Si on s’y met tous, on devrait pouvoir la pousser pour l’ouvrir.

D’un côté elle a raison, j’ai envie de voir ce qui s’est passé dehors. J’espère que le gars du micro est pas mort ou un truc comme ça ce serait... carrément glauque.
Enfin c’est pas le moment. Pour l’instant, il faut se concentrer sur l’essentiel : sortir. Heureusement, personne a l’air d’être claustrophobe (ou alors c’est quelqu’un qui est tétanisé dans un coin), parce qu’il n’y a pas encore eu de long hurlement de panique. On va s’en sortir.

Je prends quand même la main d’Elyanna pour la tirer avec moi jusqu’à la porte en attendant que les autres nous rejoignent pour essayer de la pousser. Je me demande si les gens de l’autre côté s’inquiète. Est-ce qu’on est censé être sortis ? Si ça se trouve, ça fait partie du programme de la visite, pour nous montrer à quoi ça ressemble, mais ça m’étonnerait, il s’est arrêté de parler au milieu d’une phrase et on a entendu un petit bruit bizarre, comme un choc.
Merde s’il s’est vraiment passé quelque chose dans la salle du micro on est les seuls à le savoir.
© Bell
paroles en #3399ff
Revenir en haut Aller en bas
Raven
Invité
avatar

Mar 24 Jan 2017 - 18:26
Raven
Raven L. Lentz
Ancien membre

Trouver le bon bouton!
RP Groupe !

Voilà. Ca fait éperdument chié… En plus, je suis qu’avec des filles. Amaryllis est pas là, Eigan non plus. Je vais mourir seule et sans avoir pu baiser une nouvelle fois. Je soupirais avant de regarder une des filles à qui j’avais fais sa photo scolaire… Une basketteuse du nom d’Elyanna si je me souviens bien. Quoi que elle, elle était vraiment sexy et elle ne semblait pas être fermée aux filles. Je me demandais si celle aux cheveux roses l’était. Mh… Je ne pense pas que Bell le soit. Toujours en restant près du groupe, j’écoutais ce qu’il se disait… Elle voulait pousser cette porte ? Je la regardais de haut en bas, c’était une porte pour résister à des attaques bien plus puissante que nous, pauvres p’tits lycéens. Autant dire que c’était perdu d’avance.
Nan, j'avais vraiment pas envie de finir ici. Après tout, mourir ici au bout de quelques jours ou alors finir ma peine en prison et vivre dans un monde de merde? Le choix étaient vite fait. Et pourtant. Je ne sais pas pourquoi je prenais la deuxième décision. Je mettais bougé les fesses pour chercher une solution... Je ne sais pas vraiment laquelle on pouvait prendre, mais bon. Vous pensez que des légumes datant de la 2e guerre mondiales soient encore bon? Même dans des conserves? J'étais quand même septique. Rien que d'y penser ça me donné envie de vomir...

- Putain et j'ai envie de fumer...

Il ne manquait plus que ça. J'étais déjà énervée, du moins mon énervement commençait à monter et en plus de ça, j'avais cette putain envie de nicotine, de tabac... Une drogue. C'était pire que ça... Je soupirais. Il ne fallait pas penser à ça d'avantage. Qu'est ce qui était le mieux, rejoindre les autres ou continuer de chercher? Surtout que certains commençaient déjà à déclarer forfait à se foutre dans leur coin, assit, pleurnichant. Et le prof, qu'est ce qu'il faisait? Raah ! On avait le prof de bio avec nous. Ouais celui là alors! A part piquer ses élèves. Je soupirais, encore. Je savais que faire ça...
Je pris la décision de m’avancer vers ce qui ressemblait à un tableau de bord… La plus part de ces boutons devaient être des fakes. Et si le bouton pour ouvrir se trouvait là ? Mmh... Au pire, qu'est ce que je risquais ? Je regardais les boutons et je commençais à appuyer sur plein de bouton, certains ne réagissait pas, d'autres s'allumer seulement ou montraient sur une carte des points lumineux. Mais qu'est ce qu'on s'en fichait de savoir où se trouvait telle ou telle ville... Je grognais.

D'un coup, le noir total. Les petits néons du bunker venait de s’éteindre, on peut entendre quelques cris, c'était moi qui venait de faire ça? Je rappuyais sur le même bouton, par chance surement, et les lumières s'allumèrent. Ah ouais, c'était moi qui avait fait ça...  Mmh... Et si j'appuyais là? On entendit une sirène retentir, vous savez les sirènes qui préviennent d'un danger, à l'époque c'était pour prévenir des bombardements! Ah putain, ça arrachait les oreilles. J'appuyais à nouveau sur le bouton pour l'arrêter...

- Fais chié! Est-ce que quelqu'un s'y connaît en bouton de bunker?!

Si quelqu'un me répondait oui, ça aurait été génial. Mais bon, ça m'étonnerait... J'allais donc devoir continuer d'appuyer sur ce tableau de bord!
© Codage by Citron. - Institut Indare
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Sortie neige ?
» Interprétation de la sortie stepwise Reg logistique sous SAS
» 20.03.2010 Sortie dans le Boulonnais
» Autopsie du Mammouth - sortie le 14 janvier 2010
» Sortie du 11.02.2007 dans l'Aisne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Hors-jeu :: Rps abandonnés-
Sauter vers: