À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
La rentrée scolaire approche et elle amène plusieurs changements avec elle. Venez vous recenser.

 :: West London :: Kensington :: Centre commercial Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je rêve d'une glace [Elyanna]

Isabella Krysten
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 420
Né(e) le : 28/05/2000
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://baby-indare.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t22-

Sam 7 Jan - 17:06

3 Janvier
2017
Je rêve d'une glace

Elyanna E. Krysten

Vous savez ce qui me manque le plus depuis que je suis dans cette école ? Ce n'est ni la solitude, ni mes parents, ni mes anciens amis de Wimbledon. Non, ce qui me manque le plus c'est un truc tout bête, complètement sans intérêt au regard de tous mes problèmes mais paradoxalement tellement important : des glaces. Ou plus exactement, la possibilité de me lever au milieu de la nuit et de manger une glace pour me rendormir plus facilement, chose que je faisais assez souvent (inutile de vous rappeler les cliché sur les glaces et la dépression, non ? Eh bah chez moi ça marche).

Alors je sais, ça a l'air complètement con comme ça de rêver d'une glace en plein hiver, mais il fait vachement chaud dans les chambres (du moins de mon point de vue), et puis ça a rien à voir avec la chaleur. Je me suis déjà retrouvée enfermée dehors parce que j'avais oublié le code de la porte (j'étais jeune, oh !) et la première chose que j'ai faite en rentrant, c'est me précipiter pour manger une glace. Alors qu'il faisait -10 dehors. Donc bon, vu que là il fait genre 10 degrés, c'est pas aujourd'hui qu'on m'empêchera de manger des glaces.
Sauf que oui, parce qu'évidemment ils nous servent pas des glaces en dessert et que les distributeurs automatique des dortoirs sont 1) inaccessibles la nuit, sauf si je me sauve encore et 2) plus adepte du chocolat chaud que de la bouffe froide.

Bref discours mis à part, je suis au réfectoire en train de triturer du bout de ma fourchette l'espèce de semoule au lait mal foutue qu'on nous a servie en dessert. Ca me tente pas du tout. En fait plus ça va, moins la bouffe d'ici me tente. C'est pas que je suis difficile, mais quand on est habituée à la nouriture de luxe jusque dans les cantines scolaires (parce que oui, dans les écoles privées ils servent des trucs bien faits, généralement, surtout au prix qu'on paye), eh bah la nourriture en plastique des cantines c'est pas top. Le seul bon côté, c'est que le réfectoire de l'ISS est accessible à mon école et que je me retrouve pas à manger toute seule entre les dépressifs et les psychopathes.

- T'en veux Ely ? Ca me dit rien ce truc là...

Floc, fait la semoule en retombant dans la petite barquette. Ouais c'est ça, floc, mais tu peux protester autant que tu veux, je te mangerai pas. Je veux manger un truc bon. Déjà que j'ai pas touché à mon assiette, à tous les coups elle va s'inquiéter et croire que je me laisse dépérir vu que ça fait quelques jours que je mange rien.
Mais non, j'aime juste pas ce qu'ils nous servent, tout simplement. Je donnerai n'importe quoi pour pouvoir manger des vrais trucs.
© Bell
paroles en #3399ff
[HRP : allons acheter un frigo, ma soeur !]


Dernière édition par Isabella Krysten le Dim 15 Jan - 0:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elyanna
Invité
avatar

Dim 8 Jan - 15:56
Elyanna
Elyanna E. Krysten
Ancien membre

JE RÊVE D'UNE GLACE
ft. Isabella
Je parle en
#000000
It's Cold Outside



†Je vais vous avouer un truc. Il y a une chose des plus importante dans la vie et que personne ne peut nier. La bouffe ! Je suis peut-être une demoiselle des plus raffiner avec un grand goût du luxe mais par contre je mange tout ce que je trouve. Parfois je le regrette mais ça c’est un détail sans importance. Et ce qui m’énerve le plus. C’est qu’on n’est rien pour bouffer de frais dans les chambres ! Osez me dire que vous n’avez jamais eu envie d’un bon morceau de bacon lors d’une de vos insomnies. Ou encore un petit bout de fromage ? Ne me mentez pas. Je peux lire dans les esprits c’est mon pouvoir ! Et je sais que vous avez toujours la dalle au réveil ! Qu’il soit deux heures ou 18 heures ! Moi ça m’arrive tout le temps. Je me lève parce que j’ai faim. Pas besoin de réveil. Mon estomac fait tout pour moi. Il apprend mes cours, il regarde la télé. Il mange ( Ouai c’est important) et surtout, pour mon plus grand bonheur. Il ne grossis pas d’un poil ( Fuck les rageux). Je fais partie de ces personnes qui ne prennent pas de graisse même si elle bouffe Macdo et Pizza tous les jours matin, midi et soir. Enfin en ce moment c’est surtout à cause de la bouffe de la cantine …

†Et oui la bouffe de la cantine. Ce fameux mythe qui n’en est pas un. Elle est vraiment dégueulasse ! Même mon ventre crie à l’agonie quand il l’aperçoit ( Ah non on me dit que ça c’est parce que j’ai faim). Enfin il faut avouer que par rapport aux petits plats maison que me faisait ma mère (Adoptive) avant d’aller à l’école, j’ai juste l’impression de bouffer de la merde d’éléphant russe (donc bourré à la Vodka. Je me demande si ça modifierait le goût).  Et puis les fameux distributeurs de l’école ne servent à rien. Déjà ça nous coûte des thunes affreuses. Sérieux 5£ la canette c’est du foutage de gueule un peu ? Donc je ne dirais qu’une chose ! Révolution ! A mort la bouffe dégueulasse et vive la bonne bouffe et la bouffe grasse ! Ce soir ! NOUS DINERONS CHEZ LECLERC ! C’est juste pour la rime avec la référence. Enfer, Leclerc. Voilà quoi. Je me tais ? Ouai. En vrai ce soir bah on bouffera ce qu’on bouffera.

†Pour l’instant je suis à la cantine, et ce n’est pas vraiment joyeux ce qu’il y a dans nos assiettes. Sérieusement j’ai l’impression que Bell va se suicider là. Elle regarde son dessert avec un air lasse. J’ai un peu peur pour elle parfois. On dirait qu’elle va commettre un meurtre. Et si elle tue son dessert elle ira en forge ! Je refuse ! Je ne veux pas que ma sœur devienne une délinquante ! Heureusement qu’elle peut manger avec moi quand même sinon je ne sais pas ce qu’elle ferait. Il ne me semble pas qu’elle ait beaucoup d’amis. Je la vois soulever sa semoule et je réagis au quart de tour. « Non ne fait pas ça Bell ! » Floc. Trop tard le plongeons fût inévitable. Un soupire sorti de mes lèvres « Je dois cacher les preuves … » Nom Nom Nom. Voilà plus de preuve. J’agite ma fourchette et regarde ma sœur dans les yeux avant de sourire radieusement et de lui lancer taquine «  Au fait très chère petite sœur. Ça se passe comment avec ton beau Dark Prince ? Tu as rêvé de lui ou du chat au final ? Et il t’a même filé son numéro … Je veux voir ! Je suis sûr qu’il t’envoie des messages trop mignons. Ou alors tellement hot   que ça te réveille au milieu de la nuit quand tu y repense. Toute trempée d’excitation … Bref je m’égare. Tu sais d’où il vient ton futur petit copain au fait ? »

†Un autre sourire vers elle puis je m’étire.

« †Au fait ça te tente de sortir acheter un frigo pour la chambre pour plus avoir à bouffer cette merde ? »

Revenir en haut Aller en bas
Isabella Krysten
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 420
Né(e) le : 28/05/2000
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://baby-indare.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t22-

Dim 8 Jan - 22:52

3 Janvier
2017
Je rêve d'une glace

Elyanna E. Krysten

- Non ne fait pas ça Bell !

Si à cet instant vous avez pensé "elles sont folles", vous n’avez pas passé assez de temps avec les sœurs Krysten. S’il y a bien un truc qu’on a hérité de notre père, Elyanna et moi, c’est cette manie de faire des blagues qui n’ont aucun sans, aucun contexte et qui ferait buguer les gens normaux. C’est avec ce genre d’humour et de comportement décalé que mon père a séduit ma mère, sûrement en se différenciant des autres avocats trop sérieux et en l’aidant à oublier ses problèmes. Et si vous voulez mon avis, c’est probablement comme ça aussi qu’il a séduit la sienne. Personne ne résiste à la folie des Krysten.
Je rappelle que là on parle d’un cri de désespoir genre sauvetage à la dernière minute parce que j’ai laissé tomber le contenu de ma cuillère. Voilà, vous la voyez à peu près la folie Krysten ? Vous verrez, on s'habitue.

- Je dois cacher les preuves…

Et elle mange tout, comme ça, sans plus de procès. J’hésite entre le rire totalement naturel qui est en train de s’emparer de moi et la petite question à l’arrière de ma tête, alias une petite voix qui se demande comment elle peut manger un truc pareil. Je sais qu’elle est moins difficile que moins – je sais que je suis née avec une cuillère en argent dans la bouche et que ça doit pas aider, oui, merci – mais j’ai du mal à imaginer que des gens peuvent volontairement avaler ce qui a été produit dans cette cantine.
Bon, j’exagère, j’ai mangé pas mal ici depuis septembre, mais je crois que j’ai atteint le point de saturation : je serai totalement incapable de prendre une fourchette de plus de cette bouffe insipide sans avoir pu rappeler à mon estomac le goût, la texture et même juste l’existence de la bonne nourriture. .

- Au fait très chère petite sœur. Ça se passe comment avec ton beau Dark Prince ? Tu as rêvé de lui ou du chat au final ?

Elles datent un peu, ses informations – cette histoire de rêver du chat c’était il y a deux semaines, déjà. Bon faut dire qu’entre temps j’ai fait un épisode dépressif de presque une semaine et j’ai passé pas mal de temps avec Amaryllis, donc entre nos soirées jdr et ça, on a jamais eu l’occasion d’en parler.
Très objectivement, je dirais que c’était pas plus mal, parce que je n’ai jamais, mais jamais eu l’habitude qu’on essaye de connaître ma vie personnelle et là, ma vie privée elle est bien exposée sur un blog qu’Ely a trouvé je ne sais comment.
Faudrait d’ailleurs que je lui demande comme, un jour.

– J’ai rêvé du chat.

Je bois une gorgée d’eau en guise de conclusion à ma phrase mais elle est déjà repartie dans des délires. En vrai je sais même plus si j’ai rêvé de l’un ou de l’autre. Je vous vois venir, mais figurez-vous que rêver de quelqu’un qui a simplement un pseudo et une description inversement proportionnelle à la taille de ses chevilles, bah c’est pas simple.

- Et il t’a même filé son numéro … Je veux voir ! Je suis sûr qu’il t’envoie des messages trop mignons. Ou alors tellement hot   que ça te réveille au milieu de la nuit quand tu y repense. Toute trempée d’excitation … Bref je m’égare. Tu sais d’où il vient ton futur petit copain au fait ?
- D’Amérique, visiblement, vu qu’il a passé ses vacances chez sa famille là-bas. Et c’est pour ça qu’il m’a filé son numéro, pas pour tous les trucs tordus qui peuvent te passer par la tête. Rien que pour rire, j’aimerais voir où se situerai papa s’il était au courant.

Mon père est gentil, mais il a des petits a priori par rapport aux américains – comprendre, il n’est pas super fan de leur façon de penser en général. Du coup l’imaginer choisir entre James, fils de bonne famille comme moi qui était dans la même école et qu’il a rencontré des dizaines de fois, et un américain dont je connais même pas le prénom et qui me drague ouvertement sur internet, c’est assez drôle. Bon ya pas masse de suspens, honnêtement, à moins qu’on lui file les détails de pourquoi j’ai planté cette moto dans un mur. Là, il réfléchirait peut-être un peu plus longtemps.
Et Ely peut toujours rêver pour que je lui montre mes sms. Lire mes conversations sur mon blog je veux bien, mes sms quand même pas, y a des limites à mon intimité. Et ces limites elles incluent ce qui se passent dans mon portable et ce qui se passe dans ma culotte (je t'en foutrai, moi, des "trempée d'excitation")

- Au fait ça te tente de sortir acheter un frigo pour la chambre pour plus avoir à bouffer cette merde ?
- Ah mais quand tu veux.

J’en peux vraiment plus de cette bouffe. Si ça tenait qu’à moi, je partirai maintenant pour aller acheter son frigo, quitte à sécher tous mes cours de l’après-midi.
Bon, vu que ça tient à moi et à Elyanna, c’est un peu pareil, je sais que je vais manquer à mes profs cet aprem. De toute façon ce midi j’ai pas cours avant 14h30, vu que c’est LV2 après le déjeuner. Je sais pas ce que Elyanna va louper si elle sèche les cours cet aprem.
Et honnêtement, je pense qu’elle s’en contrefiche.
© Bell
paroles en #3399ff


Dernière édition par Isabella Krysten le Ven 20 Jan - 0:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elyanna
Invité
avatar

Jeu 19 Jan - 0:41
Elyanna
Elyanna E. Krysten
Ancien membre

Je rêve d'une glace
« A l'assaut des frigos ! »
03/01/2017

† M
on cul oui, je suis sûr qu’elle n’a pas rêvé du chat. Elle ne va pas me faire croire qu’elle joue la chaste alors qu’il est ultra bien foutu -Oui j’espionne ses message par-dessus son épaule- et que elle, elle a couché plus de fois que moi sa sœur ainé dans sa vie. Soit disant passant, cela est une véritable aberration ! Ou est mon honneur de grande sœur dans tout ça … Enfin bref de toute façon mon honneur de grande sœur consiste à la faire quitter le petit fils de jambon périmé avec qui elle sort actuellement pour le fameux Dark prince qui a l’air beau, classe et sympa. Et visiblement mon objectif était déjà bien avancé et tracé à l’entente de sa réponse à ma question.


† - D
’Amérique, visiblement, vu qu’il a passé ses vacances chez sa famille là-bas. Et c’est pour ça qu’il m’a filé son numéro, pas pour tous les trucs tordus qui peuvent te passer par la tête. Rien que pour rire, j’aimerais voir où se situerai papa s’il était au courant.


† *G
loussement stupide* Oh oh, dis donc sœurette tu ne nie même pas quand je dis petit copain ? Et tu oses me mentir en me disant que tu ne rêves pas de lui après ça. Je suis sûr que tu as déjà planifié vos nombres d’enfant ainsi que leur nom et l’âge auquel tu te marieras. Et non il t’as filé son numéro parce que tu es intelligente et attirante tant physiquement que mentalement, d’ailleurs il va avoir la même claque visuel en te voyant que moi devant Skyrim en 4K. Et si papa était au courant … Il serait surement dans sa salle de torture en train de se préparer pour lui faire révéler tous les secrets d’état de l’Amérique. Rien de bien grave quoi. EN tout cas j’espère que lui, et je dis ça sans vouloir te vexer, aura un peu plus de couille que James. Que ce soit physiquement pour ton plus grand plaisir, et mentalement.


† E
n tout cas elle était partante pour sortir acheter un frigo, en même temps imaginer un peu tous les avantage que ça offre un réfrigérateur. Je regardais longuement ma sœur avant de fermer ma veste et de la tirer par la main. J’en avais un peu marre d’être enfermé entre quatre mur. Un peu de liberté, de vent, de vitesse, et d’enculer de chauffard sur qui gueuler allez me faire du bien !


† C
’est donc en direction du parking que je me suis dirigé ma sœur me suivant de prêt. En même temps elle n’avait pas trop le choix, vue qu’elle ne pouvait pas avoir de véhicule dans l’enceinte du parking. Je la laissais à l’extérieur vue qu’elle n’avait même pas le droit de rentrer dedans. La pauvre quand même qu’elle tristesse. C’est que y’a des merveilles de technologie dans ce parking, comme par exemple cette voiture-là. Elle fait un peu tâche quand même. Au milieu des twingo et autre modèle bon marché. Celle la valait au moins un bras ( et je sais de quoi je parle !). Grimpant sur mon engin de compétition ( Oui bon je suis en permis bridée j’ai pas l’âge mais bon …) venant chercher Isabella devant l’école avant de prendre la route ( avec nos casques, elle s’est planté une fois pas deux) en direction du centre-ville. Au diable les limitations, l’appel du frigo était bien trop forte !


† C
’est donc devant que nous nous sommes arrêtées prêt à en découdre avec les prix !


Kenstington
Je parle en #000000

Ft. Bell ||
© Bell

Revenir en haut Aller en bas
Isabella Krysten
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 420
Né(e) le : 28/05/2000
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://baby-indare.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t22-

Ven 20 Jan - 0:24

3 Janvier
2017
Je rêve d'une glace

Elyanna E. Krysten

- Oh oh, dis donc sœurette tu ne nie même pas quand je dis petit copain ? Et tu oses me mentir en me disant que tu ne rêves pas de lui après ça.

Et... merde. J’ai tellement pas fait gaffe. J’ai répondu à la question directement au lieu de réagir au "futur petit copain". Je sens déjà que j’ai les joues qui brûlent. Je dois être ab-so-lu-ment rouge, c’est affreux. Elle va pas me lâcher avec ça, maintenant. Mais c’est la vérité, en plus, que ce n’est pas "mon futur petit copain", et que j’ai pas rêvé de lui. Je vous ai dit, un pseudo et quelques sms, bah ça laisse peut-être la place à l’imagination, mais vu que mes rêves sont visuels, je peux pas visualiser grand chose.
Bon, si, ses abdos, mais c’est limité quoi.

- C’est toi qui pose des questions pièges, aussi...

Bah oui, elle me parle de lui et elle case un petit "futur petit copain" en ninja au milieu de sa phrase, histoire que je lui réponde sans relever.

- Et puis on est juste des amis qui parlent beaucoup, c’est tout.

C’est faux, vu qu’il m’a envoyé deux déclarations d’amour à la suite il y a deux semaines, mais j’ai fait bien gaffe à ce qu’elle ne les voit pas. Déjà parce que je l’ai un peu rembarré et qu’Ely m’aurait collé une baffe, et surtout parce que je les ai envoyés au milieu de la nuit donc elle se serait encore imaginé plein de choses. Et puis parce que de mon côté, je suis totalement pas disponible.

- Je suis sûr que tu as déjà planifié vos nombres d’enfant ainsi que leur nom et l’âge auquel tu te marieras.
- C’est ça. La vieille des deux c’est toi, je te laisserai l’honneur de rêver de mariage en premier.

Elle m’a pris pour une princesse disney ou quoi ? Comme si j’allais me mettre à chanter une chanson d’amour niaise façon belle aux bois dormant en rêvant d’un prince charmant pour me marier, vivre heureux et avoir beaucoup d’enfants.
Je suis une princesse Sith moi. Hm... Bref (et je vous dégomme si vous me dites que les princesses sith sont des princesses disney maintenant, merci).

- Et non il t’as filé son numéro parce que tu es intelligente et attirante tant physiquement que mentalement, d’ailleurs il va avoir la même claque visuel en te voyant que moi devant Skyrim en 4K. Et si papa était au courant … Il serait surement dans sa salle de torture en train de se préparer pour lui faire révéler tous les secrets d’état de l’Amérique. Rien de bien grave quoi. EN tout cas j’espère que lui, et je dis ça sans vouloir te vexer, aura un peu plus de couille que James. Que ce soit physiquement pour ton plus grand plaisir, et mentalement.
- Papa est avocat, pas espion du mi6. Je pense qu’il irait plutôt essayer de lui arracher lesdites couilles pour avoir approché sa fille de trop près.

Ne pas relever, ne pas relever, et penser à autre chose. Faire des blagues à la con sur la petit anti-américanite de mon père (qui n’est pas si développée que ça, non), ça permet de réduire mon rougissement à néant et c’est mieux, parce qu’avec toutes ses allusions à la noix et sa magnifique remarque de tout à l’heure, je commence à avoir hâte de sortir de cette cantine.

Je l’attends vite fait en dehors du parking le temps qu’elle aille chercher sa moto. Oui je sais, je sèche les cours mais je respecte cette règle-là. Disons qu’elle me coûtera bien plus cher si je commence à l’enfreindre, du genre une séance de plus chez le psy chaque semaine. Ça vaut pas le coût, surtout si c’est pour marcher entre les voitures à deux balles des profs et des autres élèves.

Donc donc, direction la ville. J’ai une bonne heure avant de commencer à stresser parce que je manque des cours. De toute façon, on est à peine dans le centre commercial depuis vingt minutes, à traîner au rayon électroménager d’un magasin, quand je sens que je vais avoir d’autres raisons de stresser.

- Isabella ?

J’ai à peine le temps de me retourner que je vois James, qui me salut d’une petite bise au coin des lèvres. Je lui réponds avec un sourire, mais là j’ai deux problèmes.
D’abord, Ely est là, Ely ne l’aime pas, et la plupart du temps j’évite de les laisser se trouver tous les deux dans la même pièce.
Et surtout, Ely est sûrement toujours en train de faire une obsession sur le contenu de mes sms et leur pourcentage d’influence sur ma culotte. Si elle dit un mot là-dessus, je suis mal barrée.

- Qu’est-ce que tu fais là ? Tu sèches les cours ?

Je le vois, son froncement de sourcils interrogateur, et je sens la réplique cinglante façon Ely qui risque d’y répondre bien vite. Désamorcer ça, les éloigner l’un de l’autre et laisser la situation en suspens ? Ouais, ça me semble un bon plan.

- J’ai pas cours, à cette heure-là. Mais je reprends à 14h30 et on voulait acheter un truc vite fait avant d’y retourner...

Là, tout de suite, j’ai envie qu’il prenne ça comme un message pour s’en aller et me rappeler plus tard.
© Bell
paroles en #3399ff
[HRP : tu peux l'interrompre dans sa dernière phrase si Ely réagit au quart de tour, et considérer qu'elle l'a pas dite en entier ^-^]
Revenir en haut Aller en bas
Elyanna
Invité
avatar

Ven 20 Jan - 22:10
Elyanna
Elyanna E. Krysten
Ancien membre

Je rêve d'une glace
« Je t'emmerde»
03/01/2017

† -I
sabella ?


† O
h bordel de merde ! Mais à qui appartient cette voix dégueulasse et horrible qui me donne envie de vomir mes tripe ? Ah oui c'est bon je m'en souviens. Elle est à ce déchet de James Hamilton. Oh je t'en prie Bell, laisse moi lui mettre une claque une bonne fois pour toute, laisse moi lui mettre cette porte de frigo dans le crâne ! Oui je ne l'aime pas vous l'avez sûrement deviné ? En même temps c'est à cause de ce petit fils de sa mère que ma sœur adoré c'est planté dans un mur et qu'elle à failli mourir. C'est parce que ce connard là. Il s'est tapé la meilleure amie de ma sœur dans son dos ! Putain je rage. Je ne supporte pas de voir sa tête. J'espère qu'il va dire quelques chose de con histoire que je puisse le clasher royalement et le renvoyer pleurer dans les jupons de sa mère ! Comment père fait pour l'aimer ? Parce que c'est un Anglais bourgeois de bonne famille ? J'espère pas. Je me rappelle pas que mon père ai le cerveau d'une huître trisomique. Peut-être parce que j'étais pas la pour montré au yeux du monde à quel point ce gars mérite de ce prendre un rayon de l'étoile de la mort dans la tronche juste pour lui. Bref il ouvre la bouche sûrement pour dire une connerie. « Qu’est-ce que tu fais là ? Tu sèches les cours ? » Ah merci je vais pouvoir te faire fermé ta gueule. Déjà qu'est-ce que ça peut lui foutre ? Elle en à rien à faire de toi ! Maintenant elle est amoureuse de son mystérieux Dark Prince. Bref réfléchissons à ce que je vais lui balancer.


† -J
’ai pas...


† -D
ésolé soeurette je te coupe- Mais qu'est-ce que ça peut te foutre si elle à cours ou pas? T'es sa mère ? Non ! Je veux bien que t'es pas de couille mais je me serais déjà suicider avec une belle-mère comme toi !


† B
oom dans ta gueule ? Alors ça te la coupe, tu va répondre quoi à ça espèce de cancrelat ? Tu peux pas test les Krysten. Elle t'as déjà oublier depuis des lustre pour elle t'es qu'une goutte de pisse dans l'océan. Je t'attend, je suis peut-être la plus canon et la plus intelligente, mais je n'en suis pas moins dangereuse.


† -E
t bien quelle impolitesse. Tu coupe ta propre sœur. Demi-sœur pardon. Je m’inquiète pour elle c'est tout. Je ne suis pas sa mère. Mais je l'aime.


† -T
u l'aimes ? Vraiment ? Alors dis moi tout ? C'est de l'amour de te taper sa meilleure amie dans son dos ? Tu va la stalker en plus maintenant ?


† -J
e ne stalke pas Isabella ! Et c'était une erreur de coucher avec Conny. Je le regrette sincèrement.


† J
e le sentais, son ton de voix qui monte légèrement c'est phrase plus courte et plus sèche il était en train de monter dans les tours le petit bourge. On cherche pas une fille de la street comme moi sans repercution. Je vais t'éradiquer te réduire à néant de faire pleurer tout les larmes de ton corps. Mon seul but étant de le faire céder afin qu'il se casse.


† -A
h oui ? et bien je vais appeler Conny, je suis sûre et certaine qu'elle se fera un plaisir de nous dire que vous avez baiser ensemble hier soir. Après tout tu dois te sentir triste sans la « femme de tes rêves » à tes côtés non ?


† -J
e ne couche pas avec Conny !


† V
as-y crie plus fort ducon tu va alerter tout le magasin comme ça. Non mais sérieusement qui est le connard qui gère le destin et qui a refilé un boulet pareil à ma pauvre petit sœur sans défense. J'entends une vibration venant de la poche de Bell'. Elle reçois énormément de message en ce moment et d'une seule personne. Je sais qui sait, ou du moins je l'espère, mais vu que c'est un abruti je n'ai même pas besoin de le provoquer plus pour qu'il lui demande de lire le message j'en suis sûr. Je t'en pris Dark Prince, dis moi que ce message va lui faire péter une durite.


Kenstington
Je parle en #000000

Ft. Bell ||
© Bell

Revenir en haut Aller en bas
Isabella Krysten
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 420
Né(e) le : 28/05/2000
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://baby-indare.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t22-

Ven 20 Jan - 22:21

3 Janvier
2017
Je rêve d'une glace

Elyanna E. Krysten

-Désolé soeurette je te coupe- Mais qu'est-ce que ça peut te foutre si elle à cours ou pas? T'es sa mère ? Non ! Je veux bien que t'aies pas de couille mais je me serais déjà suicider avec une belle-mère comme toi !

Merde... Bon parti comme c’est, ça va exploser. Enfin exploser plus d’un côté que de l’autre, vu que James a ce talent parfois très très chiant de rester à moitié calme et stoïque tout le temps. Enfin presque tout le temps, parce que quand il parle avec Elyanna (parler est un grand mot, je sais), sa voix tremble un peu plus. Et moi, je ne vois pas du tout comment mettre fin à ça maintenant qu’il sont en train de se balancer des dossier au visage.
"Demi-soeur", c’est le truc le plus bas qu’il aurait pu lui balancer. C’est lui rappeler qu’il me connaît depuis plus longtemps qu’elle, c’est...
Enfin c’est Ely et James qui s’envoie des vacheries à la gueule et elle a beaucoup trop de répartie pour que je ne pense pas qu’elle en rêve depuis longtemps.

D’un côté, j’ai envie de défendre James, parce que si je ne croyais pas qu’il était sincère on serait pas toujours ensemble. De l’autre, j’ai peur que le défendre maintenant ça retourne la colère d’Ely contre moi ou pire, qu’elle se vexe, le prenne mal et me plante là. Pour gâcher un après-midi entre sœurs, il n’y a pas mieux. De toute façon j'écoute à peine ce qu'ils se disent, mon cerveau s'est plus ou moins débranché à la première insulte, une technique très agréable pour ignorer les moments où ma sœur va lui balancer mes mauvais souvenirs au visage.
Du coup je suis plantée là à les écouter s’engueuler sans trop savoir quoi dire au moment où mon téléphone vibre.

Alors on me dira que c’était pas le meilleur moment du monde pour regarder mes sms mais, pour ma défense, j’avais pas parlé avec Dark Prince depuis deux jours et s’il y a bien un moment où je ne m’attendais pas à ce qu’il m’envoie un sms, c’est bien celui-là. Alors j’ai regardé.
Et j’ai à peine lu deux phrases avant de ranger mon téléphone en vitesse dans ma veste parce que vu comme ça commence, si James le voit, c’est parti pour très très mal se passer. Et devinez quoi ?

- Qu’est-ce que c’est ?

Il est pas de bonne humeur, et s’il voit ce message il le sera encore moins. Il faut que je désamorce ça avant que ça tourne à un bordel monstre. J’aurais dû le lire tout simplement comme si c’était quelque chose de normal au lieu de le cacher avec un air semi-coupable.

- Rien.
- Fais voir.

Il marche vers moi et je mets mes mains dans mes poches comme si tout allait bien alors qu’en vrai, s’il prend mon téléphone tout n’ira pas bien du tout. Merde.

- Non !
- Fais voir je te dis !

Il l’attrape avant que j’ai pu l’arrêter et, évidemment, j’ai rangé le portable sans le verrouiller et sans fermer la page du sms et il tombe direct dessus. Donc il tombe sur un message que je n’ai même pas lu mais qui, vu le début et connaissant le personnage, risque d’être suffisamment ambigu/explicite pour que James se fasse un bon scénario dans sa tête. Et en prime un message de la part de quelqu’un que j’ai nommé "mon Prince" dans mes contacts aux alentours de Noël et bon sang j’aurais jamais dû faire ça.

- C’est qui, ça ? Ce type qui t’appelle princesse ? "Tu es indispensable à ma vie. Je continue de t'aimer, et continuerais toujours." Tu te fiche de moi, Isabella ?

Il a... vraiment écrit ça ? Ok c’est pas le moment. Merde, t’aurais pas pu choisir n’importe quel autre moment pour m’envoyer un truc pareil ? Heureusement qu’il n’y a plus la photo que je lui ai soi-disant envoyée... eh merde il y a toujours le message où il en parle.

- Tu lui envoies de photos ? Des messages ? C’est ça que tu fais, dans ta nouvelle école ? Tu joues les salopes ?

Je sais pas ce qui m’a le plus choquée. L’insulte, impossible et inimaginable dans la bouche de James qui est toujours d’un respect presque terrifiant, ou la gifle qui a suivi.
Il.
M’a.
Frappée.
Je la sens qui remonte, cette vague de haine qui avait accompagné nos premières retrouvailles à l’hôpital. Je la sens qui brûle, qui me compresse le cœur, serre mes poings et mes dents avec tellement de rage que je crois que je pourrais juste exploser. Je vois flou. Je m’en fiche.

- Toi, tu oses ?..

Je relève la tête, si j’ai un semblant de larmes dans les yeux, ce n’est pas de la dépression.
C’est de la colère. De la rage.
C’est la même rage qui serre mes poings au point de m’en blanchir les phalanges, la même colère, les mêmes souvenirs que ceux qui m’ont poussé à monter sur cette moto ce jour-là, la même violence, la même envie de vengeance. Sauf que cette fois, je n’ai pas envie de percuter un mur avec sa moto. Plutôt son nez avec mon poing.
Comme ça.
Crack.
Je ne pense pas que je lui ai cassé quoi que ce soit, mais ce simple son est déjà satisfaisant. Autant que l’air ahuri que je vois dans ses yeux.

-TOI, tu oses ? Tu oses me reprocher un sms que je n’ai même pas écrit alors que toi... toi tu...

Toi tu étais avec Conny. Toi tu as fait tellement, tellement pire. Toi tu n’as même pas cherché à protester. Tu n’as pas chercher à la repousser, à écarter un peu ses avances. Toi tu as plongé dedans la tête la première. Toi tu m’as trahi sans aucun remords, tu n’as regretté que quand tu m’as crue morte parce qu’il n’y avait que ça pour te faire culpabiliser. Toi tu n’as sûrement pas hésité une seconde. Aucun de ces mots n’arrive à franchir mes lèvres mais ils sont là, dans mes yeux, reproches et tristesse mêlés.
Je ne sais pas ce qui est plus fort. La vague de souvenirs douloureux qui remonte ou la rage qui enfle encore plus, qui essaye de les faire disparaître.
Oui, fais-les disparaître.

- Tu veux qu’on parle de Conny ? Tu veux qu’on parle de ce que toi tu as fait ?

Je le saisis par le col mais il garde une main posée sur son nez sans vraiment me regarder. Est-ce qu’il saigne ? S’il te plaît, saigne. Souffre. Au moins un minimum.

- Ça t’a coûté quoi, toi ? Une moto aux frais de papa ? Une petite pointe de culpabilité ? Une bonne nuit dans les bras d’une salope ? Un pardon facile ? Regarde-moi, James ! Tu sais ce que ça m’a coûté, à moi ? Une cicatrice qui ne s’en ira jamais, des souvenirs qui ne s’en iront jamais, un putain d’internement pour dépression ! Alors tu sais quoi ? Va bien te faire foutre !

Je déteste son putain d’air calme. Je sais qu’il est du genre zen. Je sais qu’il est de ce type de personnes qui n’affiche que peu d’expressions mais j’aurais aimé que la surprise de tout à l’heure se transforme en regrets, en remords, en n’importe quoi qui aurait satisfait ma colère pour un temps mais il reste là, stoïque, et s’il n’avait pas la main plaqué sur son nez on pourrait croire qu’il ne s’est rien passé.

- Tu es embarrassante, Isabella.

Oui, tout le monde nous regarde, je sais. Oui c’est surprenant de voir ce genre de choses quand on est juste venu acheter un four ou une putain de cafetière. Oui vous avez pas envie d’entendre une fille hurler sur quelqu’un au milieu d’un magasin. Je m’en tape. Et toi aussi, tu devrais t’en foutre, connard, c’est à toi que je parle, pas aux putains de gens autour.
J’ai encore les larmes qui montent aux yeux. Je sais même pas de quel type de larmes il s’agit, mais je sais que ma main est partie avant que j’ai le temps d’avoir la réponse.
Je te rends ta gifle, merci, au revoir.

- Embarrassante ? Je suis embarrassante ? Ça t’aurait arrangé, que je crève, pour que tu puisses continuer à t’envoyer en l’air avec ma meilleure amie ?

Là ! Je lai vue, l’expression un peu blessée sur son visage. Un petit quart de secondes, même moins, mais bon sang ça fait du bien. J’ai la voix qui tremble, je m’en fous. Je suis tellement énervée que si j’en avais la force je lui aurait lancé à la gueule, ce frigo.

- Ça suffit.
- … Tu as raison. Ça suffit. Tout ça. Toi. Ce nous qui n’existe plus depuis que tu as voulu y ajouter une troisième personne. Tu es mort, James. Mon seul regret est que ça ne soit pas littéral.

Je me retourne en le laissant là, pour une fois choqué plus d’une seconde. J’ai vu l’expression dans son regard, je n’ai pas su l’interpréter. Je m’en fiche. Je n’ai plus besoin de savoir interpréter ses émotions. Tout ce que je veux savoir, c’est que je l’ai choqué.
Blessé, peut-être.

J’ai laissé Ely à l’intérieur, mais elle me rattrapera. Je n’ai pas envie de voir James ne serait-ce qu’une seconde de plus alors j’attends ma sœur, assise au milieu du couloir devant le magasin. Certaines personnes m’ont lancé des regards outrés, j’ai croisé quelques regards compatissants dans la masse.
Ah, j’ai oublié mon portable, aussi. Ça lui donnera l’occasion de lire mes sms et de se sentir bien con.
Enfin ça m’étonnerait. Ely ne risque pas de lui laisser accès à tout ça, surtout avec les photos qu’il y a dedans.
J'ai envie de pleurer. Pas parce que je suis triste. C'est juste... la retombée d'adrénaline, j'imagine.
© Bell
paroles en #3399ff
Revenir en haut Aller en bas
Elyanna
Invité
avatar

Ven 20 Jan - 23:32
Elyanna
Elyanna E. Krysten
Ancien membre

Je rêve d'une glace
« T'es sûr de toi là ?»
03/01/2017


†Ça commence presque à devenir intéressant, enfin sûrement plus chiant qu'autre chose pour Isabella. Quand je vous dis qu'il veut la stalker. Il veut même lire ses sms maintenant ! Bon en même temps faut dire que tu n'as pas été très discrète sœurette ranger ton portable dans ta poche de la sorte. Bref il vient lui casser les ovaires et moi j'ai envie de lui casser le nez …

- Rien.
- Fais voir.

†Il s'approche d'elle dangereusement, je sens l'excitation qui monte. J'ai l'impression de revivre ma monté au niveau 70 dans Star wars. C'est le pied. Laisse le lire ce sms, s'il tente quoi que ce soit je lui met ce frigo dans le cul, ça lui donnera peut-être d'autre envie de tromperie.

- Non !
- Fais voir je te dis !

†Enfin, le combat commence ! Dark Prince contre James le pourris, qui va gagner ? Il prend le portable de ma sœur avec un geste déterminé. Que c'est beau mes très chers spectateur ! Attention, il le déverrouille et voit le message, c'est parti on met en jeux ! « - C’est qui, ça ? Ce type qui t’appelle princesse ? "Tu es indispensable à ma vie. Je continue de t'aimer, et continuerais toujours." Tu te fiche de moi, Isabella ? » princesse ? Ah oui c'est vrai. Elle en a de la chance ma sœur. Et putain, c'est trop cutie cutie cute ce message. Bon un peu vieux jeux et ringard mais au moins il abandonne pas le bougre. De toute façon il sera toujours mieux que l'autre looser là. Allez vas-y lis jusqu'au bout, remonte un peu ! Heureusement que j'ai supprimé la photo de ces seins quand même. Imaginez le carnage ! Enfin ça aurait été marrant quand même.

-Tu lui envoies de photos ? Des messages ? C’est ça que tu fais, dans ta nouvelle école ? Tu joues les salopes ?

†Non mais il se prend pour … PARDON ! Tu viens de faire quoi la espèce de batard ! Je vais te défoncer, te couper en petit morceau, te saigner comme un bœuf Hallal ! T'envoyer dans une champ de mine antipersonnel ! Je vais tellement t'atomiser que même avec de la chirurgie esthétique on pourra plus reconnaître ta sale tronche de pauvre con ! En plus tu l'as traite de salope ?! Ma sœur ? Non dans cette nouvelle école elle s’épanouit contrairement à sa vie avec toi sale chien de merde ! Visiblement je ne suis pas la seule à être en colère et elle à parfaitement raison ! Je le connais ce visage, je l'ai déjà vu énervé ma sœur et ça rigole pas. Par contre la elle pleure. Je vais vraiment le défoncer dès qu'elle en aura fini avec lui ...

-Toi, tu oses...

†HE,HE,HE,HEADSHOT. Oh oui c'était beau tellement beau, je crois que j'ai joui. Ahem je m'excuse mais la je peux pas contenir mes hormones, elle vient de lui foutre un putain de pain dans la gueule malgré sa petit force toute mignonne. Enfin ç à quand même fait un son des plus satisfaisant tout ça. Crack. Ouai comme le bruit que tu as fait quand tu l'as trompé avec l'autre salope. Enfin non elle aurait dû te mettre un second coup de poing dans la gueule. Bon après elle à péter un câble je dois vous avouer que je n'ai pas trop suivis parce que j'étais en extase et à deux doigts d'exploser de rire quand elle lui à foutu son pain dans la gueule. C'était tellement beau, et à vrai dire je suis tellement jalouse. Mais bon Isabella X Dark Prince 1 – 0 James. Yeeah ! Puis autre chose me fît encore plus jubiler, mais tellement, une gifle, et elle à fait un magnifique bruit en heurtant la joue du gogole. Frappe-le encore, je suis sûr qu'il adore ça ce soumis, suffit de voir comment il réagit, il ne dit rien quand tu le frappe. Au fond ça doit le faire bander. Il est aussi masochiste que la directrice ! Ah ah !

- Embarrassante ? Je suis embarrassante ? Ça t’aurait arrangé, que je crève, pour que tu puisses continuer à t’envoyer en l’air avec ma meilleure amie ?

†Ou ça fait mal, ça te blesse ? Tu la sens bien profondément dans ton cul cette réplique la ? Allez souffre encore mon petit, maintenant il manque plus que la rupture. Ça suffit ? Tu crois vraiment qu'elle va s'arrêter en si bon chemin après tout ce que tu lui as fait ?

«  … Tu as raison. Ça suffit. Tout ça. Toi. Ce nous qui n’existe plus depuis que tu as voulu y ajouter une troisième personne. Tu es mort, James. Mon seul regret est que ça ne soit pas littéral. »

†Fatality ! Et voilà, et la comme Obama, elle lâche le micro et elle se barre ! Je t'aime petite sœur tu es magique ! Mais tellement magique. Bon je pense que la ton cerveau doit tourner à 200 à l'heure mais bon on verra ça après. Maintenant que tu as profité c'est mon tour de lui faire bien mal que ce soit mentalement ou physiquement. C'est donc à mon tour. Lui lançant une gifle magistrale à en faire rougir sa joue. J'aurais dû garder le son et en faire un remix sur internet tien, je serais devenu riche. Il faut que je récupère le portable de Bell. Par contre ma gifle à l’air de l’avoir réveillé, vous croyez qu’il a encore des choses à dire après ça ?

†«S érieusement tu m’as giflé ? Toi, un déchet de la société qui s’en est sortie uniquement parce qu’une famille à bien voulu la recueillir par pitié ? »

†Là c’est beaucoup trop, je crois que je vais le tuer, j’ai les larmes aux yeux aussi, il à réussi à me faire péter un plomb, mais on se fou pas de moi, de ma famille ou de mon passé. Je vais l’éradiquer de cette planète. C’est donc tout naturellement que la porte du frigo trônant juste à côté de sa tête s’ouvrit violement. C’est dangereux les Poltergeist dis donc. Il faut faire attention aux fantômes parfois ils deviennent dangereux. Je me penchais au-dessus de lui, un regard empli de haine et d’envie de meurtre. Il ne sait pas à qui il à faire visiblement. Je passe de Kuronekokawaii à KuronekoKiller. J’ai toujours mes outils sur moi, et nous sommes magnifiquement caché par les rayons, je peux enfin faire ce que je rêve de faire depuis que je le connais, et que je connais l’histoire. C’est donc un scalpel à la main mes lentilles jaune luisante de haine que je lui lançais avec haine.

†«Tu t’approches ne serait-ce qu’à moins de 500 mètres d’elle et je te jure que tu n’auras plus assez de peau sur le corps pour enfermé un smarties dedans. Je me suis bien fait comprendre ? Crois-moi, je suis plus discrète qu’un chat quand il s’agit de faire souffrir les gens. Et bien évidement si je reçois une seule plainte me concernant. Tu n’auras plus tes yeux pour mater ta salope de Conny »

†Je récupère le portable de ma sœur. Il saigne de l’arcade le pauvre, j’espère que je lui ai pété. Je le regarde longuement. Je trouve que je n’ai pas été assez sadique avec lui. Je veux le briser, lui montrer à quel point j’ai été fourbe contre lui. Car oui, j’ai fait des choses un peu dans le dos de ma sœur en attendant ce jour mais bon. Ce n’est pas vraiment grave. Je sors mon portable et ouvre mon dossier photo « Bell » et lui montre l’écran affichant une paire de seins avec un teint de peau blanchâtre magnifique – Je suis Bi laissé moi dire que ma sœur est sexy-

† «Pour répondre à ta question petit con. C’est une photo de ses seins qu’elle lui à envoyer. Un petit cadeau de noël/ Parce oui, ça fait depuis début décembre qu’elle a fait un trait sur ta tête de salop. Allez à plus sous-merde. »

†Je rejoins Bell, qui est dehors en larmes, mais je doute que ce soit de la tristesse. Je dirais presque que c’est du soulagement à vrai dire. Je lui rends son portable et me pose à côté d’elle en attendant qu’elle se calme. Nous n’avons pas fini notre shopping après tout.


Kenstington
Je parle en #000000

Ft. Bell ||
© Bell

Revenir en haut Aller en bas
Isabella Krysten
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 420
Né(e) le : 28/05/2000
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://baby-indare.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t22-

Sam 21 Jan - 18:30

3 Janvier
2017
Je rêve d'une glace

Elyanna E. Krysten

Je me demande ce qu’Elyanna peut bien être en train de lui dire. Peut-être qu’elle en rajoute une couche, ça lui ressemblerait bien. Je ne pense pas qu’il ait besoin de plus, je ne pense pas non plus que quoi que soit d’autre puisse l’atteindre. Il était tellement sûr de lui, tellement persuadé que son petit numéro de regrets avait marché et que je resterai avec lui pour toujours que ça a dû détruire pas mal de choses qu’il avait imaginé.
Peut-être même qu’il voudra porter plainte pour sa moto. Je me demande à partir de quel moment il y a prescription pour ce genre de choses. S’il le fait, ça voudra dire que j’ai eu raison. Ça voudra dire que c’est juste un pauvre connard qui utilisait cette histoire comme une menace silencieuse pour que je reste avec lui malgré tout.

Est-ce qu’il penserait vraiment que je resterai ? Que je ne dirai rien ? Que je lui pardonnerai ça aussi ? Il pensait que j’étais trop désespérée pour osez partir ? Peut-être. Pour un mec inexpressif, il avait un don pour manipuler les sentiments des autres. Utiliser ma dépression à son avantage, ça lui ressemble bien. Enfin je sais pas ; Peut-être que j’ai vraiment ouvert les yeux, ou peut-être que c’est juste la colère qui fait empirer mon opinion.
Sûrement les deux.

Ely est revenue. J’ai déjà la gorge un peu moins serrée. La seule qu’il reste, maintenant, c’est l’impression d’avoir perdu trois mois de ma vie à supporter des souvenirs qui revenaient effleurer la surface à chaque fois qu’on se voyait, le week-end ou pendant les vacances. Ou quand j’allais mal.
Je pose ma tête sur l’épaule de ma sœur en récupérant mon téléphone, le faisant tourner un moment entre mes doigts. Je suis sûre qu’elle est contente et je peux pas lui en vouloir : je me sens bizarrement mieux aussi.
Et puis depuis que je lui ai expliqué elle mourrait envie de lui faire la peau, de toute façon.

J’essuie mes quelques larmes d’une main avant de regarder mon téléphone. Il est temps que je lise ce message, non ? Avant de repartir à la chasse au frigo. Surtout s’il a vraiment écrit ce que James a lu à voix haute...
Maintenant qu’il n’est plus là... je n’ai plus besoin de mentir, pas vrai ? Ou peut-être un peu, histoire de le faire mariner un peu.
Quoi ? Je m’amuse comme je peux, et puis je sais qu’il m’aime de toute manière, c’est pas comme si j’allais lui re-coller un râteau, j’ai plus aucune raison maintenant. Du coup je lui réponds vite fait avant de me tourner vers Ely.

- On va l’acheter, ce frigo ?

Les embrouilles amoureuses, c’est bien (surtout quand elles s’arrêtent), mais à la base on devait passer un après-midi entre sœurs pour acheter un frigo pour la chambre, pas faire un scène au milieu d’un magasin à cause d’un sms mal tombé. Ou bien tombé.
Ouais, plutôt bien tombé en fait.

Du coup je me relève en défroissant un peu la jupe de mon uniforme et j’attends qu’elle se lève aussi pour retourner à la moto. Il y a d’autres magasins en ville (plus chers, des meilleurs frigos, et plus loin de James), et puis j’ai envie d’avoir  un peu de vent, ça me changera les idées.
© Bell
paroles en #3399ff
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Des taches de glace sur le plus gros anneau de Saturne
» glace maison sans sorbetière
» Glace au lait de riz
» Glace au caramel à la fleur de sel (VGL)
» GLACE MAISON A LA VANILLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: West London :: Kensington :: Centre commercial-
Sauter vers: