AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: West London :: Notting Hill :: Parcs et espaces verts Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'inattention mène toujours vers une chute...[PV Lucie]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Tess Drake
IRS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 224
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Sam 20 Jan - 14:41

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

L’inattention mène toujours vers une chute
Feat Lucie

Tess serait patiente avec la jeune femme, si elle ne voulait pas lui donner de raison, elle ne lui en donnerait pas. Elle sait à quel point cela peut faire peur d'être jugé, pour quelque chose existant ou non. Pour un acte commis plus ou moins volontairement. L'un dans l'autre, cela revenait au même, le principe est totalement identique. L'américaine adressa un sourire encourageant à Lucie, essayant de la rassurer quand au fait qu'elle ne la jugerait pas, qu'elle ne prendrait pas peur ou toute autre chose.

Dès que Lucie commença à parler, l'américaine lâcha son menton, l'écoutant attentivement, silencieusement.

Son psy lui a donc diagnostiqué une schizophrénie paranoïde… Qu’est ce que c’est ? Tess n’a que très peu de connaissance sur cette… Maladie ? Elle ne connait que les préjugés sur les personnes en souffrant, n’ayant pas pu se pencher plus en détails dessus car n’ayant pas les bouquins nécessaires pour étudier là-dessus. La voir pleurer la prit au dépourvue. Tout en restant face à elle, elle rattrapa quelques unes de ses larmes, lui adressant un petit sourire compatissant.

- Ne pleure pas, nous allons t’aider tu vas voir. Cette chose qui te fait du mal, nous allons t’en débarrasser si possible. Et, tu as essayé de prendre contact avec ta mère depuis ton arrivée ici ? Si elle te manque, autant essayer de lui parler, tu ne crois pas ? A moins qu’elle ne veuille pas… Ou que tu n’aies aucune moyen de le faire…

Le rejet d’une famille, il n’y a rien de pire et cette fois, elle savait parfaitement ce que cela faisait que de ressentir cela. Trop bien même.

- Et donc ? Tu pensais que j’allais te prendre pour une folle à cause de ceci ? Ce n’est pas une raison de considérer les autres comme fou sous prétexte qu’ils sont différents de nous… elle secoua doucement la tête. Ce n’est pas une raison de mon point de vue.

Doucement, l’ancienne dealeuse posa sa main sur le poing serré de Lucie, lui faisant comprendre de le desserrer avant qu’elle ne se fasse mal.



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Lucie Backerlord
IRS |:| Première année
avatar
Féminin
Messages : 40
Né(e) le : 01/01/2000
Date d'inscription : 30/11/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1° Année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1029-je-ne-suis-pas-folle-lucie

Sam 20 Jan - 17:48
- Je sais parfaitement que ma mère m'aime plus que tout au monde. Je lui parle tous les jours. La décision n'a pas du être facile pour elle... Mais elle s'est laissée bernée par cet enfoiré. Lucie serrait encore plus le poing. - Qu'il se foute de ma gueule, ça encore je peux le supporter, mais pas trop longtemps. Par contre, qu'il se foute de la gueule de ma mère, devant moi, ça, je ne le supporterais jamais. Et je ne lui pardonnerais jamais. Elle n'attend qu'une chose, c'est que je rentre à la maison. Mais elle n'a pas d'autre choix que d'attendre, comme moi...

Elle commençait à desserrer son poing. Mine de rien, la présence humaine à côté d'elle commençait à avoir un effet apaisant. Et c'est ce qu'elle recherchait. Elle détestait être tendue, avoir peur, être en permanence sur le pied de guerre pour anticiper une crise éventuelle. Elle en avait vraiment marre de tout ceci. C'était l'une des raisons de ses multiples tentatives de suicide. Elle n'en pouvait plus de toute cette situation. Mentalement parlant, elle n'en pouvait plus.Néanmoins, il fallait qu'elle s'accroche, coûte que coûte. Pour sa famille. Pour leur prouver qu'elle pouvait s'en sortir, même si elle était dans l'un des plus profonds dénis qu'ils n'avaient jamais vu.

- T'aurais pu me prendre pour une folle, car dès que je dis qu'on m'a diagnostiqué une schizophrénie, la majorité des gens s'en vont, en me jugeant. Et ça, je ne le supporte plus. Je n'ai rien demandé à personne, je n'ai jamais demandé à être enfermée ici. Mais je ne peux pas faire autrement que d'attendre. Et ça me coûte. Tout ce que je veux, c'est rentrer chez moi, et qu'on me laisse enfin tranquille avec mes soit disant maladies psychiatriques. Si j'étais réellement si malade que ça, je le sentirais.


Lucie parle en Anglais en #ff0000, baragouine en Français en #0066ff et la voix dans sa tête s'exprime en #ff66ff

Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
IRS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 224
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Sam 20 Jan - 23:11

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

L’inattention mène toujours vers une chute
Feat Lucie

Alors comme ça, sa mère l'aime par dessus tout mais s'est laissée influencée par le psy et a laissé sa fille partir pour cette institution ? C'est sûr que le choix à dû être difficile pour elle... Tess s'en voulait un peu de mal avoir interprété ça mais préféra ne rien dire quand à ce qu'elle avait pensé. Cela n’avait aucune espèce d’utilité. Cela n’avait pas besoin d’être su. Elle reprit la parole, à son tour.

- Je vous souhaite beaucoup de courage à vous deux. Je ne sais pas combien il y a de distance entre vous, mais bon courage pour tenir. Une famille ne devrait pas être séparée de la sorte.

Elle simula un petit sourire, un sourire voulant cacher sa peine d’être séparée de sa famille elle aussi, mais trahi par une lueur triste… Qu’elle chassa avant que Lucie ne s’en rende compte. Elle ne voulait pas qu’elle se préoccupe de ses blessures à elle, son état était bien plus important qu’elle. Tess finit par caresser le dos de la main de la jeune de façon plus mécanique et machinale, ne semblant pas s’en rendre compte. Après quelques petites secondes de silence, elle préféra renchérir.

- Je te l’ai dis, les gens ne savent faire que juger. Ils ne sont pas capable de savoir ce qu’on ressent, ce qu’on pense, ce qu’on subit, ils ne sont pas capable de se mettre à notre place pour comprendre et se permettent de juger ! Alors non, je ne vais pas te juger, je n’ai pas à le faire vu que je ne connais pas ton vécu, ton ressenti par rapport à tout ceci. Et puis, j’estime que tu as assez de soucis avec toute cette merde.

Son débit de parole avait été relativement rapidement, sa mâchoire s’étant contractée sur certains mots. Un petit soupire lui échappa. Elle avait tendance à s’emporter sur ce genre de sujet, ce n’est pas concevable pour elle. Pourquoi les parents n’élèvent pas leurs gosses dans l’optique qu’ils ne jugent pas les autres ? Un sourire gêné prit place sur ses lèvres tandis qu’elle s’excusait.

- Désolée, c’est un sujet assez sensible pour moi. Mais bon, je n’arrive pas à les comprendre… Ce n’est cependant pas l’important ! C’est toi l’importante sur ce sujet. Dis comme ça c’est assez bizarre mais bon, tu finiras par rentrer chez toi, tu leur montreras à tous, surtout à ce psy, que tu étais, et est, bien plus forte que ce qu’il pensait ! Tu rentreras chez toi ! Aies encore un peu de patience. Je sais qu’être enfermée et interné dans cette institution n’est pas quelque chose de très drôle mais… Vois le bon côté des choses, c’est sans doute mieux qu’un hôpital psychiatrique, non ?

Qu’un hôpital ou qu’une prison dépendant des cas. Et puis, il est vrai que les élèves ont pas mal de liberté, beaucoup plus que dans ce genre d’endroit hyper sécurisé, ultra fermé… Des endroits où l’on se sent surveillé à tout bout de champ !



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Lucie Backerlord
IRS |:| Première année
avatar
Féminin
Messages : 40
Né(e) le : 01/01/2000
Date d'inscription : 30/11/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1° Année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1029-je-ne-suis-pas-folle-lucie

Mar 23 Jan - 17:22
À la simple évocation du terme hôpital psychiatrique, Lucie serra une nouvelle fois son poing. Elle avait toujours eu horreur de ce genre de lieux, mais le fait d’avoir fréquenté ce genre d’endroits, même si ce n’était qu’une année, l’avait renforcé dans sa haine viscérale de ces établissements. Il n’y avait eu aucune amélioration entre son entrée et sa sortie, sa mère l’avait bien remarqué. Le soir-même de sa sortie, la jeune femme avait encore une nouvelle fois tenté de mettre fin à ses jours. Sa paranoïa en était ressortie renforcée, et elle n’avait plus confiance en personne, si ce n’était envers sa famille. Il lui était extrêmement difficile d’accorder sa confiance à qui que ce soit, mais par moments, il lu fallait se confier. Ce qui ne changeait pas grand-chose à sa paranoïa. Néanmoins, de temps à autres, quand elle sentait qu’une personne n’allait pas être agressive ou la jugeait, elle s’ouvrait davantage.

- J’ai passé un an dans un hôpital psychiatrique. La pire année de ma vie. Cela n’a absolument rien changé, j’ai toujours autant peur des choses, je vois toujours autant de choses, j’entends toujours cette saloperie. Ah, si, ça a changé une chose. Ma vision des autres. Avant, je faisais encore confiance à ceux qui voulaient soit disant mon bien. Maintenant, à chaque fois que j’entends quelqu’un dire une chose pareille, alors qu’il n’entre pas dans mon cercle intime, je sais très bien ce qu’il veut. Et j’en ai plus qu’assez d’être une sorte de rat de laboratoire. J’en ai assez qu’on me bourre de médocs qui ne servent à rien. Si le «traitement» qu’ils me donnent marchait, je serais débarrassée de tout ça. Ce qui prouve bien que tout est réel, et pas dans ma tête.

Une fois de plus, elle plongeait de plus en plus dans son déni. Elle se rendrait bien évidemment compte plus tard qu’elle avait tort, et que tout avait été fait pour son bien. Mais pour le moment, elle ne s’en rendait absolument pas compte. Le déni était plus que fréquent dans ce genre de maladie, bien trop fréquent. Mais si elle suivait son traitement, tôt ou tard, elle pourrait vivre une vie presque normale. Il était évident qu’elle allait rester malade pour le restant de ses jours, mais si elle le suivait correctement, elle allait en sentir les bénéfices par la suite. Alors qu’elle venait tout juste de tirer sa dernière latte, elle alla jeter son mégot à la poubelle. En revenant, elle se jeta sur le banc, car elle venait de voir un serpent. Un serpent en plein parc. Elle était là, tétanisée, essayant tant bien que mal d’ouvrir la bouche. Elle avait une sainte horreur des serpents.

- Y’a… Un… Un… Y’a… Un… Serpent…

De manière totalement instinctive, elle se réfugia contre Tess, fermant très fort les yeux, tremblant de tout son corps, espérant qu’il finisse par partir. Il fallait qu’il parte. Il n’avait rien à faire ici. Il n’était pas dans son élément naturel. Bien évidemment, il n’y avait aucun serpent, mais elle l’avait vu, aussi nettement qu’un vrai serpent.


Lucie parle en Anglais en #ff0000, baragouine en Français en #0066ff et la voix dans sa tête s'exprime en #ff66ff

Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
IRS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 224
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Mer 24 Jan - 14:45

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

L’inattention mène toujours vers une chute
Feat Lucie

Tess baissa les yeux en entendant les mots de la jeune femme. Jamais elle n’avait imaginé qu’elle avait passé un an dans un de ces hôpitaux. Elle n’avait pas vraiment réfléchit avant de parler, disant franchement ce qu’elle pensait mais pour le coup, elle regrettait un peu ses mots. Cela avait beaucoup affecté la jeune femme, sa rancœur était parfaitement visible. C’est vrai qu’être traitée et vu comme un rat de laboratoire, bourrée de médicaments ne faisant pas toujours effets, ou faisant rarement effet, est très certainement loin d’être quelque chose d’agréable. Bon, elle ne savait pas ce que cela faisait mais elle essayait d’imaginer. Après tout, on la regardait souvent comme une bête de foire ou une ratée, surtout lors de son jugement.

Elle passa doucement la main à l’arrière de son crâne, touchant l’arrière de son bonnet avec un petit air gêné aux lèvres.

- J’aurais peut être pas dû parler d’hôpital psychiatrique, s’cuse moi Lucie. Mais après, il y aura toujours des gens qui te voudront du bien, même si ces dernière n’entrent pas dans ton cercle intime. C’est vrai que cela peut paraître louche, surtout avec tout ce que tu me dis mais ce genre de personne existe bel et bien. Tu verras, tous ne te veulent pas du mal, tous ne veulent pas te bourrer de médicaments à l’efficacité douteuse. Des gens bien, qui ne pensent qu’à aider les autres, existent. Certes, elles ne courent sans doute pas les rues mais sont tout de même présentes. Il faut juste prendre le temps de regarder avec moins de méfiance ce qui nous entoure.

Elle montra le parc dans un léger geste du bras. L’américaine était persuadée qu’il y avait des personnes de ce genre dans ce parc. Certes, elle veut du bien à tout le monde, elle, mais elle n’allait pas se clamer comme tel de la sorte. C’est loin d’être son genre.

Lucie finit sa cigarette et alla la jeter… Avant de se jeter sur un banc sous le regard étonné de l’américaine. Qu’est ce qui lui prenait ? Elle pencha légèrement la tête sur le côté, fronçant les sourcils tout en s’approchant lentement.

- Un… Serpent ?

Tess ne comprenait pas pourquoi sa camarade lui disait qu’il y avait un serpent, ni même pourquoi elle semblait aussi effrayée au point de se réfugier contre elle. Doucement, Tess passa les bras autour du corps de la jeune femme, la serrant doucement. Une de ses mains vint se glisser dans les cheveux de Lucie, les caressant lentement dans le but de la rassurer un peu. Certes, c’est un geste pouvant paraître totalement anodin mais cela peut rassurer certaines personnes. Tess regardait le sol, à la recherche du serpent mais il n’y avait rien.

Si la jeune femme n’avait pas l’air aussi effrayée par les serpents, le côté taquin et malicieux de l’américaine lui aurait soufflé de lui dire que le serpent était juste à ses pieds mais là, c’était une très mauvaise idée, très, très mauvaise idée même.

- Il n’y a rien Lucie, il n’y a pas de serpent, rassure-toi ma belle, d’accord ?

Elle lui parlait toujours d’une voix douce, la serrant un peu plus contre elle pour la rassurer le plus possible. C’était la deuxième personne qu’elle prenait dans ses bras depuis son arrivée et ce genre de contact fait toujours du bien. Elle espérait que cela pourrait calmer ses tremblements, aussi. Tess n’aimait pas voir des personnes dans cet état, cela lui faisait toujours un petit pincement au cœur.



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Lucie Backerlord
IRS |:| Première année
avatar
Féminin
Messages : 40
Né(e) le : 01/01/2000
Date d'inscription : 30/11/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1° Année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1029-je-ne-suis-pas-folle-lucie

Jeu 25 Jan - 19:35
Elle resta donc un instant, planquée contre Tess, à trembler comme un paquebot au démarrage. Si elle affirmait qu'il n'y avait pas de serpent, alors elle pouvait commencer à la croire. Il pouvait s'agir d'un tas d'autres choses. Ou une tentative de cette foutue voix dans sa tête de la tromper une nouvelle fois. Elle n'était pas vraiment à ça prêt, désormais. Elle se calma avec un peu de temps avant de toussoter en se retournant vers elle, lui demandant si elle la croyait. Elle l'avait pourtant vu. Mais parfois, il suffisait que cette saloperie qui lui bouffait la vie décide de se moquer. Et cela arrivait régulièrement. Du moins, c'était sa façon de voir les choses. Une façon peu objective, c'était évident.

- J'ai très peur des serpents. Je sais très bien qu'une telle bestiole n'a rien à faire ici, mais je te jure que je l'ai vu. Comme je vois la gamine là-bas. il était là, et il me regardait avec ses yeux vicieux, comme s'il avait un problème avec moi. Je vois souvent des bestioles qui n'ont rien à foutre là, et qui me font vraiment flipper. Je ne sais pas pourquoi je vois ça, ni ce qu'elles font là. Mais j'en peux plus. Elle marqua une longue pause avant de serrer une nouvelle fois son poing. - Tous les jours, je vois les gens me regarder bizarrement quand j'agis soit disant de manière irrationnelle. Je les entend, me juger. Et cette saloperie dans ma tête qui me hurle des ordres en même temps. J'ai envie de m'arracher la peau tellement elle me gratte. J'ai si mal à la tête que rien ne me permet d'aller mieux. C'est comme si j'avais en permanence quelqu'un qui m'attaquait le cerveau avec un marteau-piqueur. J'en peux plus. J'ai qu'une envie, c'est que tout s'arrête. Mais je ne peux rien faire. Juste supporter ces enfoirés qui me jugent sans me connaître. Qui ne savent même pas ce que je vis. Qui me mettent dans des cases en permanence. Je sais vraiment plus quoi faire pour arrêter tout ça.

Lucie soupirait. Elle était vraiment résignée à vivre avec tout ça jusqu'à la fin de ses jours. Qu'elle voyait arriver à grands pas.


[HRP] Tient, si ça t'amuse, clique sur le deuxième lien en signature, tu verras à peu près le bordel que c'est dans sa tête pendant une crise. Je trouve que ce thème colle parfaitement ^^ [/HRP]


Lucie parle en Anglais en #ff0000, baragouine en Français en #0066ff et la voix dans sa tête s'exprime en #ff66ff

Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
IRS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 224
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Dim 28 Jan - 20:08

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

L’inattention mène toujours vers une chute
Feat Lucie

La main de Tess continuait à caresser les cheveux de la jeune femme, cherchant à la réconforter le plus possible tout en lui parlant d’une voix douce, ayant ce petit quelque chose de maternel. Tout en hochant la tête, l’ancienne dealeuse lui avoua qu’elle la croyait. Après tout, pour avoir aussi peur, elle n’avait pas pu l’inventer ! Ou alors elle était très bonne comédienne… Cependant, cette option ne lui plaisait pas, et Lucie ne semblait pas être ce genre de personne. Donc bon, c’était totalement impensable et improbable !

Tess restait très attentive aux mots de la jeune femme. Elle avait donc peur des serpents ? C’est compréhensible, ça. Mais en voir un ici l’était beaucoup moins. C’est donc sa « maladie » qui est à l’origine de ceci ? Peut être. Sans doute même. Et à mesure que la rencontre se poursuivait, la jeune femme se disait que c’était vraiment handicapant. Une nouvelle fois, l’américaine saisit la main de sa camarade, reprenant le même manège que précédemment.

- Je ne sais pas ce que tu vis, je ne sais même pas ce que tu peux faire pour arrêter tout ceci. Je vais me répéter mais il faut les ignorer, je sais que ça peut être dur et paraître débile en entendant ça mais c’est la meilleure chose à faire. Le jugement des autres est réellement désagréable, savoir qu’on est jugée en permanence est tout aussi dur et désagréable mais l’humain est ainsi… Mais, si tu les ignore, si tu les laisse dire, ils vont finir par te lâcher et te laisser tranquille. S’ils voient que tu ne réagis pas, ils arrêteront.

Elle lui sourit faiblement avant de lui embrasser le front doucement, comme elle l’avait fait avec Brook quelques temps plus tôt.

- Tout ira bien, ai confiance. Et puis, si un jour tu te sens vraiment trop mal à cause de tout ceci, tu peux être sûre que tu pourras compter sur moi.

Elle mit son point libre sur son cœur avec une expression franche au visage. Certes, les deux venaient tout juste de se rencontrer mais elle tenait à l’aider et à être là pour elle. C’est peut être étrange mais cela fait partit de son caractère et tempérament.



hrp:
 


Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Lucie Backerlord
IRS |:| Première année
avatar
Féminin
Messages : 40
Né(e) le : 01/01/2000
Date d'inscription : 30/11/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1° Année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1029-je-ne-suis-pas-folle-lucie

Mar 30 Jan - 15:31
Pendant l'intervalle de ce qui semblait une simple seconde dans le monde réel, mais qui lui sembla une éternité, elle la prit dans ses bras. Ce genre de choses lui demandait énormément d'efforts, et par conséquent, elle ne le faisait que rarement. Elle était plutôt du genre à montrer via des actions son affection plutôt que de la montrer de manière tactile, du moins au départ. Lucie pouvait être démonstrative, mais ce fait était tellement rare qu'il ne fallait réellement pas compter dessus. Malgré tout, elle voulait toujours se montrer attentionnée avec ses proches. Un peu trop même. Parfois, cela lui était préjudiciable. Mais elle s'en foutait. Pour elle, il valait mieux que ses proches soient trop bien traités que pas assez.

-Merci. Ce fut le seul mot qui sortit de sa bouche peu de temps après l'avoir lâchée.

Elle resta un très long moment statique. Elle pensait à tout un tas de choses en même temps, et n'arrivait pas vraiment à remettre de l'ordre dans ses idées. Il lui fallait tout simplement du temps. Du temps et beaucoup de concentration. Ce dont elle ne disposait pas vraiment à l'heure actuelle. Elle tenta tant bien que mal de chasser ses multiples idées, mais sans vraiment y parvenir. De temps à autre, elle n'arrivait pas à faire le vide dans sa tête, et devait par conséquent faire avec, même si cela la dérangeait énormément. Toujours aussi silencieuse, elle voulait tourner la conversation vers un sujet plus léger mais n'y arrivait pas. Elle resta donc muette, jouant avec ses doigts, pour distraire son esprit. Heureusement, c'était le calme plat dans sa tête. Pas le moindre bruit, et pour une fois, elle souriait. Elle aimait énormément ces périodes de calme. Et voulait qu'elles soient de plus en plus nombreuses.


Lucie parle en Anglais en #ff0000, baragouine en Français en #0066ff et la voix dans sa tête s'exprime en #ff66ff

Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
IRS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 224
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Mer 31 Jan - 22:03

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

L’inattention mène toujours vers une chute
Feat Lucie

Tess fit un petit mouvement de la main lorsque Lucie la remercia, lui avouant que c’était quelque chose de totalement normal pour elle. Et puis, c’était la moindre des choses ! Jamais Tess ne laisserait quelqu’un dans le besoin ! Hors de question ! Qu’elle connaisse bien, un peu ou pas du tout la personne, c’était tout ce qu’elle souhaitait, aider les autres, voulant même en faire son métier ! Si possible car en ayant un casier judiciaire, c’était peut être compromis, non ? Elle ne savait pas vraiment, préférant se renseigner un peu plus tard sur le sujet. Au pire, elle pourrait reprendre ses anciennes activités pour subvenir à ses besoins ? Non Tess, sort de ce délire, profite de ton séjour pour tout plaquer et tout recommencer ! Elle essayait de s’en convaincre, de ça.

Voyant le silence de sa camarade, Tess prit la parole, changeant drastiquement de sujet, essayant de lui faire oublier ce qu’il s’était passé peu avant.

- Dis-moi, jolie blonde, qu’écoutes-tu comme musique ?

La jeune femme esquissa un sourire faussement charmeur, plus taquin qu’autre chose à vrai dire. Elle reprit, d’une certaine façon, les mots qu’elle lui avait adressés plus tôt, espérant qu’elle se laisserait prendre au jeu pour oublier ce qu’il se passait. Après tout, oublier certaines choses de temps à autres ne pouvait pas lui faire de mal, bien au contraire même !

Tess, pour lui changer les idées, aurait bien été tenté de la chatouiller mais, ignorant d’une, si elle les craignait, de deux, sa réaction, elle ne voulait pas tenter le diable, peut être qu’elle essayerai plus tard, de nouveau, mais… Patience ! Pour le moment, l’ancienne dealeuse estimait ça plus important d’apprendre à connaître l’autre ! Et puis, elle se sentait bien, en extérieur, avec quelqu’un d’autre que ses propres pensées.



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Lucie Backerlord
IRS |:| Première année
avatar
Féminin
Messages : 40
Né(e) le : 01/01/2000
Date d'inscription : 30/11/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1° Année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1029-je-ne-suis-pas-folle-lucie

Jeu 1 Fév - 22:18
Lucie poussait un soupir intérieur de soulagement. Elle avait vraiment envie de tenir une conversation correcte, mais n'ayant aucun sujet de conversation valable, elle était heureuse que Tess lui pose cette question. Elle allait pouvoir rebondir par la suite, et tout ceci était bénéfique pour elle. Tout était calme dans son esprit pour le moment. La jeune femme espérait que tout ceci allait durer un maximum de temps. Néanmoins, il fallait répondre à cette question, et surtout enchaîner.

- J'écoute plus du Metal et du Grunge qu'autre chose. Certains pensent que c'est de la musique de bourrin, mais au moins, j'adore ce que j'écoute. Et je suis également chanteuse de Grunge. J'ai attaqué la guitare il y a quelques temps, mais j'en joue assez mal. Je sais pas si t'as déjà entendu parler de ce genre de musique, mais si tu connais, tu dois avoir une image de mon type de chant en tête. Et ça me détruit les cordes vocales à chaque fois, mais au moins, je m'éclate dans ce que je fais. Et toi?

Une question on ne peut plus bâteau. Mais il fallait parfois débuter une conversation de manière assez légère pour ensuite tourner vers des sujets beaucoup plus sérieux. Son style vestimentaire n'indiquait clairement pas son style musical de prédilection. Elle avait même horreur de ça. Pour elle, affirmer ses goûts en musique ne signifiait pas pour autant porter une tenue spécifique. Lucie ne comprenait même pas ce principe qu'adoptaient beaucoup de gens. S'affirmer passait aussi par le fait de se démarquer des autres. Elle n'avait pas du tout envie de rentrer dans un moule. Sa maladie l'empêchait d'être comme les autres, et elle ne pouvait pas faire autrement. Mais dans la vie de tous les jours, elle faisait son possible pour se démarquer des autres.

- J'ai toujours eu envie de monter un groupe de Grunge. J'ai déjà le nom en tête. Spinocerebellar ataxia. C'est une maladie dégénérative qui amène dans quasiment tous les cas à la mort. J'ai côtoyé une malade lors de mon séjour à l'hôpital et elle est devenue ma seule amie dans ce lieu. Elle est morte peu de temps après mon entrée ici. Si j'fais ça, ça sera pour elle.


Lucie parle en Anglais en #ff0000, baragouine en Français en #0066ff et la voix dans sa tête s'exprime en #ff66ff

Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
IRS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 224
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Sam 3 Fév - 17:03

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

L’inattention mène toujours vers une chute
Feat Lucie

Tess eut un large sourire en apprenant ce qu’écoutait la jeune femme ! C’était tout simplement parfait ! Quelqu’un qui écoute de la musique de bourrin et qui adore ! Enfin quelqu’un qui ne pense pas que c’est simplement bourrin ou une musique de sauvage. Et puis, d’après elle, ces musiques sont plus travaillées que les autres, style pop ou truc du genre… Et sont bien plus défoulantes !

- J’ai parfaitement une idée de ton style de chant et de musique, personnellement je suis plus axée sur le Metal que le Grunge, malgré un style vestimentaire punk… Le principal, c’est quand même de s’éclater sur ce que l’on écoute et sur ce que l’on fait ! Sinon, sur les instruments il m’arrivait de squatter la chambre de mon frère pour faire du bruit avec sa batterie. Beaucoup de bruit qui ne ressemble à rien mais qui casse bien les oreilles de toute la famille.

Un petit rire traversa la barrière de ses lèvres. C’est vrai qu’elle en avait cassé, des oreilles à force de frapper sur la batterie de son frangin. Ce dernier trouvait ça amusant mais lui avait promis d’apprendre à jouer, un jour. Lorsqu’elle reviendrait. Tess avait véritablement envie d’apprendre à jouer mais là, il faudrait squatter une salle de musique et voir s’il y avait une batterie. Ce qui n’était pas forcément sûr vu qu’elle n’avait jamais fait très attention à la salle de musique.

Elle fronça légèrement les sourcils en entendant le nom qu’elle avait en tête, essayant de le répété mais… En vain, c’est bien simple, dès la deuxième syllabe, elle se planta, n’arrivant clairement pas à le redire. Pourquoi les maladies ont des noms aussi compliqués ?! Les médecins ne peuvent pas trouver des noms plus simples ?! Bon, l’un dans l’autre, c’est normal que cela soit compliqué mais bon, un minimum quoi.

- Je suis désolée pour toi, mais c’est admirable de faire ça ! Si jamais tu montes ton groupe, compte sur moi pour venir à toutes les représentations ! Y’a moyen que je sois super intéressée par ta musique et ton groupe !



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Lucie Backerlord
IRS |:| Première année
avatar
Féminin
Messages : 40
Né(e) le : 01/01/2000
Date d'inscription : 30/11/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1° Année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1029-je-ne-suis-pas-folle-lucie

Mar 6 Fév - 16:00
Lucie passa un certain temps sans rien dire. Elle avait envie d'ajouter quelque chose, mais elle n'était pas sûre de comment l'expliquer. Par moments, elle restait simplement muette pendant un temps certain avant de reprendre la parole. Elle avait eu l'idée de ce nom depuis l'annonce de la mort de son amie, mais elle avait surtout une autre idée en tête. Une idée qui lui tenait réellement à cœur, et qu'elle voulait absolument mettre en œuvre. Seulement, elle ne savait pas vraiment comment faire. Elle n'avait aucune notion dans ce genre de choses, et même en cherchant des renseignements, tout cela restait flou à ses yeux.

- En fait, j'ai eu l'idée, au moment où je commencerais à commercialiser des EP ou des albums, si tel doit être le cas un jour, je pense reverser une certaine somme à des associations pour qu'on puisse s'occuper des gens comme elle. Parce que même si ces gens sont condamnés à cause de cette merde, on doit s'en occuper correctement. J'estime avoir beaucoup de chance car je ne subirais jamais la même chose qu'elle, mais c'est pas une raison pour que je reste totalement insensible

Même malade, Lucie préférait s'occuper des autres plutôt que d'elle-même. Par moments, elle mettait même de côté sa propre santé pour s'occuper de celle des autres. Elle avait toujours été comme ça, même si elle ne faisait quasiment plus confiance à personne. Pourquoi changerait-elle sa façon de voir les choses? Cela n'avait aucun sens. Si elle commençait à changer sa façon de voir les choses, voire même sa façon d'agir, elle n'allait pas s'en sortir, puisqu'elle devrait tout changer, et clairement, elle n'en avait pas du tout envie. Tout lui prendrait un temps fou dont elle ne disposait pas.

- Et sinon ça tombe bien vu que je cherche des gens. Mais pour en trouver ici, alors que je ne connais pas grand monde, je sais que ça va être dur.


Lucie parle en Anglais en #ff0000, baragouine en Français en #0066ff et la voix dans sa tête s'exprime en #ff66ff

Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
IRS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 224
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Lun 12 Fév - 23:22

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

L’inattention mène toujours vers une chute
Feat Lucie

Toujours aussi attentive, l’américaine écoutait calmement ce que lui disait sa camarade.

C’était tout à son honneur, que de faire ceci pour reverser une certaine somme à des associations. Avec le temps, Tess remarquait que le dicton « il n’y a pas plus généreux qu’un pauvre » était loin d’être fondé. Certes, elle n’est pas pauvre mais « malade » mais elle se préoccupait tout de même bien plus des personnes atteinte de cette maladie au nom imprononçable pour l’américaine.

- C’est… Admirable. En général, les gens ne s’en préoccupent pas vraiment, ou préfèrent complètement ignorer l’existence de ce genre de maladie.

Et Tess ne savait pas ce qui était le pire entre ne pas s’en préoccuper ou tout simplement les ignorer… L’un dans l’autre, c’est tout aussi horrible mais il y a bien une de ses deux options qui est pire que l’autre, non ? Cependant, en apprenant qu’elle ne savait pas comment trouver des gens et qu’elle ne connaissait personne, ce qui augmentait la difficulté, la skateuse lança une proposition.

- Peut être que tu pourrais passer une annonce pour trouver des gens, non ?

Ce n'était peut être pas le moyen le plus intelligent pour trouver des gens justement mais c'était tout de même un geste qui semblait relativement bien fonctionner ! Elle savait bien que cela fonctionnait chez elle, les choses seraient-elles différentes ici ? Elle en doutait fortement, mais, dans le fond, elle ne serait pas étonnée plus que ça. Après tout, tout pouvait changer en traversant l’océan ou la mer. Parfois, il n’y avait même pas besoin de faire autant de route pour voir que certaines choses changeaient. En France, d’après ce qu’elle savait, un grand débat avait lieu : pain au chocolat ou chocolatine ? Franchement, n’était-ce pas la même chose, dans le fond ? Apparemment pas. Allez dire à un parisien que vous voulez une chocolatine… Enfin bref ! Elle s’éloignait un peu à cause de ces pensées, ayant presque oublié que ce n’était pas le sujet de la discussion !

- Après, je en fais que proposer une idée qui me passe par la tête, hein !



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Lucie Backerlord
IRS |:| Première année
avatar
Féminin
Messages : 40
Né(e) le : 01/01/2000
Date d'inscription : 30/11/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1° Année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1029-je-ne-suis-pas-folle-lucie

Jeu 15 Fév - 15:51
- Demander à des gens de monter un groupe avec moi? J'ai déjà tenté ça avant mon entrée ici. Comment t'expliquer que ce n'était pas quelque chose de foncièrement simple. La majorité des gens me prennent pour une folle, les seuls amis que j'ai sont soit ceux que je me suis fait à l'hôpital soit des gens qui ne sont pas au courant de ce qui se passe dans ma tête. Et aucun d'entre eux n'est musicien. Et j'ai vraiment pas envie d'essayer de sociabiliser si c'est pour me prendre des réflexions sur un pseudo état mental déficient. J'm'en prenais tous les jours à l'hosto, et j'ai plus du tout envie de vivre quelque chose comme ça.

Lucie soupira un long moment, avant de se rallumer une nouvelle cigarette. Elle avait vraiment un problème avec ça, mais elle ne savait pas faire autrement. Quand elle n'était pas bien, elle fumait beaucoup trop. La voir avec une cigarette à la bouche pouvait indiquer son état mental avec une certaine précision. Elle jouait avec son briquet, tout en regardant le ciel. Combien de fois avait-elle penser à se tirer une balle dans la tête ou faire une overdose médicamenteuse? Un nombre incalculable. Cependant, par moments, elle se raccrochait à la vie, pour les autres. C'était son problème, elle faisait tout pour les autres, et quasiment rien pour elle.

- Ceci dit, faire de la musique, ça me fait oublier quelque peu ce que je vis. Grâce à ça, j'arrive à passer une journée sans avoir envie de me foutre une balle dans le crâne. Bon, aussi, c'est pour éviter de foutre ma mère en deuil. Mais au moins, ça me permet d'oublier certaines choses. Mais ça m'empêche pas de cloper comme une cheminée. Y'a des choses dont j'arrive tout simplement pas à me défaire.


Lucie parle en Anglais en #ff0000, baragouine en Français en #0066ff et la voix dans sa tête s'exprime en #ff66ff

Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
IRS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 224
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Lun 19 Fév - 0:39

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

L’inattention mène toujours vers une chute
Feat Lucie

Hmm, effectivement, c’est complètement compréhensible, se prendre des remarques du genre, ne pas avoir d’amis musicien ou autres choses n’aidaient pas à vouloir se sociabiliser. Mais ce n’était pas Tess qui allait la forcer à le faire, bien au contraire. Elle aide les gens que s’ils le souhaitent et le demande. Mais tout ceci pour dire qu’elle comprenait.

- De toute façon, si tu te prends des réflexions sur un pseudo état mental déficient comme tu le dis, renvoie leur la balle en utilisant la même excuse, ça devrait les calmer un coup !

Elle accompagna sa remarque d’un léger sourire joueur avant de la regarder s’allumer une nouvelle cigarette. C’était sa combientième ? Bah, Tess préféra ne pas compter. Ce n’est pas sa mère, elle n’a clairement pas à lui faire la morale à se niveau là. Après tout, Lucie est assez grande pour se gérer toute seule.

La musique, cette échappatoire dont tout le monde à besoin, cette échappatoire dont tout le monde se sert pour échapper à la réalité, pour échapper à ses problèmes. Et pour vivre, dans certains cas, comme dans celui de Lucie. Mais l’américaine était quelque peu attristée. Oui, attristée d’apprendre que sa camarade pensait à se foutre une balle dans le crâne et que la musique ne lui faisait pas penser à ça. C’est triste que des gens  en arrivent à ce stade.

- Ta mère peut être fière d’avoir une fille comme toi. Penser aux autres avant de penser à soit… C’est quelque chose d’assez admirable… Tant qu’on arrive encore à penser un peu à sois. Au moins un minimum. Concernant la clope, t’es tout simplement accro. Y’a rien de plus à dire à ce sujet.

Tess porta la main à sa poche, regardant toujours sa camarade avant d’en sortir un paquet de chew-gum, lui en proposant un avant de s’en prendre un.



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Sujets similaires
-
» L'Astéroide Apophis s'approcherait de la terre en 2036
» Bénédiction du 12 Mars : "Montre-nous, Seigneur, la route qui mène vers toi."
» Peuple de baptisés, marche vers ta lumière
» bébé 6 mois se réveille toujours à 3h du matin
» insomnie vers 4h du matin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: West London :: Notting Hill :: Parcs et espaces verts-
Sauter vers: