AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
L'event anniversaire du forum est lancé. Venez participer, découvrez un autre monde !

 :: West London :: Hammersmith :: Cinéma et concerts Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Danseuse au night club, infirmière à la sortie • ft Jagger Morrow

Jenifer Rodríguez
Londres |:| Danseuse
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 122
Né(e) le : 31/10/1993
Date d'inscription : 07/11/2017
Age : 25
Nationalité : Argentine
Situation amoureuse : Mariée à Jagger Morrow
Personnage sur l'avatar : Rin Tohsaka - Fate Stay Night
Doubles comptes : Lana C. Thomson - Nia Alaput - Cordelia Calvelli
Commentaires/Citations : Jenny papote en #6600ff
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t991-la-connerie-se-cultive-et-certains-ont-la-main-verte-finie#9751 http://indare-division.forumactif.com/t1314-lizbeth-wilson

Jeu 16 Nov - 0:08
Danseuse au night club, infirmière à la sortie
Jagger
Morrow
&
Jenifer
Rodríguez
Ma journée s'était bien passée, comme beaucoup de mes autres journées habituelles. Avec mon équipe, nous avions répété des chorégraphies pour un futur spectacle. Plus précisément une comédie musicale. Ce n'était pas trop mon genre en principe, encore moins lorsque le thème était le romantisme, mais il fallait bien gagner sa vie. Et puis peu importe tant que je pratiquais la danse. C'était l'un des rares moments où je me sentais ailleurs. Comme si je n'avais plus aucune problèmes. Comme si mes soucis s'envolaient. Voilà en gros le résumé de mes journées de travail.

Je ne comptais toutefois pas m'arrêter là. J'avais encore de l'énergie à revendre. Le soir venu, je pris une bonne douche, mis une robe rouge (la robe en question) et partis fissa en boîte de nuit dépenser les forces qu'il me restait. L'ambiance était au rendez-vous, la musique donnait, c'était facile de me déhancher sur les rythmes qui passaient. Il n'y avait que durant les slows que je prenais le temps de faire une pause pour m'hydrater. Et puis c'était reparti. La musique se faisait plus entraînante et me voilà à nouveau sur la piste de danse. J'ignorais les regards qu'il pouvait y avoir sur moi. Si je m'en préoccupais tant, je ne serais pas devenue danseuse.

Le milieu de la nuit arriva bien vite et l'heure de rentrer aussi. Je marchais sur le chemin du retour. À mi-chemin, je m'aperçus que j'étais suivie. C'était l'un des types qui étaient à la boîte de nuit. Même si j'ignorais les regards en général, j'avais bien vu que certains étaient vicieux. Ce type faisait partie des regards vicieux que j'avais entrevus. Je continuais d'avancer, il me suivait toujours. Au final, je fus un peu trop agacée. Je me stoppai et regardai dans sa direction.

- Bon j'en ai marre que vous me suiviez. Qu'est-ce que vous me voulez, bordel ?!

Ce qu'il voulait ? La réponse était pourtant évidente. Un pervers qui suivait une jeune femme la nuit, avait rarement de bonnes intentions. Il ne dérogeait pas à la règle. Rapidement, il commença à tenter de faire du charme, à devenir tactile malgré mes mots pourtant clairs. Hors de question que je passe une seule nuit avec lui. Ni avec aucun homme d'ailleurs. À la fin, ce fut ma main qui se colla violemment contre sa joue. J'en avais eu marre.

Pensant que ce geste était plus explicite et donc plus compréhensible, je repris ma route l'air de rien. C'était sans compter sur l'autre sangsue qui n'avait pas trop apprécié la gifle. Il me tenait plus fermement tandis que je me débattais en lui donnant des coups. Malheureusement, je n'avais pas la force de Hulk ou Wonderwoman. Mes coups ne suffisaient donc pas à le faire lâcher prise. Je pouvais ronchonner, hurler, criser. Peu importe, ce que je faisais, il n'était pas décidé à me foutre la paix.




Dernière édition par Jenifer Rodríguez le Sam 16 Déc - 3:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 204
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Nationalité : Irlandaise
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Personnage sur l'avatar : Lyle Dylandy
Doubles comptes : Brook Macnay // Cassy Andrews // Alexei Thomson// Liam Johnson
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Lun 20 Nov - 14:29
Jagger avait fermé le pub pour une semaine, l'intérieur avait subi un dégât des eaux, à force de repousser ses travaux de plomberie dans l'appartement, un des tuyaux qui goutaient avait cédé et bien sûr le plafond du pub avait pris cher. Verdict une semaine de chômage forcé comme on dit. Ayant profité de la semaine pour se reposer, Jagger avait décidé pour une fois de sortir en boîte avec une amie. La soirée se passait super-bien et vers la fin il avait fait venir un taxi pour qu'elle puisse rentrer, il n'avait pas trop envie de compagnie cette nuit. Il arpenta alors les ruelles les mains dans les poches de son cuir.

- Bon j'en ai marre que vous me suiviez. Qu'est-ce que vous me voulez, bordel ?!

Jagger s'arrêta quelques secondes. Une voix de femme dans une ville aussi grande en pleine nuit? en général ce n'était pas le top. L'ancien motard tendit l'oreille et marcha doucement sans faire de bruit afin de voir si la voix féminine allait avoir besoin d'aide ou pas.

Quand une claque résonna dans les ténèbres de la ville, Jagger suivit l'écho jusqu'à trouver deux silhouettes assez proche l'une de l'autre dans une des ruelles sombres.
Rapidement des cris résonnaient et Jagger voyait clairement l'une des silhouettes se débattre, une silhouette fine avec de longs cheveux.

Jagger entra alors dans la ruelle et se mit derrière l'homme. Il fixa la jeune femme afin de la sonder et de voir si elle avait besoin d'aide. Pas besoin d'être de la police pour voir qu'elle n'avait pas du tout envie d'être avec lui. Jagger décida donc de prendre les choses en main. Il dit d'une voix glaciale.

"Mon cœur? je t'ai cherché partout bordel"

L'homme un peu trop proche de l'inconnue se tourna et fixa Jagger en lui demandant sans aucun respect ce qu'il voulait. Jagger qui n'appréciait pas du tout le ton de ce type lui répondit d'un ton ferme.

"Il se trouve que tu pelotes ma gonzesse ducon...alors un conseil casses-toi de là où je te fais ravaler tes dents"

Le gros lâche tourna la tête vers la jeune femme, puis vers Jagger et ensuite il se sauva comme le lâche qu'il était. Le barman bien plus grand et imposant que la jeune femme la fixa d'un regard protecteur et lui dit gentiment cette fois.

"Vous allez bien? il vous a pas blessée?"

Étant donné qu'il ne la connaissait pas du tout, il recula d'un pas pour ne pas trop l'étouffer, puis il lui dit doucement.

"Vous voulez que je vous escorte jusque chez vous? les rues ne sont pas sûres pour les femmes ici"

Se doutant qu'il l'impressionnait peut-être, ou bien qu'elle était mal à l'aise car elle ne le connaissait pas, il décida de se présenter histoire de se différencier du primate qui l'avait agressé il y a quelques secondes.

"Je m'appelle Jagger...je tiens un pub un peu plus loin, vous ne craignez rien avec moi"





Dernière édition par Jagger Morrow le Mer 22 Nov - 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jenifer Rodríguez
Londres |:| Danseuse
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 122
Né(e) le : 31/10/1993
Date d'inscription : 07/11/2017
Age : 25
Nationalité : Argentine
Situation amoureuse : Mariée à Jagger Morrow
Personnage sur l'avatar : Rin Tohsaka - Fate Stay Night
Doubles comptes : Lana C. Thomson - Nia Alaput - Cordelia Calvelli
Commentaires/Citations : Jenny papote en #6600ff
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t991-la-connerie-se-cultive-et-certains-ont-la-main-verte-finie#9751 http://indare-division.forumactif.com/t1314-lizbeth-wilson

Mar 21 Nov - 22:47
Danseuse au night club, infirmière à la sortie
Jagger
Morrow
&
Jenifer
Rodríguez
Ma sortie avait été mouvementée ce soir. Danser en premier lieu et me faire agresser au final. L'un des types de la boîte de nuit m'avait suivie dans les rues. Agacée, je m'étais directement adressée à lui pour en avoir le coeur net sur ses intentions. Simple coïncidence ou intentions malsaines ? La seconde option était la plus plausible. Il confirma mon hypothèse. Devenant trop tactile et lourdingue à mon goût, je lui tirai une gifle pour lui faire comprendre qu'il ne m'intéressait pas et qu'il était chiant. Je voulus ensuite partir mais il ne semblait pas l'entendre de cette oreille et me retint. Il m'empêchait de me dégager malgré mes tentatives. Pas question que je suive un macaque pareil.

Ce ne fut que lorsqu'un autre homme faisait son apparition que le sale type se calma un peu. La surprise pouvait se lire sur mon visage. Je ne m'attendais pas du tout à ce que l'autre arrive. Je pensais devoir donner un coup de pied ou de genou dans le service trois pièces et ensuite courir. Je ne pensais pas qu'il y en aurait un autre qui se pointerait. Au départ, je crus qu'il allait aider l'autre ou simplement lui piquer sa « proie ». En fait, l'autre homme était venu m'aider. Du moins, il en avait l'air.

Après un mensonge aussi évident que des barreaux dans un pénitencier et des menaces, le lâche me laissa enfin tranquille et se tira. Je fixai le nouveau venu et secouai la tête en répondant à sa question.

- Non, c'est bon. Il m'a juste trop serré les poignets mais ça partira vite.

C'était quoi encore cette demande ? Merci, j'avais remarqué que les rues n'étaient pas sûres ! Cependant, je n'avais pas besoin d'escorte. Je ne voulais pas lui montrer où je vivais. C'était peut-être un pervers aussi. Ou pire, un opportuniste qui attendait de savoir si la victime avait du fric ou si elle ne valait pas la peine d'aller plus loin. Il avait tout de même une différence avec l'autre couillon. Lui au moins, il se présentait.

- Je m'appelle Jenifer. Merci de m'avoir aidée mais je n'ai pas besoin d'être es....

Si. Au final, ce serait bien d'être escortée. Tant pis pour l'adresse que je voulais cacher. Si l'autre abruti revenait et me voyait seule, il comprendrait que Jagger mentait et que ce n'était pas mon petit-ami. Rhâ ça craignait cette histoire !

- En fait, ce serait bien de m'escorter oui. Si l'autre revient, il vaut mieux qu'il nous voit ensemble sinon il comprendra que vous mentiez à notre sujet.

Je me mis gentiment en route avec l'homme mais sans relâcher ma vigilance. Une agression me suffisait. Je n'en voulais pas d'une seconde.

- Vous êtes arrivé au bon moment si on peut dire. Honnêtement je ne pensais pas que qui que ce soit viendrait. La plupart sont soient trop peureux pour venir donner un coup de main, soit ils se contentent de faire la sourde oreille.

La marche se passa plutôt bien jusqu'à ce que je voie deux silhouettes. L'une d'elles ne m'était pas inconnue. C'était le crétin de tout à l'heure. Il revenait à la charge mais apparemment avec un allié cette fois. Trop lâche pour s'occuper d'un type tout seul. Il s'approcha dangereusement de nous et instinctivement, je me mis à l'écart. Ils avaient l'air de n'en vouloir qu'à Jagger mais sait-on jamais avec ces gens. Le premier, celui qui m'avait retenue avant l'arrivée de mon sauveur, ricana. Il narguait ouvertement Jagger.

- Comme on se retrouve ! Tu tombes bien, on voulait justement te voir. J'ai un deal à te proposer. Tu nous laisses ta gonzesse et ton te laisse partir sans encombre.

Le second sortit un couteau pour accentuer la menace, voulant faire comprendre qu'ils étaient sérieux et prêts à en découdre. Quant à moi, je ne pus me retenir de lâcher un commentaire en marmonnant dans ma barbe que je n'avais pas.

- P'tites bites... Même pas capables de venir seuls, ni de lâcher l'affaire quand c'est voué à l'échec...

Je détestais ces gens qui ne savaient pas se démerder seuls pour se sortir de la merde dans laquelle ils se fourraient. Je fixais Jagger sans rien dire de plus, attendant sa décision. Il pourrait très bien me laisser tomber. Après tout, nous ne nous connaissions pas. Il n'avait donc aucune raison de risquer sa peau pour moi. Chose qui me surprit, il refusa leur proposition. Certes il leur avait fait croire que j'étais sa petite-amie mais il n'était pas obligé de pousser le mensonge au point de risquer sa peau.

- Tu aurais mieux fait d'accepter...

Le premier des types, celui qui m'avait agressée, fit signe à son compère pour lui donner le feu vert. Le second, celui qui avait le couteau, se rua vers Jagger et lança l'offensive. Son pote, quant à lui, ne bougeait pas de sa place. Il surveillait nos faits et gestes. Si je tentais de fuir, il m'en empêcherait. Si Jagger tentait de fuir, pareil il l'en empêcherait. L'agresseur au couteau attaqua Jagger et tenta de le planter dans l'abdomen. C'était un emplacement en général facile à atteindre et qui pouvait bien handicaper la personne touchée si l'attaque portait ses fruits. Cela loupa. Il tenta alors de l'attaquer à divers endroits du corps. Il s'acharnait. Il ne voulait pas laisser Jagger s'en sortir à si bon compte. Ce n'était vraiment qu'un lâche.

Je ne pouvais rien faire. Je n'étais pas assez maso pour me jeter dans la gueule du loup pour un inconnu. Et puis l'agresseur possédait une arme blanche. S'il me touchait, ce serait plus difficile à cacher au boulot que de simples bleus. De toute façon, soyons honnête, je n'avais clairement pas le physique et la force qu'il fallait contre eux.


Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 204
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Nationalité : Irlandaise
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Personnage sur l'avatar : Lyle Dylandy
Doubles comptes : Brook Macnay // Cassy Andrews // Alexei Thomson// Liam Johnson
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Mer 22 Nov - 15:57
Bon je vous l'accorde, le coup du petit ami qui défend sa copine c'est stupide, mais au moins si elle le croise d'autres soir ce boulet comprendra qu'elle est en couple et qu'il devait lui foutre la paix.

Jagger s'inquiéta tout de suite de la jeune femme qui le rassura en lui assurant que son agresseur lui avait juste un peu trop serré les poignets. Le barman lui proposa de la raccompagner chez elle mais elle semblait refuser, enfin c'était avant de bien réfléchir et d'accepter en se doutant qu'elle risquait gros dans les ruelles de Londres.
Jagger prit la route avec elle. Il mit ses mains dans ses poches alors qu'elle tentait de lancer une conversation. Le barman n'était pas un grand bavard mais il tenta de ne pas trop jouer le primate. Il a marché à coté d'elle et répondit d'une voix posée

"Je gère ce genre de con tous les soirs, ces mecs pensent qu'ils sont irrésistibles et que toutes les femmes leur son dû...j'ai toujours eu horreur qu'on manque de respect à une femme"


Jagger avait beau être un ancien taulard il n'en restait pas moins un mec correct, il avait toujours su traiter les femmes comme il le fallait, d'ailleurs son ex , il l'avait traitée comme une reine, il faisait toujours passer ses caprices à elle avaient ses envies à lui ou ses besoins.

Alors qu'ils marchaient dans les rues, le binôme se stoppa en voyant deux silhouettes. Jagger en reconnus rapidement une, c'était le petit con en question. Il sortit ses mains de ses poches et instinctivement il se mit devant la jeune femme.
Le type s'adressa à lui en proposant un deal, Jagger ricana un peu trouvant cette histoire grotesque. Le pote de cet idiot sorti alors un couteau. Jennifer s'exprima et Jagger ajouta.

"Désoler mec mais...tu vois bien elle mord en plus"


Jagger qui était devant Jenifer tourna la tête vers elle en souriant. Il releva discrètement l'arrière de son blouson, accrocher à son jean il y avait un étui avec un couteau papillon dedans. Il le prix discrètement et le donna à Jenifer, son mouvement était discret et calme personne à par la jeune femme ne pouvait voir. Il lui fit un clin d'œil alors que le type annonça qu'il aurait dû accepter.

En quelques secondes le type au couteau se rua sur Jagger, celui-ci esquiva le premier coup, il maitrisait très bien le corps-à-corps , et même ses cheveux longs qui volaient sur son visage ne le gênaient pas. L'ex-taulard réussissait à esquiver la plupart des coups, sauf un... Rapidement Jagger fit chuter l'agresseur au sol et le désarma en lui logeant un violent coup dans le visage pour l'assommer. Il prit le couteau et fixa celui qui avait agressé Jenifer. Il lui dit alors froidement

"Elle est armée aussi, alors un conseil casses-toi je le répéterais pas connard"

L'Irlandais ne montrait rien, mais il avait quand même pris un coup de couteau dans le flanc, il sentait qu'aucun organe n'était touché, mais il saignait et heureusement sa chemise absorbait bien, il ne devait surtout rien laisser paraître devant ce type sinon il s'en prendrait à la jeune femme.

Son acolyte était inconscient au sol, son nez saignait et il n'avait plus d'arme. Perdant patience rapidement, Jagger lança le couteau dans le mur derrière le type. Le couteau frôle la joue du mec qui se mit à saigner doucement, la lame se planta dans un joint de ciment humide derrière lui et Jagger ajouta.

" Je compte jusqu'à 3, ensuite c'est elle qui va te la couper avec son couteau"


Revenir en haut Aller en bas
Jenifer Rodríguez
Londres |:| Danseuse
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 122
Né(e) le : 31/10/1993
Date d'inscription : 07/11/2017
Age : 25
Nationalité : Argentine
Situation amoureuse : Mariée à Jagger Morrow
Personnage sur l'avatar : Rin Tohsaka - Fate Stay Night
Doubles comptes : Lana C. Thomson - Nia Alaput - Cordelia Calvelli
Commentaires/Citations : Jenny papote en #6600ff
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t991-la-connerie-se-cultive-et-certains-ont-la-main-verte-finie#9751 http://indare-division.forumactif.com/t1314-lizbeth-wilson

Mar 28 Nov - 2:45
Danseuse au night club, infirmière à la sortie
Jagger
Morrow
&
Jenifer
Rodríguez
Je ne m'attendais pas du tout à être aidée mais le coup du couple, ça, c'était le coup de grâce. Je n'avais rien nié car sinon l'autre connard ne me ficherait pas la paix. Cependant j'espérais que mon sauveur n'avait pas l'espoir que je le remercie en nature. Pour le moment, ça n'avait pas l'air d'être le cas mais sait-on jamais. Les belles paroles étaient faciles à dire, les gestes trompeurs faciles à faire et manipuler une personne, tout aussi simple si celle-ci baissait sa garde. Je le rassurai tout de même sur mon état avant qu'il ne me propose de me raccompagner. Je voulais refuser mais après y avoir réfléchi plus sérieusement, je me voyais obligée d'accepter.

Bien que méfiante, je n'avais pas oublié la politesse et je l'avais remercié pour son aide. Sur le chemin, je me rendis compte à quel point j'avais bien fait de ne pas refuser sa proposition. L'autre crétin faisait son retour et cette fois, il était accompagné. Le premier crétin proposa un deal des plus stupides à Jagger. J'étais devenue une monnaie d'échange. Le second idiot sortit un couteau pour menacer mon protecteur de la soirée. Il n'y avait que lui qui avait pu m'entendre mais je venais de marmonner une insulte envers les deux autres crétins.

Il resta devant moi et en profita pour me refiler discrètement un couteau. Il était sérieux ? Il voulait vraiment que je m'abaisse à leur technique de lâche ? Peu après, le type au couteau s'attaqua à Jagger qui parvint à esquiver de justesse chacune des tentatives sauf une. Il se prit un coups de couteau dans le flanc. Les deux autres gugusses ne semblaient pas avoir remarqué, sûrement trop pris par l'action mais j'avais bien vu le couteau se planter dans la chair de Jagger. Le ravisseur fut rapidement assommé et le barman menaça à son tour le dernier abruti encore debout.

Je ne faisais rien. Tenir un couteau en pleine rue ne me mettait pas à l'aise. L'autre connard avait bien remarqué ce détail mais étonnamment, il ne fit pas le malin. Il avait vu de quoi était capable Jagger et il était trop couard pour tenter quoi que ce soit contre sa victime. Cet imbécile préféra prendre la fuite en abandonnant lâchement son acolyte. Je m'approchai de mon gardien et lui rendis rapidement son couteau.

- J'vous le rends.

Mon regard se baissa et je soulevai légèrement sa chemise pour observer sa blessure. Ce n'était pas très beau à voir mais ce n'était non plus pas hyper grave. Il survivrait. Il fallait toutefois le soigner.

- Quand on arrivera chez moi, je vous ferai les premiers soins. Il faudra tout de même aller voir un médecin pour recoudre la plaie.

Je repris la route avec lui jusqu'à Notting Hill pour rentrer chez moi. Arrivée devant ma maison, je déverrouillai la porte et fis entrer Jagger. Normalement j'évitais de faire venir les inconnus à l'intérieur, je ne les laissais même pas approcher. Cependant je n'avais pas trop le choix ce soir. Je le laissai donc entrer. La décoration était simple. Quelques tableaux représentant un coin de nature, quelques photos sur les meubles, etc. Je l'entraînai sur la gauche pour le guider aux toilettes. J'avais une trousse à pharmacie là-bas.

- Asseyez-vous sur les toilettes. Ce n'est pas le gros confort mais ça évitera de mettre du sang partout.

Je pris donc la trousse de soin et regardai le blessé.

- N'y voyez rien de pervers mais il va fallait ouvrir votre chemise. Ou la lever. Enfin peu importe tant que j'ai accès à votre blessure.

Une fois que la blessure fut en vue, je commençai par la nettoyer doucement avec de l'eau. Cependant ça ne me servait à rien, le sang n'arrêtait pas de couler. Ce n'était pas la meilleure position pour les soins.

- Et merde...

Je soupirai un peu en pensant à comment je pourrais mieux le soigner et je me redressai.

- Bon on va aller au salon finalement. Quand vous sortirez des toilettes, il suffit d'aller tout droit et vous y êtes. Allongez-vous sur le canapé, je rassemble juste deux ou trois trucs et j'arrive.

Je le laissais rejoindre le salon. Pendant ce temps, je préparai un récipient avec de l'eau, pris la trousse avec moi et rejoignis ensuite Jagger au salon. Je m'agenouillai devant le canapé et recommençai à nettoyer la plaie. Maintenant qu'il était allongé, c'était plus facile de calmer les saignements. Quand ce fut propre, du moins autant que possible, je désinfectai la blessure.

- Vous gérez quel genre de bar ?

Être méfiante et transformée en infirmière ne m'empêchait pas d'être intriguée par une personne. Et puis avoir un peu de conversation lui permettrait peut-être de penser à autre chose que la douleur. Le désinfectant devait sans doute le piquer mais c'était normal. C'était la preuve qu'il agissait.


Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 204
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Nationalité : Irlandaise
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Personnage sur l'avatar : Lyle Dylandy
Doubles comptes : Brook Macnay // Cassy Andrews // Alexei Thomson// Liam Johnson
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Mar 28 Nov - 14:58
Le regard de Jagger n'était pas du tout amical, il voulait bien montrer à cet abruti encore conscient qu'il n'était pas le genre à laisser une femme se faire maltraiter de la sorte. Le type se tira en courant alors que Jagger retourna vers la jeune femme. Il prit le couteau qu'elle lui tendait et le rangea dans sa poche de pantalon.
Le barman eut un léger mouvement de recul quand elle souleva légèrement sa chemise pour voir la blessure. Jagger avait bien senti une douleur mais il ne pensait pas que ce petit con l'avait transpercé. Jagger baissa les yeux en fronçant les sourcils, il lui avait troué sa chemise préférée bordel. La jeune femme l'informa alors qu'une fois chez elle , elle le soignerait. Il n'avait pas spécialement besoin d'aide mais bon, de toute façon il comptait la ramener chez elle pour sa sécurité même s'il n'avait pas prévu d'entrer chez elle.

Jagger ne parla pas, de toute façon elle semblait sûre d'elle et quoiqu'il dise elle l'enverra surement promener alors autant la suivre, et puis si elle avait une trousse de soin il allait pouvoir se soigner. Une fois dans le quartier de Nothing Hill, Jagger passa la porte de la maison sagement. L'endroit était pas mal, épuré et zen. Il écouta les directives de la jeune femme et se dirigea vers les toilettes . Il baissa la battant et s'assit dessus.

Sa peau le tiraillait un peu, il y avait fort à payer que la lame était surement dégoutante en plus, heureusement qu'il avait tous ses rappels de vaccin, il manquerait plus qu'il chope le tétanos.
Jennyfer n'avait pas tort, il allait devoir virer sa chemise s'il voulait lui faciliter l'accès. Il déboutonna doucement sa chemise et s'en débarrassa en la posant sur le sol. Elle était trouée et pleine de sang.

L'Irlandais dévoila alors son torse assez abimé, il avait quelque cicatrice qui prouvait que ce coup de couteau n'était pas le premier et sûrement par le dernier. Un tatouage sur son torse montrait les couleurs de son ancien gang. Ses muscles bien dessinés se contractaient sous la légère douleur de sa plaie.
Jagger grimaçait un peu, elle n'était pas très douée ni très douce pour les soins, le barman hésitait à le lui dire, il voulait éviter qu'elle se fâche et l'éventre. Elle se mit à râler un peu et proposa d'aller dans le salon pour qu'il s'allonge et qu'elle puisse le soigner. Il ne savait pas trop comment lui annoncer qu'il pouvait le faire seul sans la vexer.

Lorsqu'il arriva dans le salon d'un pas nonchalant les mains dans les poches de son jean, Jagger soupira et alla s'allonger en silence. Lorsqu'il fut seul dans le salon il en profita pour fermer les yeux afin de se reposer un peu, il avait un coup de barre, surement à cause de la perte de sang. Il tourna la tête vers la jeune femme qui revint avec les soins et les repris doucement.
Le barman erra les dents quand elle tamponna doucement, puis il regarda sa bienfaitrice pour lui répondre.

"Juste un petit Pub d'émigrer Irlandais à Hampstead"

Le produit qu'elle lui mettait démangeait un peu mais bon, il avait connu pire. Il la fixa et dit doucement de sa voix rauque.

"Et toi? qu'est-ce qu'une fille comme toi faisait seule dans la rue?"

Jagger n'était pas vraiment le genre à vouvoyer, c'était un peut le primate de base. Quand elle aura fini de nettoyer et qu'elle aura envie de mettre le pansement, il la stoppera en disant.

"Tu as du fil, une aiguille et un briquet? je n'ai pas le temps d'aller chez un toubib, je bosse demain soir et faut que je sois recousu, je sais y faire alors si tu as ce qu'il faut"


Revenir en haut Aller en bas
Jenifer Rodríguez
Londres |:| Danseuse
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 122
Né(e) le : 31/10/1993
Date d'inscription : 07/11/2017
Age : 25
Nationalité : Argentine
Situation amoureuse : Mariée à Jagger Morrow
Personnage sur l'avatar : Rin Tohsaka - Fate Stay Night
Doubles comptes : Lana C. Thomson - Nia Alaput - Cordelia Calvelli
Commentaires/Citations : Jenny papote en #6600ff
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t991-la-connerie-se-cultive-et-certains-ont-la-main-verte-finie#9751 http://indare-division.forumactif.com/t1314-lizbeth-wilson

Ven 8 Déc - 19:37
Danseuse au night club, infirmière à la sortie
Jagger
Morrow
&
Jenifer
Rodríguez
Jagger n'avait pas du tout une expression amicale envers le dernier crétin. Celui-ci prit d'ailleurs la poudre d'escampette tandis que je rendais le couteau à mon protecteur de la soirée. Je vérifiai ensuite son état même s'il eut un mouvement de recul. Chochotte. Quand on dit que les hommes étaient des bébés pour soigner leurs blessures... Il ne faisait que me confirmer cette théorie. Tant pis pour lui, il n'avait pas fini de faire son timide. Je l'entraînai gentiment chez moi et le fis entrer à l'intérieur. Au départ je pensais le soigner aux toilettes pour éviter de tout salir mais je me rendis bien vite compte que ce ne serait pas faisable. Il valait mieux qu'il soit couché si je voulais éviter de donner une raison supplémentaire à l'hémorragie de continuer.

Au final, je lui proposai plutôt d'aller se mettre au salon et après avoir pris la trousse de soin, je l'avais rejoint pour continuer de le soigner. Tout en nettoyant ses plaies et en les désinfectant, j'en profitais pour essayer d'en savoir un peu plus sur lui. Il valait mieux que je sache à qui j'avais affaire. C'était un gérant d'un simple bar irlandais. Du moins, c'est comme ça que je l'imaginais mais qui sait ce que c'était réellement son bar ? C'était peut-être seulement une apparence. Cependant j'aurais dû m'attendre à ce qu'il me pose la question casse-couilles. Qu'est-ce que je fichais dans les rues à des heures pareilles ? J'avais droit à ce genre de question tellement régulièrement, je n'en comptais plus le nombre de fois où je l'avais entendue. Et puis qu'est-ce qu'il sous-entendait avec « une fille comme toi » ?! Je sais que je n'étais pas très forte mais quand même, j'étais bien assez grande pour sortir le soir sans avoir besoin d'une permission.

- Et bien je ressortais simplement d'une boîte de nuit.

À la fin du nettoyage et de la désinfection, je voulus lui mettre un pansement. Du moins un truc qui tiendrait assez de temps pour qu'il aille voir un médecin. Jagger m'empêcha cependant de lui en mettre un.

- Tu veux vraiment le faire toi-même ?

Après tout, c'était son corps, il en faisait ce qu'il voulait. S'il voulait prendre le risque d'avoir une infection ou autre, c'était son problème. Je partis donc chercher du fil, une aiguille et une allumette pour remplacer le briquet puisque je n'en avais pas. Je revins quelques mites après pour lui donner le tout.

- Je n'ai pas de briquet alors j'espère que les allumettes suffiront.

Je le regardais faire tandis qu'il se soignait avec les moyens du bord. Il avait de la chance que je gardais toujours du fil spécial pour les blessures. Mon ex avait au moins eu cette utilité. Grâce à lui, j'avais réalisé à quel point ça pouvait être pratique d'en garder en réserve même si on ne se blessait pas souvent.

- T'as l'air de te blesser souvent. Soit tu n'es pas un barman en réalité, soit tu étais ou tu es encore un voyou. D'ailleurs le tatouage ça a été fait durant ta période de macaque qui tente d'être viril ou c'en est un que tu as faire juste comme ça, pour le plaisir ?

Plus je l'observais se soigner, plus je me disais qu'il n'était finalement pas comme la théorie le prétendait. Il n'était pas aussi chouineur qu'un bébé pour une blessure contrairement à ce que je pensais.

- En tout cas, tu n'es pas aussi niauchard que je ne le pensais pour une blessure. La plupart des hommes deviennent de véritables bébés pour une simple coupure.


Revenir en haut Aller en bas
Jagger Morrow
Londres |:| Gérant de pub
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 204
Né(e) le : 25/12/1982
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Nationalité : Irlandaise
Situation amoureuse : En couple avec Jenifer
Personnage sur l'avatar : Lyle Dylandy
Doubles comptes : Brook Macnay // Cassy Andrews // Alexei Thomson// Liam Johnson
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t929-un-nouveau-depart-finis http://indare-division.forumactif.com/t1238-pnj-de-jagger-morrow#11860

Lun 11 Déc - 15:47
Jagger se doutait que la jeune femme serait surprise de sa demande, il avait déjà recousu certains de ces frangins au club, alors se recoudre lui-même ne serait pas compliqué. Il la rassura d'un clin d'œil puis il se redressa un peu pour mieux voir sa blessure en grognant pendant qu'elle était partis chercher ce qu'il fallait.

"Connard...tu m'as pas loupé avec ta lame"

Il releva la tête quand Jenifer revint avec du fil, une aiguille et des allumettes. Jagger fit oui de la tête et prit le nécessaire. Minutieusement il alluma une allumette et commença à bruler le bout de l'aiguille. Il passa ensuite le fil et il prit sa peau blessée qu'il pinça pour former une boursouflure. Il planta l'aiguille et passa le fil avec douceur pour referma sa plaie en écoutant la demoiselle lui parler.

Jagger eut un sourire en gloussa un peu. La repartie de la jeune femme le faisait rire, en général les filles qu'il côtoyait étaient des potiches ou bien des filles en manque de relation physique. Il releva le regard vers elle pour voir son visage sans répondre à sa question. Il se concentra de nouveau sur sa blessure en baissant les yeux dessus alors qu'elle mentionna le fait qu'il n'était pas un pleurnichard comme pas mal d'homme.
La plaie de Jagger se refermait petit à petit. Quand il eut fait le nœud de fin, il déposa l'aiguille et le fil qu'il avait coupé avec ses doigts sur un coton qu'il tendit à Jenifer après l'avoir bien fermé par mesure d'hygiène. Il prit un pansement qu'il imbiba de désinfectant et dit en le posant sur sa plaie fermée proprement.

"Je faisais partis d'un club de macaque biker en Amérique, je suis sortis de prison y a un an et j'ai décidé d'ouvrir un pub ici pour changer de vie"

Il lui tendit ensuite la bouteille de désinfectant et lui dit en souriant doucement.

"Et mes tatouages sont des partis de ma vie que j'assume totalement Princesse"


Sur la fin de sa phrase il s'était montré un peu plus tranchant. Il se leva doucement et prit sa chemise en râlant car elle était déchirée, heureusement il avait son blouson au moins il se promènera pas torse nu dans le froid. Il fit une boule avec sa chemise et dit

"Tu as une poubelle? elle est foutue"

Sa plaie tirait un peu mais bon c'était le temps que ça cicatrise. Il alla à la poubelle pour jeter sa chemise, puis il rassura son hôte.

"En tout cas tu me dois rien, je ne suis pas ce genre de mec, maintenant que tu es en sécurité ici je peux partir serein...sauf si quelque chose ne va pas et que tu veux que j'attende un peu que tu te sentes mieux...je doute que les mecs nous aie suivi de toute façon"

Il avait son blouson dans les mains et attendait d'avoir sa réponse pour l'enfiler et partir ou le poser et rester.


Revenir en haut Aller en bas
Jenifer Rodríguez
Londres |:| Danseuse
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 122
Né(e) le : 31/10/1993
Date d'inscription : 07/11/2017
Age : 25
Nationalité : Argentine
Situation amoureuse : Mariée à Jagger Morrow
Personnage sur l'avatar : Rin Tohsaka - Fate Stay Night
Doubles comptes : Lana C. Thomson - Nia Alaput - Cordelia Calvelli
Commentaires/Citations : Jenny papote en #6600ff
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t991-la-connerie-se-cultive-et-certains-ont-la-main-verte-finie#9751 http://indare-division.forumactif.com/t1314-lizbeth-wilson

Sam 16 Déc - 3:52
Danseuse au night club, infirmière à la sortie
Jagger
Morrow
&
Jenifer
Rodríguez
Il avait de la chance que mon échec amoureux m'avait permis d'avoir du fil médical dans ma pharmacie. Je lui avais donc donné ce fil, une aiguille ainsi que des allumettes. N'étant que pour stériliser l'aiguille, les allumettes furent effectivement suffisantes. Je le regardais alors qu'il se soignait tranquillement. Il ne chouinait pas, ne râlait pas, rien. Il était vraiment différent des autres hommes que j'avais côtoyés. Je ne me gênais pas pour le lui dire. Cela sembla l'amuser puisqu'il laissa échapper un petit rire.

J'en profitais par la même occasion pour essayer de connaître un peu son histoire, et surtout celle de son tatouage. Simple erreur de jeunesse ? Action faite pour le fun ? Pour représenter quelque chose ? Je dus attendre un peu avant d'avoir la réponse. Il s'était juste contenté de me regarder sans dire un mot avant de se concentrer à nouveau sur ses soins.

Lorsqu'il prit la parole, il me parla un peu de lui. Cela pouvait paraître idiot mais je ne connaissais pas trop le principe des bikers. Je ne savais pas ce que c'était. Je comptais lui poser la question mais je me ravisai bien vite lorsque j'entendis sur quel ton il avait répondu à ma question au sujet de ses tatouages.

- Je n'ai pas dit que c'était mal d'en avoir. C'est juste que certains le font pour le fun, d'autres parce que ça signifie quelque chose, etc. C'est tout.

Le ton était calme mais une pointe de déception pouvait se faire sentir. J'étais un peu vexée qu'il me prenne pour une cruche sans cervelle qui posait des questions juste dans l'espoir de sympathiser avec lui.  Comme si j'allais le juger pour son passé. Certes, il avait fait de la prison, et alors ? Faire un passage en taule ne voulait pas dire être l'enfant du diable.

Je me relevai en embarquant le désinfectant avec moi, prête à le ranger. J'écoutais la question de Jagger avant de jeter un oeil à sa chemise. Effectivement, elle était bousillée. Il pouvait oublier pour la récupérer. Dommage que j'avais brûlé toutes les affaires de mon ex. J'aurais pu lui prêter une chemise propre mais je n'en avais pas.

- Oui j'en ai une à la cuisine.

J'en avais dans à peu près toutes les pièces mais elles servaient surtout pour les « petits » déchets. Pour une chemise, il valait mieux celle de la cuisine qui était la plus grande. Je le guidai donc à la cuisine et lui pointai ensuite la poubelle. Il reprit la parole, m'expliquant que je ne lui devais rien pour son aide. Encore heureux. Je lui avais permis de se soigner alors je pense que j'avais déjà payé ma dette.

- Non, ça ira. J'ai juste à m'enfermer à clé et je serai tranquille. Merci.

Je le laissais donc remettre son blouson non sans l'avoir un petit peu maté quand même. Ce n'était pas parce que je refusais les histoires de coeur, que je ne pouvais pas me rincer un peu l'oeil. Je l'accompagnais gentiment à la porte et le saluais avant qu'il parte. J'étais un peu intriguée par cet homme mais je ne voulais pas abuser ce soir. J'avais juste envie de me poser dans mon lit et dormir. Ma curiosité attendrait une prochaine fois. S'il y en avait une... Dès que Jagger fut parti, je verrouillai ma porte puis je me rendis dans ma chambre pour faire ce que mon corps et ma tête réclamaient depuis de longues minutes. Me reposer. Je me laissai tomber sur mon lit et mis peu de temps avant de finir dans les bras de Morphée.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» - Chambre Du Night Club avec Keemo [Libre]
» Let's go to the night club-Pv Alex
» Club de medecine
» Club de Shogi
» Achats groupés club?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: West London :: Hammersmith :: Cinéma et concerts-
Sauter vers: