AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: IRS - Bâtiment principal :: RDC : Bureaux et formalités Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un démon, un ange et une martyre [Seb & Krasarc]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Brook Macnay
IRS |:| Première année
avatar
Féminin
Messages : 231
Né(e) le : 20/06/1999
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1ere
Situation amoureuse : Amoureuse de Sebastien
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : J'ai retrouvée la parole
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.wattpad.com/user/CassyFiction http://indare-division.forumactif.com/t872-brook-macnay

Mer 29 Nov - 16:02
La matinée de cours venait de se finir. Brook sortait de son cours de sciences avec un visage dans un piteux état. Elle ne dormait presque plus, depuis quelques jours elle faisait des insomnies car son esprit travaillait trop, elle pleurait souvent aussi la nuit ce qui fait que le matin elle se réveillait avec des migraines.

Tel un zombie qui errait dans la foule, Brook avançait en suivant la vague, ils se dirigeaient tous vers le réfectoire, mais au dernier moment elle bifurqua. Elle traversa l'institut pour rejoindre un endroit bien particulier. A contre-courant elle passait au travers les étudiants en tenant son carnet entre ses mains. Son regard était vide, elle s'abimait de l'intérieur, elle pourrissait totalement à cause de ses idées noires.
La traumatisée monta les escaliers et se retrouva dans un couloir qu'elle connaissait bien. Elle passa devant la bibliothèque, puis elle bifurqua dans une impasse avec la fenêtre. Elle approcha et au sol dans un coin de l'impasse, la trace de sang était toujours là, quelqu'un avait tenté de nettoyer, surement la femme de ménage, mais le sang était incrusté. Instinctivement elle se toucha la gorge, les deux boursouflures que Krasarc avait faites dans sa chair existaient encore et elle les aurait toujours. Elle soupira et se mit à genoux à coté de la tache, dos au seul chemin qu'on pouvait prendre pour entrer dans cette impasse. Elle ouvrit son carnet et posa deux objets au sol, le dessin de Seb et une page de son carnet où elle avait écrit cette nuit-là avec dessus une goutte de sang.

Hier soir la jeune femme avait eu envie d'en finir, elle avait réussi à trouver une pince à épiler dans la trousse de Tessa, elle pouvait se faire bien mal, mais depuis que Krasarc l'avait fuie avant qu'il se revoit, elle n'avait plus sa dose de douleur, et hier soir elle en avait eu besoin. Ses avant-bras étaient parsemés d'impact faite avec cette pince stupide. Le soleil refléta alors sur un objet caché sous une une espèce de petite commode sous la fenêtre, surement un meuble de rangement qui appartenait à la bibliothèque. Elle passa la main en dessous et trouva ce qu'il lui fallait, un crayon à papier, mais le crayon n'avait plus de mine. Elle grogna et brisa le crayon en deux. Le bois se forma directement tel un petit pieu. Elle se tourna toujours assise et colla son dos contre le mur. Elle renifla et se mit à pleurer. Elle était tellement pitoyable, elle n'était pas fichue de mettre un nom sur ses émotions, ses sentiments et en plus...elle avait failli tuer son meilleur ami et elle était fautive dans ce que devenait son autre ami.

Il y a quelques jours, elle avait trouvé Sébastien dans la cour, ivre sous une corde pour se pendre, il avait voulu se pendre car elle ne lui avait pas donné de nouvelles, il pensait qu'elle ne voulait plus le voir alors que s'était faux, elle tenait tellement à lui...quelques jours après, Krasarc avait enfin donné signe de vie. Mais pour lui dire quoi? qu'il était devenue faible à cause d'elle. Voilà donc ce qu'elle était? un aimant à problème, elle brisait les gens, au final peut-être que Mayers avait eu raison de la kidnapper, dans ce sous-sol elle ne gênait personne. Son carnet était ouvert sur le sol avec un texte écrit, les pages étaient gondolées à cause des larmes de la veille.

Citation :
"Merci de m'avoir accueillie dans cet Institut où j'ai pu reprendre une peu de confiance en moi. Il est peut-être temps que je raconte mon histoire. Dans ma chambre il y a un cahier de trois cents pages, dedans j'ai tout écrit, ma rencontre avec Tess une fille merveilleuse, mon exploration de la cuisine avec Lynn, pitié la grondé pas grâce à elle j'ai pu profiter de la soirée. Je parle aussi de Tessa et Victor deux étudiants au grand cœur, mais je parle aussi de ce qui m'a mené à mourir aujourd'hui, la rencontre d'un démon et d'un ange, la rencontre de deux êtres qui m'ont permis de reprendre confiance en moi, l'un à voulus me briser, mais au final c'est moi qui l'ai brisé en voulant le faire sortir de ses ténèbres, l'autre à voulut remonter au paradis à cause de moi car je n'ai pas su lui montrer que je tenais à lui. Je ne veux pas perdre ces deux hommes, je tiens bien trop a eu, alors je préfère disparaitre de leur vie pour qu'ils puissent vivre en paix sans les ennuis que je risque de leur apporter. Merci de m'avoir sorti de mon sous-sol, grâce à vous tous je vais mourir le cœur rempli d'amour."

Brook leva les yeux vers la fenêtre. Il fait beau, le ciel est bleu et le soleil inonde le sol, la lumière se stoppe aux genoux de Brook. Elle leva en l'air le crayon cassé qu'elle tenait à deux mains, elle comptait se l'enfoncer dans la gorge pour agoniser lentement afin de ressentir tout le mâle qu'elle avait fait aux gens sans les vouloirs....


♥️ Sebastien ♥️
Théme Musical de Brook


Pas de nouveau RP. Personnage en pause jusqu'à Juillet le temps de finir mes rp pour la nouvelle année de Brook


Dernière édition par Brook Macnay le Mer 29 Nov - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien Nadeau
Absence longue durée
avatar
Masculin
Messages : 172
Né(e) le : 24/11/1999
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t454-rien-n-est-impossible-seulement-besoin-de-determination-finis

Mer 29 Nov - 20:48
Ce jour la, Sébastien était plu léger. L'autre jour, il avait tellement bien dormi. Le vide avait repris place au réveil. Il était tout seul, maintenant qu'il a pu garder contact avec Brook, tout était devenu plu léger. Arrivant presque à présent vivre comme avant, profiter des petites choses de la vie. Le goût pour la musique était revenue, les couleurs du monde était revenu, le sourire avec. Depuis qu'elle m'avait aidé, j'étais tellement plus heureux. J'avais prévu de la voir aujourd'hui, par surprise, mais avant je dois remettre un livre à la bibliothèque que Shizu m'avais conseillé. Ce n'était pas vraiment mon style, mais cela a pu mieux comprendre ce qu'elle disait à propos de son autre côté. Je marchais à contre-courant au travers des gens pour se rendre à la bibliothèque. J'y ai entré pour reporté mon livre que j'avais emprunté, tout semblai normal. Pour l'instant, j'ai sorti de la bibliothèque en remettant mes cartes dans mon porte feuille. Je me suis retourné vers l'impasse au bout du corridor, s'il avait personne qui me regardais. Je voyais Brook devant la fenêtre, je vais pouvoir en profiter pour la voir tout de suite. J'ai repris mon sourire en m'approchant, jusqu'à ce qu'elle lève un crayon dans les airs à deux mains, le bout pointu vers elle. À cet instant, j'ai deviné qu'elle voulait ce retiré la vie à son tour.

J'ai couru le plus rapidement vers elle. Par en arrière, j'ai retenu ces mains et je les ai rabaissées et repliées contre elle, retirant le crayon de ces mains. Gardant Brook dans ces bras. Elle allait vraiment ce suicidé ? Il est hors de question qu'elle s'en va, elle vient m'aider pour me retenir et elle veut partir juste après ? Je refuse ! Tout le monde dans ma famille sont mort, je la traite comme ma petite sœur et maintenant elle veut quitter ce monde elle aussi ? Non ! C'est la seule personne qui me reste qui tient à moi, ce n'est pas vrais que je vais me retrouver seul avec une mort de plus sur le dos. J'avais un air paniqué, tellement soulagé de l'avoir empêché de faire ce geste qui aurait pu changer nos vies à jamais. Ce petit mouvement qui a pu empêcher un désastre. Je la gardais dans mes bras.


Brook, non, fait pas ça par pitié, j'ai déjà toute ma famille au ciel, ne t'en va pas les rejoindre, ne me laisse pas seul ici.

Je la serrais dans mes bras, mes larmes perlais à nouveau dans mes yeux. Je ne voulais tellement pas la perdre celle-la. Ça m'avais fendu le cœur en deux de voir ce qu’elle s'apprêtais à faire. Une chance que j'ai réagi, je ne voulais pas paralyser sur place pour regarder une vie s'écrouler devant moi. C'est à présent mon tour de l'aider, elle m'a sorti du pétrin, j'y rends l'appareil. Je retenais ces mains dans les miennes, je ne veux pas risquer qu'elle se tente une fois de plus.

Brook, dit moi le qu'est-ce qui ne va pas, je ferais tout pour que tu sois heureuse, mais s'il te plaît dit moi le.

Juste après ça, j'ai sentis un présence, autre que Brook. L'énergie dégagée n'était vraiment pas la bonne. Mon autre côté voulait ce montré, ce qui n'était pas normal. Ont est tout les deux seul ici, pourquoi est-ce qu'il aurait quelqu'un d'autre ? J'ai eu une image à la tête, le gars qu'elle parlait, mais je refusais de croire qu'il se pointerait ici, je les jamais vue de toute façon. Il doit sûrement ce caché a quelque part. Je n'osais pas regarder en arrière non plu, je voulais juste me concentrer sur Brook. Elle était plus importante que les autres. Même si mon impression était forte, je refusais d'y donner raison. Il arrivera ce qu'il arrivera. En plus, j'ai deux mots à y dire à cette personne, donc ça serais parfait, mais pas à ce moment, la je doit plus me concentrer à l'aider et non me concentrer sur un personne que j'irais parler plus tard. Je me le demande presque si ce n'est pas lui, qui à donner le goût à Brook de quitter ce monde. J'allais me faire des idées, mais je dois me retenir pour ne pas en faire, c'est jamais bon se faire de fausse idée.



Revenir en haut Aller en bas
Krasarc Orzeïn
Membre absent
avatar
Masculin
Messages : 137
Né(e) le : 15/05/2000
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1er Année
Situation amoureuse : Aucune
Nationalité : Allemand
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t846-ici-krasarc-orzein-pour-vous-servir

Jeu 30 Nov - 10:57
Aujourd'hui encore tu errait dans les couloirs de l'académie en compagnie de ce surveillant qui garder un œil sur toi, œil bien plus avisée suite a l'étranglement que tu avais donner a Brook, depuis vos petites retrouvailles plusieurs jours c'était écouler alors que tu était rester enfermer dans ta chambre a tenter de réfléchir, pourquoi tenter ? Car ton instabilité émotionnel avait accentuer ton instabilité psychologique et nombreux sont les psychoses qui t'avais bercer durant ses journée dans ta chambre. Des vers vivait dans ta chair...dans ton cranes...dans tout tes organes, tu en était désormais complètement sur ! Des milliers d'asticots se frayait un chemin dans les interstice de ton corps et petit a petit tu commençait a te demander si tu n'était pas mort depuis longtemps. 

Cela expliquerait ton manque de sang qui s’avérait un besoin nécessaire pour empêcher ton corps de pourrir, néanmoins tu ne comprenais pas pourquoi ton corps avait entamé un tel processus, de nombreuse question c'était bouscules dans ta tête, les milliers d'yeux qui te fixait au travers des caméras te rendais de plus en plus dingue, de plus en plus instable, les infâmes cauchemars qui te chassait du royaume des rêve venait accentuer tes cernes dont la noirceurs narguer les ténèbres. Sans oublier tes papilles gustative qui te faisait vivre un enfer alimentaire, tout ce que tu mangeait autre que du sang avait un gout immonde, tu te forçait pour essayer de garder des couleurs mais ton teint blafard te rendez d'autant plus terrifiant couplé a ses sombres cernes


Alors pourquoi avoir décider de bouger aujourd'hui ? Tu espérais qu'en prenant l'air tout irais mieux, tu savais que dans ses moment la solitude et l'enfermement était dangereux pour ta santé mental, sans oublier que les surveillant ne tarderais pas a doubler le nombre de tes rendez vous chez le psy, tu ne voulais pas de cela, tu voulais simplement boire du sang et te soigner a ta manière, revenant sur les lieux de ta rencontre avec Brook, cela te fit soupirer de Nostalgie avant qu'une voix ne vienne te sortir de ta rêverie. Tu t'approcha lentement pour comprendre ce qu'il se passait avant de voir un homme derrière cette touffe de cheveux que tu connais par cœur, Le surveillant fut le premier a réagir, il se pressa d'aller au chevet de ces deux individus et annonça 

-"Qu'est ce qui se passe ??? Oh mon dieu ! Il faut aller chercher l’infirmière ! Je revient surtout ne bougez pas !"

Sous le coup de la panique, Le surveillant partie pour te laisser seul avec les deux individus, alors que l'inconnue qui serrait Brook ne vint pas se tourner pour te faire face, tu resta la dans son dos, a bouillonner, bouillonner de rage, comme si que ton corps était totalement paralyser par ses propres émotions. Quand enfin tu sortie de ta paralysie tu attrapa l'homme par la nuque pour le décrocher et le balancer dans le mur situer derrière avec violence, tu était certe fragiliser par ton état mais tu restait quand même assez fort physiquement, venant porter Brook dans tes bras tel une princesse tu vint balancer a cette homme

-"Toi, touche encore une seule fois Brook et je te tue ! Et crois moi, j'en suis parfaitement capable ! Fout moi le plancher maintenant misérable m*rde ! Tu n'est même pas capable de te retenir de chialer et tu te permet de toucher MA Brook ?"

La profondeur Abyssal de ton regard remplis de haine envers cette homme vint se planter tel un sabre dans son regard, tu ne connaissait pas ce type et il s'agissait peut etre d'un de ces amis dont elle t'avais parler, néanmoins il était hors de question qu'une autre personne ne touche ta Brook, cela te fit d'ailleurs prendre conscience que tu tenait a elle bien plus que tu ne l'aurais crut. Cette fois-çi tu vint t'adresser a Brook.

-"D'aprés ce que j'ai put comprendre tu a tenter de te foutre en l'air ? Tu ne pense pas qu'il aurait fallut me demander mon autorisation pour sa avant ? Refait encore une bêtise et je devrais te punir de baiser pendant plusieurs semaine !"

Étrangement et pour la première fois de ta vie ton intonation était chaleureuse, tu lui parlais comme si c’était ton meilleurs amie, comme si que tu ressentait beaucoup d'affection pour elle....après tout n'est ce pas le cas ?
Revenir en haut Aller en bas
Brook Macnay
IRS |:| Première année
avatar
Féminin
Messages : 231
Né(e) le : 20/06/1999
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1ere
Situation amoureuse : Amoureuse de Sebastien
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : J'ai retrouvée la parole
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.wattpad.com/user/CassyFiction http://indare-division.forumactif.com/t872-brook-macnay

Jeu 30 Nov - 12:45
Le soleil chauffait le visage de la jolie Brook, la mort ne serait surement pas si glaciale qu'on le laissait présager. Les yeux fermés elle vit le sourire discret de Sébastien, le regard brulant de Krasarc. Les cheveux bleus de Tessa et... D'un coup une paire de main chaude se posait sur ses poignets, ses bras furent ramenés contre elle et la personne réussit à faire lâcher son crayon. Brook poussa un cri aiguë en voulant se débattre, elle voulait qu'on la laisse tranquille, il fallait qu'elle parte à tout prix.
Elle reconnut la voix de Sébastien qui la suppliait de ne pas faire ça. Il la serra contre elle et rapidement elle se mit à pleurer en tremblant. La chaleur de son ami la rassurait un peu, mais elle sentait qu'a l'intérieur des émotions se battait, elle allait exploser, elle le sentait.

Il tenait ses poignets fermement pour éviter qu'elle fasse une nouvelle bêtise surement. Les sanglots de la traumatiser se calmaient, elle renifla et ouvrit les yeux, le soleil l'aveuglait et elle sentait des larmes sur sa joue, ce n'était pas les siennes, elle faisait encore pleurer quelqu'un...elle faisait du mal à Seb. Il lui demanda alors ce qu'elle avait, il insista sur le fait qu'il voulait la rendre heureuse à tout prix. Brook ouvrit la bouche pour tenter de parler, mais elle referma sa bouche et son corps se raidit, elle sentait une présence, quelque chose était pesante et d'un coup deux silhouettes apparurent et la voix paniquée d'un homme raisonna.

-"Qu'est ce qui se passe ??? Oh mon dieu ! Il faut aller chercher l’infirmière ! Je revient surtout ne bougez pas !"

Brook fit lâcher ses poignets à Seb et elle se redressa paniquée, elle savait très bien qui était cette ambiance pesante. Quand elle croisa le regard de Krasarc derrière Seb, elle paniqua, on pouvait voir les yeux bicolores de la jeune femme se mouiller, son pire cauchemar se réalisa, les deux hommes à qui elle tenait le plus allaient se rencontrer et connaissant les deux étudiants...ça n'allait pas se passer avec le sourire. Krasarc saisit la nuque de Seb. Brook réussis a articulé avec sa voix étranglée par la peur.

"Krasarc non!"

Elle vit Seb se faire éjecté, elle savait que Krasarc pouvait avoir beaucoup de force quand il était énervé, elle l'avait vu à ses dépens assez souvent. Elle se retrouva seule face à Krasarc. Quand il s'approcha d'elle, elle eut le réflexe de cacher son visage, surement la peur de s'en prendre une, à chaque fois qu'ils se sont vu, l'intensité de leurs relations jonglait entre un baiser ou une morsure. Elle se détendit quand il la porta comme une princesse en parlant à Seb. Brook était choquée, il ne lui avait rien fait? il ne semblait pas fâché contre elle d'avoir été dans les bras de Seb.
Les paroles de Krasarc étaient tellement dures, comment pouvait-il se permettre de dire ça?

La jeune femme baissa les yeux sur Seb qui était surement sonné ou bien en pleine réflexion sûre comment il allait agir. S'il attaquait Krasarc, Brook serait surement blessé en tombant. Elle se mordit la lèvre inférieure sans le lâcher du regard quand Krasarc lui parla cette fois-ci à elle.

La bouche de Brook resta grande ouverte quand il termina sa phrase, cette menace? mais...elle ne savait plus quoi dire, depuis quand était-il,démonstratif ou depuis quand avait il envié de l'embrasser? Depuis le baiser dans les couloirs et leurs disputes dans la cour... Brook Se débâtit un peu pour qu'il la repose par terre, elle réussit à retirer ses jambes de son bras et elle les posa au sol. Elle regarda Krasarc et dit en tremblant.

"Arrête..."

Elle regarda Seb ensuite avec un regard triste. Elle allait devoir les présenter l'un à l'autre, elle n'avait pas le choix si elle voulait éviter une bagarre ou autres. Elle dit alors en les pointant du doigt chacun leurs tours.

"Krasarc... Sébastien"

Elle resta volontairement entre eux deux au cas où, elle était de coté afin de les voir à chaque fois qu'elle tournait la tête pour en voir un. Elle murmura en se grattant les avant-bras.

"Mourir...je voulais...mourir je"

Le choc avait réussi à lui faciliter le langage, peut-être aussi les séances pour parler, de son regard elle tentait de calmer Sébastien en parlant, elle voulait surtout pas que son double arrive, surtout avec le fait que Krasarc l'avait éjecté contre le mur. D'ailleurs elle se décida à marcher vers Seb pour s'assurer qu'il allait bien. Elle continua de parler.

"Je vous fais...du mal à...vous deux"



♥️ Sebastien ♥️
Théme Musical de Brook


Pas de nouveau RP. Personnage en pause jusqu'à Juillet le temps de finir mes rp pour la nouvelle année de Brook
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien Nadeau
Absence longue durée
avatar
Masculin
Messages : 172
Né(e) le : 24/11/1999
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t454-rien-n-est-impossible-seulement-besoin-de-determination-finis

Ven 1 Déc - 8:50
J'étais plutôt concentré à aidé Brook, c'était ma priorité. Elle était raide, elle devrait sûrement avoir peur, c'est sûr qu'en la prenant par surprise, mais je ne voulais pas qu'il soit trop tard. J'ai entendu un mouvement juste derrière moi. Une main me prit la nuque et m'a décollé de Brook, frappant le mur par après. L'impact que j'ai senti ...

Tu veux jouer à sa petit ? C'est le temps ! Mes pupilles se sont rétrécis en le regardant. J'ai affiché mon plus beau sourire à m'en dévisager. Je voulais m'amuser avec lui, cette intense sensation m'envahissant, comme un enfant qui venait de recevoir sa toute première console de jeux, sauf que ma manette était l'homme en avant de moi. Je rigolai à ces paroles. Il l'avait pris dans ces bras juste devant moi ? Si ironique de sa part, que ces choux, maintenant qu'il la relâche, j'ai pu m'amuser avec. Mes yeux étaient verrouillés dans le sien, je me promenais dans son regard pour m'y aventurer dans la brèche à l'intérieur pour secouer la peur. Ma peau devenais si froid, ma veine sur le front me poussa, pareil sur le cou. L'adrénaline était embarquée, ce qui me donnais encore plus le goût de jouer. Je lui murmurais en plein visage avec un ton malsain, instable et avec un peu d'amusement.

Petite faiblesse, incapable de vivre seul, ça lui prend une deuxième personne avec lui pour vivre, sinon il meurt. Entre toi et moi, qui mourra en premier ? J'en serais curieux d’essayer, cela me ferait plaisir de jouer avec toi, dit moi. Tu te souviens de la nouvelle qui passait depuis un mois ? Qu'un groupe ces faits attaqués par un homme ? Ne cherche pas, je me ferais un plaisir de te rajouter sur la liste mon ami ! Il fallait bien une personne qui vient la prendre soin, pas un trou du cul qui la prend pour son désir personnel, ta main dans ton pantalon ne suffit plu ? Alors va voir ailleurs, avant que je prends trop le goût de jouer, j'espère que tu es maso.

Seb en rigolait. Le grand sourire encore sur le visage, c'était si amusant de jouer avec les sentiments des gens. Jouer avec la colère, la peur, les faiblesses et pour finir, la dépression. Je regardais la petite Brook par la suite qui ce trouvais entre nous deux en arrêtant de rigoler, j'avais repris un sourire qui me dévisageait le moins. C'était plus doux, mais quand même sournois.

Mon regard se replace, serrant ma tête avec mes deux mains pendant un petit instant, remontant ma tête en regardant l'homme et Brook en fronçant des sourcils. Cette personne me mettait hors de moi, il ce prix pour qui au juste ? Il se souvenait des mots seulement que Brook a dit, donc c'était lui Krasarc, cet homme qui faisait du mal à Brook et qui le retenait. Il lui faisait tant rappeler son père, la rage montait en lui en le voyant. La voix s'était replacée.

Touche la de nouveau, juste une fois ...

Je détournais ma tête vers Brook en redressant mon corps. La façon dont il m'avait projeté était le même que mon père. Me faisant rappelé lorsqu'il ne voulait pas que je sorte de ma chambre, il m'attrapait par le cou et me tirait vers ma chambre. Dans ce temps la, je tombais, maintenant, j'arrive à éviter cette situation. Cet homme me la fait rappeler, malgré sa charpente, il était fort. Même s'il me frappe, je lui rigolerais en plein visage, je n'ai aucune sensation sur le visage, les coups, j'en suis habitué. J'ai vécu avec la violence, donc ce n'est pas un petit comme lui qui va m'avoir. Je ne voudrais pas revivre les mêmes situations une deuxième fois. Donc Brook voulait mourir, car elle nous faisait du mal ? Elle ne me faisait pas de mal, c'est quoi qu'elle pense ? Cela me faisait plus mal de voir qu'elle voulait se tuer.


Nous faire mal ? Personnellement, tu ne me fais pas de mal, j'ai disjoncté cette soirée, cela me fait plus mal de voir que tu veux te faire du mal, pourquoi tu dis cela ?

J'ai pris mon temps pour observer les deux personnes, mais je restais très froid face à Krasarc, cette homme qui attirait mon autre côté pour le frappé. J'ai tout fait pour éviter qu'il ce jette sur lui, en plus que Brook était entre nous deux, il ne voulait pas que l'autre la pousse pour sauté sur l'homme l'autre côté que je regardais avec l'envie de le tuer, de le massacré, de tout faire avec son corps, telle une poupée que tu déteste. Je dois toujours me retenir ici, s'il arrive quelque chose, je suis juste dans le pétrin. Cet homme venait de la forge, c'est sûr. Son bloc noir et ça façon d'agir était violent et soudaine. J'ai posé ma main sur la tête à Brook, secoué un peu ces cheveux en regardant Krasarc, je jouais avec ces nerfs en même temps.



Revenir en haut Aller en bas
Krasarc Orzeïn
Membre absent
avatar
Masculin
Messages : 137
Né(e) le : 15/05/2000
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1er Année
Situation amoureuse : Aucune
Nationalité : Allemand
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t846-ici-krasarc-orzein-pour-vous-servir

Ven 1 Déc - 12:27
Oh quelle extase ! Le comportement de Seb vint faire apparaître de nombreux symptôme que tu connaissait par cœur ! Accélération du rythme cardiaque, Dilatation des pupilles, Désir meurtrier, Intense soif de sang. Cette sensation oubliée que tu avais tant rechercher après que Brook ait entrer dans ta vie, celui du super-prédateur en marche que tu était. A écouter ce jeune homme au cheveux bleuté tu avais envie de rigoler, il était tel le lionceau se prenant déjà pour le roi des animaux ! A entendre sa misérable menaçe tu vint lui répondre avec tout le sadisme dont tu pouvais faire preuve en ricannant pour gonfler ta supériorité a son égard

-"Toi t'amuser avec moi ? Hahaha...tu est si mignon ! Tu te sent si puissant parceque tu a frapper quelque Gifted ? Laisse moi rire..tu est a des kilomètre de ce que je peut faire ! Quand j'aurais percer deux troue dans ta clavicule et que je t'aurais vider de ton sang tu fera moins le fier ! On ne ta pas envoyer plus d'un mois en isolement pour tes petits actes !"

Enfin tu retrouvais ta véritable nature, bien que Brook se mettait entre vous et semblez vous supplier de vous calmer, tu sentait cette plaisante envie d'en venir au poing, retrouver tes origines au coeur de la violence et surtout montrer a ce pauvre petit prédateur qu'il avait rencontrer plus grand et plus fort que lui ! Redirigeant ton attention vers Brook, tu rigola en écoutant sa lamentation, te faire souffrir quelle plaisanterie !

-"Tu pense sincèrement me faire du mal ? Je suis si faible que sa pour toi ? Dois-je te percer de nouveau troue dans ta clavicule blesser pour que tu te rappel de qui je suis ? Tu est a des millénaire de pouvoir me faire souffrir ! Non tu ne m'a pas fait souffert, tu m'a simplement perturber et tu m'a fait me remettre en question, dans un sens je suis content d'avoir enfin l'occasion de rencontrer cet amie dont tu me parlais, ce petit animal inoffensif ne pourra jamais te faire du mal, tu avais raison, sa faiblesse est tel que je n'arrive même pas a croire qu'il puisse faire partie des prédateur, alors le voir engager les hostilité avec le super-prédateur que je suis est digne d'un One Man Show !"

Tu faisait exprès de lui lancer des piques ! Il avait réveiller ta soif de sang qui n'avais pas était totalement assouvie depuis de long mois, et Brook savais très bien ce qu'il se passait si ta soif de sang s’éveillait de cette manière, de plus le surveillant n'était pas la, cela te laissait l'occasion de lui sauter dessus et de le vider entièrement de ses 5L de sang !
Revenir en haut Aller en bas
Brook Macnay
IRS |:| Première année
avatar
Féminin
Messages : 231
Né(e) le : 20/06/1999
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1ere
Situation amoureuse : Amoureuse de Sebastien
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : J'ai retrouvée la parole
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.wattpad.com/user/CassyFiction http://indare-division.forumactif.com/t872-brook-macnay

Ven 1 Déc - 18:32
Brook se figea en voyant les changements opérés sur le visage de Sébastien, le cauchemar continuait de plus belle, voila que le double s'en mêlait. On pouvait lire la peur sur le visage de la jeune fille. Les deux prédateurs se toisaient du regard et ce n'était qu'une question de temps avant que l'étincelle qui crépitait entre eux explosent. Brook jonglait avec les deux visages en tournant sa tête de chaque côté toutes les secondes.

Petite faiblesse, incapable de vivre seul, ça lui prend une deuxième personne avec lui pour vivre, sinon il meurt. Entre toi et moi, qui mourra en premier ? J'en serais curieux d’essayer, cela me ferait plaisir de jouer avec toi, dit moi. Tu te souviens de la nouvelle qui passait depuis un mois ? Qu'un groupe ces faits attaqués par un homme ? Ne cherche pas, je me ferais un plaisir de te rajouter sur la liste mon ami ! Il fallait bien une personne qui vient la prendre soin, pas un trou du cul qui la prend pour son désir personnel, ta main dans ton pantalon ne suffit plu ? Alors va voir ailleurs, avant que je prends trop le goût de jouer, j'espère que tu es maso.

Lorsque Seb se prit le visage entre les mains, elle comprit qu'il se bâtait intérieurement pour pas que le double s'incruste plus longtemps, mais pourquoi? pour protéger Brook? ou bien pour éviter les ennuis?

Touche la de nouveau, juste une fois ...

-"Toi t'amuser avec moi ? Hahaha...tu est si mignon ! Tu te sent si puissant parce que tu a frapper quelque Gifted ? Laisse moi rire..tu est a des kilomètre de ce que je peut faire ! Quand j'aurais percer deux troue dans ta clavicule et que je t'aurais vider de ton sang tu fera moins le fier ! On ne ta pas envoyer plus d'un mois en isolement pour tes petits actes !"

Et voilà le combat de Zizi commençait, qui allait avoir la plus grosse? qui avait fait le plus de conneries au point d'être punis? Sébastien avait blessé des gens en se défendant, il était assez fort pour combattre Krasarc, mais Krasarc lui... C'était un vicieux, il était assez malin pour blessé Seb et le vider de son sang, Brook en avait déjà fait les frais une fois et elle avait bien failli en crever.

"Je vous fais...du mal à...vous deux"

La voix fluette de Brook semblait tellement insignifiante par rapport aux voix d'ours des deux mâles pubères qui cherchait à marquer leur territoire. Rapidement Seb lui répondit en premier.

Nous faire mal ? Personnellement, tu ne me fais pas de mal, j'ai disjoncté cette soirée, cela me fait plus mal de voir que tu veux te faire du mal, pourquoi tu dis cela ?

La bouche de Brook s'ouvrit pour parler, mais une autre voix résonnait, elle fit un demi-tour pour regarder Krasarc qui venait de prendre la parole alors que Seb venait d'ébouriffer les cheveux de la traumatiser ce qui lui réchauffa le cœur

-"Tu pense sincèrement me faire du mal ? Je suis si faible que sa pour toi ? Dois-je te percer de nouveau troue dans ta clavicule blesser pour que tu te rappel de qui je suis ? Tu est a des millénaire de pouvoir me faire souffrir ! Non tu ne m'a pas fait souffert, tu m'a simplement perturber et tu m'a fait me remettre en question, dans un sens je suis content d'avoir enfin l'occasion de rencontrer cet amie dont tu me parlais, ce petit animal inoffensif ne pourra jamais te faire du mal, tu avais raison, sa faiblesse est tel que je n'arrive même pas a croire qu'il puisse faire partie des prédateur, alors le voir engager les hostilité avec le super-prédateur que je suis est digne d'un One Man Show !"


La menace de Krasarc sur le fait qu'il allait la mordre de nouveau pour lui rappeler qui il était lui brisa le cœur. Elle plaça sa main sur sa blessure qui avait cicatrisé, on pouvait lire sur son visage qu'elle était mal à l'aise, elle se rappelait le gémissement que Krasarc lui avait arraché, cette excitation naissante quand il l'avait mordu. Brook commençait à comprendre, Krasarc était son passé, cette ombre qui la rongeait et qui dévoilait au monde ce qu'elle était, une petite masochiste traumatisée qui avait besoin qu'on la maltraite pour se sentir vivante, Krasarc était sa lame, ce qui la pénétrait au plus profond de sa chair pour la faire gémir de douleur car au final c'était ce qu'elle était, une traumatisée au nombreux séquelles qui avait besoin de vivre l'enfer pour être bien. Elle se tourna et regarda Sébastien qui lui était son avenir, il était la lumière qui la faisait sourire, qui la sauvait des noirceurs de son traumatisme. En quelques secondes entre les deux elle comprit qu'elle avait besoin des deux pour évoluer et pour se sentir complète. Les paroles de Krasarc la ramenaient sur terre... Vider Seb?

Elle se tourna, son regard était empli de haine, elle se jeta contre lui, bien sur avec sa force de chaton elle ne risquait pas de le faire bouger, mais elle cogna à plusieurs reprises sur son torse en hurlant.

"Le touche pas !le touche pas!"

Elle releva son visage et fixa Krasarc, elle avait le même regard voir même encore plus haineux que la fois au réfectoire où il avait menacé de tuer Jacob. Elle se calma et écoutait s'il venait à répondre, faisant toujours office de bouclier entre les deux, elle tourna la tête vers Seb pour l'apaiser aussi, elle avait du mal à les calmer et elle savait que c'était qu'une question de temps avant qu'ils explosent, mais elle tentait de gagner du temps car le surveillant allait surement revenir avec des secours.
Brook respira un grand coup et dit.

"S'il vous plaît...arrêtez, je.je tiens à vous deux"


Ses progrès étaient hallucinants, le stresse qu'elle emmagasinait libérait sa parole comme jamais... Elle se sentit prête à menacer. Elle lâcha alors une phrase lourde de sens

"Je recommencerais et vous le savez...j'ai besoin de vous deux alors arrêtez"




♥️ Sebastien ♥️
Théme Musical de Brook


Pas de nouveau RP. Personnage en pause jusqu'à Juillet le temps de finir mes rp pour la nouvelle année de Brook
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien Nadeau
Absence longue durée
avatar
Masculin
Messages : 172
Né(e) le : 24/11/1999
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t454-rien-n-est-impossible-seulement-besoin-de-determination-finis

Lun 4 Déc - 6:13
En plein dans mon piège. Grâce à cette réponse, j'ai pu deviner qu'il était un tout petit-enfant dans un corps de grand. Mes paroles venaient le chercher, donc il avait une partie de ce que je disais était la vérité. Je n'ai pas pu m'empêcher d'afficher un sourire amusé au travers de mon regard qui c'est changer une fois de plus. À partir de cette information, j'ai plein de portes qui s'ouvre devant moi, la faiblesse psychologique de ce petit-enfant pouvait bien lui mener à la folie. Ce qui est bien mon intention, si j'arrive à trouver plus d'information sur lui, j'aurais beaucoup plus de chance d'y arriver, il semblait fort physiquement, mais psychologiquement, il a une grande faiblesse. Donc il voulait me vider de mon sang ? Débutant, j'aime mieux lui découpé les membres une a la fois en brûlant la blessure, comme ça, je stopperais son hémorragie et je pourrais continuer. J’enregistrais ces cris de douleur sur mon téléphone pour que je puisse dormir en paix en l'écoutant à répétitif. Je l'amènerais avec moi comme une vulgaire peluche, je me demande si un corps sans bras flotte si bien dans une bouche d'égout ou bien, il pourra toujours me servir comme planche de cuisine, sa tête me sera utile à planté mon couteau de cuisine, pourquoi pas !

Donc on veut déjà me vider ? Que c'est chou, j'aimerais mieux te laisser plongé dans tes désirs de me tuer qui viendront te hanter et te torturer pendant que tu seras en isolement, pendant ce temps la, j'en profiterais de ma liberté, j'ai été assez intelligent d'après tout pour ne pas me faire attraper, pas vrais Krasarc ?


J'ai tiré mon collet pour lui montrer ma clavicule. L'encourageant à tombé dans son désir psychopathe, il viendra m'attaquer, je n'ai plu qu'un tour dans mon sac. Il ne me connaît pas, il ignore à qui il s'adresse. J'ai pris le temps de bien observer ton physique très mince. La force est au rendez-vous pour lui, mais ces bras son trop petit, j'aurais plus de facilité à atteindre ces nerfs et à trouver les faiblesses de ces os pour lui en brisée quelques-uns. Je le regardais avec le même sourire amusé en verrouillant mon regard dans le sien.

Allez, viens t'amuser un peu, cette belle clavicule t'attend ma chère. À moins que tu préfères toujours mordre une petite fille qui n'a rien demandé car tes incapable de t'en prendre à ta taille.


Encore la lui ? J'aurais donc jamais la paix, j'ai regardé ma main qui tenais mon collet, je les relâcher en me posant des questions. Qu'est-ce que je faisais pour lui montrer mon cou ainsi ? Je regardais Brook qui s'était jeté sur Krasarc en l'asseyant de le frappé en disant de ne pas me toucher, donc elle voulait vraiment me défendre contre lui ? Pourtant, elle doit bien le savoir que je sais me défendre, je me suis tellement pratiqué avec mon père lorsqu'il me battait, dans ma chambre et dans mon temps libre, j'allais dehors frapper contre des arbres, je me défonçais les jointures, mais au moins cela me vidait en même temps. Elle lâcha brusquement qu'elle tient à nous deux. Comment elle fait pour tenir à lui ? Une personne qui lui faisait du mal et elle s'y tiens. Je la regardais surpris, je ne m'y attendais pas à la voir si bien articulée ces mots, sous la pression en plus entre deux hommes qui veulent s'arracher la face pour une fille. Je voulais absolument aider Brook, mais si cette personne me bloque, je vais devoir passer par-dessus. S'il arrive à ce calmé, je vais me calmer aussi, à moins que mon autre personnalité continue de lui jouer devant sa face. C'est évident qu'il n'arriverait pas à se retenir. Brook nous dit une autre fois d'arrêter, sous une phrase encore plus longue. Elle voulait vraiment qu'on arrête, on ne pouvait pas chercher plus de preuve pour savoir si elle tient à nous, juste l'entendre parlé cela nous en dit long. Je regardais Krasarc en soupirant, j'ai pris mon regard sérieux.

Si tu ne veux pas retourner en isolement, arrête tout de suite, je te le dis d'avance, si tu continues, j'ai aucun contrôle sur moi-même, tu vas juste rajouter une couche par-dessus une couche qui va s'en rajouter juste après. Aimerais-tu retourner en isolement ? Loin de Brook alors qu'elle a besoin de nous deux ? Je pardonne d'avance, mais la tout est de ton choix, sois tu continue et que tout vire au mal, sois ont en parle plus calme sans violence et tout le monde repart heureux.

Je me tenais droit devant lui avec Brook entre nous deux, je voulais connaître sa réponse, j'y tendais ma main fermement voir s'il en était d'accord. Je le regardais dans les yeux en même temps avec mon regard sérieux. J'avais serré ma mâchoire par la pression que je contenais dans mon corps, j'avais juste le goût de le frappé et de me défouler sur son corps de lâche, mais je dois me retenir pour ne pas faire de mal à Brook et évité les ennuis avec les surveillant qui allait bientôt ce pointé. Ce n'est vraiment pas le temps à perdre. Tout est de son choix à présent, j'y donnais une chance, seule et unique. S'il ne la prend pas, qu'il s'attend aux conséquences qu'il va l'attendre et sûrement moi aussi vue que l'autre joue sur les cordes sensible. J'ai pris un ton de voix ferme.


Fait ton choix, réfléchis bien, elle ou moi.

J'attendais à présent sa réponse, normalement, je connais les réactions, mais la lui, il était plus agressif, peut-être ce que j'ai dit va le replacer un peu après quelques insultes, mais s'il comprend bien le choix, il prendrait bien le choix de ce calmé, j'aimerais bien me calmer, mais tout dépend de lui, ces paroles nourris mon autre côté qui se montre juste après. C'est comme lancer une balle rebondissant à un mur, si tu n'arrêtes pas de le lancé, il reviendra toujours vers toi, pas toujours au endroit que tu veux. Je le savais que les surveillant seront bientôt la, car ça prend jamais de temps lorsqu'il se passe un truc, surtout à l'IRS vue que les cas sont plus urgent qu'à l'ISS.



Revenir en haut Aller en bas
Krasarc Orzeïn
Membre absent
avatar
Masculin
Messages : 137
Né(e) le : 15/05/2000
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1er Année
Situation amoureuse : Aucune
Nationalité : Allemand
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t846-ici-krasarc-orzein-pour-vous-servir

Lun 4 Déc - 13:25
Pitoyable petite créature dont l'arrogance voile le regard, il était vraiment a des millions d'année de comprendre dans quoi il s'embarquer, le voila en train de deblaterrer des provocation futile et stupide, ce pauvre enfant ne comprend donc pas qu'il est si loins de toi ? Voulant toucher du doigt la félicité seul les abysse l'attendent au bout de ce chemin d'ignorance ! Sa voix...ses propositions...ses moqueries, tout cela n'arrivais pas a t'atteindre car tu siéger en maître sur le trône de la domination, son petit jeux est d'une tel simplicité...il te tente en te provoquant, tout ce qu'il souhaite est de te voir ceder a la colére pour foncer tête baisser dans son piége, ce manque de respect était presque vexant, il te prenait pour un reel amateur alors qu'il ne t'arrivait pas a la cheville, d'ailleurs c'est pour cela que Brook était en train de te tapper le torse en te suppliant de ne pas lui faire du mal, elle savait trés bien que tu pourrais briser la conscience de ce pauvre individus, néanmoins il était trop tard...trop tard pour cette enfant arrogant qui a reveiller ta vrais nature

Ton cerveau malade avait réagit a ses attaque et bien que son comportement changeant trahissant la présence d'un trouble dissociatif de l'identité semblait te supplier de ne pas attaquer, tu sentait dans sa voix le doute, ce fameux doute que tout les prédateur de base ont...ils sont agressif uniquement pour se défendre, ils dominent pour ne pas être dominée, mais au fond tout ce qu'ils veulent c'est s'en sortir indemne en évitant les conflits ! Voila pourquoi il ne pourra jamais t'atteindre...car toi tu aime la violence ! Tu a été bercer dans cette dernière et tu n'a pas besoin de promettre l'horreur pour l'enseigner ! Tu est un enfant de la haine dont la violence fut ta fiancée ! 



Tu vint t'abaisser au niveau de Brook et tu déposa un léger baiser sur ses lèvres avant de la serrer dans tes bras, puis en plongeant ton regard dans celui de Seb, tu vint glisser ta langue le long du coup de Brook en souriant, venant ainsi la faire frémir de cette excitation que tu connaissait par cœur, tu venait te moquer de ton adversaire qui rester face a toi et derrière Brook, enfin alors que tu descendais jusqu’à sa clavicule blesser, tu planta tes croc dans sa blessures, faisait preuve a la fois de tendresse et de violence, tu venait faire couiner ta tendre traumatisée en jouant de tes dents pour la faire gémir de douleur sans que ton regard provocateur ne quitte celui de Seb qui assistait a un acte de violence envers celle qu'il semblait aimée. Tu faisait voyager Brook sur les terre du plaisir et de la douleurs en venant déglutir de satisfaction.
Revenir en haut Aller en bas
Brook Macnay
IRS |:| Première année
avatar
Féminin
Messages : 231
Né(e) le : 20/06/1999
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1ere
Situation amoureuse : Amoureuse de Sebastien
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : J'ai retrouvée la parole
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.wattpad.com/user/CassyFiction http://indare-division.forumactif.com/t872-brook-macnay

Lun 4 Déc - 14:13
Brook avait l'impression de réussir à canaliser Krasarc, il y a encore quelques semaines Krasarc se serait surement rué sur Seb pour le marteler de coups. Malheureusement le double de Sébastien n'arrangeait rien, il prenait même un mal et un plaisir à provoquer Krasarc, et s'il continuait il arriverait surement à le rendre furieux, malgré tout Seb tentait de calmer son double.

Contrairement à son double, Sébastien expliquait clairement à Krasarc ce qu'il risquait s'il choisissait la voie de la violence. Brook se tourna face à Sébastien en le fixant, elle le suppliait du regard d'arrêter de provoquer Krasarc, elle savait comment ça allait se finir... et elle n'avait pas envie de revoir Krasarc en isolement, il n'y survivrait pas et quant à Seb s'il touchait à Krasarc il deviendrait surement un forge.et aurait des sanctions et elle ne le voulait pas non plus.

L'ambiance était tellement tendue, intense et glaciale, Brook se doutait que Krasarc réfléchissait, mais à quoi? la façon dont il allait bondir sur Sébastien? la façon dont il allait éjecter Brook sans la blessée pour se battre contre l'étudiant d'en face? La traumatisée eut rapidement sa réponse... Elle sentis Krasarc se mouvoir, elle fit alors volte-face pour lui faire entendre raison, mais elle se retrouva à quelque millimètre de son visage car il venait de se pencher vers elle. Elle voulut parler mais les lèvres de son prédateur se collaient contre les siennes. Il l'embrassait? mais pourquoi? pourquoi il faisait ça alors qu'en général il préférait la violence à ce genre de marque tendre?
Il rompit le bref baisé pour fixer Seb, Brook se tourna d'un coup dos à Krasarc pour voir Seb, elle n'eut rien le temps de faire, la langue de Krasarc descendait dans son coup, sur sa clavicule et face au regard de Seb, Brook compris ce qu'il cherchait à faire, il provoquait Seb et il allait surtout le blesser autrement, moralement. Brook ouvrit la bouche et supplia.

"Krasarc...non...pas ça "


Les dents de Krasarc se plantaient dans les deux petites boursouflures de la clavicule de Brook, elle se cambra en couinant de douleur, les dents qui perçaient sa peau lui faisaient encore plus mal qu'avec le crayon la dernière fois, elle sentait sa chair se déchirer, le sang coulé sur le devant de son corps, un filet de sang descendit entre les deux rondeurs qui composaient sa poitrine pour dégouliner sur son ventre sous sa chemise d'étudiante. Elle planta son regard dans celui de Seb, un regard vide, le même regard que quand Krasarc l'avait agressé, un regard vide au début, puis quand Krasarc la tenait pour pouvoir jouer de ses dents, Brook eut la même réaction que la dernière fois, un gémissement de plaisir résonna, elle ferma les yeux les joues rougies par la gêne et l'excitation alors que sa voix étranglée laissait échapper de petits gémissements érotiques, elle y prenait du plaisir, cette douleur qui lui avait tant manqué et ça Krasarc le savait, elle venait de comprendre à quoi il jouait, il voulait que Sébastien voie le vrai visage de Brook, celui de la petite traumatisé qui aimait qu'on la morde, qui aimaient la douleur.

Les jambes de Brook devenaient molles, elle commençait à sentir l'énergie l'abandonner comme autrefois. Brook passa une main derrière la tête de Krasarc pour le lui faire comprendre alors qu'il venait de réeouvrir ses yeux pour fixer Seb, ses yeux larmoyant de honte reflétaient tout de même le plaisir sexuel qu'elle ressentait quand Krasarc la mordait. Elle gémit alors

"Seb... Pardon"

Elle s'excusait de montrer ce visage qui lui faisait honte, mais c'était une partie d'elle, les séquelles de son passé, et en quelques secondes Krasarc venait de prouver à Seb que Brook aimait ce qu'il était, et d'un autre côté Brook aimait ce qu'était Seb aussi....


♥️ Sebastien ♥️
Théme Musical de Brook


Pas de nouveau RP. Personnage en pause jusqu'à Juillet le temps de finir mes rp pour la nouvelle année de Brook
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien Nadeau
Absence longue durée
avatar
Masculin
Messages : 172
Né(e) le : 24/11/1999
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t454-rien-n-est-impossible-seulement-besoin-de-determination-finis

Lun 4 Déc - 19:36
Il n'avait pas fait ça pour de vrai ? Cette scène devant moi venait de se graver dans ma tête. Cette image de cet homme, les dents dans la chair, juste la ou les cicatrice de Brook. Elle semblait adorée ça en plus. Je regardais la scène traumatisé, j'ignorais comment agir, j'ai tout sentis s'écrouler à l'intérieur. Je croyais bien m'en sortir, mais finalement, ce n'était qu'une image qu'on me donnait. J'ai fermé mes yeux pour ne pas voir la suite de la scène. Je me suis perdu dans la noirceur, tout ce que j'avais peur, se trouvais devant moi, m'affronter à quelque chose qui me brise le cœur. Je refusais toutefois d'abandonner Brook, mais cette image était si douloureuse à voir. J'ai serré les poings, je voulais tellement massacrer cet homme qui fait du mal à Brook, mais elle à l'air d'aimer ça, donc je ne devrais pas en même temps. À ce moment, je voulais seulement me sauver, je n'avais qu'une seule solution, me relâcher.

J'ai ouvris mes yeux, perçant vers le regard de Krasarc, Brook devenais flou à mes yeux. Il était temps que je m'amuse avec ce petit-enfant qui se prend du mal à cette fille. Je détaillais son crâne, je pouvais bien voir la tempe, les muscles reliés à sa mâchoire. En appuyant dessus, il ne sera plu capable de forcer avec sa mâchoire, donc je vais pouvoir le faire relâcher sans devoir lui enfoncé mon poing sur le nez ou de lui crever un œil. J'ai repris mon sourire sournois, je savais à présent quoi m'attendre avec ce petit homme. L'adrénaline se promenait toujours dans le sang, ma main décolle sur son front, les doigts plantés sur ces tempes, j'ai senti mes ongles s'enfoncer dans le crâne, un petit liquide couler. Mon avant-bras avait gonflé sous ma force que je donnais a ma main. En plus qu'il sera forcé de la relâcher, en plus que la douleur lui sera insupportable pendant un moment avec sa mâchoire, bonne chance pour manger mon enfant. Je me suis propulsé du mur pour me retrouver juste à côté de Krasarc en à peine une seconde et j'ai tiré mon bras avec sa tête loin de Brook en le tirant juste en avant de moi pour le lancé au sol telle une poupée. J'avais longtemps entraîné ma force dans mon dortoir, à force de donner des coups, d'en recevoir, l'adrénaline intense dans mon corps m'aidait. C'était dangereux pour mon cœur, mais je m'en foutais royalement, tout ce qui comptais était de jouer avec tout ces marionnettes autour de moi. Je regardais l'homme au sol avec un sourire sadique, j'ai rapproché Brook de mon corps pour la coller après moi. Les veines sur mes bras étaient ressorties, j'étais toujours aussi calme tout en m'amusant avec ce qui se trouve autour de moi.

Je te croyais plus fort et intelligent, finalement tu n'est qu'une cause perdu.

Je me suis retourné vers Brook pour coller mes lèvres après les siennes, montrant à Krasarc qui est le vrais dominant par ici. J'avais deux taches rouges sur le bout de mes doigts que je m'amusais a me les frotter l'un contre l'autre. Aller, relève toi pour que je puisse recommencer, je veux encore m'amuser, montre ce que tu sais faire, laisse moi jouer à ton jeu. Je m'en foutais de tout ce qui se trouve autour de moi, ce n'était rien qu'un simple terrain de jeux au quel les jouets, il en à partout. Peut importe les événements, il y a toujours place à l'amusement. Cette sensation des lèvres de Brook sur les miennes me redonnait plus d'énergie, encore un autre injection d'adrénaline dans le corps. Elle sera sûrement traumatisé, mais ce n'est pas grave, elle devra s'y faire si elle veut rester avec le petit Seb tout faible qui veut faire son gentil. La prochaine fois que j'enverrais ce jouet au sol, je prendrais la peine de botter la tête comme un ballon de foot, j'aimerais bien voir jusqu'à qu'elle distance, il se rendra. Je sais que sa tête ne décollera pas après tout, mais son corps suivrait quand même non ? J'ai décollé mes lèvres de sur les siennes à Brook, reprenant mon sourire sournois en regardant Krasarc.

Appelle moi papa.

Je serais prêt à tout pour jouer avec cette personne, tant qu'on a la paix. Tout autour de moi, était flou, seulement Krasarc qui était ma cible principal, ma source d'amusement. Tout a bien marché, j'ai été capable d'encourager Krasarc à continuer, troubler le petit Seb pour prendre sa place. C'est si facile dans ce monde ! Je le savais que plus rien ne pouvais m'arrêter, il y a toujours une solution à quelque part pour s’en tirer, ça prendra du temps, mais je m'en fou, car je m'amuserais toujours.



Revenir en haut Aller en bas
Krasarc Orzeïn
Membre absent
avatar
Masculin
Messages : 137
Né(e) le : 15/05/2000
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1er Année
Situation amoureuse : Aucune
Nationalité : Allemand
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t846-ici-krasarc-orzein-pour-vous-servir

Lun 4 Déc - 20:11
-"Héhéhé...Amateur !"

Cette unique phrase scella le destin de Seb, alors qu'il t'avais violemment projeter au sol et qu'il ne s'était pas gênée pour te blesser au visage, tu vint doucement nettoyer ta bouche en écoutant ses bruits de pas particulier que tu connaissait par cœur, Seb étant aveuglée par ses émotions il avais commis l'erreur de trop et dorénavant tout le plan que tu avais établis rouage par rouage venait de s'activer ! Ton regard moqueur adressait a Seb toute la deception que tu éprouvais a son égard et bien que le baiser qu'il avais voler a Brook avait stimuler en toi une colére intense, tu te retenait en le laissant se noyer dans l'orgueil et l'illusion de la victoire, soudainement ton expression changea, d'un air de défis tu afficha un air paniquée et d'une voix tremblante tu vint pousser

-"N...Non je t'en prie arrête ! Elle a déjà assez souffert comme sa je t'en prie ! Sa ne te suffit pas de la pousser au suicide ? Il faut obligatoirement que tu la blesse comme avant ?! Libére la je t'en supplie !"

Bingo ! Comme prévue ton surveillant qui était revenue avec d'autre personne pour aider la jeune suicidaire assistait sans comprendre a cette scène qui désavantager Seb, en voyant ce jeune homme au regard cruel dont les mains tachait de sang maintenait une Brook tétaniser et couverte de sang, leurs réaction fut d'autant plus accelerer par cette comédie que tu venait de jouer et rapidement sans que Seb n'ai le temps de soupirer il fut entourée par les 3 nouveau surveillant qui s'ajoutait a celui qui t'était responsable

-"Calme toi et relâche la ! Si tu la relâche et que tu te calme tu évitera peut être de finir en isolement alors ne fait pas de bêtise s'il te plais !"
Revenir en haut Aller en bas
Brook Macnay
IRS |:| Première année
avatar
Féminin
Messages : 231
Né(e) le : 20/06/1999
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1ere
Situation amoureuse : Amoureuse de Sebastien
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : J'ai retrouvée la parole
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.wattpad.com/user/CassyFiction http://indare-division.forumactif.com/t872-brook-macnay

Lun 4 Déc - 20:57
Brook voyait bien dans le regard de Seb qu'il allait mal, Krasarc avait réussi son coup, il venait d'anéantir Seb de l'intérieur, il était fort pour ça car il avait déjà réussi à le faire avec sa traumatisée. Brook ferma les yeux en laissant sa main tombée de l'arrière de la tête de Krasarc. Elle sentait ses forces s'évaporer, son sang glisser entre les dents de l'étudiant.

La jeune femme ne vit rien venir, elle sentit juste que les dents de son bourreau venaient de quitter sa clavicule, ses jambes ne répondaient plus et elle allait tomber par manque d'énergie.

Une odeur différente vint au nez de la jeune fille, elle reconnaissait l'odeur c'était celle de Sébastien. Elle ouvrit les yeux et chercha Krasarc du regard, elle se demandait ce qui s'était passé. Le double de Seb plaqua alors ses lèvres contre les siennes, la jeune femme tenta de bouger son visage mais il arrivait tout de même à lui prendre se baiser qu'elle n'avait pas envie de lui donner, elle n'aimait pas ce double diabolique, il la rendait nerveuse et il la dégoutait.

Le timbre de voix de Krasarc fit réagir, elle comprit alors le plan de son bourreau et elle sentit la colère monter en elle malgré son manque d'énergie. Elle avait du mal à reprendre ses esprits, elle tourna la tête vers Krasarc, son regard le défiait, elle lui fit comprendre par le regard qu'il venait de mal agir et qu'elle allait lui en vouloir. Elle tourna ensuite la tête vers les surveillants qui venait d'arriver, Krasarc s'était essuyé la bouche, plus de trace de ses méfaits, mais par contre, Brook était dans les bras de Seb, sa chemise tachée de sang, elle entendit les voix des surveillants.

-"Calme toi et relâche la ! Si tu la relâche et que tu te calme tu évitera peut être de finir en isolement alors ne fait pas de bêtise s'il te plais !"

Brook leva une main faiblarde et la posa doucement le cœur de Seb en murmurant faiblement

"Seb...reviens, reviens il va te faire avoir des soucis"

Elle détestait le double, mais elle savait que si elle faisait un effort pour se montrer proche, son ami Seb reviendrait. Elle passa ses bras autour de sa nuque et murmura en se collant à lui proche de son oreille.

"Pitié...dit que c'est moi qui ai fait ça"


Son esprit était totalement ouvert, elle avait la possibilité de parler et elle comptait bien en profiter pour ramener Seb.

"S'il va en isolement je t'en voudrais...si toi tu y vas je lui en voudrais et quoiqu'il arrive je recommencerais et j'arriverais à me tuer"


Elle fixa les surveillant en souriant faiblement. Elle approcha son bras de sa bouche, et sous le regard surement choqué de tout le monde, elle se mordit les veines du poignet droit à sang, elle s'arracha un morceau de chair ce qui la fit saigner. Les surveillants auront le choix, trouver le coupable et laisser Brook se vider, ou bien l'emmener à l'infirmerie en urgence. Rapidement Brook perdit connaissance


♥️ Sebastien ♥️
Théme Musical de Brook


Pas de nouveau RP. Personnage en pause jusqu'à Juillet le temps de finir mes rp pour la nouvelle année de Brook
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien Nadeau
Absence longue durée
avatar
Masculin
Messages : 172
Né(e) le : 24/11/1999
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t454-rien-n-est-impossible-seulement-besoin-de-determination-finis

Lun 4 Déc - 21:58


Héhéhé, comme tant attendue, les grand classique de la victime qui met tout ça sur mon dos. Profiteur, trois surveillant m'entourais, je me demandais si je prenais bien mon temps pour tout les massacré ou bien, j'amène Krasarc avec moi pour aller discuter avec les surveillants. J'ai regardé Brook en tournant mes yeux vers elle. Elle posa sa main sur mon cœur, mais pourquoi ? Suppliant Seb de revenir ? Elle croit vraiment que ce petit va revenir ? Il est détruit, j'ai enfin la liberté. Sa main me faisait toutefois une drôle de sensation qui m'affaiblit. Ce n'est pas vrais que je vais lui laissé sa place. Cette fois-ci, elle s'est retourné vers moi pour enrouler ces bras autour de moi. Elle doit me repousser normalement ! Pas me rapprocher ! J'ai senti l'énergie du jeune homme reprendre sa place, j'étais semi-présent. Je dois tout faire pour qu'il retourne dans son trou perdu ! Un œil de Seb était perçant, l'autre avait repris sa forme. Je me sentais obligé d'écouter ce qu'elle dit. Je refuse ! !


Ces mots, cette main sur mon cœur m'à fait revenir de force. J'avais Brook dans mes bras, elle paraissait si faible à la fois, ces mots m'ont réveillé. J'ai compris que j'étais entouré par les surveillants, Krasarc était au sol. J'ai deviné qu'il a retourné la situation à son avantage. Il n'était pas fou, je dois l'admettre, mais sa reste un classique. Brook me murmure, suppliant de mettre ça sur sa faute, qu'elle ces blessés. J'ai haussé mes sourcils, j'affichais un regard inquiet pour elle, mais pourquoi ? En disant sa dernière phrase, j'ai pu reprendre le contrôle total de mon corps. J'ai entendu un bout de chair s'arracher, elle saignait abondamment. Donc elle ne voulait pas qu'un de nous deux finis en isolement, sinon elle recommencera, donc j'ai pu bien comprendre. C'était belle et bien la seule solution qui nous reste. Elle était devenue toute molle dans mes bras. Elle venait de perdre conscience. J'ai levé la tête vers les surveillants, avec un air paniqué.

C'est elle qui se fait mal ! Elle à besoin d'aide ! Qu'attendez-vous pour l'envoyer à l'infirmerie ! Elle à perdue connaissance !

J'ai posé un genou au sol pour mieux soutenir le corps de Brook, posant sa tête contre mon épaule, si sa l'aurais été de moi, je l'aurais envoyé en isolement, mais je n'ai pas voulu trahir Brook. J'ai levé mes yeux vers Krasarc au travers des surveillants, j'ai serré ma mâchoire. J'ai tant voulu réglé son compte, mais j'ai quelque chose de plus important, faire en sorte que Brook soit en sécurité et au soin. J'ai regardé les surveillant.

S'il vous plaît ! Ai-je l'air de quelqu'un qui a fait du mal ? J'ai simplement voulu aidé ! C'est urgent !

J'attendais toujours la réaction des surveillants, je vais avoir deux mots à dire à ce chère Krasarc, Brook ne sera plu dans les parages pour me blesser de nouveau. Je vais pouvoir me consacrer moi-même à lui, sans que mon autre coté vient gâcher le moment. Il est hors de question que je me retrouve en isolement pour une cause perdu, j'avais serré son poignet pour ralentir le sang qu'elle perdait avec mes mains. Un jour ou l'autre, mon poing va décoller sur le visage, mais pour l'instant, je dois me concentrer sur la fille qui m'avait sauvé, c'est le temps que je la sauve à mon tour. Tout ça pour un imbécile qui a voulu ce montré intelligent, j'ai pas été mieux par mon double, mais reste qu'il a joué avec une vie et en détruit une autre. Un jour ou l'autre, mon poing va décoller sur le visage, mais pour l'instant je dois me concentrer sur la fille qui m'avait sauvé, c'est le temps que je la sauve à mon tour. J'ai hâte à ce que le karma lui retombe sur la tête, qu'il se fera vider de son sang à son tour. Je payerais chère pour le voir en direct, faire ça à une fille innocente comme elle. Les images de lui les dents plantées dans la clavicule et elle qui prend plaisir me restera gravé dans la tête, ce qui m'enrage encore plus. Je resterais à jamais avec cette haine envers lui, lui qui pense qu'il a le droit de tout faire, ce petit jeu peut jouer à deux, mais sera plu délicate avec Brook aux milieux. Elle tien, tout de même, a nous deux, je me pose toujours la même question du comment elle fait pour lui.



Revenir en haut Aller en bas
Krasarc Orzeïn
Membre absent
avatar
Masculin
Messages : 137
Né(e) le : 15/05/2000
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 1er Année
Situation amoureuse : Aucune
Nationalité : Allemand
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t846-ici-krasarc-orzein-pour-vous-servir

Dim 10 Déc - 21:19
Pauvre créature, grâce a Brook le jeune prédateur semblait se calmer et risquait de s'en sortir malgré la situation compliquer dans laquelle tu l'avais précipité, néanmoins tu ne comptait pas abandonner en si bon chemin car la perte de connaissance de la traumatiser arriva a point nommer, désormais tu n'avais qu'a libérer une fois de plus la bête prévisible de Seb pour le faire sombrer dans le gouffre du désespoirs ! Mimant une difficulté a te redresser, tu te colla contre le mur et doucement tu vint murmurer en t'approchant a bonne distance de Seb alors que les surveillant toujours paniquer par la situation discutait pour savoir quoi faire

-"Hmmm...sa faisait longtemps que ses gémisement ne m'était pas arriver aux oreilles...quand était-ce la derniere fois ? Ah oui ! Il me semble que c'est quand elle était contre le mur, alors que mes main l'avait deshabiller sans son consentement et qu'en la passant sur le fils de ma lame de chair je l'avais empaler pour la faire gémir de la sorte ! La pauvre qui ne voulait pas etre souillée de l'interieur avait finit par aimer sa et m'avais supplier de recommencer tant elle avais adorée, tu vois de quoi je parle non ? De ce délice qu'est le chair collée a la chair !"

Ton sourire pervers ainsi que cette manière de glisser ta langue sur ta lèvres supérieur vint trahir tout tes désirs honteux que tu semblait avoir exhausser avec le corps meurtrie de la douce Brook, ce plaisir sale dont tu te délectait du regard venait transpercer celui de Seb comme pour lui faire voir les images de ton esprit, comme pour mieux lui faire voir ce que tu venait de lui décrire !
Le surveillant s'approcha ensuite de Brook pour la relever et a l'aide de son collégue, ils vinrent la porter jusqu'a l'infirmerie laissant Seb les mains libre, toujours sous la surveillance de deux autre surveillant paniquée par la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» dialogues avec l'ange recueilli par Gitta Mallasz
» Prière à mon saint Ange Gardien
» Sainte Eulalie Vierge et Martyre, commentaire du jour "Il lui mit les doigts dans les oreilles et..."
» In the arms of the angel (dans les bras de l'ange)
» PAZUZU Démons ou Ange ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: IRS - Bâtiment principal :: RDC : Bureaux et formalités-
Sauter vers: